REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Partagez
vava
Geleerde
groupe



CODE 4073
[ Arc 1 - Mission Alpha ]
[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 Gel10


 

Marchant d'un pas lent dans les couloirs, son regard s'attarda longuement sur les parois du vaisseau. Depuis combien de temps n'avait-elle pas pu en voir un fonctionnel ? Cette pensée entraîna une étrange nostalgie que la louve se surprit à reconnaître avant de finalement la chasser de son esprit. Inutile de ressasser le passé, il était temps pour elle de mettre le nez dans cette affaire et chercher à comprendre ce qu'il pouvait bien se tramer. Si l'habituelle légèreté taquine de la louve semblait avoir fonctionné pour ceux qui avait pu la voir, ses pensées vagabondèrent dans un but précis.

— Ton... Cristal ?

Bien naturellement, la jeune Harall vint perturber cet instant de paix en lui emboitant le pas. Allons bon, voilà qu'elle tombait sur une surexcitée du dimanche qui lui parlait de RP, d'androgyne et de... Scénarium.

Qu'est-ce que. Bordel.

Passant sous silence les premiers mots que cette dernière prononça et dont elle n'en comprenait pas le sens, Geleerde prit une seconde de réflexion pour analyser Harall, le visage relativement fermé.

— Ah, ce truc-là. J'aimerais bien qu'on m'explique aussi.

D'un soupir, l'hybride s'apprêta à rompre la conversation en s'éloignant. Pour être honnête, communiquer en tête à tête ne lui donnait guère envie. Faire bonne impression à la majorité, être elle-même comme certains avaient pu la connaître, ne pas éveiller des soupçons inutiles... C'était déjà bien suffisant. Cependant, que pouvait-elle bien faire face à la proposition de Harall et de l'utilisation de son étrange magie, vraisemblablement capable de faire apparaître de l'alcool de ses poches ? Sans déconner, c'était concrètement possible, ça ?

— Alors, primo : faudra que tu m'expliques comment t'as fait ça et deuxio... T'as intérêt à m'apprendre la technique un de ces quatre pour que j'en fasse de même.

Laissant apparaître discrètement un sourire taquin sur son visage pendant qu'elle pointait du doigt les poches de Harall, l'indomptable amorça son geste pour récupérer la bière offerte par la grande blonde. Il n'y avait rien à craindre à ce niveau : les effluves de l'alcool étaient saines, dénuées de toute trace de poison. Hélas, les voix aux alentours rappelèrent à l'ordre la situation du moment : premières vibrations du vaisseau annonçant que le décollage allait être imminent, Geleerde roula des yeux de dépit.

— Le boulot d'abord, je suppose.

Évidemment, elle n'allait pas non plus laisser une bière gratuite lui filer entre les doigts. De ce fait, lorsqu'elle se tourna pour faire dos à Harall, elle prit tout de même la peine de récupérer le verre discrètement et rapidement. Un regard derrière elle à nouveau pour fixer la Solarkienne, la louve lui décerna un clin d'œil tout en lui faisant signe de son index d'être discrète à ce sujet.  Pendant qu'elle vidait le contenu du verre dans l'une de ses gourdes en peau de bête qu'elle portait sur les hanches, ce fut au tour de Proxima de l'aborder : comme à son habitude, la magicienne restait toujours aussi énergique et d'humeur joviale.

L'hybride fut d'ailleurs particulièrement étonnée qu'elle se souvienne de son pari et de la soirée au bar qu'elle avait promis. Décidément, les retrouvailles entre anciens membres de HOPE avaient de quoi être surprenantes. Repartie aussitôt qu'elle était arrivée, la Centrenuit disparue de son champ de vision quelques secondes plus tard, ne laissant finalement à l'indomptable que la possibilité de la saluer d'un rapide geste de la main. Agent picole, hein. Elle n'avait pas particulièrement tort, après tout.

Toutefois, à peine venait-elle de quitter le champ de vision des deux jeunes femmes, que le sourire éphémère de Geleerde disparu aussitôt, ne laissant sur son visage qu'une expression glaciale. Au fond d'elle, l'indomptable n'était pas spécialement d'humeur à rire ou plaisanter. Si elle le cachait avec quelques répliques détachées, il suffirait d'un geste ou d'une action de trop... Pour que tout bascule.

Maudit sois-tu, Jevast.



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



Peu après être monté à bord du vaisseau, le Corbeau fut abordé par la Centrenuit. Bien qu'il ne soit clairement pas d'humeur, le brun ne put s'empêcher d'esquisser un sourire face à la magicienne au chapeau melon. Elle n'avait pas du tout changé ! Enfin, si on omettait le fait qu'elle avait cette apparence fusionnée avec un écureuil due à leur présence sur Néfyria, naturellement. Elle était toujours aussi énergétique, comme une pile électrique ! Un peu trop pour lui, c'était un fait. Mais cela lui fit malgré tout plaisir de la revoir.
- Salut, Proxima. Un écureuil, hein ? Ca te correspond plutôt bien, à toi aussi, commenta t'il simplement avec un petit sourire en coin.

L'échange fut plutôt bref. Comme toujours, la magicienne ne tenait pas en place. Elle s'intéressa rapidement à Dahlia avant de s'éloigner. Le brun, de son côté alla s'assoir sur un des fauteuils les plus à l'ombre du vaisseau. Il observa alors avec une grande attention la scène qui se produisit sous ses yeux, et qui démarra avec ce drôle de livre puant la magie noire. Jason n'était pas un mage, et il n'était pas versé dans les arts occultes, mais il savait que ce truc risquait de leur poser problème.

Toutefois, lorsque la première chose qu'il fit fut de réussir à foutre en rogne la sacrifiée en matant ses fesses avec trop d'insistance, Rock ne put réprimer un sourire particulièrement narquois, heureusement dissimulé dans les ombres, et seulement éclairé faiblement par intermittences, lorsqu'il tirait sur sa cigarette.

Toutefois, ce sourire s'évanouit assez brusquement lorsqu'une inconnue intervint de manière assez sèche et se saisit du poignet de Dahlia en lui ordonnant de lâcher le livre. Aussitôt, Jason glissa sa main droite dans sa veste, et ses doigts se refermèrent sur la crosse de son arme. Il resta assis, et patienta, ses yeux dorés observant la scène depuis les ombres. Mais à la moindre "erreur" de la part de l'inconnue, le Traqueur était prêt à dégainer, et à renverser les pièces de l'échiquier. Heureusement, il n'eut pas à le faire...

Lentement, le Corbeau relâcha l'étreinte de ses doigts autour de son arme, et laissa retomba son bras le long de son corps, sans toutefois lâcher du regard le trio. Tant que Dahlia ne serait pas revenue près de lui, il ne se détendrait pas, de toute façon... Cette étrangère, et ce Livre étrange, il ne les sentait pas. Pas DU TOUT...

Selon ses "dires", le Monstrum s'intéressait surtout à l'appendice insectoïde de l'Egyptienne, ou du moins c'était ce qu'il affirmait, car il fallait bien reconnaître que la jeune Gardilho possédait de très belles fesses. Aussi, le brun haussa t'il les sourcils lorsque le livre tenta de se justifier de cette manière. Toutefois... Ce n'était qu'un livre, après tout, n'est ce pas ?

Un livre doté d'un oeil, puant la magie noire, qui semblait avoir une étrange alliée à ses côtés, qui avait éveillé l'instinct de Jason dès les premières secondes qu'il l'avait vu, et qui avait failli déclencher une rixe avant même que la mission ne commence... Cela faisait quand même beaucoup d'un coup...



Dernière édition par Jason le Lun 20 Mai 2019 - 17:29, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Nashar
groupe

Code 4073

image nash


Le brouhaha ambiant forçait Nashar à fermer les yeux. Il n’était pas spécialement heureux d’être ici. Il ne l’était pas en fait, tout simplement. Il avait déjà fort à faire pour que ses plans donnent des résultats concrets, et maintenant qu’il était obligé de jouer les chiens d’Akerys, il n’arrivait plus à trouver le temps pour ses desseins. Bien que son nouveau statut lui donnait des avantages, cela se faisait au prix d’appels imprévisible et obligatoire au devoir. Chose inadmissible lorsque l’on essayait de dominer une planète.

Alors, pensant que cela ferait passer la mission plus rapidement, le bleuté se contenta d’ignorer, autant que possible, ce qui se passait. Bien sûr, il retourna ses salutations à Proxima, dont il se rappela soudainement l’existence. Lorsqu’elle s’en alla, c’est-à-dire 0.01s après son arrivée, il se replongea dans son état d’isolation sociale. Cet état était tel que, malheureusement, il pouvait induire des problèmes chronologiques dans l’ordre où s’était véritablement déroulés les évènements ; mais passons.

À peine avait-il fermé les yeux qu’il sentit une étrange magie, semblant provenir d'un... Livre ? Magie sans doute considérée comme interdite à Akerys, mais pas pour Nashar. Au cours de sa “remise à niveau”, qui avait pour objectif de le naturaliser en citoyen Akers, il comprit que la Magie noire n’existait pas vraiment. En tout cas, il n’arrivait pas à la différencier de la magie normale. Était-ce parce que Valice et Akerys utilisaient l’énergie de la nature différemment ? Ou était-ce à cause du démon qui était à l’origine de ses pouvoirs ? Il ne le savait pas, mais devait faire attention : ce qu’il considérait comme simple magie pouvait être un sort interdit aux yeux des autres.

Scrutant la source de magie inconnue de ses sens magique, Nashar décida finalement d’ouvrir les yeux pour mieux l’apercevoir. C’est à ce moment qu’il entendit une inconnue crier des absurdités. 4ème mur ? Acheté émelle ? La dénommée Harall n’avait prononcé qu’un seul mot connu de l’Empereur : bière. Mais avant qu’il ne pût vraiment essayer de déchiffrer son langage, son corps réagit à un rugissement. Enfin, son corps de bélier. L’animal prit immédiatement peur, hérissant les poils du Déchu, alors que la partie humaine ne bougea pas d’un pouce. Peureux qu’il était cet animal.

Tournant son regard vers la source de la terreur de son compagnon du jour, il découvrit une femme, visiblement aveugle, moitié lionne. Cette dernière s’excusa, avouant ne pas comprendre le principe de fusion à Nefyria. Nashar ne lui en voulait pas, il ne comprenait pas non plus. Il acquiesça de la tête, avant de décider de reprendre son isolation.

Beaucoup de choses survirent alors. L’arrivée de Jason le croassant, et non le croissant, accompagné d’une brune à queue de scorpion, l’altercation avec la source d’énergie étrange, son “sauvetage” par une balafrée et bien évidemment, Geleerde qui prenait les devants. L’instinct du bélier intimait par ailleurs à Nashar de ne pas la suivre : les loups et les moutons, une grande histoire. Mais dans la relation forcée qui les unissait, l’Empereur avait toujours le dernier mot. Il emboita donc le pas à la louve, en remarquant que, pour la deuxième fois, l’aveugle s’excusa auprès de lui. C’était une erreur, apparemment, mais il les accepta tout de même d’un autre signe de la tête. C’est à ce moment que le fait qu’elle ne pouvait pas le voir faire lui traversa l’esprit. Bah, tant pis.

vava
The Birther
groupe
logo

Code 4073 : Tour 2


Situation RP

Les minutes passent et peu à peu, vous voici tous enfin réunis pour la mission. Les natifs et passengers vous regardent, vous analysent, essaient de vous comprendre. Malgré vos fusions, peu d’entre vous semblent à l’aise avec votre nouvelle partie Nefyrienne. La plupart des natifs vous regardent d’un air amusé. D’autres se méfient de vos apparences et de vos comportements désinvoltes. Quelques Passengers, même s’ils vous sont reconnaissants, doutent même de vos qualifications pour mener à bien cette mission. Les derniers préparatifs sont enfin prêts et on vous fait signe à tous de bien rejoindre le vaisseau si cela n’a pas déjà été fait. Convenant qu’il valait mieux commencer la mission au plus vite, le Croiser GR-742 décolle immédiatement après. Peu à peu, vous quittez donc l’attraction gravitationnelle de Nefyria, pendant que tout le monde se retrouve dans la salle de détente. Le pilotage automatique calibré, il ne reste plus qu’à attendre d’être sur place. Le Chef de l’opération, l’Agent Braham, consulte quelques dossiers avant de finalement reporter son attention vers chacun de vous. Si certaines têtes qu’il aurait déjà croisées à HOPE lui reviennent en mémoire, il est évident qu’il ne connaît pas tout le monde ici.

Son regard s’attarde donc un peu plus longuement vers Harall, Tractatus de Monstrum et Scarlett Oxton. De ce que d’autres Agents avaient pu lui dire, la première est une errante, fraîchement arrivée à Solarii, tandis que les deux autres, sont des natifs d’Akerys. Loin d’être l’aide qu’il espérait au préalable, Braham ne jugeait pourtant jamais un livre à sa couverture : il s’attendait donc à faire preuve de conciliation malgré leurs carrures pour le moins atypique.

Je vous préviens, le voyage risque d’être un peu mouvementé. Je viens de m’apercevoir que les stabilisateurs sont quasiment HS. Ne m’en voulez pas, je ne suis arrivé qu'hier, héhé.

Effectivement, le Croiser tremblait de temps à autre. Rien de bien méchant pour ceux qui avaient dû naviguer dans une pluie de météore.

Je suis l’Agent Supérieur Braham. On m’a désigné comme Chef de cette mission. Mon second sera l’Agent Asrah.

Le susnommé, adossé à un mur, acquiesça d’un simple mouvement de tête sans même regarder son supérieur, gardant toute son attention sur le livre qu’il était en train de consulter.

Notre équipe comporte aussi cinq non-agents : la scientifique Mahla, qui a capté le code 4073, Sifmal, un Sage du Syrf Kala, Harall, légionnaire du Nim Row, Tractatus de Monstrum et Scarlett Oxton, deux membres de l’Ordre des Jewelers. Nous vous remercions, au nom de HOPE, de bien vouloir représenter vos mondes durant cette mission.

Le regard franc, il hocha de la tête en signe de gratitude. Par la suite, le reste de l’équipage se présenta un à un, le plus sobrement possible. (Le détail de la présentation se trouve dans la partie « Présentation de l’équipage » du tour 1) Lorsque cela fut terminé, l’Agent supérieur en chef ajouta :

Bien. Et si le reste d’entre vous se présentait rapidement ? À moins que vous ayez des questions ?





Vous pouvez désormais poser vos questions aux PNJ de l'équipage. Bien-sûr, nous vous demandons de ne pas les incarner, afin que le MJ gère les réponses. Les informations véridiques seront signalées explicitement au moyen d’un cadre spécial autour de ladite information. (Voir l'exemple avec les stabilisateurs qui sont quasiment HS.)

La fusion entre l'animal ou le végétal n'est plus d'actualité après le décollage du vaisseau.


vava
Proxima Centrenuit
groupe
Bon eh bien, tout est bien qui pouvait s’passer de bien non ? Anaël venait de recevoir l’aller et le retour avant de récupérer un calin, Nashar était perdu dans ses pensés, le livre était malmené et bref… Une journée normale chez les agents de Hope hum ? En tout cas, personne n’était encore mort, et c’était déjà une petite victoire lorsque l’on considérait les différents caractères très particuliers que l’on avait ici et là. A croire que la fine fleur de la grande organisation spatiale était en réalité une troupe de cirque. Cela rappelait évidemment quelques films assez classes, les Hoxpendables…

Mais trêve de bouteille et de bravoure, tout le monde finissait par monter à bord du vaisseau, ce qui laissait croire que ça allait être serré au fond du croiseur… Lorsqu’elle avait été dans l’espace pour la mission d’urgence, ça avait été un bazar fou, mais vu qu’ils n’avaient été que trois à entrer dans un croiseur, ils ne furent pas en manque d’espace, bien que Mun fasait à l’époque bien six mètres cubes. Une véritable armoire à glace ô combien impressionnante et garnie en fourrure… Mais il n’y avait pas la peluche la plus grande du multivers ici, donc il faudrait faire autrement.

Mais avant de pouvoir profiter pleinement du pillage en cours des informations, il y eu le droit à un petit discours du capitaine. Pfu, ce n’était pas Proxima, pourtant son travail avait été exemplaire et… Bon, pas forcément le plus concluant dans les faits, mais elle avait remplie le job ! Donc c’était quelqu’un qu’elle avait peut-être déjà croisée ? Elle hocha la tête et un peu les épaules alors que deux agents indiquaient donc qu’ils seraient là pour gérer la chaine de commandement, tandis que sur le côté, il y avait cinq civils présents… Trois venaient d’arriver, à savoir la grande aux antennes, le livre et… Oh, quelqu’un qu’elle n’avait pas vu avant ! Venait-il d’arriver lui aussi ? Avait-il falsifier son billet d’entré ? Il semblait bien... D’autant que ce fut le tour des présentations, et forcément, Proxima fut vive à réagir !

‘’Moi moi ! Alors, Proxima Centrenuit, agent de Hope et tout le tralala ! Elémentaliste de qualité ! Je peux manier l’eau, la glace et la gravité !’’


Pour illustrer ses propos, elle vint pour se divertir à commencer à marcher sur le mur, forçant sa gravité de telle manière à ce qu’elle puisse se retrouver la tête en bas. Elle vint s’asseoir en tailleur au plein milieu du plafond, en faisant un grand sourire !

‘’J’vais faire en sorte que le moindre problème rentre chez sa mère le plus rapidement possible ! Que ce soit un astéroïde, un monstre spatial ou une lettre de l’URSAF, ça va chauffer pour eux !’’


Elle tapa son poing dans sa main alors qu’elle tendit sa main, pour faire un petit « Boup » sur le nez de la personne la plus grande, à savoir Anaël. Faute de lampadaire, c’était la blonde qui dépassait tout le monde.

‘’Du coup, on commence les paris quand ? J’veux savoir sur quoi on mise qui paiera la première tournée générale au bar le plus proche !’’


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 1523862385-proxima3


"Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

- Spatiale !
- Combat !
- Mélancolie des astres !
- Maladresse !
vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
Une jeune femme venait d’attraper le poignet de Dahlia, son visage balafré  laissa penser la jeune femme qu’elle devait être une sorte de militaire, en tout cas sa posture le laissait croire. Un malentendu hein... Si cette espèce de livre lui appartenait elle ferait mieux de le surveiller comme il se doit... La brune en avait déjà ras-le-bol, elle avait juste eu besoin de passer ses nerfs à fleur de peau sur quelque chose et c’était chose faite.

« Si tu l’dis, surveille-le mieux que ça. »

Dahlia allait s’en aller rejoindre Jason lorsque le livre se manifesta et se mit à expliquer via un autre pantin tout aussi étrange que c’était sa queue de scorpion qui l’intéressait. Elle aurait été ravie de pouvoir lui donner pour s’en débarrasser. La Zephyrienne observait le mannequin mimer un cœur de ses doigts de bois et tout ce dont elle avait envie était de s’éloigner de cet énergumène au plus vite, ce qu’elle fit sans attendre sans un mot de plus.

Tous les volontaires présents enfin réunis dans le vaisseau, le décollage fut amorcé, au grand plaisir d’une bonne partie d’entre eux car cela signifiait que leur fusion allait enfin cesser. Le Croiser GR-742 trembla légèrement avant de quitter la planète luxurieuse. Quelques instants plus tard, Dahlia retrouva sa vue normale et se frotta les yeux énergiquement, revoir correctement lui donna un léger vertige, mais ne plus sentir de gêne dans son dos lui fit bien vite oublier l’épisode.

Le capitaine du vaisseau prit la parole... Ca commençait bien...

« C’est vachement rassurant tout ça... » Murmura Dahlia mollement.

Est-ce qu’il y avait d’autres choses dont il s’était aperçu tardivement, ou c’était tout... Le capitaine Braham présenta rapidement son équipage et la soldat écouta d’une oreille, sauf lorsqu’il énonça le nom du bouquin et de celle qui s’était interposée pour le récupérer, qu’est-ce qu’il renfermait ? Ce bouquin aux étranges capacités ne lui inspirait rien de bon, à garder à l’œil. Les présentations terminées, c’était à leur tour d’en faire autant, Proxima, toujours aussi enjouée, pris la parole en première. Dahlia esquissa un sourire amusé devant son enthousiasme, on pouvait dire qu’elle était bien heureuse et pouffa discrètement lorsque la magicienne promit de flanquer une belle dérouillée aux problèmes.

Pourquoi parlait-elle d’alcool d’un coup, l’Egyptienne se dit qu’elle devait déjà s’être enfilé quelques bouteilles.

« T’es sûre de ne pas t’en être payée une toi-même avant de venir ? » Répondit la brune d’un air narquois. »

Elle fit un petit geste de la main pour la forme avant de continuer.

« Dahlia Gardilho, agent de HOPE...enfin, ce qu’il en reste... Ne peut-elle s’empêcher. – Et j’ai une vraie question... Le message codé se traduit donc par « 4073, aidez-moi » et la suite on ne la saura jamais... Dans le peu d’infos qu’il nous reste depuis la disparition du vaisseau-monde, on a aucun indice sur la mission qui a pu inciter une escouade à aller par là-bas ? Ou même une sorte de vétéran qui aurait une idée ? »

Après tout, même si les archives étaient perdues, les souvenirs ne s’effaçaient pas aussi facilement, il devait bien avoir une personne avec une tête remplie de tous les mouvements importants de l’organisation. Ce genre de moulin à paroles qu’on arrête plus une fois lancée sur l’histoire... Non ? Ca en faisait du temps pour demander de l’aide, mais étant donné toutes les espèces différentes présentes sur HOPE, on retrouvait toutes sortes d’espérances de vie, rendant la tâche plus compliquée.



[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Harall
groupe
Harall, rappelle-toi que c'est une mission sérieuse à la base, pour le reste de l'event, je vais te demander de te calmer un peu.
Oui ?
Si tu accepte, je te promets un RP dans un bar où tu pourras boire autant que tu veux.
Oooookay ça roule !

Bon, dans l'idée, la louve me plaît. Elle a pas bien l'air d'en savoir plus que moi cela dit, faut croire qu'on est vraiment tous là comme des demeurés à attendre les ordres... Qui fait ça sans déconner ? M'enfin, l'idée c'est tout de même d'expliquer pourquoi on me demande de me pointer, c'est pas compliqué quand même ! Même le narrateur il sait pas ! Ah si, moi je sais. Bon bah explique alors ! Non.
Sérieux, ça commence à me courir sur les nerfs ces conneries, j'ai l'impression de me faire trimbaler d'un endroit à l'autre comme un sac à patates alors que je suis un sac à nibards ! Vous croyez que c'est marrant ?!

-Ouais... Donc en gros t'es aussi paumée qu'moi. Suuuuper, même Lazare est plus clair.

