REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

Chronologie

Partagez
vava
The Rebirther
groupe


logo

Chronologie

An -900 à 0

Si connaître l'origine exacte de la naissance des Solarkiens est impossible, nous pouvons toutefois avancer l'hypothèse que la population d'autrefois vivait au même rythme qu'un chasseur/cueilleur. Naturellement, le Solarkien moyen a toujours visé la quête du progrès et de l'avancement technologique afin de satisfaire sa nature profonde : le désir de conquête.


Puisant dans les ressources de la planète, ils ont découvert qu'elle leur permettrait à eux et à leurs futures générations d'obtenir un quotidien aisé dans une société sans cesse en expansion. Profiter des miracles de la planète sans l'inquiétude d'une pénurie ne semblait donc pas être dans leur champ de priorités... Et encore aujourd'hui d'ailleurs.

An 0 à 2402

Ce fut la naissance d'un enfant qui vint perturber ce quotidien « banal » et permettre aux habitants de faire un bond considérable dans leur évolution : de parents purement Solarkiens, Chao-Ze-Tsia I venait de naître. Le peuple, encore simples pécheurs ou paysans à l'époque, découvre en lui une force et une sagesse surprenantes pour un si jeune enfant. De plus, ce dernier grandissait à vue d’œil, devenant adulte en à peine une année. Rapidement, il fit comprendre aux Solarkiens le but de sa venue : les aider à s'élever, prédisant qu'un malheur arriverait un jour ici par l'intermédiaire de son frère : l'Aîné.    


Vivant encore sur le sol originel de Solarii, la population s'intéresse depuis toujours à l'idée de conquérir le ciel, curieux de connaître les quelques îles gravitant depuis toujours au dessus de leurs têtes. Possédant les minéraux nécessaires pour la construction d'engins, ils deviennent des explorateurs au fil des années, grâce aux conseils avisés du gardien.

An 2402 à 5057

Hélas, l'évolution bien trop rapide des Solarkiens les dirige vers une épreuve de taille : trop nombreux, ils finissent par manquer d'espace et de vivres. Chao Ze-Tsia I, qui depuis ces derniers siècles dirigeait les Solarkiens vers divers moyens de combattre l'Aîné, doit prendre la lourde décision de changer ses plans d'origines et décide que leur priorité est désormais de trouver une solution à cette surpopulation. Contraint de mettre en pause le projet initial, il convoque les habitants dans le but de créer des nouveaux continents entiers en usant des ressources de Solarii, afin de les faire flotter dans le ciel, tout en contrôlant les naissances.


Par le biais de différents types de mécanique à vapeur construites par les Solarkiens, les terres gravitent constamment entre les nuages, sous différents niveaux. Plusieurs kilomètres de distance séparant les divers continents et le seul moyen de joindre un point à un autre est l'aviation : Zeppelin ou train à vapeur roulant sur des chemins de fer flottants, les Solarkiens sont de véritables conquérants du ciel.

An 5057 à 5762

Lorsque l'attaque de l'Aîné a eu lieu en 5762, un miasme de radiations vint saisir toute l'étendue de Solarii, contraignant les hommes à quitter leurs terres pour s'installer définitivement en hauteur. Hélas, le gardien n'avait pas su prévoir avec précision le jour de l'attaque et la taille des continents flottants n'était pas assez grande pour accueillir toute la population. Ainsi, lorsque l'Aîné vint s'en prendre à Solarii, une partie des habitants n'a pas pu être évacuée et la plupart d'entre eux furent broyés par l'attaque.


En ce jour sombre, Chao-Ze-Tsia I fut fou de rage de sa propre incompétence. Extrêmement proche de son peuple tout en restant humble, il vivait parmi eux en offrant son aide autant qu'il le pouvait. Face à son impuissance, il prit la décision de mettre fin à ses jours. Avant cela, il confia à ses plus proches amis/croyants, de sa prochaine « réincarnation » qui, elle, en apprenant des erreurs de son prédécesseur, saurait prendre les futures bonnes décisions.

An 5762 à 6725

Durant près de 1000 ans, les Solarkien vécurent sans aucune manifestation de l'héritier du Gardien, provoquant de nombreuses discordes entre les différents habitants des continents flottants. Entres les guerres civiles et les propagandes générées par les Solarkiens, ces derniers vivent un climat de terreur bien difficile. Plusieurs formes de gouvernements prennent place durant ces siècles, mais aucun ne semble satisfaire le peuple. Fort heureusement, c'est en 6725 que le deuxième Gardien, Chao Ze-Tsia II, apparaît.

An 6725 à 6775

Son retour provoque la joie de la majorité des Solarkiens, bien que certains ne l'approuvent pas, considérant qu'il ne mérite plus son statut après tant d'absence. Les Déistes de Verlorien, qui ont été choisis avec minutie, ont su préserver le temple jusqu'à son retour, devenant par la suite ses protecteurs officiels. Le Gardien, qui semble détenir les souvenirs de son prédécesseur, reprend en main rapidement la situation et instaure de lourdes règles afin de ramener l'ordre. Les guerres se dissipent doucement, mais sûrement, permettant ainsi, qu'en 6775, la paix revienne globalement partout, malgré que les tensions entre Solarkiens de Sielyr et d'Aniyah restent parfois complexes.

An 6775 à 7725

Chao Ze-Tisa II, désormais aux portes de la mort, lègue sa place à son jeune fils alors âgé d'à peine 8 ans. Malheureusement, le règne de Chao Ze-Tsia III ne dura que 2 ans, ce dernier perdant la vie à seulement 10 ans dans des circonstances que nous ignorons toujours. Le peuple s'agite et craint une nouvelle ère de champs de bataille, suite au fait qu'il n'existe aucun successeur au Gardien.


Pourtant, deux semaines seulement après la mort de Chao Ze-Tsia III, le quatrième gardien apparaît aux yeux des Déistes de Verlorien. En premier lieu sceptique, les habitants ne peuvent toutefois douter bien longtemps de son identité, lorsque ce dernier énumère avec une précision sans égale, les actions de ses prédécesseurs, allant jusqu'à même offrir d'autres éléments qui ne peuvent être remis en question.

An 7725 à 8125

Chao Ze-Tsia IV, âgé de 41 ans à l’obtention de son statut, rencontre finalement l'organisation en 7725, soit en 6115 pour HOPE. Hélas, malgré leurs discours et leurs propositions pour les aider, Le gardien refuse le moindre accord, jugeant que son peuple serait à même de combattre l'Aîné, le jour venu. Alors que l'organisation pensait perdre à jamais l'opportunité d'obtenir une quelconque alliance avec Solarii, ce fut 400 ans plus tard, que le successeur de Chao Ze-Tsia IV contacta à nouveau HOPE et signa l'alliance en 8125. (6515 pour HOPE)


La principale source de motivation du Gardien à avoir accepté une pseudo-alliance avec HOPE vient du fait qu'il se révèle impuissant face au mal qui ronge depuis plusieurs siècles la forêt de Cevel. Il compte donc sur les Agents pour trouver une solution face à cela en leur offrant en échange quelques autorisations d'allées et venues sur sa planète. Ceci ne fait toutefois pas l’unanimité chez le peuple Solarkien : plus de 68% des habitants expriment leur mécontentement et refusent quasi tout contact avec les Agents. Certains resteront neutre face à cette initiative de la part du Gardien en considérant qu'il est le seul à même de prendre les bonnes directives pour l'avenir de Solarii, mais ils ne se mêleront que très peu avec les Agents.


Malgré cela, ils n'ont pour autant pas déclenché la moindre émeute. La croyance populaire veut que cela vienne du fait que les Solarkiens soient éternellement reconnaissants envers le prédécesseur du gardien, permettant leurs survies lors de l'attaque de l'Aîné. Une fidélité bien paradoxale pour des êtres vivants aussi imbus d'eux-mêmes...  Ce qui nous laisse également une seconde hypothèse quant à leur passivité suite à cette décision : la majorité du peuple étant des Solarkiens de Sielyr, ils désirent par dessus tout conserver leur position de Capitale Mondiale, tout en espérant, un jour, être choisis par le Gardien afin de vivre à ses côtés. Seuls les habitants d'Aniyah ou du continent Verlorien semblent manifester un réel désir de communication avec HOPE, sans tentative d'escroquerie.

An 8125 à 8150

25 ans se sont désormais écoulés depuis l'alliance : les allées et venues sur Solarii sont toujours complexes et peu appréciées par la majorité du peuple, mais l'organisation espère qu'un jour les choses changeront.      



Dernière édition par The Rebirther le Mar 7 Mai 2019 - 18:42, édité 11 fois
vava
The Rebirther
groupe



ARC 0

Si à Akerys ou Néfyria, l'arrivée des Passengers et des Agents déchus de HOPE après la disparition du vaisseau-monde se passe relativement bien, cela est difficilement le cas sur Solarii. Chaque continent et chaque habitant possèdent son propre point de vue face à ce sujet pour le moins épineux. Gare à vous où vous allez...

« Nous avons toujours toléré sous une certaine mesure la venue des Agents dans notre monde, tant qu'ils respectaient nos lois. Toutefois, cette soudaine surpopulation cause bien du tort à tous. Aussi, les Agents de HOPE se voient temporairement destituer de leurs autorités et doivent se plier à la justice et à la police locale comme n'importe quel civil. »

Après discussion avec les Agents de la base de Sielyr, Chao-Ze-Tsia V annonce sa décision. N'ayant pas d'autres choix que d'accepter, les Agents de rang supérieur tentent malgré tout d'améliorer la situation. Mais tout cela pourrait bien prendre des mois, si ce n'est des années...

Continent de Verlorien

Considéré comme terre sacrée, les Déistes de Verlorien ne peuvent loger personne parmi les Agents et les Passengers. Leurs relations avec ces derniers restent toutefois cordiales et auront très certainement besoin des Agents un jour, suite au mal qui ronge la forêt de Cevel.

Continent de Sielyr

S'il existe un lieu où les Passengers et les Agents sont très mal vu, c'est bien à Sielyr. La majorité des Passengers a été placée sous quarantaine, dans des quartiers défavorisés où toutes les marchandises et loyers leur sont majorés de près de 25%. Une injustice totale, mais que les Passengers n'ont d'autres choix que d'accepter s'ils désirent passer des nuits tranquilles... En tant qu'ex-Agent, vous êtes certes un peu plus toléré, mais n'oubliez pas que les Solarkiens se font toujours malin plaisir à arnaquer les étrangers.

Continent de Aniyah

Aniyah et sans aucun doute le continent où il fait le mieux vivre pour la population de HOPE. Les Solarkiens sont bien plus aptes à les loger et à partager leurs connaissances ou denrées.

Continent de Nielik

Méfiants comme toujours envers les étrangers, ils font malgré tout preuve de concessions. Les autres continents ne s'intéressant au final que très peu à eux en étant rangé au simple titre de paysans, ils acceptent d'offrir le gîte et le couvert en échange de votre aide dans leurs champs et fermes.

Continent de Suram

Considéré comme des parias aux yeux de tous les autres Solarkiens, ceux du continent de Suram n'ont que faire de la présence de la population de HOPE, du moment qu'ils ne se mêlent pas de leurs affaires, évidemment...

Quelques semaines plus tard

À Solarii, Les Agents de la base tentent de trouver une solution pour mener à bien la restauration de la téléportation. Hélas, contraints d’être constamment surveillés par la police locale, ils n’obtiennent jamais gain de cause. C’est donc pour cette raison que les Agents ont pris la décision de cacher volontairement leurs opérations à ce sujet. Oeuvrant dans l’ombre, ils osent espérer en arriver très vite à bout.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aller en haut MenuAller en bas