REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

Chronologie

Partagez
vava
The Rebirther
groupe


logo

Chronologie

An -1980 à l’An -915

Le Gardien Mar rassemble les survivants de l’attaque de l’Ainé. Il les entraine dans un jeu de survie : seuls les plus forts pourront procréer. Il fait cela sur des dizaines de générations, ce qui lui permet de, petit à petit, ancrer les affrontements dans la vie sociale. Pour son bon plaisir, il fait construire le Colisée où des combats à mort ont lieu. Vers la fin de son règne, il décide lui-même d’entrer dans la bataille en se réincarnant en humain et en n’utilisant pas ses pouvoirs de Gardien. Il finit par organiser un grand combat avec les plus puissants guerriers et meurt décapité par la guerrière Drogirr, qui hérite de son statut de Gardien.

An -915 à l’An -341

La Gardienne Drogirr contribue au monde en lui inculquant une morale et des mœurs, toujours basées sur le combat. Ces règles de bonne conduite sont dorénavant connues de tous et appliquées à la lettre. On parle alors d’honneur. Passer outre, c’est demander à ce que l’on abrège sa vie.

An -341 à l’An 1

Lorsque La Gardienne Drogirr rend l’âme après environ cinq siècles, elle passe le titre à son plus vieux fils, Varetsar. Mauvais, il divise les peuples en tribus pour organiser des guerres sanglantes. Il est vaincu, après avoir passé toute une vie à fuir les combats directs, et tué par Drekk qui hérite de son statut.

An 1 à l’An 303 (de nos jours)

Le Gardien Drekk donne un semblant de civilisation au monde en réunissant un maximum de tribus. Il se laissera difficilement convaincre lorsque HOPE découvre Val en 214 (soit l'An 6451 pour HOPE) viendra solliciter son aide pour se préparer au combat contre l’Ainé, mais, dans la perspective d’affronter de puissants ennemis, il accepte en 218 (soit l'An 6455). Il veut aussi organiser la société de Val’Mar en institution, mais la tâche est ardue.



Dernière édition par The Rebirther le Mar 7 Mai 2019 - 18:52, édité 7 fois
vava
The Rebirther
groupe


ARC 0

Après la disparition de HOPE et l’arrivée soudaine de milliers de Passengers, la situation à Val a quelque peu… dérapé. Le Gardien Drekk, homme le plus fort de Val, se retrouve fort contrarié que deux de ses plus honorables Chefs de Tribu, envoyés en tant que représentant sur le vaisseau monde, fassent partie des disparus. En réponse à quoi, il prononça ces mots, qui furent transmis et respectés par tous les Val'Ka.

« Ces faibles n’ont pas honoré nos accords en privant deux de nos plus valeureux guerriers de leur droit le plus absolu : celui de fouler leur terre natale. Seul le Grand Kal’Dnir sait s’ils reviendront un jour, mais moi je n’attendrais pas. Les Passengers se sont déshonorés. Les déshonorés servent les gens d’honneur. Je lève les interdictions les concernant, traitez-les comme les faibles qu’ils sont. »

Une ère sombre commence alors pour les Passengers de Val. Une ère de combat… Et d’esclavage. Heureusement pour eux, les Agents de la base flottante de HOPE parviennent à échapper à ce terrible destin, en sillonnant le ciel nuageux des terres interdites du Val’Sar et en sauvant, quand cela est possible, leurs compatriotes.

Quelques semaines plus tard

La situation à Val s’est quelque peu stabilisée, sans s’améliorer. Des milliers des Passengers sont réduits en esclavage et effectuent les besognes de leurs maîtres. Interdit de combat pour retrouver leur liberté, seule la fuite peut leur épargner les journées de labeur dans les champs ou le transport de tonnes d’armes sous une chaleur écrasante. Mais toute évasion ne reste pas impunie, aussi bien pour les fuyards… Que pour ceux restés derrière...

Face à cela, les Agents de la base flottante de HOPE à Val mènent des opérations de sauvetage. En se cachant par-delà le Noh’Mo, ils se camouflent ainsi des yeux du Gardien Drekk, qui s’interdit de regarder vers le Val’Sar. Ils ramènent les Passengers libérés dans les montagnes du Noh’Mo, où quelques camps de fortune se fondent dans le paysage.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aller en haut MenuAller en bas