REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

Eaux troubles

Partagez
vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Eaux troubles 」
Suite de ce rp : Le cinquième homme


Plus de problèmes hein... Dahlia ne posa pas plus de questions mais se trouva de nouveau intriguée par les paroles du brun, qu’avait-il pu bien dire à un agent supérieur pour qu’il lâche l’affaire aussi facilement ? Son intuition lui souffla qu’elle en saurait davantage en ne cherchant pas à creuser. C’était connu, parfois moins vous posiez de questions, plus vous en retiriez des réponses. La jeune femme n’était pas spécialement une sorte de fouine, se mêler des affaires des autres relevait pour elle d’une perte de temps totalement inutile. Tout ce qui comptait était que Carter leur lâchait la grappe, d’un hochement de tête, elle reprit sa marche vers le véhicule. Quelques instants plus tard, première téléportation instantanée pour la jeune recrue au sein de l’univers de HOPE. La Zephyrienne trouva que la sensation était similaire à celle déclenchée par les dieux de sa planète.

Un soupire presque imperceptible lui échappa, cette période était à présent derrière elle, atterrir sur un champ de bataille ne faisait plus partie de son quotidien. Il lui arrivait encore d’y penser et de ressentir, une certaine culpabilité vis-à-vis de ses frères d’armes qu’elle avait quitté. Cela faisait-il d’elle une privilégiée, après avoir été arrachée à ne serait-ce qu’une enfance normale, ou un pur hasard ? Qu’importe aujourd’hui.  

Leur lieu d’arrivée était au sein d’un gigantesque bâtiment, le Headmaster’s Office d’après la HopeWatch de l’égyptienne, matérialisée par un simple large bracelet en or à son poignet droit. Ils sortirent bien assez vite de la zone de téléportation, se frayant un chemin à travers une foule d’individus pressés habillés aux quatre épingles. Une fois à l’extérieur, les chemins se croisaient dans toutes les directions, il serait bien facile de s’y perdre. Heureusement, il ne fut pas difficile pour le duo de trouver des navettes pouvant les mener à Upway, véritable ville-gare qui leur permettrait d’aller rencontrer les deux Akers ayant besoin de leurs services. Le véhicule volant décollait et Dahlia se prit à croiser les bras sur le rebord, observant ce nouvel endroit avec intérêt. En tant que soldat des dieux, la jeune avait parcouru toute sa planète sans jamais avoir le temps de poser les yeux sur ce qui l’entourait. C’était nouveau pour elle, de ne plus attendre sa fin à chaque combat. Perdue dans ses pensées elle se prit à sourire doucement, on pourrait l’apercevoir dans le reflet qu’elle renvoyait sur la vitre translucide.

Le chemin fut rapide jusqu’à la ville-gare, la balade était terminée et après s’être relâchée pendant ce laps de temps, il fallait revenir à cette affaire. Le métamorphe rodait et peut-être pas seul, il se pourrait même qu’il soit déjà au courant pour leur rendez-vous. Dahlia échangea quelques mots avec Jason concernant les peu d’informations qu’ils avaient sur l’adolescent de seize ans.

« Deux solutions, soit ce gosse traîne dans des affaires pas très recommandées, soit c’est pour viser son cher papa plein aux as. »

Leurs pas leur menèrent vers Southway où un train partait directement pour Sodosopa, le quartier riche par excellence où résidait la famille Bayne. Une heure plus tard, les bâtiments teintés de nacre s’élevaient devant leurs yeux. Les rues étaient plus calmes, avec plus de cachet. Chaque résidents se pavanaient presque dans des accoutrements hors de prix. Lorsque les deux bruns furent remarqués, des regards remplis d’un dédain caché leur était destinés.

« Je crois qu’on a pas la tenue correcte exigée. Sors nous ton plus beau costard Ashfield. » Lâcha Dahlia d’un air railleur.

Se moquant assidûment de leur jugement silencieux, c’était toujours vêtue de sa veste en cuir, son débardeur blanc, et son jean qu’elle reprit sa marche aux côtés de son acolyte. La villa des Bayne se situait à quelques mètres encore, on ne pouvait bien évidemment pas la rater. Ce qui frappait l’oeil au premier regard était la coupole d’un blanc immaculé, le reste de la demeure ressemblait plus à un château qu’autre chose. Devant l’entrée, des gardes droits comme un i qui n’avaient rien manqué de leur arrivée. Visiblement les propriétaires avaient augmenté leur sécurité. Une nouvelle fois, l’égyptienne laissa faire le tact légendaire de l’agent officiel afin de pouvoir rencontrer ce Magnus.

Les grandes grilles d’ébènes s’ouvrirent lentement, donnant accès à un jardin luxuriant et fleurit, séparés par un chemin fait de dédale de pierre. À peine eurent-ils posés le pied sur le pas de la porte, que cette dernière s’ouvrit à la volée. Un homme dont l’âge mûr était peint sur son visage. Ses longs cheveux blonds attachés en queue de cheval reposaient soigneusement sur son épaule gauche, vêtue d’un long manteau rouge clinquant. Ses yeux d’émeraudes passèrent de l’agent à la recrue, mêlant soulagement et inquiétude.

« Ah! Chers agents je suis si content de vous voir, entrez, entrez ! »

Dahlia salua simplement leur hôte puis l’homme un tantinet excentrique se décala pour les laisser pénétrer dans la luxueuse demeure dont l’intérieur était égal à la façade.

« Ravi de vous rencontrer je suis Magnus Bayne, laissez-moi vous présenter mes condoléances pour vos collègues... Je souhaite tellement que l’on retrouve le coupable, qu’on me rende mon fils... »

Il se laissa choir sur un des fauteuils bleu royal et les invita à faire de même.

« Parlez-nous de la dernière fois que vous avez vu votre fils, c’était il y a combien de temps ? »

« C’était il y a à présent dix jours, Elliah se rendait à sa Ruby’s School comme tous les jours pour suivre ses cours, seulement il n’est jamais rentré... Je ne comprends pas, qui pourrait en vouloir à mon fils ? Ou est-ce à moi, après tout je suis un des assistant de notre chère Gardienne Leah. »

Le père soupira, désespéré, il ne semblait pas mettre le doigt sur un seul motif pouvant justifier l’enlèvement de son jeune fils. Au même instant, le bruit de talons hauts claqua sur le carrelage luisant du salon. Une femme semblant du même âge que le blond fit son entrée. Son visage était fermé, autoritaire, ses cheveux châtains étaient relevés en un chignon stricte, faisant ressortir ses prunelles dorées.

« Ne dit pas n’importe quoi! Nous n’avons absolument rien à nous reprocher et s’ils nous voulaient quelque chose nous aurions déjà reçu une rançon ou que sais-je! Je ne vois qu’un acte délibéré, certainement acté par pure jalousie. On ne naît pas tous dans la bonne famille. »

Dahlia haussa un sourcil et jeta un regard à Jason, déjà blasée par cette bonne femme sortie de nulle part.

« Ne soit pas si condescendante. Je vous présente ma femme, Heïlyn Bayne, professeure à la Emerald University. »

« Dans laquelle Elliah est destiné à faire ses preuves, qu’attendez-vous pour reprendre cette enquête au plus vite ? » Le ton était sec, presque inquisiteur.

« Vous avez l’impression d’aider l’enquête là ? » Répliqua la combattante sur le même ton.

« Ne leur parle pas ainsi ! Excusez ma femme, l’angoisse la rend, tendue... »

La concernée se renfrogna mais n'ajouta rien. La tension était palpable dans le salon, puis chacun se concentra de nouveau sur l’affaire.

« Actuellement nous n’avons aucune piste, le ou les coupables ne laissent aucune traces. Des personnes très puissantes s’en sont pris à votre fils et je doute que ce soit au hasard, êtes-vous certain de ne voir aucun lien possible ? »

« Je vous assure, je ne vois rien... »

La Zephyrienne passa une main sur son visage, comment pouvaient-ils enquêter à l’aveugle ? Ils n’allaient quand même pas fouiller tout Akerys jusqu’à tomber sur Elliah ? Quelque chose leur échappait, forcément.

« Est-ce qu’on peut voir la chambre d’Elliah ? »

« Oh, oui bien entendu, suivez-moi ! »

Peut-être trouveraient-ils quelque chose, un détail pouvant les éclairer.




Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 11 Mai - 20:13, édité 2 fois


Eaux troubles  1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason




Sodosopa. L'un des quartiers résidentiels chics de Mihawk, où les deux agents ne passeront à coup sûr pas inaperçus. Rock suivit Dahlia d'un même élan et tous deux furent téléportés sur la planète depuis la salle d'embarquement. Ce n'était pas la première planète inconnue que le brun visitait. Pourtant, il demeura suspendu au spectacle qui s'offrait à lui pendant un bon moment. Il n'aurait jamais imaginé qu'Akerys pouvait ressembler à ça ! Des gens richement parés se déplaçaient en tous sens, et très vite, le duo fut repéré par les gens, ne serait ce que par leurs tenues étranges. Les regards dédaigneux et les claquements de langue impatients se multiplièrent, mais Jason n'y prêta pas attention. Lentement, il tourna sur lui même, et cette fois, ce n'était pas pour observer la beauté des lieux. Quelque part dans cette foule, le mercenaire qu'ils traquaient se cachait peut être.

Bientôt, le jeune agent comprit qu'il était inutile de perdre trop de temps ici. Même si ce métamorphe était effectivement ici, il ne parviendrait jamais à le repérer dans cette foule...
Les deux bruns se dirigèrent d'un pas soutenu vers la ville gare, et Rock répondit à Dahlia sur le même ton:
- Je ne sais pas... Si cette affaire est assez chaude pour que deux agents y passent, on touche peut être du doigt quelque chose de plus important. On a intérêt à faire attention...
Tous deux poursuivirent leur route vers Southway et Jason répondit à nouveau à sa coéquipière, d'un ton plus sec, cette fois:
- Aucune importance... lâcha t'il en accélérant encore davantage le pas.

Finalement, les agents parvinrent devant le portail de l'immense demeure des Bayne, où deux gardes pas commodes les attendaient. Jason s'avança, et se présenta sommairement:
- Agents Ashfield et Gardilho ! On a rendez vous avec votre boss !
Les deux hommes échangèrent un regard, puis un haussement d'épaule plus tard, le portail était ouvert et les deux bruns s'avançaient dans un jardin immense d'une beauté saisissante. Pas de doute, ces gens étaient particulièrement riches.
Au bout de quelques secondes, le père du disparu vint les accueillir, et Jason resta en retrait laissant sa partenaire commencer l'interrogatoire. Il se contenta de fixer l'homme d'âge mûr lorsqu'il mentionna les collègues abattus, mais se dirigea finalement vers une grande porte fenêtre pendant que la jeune femme discutait avec lui. Mains dans les poches, il se contenta d'observer l'extérieur de la propriété.

Dix jours. Cela remontait vraiment loin. En général, dans les affaires d'enlèvement, si la personne n'est pas disparue dans les 48h, le pourcentage de chances de la retrouver en vie chute drastiquement. Rock le savait bien, mais il conserva encore une fois le silence et écouta le père de famille leur raconter son histoire. Il fut soudain coupé par une voix féminine autoritaire et Jason quitta la vue qu'il avait du jardin pour se tourner vers la nouvelle arrivante. La dénommée Heïlyn représentait tout ce que le traqueur pouvait bien détester chez une femme. Hautaine, sèche, s'inventant des jalousies chez les autres qui convoiteraient ses richesses.

Le brun sourit légèrement lorsque Dahlia rétorqua une phrase bien sentie à la femme au chignon, mais il demeura encore une fois silencieux. Lorsque Dahlia se tourna vers lui pour qu'il la suive vers la chambre, Jason brisa le mutisme dans lequel il s'était enfermé:
- Vas y ! Heïlyn et moi allons avoir une petite conversation seul à seule pendant ce temps, annonça t'il avec un léger sourire.

Magnus et Dahlia quittèrent alors la pièce, laissant la mère d'Elliah seule face à un Jason qui la détaillait soigneusement pour son plus grand déplaisir.
- Que me voulez vous ?!
- Asseyez vous, ce sera déjà un bon début, répliqua t'il d'un ton qui demeurait courtois.
- Je ne vous permets pas de me parler comme ça ! Pour qui vous prenez vous ?! Vous venez chez moi et vous...
- Asseyez vous ! Coupa t'il soudain d'une voix qui avait perdu toute trace de courtoisie. Je suis là pour sauver votre progéniture, et vous ne m'aidez pas en vous comportant comme vous l'avez fait jusqu'à présent ! Vous croyez que c'est un jeu ? Vous croyez que vous allez retrouver votre fils sous peu, intact ? Connaissez vous les chiffres pour les enlèvements ?
- Les chiffres... répéta la dame d'âge mûr, un peu prise au dépourvu.

Rock s'approcha d'elle si près qu'elle recula de plusieurs pas:
- Oui ! Les chiffres ! Saviez vous que si le disparu n'est pas retrouvé sous 48h, il n'y a que très peu de chances qu'il soit retrouvé en vie ?! Poursuivit il d'une voix sans pitié.
- Quoi ?! Répliqua Heïlyn dont le visage se décomposa comme si elle avait été frappée par la foudre.
- Assez plaisanté, maintenant ! Asseyez vous ! Ordonna Jason en faisant s'assoir la noble dans le fauteuil contre lequel il l'avait poussée. Bon... Nous allons enfin pouvoir commencer !



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Eaux troubles 」
Les deux agents étaient bien d’accord, pour le moment ils ne voyaient qu’une infime partie de l’iceberg, quelque chose de plus grand leur était encore inconnu. Il arrivait quelques fois à Dahlia de jeter des regards discrets autour d’eux à l’affût d’un comportement suspect, mais absolument rien ne troublait leur avancée, pour le moment. Puis ils arrivèrent à Sodosopa, où la différence d’architecture était impressionnante. Les deux agents faisaient simplement tâches sur le tableau. La brune le fit remarquer et Jason fit part de son charmant caractère.

« Quel grincheux... » Lâcha l’égyptienne, secouant la tête en souriant, amusée.

Après une recherche sommaire de la demeure Bayne, ils purent admirer l’impressionnant terrain et arrivèrent à l’heure au rendez-vous fixé par leur supérieur, Carter. Dahlia prit la parole à la rencontre de Magnus, Jason se contentant d’observer le luxurieux jardin. Il n’avait pas fallut longtemps à la jeune femme pour comprendre que la parlote n’était pas son point fort. Pour sa part la tâche ne la dérangeait pas plus que cela, l’important était de retrouver ce gosse. Magnus se montra très coopératif dans toute son excentricité. L’ambiance changea du tout au tout cependant, lorsque sa femme, Heïlyn, fit son apparition. L’italienne se retint de lui dire qu’elle aurait mieux fait de payer une nounou pour surveiller son fils, plutôt que de leur gueuler dessus.

Elle préféra néanmoins lui faire comprendre que son intervention était parfaitement inutile, cela sembla suffisant pour la calmer. Leur enquête pouvant enfin reprendre, la combattante demanda à voir la chambre du jeune Elliah. Elle quitta le fauteuil hors de prix et se détourna vers son coéquipier.

« Tu viens ? »

Le jeune homme avait cependant une toute autre idée derrière la tête, et pas des moindres. Cuisiner un peu la mère de famille, bonne initiative, ça leur fera toujours plus d’informations. La soldat esquissa un sourire cynique.

« Amuses-toi bien. »

Heïlyn la fusilla du regard, fièrement campée sur ses escarpins, les bras croisés sous sa poitrine. Dahlia se contenta de la toiser en conservant son expression, de quoi faire grimper davantage les nerfs de leur hôtesse. Son attention se reporta ensuite sur le patriarche qui l’invita à le suivre. Ils montèrent d’un pas soutenu les escaliers de marbres jusqu’à arriver au centre d’un vestibule donnant accès à de nombreuses pièces.

« Voici la chambre de mon fils, comme il l’a laissé le matin de son départ. »

Ils y entrèrent, la pièce était simple, les murs étaient teintés d’une peinture gris clair ou blanche par endroit, une grande baie vitrée illuminait les lieux. Au milieu et contre un des murs, un lit à la couverture noire, à sa gauche une armoire en bois poli, un bureau doté d’un ordinateur dernier cri. Sobre et élégante, seraient les adjectifs qui la définiraient. Rien ne sortait de l’ordinaire, les pas de Dahlia craquèrent sur le parquet alors qu’elle se rapprochait d’une commode et fouillait son intérieur. En vain, mise à part des vêtements, aucune piste et les tiroirs n’avaient pas de doubles fonds. Place maintenant à l’ordinateur, l’écran s’alluma et exigea immédiatement un mot de passe.

« Amsêt, ouvres-le moi. »

« Je te saurais gré, de t’adresser à moi avec plus de politesse. »

« Fais vite. »

L’IA, à la ressemblance frappante avec Anubis soupira, avant de s’immiscer dans le système de l’ordinateur pour le déverrouiller. Dahlia ne parvenait pas à se faire à l’apparence de son IA mais n’avait aucune idée de celle à lui donner puisque celle-ci, chaque fois non satisfaite, se mettait à râler dans ses oreilles.

« Merci bien! » Répondit-t-elle avec cynisme.

Ses doigts pianotèrent sur le clavier à la recherche de données qui pourraient justifier de mauvaises fréquentions, mais encore une fois, absolument rien. Décidément la chance n’était pas de leur côté. Lassée, la brune éteignit l’ordinateur et balaya la pièce des yeux. Magnus la fixait d’un air inquiet, l’homme aurait bien voulu que l’agent trouve quelque chose, une infime petite piste.

« Est-ce que, est-ce que vous pensez qu’il est trop tard... ? »

La jeune femme le fixa un instant et préféra lui dire la vérité, non sans compassion.

« Au-delà de deux ou trois jours, les chances sont minces pour retrouver votre fils, vivant... »

Effaré, le blond se laissa tombé sur le lit de son fils. Ne sachant pas comment réagir à cet élan de détresse, Dahlia reprit calmement ses recherches. Marchant sur le tapis blanc et fin, son pied s’enfonça légèrement dans le parquet. Elle haussa un sourcil et appuya dessus pour confirmer le creux. La Zephyrienne souleva le tapis et découvrit qu’une des planches du parquet était plus courte, laissant assez de place pour la soulever. L’Aker se leva d’un bond, se rapprochant de la cavité, les yeux écarquillés.

« Qu’est-ce que c’est ?! Il y a quelque chose ? »

« J’en ai bien l’impression. »

Sous la planche, un creux juste assez profond pour y cacher un carnet à la couverture de cuir. Elle s’en saisit puis l’ouvrit. Là, des inscriptions étranges se mirent à s’élever, quittant les pages où elles étaient gravées à l’origine. Elles tourbillonnaient sur elles même, formant des cylindres lumineux. Le procédé avait quelque chose de féerique, mais le plus important était leur signification.  

« Par tous les éclaireurs! Non pas ça ! » S’exclama Magnus, horrifié.

« Vous connaissez ces inscriptions ? Qu’est-ce que ça veut dire ? » Demanda hâtivement la jeune femme.

« Ce sont des écris de magies interdites ! Non, je ne peux pas croire que mon Elliah s’adonne à ces pratiques prohibées ! »

Le noble déchanta, retombant une nouvelle fois sur le matelas, la tête enfouie dans les mains. Dahlia inspecta plus attentivement ce carnet, tournant les pages à la recherche d’un indice de lieu.

« Si je puis me permettre, nos dernières informations informe d’un ancien trafic de magie interdite dans les souterrains de Upway, il a été démantelé mais les exemplaires de ce genre n’ont pas tous été répertoriés et détruits. » Ajouta Amsêt sur un ton savant.

« S’il y en a encore en circulation, le trafic a certainement repris. Magnus, on a l’élément qu’il nous fallait. »

« Mais, mais, en quoi cela va vous aider à trouver mon fils ? »

« Il est possible que le dernier endroit visité par Elliah soit ces souterrains. Rendez-vous à l’évidence... »

L’adolescent n’était pas aussi innocent que ses parents semblaient le penser. Le carnet à la main, la brune reprit le chemin inverse pour retourner au salon. Elle se demanda si Jason avait pu obtenir quelque chose de la mère.

« Alors, votre tête à tête a porté ses fruits ? De mon côté j’ai trouvé ce carnet, il renferme des écris de magie interdite et-...»

« Comment ?! Jamais mon fils ne s’adonnerait à ce genre de vices ! Vo-..! »

« Vous avez la preuve devant vos yeux que si! » La coupa Dahlia en ouvrant une page du cahier.

Des inscriptions quittèrent les pages et la Heïlyn posa sa main sur sa poitrine comme le souffle coupé, avant de se rasseoir sur le canapé.

« Donc je disais, on retrouve ces carnets dans les souterrains d’Upway, il y avait un trafic qui a été démantelé, mais il semblerait qu’il ait repris du service. »

L’enquête avançait enfin, les menant dans les tréfonds de la ville-gare.




Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 11 Mai - 20:15, édité 1 fois


Eaux troubles  1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason





L'aristocrate se tut et demeura assise en fixant Jason d'un air inquiet. Les derniers mots qu'il avait prononcés avaient agi comme si elle avait pris un coup de foudre. Toute sa vie, son existence de privilégiée l'avait préservée du malheur. Mais soudainement, elle n'était plus aussi sûre de pouvoir retrouver son fils adoré et le serrer dans ses bras, et la peur lui tenaillait les entrailles.
- Elliah sort souvent ? Demanda le traqueur en entrant directement dans le vif du sujet.
- Pas plus qu'un autre jeune de son âge. Il a des amis qu'il voit régulièrement.
- Et ces amis, vous les connaissez bien ? Poursuivit le brun en s'approchant à nouveau d'une porte fenêtre donnant sur le jardin.
- Vous m'avez bien regardée, agent Ashfield ? Répliqua soudain la femme d'âge mûr avec un regard presque moqueur. Je ne suis pas le genre de femme qui va passer du temps avec des jeunes.
- Oui, je l'imagine sans peine, rétorqua Rock en la fixant un instant avant de reporter son attention par la fenêtre. Il lui arrive de sortir sans vous prévenir, ou de découcher ?

Heïlyn fronça légèrement les sourcils, avant de répondre d'un ton redevenu hautain:
- Ne soyez pas idiot ! Mon fils ne découcherait pas ! Nous sommes une famille importante, et les rumeurs se répandent vite. Non, il sait qu'il n'a pas le droit. Quant à sortir sans prévenir, ça a pu arriver quelques fois, mais il appelle toujours pour nous dire où il est.
- Vous savez pourquoi nos collègues ont été retrouvés dans un canal d'Upway ? S'ils étaient sur une piste ?
- Non, je regrette... Aux dernières nouvelles, je crois qu'ils faisaient le tour des amis d'Elliah, et aucun d'entre eux n'habite dans cette zone.
- Oui, ça ne m'étonne pas vraiment, se contenta de répondre Ashfield sans quitter le jardin des yeux. Dites moi, combien de jardiniers employez vous ?
La noble haussa les sourcils, ne s'attendant pas à une telle question, mais y répondit malgré tout:
- Trois, en général. Sauf le week end.
- Autrement dit, trois aujourd'hui, résuma Jason en comptant les travailleurs qu'il avait sous les yeux.

Avec déception, il en compta bel et bien trois et oublia l'idée qui lui était venue. Le tueur métamorphe ne s'était probablement pas glissé parmi les travailleurs de la maison. Et puis d'ailleurs, pour quelle raison ? Non, c'était une idée stupide... conclut il en silence avant de secouer la tête vigoureusement pour la chasser. C'est à ce moment là que sa partenaire revint dans le salon:
- Pas vraiment, non. Et de ton côté ? Demanda t'il alors que son regard était attiré par le carnet qu'elle avait à la main.

L'ancienne servante d'Anubis lui résuma sa trouvaille, et le brun quitta finalement la porte fenêtre pour se diriger vers elle. Visiblement, elle avait éveillé son intérêt. Naturellement, la mère du disparu en profita pour défendre à nouveau son fils. Jason prit doucement le carnet des mains de Dahlia, et tout en le parcourant, il ajouta:
- Vous ne pensiez pas non plus qu'il disparaîtrait. Et pourtant, c'est le cas. Il serait temps que vous acceptiez d'ouvrir votre esprit à la possibilité que vous ne connaissez pas votre fils aussi bien que vous le pensiez !

La soldat ajouta une info qui revêtit une importance capitale aux yeux du Terranien. Tournant son regard bleuté vers elle, il répéta ses mots:
- Les souterrains d'Upway, tu dis ?
Il avait immédiatement fait le lien avec les corps des deux autres agents retrouvés dans le canal dans la zone. Mais il ne comprit cependant pas comment ils étaient parvenus à remonter cette piste s'ils n'avaient pas trouvé le carnet.
- Ca vaut le coup d'aller jeter un oeil, ajouta t'il finalement en rendant le carnet à Dahlia.

Le duo quitta rapidement le couple inquiet, et alors qu'ils s'éloignaient de la résidence en traversant les jardins, Rock interrogea la brune:
- Alors, qu'est ce que tu penses d'eux ? Ils t'inspirent quoi ?
Il attendit que la jeune Gardilho réponde, puis poursuivit:
- On dirait que c'est une histoire de magie noire, comme je le craignais. Je ne sais pas pour toi, mais je risque d'être rapidement dépassé, si c'est le coeur de l'affaire, annonça Jason en fronçant les sourcils, visiblement contrarié.



Dernière édition par Jason le Sam 22 Sep - 2:21, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Eaux troubles 」
Ses recherches s’étaient avérées plus fructueuses que celles du Terranien. Sans grand étonnement, Dahlia dû ramener la mère de famille à la réalité en lui ouvrant le carnet. La vue des symboles étranges qu’elle ne connaissait que trop bien en tant que professeure, lui fit l’effet d’un poignard. Jamais la châtaine n’aurait imaginée que sa progéniture puisse s’abaisser à cela, elle ne comprenait pas, retournait la nouvelle dans tous les sens à la recherche d’une réponse. On ne l’entendit plus parler.

La jeune femme tourna son attention vers son partenaire dont le regard était fixé sur l’ouvrage illicite dans sa main. Elle développa davantage l’enjeu autour de ce dernier puis le tendit à Jason qui s’était rapproché. Celui-ci ajouta une couche au malaise de la propriétaire des lieux. Il était certain que les deux parents tombaient aujourd’hui de haut. L’agent revint à la même conclusion que s’était faite la soldat à l’étage, ils tenaient le lieu de leur prochaine visite, et pas des moindres.

L’heure pressait, chaque minute rendait les chances de retrouver l’adolescent vivant un peu plus minces. Ils ne savaient même pas si cette piste les mènerait à lui, ou s’il fonçaient sans le savoir dans un mur. Sans plus de formalité, ils quittèrent le couple en proie aux doutes. Leurs pas les ayant éloignés de la résidence, Jason demanda à la brune son ressentit concernant les Bayne. Elle demeura pensive durant une seconde puis finit par lui répondre :

« Ils m’ont l’air trop obnubilés par leur travail respectif pour voir la décadence de leur fils. La mère semble plus inquiète pour son avenir pro’ que sa vie, Magnus est tout l’opposé... Et toi ? De quoi avez-vous discuté ? »

Elle était curieuse de savoir quelle genre de discussion ils avaient eu durant ses recherches. Le fait que Jason n’ait rien tiré de Heïlyn ne l’étonna qu’à moitié, cette femme rigide n’avait pas l’air préoccupée pour les mêmes raisons que son mari. Le brun avoua que la magie était en quelque sorte son point faible, la combattante en déduisit que ses capacités étaient principalement physiques, cette étrange arme qu’il portait en prime. Ils avaient grand intérêt à rester ensemble une fois sous-terre...

« J’ignore à quoi ressemble la magie ici, mais je pense avoir de quoi nous défendre, vaudra mieux rester groupés... »

Tout dépendait de ce qu’ils allaient trouver.


***


Le duo quittait calmement le jardin de la demeure, tandis que par la fenêtre d’une des pièces, une femme de chambre les observait, un sourire mauvais déformant ses lèvres pleines. Celle-ci porta deux doigts à son oreillette gauche et activa une communication.

« Ils ont trouvé l’indice comme vous le pensiez, je les prends en filature... »

Sans attendre de réponse, la femme coupa court et se tourna vers une des armoires. En l’ouvrant, elle en sortit le corps endormie de son double parfait. Elle installa cette dernière sur un des fauteuils puis quitta les lieux par une des fenêtres sur sa gauche. Ce sera comme si l’employée s’était soudainement assoupie...


***


Les deux agents s’apprêtaient à reprendre un train en direction de Upway, aucun ne savait à quoi s’attendre dans ces souterrains, leur infiltration ne devait pas attirer l’attention. Debout devant la baie vitrée du transporteur, Dahlia repris la parole d’une voix basse.

« On tombera sûrement sur une bande de malfrats, faudra remplacer ton uniforme, il fera tâche... Lâcha la brune dans un regard en coin. Et il nous faut trouver une... bouche d’égouts discrète, je sens que ça va être palpitant... Tu penses qu’on peut le retrouver là-bas ? » Conclu-t-elle dans un soupire.  

Leur enquête avait dévoilée les activités cachées d’Elliah, mais cela n’expliquait toujours pas pourquoi le garçon ne donnait plus signe de vie. Avait-il révélé quelque chose qu’il n’aurait pas dû, apprit un sort qui lui aurait coûté la vie, décidé de ne plus vivre à la surface ? Les interrogations se multipliaient et les réponses toujours aux abonnés absents. Au bout de plusieurs minutes le train s’arrêta enfin sur le quai d’Upway. Il ne leur restait plus qu’à pénétrer sous-terre, une tâche pas si aisée que cela pouvait paraître. Avec un air le plus naturel possible, Dahlia balayait les rues des yeux, ces dernières étaient bien entendu bondées, rendant la tâche plus compliquée. Soudain la voix légèrement grave de Amsêt, son IA, se manifesta discrètement, comme ayant compris qu’il ne valait mieux pas attirer l’attention.

« Les plans d’Akerys indiquent un orifice approprié à 500m, une ruelle de droite, peu fréquentée. »  

« Merci Amsêt. »

La Zephyrienne échangea un regard avec le Terranien puis ils se dirigèrent vers la plaque de métal. L’air de rien, ils s’immiscèrent dans la rue étroite qui servait plutôt de débarras pour les restaurants situés de part et d’autres. Dahlia s’accroupit devant le couvercle au sol, ses yeux ambrés fixèrent un instant les passants, bien trop pressés pour faire attention à eux. L’ancienne sacrifiée saisi la plaque au niveau des deux creux prévus et tira dessus pour la soulever vers elle. L’odeur qui en ressortit donnait la nausée.

« Je te plains si t’as le nez comme tes oreilles! » Lâcha-t-elle en grimaçant.

L’italienne se plaça sur le côté et baissa le regard au fond du gouffre, aucune luminosité, de quoi dissuader les petits malins qui auraient l’idée de jouer aux explorateurs. Seule une échelle leur assurait de pouvoir descendre sans problème et les deux agents s’en servirent bien assez vite, sans oublier de refermer derrière eux. Une fois en bas, leurs chaussures baignaient dans une substance boueuse et gluante dont Dahlia n’avait pas spécialement envie de voir la couleur. Néanmoins, il fallait bien qu’elle puisse voir où elle mettait les pieds. Son œil droit se mit à briller d’un éclat doré dans la pénombre et son bras droit fit en l’espace de deux secondes recouvert d’un alliage de métal. La recrue leva la main et fit jaillir une petite boule lumineuse entre elle et Jason, assez puissante pour éclairer à environ cinq mètres devant eux. Sur Akerys cela pouvait certainement s’apparenter à de la magie. À présent, deux chemins s’offraient à eux.

« Bon, droite ou gauche ? » Murmura-t-elle, sachant que le brun l’entendait très bien.

La jeune femme laissa son partenaire choisir puis ils s’engagèrent dans les profondeurs du tunnel. Pendant plusieurs mètres, rien ne sembla suspect mais aucune lumière artificielle ne se présentait. Seuls des rongeurs leur tenaient compagnie. Jusqu’à ce qu’ils arrivent à une allée au plafond plus élevé, où des fusibles tremblaient fébrilement. Au loin, l’ouïe affinée du Terranien pourrait certainement entendre les prémices d’une population souterraine, point de rencontre des trafiquants. C’était à partir de là que leur mission se corsait...  





Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 11 Mai - 20:16, édité 2 fois


Eaux troubles  1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason




Tranquillement, Jason sortit une cigarette de sa veste et l'alluma avec son zippo en argent gravé de l'emblème du BSAA, son porte bonheur, tandis que Dahlia lui répondait.
- Magnus a l'air d'un papa poule à ce que j'ai pu voir, lui dit il aussitôt. Vraiment inquiet pour son fils, anxieux, et tout ce qui va avec. Heïlyn, elle... C'est une vraie aristocrate, pas de doute là dessus. Je te parie qu'elle était de famille noble avant leur mariage, contrairement à Magnus, lança t'il en pointant un instant sa clope vers elle, un léger sourire sur le visage. Elle ne pense qu'à une chose: son statut, son rang social, et à la manière dont les gens gravitant autour d'eux pourraient réagir au fait que leur cher fiston bien aimé est peut être en fait un adorateur du Démon. Le genre de mère qui va gifler son fils parce qu'il s'est défendu face à un autre gamin l'ayant attaqué mais venant d'une famille plus importante qu'eux. La politique, il n'y a que ça qui l'intéresse !

Il se tut un instant alors qu'ils marchaient toujours, et après avoir expiré une bouffée de fumée, il reprit:
- J'ai vérifié à quel point elle connait son fils. Ses relations, ses habitudes, quand est ce qu'il sort, avec qui, comment, ce genre de chose... En fin de compte, la discussion n'a pas tourné autour d'Elliah mais de la manière dont ses parents gèrent ses sorties. Ils contrôlent... ou je devrais dire ELLE contrôle son emploi du temps et sa vie. Quand il sort, doit il prévenir, est il ou non autorisé à découcher, ce genre de chose. Encore une fois, on en revient au paraître qu'ils donnent à leur entourage. Toute leur vie a l'air organisée autour de ça. En y repensant, je m'étonne que le gosse n'ait pas mal tourné plus vite. Avec de tels parents, n'importe qui se sentirait étouffer entre quatre murs...


Au bout d'un certain temps de trajet, Dahlia lui suggéra de changer de tenue au cas où ils tomberaient sur des malfrats. Aussitôt, un sourire étrange et presque malsain se dessina sur ses lèvres, et une lueur dangereuse passa furtivement dans ses yeux:
- Qu'ils viennent...
De toute évidence, il n'avait pas l'intention de changer de tenue...
La brune lui posa alors une question qui le ramena à son état normal, et il reprit la parole d'une voix à nouveau concentrée et sérieuse:
- Non, aucune chance, selon moi ! Mais on trouvera sûrement les petits copains d'Elliah, si on a du bol. Malheureusement, rien ne prouve que sa disparition soit liée à son goût un peu trop prononcé pour l'occulte, mais on a pas mieux pour le moment...
Sa holovisière se déploya, et il reprit la parole:
- Mei, récupères les rapports d'autopsie du coroner pour les deux agents éliminés et envoie nous en une copie à chacun. On aura probablement pas le temps de passer à la morgue, et je veux au moins lire le rapport.
- Entendu, souffla la jeune femme avant que le holo ne se désactive.

Assez vite, et grâce aux indications d'Amsêt, le duo se dirigea vers une bouche d'égoût que Dahlia s'employa à ouvrir. Avant même qu'elle n'y parvienne, Rock fit une légère grimace: avoir les sens plus développés n'était pas toujours un avantage, et Dahlia le comprit certainement en voyant sa tête. S'abstenant de répondre, il s'accroupit près de la bouche en face de Dahlia, et parvint à visualiser le fond grâce à sa vue améliorée. Sans hésiter plus, il posa sa main droite au sol, et sauta dans l'égout en grimaçant à nouveau à cause de l'odeur. La jeune Gardilho ne put que l'entendre atterrir en bas lorsque ses pieds entrèrent en contact avec la boue qui emplissait les lieux.
Soudain, la HopeWatch de Jason se déploya à nouveau, et c'est une petite lampe de la taille d'un petit doigt qui se déploya sur le côté de la tête du brun. Aussitôt, une puissante lumière éclaira devant lui, et il tourna la tête vers Dahlia pour l'éclairer durant sa descente.

Lorsqu'elle fut à ses côtés, elle déploya une orbe de lumière qui fit légèrement sourire Jason: elle semblait en effet manier la magie, et c'était un excellent point pour la suite !
- Très pratique ! Commenta t'il avant de détailler les lieux à l'aide de sa lampe.
Il éclaira les deux côtés, et hésita un instant, puis trancha finalement:
- On va à droite...

Avec un air résolu, Rock s'engagea tranquillement dans le couloir tout en se forçant à lutter contre l'odeur. Son odorat le punissait littéralement de s'aventurer ici. Mais il avait connu pire... Déterminé, il passa devant jusqu'à une allée au plafond plus élevé éclairé faiblement et par intermittences par un groupe de fusibles fatigués par le temps. Soudain, le traqueur s'immobilisa et leva une main pour faire signe à l'égyptienne de s'immobiliser.
- Ca y est, on va avoir de la compagnie, prépare toi...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Eaux troubles 」
Leurs impressions sur le couple d’aristocrates étaient les mêmes. De toute évidence Heïlyn était plus inquiète pour ses relations que de savoir réellement où son fils avait disparu, contrairement à Magnus qui se faisait un sang d’encre et angoissait pour deux. On pourrait presque se demander ce que les deux parents faisaient ensemble, les opposés s’attiraient, sans doute. Le blond ne semblait pas être né dans une famille noble, la mère de famille devait-elle donc redoubler d’effort pour faire oublier cela à son entourage ? C’était aussi une possibilité. Une telle atmosphère devait en tout cas jouer un rôle dans le comportement de leur fils Elliah.

Les deux agents ayant pris le premier train en direction de Upway, Dahlia suggéra à son acolyte de porter une tenue plus en accord avec les bas fonds qu’ils allaient visiter. La jeune femme plissa les yeux en voyant sa réaction. Après des années passées sur le terrain à affronter et tuer, nombre de soldats, torturés ou à l’inverse, endoctrinés au point de prendre plaisir à leur tâches, l’égyptienne n’eut aucun mal à reconnaître une furtive aura meurtrière émaner du ténébreux. Loin d’en être effrayée, elle secoua la tête et enchaîna, Jason repris une expression normale.

« Bizarrement je pense que c’est lié, mais les possibilités restent larges... »

L’agent aux yeux bleu contacta Mei, toujours sur le vaisseau de HOPE, afin qu’elle leur transmette les rapports d’autopsie. Peut-être serviraient-ils à les mettre en garde contre les ennemis qu’ils rencontreraient certainement. La ville-gare se dessina à travers la baie vitrée et le train s’y arrêta au bout de quelques secondes. L’IA de Dahlia leur permirent de trouver une bouche d’égout suffisamment discrète pour se faufiler dans les souterrains malodorants. L’italienne sourit à la remarque sur la boule lumineuse qu’elle avait créée, puis ils s’avancèrent dans le tunnel de droite. Aucun des deux agents ne brisaient le silence, Dahlia tâchait de mémoriser leur chemin, même si connaissant son IA cette dernière s’y attelait déjà. L’environnement changea légèrement lorsqu’une allée éclairée remplaça les sombres tunnels. Le sol était de nouveau visible. La combattante s’arrêta à côté du Terranien et tourna la tête vers lui.

« Ils sont nombreux ? »

Elle laissa le brun se concentrer, puis il jugea que les plus proches étaient cinq ou six environ. La logique voudrait que le duo se fonde dans le décors ou choisisse l’effet de surprise, mais ce n’était visiblement pas dans leur tempérament.

« J’espère qu’ils aimeront la nôtre... »

Un sourire mi-amusé, mi-carnassier étira ses lèvres, elle avait plutôt hâte de leur tomber dessus, trop longtemps qu’elle s’ennuyait dans le vaisseau-monde. Elle passa devant Jason et continua de se rapprocher du point de rassemblement des hors-la-loi. De toute manière passer par quatre chemins ne leur servirait à rien, ils n’avaient pas le profil de petits adeptes de l’occulte. Alors qu’ils passaient à la seconde moitié de l’allée, une petite lumière rouge s’alluma dans un coin dissimulé, invisible pour les deux coéquipiers.

« Prépares-toi à mettre des lunettes de soleil. »

La boule de lumière qui les avait guider jusqu’à maintenant n’avait rien d’agressif pour ses yeux, mais la donne pourrait très vite changer. S’il pouvait voir dans le noir, lui griller la rétine ne serait pas compliqué. La jeune femme préféra le prévenir pour qu’il ne soit pas gêné. Ils tournèrent sur leur gauche sous l’éclairage bleuté des néons. En apparence, aucun des cinq malfrats ne faisaient encore attention à eux. La brune se dirigea d’un pas assuré vers un homme d’une trentaine d’années, aux cheveux courts d’un rouge vif. Dès qu’il la vit s’approcher il fronça le nez, mais Dahlia se contenta de lui sourire malicieusement. Se jeter dans la gueule du loup ne semblait pas la déranger. Elle appuya ses bras sur son comptoir et lâcha :  

« Intéressantes toutes les babioles que tu vends... Est-ce qu’un certain Elliah t’en achète beaucoup ? »

« Elliah ? J’vois pas qui c’est, et même si j’savais, j’le dirais pas à des chiens de HOPE..! »

« Qu’est-ce qui te fais penser qu’on aboie pour HOPE ? »

« Y’a qu’à voir vos gueules, venir ici à 2, vous vous prenez pas pour des merdes ! »

Sur ces mots, un autre Akers pressa un bouton qui fit descendre une grande grille de métal, où un sceau violacé dissuadait d’y toucher, condamnant l’endroit d’où ils étaient venus. Les malfrats se tournèrent vers eux en ricanant. Le rouquin prononça des incantions étranges et une puissante bourrasque balaya les deux bruns, les faisant heurter un des murs. Un second, dont le nez et la bouche étaient dissimulés par un masque blanc, créa des blocs à partir du sol et les envoya dans leur direction. Le tunnel était assez étroits pour empêcher des personnes normales d’esquiver.

Dahlia activa les membres inférieurs de son armure et sauta sur le côté gauche pour les éviter. Le masqué ne s’arrêtait pas et les visait tous les deux. La jeune femme fit plusieurs saltos pour éviter les projectiles et se retrouva entièrement recouverte de son armure. Au moment où elle reposait ses pieds au sol, ce dernier s’enfonça sous son poids, ses jambes se firent aspirer tels des sables mouvants par un sceau. Ces types avaient une rapidité d’action impressionnante.

L’égyptienne concentra de l’énergie dans ses pieds pour activer ses réacteurs et réussie tant bien que mal à se tirer du marécages improvisés. Les ennemis n’attendirent pas sagement, un jet d’eau aussi violent qu’un geyser la heurta de plein fouet. Le souffle coupé, elle se releva, un disque lumineux de trente centimètres de diamètres coupa un bras au sorcier aquatique.  

Du côté de Jason, une femme s’amusait à créer des lianes de toute part, celles-ci brûlaient chaque chose qu’elles touchaient. Elle prenait un malin plaisir à tenter de fouetter le brun. A force, la hors-la-loi parvint à lui attraper une cheville et le fit s’entrechoquer aux deux murs successivement. S’il ne bougeait pas rapidement, l’agent se retrouverait immobiliser par d’autres lianes. L’utilisateur de sceaux en fit apparaître sur les murs du tunnel, des boules de feu en sortaient aléatoirement. Pendant ce temps, le cinquième ennemi s’éloignait de la zone discrètement, certainement pour prévenir de l’intrusion. Le duo se retrouvait séparés, leurs ennemis au centre, les faisant face.  




Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 11 Mai - 20:10, édité 1 fois


Eaux troubles  1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason





Aussitôt qu'il eut annoncé l'arrivée d'individus, Jason s'avança prudemment et en silence tout en tâchant de déterminer leur nombre:
- Quatre... Non, cinq... Peut être même six... je crois... Pas facile à évaluer, certains sont immobiles...
Dahlia semblait pressée d'en découdre, aussi la laissa t'il passer en première en demeurant une poignée de mètres derrière elle, mains dans les poches et en apparence décontracté, ce qu'il n'était absolument pas. Il s'attendait à ce que la situation dégénère très rapidement, et ne tarda pas à voir ses craintes se réaliser...

Le brun fut tenté d'intervenir dans le but de faire payer ses paroles imprudentes au type qu'interrogeait sa partenaire, mais il préféra la laisser faire, et se retint en serrant ses poings dans ses poches.
Tout se passa très vite: en une poignée de secondes, Rock avait acquis la certitude qu'ils faisaient face à une sorte de secte de mages noirs. Seulement, contrairement aux sectes de ce genre existant sur Terra, ceux là possédaient de vrais capacités magiques, auxquelles le traqueur n'avait jamais fait face. Il fut balayé en même temps que la jeune Gardilho par une bourrasque, avant de heurter violemment le mur situé dans son dos. Légèrement sonné, il secoua pourtant rapidement la tête afin de retrouver ses esprits après avoir aperçu du coin de l'oeil sa coéquipière éviter un bloc de justesse. Il serait peut être le prochain, alors mieux valait se relever rapidement !

Son instinct lui sauva immédiatement la mise puisqu'une poignée de secondes après s'être redressé, le brun dut exécuter un salto avant afin d'esquiver un nouveau bloc qui se fracassa sur le mur, juste derrière lui. Tout en courant, il dégaina son Dominator, et son oeil vif cibla l'individu masqué qui commençait à l'agacer. Mais alors qu'il tenait son ennemi en plein dans son viseur, il aperçut dans le coin de son oeil droit une menace imprévue. Une liane fonçait vers lui et tenta de se saisir de sa jambe droite. Par réflexe, il exécuta un nouveau salto avant qui lui permit de l'éviter, et la liane se referma sur le vide, mais plusieurs autres se précipitaient déjà vers l'agent. Un peu dépassé par la situation, il visa les plantes et les dégomma à plein vol à plusieurs reprises, mais il comprit bien vite que cette méthode ne l'aiderait pas.

Balayant la pièce du regard à la recherche de l'invocatrice, il la dénicha assez loin, et se précipita vers elle. Mais plusieurs lianes surgirent simultanément du sol, et cette fois ci, il ne put rien faire pour y échapper. La première surgit dans son dos et s'enroula autour de son cou afin de l'étouffer, tandis que les deux autres attrapaient chacune une jambe pour l'immobiliser. Avec un rire sadique, l'invocatrice souleva le brun du sol tandis qu'il s'étouffait rapidement, et resserra l'étreinte autour de son cou.
- Finissez en avec la femme ! L'homme n'est plus un problème ! Lança t'elle à ses coéquipiers.

Une erreur fatale. Elle venait d'éveiller la fierté du brun, dont l'oeil se para aussitôt d'une lueur vive: a bout de souffle, il resserra néanmoins son étreinte sur son arme, et la souleva vers l'inconnu qui semblait sur le point d'aller appeler des renforts. Il pressa la détente et un rayon bleuté percuta l'homme qui s'effondra au sol dans un cri de douleur en se tortillant dans tous les sens, visiblement atteint d'une puissance décharge électrique. Plusieurs des autres ennemis se tournèrent vers leur allié neutralisé de manière imprévue avant de comprendre que le coup venait de Rock, et pas de Dahlia, contrairement à ce que leur avait suggéré la femme aux lianes. Mais le temps qu'ils se tournent vers lui, ce dernier visait déjà un autre membre de la secte sans la moindre hésitation.

Son Dominator se déploya, et il tira un projectile percussif qui explosa et balaya l'homme aux jets d'eau, juste avant que l'invocatrice ne comprenne qu'elle avait sous estimé le traqueur.
- Tu vas me le payer... grogna t'elle avait de balancer le corps du jeune Ashfield entre deux murs qu'il percuta coup sur coup. Là dessus, elle rejeta le corps de Jason au sol, qui roula sur plusieurs mètres avant de s'immobiliser.

Face contre terre, Ashfield ouvrit les yeux tandis que ses doigts se refermaient sur le sol des égouts. Il réalisa alors une chose particulièrement inquiétante: il avait perdu son arme dans sa chute ! S'il ne la retrouvait pas rapidement, qui sait ce qui allait se passer ! D'autant qu'il ne savait absolument pas comment s'en sortait sa coéquipière...



Dernière édition par Jason le Sam 22 Sep - 2:31, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason




A en juger par le bruit, Dahlia avait dû être maîtrisée, sinon pire, car plus aucun son de combat ne parvenait à ses oreilles. Il lui faudrait donc s'en tirer seul s'il voulait survivre. Mais aucune importance. Il y était habitué. Il avait toujours été seul, et il n'y avait pas de raison que ça change aujourd'hui. Ces gars étaient des amateurs. Seule l'étrange mage constituait un danger bel et bien réel pour lui. Il l'avait bien compris, et était en train de constituer une stratégie en conséquence, capable de la neutraliser.

A moitié sonné, et toujours face contre terre, Rock entendit deux de ses agresseurs se rapprocher de lui tandis que l'étrange invocatrice restait prudemment à distance. Patiemment, il demeura au sol tout en déplaçant lentement et imperceptiblement son bras droit vers sa ceinture. Puis, il attendit son heure. Patiemment... Patiemment...
L'un de ses ennemis commit une erreur qui serait fatale au trio: il ramassa le Dominator du traqueur, et tandis qu'il posait ses doigts sur la crosse de l'arme qui leur était inconnue, il interpela ses alliés:
- Vous avez vu ça ? Drôle de truc... Je crois que je vais le garder en souvenir ! Il est classe !

A ces mots, il pointa l'arme vers le jeune Ashfield qui ne bougea pas d'un pouce, en attendant la suite. Et comme prévu, lorsque l'ennemi pressa la gachette, les couleurs azurées de l'arme virèrent au rouge foncé, et rien ne se produisit. Visiblement déçu, l'homme insista et appuya sur la gachette à plusieurs reprises, mais cela ne changea rien. Frustré, il s'approcha de Jason et le saisit par le col et le souleva brutalement. Mais à sa grande surprise, c'est un sourire mauvais et un regard bien vif qui l'accueillit sur le visage du brun.

Ce dernier dégaina un poignard à l'aide duquel il trancha la gorge de celui qui l'avait saisi d'un geste vif et parfaitement calculé. Aussitôt, il lâcha le Dominator que l'agent saisit de sa main libre avant de tirer une balle en pleine tête au second type qui s'était approché de lui, et qui s'effondra au sol dans une mare de sang.
Sans perdre de temps, Ashfield se tourna vers la seule adversaire encore en état de combattre qui se trouvait à une douzaine de mètres de lui. Il pointa son arme dans sa direction, et prit la parole:
- C'est terminé ! Je veux savoir où est le gosse, et je le veux MAINTENANT !
- Je n'ai pas peur de toi ! Tu n'es qu'un humain ordinaire incapable de maîtriser la magie ! Tu n'es rien d'autre que de la main d'oeuvre !

Il aurait pu lui accorder une seconde chance. Mais cette fois ci, il ne s'en donna pas la peine. Un tir visant la jambe de la jeune mage transperça sa jambe et elle s'effondra dans un cri de douleur. Elle avait commis l'erreur de prendre Jason pour un policier assoiffé de justice. Et elle avait eu bien tort. Elle ne tarderait pas à le comprendre.
Avec un visage inexpressif, l'oeil vitreux, Rock s'avança jusqu'a la mage toujours à terre, gémissante, et il posa son pied gauche sur sa gorge avant de forcer légèrement.
- Tu crois que je suis là pour jouer ? Que je n'oserai pas ? Alors, regarde bien !

A ses mots, il pointa son arme sur le type qui avait tenté de fuir et qu'il avait paralysé. Ce dernier était toujours étendu sur le sol, visiblement inconscient. Jason pressa à nouveau la détente et une autre détonation transperça la tête du pauvre bougre qui éclata presque en morceaux sous la puissance de l'impact. Suite à ce geste, il fixa à nouveau l'invocatrice dans les yeux de qui une lueur de terreur flottait désormais. Qui était cet homme ?! N'était il pas supposé ramener l'espoir partout où il passait ?!!!
- Dois-je poser ma question une nouvelle fois ?! Lança t'il d'un ton menaçant mais affreusement calme.
- N... Non... Je, je vais... je vais tout vous dire !
- Alors parle ! Rétorqua le brun sans esquisser le moindre geste.
- Il est un peu plus loin à notre campement. Il a choisi de nous rejoindre car il ne pouvait plus supporter l'ambiance familiale. Il voulait s'échapper et pouvoir décider de lui même ce qu'il deviendrait, c'est tout ! On ne lui a fait aucun mal ! Se justifia la mage d'une voix implorante.
- Oui, pas étonnant, vu la mère qu'il se trimballe, répondit Jason, plus pour lui que pour son interlocutrice.

Lentement, le Terranien relâcha son étreinte et reposa son pied au sol, sans pour autant quitter des yeux la jeune mage. Sans le vouloir, elle avait tapé à un endroit qui avait fait mouche dans l'esprit du brun. Gagner sa liberté. S'extirper des décisions prises à sa place par sa mère. C'était une raison parfaitement valable pour l'agent, qui valorisait par dessus tout la liberté, et le libre arbitre.
Son regard croisa alors les corps des hommes qu'il venait d'abattre sans retenue. Ils avaient tenté de les tuer, Dahlia et lui, mais à présent qu'il connaissait leurs raisons, il trouvait sa manière d'agir un peu disproportionnée. Il leva la main qui tenait son arme, puis se dirigea vers la jeune Gardilho, dont le corps était étendu contre un mur qu'elle avait dû percuter violemment avant de sombrer dans l'inconscience. De son état physique dépendrait la survie de la mage qui en était responsable...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason





Avec délicatesse, et après s'être agenouillé, Jason tapota doucement la joue de la brune, avant que celle ci n'émerge peu de temps après:
- Ca va ? Tu te sens mieux ?
Encore désorientée, la jeune femme acquiesça simplement sans mot dire.
- Ne bouge pas de là, reste allongée. Je reviens.
A ces mots il se redressa et revint vers l'invocatrice qui n'avait pas bougé d'un centimètre, trop terrifiée à l'idée de ce que le traqueur pourrait lui faire. Il se pencha au dessus d'elle et rapprocha son visage à quelques centimètres à peine du sien, puis, d'une voix aussi élevée qu'un murmure mais malgré tout effrayante, il lui dit:
- Tu as de la chance... Elle est en vie... Finissons en... Appelle Elliah, et je te laisserai la vie sauve tout en fermant les yeux sur votre petite secte, ordonna t'il en se redressant, son bras tenant le Dominator toujours pendant le long du corps.

L'étrange magicienne  hésita un instant, mais elle se rendit rapidement à l'évidence. Cet homme la tuerait si elle refusait d'obéir. Et de toute façon, il obtiendrait son dû. Refuser de coopérer était inutile...
Elle leva un petit bracelet qu'elle portait à son poignet gauche, et appela le cher fiston disparu qui répondit aussitôt. Dès qu'elle lui demanda de venir dans la "salle de cérémonie" comme elle l'appela, le fils disparu annonça qu'il arrivait immédiatement.
Satisfait, Jason tendit la main à la mage pour l'aider à se relever, à sa grande surprise. Elle hésita une nouvelle fois, mais accepta son aide, privée de ses forces par la blessure causée à sa jambe. Une fois qu'elle fut debout, Rock ajouta d'une voix redevenue normale:
- A l'avenir, vous feriez bien d'éviter ce genre de "cérémonies". Peu m'importent vos croyances. J'ai mes raisons pour fermer les yeux sur vos activités, et du moment que ma mission est accomplie, je n'ai pas besoin d'en faire davantage. Mais d'autres agents seront moins compréhensifs que moi...

Il fit une pause, conscient qu'après les meurtres de sang froid qu'il venait de commettre, cela sonnait un peu faux. Il ajouta aussitôt pour nuancer ses propos:
- Je veux dire par là qu'ils chercheront à mettre fin définitivement à vos activités. Ni plus, ni moins, conclut il en hochant la tête.

Le jeune Elliah apparut finalement au moment ou Dahlia se relevait en s'aidant du mur, toujours un peu sonnée. Une lueur horrifiée envahit alors son visage lorsqu'il vit que tous ses "amis" étaient morts à l'exception de leur chef spirituel.
- Mais... Mais qu'est ce que... QU'EST CE QUI SE PASSE, ICI !!
Sans hésiter, Jason leva son arme et après l'avoir repassée en mode paralysant, tira une décharge qui atteignit le gosse de plein fouet, qui s'effondra aussitôt à terre.
- Désolé, mais nous n'avons pas le temps pour ça... conclut Ashfield en rengainant son arme.
- Vous ne connaissez pas d'autre méthode que la violence pour arriver à vos fins ! Attaqua soudain la mage avec une hargne non dissimulée dans la voix.

Doucement, Jason souleva le corps inanimé d'Elliah et le porta sur son épaule, avant de se tourner vers elle. Il fit quelques pas dans sa direction et s'immobilisa, à nouveau très près d'elle, avant de lui répondre enfin:
- Et à cause de qui crois tu que nous avons dû en arriver là ? Qui a attaqué à vue ? Qui s'est montré hostile d'entrée de jeu ?
Le silence qui suivit ses paroles en dit long... La jeune femme n'avait rien à répondre à ça, tout simplement.
- Alors, ne sois pas trop prompte à juger les actes des autres. Balaie devant ta porte avant ça, tu constateras que tu as du travail, toi aussi ! Conclut il avant de la dépasser, suivi de Dahlia qui était étrangement silencieuse.
- Mais je n'ai jamais tué de sang froid ! Ce n'est pas digne d'un représentant de l'honneur, et de la justice !! Jamais un héros ne ferait ça !! Cracha t'elle d'une voix haineuse !

Une nouvelle fois, Rock s'immobilisa, et sans se retourner, ajouta d'une voix sombre:
- Je ne suis ni l'un, ni l'autre, navré de te décevoir... J'ai un boulot à faire, et je le fais. Çà s'arrête là... acheva t'il avant de quitter les lieux.


Dernière édition par Jason le Sam 22 Sep - 2:34, édité 2 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Jason
groupe

EAUX TROUBLES

feat.Dahlia & Jason




La famille d'Elliah fut soulagée et extrêmement reconnaissante de retrouver sa progéniture en bonne santé. Pourtant, Rock ne se faisait pas vraiment d'illusions: c'était une famille disfonctionnelle. Tôt ou tard, le jeune homme agirait à nouveau pour tenter de se détacher des liens invisibles que lui imposaient sa mère. Avec un certain malaise, Rock se contenta de le ramener chez lui. Il le forçait à retourner chez ses parents, alors qu'il ne demandait qu'à être libre. Lui même aurait agi exactement pareil qu'Elliah, et c'est pourquoi il n'apprécia pas ce qu'il devait faire, tout ça pour que HOPE les laisse tranquilles Dahlia et lui.

Et c'est alors que le couple remerciait encore et encore le duo d'agents que la HopeWatch de Rock s'alluma et que le visage inquiet de Reynarth s'afficha sur son holo.
- Jason ? Rendez vous avec Dahlia à cette adresse. Il se pourrait que notre seule piste se soit évaporée... ajouta t'il d'une voix contrariée avant que la communication ne se coupe.
Aussitôt, le brun fit un signe de tête à sa partenaire et annonça au couple qu'ils avaient une urgence. L'adresse en question les mena sur les quais dans une zone d'UpWay ou tout un groupe d'officiers de police les attendaient déjà.

Etrangement peu décontracté par rapport à sa conduite habituelle, le traqueur s'avança vers l'officier qui les toisa, Dahlia et lui, avant de décrire la chose:
- On a repêché ce type y'a moins d'une heure. HOPE nous a demandé de vous avertir si on trouvait ce genre de personne.
- Pourquoi ? Demanda Jason en s'approchant du corps qu'ils avaient tiré hors de l'eau en s'interrogeant sur la raison pour laquelle Reynarth l'avait envoyé ici.
- Parce que c'est un métamorphe.

Alors qu'il était sur le point de s'allumer une cigarette, Rock stoppa net son geste. Cette fois, l'officier avait toute son attention. Il échangea un regard avec la brune, puis:
- Comment est il mort ? Lança t'il alors tout en posant un genou à terre pour observer le cadavre de plus près.
- Tout pointe vers une noyade. Son corps flottait dans le canal.  Sûrement un promeneur, ou un pêcheur... Ca arrive régulièrement... conclut le flic local en haussant les épaules d'une voix un peu blasée.
- Oui... j'en suis certain... répondit Ashfield d'une voix lointaine, qui n'y croyait pas une seule seconde.
Tout en fouillant les poches du mort, il posa une nouvelle question:
- Vous avez trouvé d'autres choses particuli...

Il se tut subitement en fouillant une des poches avant du mort, et en tira plusieurs petits objets qui modifièrent totalement le visage du brun. L'air grave, il mit la boîte contenant ces petits objets dans une de ses poches, puis en lança une à Dahlia. Il s'agissait d'une fléchette, identique à celles utilisées sur eux lorsque Jason avait terminé dans le coma.
- Qu'est ce qu'il y a ? Demanda le policier local, qui comprenait que l'agent avait découvert quelque chose d'important.
- Un pêcheur pas ordinaire... souffla Rock en se redressant.
- Ce qui veut dire ?
- Rien... Emballez le cadavre et adressez le aux bons soins du capitaine Carter sur HOPE, se contenta t'il de répondre avec un petit sourire. Dites lui que ça vient de notre part, il saura...

D'un signe de tête, il s'éloigna en compagnie de Dahlia, puis s'immobilisa pour lui murmurer:
- Cette fois, on s'est fait baiser... Notre cinquième homme a bu la tasse... lança t'il à la brune en fixant la fléchette qu'elle tenait entre ses doigts. C'était notre seule piste. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais nous voilà dans une impasse... Notre boulot ici... est terminé... Conclut le Terranien d'un air contrarié.



Environ une heure plus tôt, lieu inconnu...

Le holo étrange du visage de Daedalus flottait au dessus de sa chaise lorsqu'au milieu de la table ronde, l'hologramme du dénommé Shaw apparut. Ils étaient les deux seuls présents dans la pièce, cette fois.
- Alors ?
- C'est fait, monsieur. Le mercenaire a été éliminé et retrouvé dans les eaux du canal d'UpWay. Les agents se douteront sans doute que sa mort n'est pas accidentelle, mais ça n'a aucune importance, puisqu'ils n'auront aucune preuve pour le démontrer. Leur enquête n'ira pas plus loin.
- Bien... Excellent, Shaw ! Veillez à ce que tout soit bien fait, puis désactivez à nouveau la cellule d'UpWay. Ils doivent se faire oublier, à présent. Ils ne doivent pas remonter jusqu'à nous. C'est primordial !
- Mais... le protégé de Reynarth est toujours en vie... osa Shaw d'une voix un peu timide.
- Je sais, répliqua Daedalus aussitôt avec calme. Et il s'en servira à nouveau pour tenter de nous retrouver, c'est certain... Mais pour l'instant, il est trop dangereux de s'occuper de lui. Ashfield restera en vie... Nous nous occuperons de lui quand ce sera moins risqué...
- A vos ordres... répondit Shaw avant de s'incliner et que son holo ne s'éteigne.


A SUIVRE...


Suite de l'histoire : ICI



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
groupe
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aller en haut MenuAller en bas