M'enfin, la bière est LA solution, cherchez pas. Vous êtes perdu ? Buvez une binouze ? Vous avez soif ? Buvez une binouze ? Vous avez faim ? Buvez une binouze. Vous êtes amnésique ? Buvez une binouze, vous oublierez rien de plus de toute façon ! Donc ouais, je sors des verres de mes poches. Je suis une déesse, j'ai le droit. Même si j'utiliserai pas cette excuse à tout va, faut avouer que l'aspect poches infinies de bière a de quoi faire saliver. Par contre, je sais moi-même pas vraiment comment je fais alors bon...

-On va dire qu'une magicienne ne révèle jamais ses tours pour faire genre que j'sais comment j'fais, ça t'va ?

Et du coup... le boulot preum's ? Ah merde, c'est vrai que tout le monde n'utilise pas l'alcool pour bosser, j'ai tendance à zapper. Nan parce que je vous rappelle que plus je picole, plus je suis costaude alors pour moi, boire au travail, c'est une prérogative quand il s'agit de mettre des gnons.
Pourtant, la louve prit rapidement ma seconde bière, m'indiquant discrètement de fermer ma gueule. Je lui affichai un sourire complice avant de descendre la mienne d'une traite. Suite à quoi je me vis enveloppée d'une aura orange l'espace d'un instant, ma puissance augmentant un peu.

-Pfiouuuu, y a pas à dire, peu importe le monde, la binouze, y a qu'ça d'vrai !

Bon, du coup va falloir écouter le PNJ, peut-être que je vais enfin recevoir des infos utiles. Et là, de même, je bite rien. Bon, j'ai grosso merdo capté qu'on va aller dans l'espace, ce qui est cool. Mais ensuite, j'apprends que je suis légionnaire de "Nim Row". Alors ouais... mais non ? Je suis pas au courant moi, personne m'a prévenue et ça la fout mal que les autres soient plus au courant que moi de ma propre situation !
Mais avant qu'on puisse faire quoique ce soit, je vois la dénommée Proxima faire plus ou moins n'importe quoi et surtout... proposer une tournée de binouze ! Ah mais là je dis oui !

-Ah nan mais c'tout vu ! C'ma tournée ! Rien d'mieux qu'un bon whisky pour faire connaissance !

Suite à un léger sarcasme, c'est une certaine Dahlia qui s'avance. Malheureusement, je peux pas juger de ses boobs et c'est pas l'important vu que j'ai ENFIN une menue info sur ce qui se trame : Un message SOS et apparemment on va voler au secours du vaisseau qui l'a émis. Eh bah c'est pas trop tôt !
Mais je suis toujours paumée sur pas mal de points. Alors je m'avance au "premier rang" avant de lever le bras.

-Alors s'scuzez-moi hein mais j'avoue que moi j'suis toujours complètement aux fraises. J'm'appelle Harall. J'dormais pèpère dans mon appart' en Australie et en m'réveillant, j'tombe dans un univers steampunk chelou et ensuite j'me refais téléporter ici et j'me retrouve avec une queue et des oreilles de renard ! Et là, vous m'bavez que j'suis légionnaire de "j'saisplusquoi" alors que personne m'a jamais parlé d'ça ! Alors par pitié, quelqu'un peut m'faire un rapide topo siouplaît ?!

Nan mais sérieux, dans quoi je me suis embarquée... Ah oui, faut que je prévienne aussi :

-Ah au fait, si vous m'voyez picoler, pétez pas les plombs, plus j'bois, plus j'suis forte.


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 Harall
Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
vava
Nashar
groupe

Code 4073

image nash


Les couloirs de ce modèle de Croiser HR-742 étaient quasiment similaires à celui qu’avait piloté Nashar, avant la Déchéance. Ils étaient un peu plus sales, les finitions semblaient aussi plus grossières ; bref, une version de test qui avait souffert de sa fonction.  De toute façon, l’Empereur avait déjà expérimenté le vide intersidéral, il pourrait très bien survivre à une panne ; sans compter l’utilisation de son cristal qui lui permettrait de retourner à Akerys quand il le voudrait. Il n’était donc pas spécialement stressé quand, après le décollage et les adieux au bélier nefyrien, l’Agent Supérieur Braham leur avoua avoir trouvé une fonction défectueuse au vaisseau.

Nashar écouta les présentations, puis les questions. HOPE avait vraiment recruté des profils atypiques. S’il avait eu les rênes de l’organisation depuis le début, bon nombre des personnes présentes ici ne le seraient tout simplement pas. L’attention du bleuté fut néanmoins retenue par la question de la dénommée Harall, qui parlait finalement de manière intelligible. Elle faisait donc partie de ces errants, qui devaient leur apparition dans les mondes à un je-ne-sais-quoi divin. Il hésita un moment à répondre à sa question de lui-même, pour gagner du temps, mais il décida de laisser faire l’Agent Supérieur, pour voir si ce qui restait de HOPE en savait plus.

La question précédente, celle de Dahlia, fut aussi intéressante, dans le sens où personne n’avait fait état du contenu du message. Le bleuté l’avait bien traduit, mais, il n’arrivait pas à aller jusqu’au bout, car incomplet. Évidemment, le dire maintenant serait inutile ; à qui allaient-ils se frotter là-bas ?

Finalement, Nashar décida de rompre le silence dans lequel il s’était isolé depuis le début. La mission ne l’intéressait que très peu. Ce qui lui importait, lui, c’était d’en savoir plus sur sa condition, à présent.

Agent Nashar, j’avais le matricule 8755 sur HOPE, sous les ordres de l’Agent Supérieur Mortik. Il y a quelques semaines, j’ai dû accepter de rejoindre l’Ordre des Jewelers, à Akerys. Qu’est-ce que cela fait de moi aux yeux de HOPE ?




Dernière édition par Nashar le Mar 21 Mai 2019 - 17:21, édité 1 fois
vava
Scarlett Oxton
groupe
Code 4073
Feat Les gens


Étonnant...

Tu avais fait en sorte d'analyser au mieux la magie qui émanait de ce livre. Bien que tu étais encore incapable d'en comprendre les subtilités, plus tu voyais utiliser ses arcanes, plus tu en comprenais l'essence. C'était un réflexe instinctif propre à chaque habitant d'Akerys que d'épier son prochain afin de s'abreuver de ses connaissances. Même toi qui était solitaire au possible, se trainait ce genre de comportement parfois déplacé. Mais bon, il semblait vouloir te suivre et tu ne t'en plaignais pas. Ta surveillance qu'elle soit active ou passive avait pour but de t'assurer qu'il ne commette pas de travers. Si celui-ci se prenait d'affection pour toi, alors ça ne pouvait que simplifier ta tâche d'observation.

Ainsi, tu fixas le livre avant d'à ton tour mimer des gestes. Pointant les deux doigts de ta main vers tes yeux, tu vins finalement les rejoindre en tapotant ta tempe. Histoire de bien lui faire comprendre de ne pas laisser trainer son regard n'importe où. Un livre avec son apparence attirait déjà suffisamment la méfiance, désormais qu'il te suivait, tu ne voulais pas attirer l'attention outre mesure. Et évidemment, tu aurais pu lui parler, mais tel que lui, le silence t'allait beaucoup mieux.

Remettant ta capuche, tu te t'appuyas donc contre un mur tandis que le vaisseau se mit à quitter l'orbite de la planète. Tu étais sereine mentalement, malgré la cohue générale. En réalité tu ne te sentais que très peu concernée par la mission actuelle, comme tu l'avais bien fait comprendre, la tienne était tout autre. Néanmoins, tu allais apporter ton aide comme convenu, c'était l'unique condition afin de pouvoir librement graviter autour du fameux livre.

Ainsi, l'équipage du vaisseau se mit à se présenter alors que les secousses étaient encore perceptibles. Perplexe, tu te contentais de plisser les yeux sous ta capuche à chaque nouvelle information lâchée. De ton coté, tu n'avais pas vraiment grand mot à dire.

Évidemment, lorsque ton nom fut prononcée, tu te contentas de hocher la tête face aux curieux jetant son regard sur toi. Mais encore une fois, aucun mot ne sortit de ta bouche. Être silencieuse te permettait de voir au mieux la situation comme elle se présentait à toi. D'ailleurs, au fur et à mesure, tu venais à mettre des repères mentaux sur les personnes que tu jugeais à risque afin de réagir au mieux en cas de problème imprévu.

Un mage ne se battait jamais sans une bonne préparation. Et évidemment, tu suivais cet adage à ta manière, toujours prompt à réagir à n'importe quelle situation.


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 1gkr
vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



Finalement, la navette décolla, et les fusions, particulièrement désagréables pour la majorité des agents, qui étaient obligatoires sur Néfyria, prirent fin. Jason utilisa alors sa HopeWatch pour faire appel à ses vêtements habituels, à savoir son costume de travail, et à son manteau fourré. Immédiatement, il se sentit plus à l'aise, et une partie de la mauvaise humeur qui l'habitait s'évanouit en même temps que Dust, son collocataire non désiré.

Lorsque Dahlia vint se rassoir près de lui, il l'accueillit d'ailleurs avec un petit sourire narquois, et lui murmura d'une voix taquine:
- Tu attires beaucoup trop l'oeil, ma pauvre Dahlia...

Quelques secondes plus tard, le capitaine de la mission prit la parole, et commença en fanfare, en apprenant à l'équipage que les stabilisateurs étaient HS et qu'il venait de le noter, ce qui fit froncer les sourcils au Traqueur. Tandis que la sacrifiée râlait déjà à raison, le brun ne put s'empêcher de penser que le vaisseau emprunté était à l'image de l'organisation: plus en état de fonctionner...
- Il s'fout de nous, ou quoi ? Renchérit il en murmurant à l'oreille de la Zéphyrienne.

Mais les nouvelles ne faisaient que commencer, puisqu'il demanda ensuite aux gens de se présenter. Se présenter ?! Comme à l'école ?! Le brun fronça encore davantage les sourcils, et son visage se referma. S'il y avait bien une chose qu'il n'aimait pas, c'était ce genre de connerie. Il retint malgré tout au passage les noms des nouveaux inconnus avec lesquels Dahlia s'était accrochée, par sécurité. Ca pourrait servir, à l'avenir...
La toute première à se présenter fut sans surprise Proxima, qui le fit avec plaisir, comme à chaque fois qu'il était question de ce genre de chose.

Ce fut ensuite Dahlia qui se sacrifia en seconde, chose à laquelle elle était habituée, la pauvre. Elle se présenta brièvement avant de poser une question sur le code lié à la mission. Code auquel le Traqueur ne s'était pas vraiment intéressé, il fallait le reconnaître. Il l'avait laissée gérer cet aspect.

Le brun déconnecta ensuite quelques instants, et son attention ne fut attirée que quand c'est Nashar qui prit la parole et pour une bonne raison: ce qu'il avait à dire l'intéressait, car il se méfiait de lui depuis qu'ils avaient fait équipe ensemble. Et ce qu'il révéla était d'autant plus intéressant que c'était inattendu: il avait apparemment rejoint l'armée créee par Akerys. Et contre toute attente, ce furent des mots prononcés par le bleuté qui tirèrent Jason de son mutisme pourtant tenace: "Qu’est-ce que cela fait de moi aux yeux de HOPE ?"

Le Traqueur prit la parole sans même prendre la peine de se lever, à moitié dissimulé par les ombres du coin mal éclairé où il était assis:
- Quelle importance, franchement, Nash' ? HOPE n'existe plus, aujourd'hui ! On a tous été appelés ici aujourd'hui, mais regarde autour de toi... C'est un groupe qui n'est même pas constitué que de membres de HOPE, car ils ne sont plus suffisamment nombreux, et qui utilise une navette dotée de stabilisateurs hors service. Je trouve que ça en dit long.

Il fit une pause, et fit quand même l'effort de se lever, cigarette à la bouche. Il balaya l'assemblée autour de lui avant d'ajouter:
- J'étais l'agent Ashfield, et je travaillais pour HOPE sur le Vaisseau Monde au moment de sa disparition. Ca fait plus de cinq mois que je vois les responsables survivants s'entredéchirer durant des réunions politiques sans fin ne menant à rien du tout ! Alors très franchement, Nashar, ce que tu as dû faire pour survivre, et ce que ça fait de toi aux yeux de HOPE, à mon humble avis, ça devrait être le cadet de tes soucis !

Il fixa à cet instant précis l'empereur dans les yeux avant de lui faire un bref sourire, puis ajouta:
- D'ailleurs, ça ne doit pas être si grave que ça, puisque... Tu es ici aujourd'hui, pas vrai ? Et puis, s'ils ne sont pas foutus de sauver l'organisation, il faut bien qu'on ait un plan B pour survivre, de notre côté, non ? Et de toute évidence, ils n'en sont pas capables...
Sur ces paroles tranchantes, le brun se tut et se rassit dans l'ombre.


Dernière édition par Jason le Lun 20 Mai 2019 - 17:27, édité 1 fois


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Tractatus de Monstrum
groupe
Malheur… La dame scorpion ne semblait en avoir que faire de ses explications mais ainsi va la vie. Cela ne sera pas la première fois qu’il se fait rejeter, ça c’est sûr. On pourrait dire que même le pauvre petit érudit qu’il était par le passé s’était forgé une carapace pour ne plus en souffrir. Le sourire était son masque et ici, cela ne pouvait pas mieux le décrire, en vue de ce même sourire qui ornait désormais sa couverture à jamais.
Mais qu’importe parce que sa sauveuse attira son attention avec le même genre de geste qu’il venait d’exécuter. Cela, par contre, c’était touchant pour lui ! Il ne savait pas pourquoi exactement, ce n’est pas comme si elle ne savait pas parler, elle venait de prononcé quelques mots à la dame qu’il avait importuné mais … Essayait-elle de se mettre à son niveau ? Il l’ignorait mais user du même langage lui fit chaud au cœur. Il répondit alors à la gestuelle qu’il cru comprendre en portant la main de son pantin vers sa tempe mais pour faire un petit salut militaire rapide et dont le mouvement semblait enjoué. Il avait comprit ! Les yeux sur les tempes et non sur les queues de scorpions !

Il suivit alors l’étrangère et s’installa près d’elle avec son pantin, celui-ci le tenant toujours contre son torse d’un bras, le déposant un peu sur ses cuisses maintenant qu’il s’asseyait dans un siège tout près. Le vaisseau décollait  après quelques secousses … Hmm … Il se sentait… Plus léger ? La gravité était déjà plus faible ou bien … Ah, non, le bonzaï ! Le bonzaï n’était plus là ! Le pantin vérifia même en passant une de ses main autour de la couverture et non, en effet, il était libre ! Nyféria était réellement fascinant à ses yeux ! Où était partit cet arbre ? Ce n’était pas comme si on l’avait déplanté de sa tête pour le déposer au sol avant de quitter la planète. Il n’était tout simplement plus là … Le Tractatus de Monstrum était dévoré par la gêne au début mais au plus cela allait, au plus il faisait des découvertes fascinantes qui le mettait d’une meilleur humeur. Peut-être qu’être un livre allait lui donner la possibilité de faire plus d’expérience de ce genre ? Sans ça, il n’aurait jamais bougé de sa petite maison de campagne.

Mais fascination innocente mise sur le coté, ils avaient donc décollé et en effet, des perturbations pouvaient se faire ressentir ici et là … Ce qui eut le don de gêner le grimoire. Douleur ? Malaise ? Non … Mais avec chaque secousse de la machine, son pantin voyait ses différentes pièces claquer et gigoter dans des « Claclaclac » plus ou moins bruyant et encore une fois, cela voulait dire qu’il s’attirait les regards sans le vouloir. Tout ce qu’il lui fallait.

Le chef d’équipe expliqua la situation, un petit rappel pour le bouquin quand bien même il connaissait le gros de l’énoncer. Ce qui le surpris cependant, ce fut d’entendre son nom. Par réflexe, la marionnette leva une main pour faire un petit signe peu assuré à tout le monde, à défaut de pouvoir réellement se présenter … Avant d’entendre le nom de Scarlett Oxton et de remarquer du coin de l’œil que sa sauveuse fit un petit signe de tête. Elle était Scarlett Oxton ? Elle était des Jewelers ?! Mais … Mais cela voulait dire qu’en plus de tout, ils étaient dans le même camp ?
Le pantin orienta le bouquin pour que son œil puisse la regarder de haut en bas, surtout désormais qu’elle n’était plus infestée par la plante de Nyféria. Une Akers ? Mais … Mais quelle merveilleuse surprise ! Pourquoi n’avait-il pas été mit au courant ? Un oubli de Birdland, très certainement mais tout de même, il n’était donc pas seul. Il pourrait s’appuyer sur son épaule tout comme il prêtera l’épaule de ses pantins à elle ! Peut-être était-ce la naissance d’une grande collaboration ! La découverte des joies de travailler en équipe et … Bon, peut-être devrait-il se calmer en réalité car il avait encore besoin d’expérimenter une vrai mission et de vrais combats. Cela ne l’empêcha pas de lui offrir un regard joyeux et amusé !

Les membres de l’équipage décidèrent donc de se présenter, il semblerait. Encore une fois, il n’allait pas faire un spectacle de mime pour essayer de se décrire, il allait rester discret mais l’étrange dame qui se présenta à lui plus tôt commença, la fameuse Proxima. Elle vint même démontrer ses pouvoirs en marchant sur le plafond et s’y installant.

Le pantin applaudit. Une belle prestation de magie ! Simple mais pour le moins rigolote ! Sans doute rien d’impossible pour un certain nombre d’Akers mais le Tractatus de Monstrum vivait une existence dénuée de magie, lors de sa vie humaine, alors il fut bon publique ! Parlant de publique, il remarqua très rapidement, au bout de 3 secondes d’applaudissement, qu’il était le seul paumé en train d’applaudir et de ce fait, le pantin s’arrêta net en regardant le sol. Solitude. Gêne. Malaise. Hello darkness, my old friend… Il allait digérer tout ses sentiments en restant discret un moment.

« … Claclaclac … … Claclaclac … … Claclaclac … »

Même rester discret il ne le pouvait pas … Pourquoi était-il fait ainsi ?
Enfin, au final, il écouta tout simplement ce que les autres avaient à poser comme question. La fameuse Dahlia, maintenant qu’il connaissait son nom, souleva sans doute la meilleur question, entre la confusion de la dénommée Harall et apparemment l’inquiétude de hiérarchie de ce fameux Nash- … Un autre Akers ?! Non, seulement un rattaché aux Jewelers mais cela comptait également. Enfin, cette fois, plus autant de joie exprimée sur sa couverture. Il subissait toujours le contrecoup de la honte. « Claclaclac. » Oui… C’est bien dit, pantin.

Mais oui, Le Tractatus de Monstrum était curieux de savoir ce qui aurait pu mener Hope dans l’espace. A noté qu’encore une fois, il ne connaissait pas réellement bien l’organisation et le fait qu’elle soit disloquée comme ça désormais n’aidait clairement pas à l’informer d’avantage. Et dire qu’il n’avait même jamais imaginé que quelque chose irait dans l’espace un jour. Il était trop terre-à-terre pour ça … Ou plutôt, il était un rêveur mais de chose … qui se passe … à terre ? Après-tout, on parlait d’un être qui était FASCINE par les petites bêtes rampant au sol et sur l’exploration des cavernes et des divers types de roche. Son nez était plus souvent penché vers le bas que vers le ciel.

Mais … Cela lui fit réaliser … Il … Il était … Dans l’espace là ? Attendez. Il n’avait pas réalisé jusqu’à maintenant que LUI, petit homme qu’il était, allait aller … Dans … Oh … Oh. Il n’avait pas d’estomac et pourtant, il avait subitement la nausée. Pourquoi cela ne lui fit rien jusqu’à réaliser qu’il était plus sur la terre ferme ?! La téléportation était une chose, l’étrange cristal attaché à la fin de son marque-page faisait l’affaire mais voyager dans l’ESPACE ? C’est excitant mais si perturbant ! … Le pantin ne bougea plus vraiment mais l’œil du Tractatus commençait à légèrement … Légèrement tourner sur lui-même, en spirale. Ah… Oh, zut. Qu’avait-dit cet homme ? Ce … Ashfield ? Il avait un peut perdu pied, était-ce important ?

Au final, le pantin laissa sa tête tomber en arrière sur le dossier du siège placé contre le mur. On aurait presque dit qu’il fixait désormais Scarlett mais bien entendu, son regard était celui d’un bout de bois sans vie. Cela pourrait presque faire peur en réalité.

« Claclaclac »


Dernière édition par Tractatus de Monstrum le Lun 20 Mai 2019 - 14:10, édité 1 fois
vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
Dahlia s’était à peine rapprochée de Jason qu’elle voyait déjà son sourire narquois et attendait la réplique qui allait avec. La jeune femme avait roulé des yeux en s’affalant sur son siège.

« Est-ce que ça implique aussi le tien ? Fait gaffe à ta réponse... »  Avait-elle répliquer d’un air espiègle en bougeant son dard au-dessus de la tête du corbeau.

Mais leur petit échange fut de courte durée car les choses sérieuses commençaient enfin. Braham amorça la conversation et les deux agents purent râler de concert. Dahlia échangea un regard avec son partenaire avant de lever les yeux au ciel.

« Plus rien ne m’étonne... »  Lui souffla la brune.

Puisqu’ils pouvaient poser leur question, Dahlia ne s’en priva pas, sa question lui semblait légitime puisque leurs supérieurs n’avaient visiblement pas jugé utile de leur faire un topo de la situation. A croire qu’on les prenait juste pour des cobayes en route pour une expérience, et tant pis pour le résultat. De quoi raviver de mauvais souvenir à la Zephyrienne, elle commençait à en avoir assez. La femme blonde qui parlait seule coupa le fil de sa pensée. Génial, ils avaient dans l’équipe une femme qui ne savait même pas ce qu’elle foutait là...

« Dis-moi que c’est une blague... »  Lâcha-t-elle dans un soupire au Terranien en passant sa main droite sur son visage.

Et pour ne rien arranger, nous avions également Nashar, plus intéressé par son petit nombril qu’à la situation risible dans laquelle ils se trouvaient. D’une organisation carrée, aux objectifs clairs et possédant le soutien des nations, HOPE était tombée si bas... Il en aurait certainement été autrement si l’ennemi potentiel de l’humanité ne s’était pas décidé à jouer un plotwist pour tous les sauver... A la seconde où Nashar avait ouvert la bouche, Dahlia avait jeté un coup d’œil au ténébreux à ses côtés. Elle ne fut pas étonnée de le voir tendu et la mâchoire serrée... C’était repartie pour un tour... L’Egyptienne savait à quel point les deux hommes s’adoraient.

Quand bien même la combattante était entièrement d’accord avec ses dires, elle trouvait qu’il avait le chic pour se faire remarquer plus que nécessaire. N’aimait-il pas être discret ? Cet homme était rempli de contradictions. Un jour, il finirait accroché sur le toit du vaisseau pour contrecarrer sa grande gueule. Cette pensée la fit sourire alors que le traqueur, qui s’était levé reprenait sa place.

« C’est qu’il essai de me voler la vedette, plutôt réussi, bien joué partenaire ! »  Le nargua-t-elle dans un sourire moqueur.

Comme à son habitude Jason allait finir sur la liste noire de ses supérieurs, au fond elle était certaine qu’il aimait bien ça. Là où la sacrifiée préférait ne pas tergiverser sur ses pensées pour avoir la paix, lui ne voyait aucun problème à s’attirer les foudres des autres. A force la soldat s’en amusait tant ça devenait presque une tradition. Un énième claclaclac résonna grâce au pantin du bouquin... C’était quoi son nom déjà ? Tracta ou Tracnar bref. Dahlia fit claquer sa langue sur son palet, agacée par ce bruit, tout en lui jetant un regard noir.  




[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Geleerde
groupe




CODE 4073

[ Arc 1 - Mission Alpha ]

[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 Gel10




Silencieusement, Geleerde entra dans la salle pour retrouver le reste de l'équipage. Désormais éloigné de Nefyria et l'hybridation devenue inutile, la louve repris forme humaine de sa propre initiative. Si elle restait fière de ses origines, être forcé de faire fusionner deux apparences sans qu'elle le désire la rebutait. Quelle idée étrange pouvait avoir en tête le Gardien Aryan en mettant au point une telle coutume ? C'en était pour le moins curieux. Poussant un lent soupir, elle tendit l'oreille afin d'écouter les premiers intervenants dont Braham en fut le précurseur : les stabilisateurs HS ? C'était plutôt évident : avec les meilleurs vaisseaux réquisitionnés pour partir à la recherche du HOPE, la louve ne s'attendait pas à voyager dans un Croiser HR-742 quatre étoiles.

Contenant un rire pour le moins étouffé devant les propos de Proxima et d'Harall lorsqu'elle précisa être totalement perdue, elle nota en son for intérieur l'avertissement concernant le fait que plus elle buvait, plus l'Errante devenait puissante. Si l'envie lui démangeait de lui dire qu'elle n'avait pas besoin de pittoresque excuse et que la picole restait un divertissement – de son point de vue – comme un autre, elle s'abstint malgré tout de le faire. Après tout, l'indomptable ne connaissait rien de la jeune blonde plantureuse. Qui sait, derrière les termes inconnus qu'elle pouvait débiter à la seconde, se cachait peut-être une part de vérité...

Nashar, quant à lui, déclara ouvertement avoir été contraint de rejoindre l'ordre des Jewelers à Akerys. Allons bon, voilà qui était nouveau. Devenir participant sans que cela soit de sa propre initiative ? Peu probable, le connaissant. Ils allaient définitivement avoir besoin d'une petite conversation à ce sujet, bien que cela devrait attendre : leurs échanges se mêlant toujours entre coup de poings et railleries, il ne serait sans doute pas très futé de trouer le vaisseau et de déambuler dans le vide intersidéral, vous en conviendrez.    

Concernant justement l'état du vaisseau, la nouvelle ne fut nullement appréciée par certains de ses collègues. Evidemment, ce fut le cas particulièrement de Jason qui, comme à son habitude, ouvrait sa gueule sans qu'on lui demande. Elle ne pouvait nier certains faits qu'il énumérait, mais il manquait l'art et la manière d'user de tact... Tout comme elle.

— Pour quelqu'un qui dit de l'Organisation qu'elle n'existe plus, je trouve ça particulièrement cocasse que tu sois pourtant là avec nous. J'imagine que pestiférer contre HOPE te démangeait depuis longtemps.


Relevant un bras pour mimer un geste las, elle fit signe qu'elle comprenait ses motivations, mais qu'il aurait, lui aussi, besoin de prendre son mal en patience.

— On a tous des questions à poser et des comptes à régler, Jason... Sois sympa, dépanne moi plutôt que de te la jouer solo... Elle illustra ses propos en pointant la cigarette du tireur en esquissant un demi-sourire narquois. — Ça va peut-être te surprendre, mais ça court pas les rues à Val.

Reprenant position pour faire face au capitaine, elle scruta les nouvelles « pseudos recrues » que la louve n'avait pas encore eu l'occasion de croiser jusqu'à maintenant. A une époque qui lui semblait désormais lointaine, faire les présentations lui rappelait étrangement les méthodes de HOPE. Rien de plus normal en soit que les Agents les plus dévoués continuaient donc encore d'agir ainsi. Les quelques souvenirs qui traversèrent son esprit pouvait prêter à sourire, notamment le nombre incalculable de ses séjours en prison pour outrage à Agent supérieur. Si elle n'était pas devenue un si bon élément pour l'Organisation, la louve aurait été très probablement ramené dans son monde depuis longtemps... Quand on y pense, cela aurait été sans doute le mieux pour tout le monde.

Une fois les natifs d'Akerys présentés, l'hybride les salua à son tour par un simple mouvement de la tête. Du moins, ceci se déroula sans accroc pour Scarlett, mais difficilement avec Tractatus. En effet, à peine commença t-elle son geste, que l'hybride s'arrêta aussitôt pour arquer d'un sourcil suspicieux en voyant le pantin imiter un spectacle de claquette. Génial. Comme ci le reste de la foire ne suffisait pas. Si elle n'était pas encore au courant que l'identité du Tractatus s'avérait être en réalité le livre et non la marionnette, elle s'étonna d'autant plus de ce corps vraisemblablement sans vie. Décidément, la magie des Akers pouvait être particulièrement redoutable... Elle allait devoir définitivement y séjourner là-bas un jour. L'idée de s'abreuver de savoir et de connaissance lui était effectivement attrayant, même si Geleerde considérait que la meilleure des écoles resterait la pratique, elle estimait qu'apprendre de ses éventuels alliés ou futurs ennemis se devait d'être toujours pris en compte.

— ça va me faire mal de le dire, mais Jason dit vrai : les Agents sont restés dans le flou le plus total depuis presque six mois. Des mois durant lesquels tout le monde se tirait dans les pattes pour décider comment et qui reprendrait le flambeau du Conseil. Alors, des questions, on en a forcément tous une tonne. Stoïque et le dos droit, son regard s'échappa en direction de ce qui permettait d'observer l'espace gravitant autour d'eux. — J'aimerais déjà savoir où en sont les recherches du Vaisseau-Monde. Si les autres agents ont pu trouver le moindre indice permettant de le retrouver.

Le ton de sa voix demeurant pour le moins empreint d'une certaine neutralité, les plus avertis pouvaient déceler une pointe de mépris. Après tout, même si l'idée d'avouer lui déplaisait, HOPE restait sa seule porte de sortie pour retourner dans son monde et retrouver les siens. Les bras en croix, elle s'adossa à même la paroi du vaisseau avant de reprendre d'un ton tranchant :

— J'appuie la demande de Dahlia : qu'est-ce qui vous certifie que ce signal mérite notre intervention et qui nous dit qu'on va trouver encore quelqu'un de vivant là-bas ? J'imagine bien que personne ici n'a envie de faire le voyage pour des cadavres flottants dans l'espace.

À cette dernière question, la louve porta son attention vers Mahla, celle qui avait pu détecter le signal. Des interrogations, elle en avait encore. Sans doute tout autant que les autres. Mais si l'indomptable voulait en savoir plus, elle allait devoir faire preuve de conciliation et de patience. Un exercice difficile, mais pas pour autant insurmontable.



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
vava
Anaël R. Amitiel
groupe
CODE : 4073
image d'entête
 
Ainsi, le vaisseau décolla. L'ange ne pouvait malheureusement pas voir, mais elle pouvait sentir les différentes énergies dévorant les lieux. Certaines étaient plus fortes que d'autres, et étrangement, celle de Proxima, la femme toute extravertie qu'elle suivait, était particulièrement puissante. Et, comme toujours, son aura s'agitait dans tous les sens, jusqu'à se mettre au dessus de la blonde. C'est à ce moment-là qu'elle sentir une pression sur son nez, et, par réflexe, elle le remua, un peu perturbée. La présentation de la magicienne restait très… Hm… Originale.

L'Amitiel restait tout de même à l'écoute, concentrée. Il y avait beaucoup de choses qu'elle avait encore du mal à assimiler, mais elle put noter que les stabilisateurs du vaisseau étaient hors service. Cela, elle le remarqua assez vite en sentant celui-ci trembler un peu, mais elle n'en fut point tant gênée que cela. Elle espérait néanmoins que les autres venus n'allaient point paniquer… En tout cas, pour l'instant, il n'y avait encore rien de particulier, mis à part une sorte de situation de tension, suite aux présentations de l'équipage. Trois personnes parlaient fortement : une femme, un homme, et un autre homme dont elle avait reconnu facilement la voix, en sachant que c'était à lui qu'elle avait rugi brutalement précédemment. À cette pensée, elle grimaça légèrement, mais elle reprit rapidement son calme et son sérieux, histoire de devoir se présenter à son tour. Elle se pencha légèrement vers l'équipage, sans faire d'erreur cette fois heureusement, faisant une révérence assez stricte avec le bras en diagonale, main près de son épaule.

Mon nom est Anaël Amitiel, agente de HOPE, aussi connue sous le matricule HO-3407. Je suis aveugle, mais je peux sentir vos énergies. Je peux manier une épée, des chakrams et un sniper. Je possède une certaine expérience au corps-à-corps, ainsi que la capacité à manipuler la magie. Ce sera avec honneur que je viendrai mener à bien cette mission à vos côtés.


Déclara-t-elle donc d'un fort accent russe, restant de sa période chez les FSR.
Elle ignorait volontairement les paroles des autres personnes ici, ne les connaissant guère. Elle préférait voir la chose par elle-même, mais elle ne manquait point d'analyser chaque mot prononcé avec minutie. La déchue savait ce qu'elle faisait.
Se redressant elle sentit sa partie animale disparaître enfin. Ce fut un soulagement qu'elle exprima par un court soupir. Elle nota que quelques personnes ici, à savoir une dite “Harall”, un certain “Tractatus de Monstrum” et une “Scarlett Oxton”. Il y avait également d'autres personnes de citées, mais étrangement, ces trois noms brillaient mieux dans son esprit. Celui d'Harall, aussi surnommée “légionnaire de Nim Row”, elle put le placer à celle qui avait pris ses seins sans qu'elle le veuille, en ayant bien fait attention aux paroles prononcées. Bien qu'elle ne voyait pas, elle avait une ouïe très développée, ce qui lui permettait plus aisément de différencier chaque conversation, et trier un peu ce qui pouvait être important ou non.

Il y avait autre chose qui l'intriguait. À savoir… Un certain code qu'on avait pu percevoir. “4073”, suivi d'un “aidez-moi” et visiblement autres choses, mais incompréhensible. Hm. Elle venait de se réveiller, alors retenir autant d'informations était plutôt difficile, mais elle essayait de suivre du mieux qu'elle pouvait, histoire de ne pas commettre d'erreur à l'avenir…
Alors elle resta silencieuse, mais les oreilles grandes ouvertes.


Dernière édition par Anaël Amitiel le Mar 21 Mai 2019 - 15:07, édité 1 fois



[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 2 1557625598-result-2
L'ange déchu chante en #6633ff
Thème combat | Thème désespoir
vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



La réplique de la Zéphyrienne élargit le sourire moqueur du brun, mais celui ci ne répondit rien. Il estima que son sourire était une réponse suffisante, en soi. Cependant, cette humeur bonne enfant entre les deux ex agents de HOPE fut de courte durée. Jason, qui n'aimait pourtant pas se faire repérer en public, se laissa une fois de plus emporter par sa fougue et son mauvais caractère. Sa colère à l'égard de HOPE et de ses dirigeants, sommeillant en lui depuis trop longtemps, éclata dès qu'elle en eût l'occasion. Et encore, il y mit les formes. Ce n'était qu'un prélude...

Si le brun avait réellement voulu poser les bases et remettre les compteurs à zéro, il aurait tout simplement dit ce qu'il n'était pas le seul ici à penser, à savoir qu'à cause de HOPE, ils avaient été arrachés à leurs mondes respectifs, et à qu'à présent, depuis que le Vaisseau Monde avait disparu, ils étaient coincés ici, à l'autre bout de l'univers, sans apparente chance de rentrer chez eux. Et pour certains d'entre eux, comme lui, ils avaient perdu plus que leur monde natal au change ! Le Corbeau avait perdu sa seule et meilleure amie et ne l'avait toujours pas retrouvée, et il avait la rage contre l'organisation. Il avait la rage de les voir se disputer les miettes restantes sans être foutus de se mettre d'accord, alors que l'organisation était supposée être là pour défendre l'univers contre une menace bien plus importante.

Finalement, les gens étaient bien tous les mêmes, humains ou non. Une fois à portée du pouvoir, ils essayaient tous de s'en emparer pour leur usage personnel. C'était aussi pour ça que le Traqueur n'était pas un politicien et qu'il n'en serait jamais un. Il haïssait beaucoup trop ça pour pouvoir en faire...

Lorsqu'il retourna se rassoir, son regard azuré se posa rapidement sur Dahlia tandis qu'elle lui lançait une pique gratuite à laquelle il s'attendait. Il n'eut aucune réaction. Il n'avait pas envie de rire, cette fois ci. La réunion avait vraiment commencé. Son regard balaya la salle à la recherche du bruit agaçant qui agressait son ouïe sensible: encore ce bouquin de malheur... Il le détailla jusqu'à ce que la louve vienne le taper d'une cigarette avec une absence de politesse qui la caractérisait bien, comme toujours. Mais qui était il pour la juger à ce niveau là ?

Il soupira, fouilla dans sa poche intérieure, et lui tendit une cigarette après l'avoir allumée avec la sienne. Après quoi, il écouta le petit discours de Geleerde, et ses interrogations concernant le Vaisseau Monde, qu'il partageait entièrement. Sans lui, ils n'avaient rien. Sans lui, HOPE n'existait plus. C'était aussi simple que ça !

Lorsqu'elle eut terminé, il posa ses coudes sur ses genoux, pour s'abaisser, et ajouta finalement à son tour sur un ton beaucoup plus calme:
- Et pour les cristaux ?
Quelques secondes de flottement plus tard, il développa son propos:
- On ne sait toujours rien de plus sur eux ? Ils sont apparus du jour au lendemain ? Comme ça ? Ca me dérange franchement de me dire qu'aujourd'hui, notre capacité à nous déplacer et à relier les mondes de l'alliance est uniquement assurée par le bon vouloir d'un objet mystérieux dont on ne sait absolument rien... Je doute que leur apparition suite à la disparition du Vaisseau Monde soit une coïncidence...

Le brun était un peu paranoïaque, c'était un fait. Toutefois, il n'aimait pas ces cristaux, et ne les avait jamais aimés. C'est pour cette raison que moins il les utilisait et dépendait d'eux, et mieux il se portait. Du moins, tant qu'il ne comprenait pas pleinement pourquoi ils étaient apparus et d'où ils étaient venus...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
groupe
Aller en haut MenuAller en bas