REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073

                      Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
                      Partagez
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      logo

                      Code 4073 : Tour 1




                      Arrivée

                      Vous voici donc, vous qui avez accepté la demande des Passengers. Que vous soyez venus par téléportation grâce aux cristaux ou que vous étiez là depuis le début, vous êtes arrivés à Nefyria, le coeur empli de divers sentiments, allant de la nostalgie, à la peur, en passant par la joie ou même la colère. Vos motivations sont variées. Agissez-vous par altruisme ? Par respect pour votre serment envers HOPE ? Pour votre intérêt ou celui d’un des mondes ? Cela n’a que peu d’importance du point de vue des Passengers qui s’avancent vers vous pour vous remercier et pour vous guider vers la piste de décollage improvisée. Ce qui compte, c’est que vous soyez là, que vous soyez venu ou revenu pour eux. Leurs sourires, sincères et chaleureux, vous guident jusqu’au vaisseau, où un petit équipage, que vous complétez, vous attend déjà.

                      Note contextuelle : Afin de respecter le lore de Nefyria, vos personnages sont fusionnés avec un élément de la faune ou de la flore locale pour ce tour. Cela prendra fin dès le décollage.


                      Présentation de l’équipage



                      Chef de mission et Pilote - Agent Supérieur de HOPE : Braham

                      Affecté à Solarii durant la Déchéance, il s’en veut terriblement de ne pas avoir été présent pour protéger le vaisseau-monde. Notamment, car sa femme et ses enfants s’y trouvaient lors de la catastrophe. De ce fait, il éprouve beaucoup de respect pour les Agents qui ont fait leur maximum pour arranger la situation. Il obtient son Cristal par hasard et, dès qu’il le put, il alla aider aux sauvetages de Passengers à Val. Mettant à profit ses heures passées en tant que pilote test du Croiser HR-742 auprès de HOPE Inc, il est finalement choisi comme pilote et Chef de l’opération de sauvetage.


                       
                      image



                      Agent de HOPE : Asrah

                      Participant actif au sein du Vaisseau-Monde pendant la déchéance, Asrah est un agent accompli et qui dispose de plus de 10 ans de bons et loyaux services auprès de HOPE. Témoin de la catastrophe qui aura eu raison de l'Organisation, il ne peut s'empêcher de penser que le Conseil et ses supérieurs ont fait preuve d'un trop grand laxisme face à la situation. Calme de nature, il émet des doutes quant à un potentiel retour de HOPE. Possédant une famille dans son monde d'origine, il compte bien trouver une solution pour y retourner, avec ou sans l'Organisation. Il est choisi pour seconder Braham grâce à sa carrière exemplaire.


                       
                      image


                      Scientifique ayant captée le Code 4073 : Mahla

                      Ancienne scientifique d’HOPE Inc, elle fut envoyée à Nefyria lors de la Déchéance. Depuis et jusqu’à lors, elle contribue à mettre en place et à maintenir le réseau HOPEnet. Experte en la matière, ses compétences en informatique ne sont plus à prouver - en tout cas plus pour son entourage - ; le soir où elle capta le signal 4073, elle essayait d’augmenter la portée d’HOPEnet, dans l’espoir que HOPE capte quelque chose, où qu’il soit. Elle a lourdement insisté pour faire partie de la mission, l’Agent Supérieur Braham plaida en sa faveur, en vue de son implication.


                       
                      image



                      Sage de Syrf Kala : Sifmal

                      Natif de Nefyria, il est l’un des premiers à accueillir bras ouverts les Passengers apatrides. Altruiste dans l’âme, il oeuvre du mieux qu’il peut contre les anti-passengers. La découverte de tout un monde au-delà du sien a ouvert ses horizons. Empathique, il est reconnu par les siens comme très l’écoute des autres. Il est très informé de ce qui se passe dans les 4 mondes, grâce à HOPEnet.


                       
                      image



                      Présentation de l’équipement

                      Croiser HR-742

                      Si vous voulez en apprendre plus sur le Croiser HR-742, rendez-vous dans le topic suivant : Mission Alpha Radiance de l’Arc 0.

                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 Croise10

                      Dernier modèle créé par HOPE Inc avant la Déchéance, il n’en reste qu’une poignée sur les quatre planètes. En effet, les vaisseaux étaient encore en phase de test et le gros de la flotte est encore, à l’heure actuelle, sur le Vaisseau-Monde. Moins récents et moins stables que les versions utilisées durant la pluie de météore, ils restent tout de même plus rapides et confortables qu’un vaisseau classique.

                      Hélas, les Croisers les plus intacts sont partis à la recherche de HOPE, ne laissant que très peu d’appareils pouvant sortir dans l’espace sans risque. Le HR-742 qui a été choisi pour la mission de sauvetage est le plus intact des Croisers disponibles; même s’il ne peut pas être piloté par une IA à cause de défauts dans sa matrice. L’armement est lui aussi réduit : les puissants Canons à Phaser massif X-22 n’y sont tout simplement pas installés et les Canons à charge légère sont défectueux. Point positif tout de même, le bouclier SHIELD de HOPE Inc fonctionne à merveille. Les Mini-hunters utilisés pour la mission sont, pour leur part, totalement fonctionnels. Équipés de 5 Canons léger X-11, deux de chaque côté et un devant, ils sont beaucoup plus simples à piloter que les Croisers HR-742. Pour la mission, 4 Mini-hunter ont été chargés.

                      Fonctionnement de la mission

                      Cette mission a pour but de vous laisser interagir avec les PNJ présents dans le vaisseau. Elle existe surtout pour vous permettre de mettre les choses à plat et de répondre à vos interrogations sur le Lore de l’Arc 0 : Déchéance, de la période de survival qui a suivi juste après et du début de l’Arc 1 : Code 4073. Bien sûr, toute autre question est la bienvenue !

                      Toutefois, les PNJ en face de vous n’ont pas la science infuse. Ce qu’ils diront pourrait s'avérer ne pas être exact. Dans un souci de clarté cependant, les informations véridiques seront signalées explicitement au moyen d’un cadre spécial autour de ladite information.

                      Exemple :

                      Je ne sais pas, mais j’imagine que le soleil doit être vert. En tout cas, le vaisseau ne peut pas s’en approcher. Bon, ne perdons pas plus de temps.

                      Ce cadre peut varier de couleur, mais dès qu’il apparaît, cela veut dire que l’information s’y trouvant est vraie, vis-à-vis du Lore.



                      Pour ce premier tour, évitez le dialogue avec les PNJ cités plus haut. Vous aurez le temps nécessaire de communiquer avec eux dès le tour suivant.

                      Bon RP à tous !  


                      vava
                      Nashar
                      groupe

                      Code 4073

                      image nash


                      Nashar plissa des yeux pour ne pas se faire éblouir par la lumière de son cristal.  Lorsque celle-ci se dissipa, il constata que la téléportation avait bien fonctionné. Il avait évidemment déjà expérimenté cela, quand il passa, sans le vouloir, de Val à Akerys, mais il avait néanmoins des doutes quand à la fiabilité de l’artefact cristallin. Après tout, il n’en savait pour ainsi dire rien, et même s’il pouvait sentir son énergie, rien ne lui disait qu’il n’appartenait pas à quelque chose de maléfique. Il avait déjà fort à faire avec le démon qui siégeait dans son esprit, il ne voulait pas se coltiner à d’obscures forces.

                      Le bleuté perçut aussi autre chose. Il l’avait oublié, mais une fois le pied posé à Nefyria, une fusion avec un être de la faune ou de la flore locale s’opérait. C’est ainsi qu’encore une fois, le bleuté se retrouvait avec des sabots, des cornes et une queue. Moitié Empereur, moitié bélier, il ne voyait toujours pas en quoi cela le rapprochait de la nature. Une chose était cependant sûre : il se sentait incroyablement sale de devoir accueillir un animal en son sein impérial.

                      Les sens magiques du bleuté parcoururent les alentours. Combiné à ce qui restait de sa HOPEWatch, il sut qu’il avait, comme prévu, atterri non loin de là où le décollage allait avoir lieu. Il ne mit que quelques minutes à s’y rendre, grâce à sa capacité de lévitation. Une certaine quiétude régnait sur cette planète. Elle était sauvage, comme Val, mais calme, comme Akerys. Le déchu pouvait parcourir les cieux, sans trop se préoccuper de se faire attaquer sur un malentendu. Finalement, le Syrf Kala n’était-il pas le plus reposant ?

                      Béééééééé !


                      S’exclama soudainement Nashar, sans qu’il ne puisse le contrôler. Tss. Le bélier avait peur de l’altitude. Ce n’était pas grave, ils arrivaient à destination. Sur place, des Passengers l’accueillèrent et le menèrent au Croiser. Sa vision déclencha immédiatement les souvenirs de la Déchéance de HOPE, et une animosité bestiale s’empara de lui. Était-ce dû au bélier en lui ? Non, il fallait plutôt se tourner du côté du démon.

                      Nashar attendit donc le moment du décollage. Il vit des visages familiers, Geleerde, des inconnus et quelques vieilles connaissances. Mais il n’en alla voir aucun, préférant rester dans ses pensées. Il avait eu vent du caractère louche de la mission qui l’attendait, et ne pouvait que redouter le pire. Il était prêt à se battre.

                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Musique

                      C’était sur le tarmac qu’avançait une demoiselle. Seules les empreintes de ses pas pouvaient s’observer sur une piste de décollage ancienne, abimée par le temps et l’oppression. Le sol était par endroit craquelé, et des plantes parvenaient à trouver la lumière du jour malgré l’oppression que causait le peu de technologie que l’on pouvait trouver en cet endroit. C’était la loi de la jungle sur Nefyria… La nature prédominait, et il fallait vivre ainsi. Ceux qui espéraient changer ça se condamnaient à disparaitre dans ce monde… C’était pourquoi, au dessus des bottes bleutés de cette personne, l’on pouvait trouver une épaisse queue d’écureuil…

                      Mais probablement l’écureuil le plus vénère du monde ! La rongeuse s’approchait du vaisseau avec un air plutôt déterminé. Le regard neutre, mais remplit d’une détermination incroyable, il semblait que ce qu’elle avait pût vivre avait transformée la concernée. Autant dire que maintenant, ça allait chier des pulls ! Ou des bulles ? Peut-être l’un comme dans l’autre. Que les gardiens eux-mêmes se préparent à tricoter des pulls donc ! Car bientôt viendrait une nouvelle ère !

                      Un sourire de confiance se dessina alors sur son visage alors qu’au dessus de sa bouche et de son nez se trouvait une paire de lunette de soleil, ne laissant absolument rien apercevoir des yeux habituellement bleutés de la concernée. De loin, elle regardait déjà la population locale s’agglutiner et encourager les quelques braves qui allaient arpenter les cieux pour une mission de la plus haute importance. Ils étaient l’élite, ils étaient les plus grands ! Ceux qui parviendraient peut-être à marquer d’une pierre l’histoire du multivers… C’était après tout la crème de la crème que nous avions là.

                      Baissant un peu son visage, elle ferma les yeux alors qu’elle prenait d’une main la paire de lunette, laissant son expression devenir neutre, à la limite presque de la mélancolie. Elle prononça alors quelques mots :

                      ‘’So long…’’


                      Puis un sourire se fit alors qu’elle ouvrait son œil gauche, une expression malicieuse perlant sur son visage. Elle jeta alors au loin la paire de lunette, qui explosa en vol comme un petit feu d’artifice !

                      ‘’BUT I’M BACK !’’


                      Un grand sourire transcenda son visage pendant qu’elle se prit à courir ! Bien que la surprise se voyait chez les personnes par rapport à la petite explosion qui avait eu lieu, ils le furent tout autant de voir débarquer cette personne bien particulière ! Elle qui avait débarquée en ce monde, esseulée, mais qui avait fait quelques faits d’armes supplémentaires sur Val, là où les personnes avaient le plus besoin d’aide… Elle qui avait tout fait pour le vaisseau monde et toutes ces histoires ! Bref, elle entrait de nouveau en scène et se complimenta même d’un saut avec quelque pirouettes (aidé tout de même par ses sortilèges de gravités pour le spectacle) en arrivant, se trouvant face à la foule :

                      ‘’Tada ! La Centrenuit est dans la place !’’


                      ‘’Vous êtes à peine arrivée que…’’


                      ‘’Oh tiens, t’es vivante toi ? Ça fait un temps que je t’avais pas entendu !’’


                      ‘’J’ai toujours…’’


                      ‘’TUTUTU, pas de mais !’’


                      ‘’Je n’ai pas dit mais…’’


                      ‘’Tu viens de le dire, ça compte !’’
                      Elle se tourna vers le vaisseau derrière elle, qui était donc celui qu’elle allait devoir utiliser pour parvenir à sa mission : ‘’Woh, ça me rappelle des souvenirs ça ! Ça avait été genre tellement la cata… C’était drôle ! Hey, tu penses que l’on peut faire un pillage en règle d’HOPEflix ? Et la HOPEstation ! Je veux la HOPEstation !’’

                      Elle bava presque à l’idée, avant de secouer la tête, et d’avancer un peu, toute guillerette. Elle était encore parmi les premières arrivées, mais il semblait que quelqu’un avait prit les devants. Comment ? Comment cela pouvait-il être possible ? Eh bien parce qu’il était déjà là depuis le début !

                      ‘’OH LE SOURD !’’
                      Cria-t-elle en direction du concernée alors qu’elle bondit devant lui avec un grand sourire, visiblement ravie de voir celui qu’elle avait un peu sauvée des tracas lors de la collision entre croiseurs ! Et c’était la seule chose qu’elle se souvenait de lui, c’était qu’il était sourd. '’Woh, t’as des cornes maintenant ? Ah oui, c’est parce qu’on est sur Nefyria… Hey, fait gaffe tout de même ! Faudrait éviter qu’une organisation terroriste te repère, sinon… Couac, la savonette sera alors un bon souvenir !’’

                      Elle fit un grand sourire, avant de  se créer une petite plateforme en glace, où elle s’installa, à plus d’un mètre cinquante du sol. Elle aimait bien être en hauteur, c’était surement… Ses instincts d’écureuils…

                      ‘’C’est cool de te revoir !’’


                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe

                      Alors. On est d'accord que j'ai aucune idée de ce que je fous là hein ? Moi je sais. Ouais mais toi, ta gueule. Nan parce que je vous explique, on me fait débarquer sur un nouveau forum, avec toujours le même couillon aux commandes. Je t'emmerde. Ensuite, on me met devant un random PNJ qui me dit "tatati tatata" et paf, je me téléporte random ailleurs que là où j'étais à la base et on vient me tirer la jambe pour que je fasse partie d'une mission. Regardez, c'est tellement n'importe quoi que même le narrateur a pas envie d'écrire l'échange !
                      Mais non ! C'était dans le solo d'avant ! Suis un peu !
                      Mais tu l'as pas encore fini ce solo espèce de puceau ! Sois cohérent, on verra après !
                      Et je suis même pas payée pour ces conneries. En plus, depuis que je me suis téléportée, j'ai une queue et des oreilles de renard... Oh putain je suis un autre perso du narrateur de Proxima ! EH OH COUCOU ! T'as vu, je te plagie ! EEEEEEEEEH !!!

                      -Wow, si on m'avait dit que j'me retrouverais avec une grosse queue touffue dans un univers de SF chelou, j'l'aurais pas cru.

                      Du coup pour le moment, j'écoute les OST des autres... Et je regarde la scène se dérouler jusqu'à... Oh mais c'est du Kill Bill ça ! Vas-y fais péter le katana ! T'as pas de katana. J'ai pas de katana ! Bon alors, on a un bélier et un écureuil pour le moment (Ouais les autres, je m'abstiens vu qu'ils ont pas encore posté). Mais du coup je profite de l'intro de la magicienne aux lunettes explosives parce que c'est classe.

                      -Eh beh, entre moi et ma grosse queue touffue et l'amatrice de glands, ça commence bien ! EH OH les PJs ! M'oubliez pas, j'suis là !

                      Bon par contre, je peu rien faire péter moi... sauf si je bois. Beaucoup. Et j'ai pas de bière sous la main alors c'est mort. Eh mais je suis celle qui ai le moins d'XP ici ! C'est dégueulasse ! Bon cela dit, il faut que je commence à zieuter le plus important : les nibards aux alentours : Pour le moment, je suis pas bien en danger vis-à-vis de ma réput' de daronne chômeuse à gros nichons.

                      -C'est bien ici l'event de réouverture ? On fait du staté ? Ca marche comment le HTML ? Z'auriez pas des bières ?

                      Putain Harall, ta gueule !

                      -Toi ta gueule, tu pourris mes dialogues !

                      Qui, moi ?!

                      -Moi ?

                      -Toi ?

                      -Toi ?

                      Mo- Putain !

                      -Ah désolé, les autres, l'appel du 4ème mur tout ça... J'm'appelle Harall et j'suis complètement paumée !

                      Ah bah bien sûr, de l'extérieur, on comprend pas mais un peu de professionnalisme aussi ! Enfin, j'ai pu à peu près me présenter, c'est déjà ça. Quoiqu'on dirait que je cause toute seule de l'extérieur, j'ai l'air fine. Ouaip mais honnêtement, je m'en bats les couilles que j'ai pas : Les ovaires donc.


                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Negev
                      groupe
                      Oh. Mais où suis-je ? Oh ! Le narrateur de la fiction ! Ooooh ! Oh. Oh. Quel intéressant post que voilà pour l'entrée de la fameuse... PUROXIMURU CUENTRUNEUIT-U (Oui, il faut ajouter un "u" à la fin, même si ça sert à rien, c'est pour faire plus japonais-esque. Wait. C'est "nipon" qu'il faut dire ? Oh my bad.). Je dois me permettre de relever une toute pitite phrasounette chez mon ami le crayonsmutantsphobique :

                      "Mais probablement l’écureuil le plus vénère du monde !"

                      Voici donc un aperçu de Proxima actuellement, selon les dires de mon ami le narrateur tout poilu :



                      (Quelle vilaine fille. Je ne sais même pas si c'est un véritable écureuil, mais on va faire comme si. By the way, vu le nombre d'XP de Proxi'-senpai, elle est bien capable de faire ça à nôtre pauvre Anaël. Oh wait. Je ne l'ai pas présentée ? Et cette parenthèse est trop longue ? Oh shit.)

                      Donc, revenons à nos moutons. Sans évidemment parler de Nashounette, tant si bien décrit comme bleuté que j'ai cette musique en tête :



                      Ahem. Reprenons. La si attendue, la si fabuleuse, la si élégante, la si incroyable Anaël se trouvait en train de dormir. Au lieu d'être un lion (Et non une lionne, il faut bien le noter; mystère et boule de gomme au sujet de son entre-jambes, bien qu'elle ait des seins plutôt généreux il en restait qu'elle serait un homme, si... elle avait une "queue". Eh oui, il y a eu tout un débat à ce sujet sur un autre des personnages de l'auteure ici présente. Et il se trouve que oui : les shemales, c'est gay. *gasp*) elle aurait bien du être un paresseux, vu le nombre de temps où elle est restée simplement couchée là à sommeiller (Littéralement depuis la disparition d'HOPE. Oui, il fallait une raison scénaristique.). Heureusement, elle ne ronflait pas ! C'était une lady, voyons. Adossée à un arbre, elle fut surprise par un cri soudain (et non pas l'arrivée du vaisseau...) qui la fit subitement rugir contre sa volonté. Voici donc... Simbanaël, le Roi lion...



                      Notez le sérieux de ce post. Oui, voyez-vous, je suis en train d'écrire avec des sourcils froncés. Non en fait c'est faux. Je suis juste en train de... Wow, je fais quoi déjà ? Oh attendez, serait-ce un début d'Alzheimer ? Oh non... Je suis trop jeune pour ces conneries !
                      Ah. Well. Nôtre archange ouvrit donc les yeux, se retrouvant avec queue de lion, avec les oreilles, les pattes à la place des mains, et un collier de fourrure appartenant à la même bestiole. Agitant ses ailes nerveusement en faisant tomber quelques plumes noires, elle tirait la même tronche que le célèbre Grumpy Cat, mort depuis peu. Cet être rejoint le panthéon du meme... Bien qu'aveugle, elle pouvait sentir la présence de quelques personnes par ici. Déjà, l'odeur d'un mouton. Son estomac gargouilla soudainement. Elle se mit à saliver. Se léchant les lèvres, elle ne se contrôlait plus. La blonde faisait mouvoir légèrement sa queue touffue (pas autant que celle de nôtre magicienne un peu fo-folle sur les bords, et pas autant que les nombreuses de l'autre blondinette à antennes, certes) en allant se diriger silencieusement (malgré le rugissement de précédemment) vers la chèvre de M.Seguin. Ah ! On me dit à l'oreillette que la chèvre et le mouton, c'est pas la même espèce ! Oh merde. BREF je disais, Anaël se dirigeait vers lui en se croyant aussi discrète que le meilleur des assassins, mais il n'en était rien. Déjà de 1, avoir des ailes aussi grandes n'aidait pas; de 2, être une blonde avec des cheveux aussi longs non plus; et faire 1m98 encore moins. Et puis tout à coup...



                      ...Temps de réflexion. L'Amitiel, redressée suite à ce royal cri, se mit les mains contre sa bouche, choquée d'elle-même. Par l'odeur, elle sentait que c'était un mâle, via ses sens d'animal. Alors... Elle se pencha vers l'avant, les yeux à nouveau fermés, visiblement très honteuse de ce qu'elle venait de faire.

                      Excusez-moi, my boy ! Je... Je ne voulais pas faire ça... Je... Je ne sais pas ce qu'il m'arrive...

                      Non, elle n'était pas au courant que Nefyria était... Hm... Coupable de son "hybridation" ? Elle n'était déjà pas très très familiarisée à cette idée d'univers et mondes différents et puis vaisseau spatial et puis... Fin voilà que les choses s'accumulaient ! Elle était paniquée, mais elle essayait tant bien que mal de garder cela bien contenu, histoire de suivre ses principes de femme bien éduquée et tout et tout, vous voyez ? Oh attendez... C'était pas la voix de...?

                      MY GIRL ?

                      Elle se tourna... Du mauvais côté.

                      Je suis tellement heureuse de vous revoir, my girl !

                      Pauvre aveugle... Elle faisait face à... Harall. Et... Elle ne savait pas ce qui l'attendait.



                      mais moi oui.



                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 69637601_p0
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      ARC1, MISSION1: CODE 4073

                      feat.Pas mal de monde...






                      Pendant qu'en face du vaisseau tout ce beau monde s'affairait et s'excitait, à l'écart, à l'orée du bois, un nouveau duo étrange émergea en marchant doucement. Le premier d'entre eux était un brun, dont ce n'était visiblement pas le jour. Faisant la gueule, il plissait ses yeux étrangement dorés, et ses grandes ailes noires étaient repliées en arrière. Il avait une cigarette à la bouche, et la main gauche dans la poche, pendant que sa main droite pendait le long de son corps. Il s'immobilisa et balaya la scène qui lui faisait face devant le vaisseau: parmi toutes ces têtes d'agents de HOPE, certains étaient de vieilles connaissances, d'autres non. Son regard d'or s'arrêta quelques instants sur le bleuté, se plissant, avant qu'un sourire narquois n'ourle ses lèvres. L'empereur avait l'air d'un sacré abruti sur Néfyria, et cette pensée le fit sourire, surtout quand il repensa à leur dernière mission ensemble...

                      Apparence de Jason sur Néfyria :
                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 Jason_10


                      Finalement, le Traqueur se retourna pour voir comment se débrouillait sa partenaire avec son nouveau corps, auquel elle n'était clairement pas habituée:
                      - Alors, Dahlia ? Tu t'en sors ? Demanda t'il avec un sourire passablement amusé.

                      Il recula malgré tout de quelques pas pour éviter d'être à une distance trop proche de la queue de scorpion qui ornait désormait le corps de la sacrifiée. De toute évidence, elle partageait celui ci avec un animal de cette nature sur Néfyria. Et bien que Jason ne soit vraiment pas un fanatique de Dust, le Corbeau qui partageait son corps avec lui sur cette planète, voir la Zéphyrienne galérer à ce point là lui avait fait sacrément relativiser les choses...

                      A nouveau, le brun fit face au vaisseau et au cirque qui se situait devant lui, et soupira longuement. Il ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour Mei Ling. Elle aurait bien aimé participer à cette mission, ne serait ce que via sa holovisière. Seulement, il ne l'avait pas encore retrouvée. Ni elle, ni Tali. Il n'avait pas foutu grand chose depuis que le Vaisseau Monde avait disparu, en fait... Il allait falloir remédier à ça, et très vite !

                      Jason n'était pas trop sûr de ce qu'il cherchait en venant ici. Tenter une dernière fois de sauver les vestiges d'une organisation défunte, peut être ? HOPE n'existait déjà plus depuis des mois, aux yeux de Jason. Sauver une pauvre navette de sauvetage ne changerait rien du tout à cet état de faits. Toute cette troupe courait après une chimère, et le fait que l'organisation s'enfonce dans des débats politiques sans fin ni solution depuis plusieurs mois en était une preuve indubitable. Alors, pourquoi ? Pourquoi venir là ? Le Blade Runner lui même se posait la question et n'était pas sûr d'avoir une réponse valable.

                      Il nota que plusieurs membres d'équipage étaient occupés à embarquer du matériel dans le vaisseau, et il se décida à vouloir entrer. Peut être que ce qu'il recherchait, c'était avant tout des informations. Quel genre d'informations... Il le saurait quand il les aurait trouvées...
                      - Allez, amène toi ! Et tâche de n'éborgner personne, à commencer par moi ! Souffla Ashfield à la jeune Gardilho en avançant à nouveau.

                      Demeurant très distant avec les autres comme à son habitude, Jason se contenta de hocher discrètement de la tête envers ceux qu'il connaissaient et qui prenaient la peine de le saluer. Il passa devant les agents qui se regroupaient et grimpa dans le vaisseau sans réellement s'arrêter.



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
                      Dahlia n’avait jamais mis les pieds sur Nefyria depuis son entrée au sein de l’organisation. L’occasion ne s’était tout simplement pas présentée et la jeune femme, absolument pas pressée de partager son corps avec un animal, n’avait pas ressentit l’envie de s’y rendre non plus. Les choses étaient différentes aujourd’hui, alors qu’on avait demandé des volontaires pour aller voir ce qui se tramait près d’un vieux vaisseau abandonné depuis plusieurs années et ayant soi-disant, émis un signal. Personnellement, la Zephyrienne demeurait perplexe, mais au fond, aimerait que l’expédition aboutisse sur quelque chose de concret. Depuis des mois, ils n’avançaient plus, les débats s’enchaînaient sans jamais apporter une quelconque solution. La brune avait d’autres projets que d’attendre sagement que les têtes pensantes (enfin, c’était à se demander de qui on parlait), se mettent d’accord.

                      Une nouvelle fois on la séparait de ce pourquoi elle avait accepté de s’engager, la perte du vaisseau-monde impliquait l’incapacité à retourner dans son monde, alors qu’elle avait fait une promesse.

                      Une fois arrivée sur Nefyria, Dahlia chassa ces pensées parasites de sa tête, ce n’était pas le moment et elle devait rester concentrée dans cet environnement qu’elle ne connaissait pas. Cet environnement... Cette queue de scorpion surtout ! La combattante avait senti une excroissance dans le bas de son dos et n’avait eu qu’à lever un peu la tête pour rencontrer un dard menaçant, qui faillit atteindre sa tempe d’ailleurs ! Chaque pas qu’elle faisait était comme avoir une épée de Damoclès sur la tête, pourtant elle tentait de la contrôler.

                      « Tu y penses trop, marche normalement bon sang... » Résonna dans sa tête une voix passablement ennuyée.

                      « J’aimerais bien t’y voir avec mes deux jambes. » Maugréa-t-elle en réponse.

                      Dahlia sentait qu’elle n’allait pas s’entendre avec sa fusion, prénommée Doku. Elle aurait préféré avoir des ailes comme Jason, au moins elle ne risquerait pas de se faire piquer par, elle-même. De ce fait, la brune marchait lentement derrière Jason, la pointe du dard allant parfois se planter dans un arbre au lieu de rester droite. Elle eu envie de la couper, et cette pensée offusqua son compagnon d’infortune, ce qui lui octroya un sourire mesquin.

                      « Alors, Dahlia ? Tu t'en sors ? »

                      La jeune femme plissa des yeux en regardant le corbeau, pas seulement parce que le ton de sa voix lui indiquait clairement qu’il se moquait d’elle mais également parce qu’elle ne voyait plus aussi net qu’à l’accoutumée.

                      « Te moques pas ! En plus j’ai une vue merdique, c’est quoi cette planète... » Se plaignit Dahlia en soupirant.

                      « Nous les scorpions nous servons des vibrations pour nous déplacer, notre vue est donc mauvaise, mais nous sommes bien plus précis, ce n’est pas une fatalité ! » Expliqua Doku, toujours avec ce ton pompeux agaçant.

                      « Nous les humains, avons des yeux pour voir devant nous, pas trop dépaysé votre grandeur ? » Rétorqua Dahlia d’un ton sarcastique.

                      Doku se contenta de bougonner et de se plaindre de cette humaine qui ne comprenait rien à ses capacités.

                      Lorsqu’ils se rapprochèrent du vaisseau qui les attendait, la soldat dû une nouvelle fois plisser des yeux pour voir les visages. C’était des plus désagréable et à force elle finirait avec un mal de crâne. Elle reconnue la tignasse bleue de Nashar, et la voix fluette de Proxima, non pas qu’elle l’ait déjà côtoyé mais elle passait difficilement inaperçu. Les autres ne lui disaient rien du tout. Une femme blonde parlait toute seule et Dahlia la dévisagea pendant quelques secondes, est-ce qu’elle parlait à sa fusion ou était cinglée ? Un grognement de lion la surprit, c’était vraiment la foire ici...

                      Les pas de tout ce monde provoquaient des sensations étranges dans son corps, comme des pattes qui marchaient sur sa peau, jamais elle ne se ferait à ces vibrations... Savoir qu’une personne marchait dans telle direction était une information dont elle se serait bien passée.

                      Dépaysée, elle ne fit même pas attention à Jason qui s’avançait déjà vers l’entrée du vaisseau. Il fallut qu’il l’interpelle pour ça. Dahlia fit une moue mécontente en l’entendant, comme si c’était aussi simple ! La bronzée tenta d’écouter les conseils du scorpion, marcher sans y penser, lentement.

                      « Me tente pas ! Une petite piqûre n’a jamais fait de mal à personne... » Murmura-t-elle d’un ton espiègle.

                      Enfin, si elle n’était pas venimeuse... Détail, détail...



                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Tractatus de Monstrum
                      groupe

                      Un bonzaï. Il aurait pu être croisé avec un animal. N’importe quel animal. Pas même un élégant ou un puissant, juste quelque chose comme une marmotte, une araignée ou même une tortue ! Il aurait prit la tortue s’il pouvait choisir car au moins, il y aurait eut une chance pour qu’il ait des pattes et qu’il puisse se mouvoir seul, même en tant que livre ! … Mais non. Le fameux Tractatus de Monstrum était là, à l’air blasé et fatigué, dans les bras de sa marionnette … Alors qu’un bonzaï poussait sur le haut de sa couverture et que ses racines parcouraient son cuir. Comme si son sort n’était pas déjà assez incommodant. Il ne pouvait pas blâmer Nefyria pour son sens de l’humour cependant. Après tout, un bonzaï le représentait très bien. Un petit être à la majesté réduite et comme beaucoup de plante … En proie aux malheurs sans pouvoir être capable de répondre aux agressions. Ce n’état pas réellement vrai mais il semblait si déçu de n’être qu’un arbre ici. Nefyria était sa seule chance d’être un tant soit peu autonome, ou du moins sans devoir se concentrer pour garder son mannequin debout.

                      Qu’importe, ce n’était qu’un détail face à l’événement d’aujourd’hui. Même si le livre, à travers son œil, communiquait une certaine lassitude et une certaine tristesse, il devait garder la face et répondre à l’appel. Un appel ? Pas réellement. Personne ne l’avait appelé, pas directement … Cette affaire semblait principalement concerner les anciens membres de Hope, cette organisation disparue qu’il ne connaissait pas assez bien, il devait l’avouer. Du peu qu’il se souvienne, il avait passé trop de temps à être plongé dans ses livres, lors de son vivant, pour trop faire attention à ces protecteurs … Ou bien est-ce simplement sa mémoire qui lui faisait encore défaut ? Dans tout les cas … Il fut clairement forcé de venir ici.

                      Il attendait un peu à l’écart, le temps que l’agent des Jewelers l’accompagnant ne règle de petits détails avec un des coordinateur de la mission afin qu’il n’y ait pas de soucis avec son intégration. Pourquoi devait-il participer à cette mission de sauvetage ? Ou peu importe la nature de la mission, puisqu’il comprit brièvement que c’était quelque chose de suspicieux ? Joliment dit, c’était pour tester les capacités du Tractatus de Monstrum et l’habituer à progresser dans des environnements inconnu pour lui … La vérité cependant, c’était que comme le livre était devenu une figure connue et reconnue en Akerys, tout fait d’arme ou n’importe quel exploit allait embellir son palmarès, allait renforcer sa popularité, sa réputation et donc allait être bénéfique pour les Jewelers qui l’avait prit sous leur ailes. Il fallait que l’une des figures proéminentes d’Akerys montre qu’il se sentait concerné ! Il allait devenir un symbole d’espoir, de bravoure et … Et … Et quelle plaie, vraiment. Dans quoi s’était-il encore embarqué ? La popularité lui allait si mal, lui qui désirait juste boire du thé en compagnie d’un bon livre, au calme dans sa chambre … Enfin, pour l’occasion, il pourrait dire à jamais au revoir à ses deux options.

                      Enfin, l’agent des Jewelers revint vers lui, observant le livre et non le pantin. C’était le même homme qui l’avait accueillit dans l’organisation, monsieur Birdland , un homme à la carrure imposante et insufflant à la fois le respect et la sagesse. Il lui adressa quelques mots.

                      « Nous nous somme arrangé pour que tu puisse participer à cette mission. Tu sais quoi faire, n’est-ce pas, Tractatus de Monstrum ? »

                      Le livre ne lui répondit pas … Pour la simple et bonne raison qu’il ne pouvait pas parler mais son œil disait tout à sa place. De la confusion et un brin de panique, le pantin apportant le livre à hauteur de visage pour répliquer un mouvement de gauche à droite similaire au « non » de la tête. Birdland Sourit d’un air amusé.

                      « Très bien, calme-toi. Tu es là pour faire bonne figure. Tu es là pour montrer qu’Akerys s’implique dans les malheurs de tout le monde. Essentiellement, accompagne les dans leur mission et si possible, essai de te montrer utile. Cela sera amplement suffisant pour une première mission. Je te fais confiance pour savoir quoi faire une fois là-bas ! » Dit-il avant de le dépasser et de disparaitre un peu hâtivement derrière les fourrées.

                      Mais ce Birdland avait fait une grave erreur. Ne JAMAIS faire confiance aveuglément au Tractatus ! Pas qu’il ait de mauvaise intentions, loin de là, mais parce qu’il avait une confiance en soit similaire à celui d’un adolescent pré-pubère devant la jolie fille qui fait battre son cœur ! Il était devenu un LIVRE ! En tant que livre, on ne devait pas lui donner des responsabilités de PORTE-PAROLE DE LA NATION ! Mais bien entendu, ça, il n’arrivait pas à lui faire comprendre, le pantin brandissant sa main vers l’homme fuyant mais incapable de produire le moindre soin pour attirer son attention. S’il pouvait transpirer, il suerait à grosse gouttes comme maintenant. Un intrus comme lui, entouré de tant d’inconnu pour faire quelque chose où il n’était nullement qualifié … Une parfaite recette pour une catastrophe.

                      C’est donc avec anxiété que Tractie s’avança vers la petite foule qui commençait à s’agglutiner autour du vaisseau  pour la mission. Aux yeux des non-initiés, c’est-à-dire de tous ici, une séduisante jeune femme s’approchait tout en tenant un étrange livre dans ses bras, celui-ci donc orné d’un petit arbre … Cela aurait pu être anodin, de ce fait là. Un autre agent déchu de Hope méconnue, sans doute ? Une mage en vu du grimoire et de son chapeau si tape-à-l’œil … Ou encore des étranges pantins de bois qu’elle avait attaché à une ceinture autour de sa taille… Mais au plus ce mannequin s’approchait, au plus les détails ressortaient. Son visage était figé, sa peau n’était pas réellement de a peau, les articulations étaient visible … Au plus elle approchait, au plus elle ressemblait effectivement à une marionnette. Le Tractatus de Monstrum n’avait pas encore éveillé assez de pouvoir pour faire prendre une apparence totalement humaine à ses créations.

                      Le livre, quand à lui, regardait devant lui sans bouger la pupille, quelque peu tétanisé par le tresse et la peur d’être pointé du doigt. Mais quelqu’un allait FORCEMENT dire quelque chose à un moment donné, il était bien conscient que sa porteuse pouvait difficilement se confondre dans la foule. Lorsqu’il s’approcha, il pu entendre des rugissements de lions, des bêlements ainsi que de nombreuses exclamations qui le rendait nerveux et d’autant plus mal à l’aise. Qu’est-ce qu’il fichait ici ? Vraiment ? Ils étaient tout aussi bizarre qu’il ne l’était, effectivement mais cela n’arrivait clairement pas à le calmer. Jusqu’à ce que … Oh. Quelle étrangeté venait-il d’apercevoir ?

                      Une femme d’une beauté certaine marchait difficilement en direction du vaisseau. Si son allure et sa grâce se voyant en pâtir, ce qui intéressa surtout le Tractatus de Monstrum fut cette imposante queue de scorpion ! Est-ce que cela venait d’une espèce propre à Nyféria ? Est-ce que le dard était venimeux, mortellement ? Faisait-il partit de la famille des Pseudochactidae ou des Chaerilidae ? Peut-être même des Superstitioniidae ? A voir cet appendice insectoïde, le livre réussit à se focaliser sur autre chose que son stress irrationnel et se mit à suivre cette personne sans réellement s’en rendre compte. Cela réveiller les instincts de son vivant. Il se remémorait qu’il était un entomologue passionné, trouvant la nature insectoïde fascinant et cette forme de dard, il ne l’avait jamais vu ! Intriguant ! Si seulement il pouvait voir le spécimen sans qu’il ne soit rattaché à cette femme..

                      Mais alors qu’il observait et débattait avec lui-même … Le mannequin adopta le même genre de posture qu’il aurait prit dans cet instant, y réfléchissant sans doute trop pour empêcher sa porteuse de faire pareille. De ce fait … D’un point de vue extérieur … On pouvait voir une étrange marionnette mage rouge penchée en avant et suivant la dame scorpion de telle façon qu’on dirait qu’elle reluquait sans modération les fesses de la jeune femme …

                      Sans aucun doute, cela allait mener à un charmant « Bonjour », n’est-ce pas ? …
                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      CODE 4073
                      [ Arc 1 - Mission Alpha ]
                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 Gel10

                       




                      Du sang perlant le long de son menton. Un lent revers de la main pour stopper la chute des gouttes de sève vitale et une haleine légèrement alcoolisée. Le regard taciturne, l'indomptable fixait les alentours sans un mot. Non loin de la piste de décollage, elle ferma lentement ses yeux écarlates, songeuse. Dire qu'elle avait dû stopper sa petite baston improvisée avec un Tyrg de Val pour venir ici. Geleerde ne comptait plus les semaines et les mois depuis qu'elle était sur la planète calcinée des barbares. Entre bagarre de comptoir, provocation en duel ou acceptation de défi, la louve n'avait pour ainsi dire pas vraiment le temps de s'ennuyer là-bas. Si ce monde lui rappelait le sien, Val ne serait pourtant jamais à la hauteur de Vaylirah.

                      Contrairement aux autres, Geleerde n'avait pas besoin de fusionner avec la faune ou la flore locale de Nefyria. Sa condition originelle de louve restait un avantage pour elle, car elle n'avait qu'à simplement respecter la coutume en modelant ses deux formes, humaine et animale. Ainsi, une paire d'oreille, une queue et de puissantes pattes arrières apparurent aussitôt que la louve foula le pied de la planète verte. Sa crinière d'indomptable avait également de nouveau élue domicile, exposant fièrement d'épais et longs cheveux en bataille, couleur de jais. Si l'on prenait également le temps d'observer plus en détail, il était possible de remarquer que ses muscles et ses courbes étaient un peu plus dessinés qu'habituellement : sans doute les conséquences d'un entrainement constant à Val, qui sait ?

                      Quant au reste de sa tenue, entre les bandages placés quelque peu au hasard sur sa personne, des boucles de ceintures rapiécées qu'elle avait l'air d'ornée comme trophée aux mitaines déchirées, Geleerde considérait qu'elle était habillée... Du plus normalement qui soit... De son point de vue, en tout cas. L'idée d'afficher sa tenue d'Agent de HOPE à l'aide de sa HOPEWatch ne lui traversera d'ailleurs pas même l'esprit : habituée à ne plus la porter à Val, le réflexe était désormais considéré comme perdu. Quoi qu'il en soit, la Trompeuse de Mort n'avait eu qu'une seule raison pour venir en aide : en apprendre plus sur la situation. Les interrogations ne cessaient de s'étendre le long de sa liste, et les barbares ne pouvaient hélas y répondre. Quoi de mieux dans ce cas que de revoir ceux pour qui elle s'était engagée auparavant ? Et peut-être que par la même occasion elle pourrait foutre son poing dans la gueule de celui qui l'avait recruté et foutu dans une merde pareille. Oh, non, bien sûr que cela n'arriverait pas : Geleerde n'était pas aussi chanceuse après tout.  

                      Tournant paresseusement de la tête en direction des premiers venus, l'indomptable arqua d'un bref sourcil en captant quelques éléments de situation plutôt cocasse. Entre la petite démonstration de Proxima avec ses lunettes explosives, la grande blonde qui parlait toute seule et la lionne qui rugissait sur un Nashar devenu un bélier, elle se demandait si elle ne se retrouvait pas face à une réunion des déginglés du casque plutôt qu'à un vrai équipage. HTML ? C'était quoi ça ? Un plat local ? Vu le nom, ça avait l'air plutôt indigeste. Meh, l'indomptable pouvait parler : elle n'était pas non plus un exemple de droiture et de sainteté d'esprit.

                      Retenant difficilement un sourire carnassier devant ce spectacle, elle contourna les autochtones pour éviter le bain de foule et rejoindre le vaisseau. Les acclamations et autres gestes de reconnaissances ? Très peu pour elle. La louve remarqua non loin Jason, qui lui aussi avait accepté la mission. En compagnie d'une brune plantureuse à la peau bronzée dont elle ignorait le nom, le sourire taquin de l'hybride reprit de plus belle : il faut dire que l'échange verbal entre le duo et qu'une curieuse femme tenant un livre et en train de reluquer le postérieur de la Zéphyrienne avait de quoi participer à son amusement.

                      Hélas pour elle, tout cela prit fin lorsque son attention se porta vers le reste de l'équipage... Ils étaient donc si peu à avoir répondu à l'appel ? Bien que cela ne l'étonnait pas forcément, cela restait tout de même curieux. La situation à Val pour les Passengers n'étant clairement pas au beau fixe, que pouvait-il bien se passer sur les autres planètes ? Tant de question sans réponse... S'armant d'une cigarette avant d'entrer dans le vaisseau, l'hybride fixa l'extérieur durant quelques minutes tout en consommant son bâton de mort. Pendant un instant, la louve reprit ses vieilles habitudes, analysant ce qu'il y avait à analyser. Elle se surprit même à attendre que Mirrow, son IA, fasse son apparition sur son épaule en lui déblatérant toutes les informations de la mission en cours.

                      Yare yare.    


                      —  Oï, les ptits loups : faudrait penser à grimper dans le vaisseau si vous voulez pas qu'on vous laisse sur place. Au pire, j'ai rien contre de choper votre part de récompense à votre place~

                      Terminant sa cigarette dont le mégot s'était imprégné de son sang, elle tapota contre la paroi du vaisseau pour se manifester aux autres tout en portant un sourire malicieux avant de finalement rentrer dans la carcasse de métal. Naturellement, il n'y avait aucun butin à la clé derrière cette mission de sauvetage, si ce n'était que de la reconnaissance et de la fierté, mais Geleerde aimait motiver les troupes... À sa façon. De plus, il ne fallait pas oublier que la connaissance restait un synonyme de pouvoir : plus elle en apprendrait sur la façon de penser et d'être des nouvelles têtes, plus elle pourrait cerner leur personnalité et savoir à quoi s'attendre...


                      Ou pas.



                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Hein ? C'est quoi ça, un lionceau ? Agrougrou ? Tiens, v'là qu'elle me parle... "My girl" ? Nan mais tu t'fous d'ma tronche la Natsume-bis ? Putain cette paire de loches en plus. Je m'arme d'un sourire carnassier et silencieusement, je m'approche d'elle, lentement, très lentement. Puis, délicatement, je passe dans son dos, contournant ses ailes et... Attendez une secondes ! C'est un griffon du coup ? Lion + ailes, ça fait griffon ! Euh bref... Je passe derrière elle puis mes mains viennent, dans un mouvement rapide, inesquivable, divin... agripper ses nibards avant de les secouer dans tous les sens.

                      -EH BAH ALORS LA REINE DE LA SAVANE ! Y a du monde au balcon ?! Oh ? Ca va les miens sont plus fermes, j'ai eu peur un instant ! je finis par lui lâcher les ballons, repassant face à elle et lui mettant ma légendaire pichenette sur le front Désolé gamine, tu fais erreur sur la personne ! Bah ouais "gamine", c'est pas parce qu'elle a genre dix centimètres de plus que j'ai pas le droit de l'appeler comme ça.

                      -C'pas l'aut' cureuil à qui tu parle de l'aut' côté ? Tu veux être la petite soeur de son Ace Attorney ? Commence par boucler les RP avec déjà ! lui dis-je, la faisant tourner vers la magicienne aux lunettes explosives.

                      Hey, elle m'a provoqué, c'est quand même pas ma faute ! I'm blue... dabedidabeda... Voilà je l'ai dans la tête maintenant, c'est malin ! Ah, y a plus de gens qui arrivent, y a un mec avec des ailes noires qui a l'air tellement badass que ça en dégueule par deux trois orifices (me demandez pas lesquels) et une autre nana avec une BONNE GROSSE QUEUE ! Comme quoi, c'est la journée des futas. Quoique je me sens un peu seule, on dirait que tout le monde se connaît et- OH PUTAIN Y A LE GRIMOIRE WEISS AVEC UN DESIGN TROP COOL DE JEU TOUT POURRI ! Ca c'est du skin qui tue ! Qu'on en fasse des avatars Minecraft !

                      Hey, p'têt que dans tout ce bordel, y a l'admin qui m'a débuff à mon carnet de prez ! Narrateur ! Non. Alleeeeeez, dis-moi lequel c'eeeest ! Tu rêve. Steupléééééé. Désolé, t'as pas accès aux- carnets de présentation oui mais je peux savoir qui est dans le staff ou non ! Quand bien même, je te le dirai pas. Gna gna gna... Donne-moi ça. Hey n- "Geleeeerde", "Jasoooon", "Nashaaar". Harall, si tu fais ça, je supprime le compte, ni plus, ni moins. Wowowow calmos Ramoloss, j'déconnais ! Mais sérieux... c'est lequel ? Pfff...
                      Bon okay, on va faire genre que je sais pas...
                      Ah donc faut rentrer dans le vaisseau que je sais pas ce que c'est ? C'est ce qu'a l'air de dire l'autre louve là.

                      -Haha ouais, tous dans le vaisseau-salope, j'vois l'genre.

                      Harall, c'est dégueulasse et beaucoup trop facile comme blague !

                      -Hein ? J'parlais d'escalope pardon.

                      T'appelle ça un rattrapage ?!

                      Bon, je vais pas rater ma chance d'enfin comprendre ce qu'on veut de moi alors- Attendez, je malaxe une dernière fois les nichons de la lionne là... Mmmmh ouais, toujours moelleux, pas mal. Donc ! Je rattrape la nana aux cheveux noirs et oooooh !

                      -Bonjour à toi, qui n'a jamais commencé le RP avec un androgyne brun ! Dis, tu peux m'faire le topo sur c'que j'fous là, j'ai pas bien situé, rapport avec mon cristal en scénarium là me semble... Hey, tu sens bon la binouze !

                      Alors elle, si son truc, c'est boire, on va bien s'entendre ! Toute buveuse compulsive disposant de nibards est mon amie : Règle N° 69 du guide de la Harall. Je n'ai jamais écrit ça. Y a plein de choses que tu sais pas sur moi. Et depuis quand ?! C'est moi qui t'écris ! Oui sans doute. Ah non, tu joue pas la mystérieuse, c'est pas du jeu. Mouéhéhéhéhéhéhé...
                      Hey, je suis en train de rentrer dans un vaisseau spatial quand même, ça se fête ! Je sors une bière de ma poche Je t'ai pas dessiné de poches ! Tu m'as pas dessiné d'abdos et pourtant j'en ai ! Laisse-moi boire une bière ! J'en sors une deuxième et- Oh putain... je la tends à la madame louve.

                      -Un p'tit coup ?


                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Eh bien eh bien… Il y en avait des gens qui se motivaient à venir ici ! Même des personnes que nous n’attendions pas en cette piste d’atterrissage. Mais honnêtement, le fait de voir et de revoir autant de personnes de Hope, bien qu’elle n’en connaissait qu’une partie de ceux qui se trouvaient là. Peut-être qu’il y en avait ici parce qu’ils ne savaient pas vraiment où aller… Peut-être qu’à force de perdition, l’on pouvait se trouver sur le point le plus « hot » de tout l’univers qui était le terrain de jeu de ces fier et valeureux agents ! Peut-être bien, en tout cas, pendant qu’elle s’asseyait sur son trone de givre, elle tapota discrètement son poignet pour motiver Cortania à lui souffler à l’oreille toutes les informations nécessaires sur ces fameuses personnes qui débarquaient devant elle, et au pire, ce serait de nouveaux dossier à créer et à compléter par les soins de l’IA…

                      Donc première prétendantes, une demoiselle qui semblait être fort bruyante ! Oh, sur ce point, elle ressemblait à Proxima, qui afficha un grand sourire alors qu’elle était décrie par des termes peu gracieux. Néanmoins, elle commençait à poser bien des questions qui eurent l’effet d’au moins surprendre la Centrenuit. L’event de réouverture ? Proxima voyait tout à fait ce dont il en retournait, mais elle haussa tout de même un sourcil de surprise. Se pourrait-il que le quatrième mur ait été mangé ? A ce niveau là, c’était un carnage, et elle se contenta d’hausser les épaules alors que son sourire laissait sous-entendre qu’elle n’était pas aussi unaware que les autres personnes, quand bien même cette nouvelle personne parlait toute seule. Voilà donc l’arrivée bruyante et cinglante de la dénommée Harall !

                      ‘’En tout cas, c’est bien ici pour la mission !’’
                      Fit Proxima d’un sourire en coin, avant de lui faire un petit salut de deux doigt victorieux : ‘’Et du coup, moi c’est…’’

                      Rugissement de lion. Evidemment, cela pouvait couper bien des personnes dans une présentation. Elle cligna des yeux, deux fois rapidement, pour secouer la tête. Entre un assourdissement prononcé qui allait la faire finir dans le même état que le bleuté à côté d’elle, elle crû un instant avoir la berlue en reconnaissant une tête connue… Une blonde, grande, avec des ailes douces et tellement sensibles… de quoi faire un oreiller, si elle n’avait pas déjà cette fonction au niveau du balcon ! Fonction mammaire déjà repérée par la précédente blonde ! Sauf que le petit couac dans l’histoire, c’était qu’elle ne regardait pas au bon endroit, et que donc c’était celle qui, visiblement, causait toute seule, qui se fit considérée comme revue… Oh, elle notait ça ! La main de Proxima vint à trembler un peu, se rappelant un nombre considérable de baffe qu’elle s’était elle-même donnée pour ces lapsus, mais pour le moment, elle n’allait pas interrompre tout ceci, surtout que les deux avaient l’air de bien s’amuser !

                      Elle leva un peu son regard toutefois, constatant qu’il y avait bien des personnes qui commençaient à arriver... Et quelle ne fut pas sa surprise que de voir celui à qui la Centrenuit devait tant de chose ! L’agent Ashfield était là, présent, toujours au poste et toujours debout ! Avec ses grandes ailes de corbeaux… Bon sang, l’être déjà bien badass qu’il était cherchait à en faire trop là, il frôlait la limite du kitch ! Mais restait à voir s’il allait transformer l’essai ou non. Dans tous les cas, elle se leva, se mettant debout sur son pilier, avant de faire un salut plutôt formel en direction de Rock, main au niveau de la tempe. Cela faisait longtemps, et pour tout dire, elle était ultra contente de le revoir, ce qui fit qu’elle ne maintenu pas son aspect trop sérieux, et elle fit un pouce en l’air en faisant un grand sourire. Il semblait par ailleurs être accompagné d’une femme bien sérieuse d’apparence, avec une grande queue de scorpion… Une connaissance à lui ? Visiblement !  Dans tous les cas, n’y tenant plus, elle bondit en avant pour aller lancer la conversation !

                      ‘’Hey ! Jason ! Ça fait un temps ! Oh bon sang, je suis tellement contente de voir que tu va bien !’’
                      Commença-t-elle en lui faisant toujours ce grand sourire, avant de se pencher sur le côté : ‘’Eh bah, un corbeau comme fusion ? Mystérieux, sombre, vif et dôté d’un grand instinct de survie… Ça n’m’étonne pas de toi !’’

                      Elle se tourna vers sa camarade, disposant d’un appendice extrêmement prononcé et, il fallait l’avouer, plutôt inquiétant… Dans tous les cas, elle détailla un temps la concernée… Plutôt impressionnante en fait, le genre d’ex militaire qui pourrait vous faire mordre la poussière lunaire tant son coup de pied dans le derrière aurait un impact retentissant !

                      ‘’Salut, moi c’est Proxima, Proxima Centrenuit ! J’espère qu’on va gérer ensemble !’’
                      Fit-elle en faisant un petit « Thumbs-up » à l’égyptienne, tout en continuant de sourire, avant de se rendre compte de la présence d’une autre personne qui tenait un livre entre ses mains. Bon, dans les faits, c’était plutôt le livre qui avait la personne, mais passons… Cette personne s’approchait donc, jugeant toute la scène avec beaucoup de… Perspicacité ! Il semblait être focalisé sur quelque chose, et la curiosité de la Centrenuit l’obligea à essayer de savoir ce que c’était. Elle essaya donc de se mettre entre le regard du livre et sa destination, c'est-à-dire qu’elle se pencha jusqu’à être à hauteur du postérieur de la concernée. Balayant son regard, elle s’exclama d’un simple petit mot.

                      ‘’Oh.’’


                      Puis d’un deuxième.

                      ‘’Oooooh.’’


                      Et finalement, elle alla voir le livre et sa porteuse :

                      ‘’Hey salut ! J’ai pas l’impression de te connaître là ! Tu es invité ? Oh attend, c’est pas important… Moi c’est Proxima Centrenuit ! Dozo Yoroshiku Oneigaishimasuuuu !’’
                      Elle afficha un nouveau grand sourire, avant de se rendre compte qu’elle avait subitement changée de langue. Elle se tapa poliement la tête de sa bêtise, avant de faire un 180° pour aller voir où le pelotage en règle en était… Juste au passage, il y avait bien eu la louve qui était passée en coup de vent et qui invitait tout le monde à rentrer ! Juste qu’avant ça, l’élémentaliste avait autre chose à gérer. Donc une fois qu’Harall eu terminée sa séance de malaxation gratuite, ce fut au tour de la Proxima de parler avec Anaël.

                      ‘’Hey, Anami…’’
                      Fit-elle en lui posant une main sur l’épaule, le temps de se mettre face à elle… Pour lui décocher une violente claque au visage !

                      ‘’Ça c’est pour t’être plantée alors que t’es aveugle !’’


                      Et à chaque claque, vint le retour !

                      ‘’Ça c’est pour ne jamais être venue sur Nefyria alors que j’ai attendue !’’


                      Et alors que le poing de Proxima se serrait, elle leva ses mains pour prendre dans ses bras la concernée, se mettant sur la pointe des pieds pour réussir à approcher la taille immense de la blonde ailée…

                      ‘’Tu sais pas comment j’me suis inquiétée… Je pensais que t’aillais disparaitre et que j’allais juste devoir t’oublier...’’
                      Elle ferma ses yeux un instant, avant de lui dire : ‘’Alors reste avec nous ok ? Me refais pas de coups comme ça…’’

                      Elle resta ainsi quelques secondes, avant de se décrocher, pour juste afficher un petit sourire, avant de tourner de nouveau talon, pour se diriger vers le vaisseau, où il restait une personne au moins qu’elle n’avait pas saluée.

                      ‘’Hey ! Agent picole ! Tu pensais pas partir t’amuser sans nous tout de même ?! Ça m’aurait attristé tu sais… Hey, tu sais que depuis la mission dans l’espace, on doit toujours aller dans un bar ! Allez, à charge de revanche !’’


                      Elle entra ainsi dans le vaisseau, avant de chercher l’endroit le plus important : le serveur. Comme elle l’avait précédemment annoncée, elle comptait faire un pillage en règle de ce que l’on pouvait trouver ici… Les derniers épisodes de Hope of Thrones, avec Geleerde Stark, Jason Snow et Nashar Lannister ! Rien que ça !


                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Negev
                      groupe
                      Ahem, la narratrice s'excuse pour avoir fait n'importe quoi au post précédent, c'est promis, elle ne fera plus la même erreur !

                      Très bien. Anaël, changée en mi-lion mi-ange, avait l'air d'un véritable gryffon. Mais non, sur Nefyria, c'était un lion, la reine de la savane comme le disait si bien Harall ! Oh, attendez... Mais qu'est-ce qu'elle faisait, là ?! Elle lui prenait les seins ?! La déchue rougit violemment, surprise par ce contact soudain. Elle poussa même un petit cri, comprenant rapidement qu'elle avait abordé la mauvaise personne à cause de sa cécité handicapante. Sa remarque sur sa poitrine était extrêmement déroutante, sachant que plusieurs personnes venaient d'arriver, ce que la blonde avait bien senti via la perception des énergies, mais également en entendant les diverses discussions çà et là.

                      Qu'est-ce que vous- AH !

                      Un nouveau gémissement. Elle venait... De lui faire une pichenette ? Se frottant douloureusement le front en ne comprenant point ce qui se passait, elle écouta tout de moins l'inconnue lui dire qu'elle parlait probablement de "l'écureuil de l'autre côté" (avec en plus des choses dont elle n'arrivait malheureusement pas à en voir - sans jeu de mots - le sens, comme le... rp. Elle savait ce que c'était mais... Qu'est-ce que ça fichait là ?). Se tournant donc vers celle-ci en essayant désespérément de suivre son énergie, elle se pencha vers l'avant pour s'excuser auprès de celle-ci... Qui était déjà partie aller voir d'autres personnes aux alentours, que l'agent HO-3407 n'avait encore jamais rencontrées.

                      Pardonnez-moi my girl ! Je suis restée dans un si long sommeil que j'ai beaucoup de mal à m'habituer à aborder les individus qui m'entourent !

                      Elle... S'était penchée devant Nashar. Hm. Il fallait vraiment chercher à s'habituer très vite, parce que pour la mission, ça promettait d'être pas mal compliqué !
                      Ses immenses ailes, noircies par la fumée des flammes de l'enfer, laissaient toujours tomber quelques plumes qui s'envolaient dans l'air plutôt agréable des lieux sauvages de ce monde. Elles ressemblaient à celles de L'Ashfield, mais en beaucoup plus épaisses et imposantes, sachant qu'elle était un être céleste, contrairement à l'homme qui n'était que simplement croisé avec un corbeau. Sa queue féline balayant le vide, il lui arrivait de grogner sans le vouloir, probablement à cause de la présence des mâles environnants. Une sorte... D'instinct animal d'alpha. Il était très difficile de calmer ces pulsions, mais l'Amitiel se devait de rester courtoise ! C'était une question d'honneur après tout !

                      Voyant qu'on ne lui répondait guère, elle se redressa, intriguée, mais elle fut une nouvelle fois prise au dépourvu par l'autre femme à antennes, qui lui massa encore les seins. Rugissant pour marquer son mécontentement, le visage aussi écarlate qu'une pivoine, elle ne fit cependant aucun geste pour la faire partir, laissant la demoiselle la relâcher par elle-même. Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes de se faire ainsi malmenée, surtout après avoir autant dormi ! Il y avait tant d'agitation, Anaël n'arrivait même pas à réagir correctement et assez vite !
                      Lorsque l'inconnue retira ses mains, l'archange poussa un long soupir. Mais... Malheureusement pour elle, ce n'était pas fini.

                      En effet, une certaine brunette à grand chapeau bleu s'avança vers elle pour poser une main sur son épaule. Curieuse de ce contact soudain, elle fut néanmoins inquiète de penser que cela pourrait être l'autre blondinette de tout à l'heure. Mais... En entendant une voix si familière, elle comprit que ce n'était pas le cas. Toute heureuse, elle se retourna.

                      My girl, je-

                      Une gifle. Ses yeux s'ouvrant grand, dévoilant ses iris bleu roi, elle fut comme... Paralysée.

                      ‘’Ça c’est pour t’être plantée alors que t’es aveugle !’’

                      Oh... Oui. Elle avait dit "heureuse de vous revoir"... Alors qu'elle ne voyait rien.
                      Une nouvelle claque.

                      ‘’Ça c’est pour ne jamais être venue sur Nefyria alors que j’ai attendue !’’

                      Sur... Nefyria ? Uh ? Attendue ? Comment ça ? Anaël ne comprenait pas. Ça devait faire une éternité qu'elle n'était plus revenue à la réalité... Et ces souvenirs ne lui revenaient pas...
                      Posant une main sur sa joue brûlante, elle ne dit rien, gardant une mine choquée. Personne ne l'avait encore giflée auparavant... Et le subir de la part de Proxima... Était quelque chose de réellement surprenant. Ce moment probablement gravée dans son esprit à jamais, elle fut ensuite enlacée... Les paroles qui suivirent la firent frémir. Elle ne pensait pas que la Centrenuit s'attacherait autant à elle pour pouvoir s'inquiéter autant. Ces mots l'attendrirent, et elle sourit.

                      Je resterai avec vous, ne vous inquiétez pas, my girl.

                      Entourant sa taille de ses bras, la déchue la serra contre elle, et elles restèrent dans cette position quelques instants, avant que la brunette ne vienne à se libérer, pour s'éloigner et venir saluer quelqu'un d'autre, à l'intérieur du vaisseau. Un certain... Agent Picole ? Uh ? Anaël soupira à nouveau, avant de suivre la petite boule d'énergie. Elle se sentait un peu perdue, et ne savait pas vraiment comment se présenter à tout ce beau monde, alors elle ne préféra pas venir les interroger.



                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 69637601_p0
                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
                      Les voilà à bord du vaisseau, plus spacieux qu’il n’en avait l’air. Dahlia ne se sentait toujours pas à l’aise avec sa nouvelle condition, encore moins à présent qu’elle croisait d’autres agents de près. Ces derniers durent plusieurs fois s’incliner à son passage parce que cette fichue queue de scorpion ne cessait de se mouvoir en dépit de sa volonté. Dahlia souffla bruyamment, agacée, elle avait horreur de se faire remarquer pour des conneries de ce genre. Non parce qu’en général, la jeune femme aimait faire tourner en bourrique leur supérieur Carter, ça c’était un domaine qu’elle maîtrisait plutôt bien !

                      Alors que le duo cherchait toujours un coin tranquille où se poser, certains regards intrigués fixaient Dahlia. Enfin, la combattante pensait que c’était son excroissance qu’on regardait et ne se doutait pas encore de ce qui se tramait dans son dos, ou plutôt, derrière ses fesses... La jeune femme roula des yeux, vivement qu’ils décollent et quittent cette planète où elle n’était pas près de refoutre les pieds !

                      Le duo finit par trouver un coin assez tranquille où peu de monde étaient rassemblés, quand Proxima, debout sur son pilier de glace se rapprocha d’eux et salua Jason dans une posture solennelle. La Zephyrienne haussa un sourcil, cette fille était beaucoup trop extravagante, le cœur quelle mettait à faire un aussi grand sourire lui fit juste secouer la tête. En temps normal la soldat aurait certainement été amusée mais, disons qu’elle n’était plus trop d’humeur. Les commentaires incessants de Doku sur son incapacité motrice commençaient doucement à lui taper sur le système. Si elle avait pu, elle se serait fait une joie d’en faire un scorpion grillé à point.

                      Proxima paraissait beaucoup aimer Jason, enfin aimer, elle semblait carrément fan de lui et de son aura mystérieuse, sombre et vive, d’après ses dires. La brune se demanda à quel moments ces deux-là s’étaient rencontrés et combien de fois la magicienne était tombée dans ses bras pour qu’elle en ait presque les yeux qui brillent. Bon elle était un peu mauvaise langue, elle n’avait pas l’air méchante, mais, comme dit, son humeur n’était plus au beau fixe. Lorsque la Centrenuit se tourna enfin vers elle, Dahlia décida qu’elle ne méritait pas qu’on passe ses nerfs sur elle et esquissa un léger sourire, histoire de dérider son visage fermé et ne pas paraître comme une princesse des glaces.

                      « Salut, Dahlia Gardilho, pour le moment je crois que tu gères mieux que moi... » Répondit-t-elle d’un air un peu blasé tout de même.

                      Pensant que Proxima se rendait enfin compte de l’excroissance dans son dos, la sacrifiée l’observait se pencher pour voir derrière elle. Seulement, la jeune femme commençait à se pencher un peu trop bas à son goût et Dahlia fronça ses sourcils en se tournant d’un quart.

                      « Qu’est-ce que tu fixes- ? »


                      Là, elle remarqua une autre magicienne, enfin, en apparence, penchée vers son postérieur. A ce moment-là, la militaire inspira du nez, prête à réserver à cette espèce de voyeuse le même sort qu’à tous ceux qu’elle prenait en flagrant délit. Mais son côté scorpion parla à sa place et le dard menaçant alla se planter dans l’un des yeux de la marionnette. L’appendice se redressa, le pantin de bois se balançant mollement de gauche à droite à présent qu’il avait quitter le sol. Sur le coup, Dahlia avait écarquillé des yeux, pensant l’avoir blessé, mais se repris en voyant qu’il n’en était rien.

                      « Je pense pas que j’aurai regretté finalement... » Murmura-t-elle d’un air sombre en fixant le pantin.

                      Dahlia attrapa le mannequin par la gorge et le retira sans ménagement de la prise du dard, l’inspectant pour comprendre comment cette chose sans vie pouvait se déplacer, avant de remarquer un détail qui lui avait échappé. La marionnette tenait un livre dans ses bras, et celui-ci avait un œil. La jeune femme plissa les siens et arracha le bouquin des bras avant de balancer le pantin à quelques mètres parterre, sans plus de cérémonie. L’œil cligna, semblait même paniqué, qu’est-ce que c’était encore ? Et ce bonzaï sur la couverture, une fusion ? Dahlia tenait le livre rouge par sa lanière, l’œil étant par conséquent à l’envers.

                      « J’espère pour toi que tu sais parler pour t’expliquer, ou tu risques de perdre pas mal de pages, c’est moi qui te le dis ! »

                      Dahlia peinait à croire qu’elle parlait à un livre mais au point où elle en était... Elle venait de se faire reluquer par un bouquin, qu’est-ce qui ne tournait pas rond ici ?!



                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Scarlett Oxton
                      groupe
                      Silencieuse...

                      Tu t'étais comme à ton habitude isolée de la masse grouillante alors que tu avais pénétré dans le vaisseau sans quémander quoi que ce soit. Ton apparence proprement cachée, celle-ci n'avait changer que de très peu en foulant cette terre à l'aide de ton cristal. En effet, quiconque avait le hasard de pénétrer sur cette planète se voyait être soumit à ses règles. Et cela passait par partager son enveloppe charnel avec un autre être vivant. De ton coté, ton esprit était bien trop fermé pour que l'on t'impose une espèce fortement consciente. Au final ton apparence n'était qu'une hybridation d'une plante avec ta chair humaine. Tu restais maitresse de ton corps sans prendre le risque que l'on s'introduise dans tes pensées.

                      Enfin bref... Tu n'étais pas là pour la même raison que la plupart des gens autour de toi. Non, tu n'avais qu'une mission en tête et celle-ci avait pour sujet le livre muté en banzai qui venait de mater le derrière d'une inconnue. On t'avait résumé sa nature depuis quelques temps déjà et en tant que fin limier, tu l'avais pris en chasse sous les ordres directs des hautes pontes. Bien qu'en réalité, ce n'était pas une chasse dans laquelle tu t'étais engagée mais plutôt une surveillance rapprochée. Aussi mystique et potentiellement malfaisant était ce livre, il attirait la curiosité de tes supérieurs.

                      Ce n'était pas à toi de juger quoi faire de lui, tu ne faisais qu'appliquer les ordres. D'autant que tes supérieurs n'étaient pas dupes. D'entre tout les éléments au sein du corps armé, tu étais celle la plus à même à traiter avec ce genre d'entité. Un soldat incorruptible et compétent... C'était une denrée bien trop rare de nos jours.

                      Alors tu te contentais d'observer l'agitation autour de toi avant de te trouver une petite place appuyée contre un mur. Pleinement capable de tes mouvements et de tes réflexions, ta mission ne se retrouvait pas être contrainte par les dogmes de cette planète. Heureusement, tu n'aurais pas aimé avoir à entre en opposition avec celle-ci simplement pour cette créature ésotérique.

                      Mais voilà, sous ta capuche, alors que tu ne faisais aucun geste ou aucun mot apte à trahir ta tranquillité, tu te retrouvais obliger d'intervenir. La cible que tu étais venue surveiller se retrouver dans une situation épineuse et cela n'allait clairement pas dans tes intérêts de laisser dans une pareille position. Bien que tu n'avais aucunement envie de l'aider personnellement, tu faisais cela par devoir plus qu'autre chose.

                      Alors tu t'approchas, d'une foulée tranquille, tes yeux scrutant chaque partie de l'individu ayant saisi le fameux livre. Elle semblait apte au combat, et son appendice nouvellement acquis à cause de la planète ne rendait pas l'intervention facile. Mais tu ne craignais rien, tu n'avais aucun désire et aucune peur. Si tu devais faire bouillir ses organes internes pour qu'elle lâche ce livre, tu le ferais sans aucune hésitation.

                      Ainsi tu portas ta main au niveau de son poignée, tes yeux perçant directement les siens.

                      - Lâche ce livre.


                      Ce n'était pas une menace mais plutôt une injonction. Personne ne voulait avoir à s'échanger des coups avant même le départ de la mission. Mais contrairement à tout ceux autour de toi, toi tu l'avais déjà débuté depuis bien longtemps ta mission. Évidemment, ta métamorphose n'avait pas su cacher ton visage déformé par des entailles béantes. Elles étaient signes qu'il fallait bien plus que des gros muscles ainsi qu'un gros dard pour te dissuader de faire quoi que ce soit.

                      - Ce n'est qu'un... malentendu.


                      Ainsi, usant un peu de ta magie, tu vins à saisir le livre en lui prenant des mains. Si elle voulait continuer sa vengeance puérile, elle savait désormais que c'était à toi qu'elle devait s'en prendre. Portant ton regard vers l’œil balbutiant sur la couverture, tu vins à le poser vers le pantin désarticulé balancé à quelques mètres. Tu étais capable de pressentir la magie qui émanait de ce livre et la manière dont il contrôlait le pantin, mais ce n'était que des suppositions dont il fallait encore prouver la véracité. Dans tout les cas, le livre était désormais au courant de ta présence, et si celui-ci avait jusqu'ici présumé être seul il faisait désormais face à sa propre arrogance maladroite.

                      Quant à la femme à la queue baladeuse, tu vins à lui jeter un dernier regard afin de t'assurer de son attitude. Enfin... Elle semblait être raisonnée ou du moins ne rien en avoir à foutre plus que cela. Dans les deux cas, qu'importe ses véritables pensées, tu te contentais de sa passivité comme réponse.
                      Apparence de Scar :

                      https://jolstatic.fr/www/captures/537/6/51276.jpg avec des cicatrices béantes sur le visage.


                      [Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 1gkr
                      vava
                      Tractatus de Monstrum
                      groupe
                      Il ignorait jusqu’où il avait suivit la dame mais il était toujours fasciné par cette queue de scorpion. Quel dommage, quel gâchis de ne pas avoir le spécimen entier ! Il se serait contenté même de n’avoir que les pinces en plus ! Il pouvait n’en apprendre déjà tellement plus rien qu’avec celles-ci ! Il retombait en amour avec une de ses anciennes passions… Jusqu’à voir le visage d’une jeune femme apparaitre dans son champ de vision et ainsi attirer son attention.

                      Madame Proxima ? Oui, bonjour ? Un invité ? En quelque sorte … Pas important ? Ah, d’accord. Euh, Tractatus de Monstrum, enchanté ? Domo-arigato ?
                      Cela, c’est ce qu’il aurait bien voulu dire mais bien évidement, aucun mot ne sortit de sa bouche, simplement des battements de paupières confus. Et dans cette confusion, bien entendu, il resta figé car forcement, il se sentait à la fois idiot et stressé de ne pas savoir comment répondre avec les moyens qu’il avait. C’était trop tôt pour l’envoyer en mission, il n’avait même pas encore trouvé de moyen efficace de faire passer ses intentions ! Mais finalement, la femme fit demi-tour elle-même comme si de rien n’était. Quelle étrange jeune femme.
                      Et subitement, un choc conséquent se fit ressentir dans le pantin qu’il contrôlait. Etrange … Que se passait-il ? Il fut distrait et … Par instinct, il ordonna à la marionnette d’orienter sa main afin de pivoter le bouquin vers le haut …


                      Et il écarquilla l’œil d’un air choqué et paniqué lorsqu’il vit un aiguillon logé profondément dans l’œil de ce qui était un jour sa femme ! Si la mort était une expérience traumatisante, celle là en était une autre. Et il ne pouvait rien faire ! Pas crier, pas l’aider, pas détourner le regard … Ou plutôt, il pouvait mais … Comment pourrait-il avoir la composition de le faire maintenant ?! Sa femme venait de se faire poignarder l’œil ! Il en était presque à confondre cette pâle illusion avec la réalité.

                      Dans tout les cas, il restait impuissant et changea de main, faisant désormais face à la dame qu’il suivait jusqu’ici. Ah ! Peut-être avait-il une vague idée du pourquoi de sa situation actuelle, désormais mais cela ne retirait aucunement la crainte dans son œil. Quel héro il faisait pour Akerys, d’ainsi trembler de toute ses feuilles … Métaphoriquement parlant, en tout cas, puisque le livre ne bougeait pas, lui. S’expliquer ? Perdre des pages ? Deux choses qu’il ne pouvait pas faire ! Il n’avait pas de corde vocale et ne pouvait s’autorisé à se détacher de pages ! Non pas pour son intégrité physique mais parce qu’il n’avait aucune idée de ce qui pourrait se passer concrètement si la magie de ses pages finissent ainsi libérée aussi subitement ! Il avait du mal à imaginer une solution pour se défaire de cette … Situation. La seule chose qu’il pouvait faire était de refaire vivre le pantin qui a été jeté à l’autre bout du vaisseau, pour ainsi dire.

                      Mais avant que la marionnette puisse se remettre sur pied, une autre main vint intercepter celle qui la tenait. Lâcher le livre ? Cela serait une merveilleuse idée ! Le livre ne se sent pas comfortable à être tenue de façon si menaçante et la tête à moitié à l’envers !  Un malentendu ? Complétement ! Peut importe qui avait dit ça, elle pouvait rapidement comprendre les choses et des gens comme ça, dans ses situations, c’était une bénédiction ! Il voulait appuyer les dires de l’autre dame et s’y força donc, utilisant une petite portion de sa magie pour … Doucement s’ouvrir et se refermer, faiblement… Non, il allait arrêter en fait. Faire de si maigre signaux si confus avait le dont de déjà le fatiguer… Quelle plaie, réellement.

                      Finalement, il pu apercevoir le visage de sa sauveuse lorsqu’il passa de mains. Son œil semblait légèrement calmé et … Oh … Cette femme … Elle semblait avoir un réel caractère. Il pouvait le voir dans ses yeux. Les blessures sur son visage n’étaient que superficiels, rien que puisse freiner son admiration pour cette personne. Il le devinait … Elle était froide. Mystérieuse. Elle ne semblait avoir peur de rien. Quelle femme ! Quelle générosité de sa part ! Il n’aurait pas cru mais cela lui faisait certainement de l’effet ! Mais finalement, il se retrouva à coté du pantin de sa femme et être déposé ainsi lui fit reprendre ses esprits. Il était temps de reprendre les choses en mains, un peu. Il venait d’apprendre sa leçon ! Le pantin de sa femme ? Non. C’est terminé. Plus en mission. Aller, zouh ! En un clin d’œil, un des pantin accroché à la ceinture de sa « femme » grandit, une page noir du Tractatus de Monstrum se détachant du livre pour s'y coller, et prit très rapidement l’apparence d’un Chevalier d'Aster masculin qui se saisit de la ceinture de pantin pour se l’attacher alors que la femme à terre redevenait une marionnette pas plus grande qu’un avant-bras, et encore.

                      Le chevalier prit alors le livre, accrocha le pantin à moitié détruit et vint s’incliner solennellement devant l’étrangère qui l’avait sauvé. C’était le moins qu’il pouvait faire pour la remercier, à défaut d’avoir la parole. Bien entendu, le chevalier était au même niveau que sa femme précédemment : articulation visible et visage figé. Cependant, il voulait faire les choses bien… Et n’avait rien contre la dame scorpion, même si celle-ci l’avait menacé ainsi. C’était sa faute, après tout, il s’en rendait compte. Il tenta alors de se faire comprendre … Le nouveau pantin pointa la queue de scorpion de la dame avant de pointer les deux yeux du pantin et a répété le mouvement de l’un à l’autre pour lui faire comprendre que son regard allait vers l’appendice d’insecte. Puis, pour lui faire comprendre qu’il était un passionné de ce genre de chose, le pantin coinça le livre sous son bras et … Forma un cœur avec ses mains… Oui. C’était niais… Mais sur le coup, il ne voyait pas d’autres moyens d’expliquer son sentiment.

                      Il espérait de tout cœur que le message était passé… Mais en attendant, il se tourna vers la femme écorchée au visage et tenta d’exprimer son enthousiasme à son égard, lui faisait un pouce vers le haut ! Il était beau, le noble héro d’Akerys, le bouquin de la légende, gardien de la sagesse et de la connaissance ! Des cœurs et des « Thumbs up » all around ! Mais il faisait avec ce qu’il pouvait. Désormais, il allait suivre cette étrange personne qui l’avait sauvé. Elle semblait être une personne de confiance. Elle l’avait sauvé, après tout ! Elle ne pouvait qu’avoir de bonne intentions à son égard, n’est-ce pas ? Hein ?


                      Dernière édition par Tractatus de Monstrum le Dim 19 Mai 2019 - 13:54, édité 1 fois
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas