REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

[MISSION]Kill the boredom

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Partagez
vava
Jason
groupe

PIÉGÉS

feat.Nashar & Jason



Lorsque le mage invoqua une raison foireuse pour envoyer Jason à sa place pour sauver la peau de la vieille, Rock échangea un regard suspicieux et hésitant avec lui l'espace d'un instant: était il sincère ? Ou bien l'envoyait il juste faire le sale boulot pendant que lui restait au calme dans la voiture avant du train ? Ce n'était pas le moment pour vérifier ça, il n'en avait pas le temps. Mais il gardait bien l'info dans un coin de sa tête...

Cette courte hésitation conduisit Nashar à créer des cristaux qu'il tendit au Corbeau.
- Qu'est ce que tu veux que je... Commença à demander le brun en les prenant délicatement des mains de son partenaire improvisé. Mais il ne termina pas sa phrase, étudiant les cristaux de plus près: ils ressemblaient énormément à des balles. Il était hors de question qu'il prenne le risque de mettre ces cristaux dans son Dominator, mais ils lui serviraient de grenades, ce ne serait pas un problème. Il resserra délicatement ses doigts autour des précieux cristaux, et hocha la tête avec un sourire... étrange, et peu rassurant pour les autres. Quant aux traits de son visage, ils s'étaient durcis légèrement, démontrant clairement qu'il avait compris.

D'un bond appliqué, Rock grimpa à nouveau sur le toit, avec une lueur agacée flottant dans ses yeux azurés.
- Il t'a pas... ? Demanda lentement Tali après être apparue et avoir voleté autour de son propriétaire.
- SI ! Il m'a enflé ! Alors, n'en rajoute surtout pas ! Trancha le brun en sautant sur la voiture précédente.
Rapidement, il passa de voiture en voiture jusqu'à repérer un groupe de six hommes dans la voiture en dessous de lui qui était en train de se diriger vers leur cible. Dans le prochain wagon se trouvait leur cible. Pas le temps de prendre des gants ! Rock dégaina immédiatement un cristal bleu qu'il lança juste sur le toit de la voiture ou se trouvaient ses ennemis. Juste avant qu'elle ne ricoche sur la surface du toit, il tira à l'aide de son arme et une spectaculaire explosion se produisit, formant un trou d'un petit mètre sur la surface du toit.

Sans perdre de temps, le tireur d'élite s'avança et s'empara du second cristal rouge cette fois ci qu'il lança dans le trou sans aucun signe d'hésitation. Avant qu'il ne le perde de vue, il le dégomma en plein vol et se mit à l'abri de la détonation à l'aide d'un saut arrière. Les hurlements qui se firent entendre confirmèrent que la magie de Nashar était d'une efficacité redoutable, détail que le Terranien respectait.

Il sauta par le trou et constata que presque tous les ennemis étaient morts, brûlés vifs. Le brun avait tué sans la moindre hésitation. S'il y avait bien une chose que l'on apprenait rapidement sur lui, c'était qu'il était habitué à côtoyer la mort de façon quotidienne. Et ce jour là n'avait pas été différent des autres...

Seul l'un d'eux, légèrement brûlé au visage, tenta une attaque par derrière sur le brun qui le prit en clé de bras, lui cassa, se saisit de son visage entre ses doigts et lui cogna violemment la tête contre la paroi de la cabine.
- Bon, la partie est terminée ! Si tu ne veux pas que je continue à briser tes membres un par un, tu vas me dire tout ce que tu sais ! Nous sommes d'accord ?



Dernière édition par Jason le Lun 27 Mai 2019 - 22:36, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Nashar
groupe
Kill the boredom

Nashar & cie



Nashar regardait son otage. Il ne regardait que lui. Ses iris d’un bleu lumineux dévoraient la couleur de ceux du malheureux qui pensait sa dernière heure arrivée. Et il avait raison, l’Empereur n’avait aucune envie ni aucun intérêt à le laisser vivre. Il rendait la justice de Valice, la peine capitale pour avoir essayé d’attenter à sa personne. Bien sûr, HOPE et Akerys auraient leurs mots à dire, mais… À un ou deux morts prêt.

On est juste des brigands ! On endort les passagers pour les voler ! On ne nous a jamais grillés ! Y avait une vieille avec beaucoup de sous cette fois ! On ne tue personne normalement… Mais vous nous avez attaqués ! On s’est juste défendu !


Dubitatif, le bleuté haussa un sourcil. L’homme ne semblait pas mentir, mais Nashar ne pouvait s’empêcher de penser qu’il y avait plus derrière cela. Ou plutôt, il avait un pressentiment, une pensée qui le gênait et qu’il devait développer.

Qui est le chef de la bande ?


Il était évident que ce sous-fifre ne dirigeait rien, hormis sa propre arme. Et quand on voyait où cela l’avait mené, on ne pouvait que féliciter cela.

D-Derrière ! On a un Sceau de téléportation de secours dans le dernier wagon au cas où, il n’a pu aller que là… Laissez-moi fuir avec eux ! Je ne peux pas aller en pri- Arg !?!


Nashar lui enfonça une lame de glace dans la gorge. Cela nourrira le Démon, pensa-t-il. Le bleuté laissa ses sens se diriger vers Jimini Cricket pour “admirer” ses prouesses. Voyant qu’il avait tout sous-contrôle, il prit un moment pour réfléchir à son pressentiment de tout à l’heure. Cette situation ne l’arrangeait pas. Si le feu manant disait vrai, les attaquants étaient des bandits “pacifistes”, n’ayant pas d’intention de meurtre. Ils auraient vite fait de le plaider devant HOPE et d’accuser les deux Agents d’avoir réagi trop violemment. Bien sûr, c’était la parole de criminels face à ceux d’Agents, mais pour peu qu’Akerys décide de protéger ses citoyens véreux, un incident diplomatique serait vite arriver. Une suspension ou un renvoie pourrait suivre, chose que l’Empereur ne pouvait tolérer. ll faudrait donc qu’aucun des malfrats ne puissent parler, de sorte que le bleuté puisse les accuser de ce qu’il veut. Mais pour cela, il avait un obstacle. Jilbert.

Si le deuxième agent ne rentrait pas dans la combine, cela ne servait à rien. Pire, Nashar perdrait en crédibilité, ce qui ne l'arrangeait pas pour ses plans futurs. Que faire dans ce cas ? La réponse la plus simple et évidente : le meurtre. Mais la mort d’un Agent attirerait beaucoup trop l’attention des hautes sphères. Alors dans ce cas, le mensonge pourrait être une bonne échappatoire. Le bleuté avança donc tranquillement de wagon à wagon, jusqu’à atteindre Jenner. Ce dernier extirpait des informations à un autre malchanceux.

Je vais parler ! Je vais parler !


Un souffle très court et léger émanant de Nashar se diffusa dans le wagon. Le prisonnier continua alors :

Albas ! Mirokom ! Sein ma kolo pa Gan tcho pkinr !


D’un bond, le bleuté vint lui enfoncer une de ses lames de glace dans l’oeil, le tuant sur le coup. Froidement, il se releva et s’adressa à Jislain.

S’en était moins une. C’était sûrement une incantation puissante pour nous tuer, j’ai vu son énergie s’animer comme pas possible.


Évidemment, il tût le fait qu’il avait simplement lancé son sort de traduction pour changer la langue parlée par le bandit pour une langue du monde de Nashar. Ainsi, il était certains que Jisa ne comprendrait pas et qu’il interpréterait cela comme une formule magique. Dans le pire des cas, l’excuse de la magie qui s’anime était tout de même valable : on pouvait utiliser les énergies sans parler après tout. Mais l’on ne devait être sûr de rien. Jiren avait-t-il marché ?

vava
Jason
groupe

PIÉGÉS

feat.Nashar & Jason



Interroger un prisonnier, le préparer psychologiquement et l'amener précisément à lui dire tout ce qu'il voulait savoir. C'était là l'une des spécialités du Corbeau. Il était doué dans ce domaine. Très doué, même. Sans le moindre doute, ses cinq sens affûtés au delà de la normale l'aidaient ils, mais pas seulement. Il avait une sorte d'instinct qui le poussait à agir pour briser ses victimes afin de les faire parler. Aussi loin que remontait sa mémoire, il l'avait toujours eu. Il s'était plusieurs fois posé des questions sur l'éventuelle origine de telles intuitions, mais bien vite, il évitait de trop creuser la question. Un peu comme s'il était effrayé de la réponse qu'il allait trouver s'il soulevait ce rocher...

Ses années de terrain en tant que Traqueur d'augmenté n'avaient fait qu'aiguiser davantage ces capacités, le rendant encore meilleur qu'il n'était déjà. A l'instant où ses prisonniers étaient prisonniers étaient brisés, il le savait. Bien souvent, il le savait plusieurs minutes avant, en fait ! Il le ressentait ! Il sentait la peur émaner d'eux ! Il la lisait au fond de leurs yeux !

Rock était parfois arrogant, mais en général, lorsqu'il l'était, il avait de bonnes raisons de l'être. Et cette fois ci n'était pas différente des autres. Lorsque son otage s'effondra avec une lame de glace dans l'oeil, Jason se redressa brusquement l'arme pointée vers Nashar. Dès qu'il l'eut identifié, il hésita un court instant avant de baisser son arme.

Son instinct lui murmura immédiatement que quelque chose clochait. Son otage n'était pas en état psychologique d'attaquer ! Il en jurerait ! Il pouvait encore voir la terreur dans ses yeux tandis qu'il entendait à nouveau ses mots se répercuter dans sa tête "Je vais parler ! Je vais parler !"
- Oui, c'était moins une... répéta le Corbeau d'une voix légèrement absente en regardant Nashar s'éloigner avec une lueur suspicieuse courant dans son regard azuré.

Le brun ne comprenait pas. Ce n'était pas la première fois qu'une chose bizarre se produisait en présence de Nashar. Et il n'avait jamais eu confiance en lui. Mais même si effectivement il l'avait tué, qu'avait il à y gagner ? Pourquoi avoir empêché ce pauvre type de parler sinon pour se protéger lui même ? Nashar serait il lié à toute cette opération d'assassinat ?! Les pensées de Jason s'embrouillaient de plus en plus.
- Hé, Nashar ! Lança t'il soudain pour le stopper alors qu'il allait quitter ce wagon. Il attendit qu'il se retourne vers lui, puis:
- Merci !

Plus longtemps l'empereur se penserait au delà de tout soupçon, et plus longtemps l'ex Traqueur pourrait il se donner le temps de la réflexion en ce qui le concernait. Pour l'heure, mieux valait qu'il croie qu'il avait marché, quelle que soit la vérité...

Demeuré seul une fois que le mage bleuté fut parti, Rock posa à nouveau le regard sur le type qui venait de mourir d'une pique de glace enfoncée dans le crâne. Il se surprit à être pressé d'en finir avec cette mission de merde...
- "Moins une", hein ? Répéta t'il encore une fois, sourcils froncés, avant de rejoindre le bleuté dans le wagon suivant.


Dernière édition par Jason le Lun 27 Mai 2019 - 22:37, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Nashar
groupe
Kill the boredom

Nashar & cie



“Merci”. Le regard bleu de Nashar se voila légèrement. Lui qui voulait éviter les esclandres auprès de HOPE, il se retrouvait à être déçu que son acolyte ne l’ait pas démasqué. Stupide instinct de dominance ? Voulait-il avoir une raison pour le tuer ? Non, le bleuté n’en avait pas besoin : l’Empereur a droit de vie ou de mort sur tout. Mais au-delà de son titre, l’Agent avait toujours pris pour habitude de tuer les potentiels dangers à sa situation. Ministre trop gênant, révolutionnaire, personne plus puissante que lui, etc. Pour faire simple, les critères pour se faire nominer à un assassinat orchestré par Nashar étaient très bas et surtout, très subjectif.

Si l'élimination de ce témoin gênant était encore tentant, Nashar n’oubliait pas ce que cela engendrerait, et il n’avait pas envie de finir son règne dans des cachots de HOPE. Il retint donc toute sorte de pulsions pour obliquer vers sa mission. Au fur et à mesure que les secondes passaient, de plus en plus de passager se réveillaient. La personne ayant jeté le sort devait être l’un des derniers tuer, ce qui expliquait leurs retours de conscience soudain. La magie de l’Empereur revint aussi à son état normal. Rassuré par cela, il relâcha les muscles de son corps avant se réinstaller auprès de la vieille. Cette dernière ouvrit légèrement les yeux, avant de les refermer et de se rendormir. Non, ce n’était pas de la fatigue, mais Nashar qui lui zappait sa force vitale. Il n’avait pas envie de l’entendre parler. Certes, cela allait lui faire perdre quelques semaines sur le peu de mois qui lui restait à vivre, mais elle avait déjà bien vécu.

Elle est fatiguée, on dirait.


Le bleuté s’installa confortablement dans le siège, admirant les passagers découvrir les cadavres massacrés et l’état des wagons.

vava
groupe
Aller en haut MenuAller en bas