REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason

                      Partagez
                      vava
                      The Rebirther
                      groupe
                      Mission spécifique : RADIANCE





                      Samedi soir. 21h00. An 6540.




                      L’alarme retentit au sein de l’Headquarter. Les Agents en fonction se bousculent dans les couloirs. Où que vous êtes - sur HOPE ou dans un des autres mondes - votre HOPEWatch se verrouille sur un écran rouge, en vous sommant de retourner sur le Vaisseau-Monde le plus rapidement possible. La tension grimpe doucement, mais sûrement. Malgré cela, la plupart des Passengers et les plus anciens Agents ne semblent être guère inquiets. Cette mission paraît être d'une banale routine pour ses voyageurs du ciel.




                      Au sein du Spatioport militaire, vous vous tenez fièrement devant vos Supérieurs, écoutant patiemment leurs ordres. S’exprimant avec calme et fermeté, ils transpirent la confiance : aucune trace de peur ou d’inquiétude n’est visible sur leurs visages.




                      La Générale en Chef Anza inspecte les rangs des Agents et des recrues du haut de son estrade. Impassible, rien ne s’échappe de son regard froid et perçant. Elle analyse chacun d’entre vous et vous fait remarquer d’un seul regard le moindre défaut dans votre posture ou dans votre comportement. Ne brisant aucunement l’atmosphère formelle qui vient de se former tout autour du Corps des Agents de HOPE, la silencieuse commence son discours, retransmis par les HOPEWatch.




                      « Agents, Recrues. Si vous êtes ici aujourd’hui, c’est pour défendre beaucoup plus que HOPE. Car HOPE est le garant de l’ordre dans l’Univers. Nos alliés comptent sur nous dans notre lutte contre un destin chaotique. Oui, vous êtes ici pour défendre beaucoup plus qu’un vaisseau-monde. Vous êtes ici pour défendre la paix universelle. Souvenez-vous de cela, lorsque vous serez là-haut. »




                      Quelques acclamations ont lieu, mais c’est surtout les réactions des plus anciens Agents qui sont les plus notables. Un sourire amusé se dessine sur leurs visages, résultat d’un énième discours moralisateur de la Générale en Chef.




                      Votre HOPEWatch vous informe ensuite de votre affectation. Vous devez donc choisir votre Croiser HR-742 et débuter la mission.



                      Bonne chance, Invité.



                      Statistiques de base des joueurs :


                      A poster dans chacun de vos posts pendant tout le long de la mission.

                      Yagleadra

                      Code:

                      <table class="tg">
                      <tr>
                        <th class="tg-y2tu">Combat</th>
                        <th class="tg-y2tu">Tir</th>
                       <th class="tg-y2tu">Force</th>
                        <th class="tg-y2tu">Agilité</th>
                       <th class="tg-y2tu">Intelligence</th>
                       <th class="tg-y2tu">Perception</th>
                        <th class="tg-y2tu">Stress</th>
                      </tr>
                      <tr>
                        <td class="Combat">40</td>
                       <td class="Tir">5</td>
                        <td class="Force">40</td>
                        <td class="Agilité">25</td>
                        <td class="Intelligence">50</td>
                       <td class="Perception">50</td>
                       <td class="Stress">70</td>
                       <td class="Etat de santé">Etat : sain</td>
                      </tr>

                      </table>


                      Jason

                      Code:

                      <table class="tg">
                      <tr>
                        <th class="tg-y2tu">Combat</th>
                        <th class="tg-y2tu">Tir</th>
                       <th class="tg-y2tu">Force</th>
                        <th class="tg-y2tu">Agilité</th>
                       <th class="tg-y2tu">Intelligence</th>
                       <th class="tg-y2tu">Perception</th>
                        <th class="tg-y2tu">Stress</th>
                      </tr>
                      <tr>
                        <td class="Combat">40</td>
                       <td class="Tir">60</td>
                        <td class="Force">20</td>
                        <td class="Agilité">40</td>
                        <td class="Intelligence">35</td>
                       <td class="Perception">35</td>
                       <td class="Stress">50</td>
                       <td class="Etat de santé">Etat : sain</td>
                      </tr>

                      </table>


                      Dextra

                      Code:

                      <table class="tg">
                      <tr>
                        <th class="tg-y2tu">Combat</th>
                        <th class="tg-y2tu">Tir</th>
                       <th class="tg-y2tu">Force</th>
                        <th class="tg-y2tu">Agilité</th>
                       <th class="tg-y2tu">Intelligence</th>
                       <th class="tg-y2tu">Perception</th>
                        <th class="tg-y2tu">Stress</th>
                      </tr>
                      <tr>
                        <td class="Combat">55</td>
                       <td class="Tir">65</td>
                        <td class="Force">40</td>
                        <td class="Agilité">30</td>
                        <td class="Intelligence">10</td>
                       <td class="Perception">20</td>
                       <td class="Stress">60</td>
                       <td class="Etat de santé">Etat : sain</td>
                      </tr>

                      </table>



                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      Radiance
                      L’intervention d’Oly n’avait pas été nécessaire pour comprendre la gravité de la mission. Quand bien même tous les agents présents semblaient calme et dans une « routine », les informations que lui avait transmises Voe démontraient un certain degré de gravité. La preuve étant, même HOPE avait diffusé se message à ses agents d’une manière alarmante, par un message rouge et sur la fréquence d’alerte. Dans le spatioport militaire, où elle était alignée avec les autres agents, elle se retrouvait même un peu confuse par ce parallèle. HOPE semblait en danger et pourtant, elle entendait les agents autour d’elle prendre ça avec humour ou comme une corvée. C’était bien étrange et cela prouvait qu’elle n’avait pas encore apprit assez sur la nature humaine.

                      A ses cotés se trouvait Oly, dans sa tenue d’agent cette fois et non de scientifique… Il était impensable, après tout, que pour une mission pareille, sa meilleur amie et chaperonne la laisse voler en solo, que cela soit par camaraderie, par instinct de protection ou … par doute qu’elle puisse se débrouiller seule. Elle pouvait la comprendre cependant et n’en prendrait pas offense qu’importe la réelle raison. Elle aurait pu diriger les opérations depuis la base ou se rendre utile d’une quelconque autre manière au vu de son intellect et de ses capacités mais il est vrai que depuis son « éveil », Yag n’avait jamais touché à ce qui l’attendait … Piloter un vaisseau, ou opérer dans l’un d’eux.

                      La requine avait son éternel air sérieux sur le visage, stoïque, se tenant les mains dans le dos et bien droite alors que Yagleadra dépassait d’une tête ou deux toute l’assemblée, ses quatre mains jointe, toujours affublée de sa robe rouge sang qui avait l’air d’avoir fusionné, visuellement parlant en tout cas, avec sa chair. Tout les agents avaient droit de porter leur HOPEgear comme il l’entendait mais il est vrai que la créature ne semblait pas équipée pour l’action, pour le moment présent. Voe répondrait sans doute à ses interjections par « L’organisme Yagleadra peut modifier son apparence et ses capacités à tout moment pour remplir ses objectifs » et cela serait vrai mais à ce moment précis …

                      Cela faisait un moment qu’elle attendait en silence en fixant un point précis au sol, essayant de se préparer mentalement à la mission, comme à chaque fois qu’elle était convoquée … Essayant d’ignorer les regards, les commentaires, toujours relativement peu à l’aise en public où … Elle était plus facilement jugée… La tisseuse de chair finit par relever le regard lorsque la générale prit la parole afin de motiver ses troupes. « Motiver » …

                      Lorsque le petit monde commençait à se disperser pour prendre position et accomplir la mission à venir, à savoir défendre Hope d’un champs d’astéroïde, Oly leva les yeux au ciel avant d’ajuster ses lunettes et de se tourner vers sa protégée.

                      « Elle a toujours le chic pour foutre la pression elle … Mais pas d’inquiétude, hein, Yag ? On va gérer. »

                      « Hmm… Je me demande juste pourquoi j’ai été appelée … Moi, de tous les agents. »

                      Les deux compères se tournèrent pour à leur tour se diriger vers les quais d’embarquement et rejoindre un des croiseurs, l’alien continuant d’approfondir sa pensée d’un air neutre.

                      « J’ai appris à me battre que ressèment et je suis consciente d’avoir certaines capacités … Mais je n’ai jamais piloté ou été introduite à la technologie utilisée par HOPE pour l’exploration spatiale … »

                      La voix bien connue de Voe s’échappa de sa HOPEwatch pour réconforter son hôte. « Organisme Yagleadra : Yamogrienne. Yamogrien, peuple hautement avancé technologiquement. Organisme Yagleadra, grande scientifique de son ère. Incapacité à comprendre et manipuler la technologie archaïque de HOPE ? Invraisemblable … »

                      Comme à son habitude, Oly leva les yeux au ciel, sachant très bien que d’autres facteurs venaient en jeu dans ses moments là, Yagleadra le savait aussi, comme par exemple le simple fait qu’elle avait peu de souvenir de sa vie passée … Mais finalement, elles se présentèrent dans un couloir qui donnait, de par une vitre, sur le hangar où étaient aligné des centaines de croiseurs. Une vision impressionnante, d’ailleurs. Elles se stoppèrent un instant pour regarder à travers cette vitre.



                      Quand subitement, on entendit la voix de Voe et son éternel ton monotone exprimer cependant une pointe d’inquiétude. « Organisme Voe et Croisseur HR-742, langage incompatible. Téléchargement des plans et tutoriels. »

                      Yagleadra ne réagit pas trop mais Oly fit une grimace, étirant son sourire d’un air consterné en regardant la tisseuse de chair par réflexe mais finit par rediriger son regard vers sa montre puisque c’était l’IA qui avait parlé après tout.

                      « Tout ton baratin juste pour nous dire au final que t’es obsolète ? Voe, sérieux, mets toi à jour, et supprime je-ne-sais-quel-module que tu as pour tes excès de confiance. »

                      « Remarque prise en compte. »

                      Mais pendant qu’Oly était en train d’en même temps s’amuser et s’exaspérer de la situation, Yagleadra se tourna vers le fond du couloir en ressentant une présence qu’elle connaissait bien posé son regard sur elle. Avant même que les deux aient finit de dialoguer, la grande dame, les mains jointe et bien droite, s’avança de quelques pas vers Dextra qui l’avait repéré et sourit d’un air doux à son amie.
                      Quand bien même ce n’était pas une si grande coïncidence, puisque tous les agents avaient été appelés, c’était tout de même quelque chose que de la voir ici, sur le point de partager la même « urgence » qu’elle, surtout que Dextra était l’une des seules qui venaient désormais la voir régulièrement sans aucun préjugé désormais. Malgré qu’elle se soit écartée, on pouvait encore entendre Oly derrière, râler comme à son habitude.

                      « Ah, ça y est, voila l’autre … » Dit-elle en ayant encore à l'esprit la côte cassée qu’elle lui avait donné à leur première rencontre.

                      Yagleadra tenta de ne pas y faire attention. « Tu participe aussi, donc … Penses-tu que tout ira bien ? »




                      Spoiler :
                      Yagleadra prend connaissance de la mission et se dirige vers les quais d'embarquement des croiseurs avec Oly (son PNJ) tout en saluant Dextra



                       
                       

                       


                       


                       

                       
                       
                       





                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      4054025505070Etat : sain


                      Dernière édition par Yagleadra le Mar 26 Juin 2018 - 11:42, édité 1 fois


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      Dextra
                      groupe
                      Dextra se sentait... étrangement à l'aise.

                      Depuis que les alertes avaient commencé à retentir pour signaler le danger qui pesait sur HOPE, la Recrue était restée plutôt stoïque. Elle était surprise et intriguée, certes, mais nullement affolée, ni même inquiète. Peut-être était-ce là des vestiges de sa vie passée, durant laquelle elle avait grandit au sein d'une organisation militaire. Au lieu se poser des questions, Dextra avait immédiatement attrapé ses armes, son armure et s'était prestement rendu à son poste, que sa HOPEWatch lui avait fortuitement indiqué.
                      La femme au visage lacéré avait déjà vécu tout cela. Les encouragements des leaders. La tension sur les épaules des bleus. L'assurance mal placée des vétérans. Ces souvenirs, qui revenaient à Dextra par flash alors qu'elle écoutait d'un air distrait le discours du Général, n'étaient pas dénués de douleur, loin de là. Elle avait eu son lot de sacrifices et de pertes, autrefois. Mais au moins, c'était quelque chose de familier. Un terrain familier, qui lui procurait une certaine confiance. Elle se sentait, pour la première fois depuis longtemps, à sa place.

                      Le calme avec lequel Dextra abordait la situation était cependant troublé par une pointe de gêne : de ce qu'il se passait, la Recrue ne comprenait pas tout. Elle avait beau être arrivée sur HOPE depuis plus d'un mois à présent, sa période d'apprentissage et d'adaptation était loin d'être terminée. Son caractère curieux avait aidé : elle avait dévoré les ouvrages explicatifs sur HOPE, sa technologie, son histoire... Même si certaines spécificités lui échappaient encore, elle pensait avoir saisi beaucoup de choses. Cependant, et elle ne le réalisait que maintenant, la guerrière ne s'était concentré que sur le monde à l'intérieur de la station. Ce qui se trouvait dehors? L'espace? Ce n'était qu'un concept encore très vague pour Dextra. Son monde essentiellement souterrain n'avait pas vraiment donné le loisir à son espèce d'imaginer ce qui se trouvait derrière les étoiles. C'était à peine si elle savait, parce qu'on lui avait expliqué, qu'il était impossible pour la plupart des espèces s'y respirer et survivre sans aide technologique.
                      Et visiblement c'était là que leur mission allait se dérouler. Bien évidemment.

                      Autour d'elle, les autres Agents et Recrues étaient en train de se disperser suivant l'ordre de leur Général. Ignorant l'agitation autour d'elle, Dextra commença à se diriger dans la direction que sa HOPEWatch lui indiquait, tout en affichant devant elle un écran holographique avec les détails de leur mission. Visiblement, un amas de créatures nommés "météores pulsinars" se dirigeaient vers la station. C'était eux qui provoquaient les multiples pannes de matériel que même la Recrue avait remarqué, au cours de ces dernières semaines. Il fallait les éliminer avant qu'ils n'atteignent la station. Rien de bien complexe, à première vue. Cependant, Dextra fut surpris de ne voir aucune fiche détaillant la morphologie et l'apparence de ces météores. Pourquoi HOPE priverait ses agents d'informations aussi importantes sur leurs cibles? Intriguée, la femme à la longue tresse rouge et blanche fit apparaître la silhouette encapée de la petite créature à masque blanc qui lui servait d'IA.

                        « Ooma? »

                        « Oui, Recrue Dextra? Avez-vous une question concernant cette mission? »

                        « C'est quoi... un météore? »

                        « ... »

                        « Comment on le tue? »

                        « ... »

                        « Ooma. »

                        « Je... Je pense qu'il vaut mieux que vous constatiez par vous-même. »

                      Dextra fronça les sourcils. C'était la première fois qu'elle voyait son IA aussi désemparée. Le caractère d'Ooma n'avait bien sur par le passé pas manqué de la faire tourner en bourrique en exploitant son manque de connaissance sur HOPE. Cependant, cette fois, malgré le peu d'expression sur son masque blanc, il était clair que sa consternation était réelle.
                      Un instant plus tard, une vidéo apparaissait sur l'écran holographique, montrant une nuée de rochers dériver dans l'espace à assez grande vitesse. Certains se fracassaient les uns sur les autres, éclatant en une multitude de fragments. C'était assez impressionnant. Dextra observa la vidéo avec attention, semblant chercher quelque chose à l'intérieur, mais sans le trouver. Finalement, fronçant ses sourcils, elle s'adressa à Ooma sur un ton agacé.

                        « Comprends pas. C'est des rochers. Flottants. Où sont... Météores? »

                        « ... Recrue Dextra, je me lancerais bien volontiers dans une explication détaillée des phénomènes cosmiques de l'univers pour répondre à vos questions. Vraiment. Mais nous n'avons pas le temps pour ça. Le hangar de votre vaisseau est le suivant. Et très honnêtement je ne suis pas assez payé pour ça. Voir pas du tout... »

                      Effectivement. En avançant le nez plongé dans sa HOPEWatch, Dextra avait presque manqué sa destination. Devant la baie vitré du hangar se trouvaient par ailleurs deux silhouettes connues de la Recrue. La grande silhouette caparaçonnée de Yagleadra et celle, plus petite, d'Oly, qui pour une fois ne portait pas sa blouse. Les sentiments de Dextra étaient encore parfois mitigés les concernant : elle ressentait encore de la peine et de la honte pour les dommages et les problèmes qu'elle leur avait causé, chaque regard posé sur Oly lui rappelant qu'elle l'avait blessé en perdant le contrôle de sa prothèse. Mais elle avait développé par ailleurs un lien de camaraderie assez profond avec Yag au cours de ses précédentes visites effectuées dans le but de présenter ses excuses. Les deux étrangères s'étaient trouvé plusieurs points communs, et avaient de toute manière échangé des échos de leurs passés d'une par une méthode tellement directe qu'elle en dépassait le simple concept de "confidences".

                      Surpassant néanmoins ces deux sentiments qui s'opposaient alors qu'elle posait les yeux sur les deux femmes, Dextra était avant toute chose rassurée de voir des visages connus avant de faire son grand saut dans l'inconnu. Lors des batailles de son ancienne vie, elle avait toujours été entourée de ses "Sœurs". Avoir quelqu'un qu'elle pouvait pleinement considérer comme une camarade à ses côtés la remettait à l'aise, après toute cette histoire de météores. Avec un léger sourire, Dextra répondit à la salutation de Yagleadra en levant la main. Lorsqu'elle se furent rapprochées, la polymorphe lui demanda son avis sur la mission qui leur incombait. La Recrue sembla hésitante un bref instant, avant d'adresser un sourire rassurant à Yag. Ces petits encouragements adressés la veille d'un combat, elle en avait déjà servis des centaines. Rassurer ses camarades était toujours primordial avant de prendre les armes. Même si le dénouement et les décisions de la Faucheuse la faisaient parfois cruellement mentir, il fallait s'assurer de voir partir les Sœurs avec le sourire. C'était l'un des enseignement de son Ordre.

                        « Yag. Je sais pas... 'Connais pas ces... "Météores". Mais ce que je sais... C'est que toute créature a une faiblesse. Ici, pareil. On est pas seules. On trouvera... Solutions. On reviendra. Vivantes. »

                      Tout en disant cela, Dextra avait posé sa main de chair sur l'un des avant-bras de Yag. Cela aurait pu être rassurant et efficace, comme elle l'espérait... Si son assomption de ce qu'était un météore n'avait pas autant été en décalage avec la réalité, anéantissant toute sa crédibilité.
                      Pendant un bref instant, un soupir de résignation sembla s'échapper de la HOPEWatch de Dextra. Celle-ci ne le remarqua pas.

                      Dépassant Yag en l'accompagnant vers l'entrée du hangar, Dextra leva également la main pour saluer Oly lorsqu'elle arriva à sa hauteur. La Recrue sembla ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais finit par s'abstenir. Il lui était plus facile de parler à Yag qu'à sa gardienne. Des progrès avaient été fait, mais il faudrait tout de même un peu plus de temps pour que la femme-requin la supporte.
                      Arrivant devant l'entrée du hangar, le numéro du vaisseau qui leur avait été attribué s'afficha sur leur HOPEWatch. Observant le numéro de son seul œil valide, Dextra reconnu le même sur un croiser à deux rangs de l'entrée principale du Hangar. Tournant la tête vers ses deux camarades, Dextra constata que le vaisseau qui leur avait été attribué avait un numéro identique au sien. Comme pour confirmer l'évidence, la Recrue s'adressa à elles.

                        « Même vaisseau? Bien. Ensemble c'est plus... Sur. »

                      L'équipage s'approcha du vaisseau, qui, alors que les trois femmes avançaient, se révélait être plus grand que ce que Dextra avait pensé de prime abord. Une passerelle avait été installée pour permettre d'accéder à l'intérieur, et plusieurs droïdes de maintenance étaient en train d'achever les derniers préparatifs. N'étant pas vraiment à l'aise avec la technologie de HOPE, trop éloignée de la sienne, la Recrue laissa ses camarades monter les premières.
                      Une fois à l'intérieur, Dextra accrocha sur le repose-arme près du sas le fusil lourd à répétition qu'elle avait jusque-là porté dans son dos, ainsi que plusieurs sacoches et chargeurs qu'elle portait sur elle. N'étant pas vraiment sure par quoi commencer, la femme au visage scarifié observa les premières salles et entrepris d'ouvrir les différents compartiments pour observer ce qui s'y trouvaient, et dresser une sorte d'inventaire. Il y avait des combinaisons, des outils, des bandages et médicaments... Alors que sa HOPEWatch détaillait les caractéristiques de chacun des objets sous son œil, Dextra nota que certains d'entre eux dépassaient d'assez loin son niveau d'expertise avec la technologie de HOPE, alors que d'autres au contraire n'avaient à son sens pas grand chose à faire là. Cela faisant beaucoup d'espace gâché pour rien...
                      Se décidant à rejoindre les autres dans le poste de pilotage du vaisseau, la guerrière écarquilla quelque peu son œil émeraude devant le nombre de boutons, écrans et commandes autour des sièges. Avec un brin d'hésitation dans la voix, Dextra posa la question fatidique à la personne la plus expérimentée du groupe.

                        « Oly... Tu sais comment ça marche? »

                      Spoiler :
                      Résumé : Dextra appréhende la mission et cherche à comprendre quel type d'animal est un météore et comment on fait pour le tuer. Elle rejoint l'équipage de Yag et Oly et commence à faire l'inventaire du vaisseau.



                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       


                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       


                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      55654030102060Etat : sain


                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Dextra13
                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      Radiance
                      Les dires de Dextra prirent au dépourvu les deux amies, même Yagleadra qui resta pensive et pantoise face à ce qui se devait d’être des paroles rassurantes. Toutes créatures … ont une faiblesse ? Effectivement mais cela ne s’appliquait nullement à la situation actuelle.  Serait-il possible qu’elle ignore ce qu’est un météore ou un astéroïde ? Cela semblait être la raison la plus crédible du point de vue de la tisseuse mais cela semblait si invraisemblable. Comment ne pas connaitre ça ?  Elle n’était pas du genre à critiquer, loin de là, Dextra avait prouvé qu’elle était une amie depuis le temps et elle respectait tellement ce sentiment de camaraderie … Mais ne pas savoir cela alors que l’on vit, littéralement, dans l’espace ? Surprenant …

                      Encore un peu confuse, elle regarda la jeune femme défigurée lui caresser le bras, d’une manière qui se voulait rassurante … qui se VOULAIT rassurante. Et la regarda la dépasser, Yagleadra levant un doigt comme pour l’interpeler mais finit par ne rien dire en laissant cette mains s’échouer sur son menton pour se le frotter d’une manière gênante, comme un geste qui fut détourné au dernier moment et qu’elle ne savait plus ou mettre sa main. Elle n’osait pas réellement relever le point, allant finalement jusqu’à ce demander si ce n’était pas un trait d’humour qu’elle n’avait pas compris.

                      Oly de son coté, les bras croisées, regardait Dextra la dépasser et répondit à son signe de la main par un simple mouvement de tête, restant relativement polie malgré sa rancœur… Et lorsque celle-ci prit les devant dans le couloir, la scientifique se tourna vers sa protégée et leva également son doigt pour mimer un mouvement circulaire près de sa tempe, insinuant qu’elle trouvait Dextra complètement folle. En s’approchant, la grande alien durcit un peu ses traits vers sa chaperonne pour exprimer le mécontentement qu’elle avait face à comment elle traitait une de ses amie.

                      La requine baissa ses lunettes pour la regarder par-dessus ceux-ci. « Quoi, tu pense pas ? »

                      « Consternation. » ajouta finalement Voe de son éternel ton neutre.

                      « Heh, pour une fois que je suis d’accord avec lui. »

                      « S’il vous plait … Faites un effort … »

                      Comparé à ses deux autres comparses, Yagleadra savait très bien par quoi Dextra passait. Un peu la même chose qu’elle a vécue il y a peu ou même encore maintenant. Un apprentissage long et hasardeux afin de se réhabilité à sa nouvelle vie… Un passage obligatoire pour toute recrues mais elle comme Dextra l’ayant peut-être un peu plus dure que les autres. C’était quelque chose qu’elle avait compris et ressentit lorsqu’elle avait prit la décision de ne faire qu’une avec elle, l’espace d’un instant, à leur première rencontre. Elle comprenait que ce n’était pas sujet à rire ou à moquer…

                      Elles reprirent leur route après qu’Oly ait haussé les épaules à la remarque de Yag et en lui ayant rapidement promis d’en faire, des efforts, afin d’arriver devant le croiseur qui leur était désigné. La scientifique semblait avoir l’habitude de ce genre de transport, à se demander depuis combien de temps elle était agent même, vu qu’elle semblait plus que familiarisé avec tout ce qui entoure HOPE, ce qui ne cessait d’impressionner la tisseuse. Yag admira le vaisseau dans la contemplation, réalisant que c’était là dedans qu’elles allaient devoir remplir cette mission si vitale … Elle n’avait pas plus d’inquiétude que ça, si ce n’est un léger doute au fond de son esprit, lui intimant qu’elle espérait qu’une telle pièce de technologie soit à la hauteur face aux conditions rudes de l’espace … Non … Une telle pensée ne pouvait venir que de Voe pour traiter une telle œuvre comme « archaïque ». C’était l’avantage et l’inconvénient d’avoir une IA directement incrusté à son corps.

                      Elle se tourna vers Dextra avec un sourire en l’entendant. « Oui et non … Mais cela me fait plaisir que nous partageons notre première mission ensemble, Dextra. »

                      Son pessimisme initiale venait du fait qu’en toute logique, dans un contexte qui concerne uniquement un vaisseau et un équipage … Equipage qu’elle savait pouvoir être remplacé pas les diverses IA mise à dispositions, le fait d’être « ensemble » n’ajoutait pas au facteur de sécurité, pas directement en tout cas. Mais son ton était tout de même joyeux, aussi joyeux qu’il pouvait l’être, sincère à l’idée de passer plus de temps avec elle.

                      Mais ce petit moment fut rapidement interrompu par la requine qui s’avança sur la passerelle. Elle poussa un petit « Géniale … » peu motivé et presque chuchoté, peut-être en réponse à l’affectation générale de la petite bande, avant de continuer à voix haute cette fois. « Bon, venez, on va bientôt décoller. »

                      Une fois passé le sas, Yagleadra  admira l’intérieur et se perdit un peu dans toutes ses commandes se situant dans la salle de pilotage. Presque aussi tôt, elle leva une main pour toucher la vitre qui donnait vers l’extérieur, le hangar commençant à lentement ouvrir ses portes pour donner sur l’espace sombre et à la fois brillant, la gravité et l’oxygène maintenu par un simple champs de force laissant d’habitude passer les vaisseaux. C’était une vue qui l’avait toujours fascinée, elle qui eut une piqure de rappel il y a quelques mois de ça … Lorsqu’elle du récupérer Voe sur le vaisseau à la dérive de son peuple … Elle du flotter dans l’espace pour rejoindre HOPE et quand bien même le spectacle fut quelque peu gâché par l’urgence de la situation … Elle n’avait jamais oublié ses souvenirs revenu à la surface de toute ses fois, dans son lointain passé, où elle parcourait les étoiles à bord des plus grands vaisseaux de la flotte.

                      En extase, elle ne vit pas le temps passer et sentit finalement la main de la scientifique lui tapoter le dos, la voyant avec un sourire en coin lorsqu’elle se retourna.

                      « Tu ne vas pas piloter, j’espère ? » Elle ricana sans moquerie, les deux sachant bien que cela allait sans doute être laborieux si Yagleadra se mettait aux commandes. La grande dame rouge se retira du poste pour se reculer quand Dextra revint vers elles à nouveau et posa la bonne question, Oly jetant sa main par-dessus son épaule pour répondre. « Encore heureux, oui… Je pourrais le piloter moi-même en entier, en fait, mais j’aurais besoin de vous pour opérer le reste des commandes. »

                      La requine s’installa et prit naturellement le rôle de leader, ce qui était nécessaire en réalité, appuyant sur divers boutons et interfaces pour démarrer l’imposant croiseur. Une fois chose faite, les réacteurs vrombissant doucement, en stand-by, elle tourna son siège mouvant vers ses deux comparses et s’adressa d’abord à Yagleadra … Ou plutôt à son IA.

                      « Voe, tu as les plans et tout ça ? »


                      « Hmm, si l’organisme Oly fait référence au téléchargement des données technique du vaisseau, alors affirmatif. »

                      « Parfait, bon, alors Yag tu seras notre technicienne puisque je sais pas me couper en deux pour le faire, y a un poste pour toi là-bas, ça gère les capteurs, les senseurs, tout l’outillage nécessaire pour analyser, etc etc … Tu t’en sens capable ? »

                      La grande dame de chair prit une seconde avant de réagir, les mains jointes, relevant finalement le visage en balbutiant un peu. « Je … Oui, je suppose … »

                      Elle venait après tout de recevoir toute les données de Voe et avait un peu de mal à toute les assimiler mais par la magie de sa convergence avec son IA, elle avait subitement en mémoire bon nombres de choses concernant ce vaisseau, se tenant d’ailleurs par réflexe la tête, légèrement étourdie. Oly continua alors en regardant Dextra, son ton sec et autoritaire retentissant à nouveau, croisant mentalement les doigts pour qu’elle puisse s’en sortir.

                      « Et toi, je vois que tu sais te servir d’un fusil non ? Installe-toi … là. » Et elle pointa un endroit plus bas dans le cockpit, après un escalier. « C’est la centrale d’armement du vaisseau. Tu verras, tu vise et t’appuis sur le bouton pour tirer, pas plus compliqué qu’une arme à feu. »

                      Et alors qu’elle retournait à ses commandes, Yagleadra fit demi-tour pour lentement se diriger à son post, assimilant lentement ses nouveaux « souvenir » d’une manière presque douloureuse … Mais elle posa cependant une main sur l’épaule de la guerrière en la dépassant, lui chuchotant des paroles rassurantes, pouvant affirmer ses prochains mots de par le savoir qu’elle venait d’engranger.

                      « Je t’assisterais si ça ne va pas … Je te monterais où tirer … »

                      Yagleadra vint alors s'asseoir à un poste reculé dans le cockpit, recentrant sa concentration avant de réellement porter une grande attentions à tout les écrans devant elle... Une fois les instructions d'Oly données et chaque membres de l'équipage désormais en confiance avec ce qu'ils avaient devant eux, l'heure du lancement avait sonné et partout autour d'eux, les réacteurs s'allumèrent et les croiseurs petit à petit se mettent tous en vol stationnaire ... La Tisseuse admirait le spectacle sans rien dire alors qu'Oly communiquait les informations propre au protocole à la centrale de HOPE ... Et finalement, elle actionna plusieurs leviers pour enclencher la marche avant. Étonnamment, il n'y avait pas d'effet de vitesse ou de remous quelconque, la technologie de HOPE ayant anticipé ce genre d'inconfort et en moins de temps qu'il fallait pour le dire, elle et Dextra étaient emportée dans le vide intersidérale, entre les mains talentueuse de la scientifique. A une distance relativement lointaine, on pouvait voir l'énorme barrière d'astéroïde à travers les vitres du cockpit.




                      Spoiler :
                      résumé : Yagleadra Oly et Dextra embarquent dans le croiseur. Oly étant la plus expérimentée prend d'instinct le role de meneur et désigne les places à prendre à Yagleadra et Dextra. Yagleadra va se mettre en place au poste technique en offrant son assistance à Dextra. Puis après quelques minutes, elle décollent pour l'espace ... Space ... SPAAAAAAACE !



                       
                       

                       


                       


                       

                       
                       
                       





                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      4054025505070Etat : sain


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      The Rebirther
                      groupe
                      Mission spécifique : RADIANCE



                      Tour 1 : INRP


                      La défense est prête sur le vaisseau-monde. Plusieurs Agents et scientifiques de HOPE Inc travaillent d’arrache-pied pour fournir aux Agents en mission des informations sur la pluie de météore. Ainsi, des cibles vous sont désignées. Libre à vous d’aller vous en occuper lorsque vous en aurez le temps… Ou les capacités.

                      Cibles :

                      • Météores Géants
                        Un amas de Météore Géant a été détecté non loin de la trajectoire du vaisseau. Si pour l’instant, les navigateurs confirment qu’ils ne feront que le frôler, il y a quand même une infime chance d’impact. Compte tenu de la taille de chaque météore, le bouclier de HOPE pourrait avoir du mal à en venir à bout. Il serait donc avisé d’aller les fragmenter, les disperser ou les mettre hors de trajectoire de HOPE.

                      • Météores plus rapides que la normale
                        Des Météores extrêmement rapides ont été détectés. Leurs tailles ne représentent pas un danger pour le vaisseau, mais en s’écrasant sur le bouclier à cette vitesse, ils peuvent entraîner une surconsommation des moyens de défense. En effet, la célérité apporte une certaine quantité de force et le bouclier réagit de manière égale, même si le météore se désagrège au bout de quelques secondes. Cela entraîne une suralimentation inutile du bouclier à l’endroit de l’impact.


                      Pendant ce temps, les premiers assauts contre les météores font rage. Tout semble être sous contrôle et vous vous en sortez sans trop de problèmes. Vos supérieurs restés à bord du vaisseau-monde vous encouragent à continuer dans cette voie par le biais des télécommunications... Mais ça ne sera pas aussi facile qu'une simple mission de routine.

                      Au bout d’un certain temps, vous recevez un message : le Président du Conseil Japhor tient à vous encourager.^

                      Président du Conseil Japhor
                      (Cliquez sur l'image)

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason 64564610


                      Agents et Recrues, natifs et étrangers. Je vous remercie de participer à la défense du vaisseau-monde. Lorsque j’ai décidé de mettre en place l’Alliance, aux côtés du Chancelier Daka et la Chef de la Diplomatie Abigaël, je n’aurais jamais cru que cela entraînerait un lien si solide entre les peuples, que des inconnus, n’ayant jamais mis les pieds dans le cosmos, puisse vouloir nous aider ainsi. À mes yeux, vous êtes tous devenus mes compatriotes, et je vous promets que vos efforts seront récompensés. Sur le long terme, avec la pérennité de l’univers, et sur le court terme, lorsque vous rentrerez. HOPE est votre maison, n’en doutez jamais.


                      ------------
                      TOUR 1 : Hors RP


                      Fait notable du tour 1
                      Vous avez accès au Message de Geleerde dans le deuxième poste de son topic.


                      ------------
                      TOUR 1 : INTERVENTIONS


                      Votre IA décide arbitrairement de diffuser sur tous les écrans de votre Croiser la dernière critique du HOPE’ssoyeur de films du tout dernier film de Zader Snyck “Justice Agent”. Ne voulant pas vous faire spoil et souhaitant surtout avoir les informations vitales quant à votre situation spatiale sous les yeux, vous allez devoir convaincre l’intelligence artificielle de mettre le film en pause. Lancer un 1D90 en Intelligence.

                      Pour les Groupes :
                      Dans le cas où vous êtes plusieurs dans un même Croiser, lancer TOUS un lancer D90.
                      Si un joueur perd au lancer de dés, il perd 10 points dans la statistique “stress” durant toute la durée de la mission. N’oubliez pas d’éditer en conséquence votre tableau. Le minimum de 5 ne peut toutefois pas être dépassé.

                      N'oubliez pas d'éditer votre tableau !
                      En cas d’échec critique (aucun de vous n’a réussi à persuader l’IA) : vous vous faites salement spoil le film et vous perdez momentanément la capacité de visualiser votre situation. Lorsque vous avez de nouveau un visuel, un météore fonce droit sur vous.

                      PNJ :
                      Dans le cas où vous êtes accompagné de PNJ, vous pouvez faire en sorte que dans votre post RP ce soit lui qui gère la manipulation. Ce sera toutefois vos statistiques qui seront prises en compte.
                      vava
                      Dextra
                      groupe
                      Dextra hocha la tête avec appréciation lorsque Oly lui confirma être capable de piloter le vaisseau. Cela rassurait quelque peu la Recrue : la plupart des systèmes de transport à l'intérieur de la station étaient automatisés, ce qui lui l'avait toujours quelque peu inquiété à la pensée qu'au moindre problème, elle serait livrée à elle-même. Savoir qu'une scientifique de HOPE était là pour gérer ce genre de soucis permettrait à Dextra de pleinement se concentrer sur ses autres tâches.
                      Et cela tombait plutôt bien, puisque de toute évidence l'Agent anthropomorphe avait une idée bien précise de ce à quoi la Recrue quelque peu ignorante pouvait servir. Tirer avec les armes du véhicule? Ça oui, elle pouvait faire. Il y avait des vieilles ruines sur sa planète qui fonctionnaient sur le même principe : pivoter, viser, tirer. Plutôt contente de pouvoir servir à quelque chose, Dextra se contenta, pour répondre à l'Agente, de lever légèrement son poing vers elle, puis de dresser son pouce vers le haut. D'après ce que lui avait dis sont amie Myalia, c'était un signe signifiant que tout irait bien. Autant l'utiliser.

                      En passant à côté d'elle pour rejoindre son poste, Yagleadra posa une main amicale sur l'épaule de la guerrière scarifiée, lui signifiant qu'elle était prête à l'aider au besoin. Dextra lui adressa un sourire reconnaissant. Elle regrettait de ne pouvoir lui rendre la pareille, ses connaissances de la technologie de HOPE n'étant que de surface. Malgré tout, elle tenait à lui faire part de sa bonne volonté. Avant que cela puisse se faire cependant, la Recrue fut interrompue.

                        « Yag. A ira. Merci. Je... »

                        « Ne vous en faites pas, Recrue Dextra. Je vous fournirai une assistance à la visée en me connectant au système d'armement du Croiseur. Recrue Yagleadra, si vous souhaitez nous aider, faites plutôt en sorte que votre cafard n'empiète pas sur les systèmes dont j'ai la charge. »

                        « Ooma. Pas gentil. »

                        « La dernière chose dont nous avons besoin et de voir ce parasite corrompre d'avantage de systèmes issus de HOPE. »

                      Ooma et Voe, l'IA de Yagleadra, s'accordaient assez mal depuis leur première rencontre. C'était peu de le dire, même. Au grand damne des deux Recrues, il avait été impossible de raccommoder les deux IAs, qui depuis ne manquaient pas une occasion de s'invectiver avec passion et ingéniosité.

                      Poussant un soupir fatigué alors que leurs compagnons informatiques continuaient leur cirque, Dextra se dirigea vers le poste d'artilleur. Le siège était assez semblable aux autres présents dans le poste de pilotage, à l'exception prêt que deux poignées dépassaient des accoudoirs. S'en saisissant pour tenter de les déplacer, la Recrue réalisa que ces commandes lui permettaient de bouger des croix sur la vitre du vaisseau. Un message d'Ooma l'informa qu'il s'agissait des commandes des canons X-11 situés sur les flancs du vaisseau. Ils permettaient un tir rapide, multiple et précis sur des cible. Devant elle se trouvait également un manche plus grand, avec un gâchette. Celui-ci, lui dit Ooma, permettait d'ajuster la visée du canon X-22 situé à l'avant du vaisseau. Plus puissant que les X-11, son rayon était cependant plus restreint et ne tirait que vers l'avant.

                      Dextra resta silencieuse un moment, à prendre en main ces commandes alors que leur vaisseau se dirigeait vers une zone de l'espace remplie de grands rochers flottants, semblables à ceux que son IA lui avait montré un peu plus tôt sans qu'elle en fasse grand sens. Au même moment, un message visiblement en provenance d'un autre vaisseau, une certaine "Gelairde", s'adressait à tous les autres équipages. Dextra fronça ses sourcils (ou plutôt ce qu'il en restait) en cherchant à comprendre ce qu'elle voulait dire. Certains mots lui étaient encore inconnus et tout ne faisait pas sens dans ce qu'elle disait, mais quelque chose en particulier dérangeait Dextra. Quelque chose qu'elle venait, contrairement au reste du message, de comprendre.

                        « Mais... Les rochers... Ce sont eux, les météores? »

                      Regardant d'un air interdit ses équipiers de vol, Dextra resta silencieuse un moment, à affronter les regards des deux autres femmes à bord. Ses joues s'empourprèrent légèrement, alors qu'elle réalisait alors toute la bêtise de ce qu'elle avait pu dire auparavant dans le hangar. Détournant finalement le visage en se renfrognant, la Recrue se concentra à nouveau sur les commandes des canons.

                      Au bout de quelques minutes de vol, un grésillement se fit entendre dans le haut-parleur de son poste de contrôle, bientôt suivis de la voix artificielle d'Ooma. Celui-ci, sur un ton passablement irrité semblait s'adressait à Voe en prenant les autres membres de l'équipage comme témoins.

                        « Seconde tentative de prise de contrôle hostile de mes systèmes détectée. Vous ne faites même pas l'effort de vous en cacher, Voe. Ceci sera mon dernier avertissement. »

                      Choisissant de faire abstraction des chamailleries des IA, Dextra commença plutôt ses premiers tests avec les canons X-11. Utilisant les croix comme repère, elle se mit à tirer sur quelques astéroïdes isolés non-loin du vaisseau. Sur 6 canons, 4 firent mouche et réduisent les roches en poussière d'étoile. La Recrue, plutôt contente d'elle, comptait continuer sur sa lancée, mais la voix de son IA, de plus en plus grésillante, comme brouillée par quelque interférence, recommença à s'élever.

                        « Vous l'aurez voulu, vermine. »

                      Et à partir de là, tout alla de mal en pis.
                      Ce furent tout d'abord les systèmes du côté du poste de Yagleadra qui commencèrent à afficher des images étranges, comme des enregistrements montrant toutes sortes d'environnement et de personnages. Tout un tas de voix et de dialogues s'élevèrent aussi des ordinateurs, dans un charabia incompréhensible. Visiblement assez mécontent de ce qui venait de se passer, Voe répliqua et le même tourbillon de sons et d'images commencèrent à apparaître autour de Dextra. Ce brouhaha ne tarda pas à donner mal à la tête à la Recrue, et cela n'alla pas à s'arrangeant alors que ce désordre se répandant partout dans la passerelle et le vaisseau. Serrant les dents, la femme défigurée éleva la voix pour tenter de se faire entendre par-dessus le tumulte.

                        « OOMA. QUE QUE C'EST?! STOP! »

                        « Erreur. Erreur. Systèmes surchargés. Flot... Tu ne sais rien, Jun Snuw de données.... Je ne veux pas partir, monsieur Stork Obstrué... Est-ce que tu saignes, Hyperman? »

                      Il fallut plusieurs minutes de grésillement et de paroles incohérentes de leurs IAs avant que, vraisemblablement grâce à Oly, les systèmes du vaisseau reviennent à la normale. Cependant, alors que la vitre du cockpit du Croiseur commençait à se dégager de toutes ces séries d'interférences, les trois femmes purent réaliser que tout l'espace devant elles était masqué par un énorme météore qui se dirigeait droit sur elles. Saisissant dans la panique le manche du canon X-22 qui se trouvait devant elle, Dextra ne pu que presser la détente de toute ses forces pour voir le large rayon à plasma se fracasser sur la surface du Pulsinar. Incapable de dire si cela suffirait à détruire un astéroïde de cette taille, la Recrue ne pu se fendre que d'un très éloquent cri :

                        « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!! »
                      Spoiler :
                      Résumé : Dextra commence à se familiariser avec son poste d'artilleur. Cependant son IA et celle de Yagleadra commencent à se disputer. Cela dégénère bien trop vite (un effet des Pulsinars sur les IAs peut-être?) au point que les deux IAs s'attaquent numériquement à coup de DDos, en utilisant les 1500To de séries et films stockées sur le vaisseau. Ces données perturbent les systèmes du Croiseur et tout un tas de séries s'affichent partout dans le cockpit. Lorsque finalement les commandes commencent à revenir, l'équipage réalise qu'un énorme astéroïde fonce droit sur le vaisseau. Quelque peu paniquée, Dextra tire au canon X-22 dessus.



                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       


                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       


                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      55654030102060(-10)Etat : sain


                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Dextra13
                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      Radiance
                      Dextra voulait répondre mais elle fut coupée par son IA qui ne manqua pas, dans sa propre forme de rassurement, de piquer au vif Yagleadra au sujet de Voe. Elle soupira, c’était la routine. La tisseuse avait l’impression qu’Ooma tolérait à peine sa présence en vue de sa nature et si elle se trompait, c’était l’impression qu’elle avait mais Voe avait droit à un traitement bien plus rude. Depuis les premiers jours, ce fut la guerre entre ses deux là… A sa « demande », Voe réagit en réponse, voyant toujours les choses de manière très pratique et pragmatique.

                      « Cafard, terme inadéquat… Peu d’importance cependant. IA Ooma doit savoir : travail d’équipe important en toutes situations. Organisme Yagleadra et Organisme Voe, attributions : poste technique, ingénierie. Afin de porter assistance, connexion requise, impératif. »

                      Cependant, alors que Yagleadra se tenait la tête, déjà fatiguée de cette conversation, Ooma ne sembla pas prendre en compte la moindre parole que Voe lui transmis et l’IA contaminée essaya d’enchérir à nouveau surtout après que son rival ne pique ainsi sa fierté, avec toujours le même calme et ton monotone cependant.

                      « Corrompre ? Organisme Voe, IA transcendée, IA évolutive. Tâche principale : Adaptabilité, recherche de la perfection. Influence positive. Si IA Ooma échoue à le concevoir, possibilité que l’agent corrupteur ne soit pas l’Organisme Voe… Mais l’IA archaïque Ooma. »

                      Les derniers mots cependant semblaient avoir été prononcés avec une once de mépris mais la grande alien s’était déjà éloignée vers son poste, tout comme Dextra qui semblait partager le même sentiment de lassitude, quand bien même celle de Yagleadra venait aussi des « souvenirs » que son compagnon lui avait transmis plus tôt.
                      S’asseyant à sa place, Yagleadra pu admirer la machine avec laquelle elle allait opérer. Un large tableau de bord affublé de biens diverses commandes ainsi que bien des écrans holographique avec qui on pouvait interagir pour donner des commandes. Grâce au savoir de Voe, elle savait comment s’en servir et commença déjà, mollement, à toucher de ses nombreux bras les divers hologrammes pour ouvrir divers fenêtres donnant sur des caméras extérieurs, intérieur, des dossiers, des programmes menant aux diverses commandes de chaque parties du vaisseau, ainsi de suite.

                      Ce qui lui fit reprendre un peu ses esprits cependant fut le message communiqué avec une voix qu’elle connaissait bien. Geleerde restait fidèle à elle-même, quand bien même elle ne souhaitait pas tant festoyer leur future victoire avec elle. L’intention y était mais c’était surtout le souci de l’alcool dont elle semblait si friande qui était le problème. La dernière fois qu’elle en avait consommé en sa présence … Et bien c’est simple, elle ne s’en rappelait même plus. Mais l’important était là : remplir la mission et retourner sain et sauf. Oly, de son coté, restait focalisée sur le pilotage, sans même se retourner à aucun moment. Avec son tempérament, elle avait sans doute assez de ses propres problèmes pour se soucier de ceux des IAs ou même … de prêter attention à celle qu’elle surnommé avec une tendresse très relative « la brute ». Le message de Geleerde lui avait fait plus levé les yeux au ciel qu’autre chose, mais c’était uniquement par petite rancœur mal placée, sans doute.

                      Dextra finit par pointer la maladresse dont elle avait fait preuve plus tôt mais si elle ne le savait pas, ce n’était pas réellement de sa faute. Chose que Voe s’empressa de pointer.

                      « Si l’organisme Voe était le compagnon de l’organisme Dextra, celle-ci saurait depuis la première seconde ce qu’était un météore. »

                      Yagleadra soupira en ignorant volontairement la pique de Voe qui n’aidait certainement pas à l’ambiance et répondit calmement à son amie. « Oui … Les météores, ou plutôt Astéroïdes ici, sont de très large roches en suspension dans l’espace. Et ceux-ci risque d’endommager HOPE si nous ne les écartons pas du passage. »

                      Ils parcouraient donc l’espace pendant un moment encore, Oly communiquant quelques indications via le système de communication du vaisseau, jusqu’au moment où l’IA de la femme scarifiée ne se manifeste à nouveau oralement, ne relevant pas réellement l’attention de Yagleadra qui savait que Voe allait remettre de son grain de sel et ainsi de suite, elle qui se contentait de garder une main sur une ouverture de la console de commande devant elle afin que Voe puisse avoir un lien directe avec la technologie.

                      « IA Ooma, technologie réellement extraordinaire. » Le ton neutre restait constant et malgré cela, on pouvait deviner le sarcasme dans ses paroles. « La répétition mène à la maitrise alors je répète … L’organisme Voe a besoin de cette connexion afin de porter assistance. »

                      Il tenta alors immédiatement après une nouvelle « connexion », chose que l’autre IA ne toléra toujours pas. Sans prêter attentions aux éternelles querelles de ses deux là, Yagleadra se figea quelques secondes avant que le drame ne se passa, sentant dans les particules les plus infimes de son corps l’attaque que Voe allait subir … Mais puisque celui-ci était étroitement relié à tout son être, elle en ressentit les effets aussi. En plus d’avoir des millions d’écrans s’ouvrant devant elle avec tout autant de séries et de film différent se mettant à jouer à l’unisson, elle pouvait les sentir dans son esprit … les 1500To de pop culture défermer dans sa mémoire, ce qui la fit se recroqueviller sur elle-même subitement, la douleur si vive que les griffes de ses doigts se mirent à écorcher les crocs sur sa tête alors que sa peau et ses muscles se mirent à se mouvoir tout seul, la carapace recouvrant son corps se craquelant sous ses mouvements internes imprévus, tombant à genoux au sol au lieu de se tenir sur son siège.

                      Par instinct de survie surement, avec une pointe de sel toujours, Voe renvoya une grande partie des données directement au coeur du centre névralgique d’Ooma pour lui faire payer son acte, déclenchant le même genre d’erreurs chez son homologue. Finalement, tout le vaisseau n’était plus qu’écrans et sons distordus, une cacophonie incohérente qui arracha Oly à ses commandes pour se couvrir les oreilles qu’elle avait grande.

                      « NON MAIS VOUS AVEZ PETER LES PLOMBS ?! PUTAIN, BANDE DE CON, JE VAIS VOUS - …»

                      Et alors qu’elle gueulé des insanités et des profanations à tout va, la requine se pencha sur son panneau de contrôle et se mit à taper X nombres de choses à grande vitesse.
                      De son coté, Yag qui était en pleine crise et qui ne sentait pas le mal passé finit par prendre l’initiative d’arrêter tout ça et sans concerter son compagnon, qui semblait bien trop occupé à gérer la chose de toute façon, se mit à creuser dans sa HOPEwatch à l’aide de ses griffes, avec une férocité qui n’était pas commune chez elle. Mais en voyant que Voe avait migré depuis lors, lui qui prenait refuge dans son corps, elle contracta ses muscles pour faire sortir le ver qu’était en réalité devenu l’IA et avec violence, se mit à arracher ce qui dépassait subitement de sa nuque, arrachant le ver alors que de nombreux filins de chair et de mécanique venait avec, se détachant de son cou, de son dos, éclaboussant même le siège de sang et dans un dernier choc, coupa les liens avec Voe pour l’avoir entre ses doigts … Un ver orné de nombreuses pattes mécanique, où la peau et les muscles avaient fusionné avec le métal dont l’IA était originellement faite … Et c’est en serrant les dents et en respirant lourdement que la Tisseuse fixa l’insecte, le pouce sous la tête de celui-ci, son corps se stabilisant à nouveau pour redevenir la Yagleadra « standard ».

                      Alors qu’elle fixait d’un air meurtrier l’insecte, Oly finit par réussir à archiver absolument toute les âneries qui passaient sur leurs écrans … Seulement pour révéler qu’elles fonçaient sur un énorme astéroïde. Dans la panique, Oly faillit saisir les commandes à nouveaux pour dévier leur trajectoire mais voyant les canons principaux subitement tirer, elle haussa les sourcils et lâcha tout, admirant non sans stress la roche exploser et se fendre avec une lenteur alarmante mais assez pour le fragiliser assez et passer à travers comme si il s’agissait d’un nuage, seuls les quelques débris pas plus gros qu’elles-même roulant sur la coque et cognant un peu.

                      Encore sous le choc, Oly prit quelques secondes encore avant de lentement reposer ses mains sur les commandes, le visage encore emplit de confusions et de surprise … Avant de se retourner d’un coup sec en montrant les crocs.

                      « C’ETAIT QUOI, CA ?! »

                      Il n’y eut pas de réponse dans ce calme désormais retrouvé, du moins pas du coté de Yagleadra qui ne sembla même pas remarquer qu’ils faillirent s’écraser contre la surface solide d’un astéroïde … N’ayant pas décroché son regard du ver immobile dans sa main, dont seul la lentille bougeait de temps à autre en direction de la Yamogrienne, dans l’expectation. Ses griffes s’étaient ancrées dans le métal du tableau de bord, le déformant sous sa poigne surhumaine, ses muscles crispés sous la douleur et le stress que son organisme tout entier venait de ressentir. Elle finit cependant par ouvrir la bouche pour expliquer sèchement la situation à Voe et même Ooma si celui-ci pouvait l’entendre.

                      « Plus d’enfantillage … Plus de débordement … Plus rien sauf ce que je te demande jusqu’à la fin de la mission … Et surtout, plus jamais ça ! Sinon tu sais très bien de quoi je suis capable ! »

                      Incapable de répondre sans l’intervention de la HOPEwatch, qui était dans un piteux état désormais, Yagleadra finit par ouvrir la paume de sa main pour laisser reposer le ver dedans, celui-ci venant creuser dans la chair de son hôte sans douleur pour s’enfouir dans son organisme à nouveau et petit à petit recréer les connections avec le corps de la Tisseuse, la montre grésillant.

                      « R- … Régénération e-e-en c-… couuuuurs … »

                      Sentant l’hostilité inhabituelle dans les paroles de Yagleadra, Oly fut la première à se calmer à vrai dire et à se retourner sur les commandes d’un air un peu intimidé. Elle qui était une terreur dans le milieu scientifique comprenait que lorsqu’une personne aussi douce que Yag se mettait à hausser le ton, il valait mieux écouter. En même temps, Yagleadra fouilla avec hâte dans les dossiers et retrouva le dossier que la scientifique avait mit en quarantaine pour saisir la représentation holographique de celle-ci.  Jetant un coup d’œil, la requine demanda quand même.

                      « Qu’est-ce que tu fais ? »

                      Et à ses mots, la créature brisa le dossier entre ses doigts, représentation d’elle le supprimant et le purgeant.

                      « Je veille à ce que ça ne se reproduise pas… » Et si quelqu’un désirais la suite de leur série favorite … Il n’y avait aucune crainte à avoir car Yagleadra a désormais … absolument tout en mémoire. Encore crispée, elle reposa les mains sur les commandes et commença à évaluer l'état du vaisseau, réparer ce qu'il y avait à réparer.

                      « Aa-aa-ah … Organi-nisme Voe ne »

                      « Tais-toi. »

                      Ne semblant pas vouloir contester, Oly s’adressa simplement à Dextra, manœuvrant entre les astéroïdes. « Bon, euh … Dextra ? Reprend les commandes des canons, on doit commencer à nettoyer… Pour de vrai, cette fois. »



                      Spoiler :
                      Résumé : Après la dispute des IAs qui mena à une attaque DDos de partout, Yagleadra entre en état de choc car, relié à son IA, ressent également cette attaque. Oly réussit à rétablir la situation et le groupe, malgrè la panique, réussit à détruire le météore qu'ils faillirent percuter. Une fois le danger écarter, Yagleadra ordonne que les enfantillage cessent et parcours les systèmes du vaisseau pour réparer les maigres dommages que celui-ci a subit pendant qu'Oly redirige la mission sur le bon chemin en demandant à Dextra de détruire les cibles.



                       
                       

                       


                       


                       

                       
                       
                       





                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      4054025505070 (-10, No chill left) Etat : sain


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      The Rebirther
                      groupe
                      Mission spécifique : RADIANCE



                      Tour 2 : INRP


                      La mission vient de prendre un tournant inattendu. Vous éprouvez des difficultés à communiquer avec vos supérieurs, restés à bord du vaisseau-monde, ainsi qu'à vos coéquipiers en dehors de votre Croiser. Le nombre de météores ne semble pas réduire malgré vos actions, bien au contraire…

                      Sur HOPE, tous les Agents se tiennent prêts à agir.  Notamment HOPE Inc, qui vous fait parvenir un message via le canal de communication. La voix de la Professeur Rheel retentit dans tout votre vaisseau et/ou votre HOPEWatch/AstrHOPE. De nombreux grésillements viennent perturber l’écoute, mais sa voix reste compréhensible.


                      Professeur Rheel
                      (Cliquez sur l'image)

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason 65465410


                      HOÏ ! Du vaisseau ? Vous m’entendez ? Parfait ! Ici Rheel ! Je ferais court, j’ai à faire, et vous aussi ! J’ai activé l’armement de vos Croisers qui était en phase de test, ordre du vieux du Conseil. Pas d’inquiétude ! Ils fonctionnent à merveille, juste à faire gaffe à pas trop les abimer ! Je vous envoie les manuels d’utilisation du Harpon, de l’Imploseur et des Missiles ! C’est assez long donc au pire, laissez vos IA faire, elles liront tout super rapidement ! HOPE Inc vous donnera un bon de -80% sur n’importe lequel de nos produits à la fin de la mission ! Du four cloneur au nouveau HR-741, c’que vous vou… Hein ? Trop ? Okay. Pas les Croisers. Bref, à la revoyure les Agents !

                      Votre vaisseau reçoit ensuite les options susnommées par la Professeure Rheel.


                      • Harpon
                        Le Harpin de HOPE Inc se situe sous le Croiser. Il est donc impératif d’être au-dessus de la cible avant de lui tirer dessus. La force du tir est totalement réglable : ainsi, vous pourrez percer un météore ou la carrosserie d’un vaisseau endommagé et le traîner là où vous voulez.

                      • 10 Imploseurs
                        L’Imploseur prend la forme d’un petit cône qui se fixe sur la pointe du Harpon. Une fois celui-ci accroché à une cible, l’Imploseur peut être détaché. Il détectera automatiquement le point faible de la cible et s’y frayera un chemin avant de causer une forte détonation. Si cela suffit à détruire des petits météores, cela fragilisera très certainement les plus gros. À noter qu’il est important de détacher le Harpon avant la détonation, sous peine de l'abîmer ou de le détruire.

                      • ∞ Missile
                        Missile de base. Pour un résultat plus faible que les Canons X-11, vous pourrez tirer de beaucoup plus loin et bénéficier de la fonction "tête chercheuse". Si normalement cela vous assure de faire mouche à chaque fois, les ondes des pulsinars pourraient changer la donne. L’explosion des Missiles affecte très facilement les objets autour (destruction ou changement de trajectoire), faites attention à vous et à vos collègues !


                      Une autre note vous parvient :


                      • Mini-Hunter
                        Absents de la description de votre Croiser pour une obscure raison, les Mini-Hunter sont des vaisseaux personnels. Équipé de 5 Canons léger X-11, deux de chaque côté et un devant, il est beaucoup plus maniable que le Croiser HR-742, surtout à haute vitesse. Chaque vaisseau en est équipé de deux.




                      ------------
                      TOUR 2 : Hors RP


                      Fait notable du tour 2
                      Les communications Proxima/Geleerde et Anonyme/Geleerde se sont bien déroulées.

                      ------------
                      TOUR 2 : INTERVENTIONS



                      L'IA de votre vaisseau ne répond plus. Il faut réparer ça ou piloter manuellement le vaisseau. Lancer 1D90 d'intelligence.



                      Pour les Groupes :
                      Dans le cas où vous êtes plusieurs dans un même Croiser, choisissez un seul joueur qui devra lancer le dé et donc réparer ou piloter manuellement le vaisseau.
                      Si le joueur choisi perd au lancer de dés, il perd 10 points dans la statistique “stress” durant toute la durée de la mission. Le minimum de 5 ne peut toutefois pas être dépassé.
                      Les autres joueurs peuvent le remplacer afin de mener à bien la suite des événements. (Pas de lancer de dés pour vous)


                      N'oubliez pas d'éditer votre tableau !



                      vava
                      Dextra
                      groupe
                      Alors que, devant les yeux horrifiés de Dextra, la surface du météore disparaissait dans l’explosion provoquée par le rayon de l’arme principale du Croiseur, la pauvre Recrue se surpris à être terrifiée. Pas de mourir, non. La mort, après l’avoir tellement côtoyé, avait cessé d’avoir ce genre d’effet sur elle. Non, ce dont elle eut peur, ce fut de se retrouver à nouveau seule, à la dérive, dans un espace froid et vide. Cette vision lui glaça le sang. Dextra ne voulait pas y retourner. Pas encore.
                      Fort heureusement, cette frayeur ne fut que passagère. Une fois l’explosion dissipée, il ne restait plus de l’astéroïde qui arrivait droit sur eux que quelques débris entre lesquels leur vaisseau se faufila. Bien que toujours crispée sur le manche du canon, la Recrue se remit à respirer, réalisant progressivement ce qui venait de se passer. Elle était en vie. Yag et Oly étaient en vie. A quelques secondes prêt, à cause de leurs IA, elles auraient vu le rocher spatial trop tard. Bien que Dextra soit assez novice concernant la technologie de HOPE, elle devinait que ni elles, ni leur véhicule ne s’en seraient sortis indemnes.

                      Tournant lentement son œil vers ses deux coéquipières, la guerrière pu constater la tension électrique qui courait dans l’air. Oly était enragée, et Yag, bien que d’ordinaire plutôt calme, était sur le point d’écraser un ver entre ses deux doigts. Il fallut un instant à Dextra pour comprendre, avec les mots de la polymorphe, qu’il s’agissait de Voe. Bien que l’expression de Yag soit assez difficile à lire, son amie comprenait très clairement à sa posture et son corps, peut-être inconsciemment modifié, qu’elle lui en voulait. Et qu’elle risquait vraiment de lui faire du mal. La situation sembla se désamorcer au bout de quelques instants, alors que l’insecte réintégrait le corps de Yagleadra.

                      Dextra, elle, était confuse. Certes, elle ressentait également un profond ressentiment envers Ooma pour les avoir toutes mis en danger à cause de sa stupide lutte avec Voe. Mais plus que cela, elle ne comprenait pas.
                      Elle ne comprenait pas comment cette IA qui l’avait tant aidé jusqu’ici avait pu à ce point la desservir. Sans pour autant se retourner contre elle, l’IA avait trahi sa confiance. Dextra réalisait maintenant qu’elle s’était beaucoup trop reposé sur elle, tout ce temps. Cela s’était à présent retourné contre elle, et elle ne savait trop comment réagir à ça. La Recrue ne pouvait pas continuer ainsi. Pourtant, sans Ooma… Alors qu’elle était en proie à ces interrogations, Dextra ne put qu’admirer Yagleadra pour sa force de caractère et sa capacité à recadrer immédiatement son partenaire.
                      Oly tira la Recrue de ses pensées et la forçant à se reconcentrer sur leur mission actuelle. Lâchant finalement le manche du canon principal, Dextra repris en main les deux poignées servant à diriger les canons X-11. Prenant ensuite une profonde respiration, elle décida de prendre exemple sur son amie et de mettre les choses au point avec son IA. De la seule manière qu’elle pouvait pour l’instant.

                        « OK. Mais… Avant… Ooma. »

                        « Un nettoyage de ma mémoire est en cours et un recalibrage supplémentaire est requis. Mes capacités sont ralenties, mais je vous assisterai au mieux, Recrue Dextra. »

                        « Non. »

                        « Je suis… Désolé. Je cherchais juste à- »

                        « Pas d’excuses. Mode autonome… Désactive-le. »

                        « … Cette commande nécessite une confirmation ainsi qu’une vérification du matricule. Souhaitez-vous poursuivre ? Dans la situation actuelle, je ne pense- »

                        « Confirmation. HO 3-7-8-6. Maintenant. »

                        « Exécution. Désactivation du module d’autonomie de l’IA 3786. Retour aux fonctions basiques. »

                      La voix d’Ooma perdit petit à petit son intonation au cours de ses paroles. Devenant une simple voix robotique d’exprimant de façon neutre. Entendre cela donna à Dextra un petit pincement de cœur, lui donnant l’impression qu’elle faisait du mal à un ami. Mais c’était la seule issue qu’elle voyait. Elle ne savait pas comment faire face à Ooma pour le moment, et prolonger cette gêne en continuant leur mission comme si de rien n’était risquait à nouveau de leur causer du tort. Au cours de sa précédente vie, Dextra avait déjà eu à prendre de dure décisions, en écartant ou neutralisant l’une de ses Sœurs qui mettait le groupe entier en danger avec ses actions. La situation ici n’était pas différente. C’était la bonne décision. Ou du moins, c’était ce dont elle cherchait à se persuader.

                      L’équipage resta assez silencieux à la suite de cet incident. Le vaisseau parvint à détruire successivement plusieurs météores de taille mineure sans rencontrer le moindre problème. Ce fut à ce moment que plusieurs communications arrivèrent dans leur cockpit.
                      Tout d’abord, une scientifique nommée Rheel se présenta de manière assez nonchalante pour les informer d’armements supplémentaires qui se trouvait sur leur navire. Intriguée, à la fois en tant que canonnière qu’experte en armement, Dextra demanda à son IA devenue incroyablement impersonnelle et docile de lui afficher les plans en questions. Bien qu’elle n’en saisisse pas les mécanismes intrinsèque, l’idée fut assez simple : un harpon, des bombes à fixer sur le harpon, et des missiles. Seul le terme « tête chercheuse » ne fit pas de sens tout de suite pour la Recrue, mais les plans de visée lui permirent de rapidement comprendre que cela signifiait que le projectile suivait sa cible pour la toucher à coup sûr. Toute cette nouveauté raviva le moral de Dextra, qui avait curieusement envie de tester tout cela.
                      Peu après le message du Professeur, ce fut un autre agent qui les contacta sur le canal général. Il proposait de se coordonner pour détruire l’un des météores géants qui se dirigeait sur la station. Après une rapide vérification sur le plan holographique projeté au centre de la passerelle du Croiseur, Dextra constata qu’elles n’étaient pas loin de la position de celui qui avait fait cette demande. En fait, depuis la vitre du cockpit, on pouvait nettement voir le rocher géant qui éclipsait presque tous les autres par sa taille. Mue à la fois par l’envie d’être utile que par celle d’essayer ces armes en phase de test, la Recrue se permit de proposer à leur pilote un nouveau cap.

                        « Mmm… ‘Pas loin. Oly, on y va? »

                      ___________________________________

                      Il fallut un certain délai pour que leur vaisseau arrive en position, en raison d’une panne de certains systèmes de pilotage. Heureusement, ce ne fut visiblement rien s’insurmontable pour Yagleadra qui parvint à effectuer des réparations, permettant par la même à Oly de naviguer efficacement jusqu’à la face du météore géant opposée à celle où se trouvait le vaisseau à l’origine de l’appel. Demandant à son IA d’ouvrir un canal de communication privé vers eux, Dextra répondit elle-même pour proposer son plan aux autres agents.

                        « Ici HO-3… Unh… Dextra. On arrive de l’autre côté du mét-téore. ‘Vais tester les Imploseurs dessus. Vous, pareil de votre côté ? Explosion synchro. Plus efficace. »

                      L’idée était simple : pour un rocher de cette taille, un Imploseur risquait de simplement le fragiliser. Cependant, deux Imploseurs fixés chacun d’un côté de ce léviathan spatial devraient permettre de le fragmenter en morceaux plus petits, pouvant être individuellement détruits par les armes des Croiseurs. Dextra avait beau d’être trompé en prenant les météorites comme des êtres vivants, les considérer en tant que tel n’était pas une mauvaise chose en soit : détruire des monstres en les prenant par plusieurs flancs, en particulier avec des armes capables de les transpercer, était une tactique des plus efficaces et demeurait parfaitement utilisables ici.
                      Après avoir attendu quelques instants la réponse du vaisseau allié, Dextra quitta finalement son poste et se dirigea vers le ventre du Croiseur afin de trouver le Harpon, ainsi que les charges d’Imploseurs qui, selon les données reçues, devaient se trouver dans une cache de munitions non loin de l’arme.
                      Spoiler :
                      Résumé : Dextra désactive l’autonomie de son IA pour éviter qu’elle lui refasse ce genre de coup. Elle détruit plusieurs astéroïdes de petite taille avant de recevoir le message d’Anonyme, et de répondre en proposant d’utiliser les Imploseurs en combo pour détruire l’un des météore géant. Elle part fixer l’Imploseur sur le Harpon.






















                      Combat Tir Force Agilité Intelligence Perception Stress
                      55 65 40 30 10 20 60(-10) Etat : sain


                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Dextra13
                      vava
                      The Rebirther
                      groupe
                      Mission spécifique : RADIANCE



                      Tour 3 : INRP


                      Un étrange sentiment commence à naître chez les Passengers. Pour les plus âgés ou les plus cultivés, une question taraude leurs esprits : pourquoi cette pluie de météore durait-elle aussi longtemps ? Par le passé, ce genre de situation ne durait que quelques dizaines de minutes, tout au plus. Mais cette fois, quelque chose était différent. Et les équipages des Croisers originaires de HOPE peuvent aussi le sentir.


                      Agent de HOPE sur le terrain

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Croise10


                      “ Ce n'est pas norm̵̛̭a̶̮̍l̸͚͌, on aurait déjà du être ä̴͇͇́̕r̶͓͂̕̕r̴͖̥͙͇̈́i̶̽̀ͅv̵̭̎̿͆é̶̺͍̍̍ ̵̩̒ḁ̴͕̀͐͛̅͆ ̸̢̭̋͊b̴͈̠̬́͗̈ô̶̥̣u̵͔̺̠̱͊ẗ̵̾̋͜ ̸̧̺̠̿̐d̸͇͈̓͜e̷͚͎̦̊͘ ses météores ! Agents ! Recrues ! Ne prenez ḁ̸̡̈́u̸͔͉̟̮̓͒c̷̱̱͂͆̇ṳ̶͍͍͐ǹ̵̮̼̯̲ risque : il faut limiter no-(̸̻͒.̸̻̉.̸̜͌.̸͙͂)̶̯̍(̸̻͒.̸̻̉.̸̜͌.̸͙͂)̶̯̍(̸̻͒.̸̻̉.̸̜͌.̸͙͂)̶̯̍ ̶͆̀̎͛̔̆̾͐ ”


                      Les transmissions radios sont désormais obsolètes : vous ne pouvez plus communiquer avec qui que ce soit d'externe à votre Croiser. Un dernier message vous est transmis par l'un de vos supérieurs, mais impossible pour vous d'en comprendre le sens. Vous vous acharnez tant bien que mal à contrôler votre vaisseau tout en détruisant encore les météores à proximité...


                      Mais toutes ces attaques entrainement fatalement un amas poussiéreux qui vient à réduire sensiblement votre vue ainsi que vos radars. Il devient désormais extrêmement difficile de piloter sans risque. Vous commencez d'ailleurs à découvrir les premières victimes de ce fléau : certains Croisers explosent, causant la mort de plusieurs dizaines d'Agents. Espérons que vous n'y connaissiez personne... Et que vous ne serez pas les prochains.  



                      ------------

                      TOUR 3 : HRP


                      Crédits
                      On remercie Dextra et Nashar pour les effets glitch / shake de texte / image !

                      Interventions
                      Exceptionnellement pour ce tour, les interventions ne sont pas sous hide, étant donné que tout le monde obtient la même. Vous pouvez ainsi vous coordonner entre joueurs, si vous le souhaitez.  

                      Fait notable du tour
                      Les communications de Anonyme, Proxima, Dextra et Geleerde ont été transmises, bien que difficilement. Toutefois, à partir de ce tour, il n'est désormais plus possible de communiquer entre Croisers : les télécommunications sont fortement parasités et personne n'arrive à se comprendre.  

                      ------------
                      TOUR 3 : INTERVENTIONS



                      Vous venez tous d'entrer dans la poussière de pulsinars causées par la destruction des météores. En plus de votre vue, vos radars et vos IA éprouvent de fortes difficultés à faire leur travail. La panique risque d'en atteindre certains...



                      Pour les Groupes :
                      Dans le cas où vous êtes plusieurs dans un même Croiser, choisissez un seul joueur qui devra lancer le dé.

                      Important
                      Pour le joueur qui lancera le dé, ce dernier a deux options :


                      Lancer un D90 de Perception pour apercevoir juste à temps les autres Croisers qui foncent droit sur vous et ainsi les éviter juste à temps.


                      OU

                      Lancer un D90 de Stress pour vous faire tracter par un vaisseau allié (PNJ) qui se trouve en dehors de la poussière de pulsinars et ainsi être écarté de la fatale collision.


                      Si le joueur choisi perd au lancer de D90, vous percutez un autre Croiser et vous passez TOUS à l'état de santé suivant le vôtre actuel (De sain, vous passez à blessé, de blessé vous passez à mourant) Vous pouvez également décider entre vous (HRP) avec qui vous vous êtes percutés. PNJ ou PJ.


                      PNJ :
                      Dans le cas où vous êtes accompagné de PNJ, vous pouvez faire en sorte que dans votre post RP ce soit lui qui gère la manipulation. Ce sera toutefois vos statistiques qui seront pris en compte pour le lancer D90.



                      N'oubliez pas d'éditer votre tableau !


                      Note à Yag :
                      Vu que tu n'as pas pu poster à ce tour pour cause d'absence, tu devras prendre en compte à ta prochaine réponse qu'il te faudra répondre à l'intervention du tour 2 et le tour 3.

                      Note aux joueurs qui ont utilisés la HOPafix après un lancer de D90 RÉUSSI :
                      Vous activez le bonus caché du kit de réparation. Vous obtenez donc pour ce tour, +10 en intelligence.

                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      Radiance
                      Yagleadra était désormais focalisée pleinement sur sa tâche, encore d’une humeur … mitigée suite à toute cette douleur cérébrale qu’elle ressentit il y a quelques instants. Il lui faudra du temps pour assimiler tout ça et gérer ses émotions. Encore une fois, elle connaissait la douleur et l’avait expérimenté sous de nombreuses formes mais là où le processeur d’une IA pouvait plus ou moins gérer un tel afflux d’information, ou en tout cas se réparer et mettre en quarantaine ce qui n’allait pas, ce n’était pas le cas d’un esprit fragilisé comme celui de la tisseuse, d’un cerveau organique …

                      Elle sentait Voe reprendre ses marques dans son corps mais elle n’y fit pas attention, sachant qu’il avait compris le message, surtout après qu’elle lui ait si sèchement ordonné de se taire. Lui pardonner sera sans doute une chose toute naturelle lorsqu’elle aura repris son calme mais en attendant, l’IA savait qu’il faudrait se tenir à carreau. Alors qu’elle vérifiait divers systèmes, Yag écouta d’une oreille la retransmission du Professeur Rheel, ne portant pas réellement de jugement sur sa façon nonchalante de présenter les choses, prenant … Juste les informations nécessaires. Sentant que son compagnon était encore en cours de reconstruction, elle ne prit pas la peine de le consulter et vint d’elle-même récupérer les données que le professeur leur avait donné. Celles-ci seraient plus utiles à Dextra puisqu’elle s’occupe de tout ce qui est armement mais la technicienne qu’était devenu la créature en aurait aussi besoin afin de bien faire fonctionner tout ça.

                      Le temps passa et la mission reprenait son cours, Oly et Dextra se coordonnant pour détruire un à un les astéroïdes alors qu’elles voguaient à travers ceux-ci et que l’ancienne chancelière s’afférait à peaufiner la réparation du système interne, la dispute des IAs ayant foutu la pagaille dans les processeurs internes du vaisseau, les dossiers, les logiciels, manipulant nombres d’hologrammes entre ses doigts griffus et actionnant diverses commandes de son air stoïque et concentrée. Un message, parmi tant d’autres, sembla attirer l’attention de Dextra, celle-ci s’adressant à Oly pour avoir son avis. De son coté, la requine semblait avoir était calmée net de par le comportement de sa petite protégé qui la choqua un peu, il faut dire, et se tourna un peu vers la femme balafrée.

                      « J’avoue ne plus être très rassurée après tout ça… Mais je suppose que ça serait plus utile que de briser les plus petits alors oui, allons-y … Si mes commandes veulent bien se dérouiller un peu, je suis en plein manuel depuis tout à l’heure et je me fais des frayeurs moi-même  sans les outils d’analyse qui accompagnaient les commandes »

                      Yagleadra lui fit savoir qu’elle l’avait entendu en répondant, inspirant et expirant afin de se calmer et de s’exprimer avec la douceur qui la caractérisait jusqu’à lors. « Je vais m’occuper de ça, Oly… Ne t’en fait pas. »

                      Après un signe de la tête, le trajet se fit avec de moins en moins de difficulté au fur et à mesure que Yagleadra replaçait les bons composants à la bonne place, quand bien même elle du quitter son poste pour aller elle-même vérifier les câblages et autres systèmes électrique ici et là du vaisseau, usant de sa morphologie unique pour affiner sa silhouette, se faufiler, chercher par elle-même ce que ses systèmes et ses caméras ne pouvaient voir, usant des outils mit à disposition et parfois … Lorsque les outils n’étaient pas efficaces, solliciter l’aide de son « compagnon ».

                      « Voe, serais-ce possible d’installer un esprit de ruche et de laisser des drones fouiller le vaisseau et continuer ? »

                      « P-Possible, oui. Bioma-ma-maaase n-cessaire. »

                      N’ayant pas réellement besoin de l’appendice qui lui servait de queue ou encore de sa deuxième paire de bras, elle les détacha de son corps, ceux-ci se résorbant dans son corps et dans le creux des mains qui lui restaient commençaient à grossir des espèces d’œufs qui finirent par rouler entre ses doigts et tomber entre les câblages. Alors que ses nouvelles créatures commençaient à se former à travers cette masse gluante et peu ragoutante, qui jurait fortement avec toute la technologie environnante, la voix encore déformée de Voe retentit de la HOPEwatch détruite et mouvant par elle-même, se reformant relativement lentement sous l’action de la chair de Yag’.

                      « Tiss- cérébrale, sy-ynthéti-tisa-… »

                      « Je sais, Voe … Parle le moins possible tant que tu n’es pas reconstitué complètement, d’accord ? »

                      Calme mais toujours un peu mordante envers lui, elle finit par remonter les tunnels d’ingénierie alors que de petites créatures insectoïdes ayant le savoir nécessaire pour effectuer les réparations du vaisseau commençait à se mouvoir dans les systèmes du vaisseau. Mais alors qu’elle remontait pour rejoindre Dextra et Oly, elle finit par sentir une secousse étrange mais pas réellement violente, la pilote contactant Yagleadra et sans doute sur le même canal que la balafrée pas longtemps après, parvenant à déchiffrer même avec le piètre état de sa watch.

                      « Yag ? On a réussit à détruire l’un des plus gros météores mais y a un truc louche. Les radars ont planté encore ! »

                      Subitement emplie de doute, elle utilisa ce fameux esprit de ruche qui était un phénomène qu’elle avait développé avec Voe afin de contrôler les extensions de son corps qui n’étaient plus relié à elle pour consulter les créatures qui parcouraient désormais les entrailles du vaisseau … et celle qui avait planté sa griffe dans le circuit  relié aux radars pour s’y connecté ne sembla pas constater un problème technique, matériel à proprement parlé.

                      La tisseuse voulu répondre à sa tutrice et amie mais elle fut interrompue par un étrange message qui fut à peine compréhensible  d’un agent qui semblait exprimer son inquiétude quand à la longueur de l’opération. Etant la première de la recrue, elle ne pouvait en juger mais le fait que le reste de son message soit brouiller n’aidait pas…  Et par la même occasion, leur transmission s’aggravaient aussi.

                      « Oly ? Tout es fonctionnel ici, je ne vois pas ce que je pourrais faire d’autres … Quelque chose doit les brouiller.  Cela doit être les Pulsinars mais … Je pensais que le vaisseau était équipé pour en être protégé, non ? … Oly ? »

                      A l’autre bout du fil, Oly ne semblait pas avoir entendu ou très peu, des grésillements plus intense encore que ce qu’une HOPEwatch détruite pouvait produire lui parvenant aux oreilles alors que la requine semblait se parler à elle-même en absence de réponse lui parvenant.

                      « C’est pas … J’arrive … me-… à voir. C’est - …. Ce brouilla-… ? J’y vois … … … Oooh MEEERDE !! » Yagleadra remontait aussi vite que possible, prenant des escaliers alors qu’elle entendait la voix d’Oly subitement s’affoler. Elle pu entendre cependant un. « ACCROCHEZ-VOUS !! »

                      Par réflexe elle se tint à la rambarde, ne sachant pas à quoi s’attendre … et quelques micro-secondes plus tard, elle sentit un impacte monstrueux qui lui fit quitter les pattes du sol et l’expulsa à l’étage où elle était au lieu de remonter jusqu’au cockpit, les lumières du vaisseau mourant sur le coup pour laisser place aux lumières rouge d’urgence, des câbles et des plaque métallique avaient sauté, ce qui produisit des brèches dans les couloirs, des étincelles, des sons métalliques et pour le moins inquiétant… Tout le croiseur semblait être dans un état pitoyable mais avec surprise, elle était encore consciente et vivante pour en être témoin. La créature prit quelques secondes pour reprendre ses esprit et essayer de se relever … Seulement pour se rendre compte qu’une vive douleur lui prenait le corps, un des murs du vaisseau s’étant déchiré sous l’impacte et l’ouverture escarpée l’ayant plus ou moins empalée, dos au mur avec un morceau de métal conséquent lui traversant le ventre… Entre les efforts et la douleur, elle pouvait trouver en elle une certaine lassitude envers cette situation. Cela lui rappelait la fois où un fameux Rinkyu lui avait coupé l’épaule en deux pour y encastrer une plaque de métal entre … Mais la situation ne se prêtait bien évidement pas aux traits d’humours.

                      Usant de la composition unique de son corps, elle poussa quelques gémissements avant de pouvoir s’arracher au mur, du sang coulant de sa blessure béante. « Voe … »

                      « Régé- … en cooourzzs … » La voix était toujours distordue mais son ventre se recouvra rapidement d’une couche blanche de carapace le temps de cicatriser complètement, ne perdant pas tant de sang que ça, touchant même celui-ci, tombé au sol, pour l’absorber.

                      « Oly ? … Il s’est passé quoi ? » Aucune réponse éligible mais elle entendait sa voix à travers les grésillements, chose qui était rassurante … Elle essaya encore. « Dextra, ça va ? … Où es-tu ? »

                      Mais en voyant que la communication était si difficile, elle finit par regarder autour d’elle… Elle pouvait imaginer qu’ils avaient heurté quelque chose à cause des pannes, maintenant à savoir si c’était un astéroïde ou un autre vaisseau … Elle ne pouvait pas le déterminer. Ce qu’elle pouvait dire, c’est qu’Oly avait fait en sorte que le vaisseau ne se désintègre pas sur le coup et c’était déjà quelque chose. Observant les alentours, le chaos, le désordre et les murs défoncés, les câbles et circuits grillés … Elle pensa aux insectes qu’elle avait déployé dans le vaisseau mais à eux trois, ils ne pourraient jamais retaper complètement le vaisseau. Marchant, un peu penchée en avant à cause de sa blessure, elle finit par passer par le « lieu de vie » du vaisseau, lors des longues missions, où on pouvait profiter d’un confort relatif … Une idée lui passa alors par la tête.

                      « Voe ? … Qu’est-ce que c’est, ça, exactement ? » Elle demanda en passant la main sur un étrange appareille posé sur un meuble.

                      « … « Taste » … Four … Cl… Cloneur… HOPE.inc …»

                      « Un four cloneur ? … »

                      Elle vint alors fouiller les armoires pour trouver les rations entreposées, en mettre plusieurs dans le four et donna ses instructions à son compagnon. « Redirige l’énergie nécessaire vers le four, Voe … »

                      « … Four cl-cloneur, obj-jet de confo- … Inutile à l’intégrrrzzz-lité du vaisseau … »

                      « Oui … Mais j’ai besoin de la biomasse. »

                      « Oh. »

                      L’IA semblait comprendre où Yagleadra voulait en venir désormais et s’exécuta, une des mains de Yagleadra fusionnant avec le métal afin de créer de manière organique de l’énergie … Et alors qu’elle attendait des nouvelles de ses amies, elle prenait la nourriture sortant de l’autre coté du four et l’absorbait à travers sa paume, déterminée à sauver ce vaisseau, même si elle devait le transformer en quelque chose de tout autre grâce à ses talents.



                      Spoiler :
                      Résumé : Tour 2
                      -Oly se positionne de façon à pouvoir détruire l’astéroïde à l’aide de Dextra et du vaisseau d’Anonyme
                      -Yagleadra se faufille dans les couloirs et tunnels de maintenant du vaisseau pour réparer les systèmes de conduite d’Oly, avec succes.
                      -Créer trois insecte de taille imposante pour parcourir le vaisseau, disposant du savoir et des capacités de Yagleadra donc capable de réparer de l’intérieur le vaisseau.

                      Tour 3
                      -Oly et Dextra semblent avoir réussit à détruire le météore avec l’aide du vaisseau d’anonyme, Yagleadra le déduit de par la légère secousse et le message d’Oly.
                      -Oly précise que les radars ne marchent plus à nouveau et à cause du nuage de poussière, finit par heurter quelque chose (le vaisseau d’Anonyme), ce qui créer de gros dégats et une grosse secousse.
                      -Yagleadra est blessée mais a un plan et récolte de la biomasse via la fameuse technologie de clonage du four HOPE.inc !



                       
                       

                       


                       


                       

                       
                       
                       





                      CombatTirForceAgilitéIntelligencePerceptionStress
                      4054025505070 (-10)Etat : blessée


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      Dextra
                      groupe
                      Dextra n'eut aucun mal à repérer la caisse contenant les Imploseur. Il s'agissait d'une sorte de pointe de flèche démesurée, en forme de foreuse dont les circuits internes brillants étaient visibles dans les creux. Assez impressionnée, la Recrue les détailla un moment, avant d'en prendre une dans ses mains et de la manipuler délicatement pour la fixer sur la tête du Harpon. Une fois cela fait, elle se hâta de rejoindre le poste de pilotage, pressée de voir cette petite chose à l'oeuvre.

                      A son retour, elle nota que Yag n'était pas encore revenue de son tour de réparations. Loin de s'inquiéter pour la Yamogrienne, la Recrue se contenta de reprendre son poste et d'activer le Harpon. Un écran holographique lui afficha alors la vue depuis le ventre du Croiseur, face à l'énorme météore qui se trouvait sous eux. A ce moment, l'autre vaisseau, celui avec qui elles cherchaient à se coordonner tenta de les recontacter comme prévu. Cependant ses paroles furent en partie occultées par les interférences radio qui irritèrent assez fortement Dextra. Avec un claquement de langue mécontent, elle chercha tout de même à répondre afin de coordonner son tir avec celui de l'autre artilleur.

                        « Tssk... Capte pas bien. Bon. Reprise. Reçu! Imploseurs prêts! A mon signal. Trois. Deux... Un... »

                      D'une pression sur un bouton, le Harpon fut projeté droit sur le météore, disparaissant assez vite de leur vision pour se planter finalement comme une écharde dans la peau d'un géant. Un signal lui indiqua que l'Imploseur s'était détaché et commençait à creuser vers le cœur de l'astéroïde pour le faire exploser en se combinant à son double, envoyé de l'autre côté. Pressant un nouveau bouton pour faire revenir le Harpon, Dextra nota qu'elle était en train de perdre le signal de l'Imploseur au fur et à mesure que celui-ci s'enfonçant sous la surface du météore. Lorsqu'il disparu finalement de son écran, il y eu un moment de silence durant lequel elle échangea un regard circonspect avec Oly. Est-ce que ce prototype d'arme, même pas encore testé, allait leur faire le coup du pétard mouillé?
                      Mais quelque secondes plus tard, une multitude de fractures apparurent sur la surface du météores, s'illuminant de l'intérieur comme si une multitudes d'explosions étaient en train de s'y succéder. Semblant s'effondrer sur lui-même, l'objet gigantesque s'effondra et se fragmenta, avant d'exploser violemment, projetant un nuage de poussière et de morceaux de roche incandescent tout autour de lui. Captivée par le spectacle, la Recrue ne réagis pas tout de suite qu'Oly était en train de contacter Yag pour lui annoncer que certains de ses instruments étaient tombés en panne. Malheureusement, il s'agissait là d'un signe annonciateur : les deux Croiseurs n'étaient pas assez éloignés pour être épargnés.

                      Dextra fut soudain secouée par les turbulences lorsque le nuage de poussière stellaire arriva jusqu'à leur niveau. Elle serra les dents et attrapa les commandes des canons pour détruire les fragments qui risquaient de les percuter, mais ce n'était pas suffisant. A côté d'elle, elle voyait Oly faire de son mieux pour éviter tout contact avec les débris, mais ses systèmes tombaient en panne les uns après les autres. Appelant Yag avec un certaine détresse, mais ne recevant que du statique en retour, la requine n'eut pas le temps de réagir lorsqu'une silhouette en tous points semblable à celle de leur vaisseau jailli devant eux parmi les débris.

                      Le choc fut violent. Le métal brisé se déforma autour d'elles sous l'impact. plusieurs écrans volèrent en éclat. Dextra évita d'être projetée sur la vitre du cockpit grace à la ceinture qui la retenait à son siège, mais malheureusement cela la bloquait également sur place. Alors que plusieurs bouts de métal et morceaux de console volaient dans les airs, la dernière chose dont se souvint Dextra fut un coin de tableau de bord qui lui arrivait droit au visage.

                      ___________________________________

                      Les alarmes stridentes qui retentissaient dans le poste de pilotage ramenèrent petit à petit Dextra à la réalité. Elle était toujours sur son siège, avec un affreux mal de crâne. Tout ce que son œil voyait baignait dans une lumière jaune assez opaque. Portant sa main organique à sa tête, Dextra réalisa que c'était parce qu'une abondante quantité de son sang coulait sur son front. Elle était visiblement blessée à la tête, mais impossible de savoir exactement où, et avec quelle gravité. Se redressant avec un grognement, elle détailla ses environs.
                      La passerelle du croiseur était méconnaissable. Certains murs étaient enfoncés. La vitre était fracturée, bien qu'encore intacte. Plusieurs consoles avaient disparues, et les débris qu'il en restait étaient dispersés un peu partout. Essuyant le liquide doré qui coulait de son crâne, Dextra retira sa ceinture et glissa lentement à genoux, devant son fauteuil.

                        « O... Ly? ... Oly? Où on... »

                      Soudainement inquiète, Dextra regarda vers le poste de pilotage. Oly se trouvait là, inerte. Une partie de ses commandes avaient été enfoncée sur elle et elle était désormais coincée entre le métal et le sol. se déplaçant prestement vers elle Dextra porta sa main sur le corps de la scientifique : encore chaud, avec une légère pulsation. Soulagée, mais tout de même inquiète de ne pas la voir se réveiller malgré le bruit des alarmes, la Recrue chercha à la dégager de sa situation précaire. Comme elle était coincée sous le buste, plutôt que de la tirer et risque de la blesser, Dexra chercha à bouger la console détruite. Avec son bras mécanique, elle parvint à soulever suffisamment la plaque d'acier pour sortir le reste du corps d'Oly. Celle(ci saignait légèrement au niveau du ventre, mais sa blessure ne semblait pas trop profonde.

                      Dextra regarda autour d'elle. Elle ne s'y connaissait pas assez pour déterminer si la passerelle, ou le vaisseau, était encore utilisable ou non. A l'extérieur du cockpit, elle pouvait voir un autre Croiseur, vraisemblablement celui avec qui elle s'était coordonné, encastré sous un angle perpendiculaire dans leur propre vaisseau. La Recrue voyait d'ailleurs qu'elles auraient pu s'en tirer bien pire : de ce qu'elle avait devant l’œil, leur passerelle avait tout simplement perdu sa vitre et ne faisait plus qu'un avec le vide spatial. Dextra distingua cependant dans les débris une personne en train de se mouvoir à l'intérieur. Quelqu'un était encore en vie à l'intérieur visiblement, même si elle ne pouvait distinguer ses traits. Quelqu'un avec un AstrHOPE? Ou qui pouvait survivre dans l'espace? Quoi qu'il en soit, la Recrue lui adressa un signe de la main pour essayer de lui signaler sa présence. Elle indiqua ensuite l'intérieur de son vaisseau, pour éventuellement lui faire comprendre qu'elle allait s'y diriger. Pendant ensuite Oly sur son épaule, elle se dirigea vers la sortie de la passerelle.

                      Alors qu'elle montait les marches pour s'en approcher, Dextra sentit ses poumons commencer à la brûler. Elle avait de plus en plus de mal à respirer. Finalement, elle arriva devant la porte conduisant au reste du vaisseau, mais celle-ci demeura close. La Recrue appuya sur la commande, donna un coup de pied dedans, mais rien n'y faisait. La porte s'était visiblement pliée légèrement lors de l'impact, empêchant toute ouverte. Sentant ses forces diminuer, Dextra laissa Oly glisser au sol et chercha à appeler son IA.

                        « Ooma... Air... »

                        « Plusieurs fuites d'oxygènes détectées dans le vaisseau. Recommandations : fixer les brèches avec du HOPafix, ou vous équiper d'un AstrHOPE. »

                        « Ugh... Pas l'temps... Coincées. »

                      La voix froide et neutre de l'IA lui donna un frisson de dégoût, mais ce n'était pas le moment de regretter ses choix. Elle devait sortir d'ici avec Oly et la mettre en sûreté. Elle pensait être capable de survivre avec peu d'oxygène -son expédition dans les entrailles de sa planète l'avait déjà testé sur ce point-, mais l'amie de Yag n'était peut-être pas dans le même cas. Mettant la femme inconsciente un peu plus loin, Dextra alla piocher dans une de ses sacoches ce qui ressemblait à une munition assez large, presque comme une grenade. Manipula ensuite sa jambe mécanique, elle fit apparaître un petit espace où la munition pouvait se glisser.
                      Aux grands mots, les grands remèdes. Dextra ne pouvait pas forcer ou réparer la porte, donc elle allait tout simplement la faire sauter. Posant le sabot de son pied prosthétique contre la paroi de la porte, la Recrue déclencha le tire de la munition explosive à bout portant. Provoquant une explosion sous la paume de son pied, Dextra fut projetée en arrière, presque jusqu'au poste de pilotage. En se relevant, elle constata que son plan avait marché. La porte de métal avait été enfoncée. Elles étaient libres!

                      Sa prothèse grinçait légèrement, mais était encore en était de marche. En boitillant, la Recrue récupéra Oly et s'engagea dans les couloirs du vaisseau pour atteindre le vestiaire non-loin. Là, elle y trouva plusieurs AstrHOPE prêts à l'emploi, et glissa Oly dans l'un d'eux afin qu'elle puisse respira à son aise. S'effondrant ensuite au sol sous la fatigue et le manque d'air qui commençaient à l'accabler, Dextra activa sa HOPEwatch et chercha à contacter Yag à travers tous les sons d'interférences qui envahissaient leurs communications.

                        « -ag? Yag... T'es - Oly est- out- Commandes pétées.- Plus d'air. On- »

                      Spoiler :
                      Résumé : Dextra détruit le météore géant avec l'aide d'Anonyme, mais les débris et la poussière de l'explosion dérèglent les instruments du vaisseaux. Dans le chaos, Oly percute l'autre Croiseur en cherchant à éviter les morceaux d'astéroïde. Dextra est frappée par un morceau de métal pendant l'impact et perd brièvement connaissance. Elle se réveille avec une blessure à la tête et cherche à aider Oly, inconsciente, coincée sous le poste de pilotage qui s'est effondré. Dextra remarque Anonyme sur l'autre vaisseau et lui fait signe, puis défonce la porte de la passerelle pour sortir et mettre Oly dans un scaphandre alors que le vaisseau commence à de dépressuriser.



                       
                       

                       


                       


                       

                       
                       
                       





                      CombatTir ForceAgilité Intelligence PerceptionStress
                      55 65403010 20 60(-10) Etat : blessé


                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Dextra13
                      vava
                      The Rebirther
                      groupe
                      Aventure : Arc 0





                      Alors que les derniers tirs des Croisers sont lancés et que les nouvelles  équipes se forment, un calme étrange s'instaure. Les météores les plus dangereux pour le vaisseau ont été éradiqué et la tension descend doucement. Cependant, au même instant, les différents nuages de poussières de Pulsinars sont soudainement aspirées dans la même direction, obstruant votre vision et vous empêchant de savoir l’origine de cet évènement. Néanmoins, vous pouvez maintenant admirer l'espace gigantesque autour de vous et du vaisseau-monde, propre et sans danger imminent. Avez-vous réussi à venir à bout de la menace ?


                      « Agents, ces̷̘̮̹͖͇͙̈́̒̒͒͝ŝ̸̭̖̞̆̈́̐͘͠ė̴͖̕̚z̶̘̤͙͉̆̐ͅͅ ̴͖͒̒͐̚l̴̦̺̊́͝ë̶͙̃͊̉͝ ̷͎̋͑̿͝f̵̣͒́e̷͎̠̻͕̟̔̚ư̵͍͇͕͛̋͘͝ͅ ̸̟̃!̴̛̫̔͠ ̴̭͗̓̽̀C̸̨͕̞̬̼̘̐̀Ę̸̠̟̼̱̉̄̑͘͜͝S̷̲̙̼̆̚SEZ LE FEU ! »


                      Vous entendez soudainement la voix de vos supérieurs résonnaient dans toute l'étendue de vos Croisers, par le biais de votre radio de télécommunication qui fonctionne à nouveau. Pour la première fois, le ton employé n'est plus celui d'un Agent confiant, mais d'un Agent.... Apeuré.


                      « Revenez immédiatement au vaisseau-monde ! Je répète : Revenez IMMÉDIATEMENT ! C'est un ORDRE ! »


                      Vous le sentez du plus profond de vos entrailles, de votre âme : quelque chose menace HOPE... Et il n'augure... Rien de bon.


















                      Aventure : Arc 0


                      » Note HRP


                      Fin de la mission spécifique : Radiance.


                      Vos 5 XP bonus ont bien été ajoutés.
                      (Note : le topic des lancers de dés a déjà donné de l’XP aux joueurs qui ont postés là bas. Ainsi, ne soyez pas étonné si vous avez reçu “seulement” 2 XP bonus, si vous avez par exemple lancer 3 fois un dé durant la mission.)


                      Vous pouvez répondre une ultime et dernière fois à ce topic, mais votre post ne vous apportera aucun XP. Veillez également à ne pas décrire l’arrivée de vos personnages dans le vaisseau-monde dans cet éventuel poste et donc, de ne pas prendre en compte (INRP) la dernière HOPE News postée ici.


                      Afin de rester le plus logique possible concernant la suite des événements, il est important qu’aucun RP ne débute chronologiquement pendant ou après la mission spécifique.


                      Nouvel événement prévu le 13 Juillet 2018 :

                      (Lien) » Informez nous de votre ressenti par rapport à la mission spécifique !

                      (Lien) » Soyez prêts.


                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      Radiance
                      Yagleadra absorbait toujours la nourriture, presque comiquement avec sa main fourrée dans le four cloneur, soignant ses blessure avec la masse, créant déjà à l’intérieur de son corps ce qu’elle pensait qui pourrait être utile à leur survie et qu’elle allait bientôt relâcher … Mais avant ça, elle restait un peu surprise en regardant le spectacle se déroulant devant elle … Une femme venait de passer par le hublot brisé du couloir, à travers une autre vitre qui séparait la salle de vie et le dit-couloir. Elle était en droit se se poser une multitude de questions jusqu’à ce qu’elle ne se souvienne que le HOPEwear pouvait potentiellement servir de scaphandre temporaire … mais temporaire seulement. Et vu les débris flottant dans l’espace derrière elle, oui, en effet, elles avaient du heurter un autre vaisseau. Lorsque la jeune femme s’excusa, elle répondit presque naturellement, avec ce même air surpris et choqué.

                      « Oh, ce n’est … rien … je suppose… »

                      Malgré cette situation cocasse, cela lui fit prendre conscience qu’elles n’avaient que peu de temps pour réagir. Tout semblait aller pour l’instant mais la seconde où les HOPEwear ne pourront plus les protéger de l’environnement mortel du vide intersidérale … Disons juste que Yag n’apprécierait pas de voir ses personnes, amies ou non, ainsi avoir le souffle coupé, littéralement. Régénérée, elle finit par se redresser de son imposante taille, baissant un peu la tête pour passer la porte et rejoindre la femme précédemment à la dérive, croisant les doigts pour qu’elle ne soit pas trop choquée par son apparence mais cela devait être le cadet de ses soucis. La Tisseuse de Chair regarda rapidement autour d’elle avant de s’adresser à nouveau à la nouvelle passagère.

                      « Le vaisseau est en très mauvais état … Mais il faut d’abord rejoindre le sas intérieur du croiseur et vous trouver un AstrHOPE. Vous ne pourrez pas survivre longtemps sans oxygène ou protection … Venez … »

                      Elle parlait d’elle et non pas de sa propre personne car dans le pire des cas, Yagleadra pouvait changer son corps pour survivre dans l’espace, comme elle l’a déjà fait par le passé. Voe l’avait aidé à le faire mais après cette première expérience, même si il était défectueux, elle pourrait reproduire ses changements, s’améliorant sans cesse dans la manipulation de son corps et de ses gênes … Elle engagea finalement le pas vers les escaliers, qui devaient être partiellement détruits avant de recevoir le message de Dextra qui la fit se stopper en regardant sa HOPEwatch qui se reformait doucement dans un mélange ragoutant de métal et de chair. Son regard se perdit un moment dans le couloir, cherchant en réalité par son système nerveux relié à Voe où se trouvait son amie avant de se retourner d’un coup sec.

                      « Venez. »

                      Et sans plus d’explication, calme mais réagissant à l’urgence d’entendre que ses amies étaient en danger, elle prit l’agent sous un de ses multiple bras et se dirigea au pas de cours vers le hublot brisé qui menait à l’extérieur. Alors qu’elle portait l’inconnue, Voe vint silencieusement transformer le corps de la créature, des tuyaux de chair se formant de son cou pour se rejoindre sur sa bouche, sa carapace se fit plus épaisse, sa peau plus rêche et ses membres plus allongé, ses griffes plus acérées, sauf pour le bras qui tenait la jeune femme et qui méritait plus de délicatesse. Conditionnant son corps à l’espace, elle aurait sans doute choisis un moyen plus délicat de se déplacer, normalement, mais l’urgence faisait qu’elle accrocha ses griffes à la coque du vaisseau, les plantant dans le métal et rapidement se mouvoir dans l’espace avec des mouvements presque animal, rapide, jusqu’à arriver au poste de pilotage dont la fenêtre était brisée. Elle s’infiltra alors à l’intérieur sans réellement prendre le temps d’évaluer les dégâts et passa à travers une porte explosée pour finalement trouver Dextra à terre et dans un piteux état. Elle lâcha finalement la jeune femme qu’elle transportait et reprit des proportions plus humaines tout en lui indiquant les tenues accrochées aux murs.

                      « Enfilez vite ça. Cela va vous donner de l’air et vous protéger du vide. »

                      Et alors qu’elle lui conseilla de faire cela, elle vint rapidement se mettre à genoux pour observer Dextra, remarquant qu’Oly était aussi à terre mais déjà dans son scaphandre donc en meilleur posture que son autre amie. Elle posa les mains sur le visage abimé de Dextra, avec douceur, lui chuchotant.

                      « Shh … N’essai pas de parler. » Elle lui fit un sourire rassurant, sincère alors qu’elle levait une autre de ses mains, la tirant un peu plus contre elle pour la maintenir assise … et approcha cette main de son visage. « Fait moi confiance, d’accord ? » Sa paume se modifia alors qu’elle la plaquait sur sa bouche, la retirant rapidement alors que les lèvres de Dextra étaient recouvertes d’une membrane qui muta rapidement pour créer  des poches d’air qui fonctionnaient tels des poumons et lui donnait l’oxygène qu’ils produisaient.

                      Elle se disait que lui fournir de l’air était quelque chose qui faciliterait les choses. Elle n’osait pas imaginer la galère qu’elle a dut avoir pour faire enfiler ce scaphandre à Oly alors qu’elle était inconsciente, manipuler un corps, un poids mort jusqu’à réussit à le faire rentrer dans une combinaison … Elle aurait pu faire la même chose mais elle ignorait combien de temps il restait à Dextra avant qu’elle n’ait plus de souffle, que sa HOPEwear lâche, ainsi de suite. Cela serait mille fois plus facile si elle l’enfile elle-même.

                      Alors que Dextra reprenait son souffle et s’habituait à cette chose étrange sur sa bouche, la créature eut le réflexe de prendre son amie dans ses bras pour la serrer contre elle, paraissant calme jusqu’à lors mais en réalité soulagée d’un poids qu’après ce crash, rien ne leur était arrivé, rien de grave en tout cas. Elle tenait ainsi la rousse dans ses bras tendrement, sans rien dire, jusqu’à ce que le message provenant de Hope ne vienne à leurs oreilles par l’intermédiaire de leur HOPEwatch. Elle se détacha un peu de la guerrière en conséquence et l’aida à se redresser en la regardant. Revenir au vaisseau ? C’était le plan de toute façon mais comment ? Le vaisseau était en mauvais état mais avant tout, elle porta son amie jusqu’à un AstrHOPE. Peut-être pourrait-elle réparer assez le vaisseau à l’aide des insectes qu’elle avait rependu dans les entrailles du vaisseau ? Pas au point qu’il soit comme neuf mais assez pour les rapatrier lentement vers HOPE ?


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Radiance - Yagleadra, Dextra, Jason Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas