REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Entrée épicée !

                      Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
                      Partagez
                      vava
                      Anonymous
                      groupe
                      Si l’intimidation avait été plus coûteuse que prévue, l’effet était bien présent. Cet oiseau de feu avait réussis a effrayer une bonne moitié de nos poursuivants mais la moitié restante, probablement les plus expérimenté ou les plus fous, eux n’était guère intimider, bien au contraire, il y voyait un défi a relever. Quoi qu’il y ait au sommet de ce volcan, ça se croyait plus fort qu’eux, quelque chose que leur honneur et leur orgueil ne pouvait laisser impunis.

                      J’étais agenouiller au sol, épuisé par cette perte de contrôle, je n’avais pas vraiment de moyens pour réagir a la charge des Val’Kas. Heureusement, je n’étais pas seule, car ce fut Proxima qui prit la relève en soulevant un nuage de sable pour obstruer la vision, avant de m’empoigner pour fuir sur un tapis de glace en direction de l’autre pan du volcan en espérant que les Val’Kas ne nous ait pas vus ou bien qu’ils abandonnent la chasse après que nous ayons gagner suffisamment de distance.

                      La magicienne commentait que j’étais chaude, voir même brulante. C’était quelque chose que dont j’avais entendus beaucoups de personne se plaindre, les brulures et la chaleur. Je n’ai jamais pus expérimenter ce genre de sensation, le docteur disait que c’était a cause de ma magie que j’étais protégée contre ces problèmes. Je ne savais pas vraiment combien de chaleur je dégageais lors de l’utilisation de mes pouvoirs, mais quelques minutes suffisaient en général pour que mon armure commence a briller. Ici, la démonstration avait été intense mais brève, j’espérais que ça ne soit pas suffisamment pour blesser Proxima, jusqu’à ce que je sente l’odeur de la peau et de la chair brulée commencer a se manifester.

                      « Posez moi par terre ! Vous allez vous blesser ! »

                      Je me débattais légèrement avec le peu de force que je pouvais rassembler, ce qui ne devait pas représenter grand-chose. Je ne contrôlais rien de tout cela et je ne voulais pas blesser la magicienne. Mais cette dernière avait une autre idée en tête.
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      La demoiselle de feu ne semblait pas apprécier être transportée telle une princesse pour fuir un danger imminent. Est-ce qu’elle avait mal fait quelque chose ? Il allait falloir qu’elle demande confirmation auprès de son experte à ce niveau là, autant dire à Anaël. Dommage qu’elle ne l’ait pas sous la main, car elle aurait put avoir un cas pratique très intéressant… Oh oui, elle allait se blesser… C’était surement pour ça qu’elle sentait que ses mains commençaient à être un peu douloureuse… Et un peu cramée aussi…

                      ‘’Ah ? C’est peut-être pour ça que… CHAUD CHAUD CHAUD !’’
                      Fit-elle en commençant à jongler avec Sarah, tout en essayant au passage de souffler sur ses mains qui étaient douloureuses, avant de tout simplement lancer en l’air Sarah, pour la maintenir ainsi pendant qu’elle utilisait ses autres magies pour apaiser la douleur qu’il pouvait y avoir sur ses mimines, qui commençaient rapidement à être soignées par les sortilèges bien utile que pouvait avoir la gardienne des astres.

                      ‘’Bon, bah j’espère que ça te dérange pas de faire le reste du voyage ainsi, car j’ai certes une résistance thermique actuellement, là on part sur un autre niveau ! Fiou, t’es vraiment tout feu tout flamme !’’


                      Néanmoins, toute fuite qu’elle étaient en train de faire, elles devaient faire vite et bien, car derrière se trouvaient les Val-Kas qui n’hésiteraient pas à leur faire connaitre le pire des chatiments, simplement parce qu’elles venaient de Hope… Et encore, ce n’était même pas le cas pour Sarah, qui s’était juste retrouvée dans un vaisseau scientifique après une bien particulière traversée ! Décidément, comme départ sur cette terre, c’était quelque chose de grisant et d’intense, si bien qu’elle avait comme qui dirait envie de prendre une pause, le plus rapidement possible !

                      ‘’J’ai contactée la base de Hope dans la région. Nous devrions avoir un vaisseau qui devrait passer sur notre position dans vingt minutes. D’ici là, nous devons nous assurer que les Val-kas ne perturbent pas l’opération !’’


                      ‘’D’accord ! On va continuer à fuir du coup ! Pas envie de me frotter à eux ! Juste envie de rentrer à la maison… Oh attend, ça va être compliqué en fait ! Je me contenterai d’un thé et d’un fauteuil ! Mais il faut au moins qu’il soit confortable… Le fauteuil hein ! Pas comme si j’allais boire le fauteuil en m’asseyant sur le thé. Cela risquerait d’être vraiment pas très confortable.’’

                      ‘’Tout le monde avait comprit, oui.’’


                      ‘’Oh Sarah, par ailleurs ! J’imagine que tu n’as pas de HopeWatch ou de HopeWear si tu viens de débarquer ! On pourra peut-être essayer de t’en trouver une si on s’en sort bien ! Enfin, s’il en reste, et qu’on s’en sort déjà. Je veux dire, l’endroit semble pas être très sympathiiiiiique !’’
                      Fit-elle en freinant au dernier moment, alors qu’elle tombait face à un grand dénivelé. Grand genre… Très grand…

                      ‘’Oh oh, ça s’annonce ardent !’’
                      Fit-elle, en jetant un regard dans son dos, voyant qu’au loin les Val-kas arrivaient.


                      Entrée épicée ! - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Anonymous
                      groupe
                      La situation n’était pas vraiment adaptée pour expliquer quoi que ce soit, beaucoup de détail avait été omis face a l’urgence de cette dernière, les détails de mes pouvoirs en faisaient partie, tout comme l’équipement que m’avait fournis le capitaine peu avant que je n’arrive ici. Je n’étais donc pas surprise que Proxima soulève ces points, d’autant que j’avais crus comprendre qu’elle n’était pas du genre a se soucier de la situation pour parler. Malheureusement, je ne pouvais pas vraiment me concentrer sur autre chose que nos poursuivants pour le moment donné.

                      Son insouciance se démarquait encore une fois par la manière qu’elle a eu de réagir a ses mains brûlée : en jonglant avec moi avant de me maintenir en l’air avec sa magie, utilisant un autre de ses tours pour guérir ses plaies. Je me sentais quelques peu inutile, avec pour seul pouvoir celui de détruire de manière incontrôlée, elle n’avait aucun problème a contrôler son énergie et a l’utiliser pour aider. Moi je n’étais qu’un accident ambulant.

                      L’IA de Proxima affirma avoir contactée un vaisseau qui devrait passer nous récupérer d’ici une vingtaine de minutes et qu’il suffisait donc de repousser les Val’Kas jusqu’à ce qu’il arrive. En revanche, une nouvelle bien plus horrible vint nous agresser : Celle selon laquelle nous foncions dans un ravin. Heureusement Proxima arriva a nous arrêter a temps mais cela ne réglait que notre problème le plus immédiat, celui de la chute et celui des Val’Kas ne faisait que plus s’affirmer.

                      Nous étions adosser a un immense ravin et nos ennemis arrivaient a grand pas. Si ni moi ni Proxima ne voulions nous battre, il semblait pourtant que le combat nous soit imposer. Je n’avais plus beaucoup de force, la majorité m’ayant quitter lors de mon dernier tour de force mais je n’allais pas laisser Proxima se battre seule. Malgré que je voulais les épargner, malgré que je n’ai rien voulus de tout cela, je n’allais pas laisser quelqu’un mourir a coté de moi.

                      J’ignorais la fatigue et commençais a puiser au plus profond de moi pour activer mes pouvoirs. Je me focalisais sur ma colère et ma peur, les laissant prendre suffisamment le dessus pour éveiller mes pouvoirs, inconsciente de la dangerosité de mon geste, car comme un organisme affamé dévore ses propres muscles pour rester en vie, ma flamme allait me consumer, petit à petit, pour me permettre de me battre et plus longtemps cela allait durer, plus ma vie serait en danger.

                      Mais j’avais sous-estimée la douleur que ce genre de folie pouvait causer et je me retrouvais agenouillée dans une flaque de sang qui commença a couler de ma bouche alors que ma magie se dissipait aussi vite qu’elle ne s’était manifestée. J’essayais de lever la tête en direction de Proxima avec un visage plus que pathétique avant que le poids de ma propre tête ne devienne trop lourd pour moi et que je me retrouve de nouveau a fixer le sol, haletant et commençant a sangloter.

                      « Désolé. Désolé, désolé, désolé … Ça fait trop maaal ! »

                      Je posais ma main sur mon ventre alors que d’autres gerbes de sang, plus légère commençait déjà a remonter dans ma gorge.
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Posant la pyromane alors qu’elles étaient face au gouffre, Proxima était actuellement en train de se demander comment traverser ce ravin. Le côté opposé était bien loin, mais avec ses pouvoirs, elle devrait peut-être pouvoir faire quelque chose… Juste qu’avec toute l’accumulation des faits, de sa chute en météore à l’attaque des Val-Kas… Clairement, elle se sentait bien perdue et un peu étourdie. D’autant qu’elle s’était brulée les mains en portant Sarah, ce n’était point le moment de se bruler les ailes !

                      Mais le problème était que très rapidement, les locaux vinrent à arriver jusqu’à elles, les bloquant donc dans une situation qui s’annonçait critique… Une vingtaine de minute donc ? Elles n’allaient pas être en mesure de simplement se défendre pendant ce temps là… Mais ce fut la plus jeune qui décida de prendre les initiatives, essayant de concentrer son énergie pour lancer de nouveau ses flammes, mais en ne réussissant semble-t-il qu’à se blesser de l’intérieur, montrant son instabilité en matière de gestion de ressource… Mais ces mécréants étaient là, donc il fallait agir ! Avançant d’un pas, la Centrenuit réajusta son chapeau, se mettant juste par devant l’errante.

                      ‘’T’inquiètes ! On va s’en sortir, c’est clairement pas le moment de broyer du noir !’’
                      Fit-elle, en souriant, alors qu’elle commençait à faire léviter ses trois planètes, décollant elle-même un peu du sol. Très probablement qu’elle allait encore une fois se donner au spectacle pour inspirer la peur à ses ennemis… Toutefois, il semblait qu’elle avait un peu surestimée son effet cinématique, car ses opposants eurent le droit à un QTE pour agir, et ils ne s’en privèrent pas. L’un d’eux se mit en position, et projeta à toute vitesse un javelot en direction de la demoiselle, qui surprit de la force avec laquelle il lançait ceci, eu un petit temps de latence sur sa réaction. Ses pouvoirs ? Elle n’était pas prête. Une esquive ? Ce serait Sarah qui encaisserait… Bon, il semblait qu’elle n’avait pas le choix…

                      Du point de vue de Sarah, ce qu’elle put voir fut un choc, faisant retomber au sol l’agent, qui reculait d’un pas, semblait se courber sous la douleur, alors que son dos laissait apparaitre la pointe rougeâtre de l’arme qui l’avait transpercée.

                      ‘’C’était… Un peu moins prévu ça…’’
                      Avouait-elle, alors qu’elle regardait les autres chasseurs se mettre en position, et lancer à leur tour de nouveaux projectiles, qui cette fois-ci vinrent à la louper grâce à une déviation qu’elle provoqua d’un revers du bras, accompagné de sa magie. Prenant une bonne inspiration malgré sa blessure, la gardienne arracha d’un coup le javelot tout en appliquant directement sa magie de glace sur la blessure pour éviter tout autre problème, avant de briser la lance.

                      ‘’Bon, les présentations sont finies ? Allez, je vous mets à tous un quinze, et on passe à la suite, a savoir ma partie préférée : celle où on vous casse les dents !’’
                      En même temps qu’elle disait ça, elle levait les deux bras au ciel, avant de faire apparaître dans ses mains deux orbes noirs, qu’elle lança à tour de rôle, tels des balles de baseball. Oh, c’était juste un peu dangereux que de lancer des trou-noirs miniatures au milieu de ennemis, qui tentèrent d’éviter l’attaque. Certains furent happés par ceci et plaqués au sol, si ce n’était broyés par la pression, mais d’autres s’étaient suffisamment écartés de ce calvaire !


                      Entrée épicée ! - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Anonymous
                      groupe
                      Sans mes pouvoirs, Proxima ne pouvait compter que sur elle même pour affronter les Val’Kas. Entre deux crachats sanglant, je pouvais voir que cette dernière s’était placée devant moi, exhibant encore une fois sa confiance sans faille alors qu’elle ajustait nonchalamment sa tenue en prévision du combat a venir alors qu’une demi-douzaine d’adversaire commençait a se positionner tout autour de la zone. Ils devaient prendre le fait qu’une de leur adversaire soit au sol et que la dernière soit acculé a une falaise comme autant de signe de leur supériorité et de leur victoire. Ils n’étaient clairement pas venus pour négocier.

                      Pour ma part, tout restait flous et douloureux. La flaque de sang a mes pieds commençait a prendre des dimensions plus qu’inquiétante mais mon état ne changeait pas et la douleur ne gagnait pas en intensité. Seul le malaise augmentait, et alors que je pensais que les choses ne pouvaient pas être pire, une voix commença a se manifester dans ma tête, accompagnée d’horribles douleurs, comme si quelqu’un m’écartelait le crâne de l’intérieur.

                      « TUE ! BRÛLE ! DÉTRUIT LES TOUS ! JUSQU’AU DERNIER ! C’EST CE QU’ILS VEULENT ! RÉDUIT LEUR MONDE EN CENDRE ! C’EST NOTRE VENGEANCE !»


                      D’horrible pensées qui n’étaient pas les miennes commencèrent a m’envahir l’esprit, accompagnées de la rage qui les animaient.

                      « LE MONDE BRÛLERA POUR CE QU’IL A LAISSE FAIRE ! ILS BRÛLERONT TOUS ! »

                      J’essayais de garder le contrôle, de me focaliser sur mes propres pensées, mais les sentiments de cette chose et la douleur ne rendait pas la chose aisée. J’étais épuisée et mon esprit commençait a me glisser entre les doigts alors que mon crâne menaçait d’imploser a chaque seconde tant la douleur était forte. La dernière chose que je vis fut une tâche rouge se former sur le flanc de Proxima, alors qu’un pieux traversait sa tenue. La détresse que je ressentis a voir quelqu’un se faire blesser juste devant mes yeux me fit perdre le peu de concentration qu’il me restait et je me fis rapidement submerger par ces sentiments noirs.

                      Un hurlement furieux résonna dans la vallée alors qu’une grande colonne de feu m’engouffrait et remontait jusque dans le ciel pour enflammer les nuages. La température environnante grimpa de plusieurs degrés et l’air se faisait très rare a proximité de cette torche humaine. La femme de feu qui en émergea, si elle était physiquement identique a celle que l’on connaissait, se comportait bien différemment. Ce n’était plus la peur qui l’animait, mais une colère instinctive et sans fondement qui avait pris le contrôle.

                      Sans un mot et en affichant une expression des plus colériques, elle fit de grand mouvements de bras, balayant l’air chaud et le transformant en langues de flammes qu’elle répandait tout autour d’elle sans aucune distinction entre ennemis et alliés. Nombre de Val’Kas furent surpris de ce revirement de situation et furent rapidement happé par les flammes, alors que la Princesse de feu affichait une expression de … plaisir. Elle semblait se délecter de voir la souffrance dans le visage de ceux qui l’entourait, se réjouissais de la douce mélodie de leur hurlement de douleur et de la panique qu’elle pouvait lire dans leurs yeux.

                      Étrangement, la créature ne visait pas Proxima. Elle ne faisait pas attention a elle lors de ses attaques, mais elle ne semblait pas la prendre pour un ennemis et attaquait en priorité les Val’Kas. Peut-être était-ce un résidus d’humanité qui la guidait, ou peut-être était-ce le pur hasard, toujours est-il que la question demeurait : Qu’allait-elle faire une fois ses jouets réduits en poussière ?
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Musique

                      Bon, un petit moment d’introspection devait se faire alors qu’elle était en train de voleter un peu, projetée par toute la force qu’avait déployée Sarah à l’instant, telle une TNT surchargée. La pyromane se retrouvait dans un état second, qui faisait qu’elle était clairement sur le point de tout balayer. Est-ce que Proxima avait bien fait en lui demandant de fuir ? Est-ce qu’elle n’avait pas couvert à l’instant ce qui pourrait être une super grande menace pour la sécurité entière du monde connu ?

                      Oh en fait, depuis quand elle avait ce genre de considération ?

                      Souriant pleinement alors qu’elle retombait au sol, elle voyait ainsi toute la puissance que pouvait déployer Sarah, qui se faisait non pas un devoir, mais un plaisir de balayer de ses flammes les Val-kas, et pour être efficace, elle l’était ! Ceux qui avaient été happés par les sorts gravitationnels de la Centrenuit ne purent simplement que voir leur funeste destin arriver, et pour les autres… Le résultat était un peu plus situationnel. Certains avaient fini directement immolés, un autre avait eu sa jambe calciné, et seul un demeurait encore un peu près intact, mais pour combien de temps encore ? Vu les nombreuses attaques incendiaires qui partaient aux quatre vents…

                      Bon, il n’y avait rien d’autre qu’un nouveau volcan sur cette terre.

                      ‘’Maintenant, restes-juste qu’a trouver le bouton off. Je me demande s’il se situe sur le sein droit… Ah, c’était le bon temps…’’
                      Disait-elle en étant comme toute nostalgique, alors qu’un Val-ka levait la tête, pour lui dire :

                      ‘’Pauvres folles ! Vous avez éveillées la colère des éléments, vous ne savez pas ce qui…’’ Il ne finit jamais sa phrase, la tête transpercée par une balle que venait de tirer la Centrenuit, en disant sans même se tourner :

                      ‘’Toi, en boule. On n’est pas là pour écouter les personnages secondaires.’’
                      Elle rangeait son arme légèrement fumante, avant de poser son menton contre sa main, se demandant comment elle allait pouvoir atteindre déjà la concernée… Vu qu’elle s’était déjà brûlée les mains alors qu’elle était dans un état normal, vu que maintenant elle était une tempête enflammée… Clairement, c’était pas la bonne idée que de s’y brûler les ailes, mais elle ne pouvait clairement pas rester inactive ! Il lui fallait quelque chose, il lui fallait improviser !

                      Et dans le domaine de l’improvisation, elle était la meilleure !

                      ‘’Hey Sarah !’’
                      Criait-elle en direction de la pyromane, en affichant un immense sourire sur ses traits, avant de jeter quelque chose d’un grand cri, qui signifiait absolument tout : ‘’Panty shot !’’

                      Non…

                      Si ?..

                      Et oui, un mouvement dans les flammes vint montrer que l’agente active la plus expérimentée de cet endroit se retrouvait maintenant les fesses à l’air… Comme quoi, rien n’était impossible, rien n’était définit, juste tout qui était inimaginable. Probable que la confusion devienne la maitresse de Sarah en se recevant une culotte sur la face… Mais Proxima n’avait pas dit son dernier mot, puisqu’avec sa HopeWear, elle vint à faire apparaitre d’autres habits de ce type, dans un tissu ininflamable : ‘’Panty shot ! Panty shot ! PAAAANTY SHOOOTUUUU !’’

                      Restait à savoir si ce « Plan » fonctionnerait… Probablement que non, mais la Centrenuit était suffisamment têtue pour tenter tout et n’importe quoi. Enfin, surtout n’importe quoi.


                      Entrée épicée ! - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Anonymous
                      groupe

                      La terre était noircit, les nuages rougeoyants et l’air difficilement respirable. Beaucoup auraient décrit cette scène avec un seul mot : Enfer, et au centre de cet enfer se tenait un démon prêt a répandre mort et destruction, Sarah. Le visage de la Princesse était défiguré par un mélange de colère et de rage, légèrement éclaircit par l’extase de faire souffrir ses ennemis. Mais rapidement, les Val-As qui avaient été touché par les flammes rendirent leur dernier soupir. Il ne restait plus qu’un homme, que Proxima descendit sans plus de cérémonie, et un homme qui avait été blessé a la jambe et qui essayait de fuir cet Inferno.

                      Mais la Princesse ne voyait pas cela du même œil, se rapprocha de lui pour lui empoigné le visage, main sur la bouche avant de le soulever au dessus d’elle, démontrant qu’il ne fallait pas se fier a sa carrure pour estimer sa force. Le métal rougeoyant de son armure faisait fumer la peau du Val’Kas, dont les hurlements furent étouffés par la main métallique qui le tenait fermement au dessus du sol. Avec un sourire psychotique, la Princesse déversa son énergie, petit a petit, dans la bouche du prisonnier, envahissant progressivement son être alors que des fissures lumineuses commençaient a se former sur tout son corps. La créature se délectait de la souffrance qu’elle pouvait lire chez sa victime et elle faisait durer ce plaisir, comme un chat jouant avec sa proie. Mais il ne fallut que quelque minutes pour que l’otage ne rende l’âme, son corps perdant ses couleurs pour finalement commencer a se décomposer en cendre.

                      Jetant le corps calciné sur le coté, la Princesse se tourna vers la dernière personne debout, Proxima. Beaucoup de personne aurait pris leurs jambes a leur cou devant un tel spectacle, beaucoup aurait attaqué Sarah pendant qu’elle jouait avec ses victimes, mais Proxima n’était d’aucune de ces deux catégories. Toujours fidèle a elle même, elle aborda le problème avec … insouciance … et inventivité. Après tout, qui aurait osé envoyé sa culotte sur un démon qui venait de réduire un être vivant en cendre par pur sadisme ? Personne, mais Proxima n’est pas Personne.

                      Le tissus s’enflamma et disparut en cendre quelques secondes après l’impact, mais c’était suffisant pour que la créature voit ceci comme un manque de respect, voir même un défis. Quelque chose qui ressemblait a un rugissement se fit entendre alors qu’elle armait ses bras pour bombarder la magicienne de projectiles infernaux. A n’en pas douter, si l’un d’entre eux touchait, Proxima allait le sentir passer, et elle n’oubliera pas la douleur de si tôt.
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Bon, il semblait, encore une fois, que le plan foireux de la demoiselle se concluait par un échec… Etrangement, nous nous attendions à un tel résultat. Il fallait dire que niveau logique dans ses actions, jeter des sous-vêtements à une personne en colère n’était pas une si bonne idée… Mais genre pas du tout en fait. Fronçant un peu les sourcils en faisant la moue alors qu’elle entendait ce qui était autrefois la personne qu’elle portait rugir, elle rhabilla son intimité tout en réfléchissant à un nouveau plan. Il lui faudrait au moins une nouvelle méthode, mais ça, c’était difficile… Elle avait utilisée toutes ses ressources mentales dans cette action… Et elle se retrouvait à devoir de nouveau réfléchir, bondissant sans émotion à chaque fois qu’une nouvelle attaque se dirigeait vers elle, voir les stoppant de ses pouvoirs de gravité pendant qu’elle était toute pensive…

                      ‘’Hum… J’avoue que là, le feu de l’action, c’est compliqué… Je crois que j’ai rajoutée de l’huile sur le feu là… Fin en même temps, j’étais obligée de jouer avec le jeu, vu la situation ! Prête à mettre ma main au feu, je devais l’ouvrir, au risque de me faire avoir à petit feu… Raaah, et à cause de ça, t’es en train de mettre à feu et à sang cet endroit ! Hey, je te préviens, si tu m’énerves, tu va pas faire long feu !’’
                      Faisait-elle en souriant, sans vraiment avoir pour le moment l’idée qui la sauverait.

                      ‘’Vraiment, est-ce que cela était nécessaire ?’’


                      ‘’J’ai pas besoin de ton feu vert ! Je te rappelle que la mise à feu ne vient pas de moi ! Et bon, là… C’est l’épreuve du feu.’’


                      ‘’Je jure sur tout mes circuits que je ferais un rapport sur l’état lamentable de votre humour.’’


                      ‘’Tu fais bien !’’
                      Disait-elle, en effectuant une nouvelle roulade avant de tendre ses deux mains, enfin sérieusement, en direction de la demoiselle, pour l’immobiliser dans les airs. ‘’Voyons voir si ton feu sacré résiste à ça ! VOID JAIL !’’ Poursuivit-elle en souriant, avant d’attirer tout l’air environnant à l’extérieur de la zone où elle se trouvait. Sans comburant, le feu ne pourrait pas partir, et donc elle allait se épuisée ses forces à grande vitesse ! Restait à savoir régler sa puissance, auquel cas ce serait le second pyromancien qui connaitrait sa fin non loin d’elle, vu que le premier c’était pas vraiment de sa faute et… Oh, quel curieux hasard non ? Elle souriait un peu de cette coïncidence, tout en maintenant ainsi Sarah, pour faire en sorte qu’elle se vide de son énergie. D’autant qu’avec ça, le vaisseau avait surement dût accélérer la cadence. Déjà, Proxima présentait son arrivée à l’horizon… Restait à savoir si Marco serait suffisamment courageux pour oser faire ceci, mais il n’avait jamais déçu !


                      Entrée épicée ! - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Anonymous
                      groupe
                      Proxima restait fidèle a elle même, sautillant nonchalamment de boule de feu en boule de feu en enchaînant différent jeux de mots sur le feu. La créature n’était décidément pas assez calme pour réfléchir ses attaques et se contentait d’attaques certes puissantes, mais horriblement simple et prévisible, ajoutant la frustration de ne pas réussir a toucher son ennemis aux émotions noires qui alimentaient son être.

                      Mais au détours d’une énième plaisanterie, Proxima passa a l’assaut en écartant l’air de Sarah, séparant le feu d’une de ses ressources les plus vitales. Sans air, aucune flamme ordinaire ne pouvait être produite et sans flamme, la créature n’avait plus aucun moyens d’attaquer. La magicienne se contenta ensuite de l’immobiliser avec sa magie de gravité, comptant très certainement épuiser la Princesse pour la faire retourner à son état normal. Si dans un premier temps, ce processus eut les effets inverses, énervant de plus belle la créature, alimentant sa rage de la frustration de s’être fait capturée. Son corps dégageait de plus en plus d’énergie, allant clairement dans le sens que Proxima souhaitait, mais sa prison allait-elle tenir le coup ? Le doute planait pendant quelques instants.

                      Mais rapidement, a force de se débattre et de tenter d’attaquer, Sarah commença a perdre de ses forces, avant finalement de se laisser tomber contre le sol pour reprendre une forme humaine infiniment plus calme. La scène était pour le moins étrange, deux jeunes femmes épuisées au milieu d’un champs de bataille. Il était difficile de croire, en voyant la jeune rousse au sol, qu’elle avait grandement contribué au chaos qui avait ravagé la zone.
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Proxima n’était pas vraiment sûre de si son attaque allait fonctionner ou non. Elle essayait de s’en sortir mieux maintenant, après tout, elle avait apprit de ses erreurs, notamment avec Neth, où le mage de feu qu’elle avait combattue ne s’en était pas aussi bien sorti. Malgré son air insouciant et toutes les choses qu’elle faisait avec légèreté, la Centrenuit n’en demeurait pas moins une personne complexe, qui tentait de faire ce qu’il fallait faire à ses yeux, et travaillant pour ne pas faire deux fois la même erreur. A partir de cette expérience, elle avait étudiée comment s’en sortir face à un tel mage, pour tenter de le neutraliser temporairement en cas de perte de contrôle, ce qui semblait être assez courant concernant ces individus… On voyait beaucoup moins d’aquamancien et de sismomancien être victime de ce genre de perte de contrôle.

                      Puis bon, que ferait un aquamancien de toute façon ? Perdre ses eaux ? Cela serait un heureux événement non ? Bref, elle avait pratiquée, travaillée et était prête à montrer ses progrès, même si c’était une interrogation surprise proposée par Sarah, qui se débâtait en s’enflammant de plus belle, avant de perdre progressivement ses forces alors que Proxima devait se concentrer de plus belle pour maintenir sa cage.

                      Et lorsqu’elle perdit conscience, cela sonna comme une victoire aux oreilles de Proxima, qui souffla profondément en tombant à genou. C’était… fait… Elle s’approcha prudemment de Sarah, avant de s’assurer que la pyromancienne vivait encore, pour être soulagée de voir que c’était le cas. Elle était inconsciente, mais elle allait bien. A part une perte en énergie, elle n’était pas blessée, contrairement à la gardienne qui avait subit un peu, mais bon, cela commençait à être une habitude maintenant.

                      Mais bon, pas le temps d’aller plus loin, car tout ceci se terminait par l’arrivée du patrouilleur de Hope, qui ne perdit pas de temps à se poser, et à récupérer les deux demoiselles. Pour une arrivée en fanfare, c’était fait, mais maintenant, il allait falloir qu’elle rentre se reposer un peu. Et elle avait faim… Vraiment faim en fait ! Comme quoi, la soirée barbecue n’était pas un simple mirage à l’horizon, mais bel et bien une vision de l’avenir !

                      Toutefois, le temps d’arriver… Bah elle se piqua un petit somme. Bah oui, tant qu’a faire ! Elle avait déjà suffisamment donnée d’héroisme pour la journée !


                      Entrée épicée ! - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas