REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Le Tractatus de Monstrum

                      Partagez
                      vava
                      Tractatus de Monstrum
                      groupe

                      Tractatus de Monstrum

                      Le savoir, c'est le pouvoir ! ... Quelqu'un peut m'aider à me lire, du coup ?

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Un inventé

                      ???

                      Livre

                      Jeweler (Akerys)

                      HISTOIRE




                      Il y a bien longtemps, en Akerys … Un portail s’ouvrit sur le monde. Quelque chose qui ne s’était jamais produit par le passé. Quelque chose qui précédait bien la technologie de Hope. Du moins, c’est ce que l’on raconte. La légende s’est sans doute bien déformée entre temps. Mais suite à cette ouverture, les Hommes, habités d’un profond besoin de satisfaire leur curiosité, on décidé de conduire des expéditions dans ce portail afin de savoir quel genre de monde était relié au leur ou si tout simplement, ce portail ne menait pas juste à l’autre bout du monde connu.

                      Aucune personne ne revint vivante. Personne… Sauf un homme. La légende raconte que ce survivant resta cloîtré dans le silence, incapable de prononcer le moindre mot, bouleversé et changé à tout jamais. Cet explorateur, une fois en Akerys, se jeta sur le premier livre vierge qu’il trouva et s’isola pour écrire dans ce livre pendant 7 jours et 7 nuits sans s’arrêter un seul instant. Lorsqu’on le retrouva le huitième jour, l’homme était mort d’épuisement, comme si il ne vivait plus que pour écrire se livre avant de renoncer définitivement à la vie. Cependant, lorsqu’on le trouva ainsi, le livre qu’il avait écrit avait toutes ses pages teinté de noir. Au début, on aurait cru que ce n’était que de l’ancre et que ce pauvre fou avait passé ses derniers instants à griffonner les pages, mais lorsqu’un puissant mage fut alerté de la chose et s’empara de l’ouvrage, il affirma quelque chose de troublant. Le livre était illisible mais chargé d’une magie qui était similaire à aucune connue.

                      Ce livre est devenu une curiosité scientifique et magique pour tout Akerys. De nombreux érudits, savants ou puissants mages ont tenté de révéler ce que ce livre contenait, mais rien n’y faisait. Il n’y a pas d’explication scientifique à ce pourquoi les pages sont noir sans êtres recouverts d’encre. Il n’y a pas un homme pouvant affirmer avec certitude qu’il y ait le moindre mot là-dedans. Et plus troublant encore, même les mages n’arrivent pas à forcer leur magie sur le livre qui en était imperméable. Peu importe ce que ce livre leur cachait, personne ne pouvait y accéder et cela attisa le mythe pendant des années et des siècles. Que pouvait-il y avoir dans le fameux Tractatus de Monstrum ? Est-ce quelques choses aussi simple qu’un bestiaire de l’autre monde, comme son nom l’indiquerait ? Serait-ce des secrets sur l’univers ? Serait-ce même un pouvoir capable de protéger tout Akerys contre les manigances de l’Ainé ? Tout était possible.

                      Et c’est parce que tant de mythes et de légendes entouraient ce livre qu’un certain érudit décida d’y jeter un coup d’œil. L’homme en question était un des plus brillants esprits de sa génération, ayant réussi brillamment toutes ses études à Wisdom’s Heart, un tel féru de connaissances diverses qu’il était devenu tout autant géologue qu’entomologues, biologiste que physicien et toutes les autres branches où elle n’était pas expert, il possédait un savoir sur celles-ci plus important que la moyenne des gens. Il dévorait les connaissances comme s’il respirait, lui donnant un certain statut… Et pourtant, entouré de tant de mépris pour une simple raison. Cet érudit était un membre important de la communauté scientifique, mais était incapable de pratiquer la moindre magie. La magie qui est l’un des piliers des traditions d’Akerys. Peut-être était-ce pour cela qu’il n’était … Qu'un érudit. Reconnu comme, mais certainement pas honoré.

                      Peut-être que cette soif de connaissance était son échappatoire personnelle à cette vie d’injustice qui le poursuivait. Toujours être deuxième, même lorsqu’il méritait d’être premier. Peut-être est-ce pour cela qu’il décida de quitter Wisdom’s Heart, ne pas y enseigner, mais se retrancha dans une maison de campagne, loin de tout… Un lieu calme où il pourrait être à l’abri des moqueries, des préjugés, de cette pression sociale et finalement ne plus souffrir des petites choses pour en apprécier d’autres. Mais cette décision, il n’aurait jamais su la prendre sans sa magnifique épouse. Dans son malheur, il avait attiré le regard de la femme la plus aimante et généreuse, celle qui le faisait sourire et rire malgré le monde de différence qu’il y avait entre eux. Une mage aux pouvoirs terrifiant qui était prête à risquer sa réputation pour ouvertement épouser un homme que l’on considérait comme petit et inintéressant.

                      C’est grâce à elle et à ses relations, justement, que l’érudit parvint à mettre la main sur le Tractatus de Monstrum. Une audience, simple, dans les archives les plus secrètes de Wisdom’s Heart pour feuilleter ce livre de légende et voir ce que lui, de toute autres personnes, pouvait en retirer. Ainsi à l’abri des regards et enfouit des kilomètres sous terre, l’érudit s’abreuva de l’ouvrage pour satisfaire sa curiosité, accompagnée de sa femme. Effectivement, il ne pouvait lire concrètement aucune page et sa femme, aussi puissante était-elle, ne pouvait briser le sort qui entourait le Tractatus … Mais c’était suffisant pour lui. C’était comme avoir le privilège de passer un court instant avec une idole, avec une star sur laquelle on fantasme depuis des années.

                      Mais ce qui était sensé être un moment innocent, de découverte et de fascination se changea rapidement … En un bain de sang violent et soudain. Ils n’étaient pas seuls et les gardes n’étaient étrangement pas présents. Une autre sorcière entra et terrassa par surprise sa femme, s’assurer que le maillon fort n’était plus, avant de toute aussi vite lancer un autre sort qui eut vite fait de déchiqueter le simple mortel qu’il était. Tout alla si vite que l’érudit n’eut pas réellement le temps de faire le deuil de sa femme, ou de se rendre compte qu’il aurait du … Et il s’éteignit dans la confusion la plus totale.

                      Et pourtant, ce n’était pas la fin pour lui. La mort est une épreuve toute aussi mystérieuse que le portail qui a vu naître le précieux livre. À ses yeux, il eut l’impression de passer des jours et des nuits, des mois dans un dédale sans fin, confus et épuisé, ignorant quel était devenu sa situation, quel était cet endroit à la fois onirique et terrifiant … Pour au final arrivé au bout de sa route et n’avoir d’autres choix que de se laisser tomber, s’abandonner, dans les pages d’un livre. Oui. Un livre. Au bout du tunnel, nulle lumière ou destinée funeste équivalant aux enfers, mais bel et bien … Rien d’autre que le Tractatus de Monstrum. Bénédiction, ironie ? Dans tous les cas, son âme résidait désormais inexplicablement dans ce livre… La seule raison logique qu’il puisse trouver à tout cela serait que la magie inconnue du Tractatus l’avait mené à lui.

                      Il reprit donc connaissance dans le monde des vivants, se tenant sur un pupitre dans un endroit inconnu. Cela lui prit quelques instants pour se rendre compte qu’il ne pouvait pas bouger, qu’il ne pouvait rien faire et qu’au final, qu’il n’était plus … Qu’un livre ? Il était un livre ? Le Tractatus de Monstrum ? Que c’était-il passé ? Etait-il seulement humain par le passé ? Oui, mais les souvenirs étaient flou et confus. Ce voyage spirituel l’avait drainé et avait écorché ses souvenirs. Comment s’appelait-il ? Aucune idée. Que lui était-il arrivé ? Est-il mort ? Il ne pouvait absolument pas le dire. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était de contempler son existence jusqu’à ce qu’une sorcière entra dans la pièce. Une dame à la beauté meurtrière, aux longs cheveux d’ébène et au regard à la fois doux et menaçant. La sorcière qui l’avait tué … Et pourtant, ce détail, cela lui échappa.

                      La sorcière se rendit compte qu’un œil apparu sur le livre et que celui-ci le suivait du regard, venant le prendre en main pour l’examiner à nouveau. Elle se rendit compte qu’une âme habitait désormais le livre, quand bien même elle était bien incapable de dire s’il s’agissait d’une quelconque âme ou non. Elle resta muette pendant un instant, se demandant ce qu’elle allait pouvoir faire de ce livre désormais. Après tout, il ignorait les motivations de celle-ci. Même s’il s’était souvenu que cette sorcière s’était mise sur son chemin pour le tuer et voler la précieuse relique, qui peut réellement dire ce qu’elle cherchait à faire avec ce livre réputé pour être illisible et imperméable à la magie ? C’était une pièce historique, une part authentique de la culture Akers … Si elle l’avait volé et qu’elle se soit mise en danger à ce point-là, c’est qu’elle avait des projets.

                      Après réflexion, la sorcière lui parla comme s’il était une autre personne, jugeant que le Tractatus de Monstrum pouvait la comprendre, ce qui était le cas. Elle lui posa de nombreuses questions auxquelles le livre ne pus répondre que par des regards désolés. Il ne savait pas parler, malgré cette bouche dessinée sur la couverture. Et quand bien même pourrait-il répondre, il n’aurait pas été d’une grande aide. Ses secrets ? Ce qu’il contient ? Ce qu’il y a de l’autre coté du portail ? Comment pouvait-il le savoir ? Il était désormais le Tractatus de Monstrum, oui, mais il était un humain avant cela et étrangement, son contenu n’était pas devenu une évidence pour lui. Après avoir constaté qu’il ne pouvait répondre, la sorcière opta pour d’autres méthodes.

                      Tout en communiquant avec le livre, elle essaya de l’inciter à se laisser envoûter par les sorts qu’elle lui jetterait. Aucun n’avait marché mais désormais que le livre avait une volonté, peut-être pourrait-il affaiblir cette étrange emprise sur lui ? Il ignorait si c’était une bonne idée de faire cela, mais la nature un peu naïve, peut-être, de l’érudit qu’il était par le passé, l’incita à lui faire confiance. Il faut dire qu’il n’avait pas beaucoup d’autres options. En tant que livre, il était à la merci de la personne qui le tenait.

                      Des tests éveillèrent des soupçons de pouvoir dans le livre et ses résultats ont donné une idée à la sorcière, si folle que cela pourrait marcher. Le livre semblait avoir une affinité certaine avec les âmes, puisqu’il a lui-même capturé une, semblerait-il. Avec un coup de pouce de la sorcière, celle-ci pourrait créer des pantins pour que le livre puisse prendre possession d’eux et s’en servir pour être autonome. La raison de la démarche ? Elle lui expliqua. Si personne n’est revenu vivant de l’autre monde où mène le portail, alors peut-être que quelqu’un qui n’est pas un humain pourrait y survivre et qui d’autre que le Tractatus de Monstrum lui-même pour accomplir cette tâche, un objet, ou un être, imbue de la même magie qui semble se retrouver de l’autre coté ?

                      Partir à l’aventure dans un autre monde ? Etait-ce réellement une perspective qui le réjouissait ? Non, bien évidemment. Il aurait préféré une vie tranquille et être en sécurité, mais encore une fois … Un livre ne semble pas pouvoir choisir son destin alors il se résigna. Appuyé par la puissante magie de la sorcière, le livre prit possession de pantins animé, les dirigeant à la place de la sorcière, ceux-ci portant le tome entre leurs doigts de bois et avec plus d’expérimentation, ce qui était que des marionnettes de la taille d’un avant-bras finirent par être transformé en humain d’apparence vivante et authentique et grâce à la magie de ses pages, ses mannequins finirent par prendre des aspects différent, leur donnant la force de constituer une véritable brigade protectrice pour le Tractatus de Monstrum. Juste ce qui leur fallait.

                      Le jour approchait où la sorcière se sentait confiante à l’idée d’envoyer cette précieuse relique à l’aventure à travers le portail. Celui-ci était enfouit sous terre, scellé par les autorités de l’époque dans l’espoir que tout le monde oubli et que d’autres vies ne soient pas gâchées. Très peu de personnes semblaient connaitre l’emplacement de ce portail désormais mais la sorcière, elle, le savait. L avait pour mission d’explorer et de ramener tout ce qui semblait être précieux, que cela soit en terme de richesse ou de connaissance, de curiosité, de magie, de puissance … Juste pour une première étape. Il semblerait qu’elle cherche en réalité quelque chose d’autre à travers cet autre monde. La sorcière était prête à quitter son antre, le livre sous le bras et une flopée de pantin attachée à sa ceinture. Ne sâchant pas où il était à la base, voir le paysage défilé n’aida pas réellement le livre à savoir où il se trouvait mais rapidement, ils pénétrèrent dans les profondeurs d’une caverne sombre … Seulement pour être interceptés par les forces de l’ordre.

                      Aussi professionnelle avait l’air cette sorcière, au final, les Akers réussirent à l’attraper. Elle semblait être une criminelle reconnue, chose qui n’étonna pas vraiment le Tractatus en réalité … Et l’enquête mené sur elle montra certainement qu’elle était intéressée par le portail. Comme toute bonne criminelle, si elle était déjà dans les problèmes jusqu’au cou, alors un peu plus n’aurait rien changé. C’est pourquoi au lieu de se rendre, elle décida de se battre. Le combat fut court mais intense et violent, des sorts lancé à tour de bras et dans ce chaos qui pétrifia le livre de terreur, celui-ci fut séparé de la sorcière par une explosion. Le voila désormais enseveli sous la roche. S’il ne ressentait pas de douleur, la panique le gagna tout de même en étant lucide et prédisant son avenir. Coincé ici, sous la roche, pendant des siècles, peut-être mourir à nouveau. Il ne voulait pas revivre ça ou être prisonnier sous la roche à jamais. Tout ses instincts se mirent à s’alarmer, paniquer. Et dans sa panique, un automatisme prit le dessus sur n’importe quoi d’autre. Un pantin n’était pas loin et sans les pouvoirs de la sorcière, il n’avait pas encore assez de pouvoir pour commander à lui seul des armées des brigades entière de marionettes … Et pourtant … Après un éclat de lumière…

                      Un mannequin de taille humaine sortit difficilement des débris… Une femme à la robe et aux yeux rouge, aux longs cheveux noirs, aux bijoux en cristaux … Dans un dernier mouvement de panique, croyant son heure arrivée, l’âme résidant dans le tome ne pu penser qu’à une chose. L’être cher qui perdura dans son esprit malgré la mort et la réincarnation. Sa femme était revenue d’entre les morts pour le sauver ! Du moins, c’était la seule interprétation qu’il pouvait donner à ce miracle … Alors que bien entendu, tout ça n’était que le fruit de sa volonté. Le mannequin tenait le livre en mains et tituba jusqu’à retrouver les gardes qui avaient maitrisé la sorcière. Leur première réaction furent de brandir leur arme, pensant que c’était encore un tour de la criminelle … Mais force est de constater que non, en vu de l’état déplorable du mannequin qui finit tomber à genoux et s’effondrer au sol, poussant le Tractatus de Monstrum désormais inconscient vers eux. L’âme ne pouvait supporter de maintenir le mannequin envie pendant trop longtemps, peut-être à cause du choc, de la panique mais principalement à cause du manque d’expérience.

                      Lorsqu’il retrouva ses esprits, il était sur un pupitre, encore… A croire que ces meubles allaient remplacer les lit jusqu’à la fin de son existence. La pièce où il se trouvait était bien plus luxuriante que la demeure de la sorcière et il croyait même la reconnaitre. C’était un bureau dans l’un des plus grands bâtiments de Wisdom’s Heart, un endroit qu’il a visité quelques fois pour … Des raisons obscures … Il ne s’en souvenait pas. Mais il se rappelait que c’était un endroit honorifique, en quelque sorte. Un homme à la peau noire, en grand manteau et  avec tout un appareillage sur le torse où trônait un énorme cristal orange fit son apparition dans son champ de vision. Il avait l’impression de le connaitre… Cet homme lui fournit le pantin qui avait servit à manifester sa femme et lui expliqua méticuleusement que s’il n’arrivait pas à parler, il devrait utiliser ce patin, comme on lui a décrit, afin de pouvoir établir un semblant de communication car il avait des choses à dire. Des choses importantes qui méritaient approbations.

                      Le Tractatus était confus, pour ne pas changer et même avec toute la volonté du monde, il arrivait à peine à faire manifester une présence en ce pantin. Pendant que le livre s’affairait à ses affaires, l’homme se présenta comme étant un certain Birdland, un gradé des Jewelers en quelque sorte. Il a été envoyé pour établir le contacte avec le fameux livre. Il résuma la situation en disant qu’ils avaient comprit qu’une âme résidait désormais entre ses pages et que peu importe qui il était vraiment, le simple fait que le mystérieux ouvrage des légendes, qui a vu enfanté tant de prophétie à son égard, gagne une conscience … C’est assez pour en faire un événement.  Qu’il était un héro ou un bouffon, désormais, il faudrait qu’il agisse pour le bien de tous pour une simple et bonne raison : il va inspirer les foules. S’il détient un pouvoir utile aux Jewelers, alors cela sera un plus mais avant toute chose, il était un outil pour rallier les gens à la cause et les unifier.

                      Inutile de dire que le Tractatus de Monstrum se plaçait lui-même dans la catégorie des bouffons et commença à suer des perle à toutes ses révélations sur sa future vie. Certes, mourir n’était pas l’alternative mais devenir une vedette ? Un porte parole ? Un objet de culte ? Il n’avait jamais demandé ça ! Quel stress, quelle angoisse ! Lui qui a toujours été le petit rejeté, celui qui n’était pas populaire … Même maintenant, l’une des raisons pourquoi il avait tant de mal à former son mannequin était sans doute due au fait qu’il n’y connaissait rien en magie et était incapable de la pratiquer dans sa vie passée. Y avait-il une personne MOINS qualifiée que lui pour ce travail ? Il était persuadé que non !

                      Birdland compris son inquiétude. S’il ne pouvait dire de mots, il pouvait très certainement faire transparaitre les émotions les plus basiques par son regard … Et autant dire que le livre avait l’air complètement terrifié. Au moins, il faisait comprendre que cela lui tenait à cœur et qu’au fond, peut-être n’était-il pas une mauvaise personne. Les Jewelers étaient prêt à envisager une telle situation. Après tout, cet ouvrage est né d’un monde ou au moins d’un endroit qui a vu des dizaines et des dizaines d’explorateurs mourir. Mais cette pensée se renforça lorsque l’homme devant lui remarqua la forme que prenait le mannequin. La même jeune femme à robe rouge et aux ornements cristallins. Il plissa les yeux alors que la poupée prit le livre entre ses bras pour l’y garder. Il semblait suspicieux puis convaincu, quelque chose en l’image de sa femme lui avait parlé. Un soupçon de vérité inconnue sans doute. Il du réitéré sa demande cependant et après un moment à essayer de se calmer … Le Tractatus de Monstrus manipula le mannequin pour faire … Un simple pouce vers le haut. Tremblant.

                      Après les quelques renseignement donné au Tractatus pour essayer de se conformer à la société, il lui fut offert une chambre en guide de « base d’opération », puisqu’on pouvait deviner qu’il ne l’utiliserait pour rien d’autre… Et on lui offrit sa liberté en attendant que les Jewelers aient besoins de lui. Ce n’est qu’à ce moment là où il avait à nouveau sa destiné en mains qu’il put observer sa situation … Et maintenant qu’il avait la liberté, il se sentit encore plus perdu. Outre les questions basiques, les « que faire maintenant ? » le tome ressentait un grand vide dans sa vie. Avec tout ses événements et la confusion, il n’avait pas eut le temps de refléter … A quel point son épouse lui manquait. A quel point il aurait beau demandé au pantin de le serrer dans ses bras, jamais cela ne la ramènera et jamais son cœur sera définitivement apaisé. Il ne se rappelait pas grand-chose mais il savait que l’apparence qu’il avait prit pour ce mannequin n’était pas anodin et que cela faisait naitre des sentiment aigre-doux en son âme fébrile. Comment allait-il pouvoir attaquer cette nouvelle vie en tant que « personne importante » sans elle ? …

                      Physique et Mental

                      Un simple livre ? Que nenni, mon cher ami ! Le Tractatus de Monstrum est beaucoup plus que cela ! A commencer par une personne possédant une âme comme vous et moi ...


                      D'apparence, le Tractatus est un livre rouge à la couverture ornée de petits reliefs ayant simplement un but décoratif. Il n'a jamais été créé pour être un objet de légende comme il le deviendra après sa création. Il n'est qu'un livre vierge, attendant d'être transformé en quelque chose de plus grandiose, comme chaque livre avant d'avoir reçu leur dose d'encre. Mais après avoir été rédigé par un être impie, le livre gagna quelques nouvelles particularités. Ses pages sont devenues noires. Noires d'encre ou d'autre chose, nul ne sait le dire. Le marque-page prit la forme d'une longue ficelle accrochée au bas du livre, celle-ci ornée d'un étrange cristal à la fin du tissu tressé. Et plus récemment encore ... Le Tractatus gagna un unique œil et une unique bouche sur sa couverture et non pas à l'arrière. Une bouche dantesque, quand bien même il semblerait que cela ne soit que des dessins à première vue et non pas d'une réelle bouche composée de réels dents, et un œil tout aussi noir que ses pages, à la pupille jaune putride.

                      Il n'y a vraiment pas grand chose d'autre à dire, sur ce livre. Physiquement du moins ... Peut-être mentalement aussi ? Après tout, le livre semble être un être à la nature insondable. La principale raison à cela est que le Tractatus de Monstrum possède une âme et pense comme un humain, mais il ne possède ni voix, ni membres le permettant de se faire clairement comprendre. Cela veut dire qu'aux yeux de tous, ce livre ne montre pas de réels attraits émotionnels ... Pour la simple raison qu'il n'y arrive pas ! Pas à ce stage de son existence en tout cas.

                      Et cela le frustre au plus haut point. Le Tractatus ne se souvient pas de tout mais il savait qu'il était humain dans sa vie passé. Il a les souvenirs de s'être plongé lui-même dans des livres, d'avoir vécu l'amour avec sa promise, d'avoir déjà vécu la colère ou la confusion ... Et parce qu'il se souvient partiellement de cette vie passée, le livre aborde également tout les traits qu'on connaît aux humains, toute l'extension complexe des sentiments qu'un homme peut ressentir.

                      Il est un homme simple, en réalité. Il a toujours été motivé par une seule chose : vivre et en apprendre plus sur cette précieuse vie. Il se remémore des prairies silencieuses où il résidait, des plaisirs simple comme un bon repas ou l'étreinte chaleureuse de sa femme ... Il était quelqu'un visiblement en paix et adorant le calme, la plénitude, les petites choses, les simples bonjours et les discutions sur la pluie et le beau temps. Autant dire qu'après s'est réincarné dans le Tractatus de Monstrum, il dut s'adapter, de manière difficile.

                      En tant que Tractatus, l'homme enfermé en lui subit de nombreuse pressions. Beaucoup de gens comptent sur lui et attendent beaucoup de sa personne. Il était subitement un "homme" important, adoré et adulé, avec des obligations et de ce fait, la pression lui monte vite à la tête, lui donnant cette impression d'être en réalité quelqu'un de maladroit, d'un peu lent et prit d'anxiété ... A juste titre. Lui qui était un simple érudit passant ses journées en bibliothèque, sans doute un peu gêné de même parler avec qui que se soit, un introverti aux fantaisies secrètes ... Pourquoi lui ?

                      Pourquoi lui alors qu'il n'était ni un héro, ni un grand sage ? Pourquoi lui alors qu'il n'a jamais dirigé ou même n'a jamais été en charge de quelques choses plus importantes que "fermer la porte avant de partir" ? Pourquoi lui alors qu'il était un paria, incapable d'utiliser la magie : chose assez sanctionnée chez les Akers ? Il n'a pas sa place en tant qu'élu du Tractatus de Monstrum, cet ouvrage, cette curiosité, cette relique qui fascinait et mystifiait tout Akerys ! Et pourtant le voilà, petit homme timide et facilement déstabilisé, à devoir porter ce fardeau. Un homme un peu lâche et perdu ...

                      Mais, malgré tout cela ... Il sait, fondamentalement, quelles décisions prendre et sait ce qui doit être "juste" à faire. Il sait qu'il doit faire preuve de plus de courage, qu'il doit se mettre en avant pour inspirer le peuple et travailler ardemment car s'il y avait une seule possibilité pour que ses pages détiennent le secret pour contrer les attaques de l'Ainé ... Alors qui d'autre que lui pourrait accomplir cet exploit ? Ce n'est pas facile pour un simple homme comme lui, mais s'il devait le faire, la moindre des choses est d'essayer.

                      Même s'il n'était plus qu'un livre ... Et qu'il n'a aucune idée de comment utiliser la magie ... Et qu'il se casse souvent la figure ... Subit de nombreuses hontes due à son incompétence ... Qu'il n'arrive jamais à se faire comprendre ... Qu'il n'a pas la cote avec les filles ... Qu'il ne peut même plus faire la bise ou faire cuire un œuf sur le plat ... Qu'il se fasse harceler à chaque fois qu'il traverse une rue ... Qu'il ne peut plus prendre de douche... Que tout le monde le considère comme un livre et pas une personne ... Que plus jamais il n'aura l'occasion de réaliser ses nombreuses petites fantaisies ...

                      ...

                      S'il vous plaît, que quelqu'un essuie la larme qui coule sur sa couverture. L'eau et les livres, ça ne fait pas bon ménage ...

                      Pouvoirs et Capacités




                      Le Tractatus de Monstrum est un ouvrage ancien, mystérieux et débordant de magie ! Certains diront que la plus grande magie qu'il possède se situe simplement dans les connaissances qu'il cache à tous, mais cela serait bien naïf de croire qu'un tel écrit ne possède d'autres astuces que l'encre qui noircit ses pages. Si le livre n'est qu'un livre ordinaire, fabriqué traditionnellement en Akerys, il fut écrit par le seul survivant d'un voyage périlleux au travers d'un mystérieux portail. S'agissait-il d'un voyage vers une autre dimension ? Peut-être une porte vers les enfers ? Qu'importe la destination, l'auteur apporta avec lui l'énergie de cet endroit.

                      Il s'avère que chaque page du Tractatus possède une magie ou une fonction propre. Celles-ci sont inconnues à tous pour la simple raison que personne n'arrive à lire au travers des pages noirs. Le livre lui-même n'est pour l'instant pas à même de déchiffrer ses propres mystères, mais l'apprentissage se fait par le billet du seul pouvoir qu'il arrive à maîtriser avec certitude... L'Animarum. Cette capacité permet au livre d'enchanter un objet inanimé en transférant une partie de son âme à l'intérieur et ainsi lui faire prendre vie. Il s'agirait d'un sort connu de beaucoup de mages en Akerys s'il s'agissait simplement de faire bouger des objets inertes, mais la particularité de se sort se trouve bien dans le mot "âme". L'Animarum permet de manipuler les âmes et c'est pourquoi le Tractatus de Monstrum n'est porté que par des pantins de bois ... Ou de toute autres matières, mais définitivement par une entité qu'il contrôle lui-même. Le fait qu'il puisse transférer une partie de son âme à l'intérieur lui donne une certaine autonomie, un contrôle qu'un ... Livre normale n'aurait jamais eut.

                      Au travers de ce sort, le livre peut donc librement expérimenter sur ses propres pages. S'il ne peut pas lire ses écrits par l’intermédiaire des pantins, au moins peut-être arracher ses pages pour former des Pactes ! Nul besoin de s'inquiéter, cependant. Après utilisation, les pages reviennent ou se régénèrent dans le livre. Il semblerait que tant qu'une once de magie coule entre ses pages, il ne peut réellement s'éteindre. Les Pactes sont ce qui font la puissance des pantins du Tractatus de Monstrum. Sans eux, les pantins ne seraient que des soldats de bois ... Lorsqu'un Pacte est signé entre le livre et un pantin, le pantin gagne les pouvoirs de la page correspondant. Est-ce que cela s'applique également aux humains et autres créatures ? Peut-être ... Mais cela semble être une expérimentation périlleuse ! Est-ce qu'un humain pourrait supporter cette magie étrangère ? Après tout, toutes les personnes ayant traversé le portail sont mort alors voulez-vous réellement vous y testez ? Peut-il manipuler les âmes humaines ? Et bien, lui-même était humain par le passé, mais est-ce bien raisonnable ?

                      Les Pactes basiques du Tractatum de Monstrum permettent à ses pantins de prendre des aspects simples. Il croit savoir, d'après la dénomination de ses Pactes ainsi que l'indice que donne son propre nom, que chaque Pacte sont inspiré d'un possible monstre que l'auteur ait rencontré dans son voyage.
                      Ainsi...

                      -Le Pacte du Tractatus de Monstrus qui n'a d'autre utilité que de faire prendre l'apparence de la personne que le Tractatus semble désigné comme son porteur. La plupart du temps, il s'agit de cette Femme , l'épouse de l'âme résident dans le livre.
                      -Le Pacte des "Chevaliers d'Aster" donne naissance à des pantins armés de lance, ce qui correspondrait au corps d'infanterie et l'aspect le plus basique qu'il puisse donner à un pantin.
                      -Le Pacte des "Forteresses des Paires" donne naissance à des armures robuste aux boucliers imposant.
                      -Le Pacte des "Assassins des Abysses" donne aux pantins une dextérité meurtrière ainsi que des dagues acérées.
                      -Le Pacte des "Etoiles Montantes" permet aux pantins d'évoluer sur le champ de bataille avec grâce et agilité, enchantant les cœurs ou terrifiant les âmes au son de leurs imposantes cloches.
                      -Le Pacte des "Marginaux du Dédale" imbue les pantins d'un potentiel magique décuplé, alimenté par leur lanterne mystique.
                      -Le Pacte des "Rapaces Fous" équipe les pantins d'arbalètes maudites ainsi que d'un œil d'aigle qui ne peut être trompé.
                      -Le Pacte des "Coppélia Gothique" décuple la force brute des pantins, leur donnant une puissance destructrice avec leur gigantesque masse.

                      Représentation visuelle

                      Mais comme dit plus tôt, ceux-ci ne sont que les pactes de base, les plus faible, les fondations pour construire des guerriers plus puissants ... Dans ses pages, se trouvent d'autres Pactes, certains bien inquiétant d'ailleurs ... Il se pourrait que dans ses pages se cache le Pacte du Nécromant, celui du Faucheur ou du Roi Démon ...

                      Quelqu'un souhaite VRAIMENT aller aussi loin que ça ? Cela semble pour le moins dangereux, ce genre de lecture !

                      IRL

                      Pseudo : Kuzfo ou BB
                      Age : 26
                      Comment avez-vous connu le forum ? I'M AN OLD SCHOOL GANGSTA !
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      Dernière édition par Tractatus de Monstrum le Ven 17 Mai 2019 - 20:35, édité 3 fois
                      vava
                      Geleerde
                      groupe
                      Le voilà donc enfin. Le Tractatus de Monstrum 421235027

                      Le Tractatus de Monstrum Giphy

                      Bon courage pour la suite de ta fiche ~ Voyons un peu si tu vas encore faire exploser la limite de caractère de forumactif cette fois !


                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Tractatus de Monstrum
                      groupe
                      AVEC GRANDE SURPRISE ... Nope, j'ai pas fait explosé le forum ! Tant mieux cependant ~

                      FICHE TERMINEE AU PASSAGE ♥
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bonsoir ~ !

                      Sans plus attendre, le verdict : tu es validé !

                      Le Tractatus de Monstrum Giphy

                      Tu as pu bien mêler ton lore à celui d'Akerys, sans créer d'incohérence, GG !

                      Pour l'histoire, à part quelques fautes très rare (envie au lieu de "en vie"), je n'ai rien remarqué de gênant ; comme d'habitude, ta plume reste agréable à lire. Le reste de ta fiche se lit tout seul, rien à redire non plus, tout est en ordre et passionnant ~

                      Je te valide donc, membre des Jewelers !

                      Bon RP à toi <3

                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas