REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073

Partagez
vava
Scarlett Oxton
groupe
Code 4073
Feat Les gens


Silencieuse...

Tu écoutais ce que Braham et Jason avaient à dire, ignorant les paroles de l'indésirable. Enfin... Tu l'entendais, mais tu ne l'écoutais pas. Tu n'avais que faire de sa méfiance. Au final, tu te tenais simplement prompt à réagir au cas où sans lui accorder davantage de tes ressources en concentration. Non, ton attention était portée ailleurs, entre les différents échanges de parole autour de toi. Certains t'étaient adressés, sans vraiment mener à une réponse de ta part. Tu te contentais pour la plupart d’acquiescer et d'essayer de faire ce pourquoi tu t'étais dirigée dans cette salle à la base.

Néanmoins, la plupart des conclusions face aux informations octroyées se dévoilaient d'elle même. Malgré ton esprit vif, tu essayais toujours de garder un certain recul sur ce que tu pensais savoir. Cet aspect assez limité de toi était une manière pour toi d'outrepasser une des faiblesses flagrantes des Akers. Leurs trop grandes confiances en soi. Combien de mage avais-tu traqué, ayant tombé dans la magie noire pensant pouvoir y résister.

Bien camouflée sous ta capuche, tu te permis un soupire à peine audible dans ce brouhaha complet. Avant de reprendre finalement le cours des choses lorsque Jason t'adressa la parole. Apparemment il allait avoir besoin de tes compétences. Tu ne savais pas vraiment si c'était dans ton intérêt de le suivre. Cela faisait déjà un certains temps que tu avais laissé le livre hors de ta surveillance. Bien que pour le moment, tu ne ressentais aucune perturbation alarmante, il n'en restait pas moins que ta principale mission était sa surveillance à lui. Pas celle de cet homme. Enfin bon... Tu trouvais quand même quelques intérêts à survivre dans ce vaisseau.

- Très bien...


Rien d'autre ne s'échappa de tes lèvres. Tu désirais simplement agir en cohésion avec lui afin d'éclairer au mieux la situation. Aucunement tu n'avais l'intention de te rapprocher d'un inconnu. Ainsi, à tes mots tu vins à joindre l'action alors que tu te déplaçais vers la salle des réacteurs. Ce... Jason... semblait vouloir faire appel à Dalya, l'idée t'enchantait guère. Une salle des réacteurs n'était pas un endroit pour singe normalement. Encore moins dans ce genre de situation d'alerte.

- Nous ne pourrons y rentrer que seulement à deux...


Au final tu avais dit cela une fois arrivée jusqu'au porte de celle-ci. La femme en question se contenta de noter ta présence avant de partir à son tour, ayant bien saisi que sa présence n'aurait été que superflue à vrai dire. Au mieux, elle aurait pu elle aussi te surveiller puisqu'elle semblait déjà bien connaitre Jason. Enfin bref...

- Vous avez des bases en ingénierie ou en magie ?


Cela aurait été un miracle qu'il te réponde positivement. Néanmoins, il semblait être davantage un soldat apte à appuyer sur une gâchette plutôt qu'autre chose. Quant à son affinité envers la magie, tu ne sentais rien de spécial chez lui. Plissant les yeux face à la porte, tu venais par la suite à diriger ton regard vers la direction du livre. Même si tu ne le voyais pas, tu étais capable de le sentir. Il débordait en magie de manière outrageuse, même sur des kilomètres tu aurais été apte à le sentir. Au moins, tu pouvais toujours le surveiller même à distance.



Dernière édition par Scarlett Oxton le Ven 24 Mai 2019 - 21:27, édité 1 fois


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 1gkr
vava
Harall
groupe
"My Girl, my girl" t'as fini d'jouer les anglaises oui ?! Nan parce que perso j'viens d'Australie et PERSONNE parle comme ça hein !
Feat Plein de PJ et de PNJ

Hahaha, il a une bonne tête ce p'tit gars ! Pas bien en voyage spatial hein ? Pauv' chou, pourquoi ils l'ont emmené ? Boarf, il doit avoir ses raisons d'être venu mais bon, je le plains. Surtout que cette affaire de piratage était très certainement pas prévue. Du moins pour le perso en lui-même parce que je sens que le MJ se frotte les mains ! Ahem, pardon, je me suis emportée.

-HAHAHA ! Perso j'suis rentrée là-d'dans, j'savais même pas qu'ça allait voler ! Au final, ça va c'marrant !

Sifmal m'explique alors qu'en gros : Solarii, c'est de la grosse merde. Bon, c'est très résumé mais plutôt vrai. Donc on dénote de la xénophobie, de l'escroquerie et un genre de culte chelou, un bon paquet de saloperies à ajouter au palmarès des trous du cul, on a là un joli record à battre ! En tout cas, ça rejoint plus ou moins l'histoire que j'ai entendue plus tôt de la part de la louve et du bélier sur un docteur escroc.
Apparemment, Solarii n'est vraiment pas le meilleur endroit où pieuter, on dirait la caricature d'un mélange de la Russie et de l'Ukraine, c'est pas Zora à qui ça plairait ! Ca manque pas de me rappeler que ouais, je suis plus ou moins officiellement propriété Solarkienne, chose à laquelle je dois remédier au plus vite parce que j'aime moyen qu'on joue les possessifs avec moi. Je sais que mes nibards et mes antennes feraient fondre un gouvernement entier mais faut pas déconner non plus !

Heh, j'verrai bien. T'façon, si jamais l'envie leur prend d'm'escroquer ou tout connement d'me les briser sévère parce que j'suis pas comme eux, ça peut s'régler avec des divins coups de pieds dans leurs plébéiennes couilles. J'vais sûrement d'voir passer par là d'ailleurs pour qu'ils la jouent pas propriétaire avec mon intérieur. 'Vont voir c'que c'est qu'd'emmerder une déesse.

Je continue de caresser la tête du pépère pendant mon pitch.
Dans le même temps, miss scorpion décide de confirmer mon hypothèse. Elle a même modifié son post pour ça, elle est adorable ! Donnez-lui un bonus XP pour la peine ! Sinon y a son pote le corbeau qui commence à exploser et les faire se disperser. Ouais, donc y a bien un mec ou une gonz' qui s'est amusé à jouer les débiles et à nous faire paniquer. M'enfin, je m'inquiète pas trop pour ça, je vais sans doute aller me dégourdir les jambes. Je jette mon habituel sourire carnassier à Sifmal.

-Hey, j'vais aller faire un tour du vaisseau, ça m'fait chier d'pas bouger. Tu viens ou tu préfère rester là pour surveiller le tas d'bidules péteurs de plombs qui restent ?

Je lui laisse le temps d'une réponse avant de me lever en m'étirant. Franchement, tout ce qui se passe là est au-dessus de mes compétences, je préfère attendre qu'on atteigne la cible et faire ce qu'on me dit si je trouve que c'est pas trop excessif.
Que Sifmal décide de me suivre ou non, je me mets donc en route, bâillant à plusieurs reprises. Ca fait un moment que j'ai pas revu le lionceau et l'écureuil, je vais donc faire confiance à mon narrateur pour me les faire retrouver.

Attention, attention... MAGIE DE L'ELLIPSE DE CINQ MINUTES !

Yeah ! Vous avez vu, ça a de la gueule hein ?! Du coup après cinq petites minutes à tranquillement bifurquer dans le vaisseau, je tombe sur une scène des plus singulières. Vous imaginez une ange aveugle câliner une élémentaire en tenue de magicienne accrochée au plafond ? Bah moi je le vois et je trouve ça un peu facile.

-Eh beh, si on m'avait dit que j'verrais une ange s'comporter comme un héros de manga harem, j'l'aurais pas cru ! T'aurais pas voulu tomber direct sur la culotte plutôt ? Nan j'donne le conseil pour que j'participe la prochaine fois !

Ah ouais, je sais que c'est dans le titre hein mais bon... "My girl" là, y a vraiment des gens qui ont un tic verbal aussi précis et élaboré ? Nan parce que bon, je veux bien qu'on joue à fond la carte du mom-like mais y a des limites ! Regardez, moi je suis daronne, est-ce que j'ai besoin de lâcher des "Ara ara ~" toutes les trente secondes ?


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 Harall
Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
vava
Nashar
groupe

Code 4073

image nash


L’Empereur laissa Geleerde repartir, non sans admirer son fessier… Plus musclé que la normale. Comme réponse à sa question, il avait simplement tapoté son épaule gauche, à l’aide de son propre poing, avant de la pointer du doigt. Il était évident qu’il avait mené des recherches sur Jevast. S’il ne l’avait techniquement jamais vu, il avait pu entendre de nombreuses rumeurs à son sujet. Rumeurs qui avaient toutes un point commun : Solarii. C’était logique en y repensant : les rats ne vivaient que dans les égouts.

Massant mollement sa nuque après coup, Nashar se demandait ce qu’il faisait ici au final. Obligés d’être en alerte au vu de la situation, ses sens magiques parcouraient divers endroits, sans tomber sur quoi que ce soit de louche ; en tout cas pour lui, récemment arrivée d’un monde qu’HOPE qualifiait de “En voie de développement”. Il ne s'inquiétait pas et, de toute façon, il n’avait nul besoin de s’agiter malgré le contexte : tout le monde le faisait à sa place. Même les plus calmes gagnaient peu à peu en ardeurs, tandis que les plus timides tremblaient sur le sol.

Au milieu de tout ce mouvement, de ces nouveautés, de ces mystères, Nashar s’ennuyait. Il ne voulait pas participer. Pas par faute d'intérêt, ce mystérieux pirate l’avait intrigué, mais simplement parce qu’il avait été forcé de venir à bord. Ou plutôt, on lui avait fait comprendre que sa situation pourrait s'aggraver s’il ne venait pas. Alors, maudissant sa malchance héritée d’erreurs, il ne bougeait pas et ne réagissait que par de faux semblants d’expression d’étonnement ou de compréhension. Son esprit était tout de même focalisé sur un aspect de la mission. Loin de ces histoires de pirate, la question qu’il se posait était plus basique. Pourquoi maintenant ?

Pourquoi une navette de HOPE, qui n’était pas censé pouvoir être dans l’espace, se retrouvait si proche de Nefyria, maintenant, quasiment six mois après la Déchéance ? Pour lui, tout le monde avait mésestimé cette question, préférant celle commençant par “qui”. Ce "pourquoi" là était bien plus intriguant. Un piège ? Il doutait que HOPE laissait traîner ses appareils, à moins que ceux-ci n’eussent été volés par une autre race, durant un recrutement. Une véritable mission de sauvetage ? Quid du piratage… Qui semblait plus être un rafistolage. Qui aurait intérêt à faire cela ? Se faisaient-ils manipuler pour récupérer l’objet spatial, ou au contraire, aider dans leurs quêtes ?

Naturellement, son attention se tourna vers l’experte en technologie de HOPE. Pouvait-elle répondre à ses interrogations ? Non, il serait plus judicieux de se demander si elle était digne de confiance. L’instinct du bleuté lui disait que oui, mais elle restait une parfaite inconnue, peut-être maîtresse en tromperie. Qu’il en avait rencontré des ladies, mignonne et inoffensive aux premiers abords, puis tyrannique et barbare par la suite. Peut-être que faire connaissance avec elle lui permettrait d’en avoir le coeur net ? Hélas, à peine y avait-il pensé qu’elle dit quelque chose d’étrange, sans finir sa phrase. Braham prévint alors tout le monde de la proximité de l’objectif.

S’attendant à voir les membres de l'équipage se réunir au même endroit pour observer les manœuvres des Mini-Hunters, il s’étonna lorsqu’ils se séparèrent encore plus. Pourquoi tant de dispersions ? En quoi cela leur était utile ? Finalement, c'était le comportement de tous ceux qui avaient quitté la pièce qui semblait louche. Et ce capitaine, qui semblait n’avoir jamais appris le sens du mot discipline. Sur Valice, il aurait été rétrogradé bien rapidement : un bien mauvais chef, celui qui laissait ses hommes gaspiller de l’énergie. Énergie ? Il se tourna alors vers Mahla.

Comment est alimenté ce vaisseau ? Si nous avons accéléré, cela veut dire que nous consommons plus de carburant et-...


Les écrits des Akers sur les observations des vaisseaux de HOPE lui revinrent alors en mémoire.

Nous sommes dans l’espace, il ne faut pas une énergie constante pour se déplacer, juste pour se projeter.  


Affirma-t-il, non sans douter légèrement de ses propos. Ce monde était trop nouveau pour lui, malgré le fait qu’il y était depuis bientôt une année.

Mais malgré tout, nos réserves d’énergies sont-elles suffisantes pour rentrer à Nefyria ?


Brisant son silence, il vit ensuite Dahlia s’approcher de la scientifique. Vraisemblablement, elle en avait après sa HOPEWatch, ce qui fit naître une autre question dans l’esprit de l’Empereur.

Pourquoi faites-vous vos opérations de contrôle via votre HOPEWatch, et non la salle de contrôle ?


vava
Proxima Centrenuit
groupe
‘’Un deux trois, trois p’tits chats, trois vilains petits fripons…’’

Oui. Nous avions vu plus sérieux et plus investi comme fouille méticuleuse du vaisseau Il fallait dire que la Centrenuit, toujours au plafond, était en train d’avancer de manière toute guillerette en faisant quelques cloches-pieds comme si la situation n’était pas du tout dramatique. Après tout, avec ses pouvoirs, si c’était la catastrophe assurée elle aurait toujours moyen de rentrer comme une fleur jusqu’à la planète et… Et puis, ils avaient des cristaux de téléportation. C’était tout de même vachement bien cette technologie…

Bref, dans l’immédiat, pas la moindre petite chose à repérer. Cortania lui affirma solennellement qu’il n’y avait pas la moindre trace de vies présentes autres qu’eux… Donc peut-être que c’était un robot ? Mais dans ce cas, il aurait surement été détecté. C’est que ça devait émettre un sacré paquet de bruit et d’autres perturbations électro-mes boules. Donc l’hypothèse d’un intrus dans le vaisseau était donc compromis… Restait donc à savoir si l’accès avait été fait à distance, ou bien par une taupe… Un méchant PNJ (ou PJ) qu’il faudrait fouetter avec délicatesse en vertu de toutes les conventions… Sauf si l’oppresseur était américain. Ils n’aiment pas ça les conventions…

Mais plutôt que de parler de l’E3, Proxima avait d’autres priorités… Elle avait certes fait son petit tour avec une barre de chocolat, mais autant compléter son quatre heures ! Ce fut ainsi qu’au cours de ses déambulations elle alla chiper une petite canette d’HopeBull, comme de par hasard. Si son utilité dans la mission était actuellement discutable, le fait est qu’elle avait le ventre plein demeurait une indéniable qualité ! En tout cas, elle était plutôt contente de se retrouver dans un tel endroit. Hope lui avait manqué pour tout dire, et bien qu’elle n’ait plus l’espoir d’avoir une porte de sortie, elle s’était habituée à sa petite vie chahutée d’agent de l’organisation…

Toutefois, alors qu’elle était en train de tranquillement avancer, ce fut la blonde qui vint à revenir. Semblait-elle confuse par la position actuelle de la Centrenuit, en train d’être la pique-assiette la mieux payée de l’espace ? Bien qu’elle n’était pas payée, il demeurait que l’aveugle s’inquiétait pour elle, et vint à la saisir, la collant contre elle dans une position assez… Indélicate ? Surement la revanche des claques… Mais il fallait admettre que faire un tel numéro (le 69 si vous vous posiez encore des questions) en public était une chose que Proxima ne s’attendait pas spécialement de la part d’Anaël !

‘’Woh, tu prends les devants là !’’


Elle tourna néanmoins rapidement le regard alors qu’une autre grande blonde (à croire qu’ils les clonnaient) arrivait là, y allant de son petit commentaire…

‘’Oh, ça ? Aucune idée.’’
Réagit-elle rapidement en haussant les yeux au… Plancher, vu qu’elle était encore à l’envers. ‘’Oh je sais ! Tu improvises un Tombstone Pile Driver ! Plutôt original, t’as pas vraiment la carrure d’une fossoyeuse mais… Hé, si c’est amateur, c’est que c’est forcément un gage de qualité ! Oh, c’est pour d’autres histoires ça aussi…’’

Se mettant à rire un coup, elle se détacha comme elle put de l’emprise de la blonde, tout en essayant d’écouter la conversation qu’il y avait… Ils y seraient bientôt ? Intéressant… Du spectacle gratuit ! Elle répondit donc à cet appel :

‘’D’acc ! Avec mes pouvoirs de gravité, je devrais pouvoir gérer la trajectoire et éviter la catastrophe. Même si on a plsu une goutte de fuel, on pourra rentrer à bon port ! Ou bien on s’écrasera à toute vitesse dans une jungle mortelle, mais on va préférer la première hypothèse.’’


Elle tourna son regard vers les deux acolytes qu’elle avait là, pour leur dire :

‘’Je vais à l’artillerie ! Je devrais avoir une bonne vue sur l’espace, ça pourrait être utile !’’


Et sur ces mots, elle y fonça !


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 1523862385-proxima3


"Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

- Spatiale !
- Combat !
- Mélancolie des astres !
- Maladresse !
vava
Anaël R. Amitiel
groupe
CODE : 4073
image d'entête


P-p-p-p-articiper ?! M-mais !!... C-ce n'est pas ce que vous croyez !...


Eh ben, super tout ça ! Voilà que l'ange déchu qu'elle était subissait une autre demoiselle, à savoir en plus que c'était celle qui lui avait malaxé les seins sans son autorisation tout à l'heure ! Et en plus cette Proxima en rajoutait ! Aurait-elle vraiment dû la rejoindre...? Elle commençait à douter, les lèvres tremblantes. Elle savait qu'elle allait maintenant devoir accompagner ces deux femmes, et elle se demandait si elle n'avait pas payé une torture. Poussant un soupir lorsqu'elle relâcha la Centrenuit, elle nota le nom de prise de catch qu'avait attribué cette dernière à leur position "intéressante". Un sourire nerveux s'esquissa sur les lèvres de la blonde qui posa une main sur sa joue lorsque la magicienne des astres partit déjà, visiblement motivée à aller vers la salle d'artillerie, là où se trouvait le fameux Asrah, et probablement d'autres agents.

My, my...


Elle eut alors une soudaine idée. Se tournant vers la fameuse Harall, elle remarqua quelque chose d'étrange dans son énergie... Une... Aura divine ? Le visage de l'ancienne célestine changea, devenant quelque peu inquiet à cet instant, mais elle préféra ignorer cela pour le moment, secouant sa tête de droite à gauche comme pour se réveiller, avant d'attraper l'Errante par la taille, la... Soulevant comme un sac à patates ?!...

Quelle force ! C'était... Impressionnant de la part d'une femme qui semblait si distinguée !

Pardonnez-moi my girl, mais il faut faire vite !


Elle se pencha légèrement vers l'avant, posant une main sur le sol comme pour se préparer à un sprint, et partit littéralement comme un éclair, atteignant l'endroit... Avant la gardienne des astres.

Oh la boulette.

...


Mal à l'aise, l'Amitiel se retourna pour attendre Proxima, qui arriva un peu après, avant d'analyser les alentours avec son panpsychisme. L'énergie du bras droit de Braham se trouvait bel et bien ici, avec... L'énergie de la femme qui avait eu quelques tensions avec l'Ashfield. N'était-ce pas l'agent "Picole" ?
S'en souvenant, Anaël, portant toujours Harall d'une manière plutôt ridicule, alla se présenter à la louve. Mais d'abord, elle attrapa Proxima, la portant de la même manière, en espérant qu'elle ne s'échappe point, connaissant la bête.

Agent Picole, c'est cela ? Mon nom est Anaël Amitiel. L'agent Centrenuit désirait venir ici... Pour... Avoir une "bonne vue de l'espace" ?


Elle marqua une pause, toujours avec un air mi-embarrassée, mi-sérieuse, ceci se sentait même légèrement dans sa voix, quelque peu balbutiante.

Je me charge de la surveiller... En... Quelque sorte ?


L'aveugle n'était pas réellement sûre de ses dires, mais elle devait bien trouver une raison pour l'avoir accompagnée, au risque d'avoir l'air d'une sorte de fanatique bizarre et inquiétante. Surtout que ce n'était pas le cas... Une lady ne serait jamais une telle honte ! Et Anaël en étant une, elle n'avait aucunement le droit de se comporter de la sorte !




[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 1557625598-result-2
L'ange déchu chante en #6633ff
Thème combat | Thème désespoir
vava
Harall
groupe
ALLEZ HUE DADA !!!
Feat Plein de PJ et de PNJ

Roooh la petite nature ! C'est pas vrai, comment les dieux d'autres mondes peuvent autant rendre leurs serviteurs coincés du fion ! Franchement, faut arrêter de diaboliser le sexe ! Regardez-moi, je suis une putain de déesse du plaisir et je me porte super bien ! Nan faut absolument que pur = verge... euh vierge pardon. Je vous jure, je vais me pointer chez elle et corrompre au maximum, ça va faire du bien !
Alors par contre, même si l'écureuil faisait la réflexion d'une référence à du catch que le narrateur a pas compris, faut quand même se dire que c'est abusé.

-Ah désolée, j'mate pas de catch... Par contre j'connais bien les 69 et ça y ressemble ! Regardez, même l'autre narrateur, l'a dit !

Bon par contre, à peine le temps de répondre que l'écureuil tête en bas se décide à aller à l'artillerie. Bon bah je vais suivre, comme d'habite rude. Pourtant, mydemoiselle la lionne décide de me porter comme un genre de gamin puni par son daron... Quoique c'est confort cette histoire. Oh attendez, j'ai une idée... Je m'arme de ma voix la plus aiguë et féminine possible et finalement, quand mon visage est assez prêt de son oreille :

-HYAN ! Qu'est-ce que vous faites ?! Perveeeeerse. ~ je le dis en même temps que je lui tire allègrement la langue.

Elle se met donc à taper le sprint de sa vie pour arriver à la destination proposée par tête en bas. Héhé, c'est RO-YAL, ça c'est du cheval ailé qui en impose ! Pégase peut se rhabiller !

-HUE ! HUE ! Fidèle destrier !

Une fois finalement arrivées à la salle en question, je constate qu'on est pas seules vu qu'il y a aussi la camarade de buvette. Que l'angelotte appelle... Agent Picole ? Alors, je doute que ce soit son vrai nom mais allez va, c'est marrant ! En plus, elle peut apprécier ma fidèle monture ! Ah, la nôtre du coup vu qu'elle a décidé de choper l'écureuil aussi.

-Yo camarade alcoolisée ! T'as vu mon ch'val ? Il a des ailes et son cri c'est "My ! My !" Et si t'as d'la chance, elle t'sort un "My girl !"

Alors, c'est très tentant de lui toucher les loches hein mais y a autre chose à foutre. Je me décale de son épaule avant de m'étirer et de m'adresser à la deuxième chevalière au chapeau :

-Tu voulais v'nir là pour contrôler le vaisseau si y a pu d'jus c'est ça ? Tu vas t'y prendre comment ?


[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 Harall
Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



La situation urgente avait nécessité des prises de décisions rapides, et laissé peu de temps pour réfléchir, chose que le brun n'aimait pas trop. Malheureusement, il n'avait pas le choix. Et lorsqu'il était revenu vers l'Akers dans le but de demander son aide, il s'était rendu compte que la dénommée Anaël avait un sérieux problème de complexe de supériorité. Un complexe que Jason se serait bien fait un plaisir de régler si la situation le permettait. Elle s'était mise en tête de suivre Scarlett partout afin de la surveiller, pour des raisons inconnues du Traqueur. Aussi, il ne jugea pas cet état de faits.

Toutefois, il trouva absurde qu'elle aille jusqu'à le lui révéler. Elle n'avait rien à gagner à révéler son jeu de cette façon. Cette femme, tout ange déchue qu'elle soit, était un peu stupide ! En tout cas aux yeux de Jason. Mais le pire était à venir, car elle ne s'en tint pas là...

Annonçant à tout le monde qu'elle s'en allait, chose dont tout le monde se foutait probablement éperdument dans la pièce, elle s'attaqua au Corbeau en lui demandant de baisser le volume, et de moins paniquer. Elle ne l'avait de toute évidence jamais vu paniquer, surtout qu'Ashfield était actuellement tout à fait calme. Cette remarque ne pouvait donc être qu'un moyen pour elle de tenter d'exister. Une façon de tenter de se prouver à elle même qu'elle servait à quelque chose au milieu de ce chaos.

Elle ne connaissait clairement pas Jason, et cela se voyait. Elle ne savait vraiment pas actionner les bonnes manettes... Haussant les sourcils, tout d'abord dubitatif devant un tel complexe de supériorité, il la regarda partir en repensant à ses derniers mots: "c'est tout pour moi."
- De toute évidence... Murmura t'il avec un sourire narquois tandis qu'elle quittait la pièce avant de se tourner vers la magicienne.

Etrangement, et malgré son air plutôt sombre, la dénommée Scarlett accepta de suivre le Corbeau sans lui demander de quoi il s'agissait. Surpris, mais un peu déçu, celui ci hocha la tête en direction de Braham et quitta la pièce en direction de la salle des réacteurs. Malgré les contraintes obligeant uniquement deux personnes max à entrer simultanément dans la pièce, Jason avait fait appel à la fois à Dahlia et à la nouvelle Akers. Ceci pour plusieurs raisons: tout d'abord, les règles n'avaient jamais été son fort. Ensuite, avoir quelqu'un s'y connaissant en magie pourrait se révéler utile si jamais la menace s'avérait d'origine magique. Et enfin, posséder un back up sur place était toujours bon à prendre...

Sans mot dire, le duo se dirigea de couloir en couloir jusqu'à la porte, où il retrouva la Zéphyrienne, qui s'approcha du brun et lui exposa sa théorie des plus intéressantes concernant Mahla. Et même si Rock avait depuis le départ de sérieux doutes concernant cette histoire de pirate, il devait bien avouer que cette fois, elle avait retenu son attention. A son tour, la magicienne prit la parole pour noter que seuls deux personnes pourraient entrer, ce à quoi le brun répondit rapidement, et calmement:
- Je sais, ne t'en fais pas pour ça...

Mais alors qu'il se recentrait sur Dahlia et s'apprêtait à la complimenter pour sa piste, et son raisonnement, chose particulièrement rare pour être soulignée, l'Egyptienne saborda elle même cette possibilité en taquinant à nouveau le brun qui soupira avant de lui sourire en retour:
- Entendu, je te laisse te charger de Mahla, dans ce cas ! Lui dit il alors qu'elle le dépassait déjà. Scarlett et moi allons entrer dans la salle des réacteurs et vérifier que tout est clean. On se tient au courant !
Ce faisant, le Traqueur laissait partir son back up, mais il se dit que la piste de sa partenaire était prometteuse, et que le risque en valait la chandelle.

Demeuré seul en compagnie de l'Akers, Rock se tourna à nouveau vers elle, et elle l'interrogea sur ses compétences:
- Non, absolument aucune, répondit il sans détour en s'allumant une autre cigarette. Mais c'est là que tu interviens ! Si on trouve une menace magique là dedans, quelqu'un ayant de solides connaissances dans ce domaine me sera tout à fait utile. Pour le reste, Braham fera le taff à distance, conclut le brun en expirant de la fumée. Pas vrai, Braham ? Lança t'il au capitaine via sa HopeWatch après avoir dégainé son Dominator pour s'assurer qu'il était bien à l'écoute.

Le brun fit une pause après s'être positionné juste devant la porte, et échangea un dernier regard, grave, avec sa coéquipière:
- Prête ?
Il attendit sa validation, puis ouvrit la porte, et entra en premier dans la salle des réacteurs...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Geleerde
groupe



CODE 4073
[ Arc 1 - Mission Alpha ]
[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 Gel10


 

Le geste de Nashar à son égard engendra un bref relâchement de la louve. Si le mensonge pouvait s'avérer commun pour certains, l'indomptable savait pertinemment qu'il s'engageait à lui être sincère et franc. Les heures de Jevast désormais comptées, ils connaissaient donc leur prochaine destination : Solarii, monde des steampunk.

* * *

Geleerde se laissa porter un bref instant dans ses pensées, songeant à la première fois qu'ils avaient mis au point leur code, ensemble. Une série de disputes plus tard et quelques tonneaux d'alcool avaient pu permettre d'élaborer ce système propre à eux. Bien qu'à la base, cela partait simplement d'une banale idée de deux ivrognes... Malgré tout, ce langage personnel s'avérait bien plus pratique qu'ils ne l'avaient sans doute prévu.

Revenant finalement à la situation actuelle, l'hybride écouta les propos de ses deux compères d'une oreille attentive, acquiesçant légèrement de la tête. Un comportement enfantin, hein. Surprenante remarque, bien qu'étrange. Dahlia fit également part de ses interrogations à ce sujet, non sans soupçonner ouvertement que tout ceci ressemblait à un piège : si ce pirate était capable de contrôler une partie du Croiser pour le faire accélérer, il pouvait tout aussi bien les diriger dans un trou noir, selon son humeur.  

— J'imagine qu'il est trop impatient qu'on lui casse les dents.


Par réflexe, l'indomptable ne pu s'empêcher de répliquer à son tour, après la remarque de Dahlia sur le fait que le pirate cherchait à les faire arriver plus vite. Finalement, la brune des sables finit par quitter l'artillerie aussi rapidement qu'elle était venue : par le biais de leur HOPEWatch respective, Jason informa sa partenaire au sujet de la salle des réacteurs, ce à quoi elle décida de l'y rejoindre.    

— Tâche de faire en sorte qu'il ne t'explose pas dans le réacteur avec sa clope~


Rétorqua t-elle après la dernière remarque de la Zéphyrienne, non sans un sourire carnassier au visage en réponse au sien. Bien-sûr, les plus débauchés pourraient percevoir dans ses propos un sous-entendu pour le moins vulgaire et comparant la taille de la masculinité du tireur à celle d'une cigarette, mais ce n'était qu'un détail que la louve nous épargnera de souligner. De son côté, elle décida de rester près d’Asrah, quand bien même semblait-il ne pas apprécier la compagnie des autres. Autant ne pas laisser seul quelqu'un dont elle ne connaissait l'existence que depuis peu. Ce fut apparemment une idée pour le moins collective, car très rapidement, trois jeunes femmes arrivèrent à leur tour. Quatre demoiselles dans une artillerie et un homme : cela sonnait un peu comme une vieille blague pour le moins grivoise.

— Relax, Agent Anaël. Je ne suis pas ta supérieure ici.


Sans même jeter un regard vers elles, l'hybride haussa brièvement des épaules tout en expirant une bouffée de cigarette. Elles avaient le droit d'aller où elles voulaient, après tout. Inutile de lui donner des raisons quant à leur présence ou de s'expliquer non plus.

— Surveiller L'agent Proxima ? L'hybride fixa la concernée un bref instant avant de répondre d'un demi sourire narquois — Bon courage pour ça.

Bien qu'elle ne connaissait que relativement peu la Centrenuit, les échos de son tempérament pour le moins fleuri et coloré avaient fini par être plus ou moins entendu par beaucoup. Après tout, il paraissait que la gardienne des astres avait une certaine fascination pour les boutons portant une couleur bien distinctive. Le ridicule de la situation avec Harall et Proxima qui étaient maintenues sur les épaules de l'ange pendant que la blonde plantureuse se faisait un malin plaisir à l'appeler son fidèle destrier avait d'ailleurs de quoi prêter à sourire.

— On risque de ne pas être particulièrement utiles ici vous savez : notre hôte n'a pas l'air d'être très porté sur la communication. À moins que ce ne soit la gent féminine qui le dérange.


Élevant la voix pour bien se faire entendre par le second de Braham, elle se servit de sa gourde pour goûter enfin à la bière que lui avait offerte Harall... Bon Dieu, comment avait-elle fait pour qu'elle soit toujours aussi fraîche et houblonnée que cela en la sortant de sa poche ? Cela en détenait du miracle. Levant mollement sa gourde pour féliciter sans un mot la briseuse de quatrième mur, elle reprit à nouveau la parole pour interroger Asrah, d'un ton qui se voulait plus sérieux :   

— L'artillerie est-elle suffisamment fiable pour attaquer en cas de besoin ?


Après tout, vu l'état du vaisseau, savoir si l'armement était encore en état pour répliquer à tout se devait d'être important.



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
vava
The Birther
groupe
logo

Code 4073 : Tour 5


Situation RP





Lorsque Jason attrape l’Agent Supérieur Braham par le bras, l’homme se fige soudainement. Loin d’avoir peur, il prend ce geste pour un manque de respect et, si les circonstances n’avaient pas été si urgentes, il aurait simplement refusé de coopérer. Toutefois, ayant la tête froide, il laisse l’Agent, ainsi que la membre des Jewelers, partir pour la salle des réacteurs. Lorsque ces derniers arrivent à bon port, il communique avec eux via sa HOPEWatch.

Je pense qu’il est inutile de vous rappeler que la salle des réacteurs n’est pas un endroit où l’on peut s’amuser. C’est un des endroits les plus sécurisés du vaisseau. Vous verrez par son architecture que rien ne peut s’y cacher. Ne touchez pas les champs teintés de bleu, ils sont conçus pour brûler la peau de tous ceux qui ne sont pas reconnu comme employé d’HOPE Inc.


Sur ces mots et avant de leur ouvrir la porte, Braham les observe via les caméras du vaisseau. N’en croyant pas ses yeux, il intervient promptement :

Agent Jason ! Alliez-vous entrer dans une salle des réacteurs, qui contient plusieurs produits inflammables, en plus d’un cœur à fission nucléaire, avec un pistolet dégainé et une cigarette allumée ?


N’en rajoutant pas plus, l’Agent Supérieur suspend temporairement l’autorisation de Jason, le temps que ce dernier se mette en règle. Une fois fait, la porte de la salle des réacteurs s’ouvrent, libérant un peu de la chaleur qui y était enfermée.

Parsemée de machine et de turbine, la grande salle était parcourue de tuyaux faisant circuler un liquide fluorescent à toute vitesse. Le plafond y est recouvert d’une surface réfléchissante impeccable, qui permet d’avoir une vue sur toute la salle en permanence, angle mort y compris. Toutes les machines sont recouvertes de sortes de champs magnétiques teintées de bleu. Inutile de dire qu’il n’y a rien de louche ici : tout fonctionne à merveille, aucun dysfonctionnement perceptible, aucun mouvement autre que celui des machines. Absolument rien qui pourrait sortir de la normale pour ce genre d’endroit. Lors de votre investigation, Braham vous informe :

J’ai jeté un coup d'œil aux enregistrements de surveillance de la salle de réacteur depuis que le vaisseau est arrivé en ma possession : il ne s’est rien passé d’anormal.





Le message de la Zéphyrienne à Mahla lui parvient, alors qu’elle semble très occupée. Machinalement, elle lui répond :

Il doit y avoir une erreur, ce n’est techniquement pas possible. Le signal n’est pas clair. Je fais quelques recherches pour avoir une confirmation.


Dans la salle de détente, alors que Nashar se corrige de sa faute, Dahlia entre dans la pièce. Elle peut alors entendre, comme tous ceux qui sont restés, la réponse de Mahla à sa première question.

C’est normalement vrai, mais pour des raisons évidentes de gain de temps, nous accélérons constamment jusqu’à notre vitesse de croisière; celle où nos boucliers ont une efficacité optimum. Pour ce qui est de nos réserves d’énergie, ne vous en inquiétez pas. En plus de l’énergie démentielle que donne la fission nucléaire, toute la carrosserie du vaisseau se sert de son environnement pour en générer. Que cela soit en captant la chaleur, les rayonnements d’une étoile ou les frictions dans une atmosphère, le HR-742 ne peut, en théorie, jamais en manquer.


Retournant à ses observations, une série de commandes informatique s’affiche sur sa HOPEWatch. Si Dahlia regarde bien, elle peut apercevoir les mots Banque d’ID et Recherche Passenger par ID. Elle stoppe néanmoins ses recherches quand Nashar lui pose sa deuxième question :

Les techniciens d’HOPE Inc restés sur les mondes m’ont donné l’accès à une partie des systèmes du vaisseau uniquement via ma HOPEWatch, car personne ne peut utiliser directement un ordinateur de la flotte sans y être préalablement autorisée par le comité de l’entreprise… Qui est sur HOPE.





Une fois que Harall prit la décision de partir de la salle de détente en proposant à Sifmal de l’accompagner, ce dernier hésite un instant, avant de se remettre sur ses pattes. Instantanément, il ressent une certaine nausée à cause des tremblements précédents et doit donc s’accrocher à la paroi à l’aide d’une main afin de se soutenir.

Ah, j’ferais mieux de… Rester ici. Je risque de te gêner.


Offrant un sourire quelque peu embarrassé d’être si pitoyable devant Harall, il se gratte mollement la nuque avant s'asseoir, non sans se sermonner lui-même intérieurement.

À l’artillerie, l’Agent Asrah tique de l’oeil à chaque nouvelle entrée en soupirant lourdement. Lui qui aimait la solitude, il se retrouve dans un véritable poulailler, commentaire misogyne à part, bien sûr. C’est dans son silence absolu qu’il continue à vérifier l’état de l’armement, une nouvelle fois. Tout semble en ordre, à part les indésirables dans ce poste à tension. La remarque précédant la question de Geleerde l’irrite encore plus qu’il ne l’est déjà : hors mission, il n’avait aucun mal à discuter avec les femmes. Se retournant donc, il s’approche d’elle pour la toiser. Lui retirant sa cigarette de sa bouche avant de l’écraser de son pied, il réplique d’un ton autoritaire :

On ne fume pas dans un endroit confiné.


Malgré cela, il lui accorde une réponse à sa question, gardant tout de même un air pour le moins patibulaire :

Nous ne sommes pas à notre maximum de puissance de frappe, mais je me suis déjà sorti de plus grosse galère avec beaucoup moins. Ça devrait aller.


Par la suite, le second Asrah pris place devant l’ordinateur qui affichait une sorte de radar. Vous pouvez alors distinguer, en son centre, un point nommé “HR-742". Tout proche de ce dernier, un autre point attire votre attention, notamment son nom : “Cible”. Il change son écran pour y inscrire une série de chiffres et indique aux membres de l’équipage présent de le regarder :


Voici notre objectif.



[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 Tour_510


Pour tout le monde



Dans la salle de contrôle, Braham effectue les dernières préparations. Le Croiser est arrêté, prêt à entrer en hyperpropulsion pour échapper à tout danger en moins de 0.5s. Dans le même temps, il s’assure qu’Asrah a bien orienté les canons de manière à pouvoir répondre rapidement à une attaque surprise. Les boucliers sont actifs et offrent une protection maximum. Dans le sas, les Mini-hunters sont quasiment prêts à être lancés. Vérifiant une dernière fois que tout est en ordre, l’Agent Supérieur finit par lancer un appel général :

Tout est prêt. Rassemblement de l’équipage dans la salle de contrôle. Asrah, tu t’occuperas de la défense du vaisseau depuis ici.


L’heure est venue de mener à bien la mission, après encore quelques calibrages des Mini-hunters. Les membres de l’équipage arrivent un à un, découvrant la salle de contrôle. Il s’agit d’une grande salle circulaire *, jonchée d’ordinateurs, de claviers, de cartes holographiques et d’écrans affichant des données en tout genre. Au fond de la pièce, un écran géant offre plusieurs vues prises par les caméras du Croiser, qu’elles soient internes ou externes. Une fois tout le monde arrivé, l’Agent Supérieur Braham donne ses ordres.

La scientifique Mahla et moi-même nous occuperons des deux premiers Mini-Hunters à distance. En cas de problème, les deux autres Mini-Hunters seront déployés sur mon ordre. Asrah sera en charge de l’armement : vous pourrez l’assister en support. Pour rappel, il vous suffit de vous installer à l’un des postes de cette salle et d'activer le mode combat. Un canon vous sera assigné et vous aurez un visuel de votre zone de tir. Il vous suffira de la toucher sur l’écran, l’ordinateur de bord s’occupera d’abattre l‘éventuelle menace externe. Par contre, il empêchera tout tir pouvant endommager notre objectif.


L’Agent Supérieur Braham reprit son souffle. Sérieux, il scruta le regard de chacun des membres de l’équipage, à la recherche de contestation ou de commentaire. Après coup, il tente de calmer les animosités restantes.

Il peut y avoir quelques différences de point de vue entre nous, mais nous sommes ici pour accomplir la même mission. Personne n’est l’ennemi de personne ici, je le répète.


Sur ces mots, Mahla et Asrah se mettent à leur poste. L’Agent Supérieur prend connaissance de l’emplacement de chacun des membres de l’équipage avant d’aller à son tour au sien. Sur l’écran géant, on peut voir les images des caméras des Mini-Hunters, toujours dans le sas. Ces derniers finissent par en sortir, quelques secondes plus tard, pilotés à distance par Braham et Mahla. Propulsions engagées, ils s’approchent de la cible, qui grossit à vue d’oeil… Mais qui semble beaucoup plus petit que ce qui avait été annoncé précédemment par le Capitaine.


NOTE HRP


Le RP entre dans sa deuxième et dernière phase, qui devrait durer autant de tour que la première (cela dépend de vos actions). La réponse à ce tour n’est pas obligatoire, c’est un tour de transition. À la fin de ce tour, vos personnages sont tous obligatoirement dans la salle de contrôle. Les MJ souhaitant donc poster le prochain tour le plus rapidement possible, merci de nous prévenir si vous ne comptez pas répondre à ce tour.

* : L’illustration de la salle de contrôle n’est là qu’à titre indicatif, pour vous aider à l’imaginer.

vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



Alors qu'il s'apprêtait à entrer dans la salle des réacteurs, le Corbeau vit la tête inquiète de Braham apparaître sur sa holovisière pour le rappeler à l'ordre.
- Agent Jason ! Alliez-vous entrer dans une salle des réacteurs, qui contient plusieurs produits inflammables, en plus d’un cœur à fission nucléaire, avec un pistolet dégainé et une cigarette allumée ?
Il lui rappela alors subitement son officier habituel, Carter, et Ashfield soupira longuement. Il jeta malgré tout son mégot au sol et l'écrasa avec son pied, avant d'ajouter avec son cynisme habituel:
- Du calme, papa ! Si je n'ai pas de raisons de le faire, je n'utiliserai pas mon arme là dedans... Et Scarlett est là pour ça aussi... Allez, ouvrez ! Ma clope est éteinte !

Le duo pénétra à l'intérieur de l'installation, et Rock balaya les lieux du regard. Ceux ci semblaient tout à fait calmes. Il fit lentement quelques pas dans la salle, son arme le long du corps, tout en inspectant les lieux en silence, et se remémora les données qu'il connaissait sur le personnel: S'il en croyait ce que les membres du personnel avaient dit lorsqu'ils s'étaient présentés, aucun d'entre eux ne possédait les droits nécessaires pour passer outre ces "boucliers" bleus, et la théorie de Jason selon laquelle les réacteurs avaient peut être été sabotés pour récupérer de l'énergie afin de booster la vitesse du vaisseau venait de prendre un méchant coup dans l'aile.

Cependant, c'était sa parole contre la leur, et rien ne garantissait qu'ils disaient tous vrai. Le brun se demanda si Mahla était bien de HOPE Inc avant que ses pensées ne vagabondent jusqu'à celui qu'il avait surnommé la peluche, par flemme d'apprendre son nom. Le natif de Néfyria... Par nature, il avait tendance à se méfier de ceux qui faisaient le moins de vagues, et justement, Sifmal faisait très peu de vagues depuis le début...

Braham ajouta quelques données à leur moulin, pour conforter le fait que rien ne s'était passé là dedans, en tout cas rien de visible. Jason continua à marcher pour inspecter les lieux, tout en s'adressant finalement à Scarlett, brisant ainsi le mutisme dans lequel il s'était enfermé:
- A moins que tu ne ressentes des vibrations magiques étranges, Scarlett... Je crois que cette zone est safe... On peut y aller...

Satisfait de son inspection, bien qu'un peu déçu, Rock quitta les lieux, et regagna la salle de contrôle après avoir rengainé son arme. Il trouva sur les lieux la plupart des gens et s'approcha de Dahlia. Il s'adossa à un mur à côté d'elle, et lui murmura à l'oreille:
- Le réacteur est safe... Quelle que soit l'origine du sabotage, elle ne vient pas de là...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
Qu’il y ait une erreur ou pas, Dahlia voulait une réponse, car il était évident au vu de sa surprise, que Mahla avait quand même reçu un ID précis. La jeune femme soupira en comprenant qu’elle n’en saurait pas plus, mais cela ne faisait qu’accroître ses soupçons. Alors que la Zephyrienne était plongée dans ses réflexions, Jason lui avait demandé de le rejoindre à la salle des réacteurs. Puisqu’il ne semblait n’avoir aucun problème à l’artillerie, elle choisit de laisser Geleerde gérer seule, non sans un petit mot avant de partir. Comme Dahlia s’y attendait, l’hybride ne mit pas longtemps à répliquer. Jason et sa clope était aussi inséparables que lui et son sale caractère, à cette pensée la brune ricana, mais ayant eu un aperçu du tempérament de la louve, l’Egyptienne se dit qu’il devait avoir un autre sens à ses paroles, seulement elle n’eut pas vraiment le temps d’y penser.

« Ça risque pas... » Se contenta-t-elle de dire.

Une fois devant la salle, la combattante fit part de ses soupçons concernant la scientifique et Jason eut l’air de trouver la théorie intéressante. Assez pour la creuser et c’était bien ce qu’elle comptait faire après la salle fouillée. Cependant, le trio dû faire face à la tête de mule qu’était le corbeau et Dahlia ne se cacha pas pour lui faire remarquer. Seulement deux personnes pouvaient entrer, la soldat laissa sa place, se doutant que Scarlett devait y être plus calée. Une fois mis d’accord, la brune rebroussa chemin puis se dirigea vers la salle d’attente.

A mi-chemin, elle repensa à la phrase de Geleerde et comprit enfin son sous-entendu grivois. Dahlia secoua la tête, amusée. Pensait-elle vraiment qu’il y avait quelque chose entre eux ou avait-elle lancer ça juste par provocation ? La jeune femme ne se rendait pas vraiment compte des regards extérieurs, parce qu’elle s’en foutait royalement à vrai dire. Vu comme ils étaient sociables, les voir se côtoyer devait faire jaser mais il n’en était rien du tout.

Une fois le reste du groupe retrouvé, Dahlia remarqua l’absence de Harall, Anael la géante et Proxima qui n’était plus au plafond. Elle haussa un sourcil mais se reconcentra bien vite sur son nouvel objectif, l’observation de Mahla. Nashar, qui n’avait pas bougé, demanda comment le vaisseau était alimenté. Savoir de quelle manière il avait pu retrouver sa puissance, c’était exactement pour cela que le corbeau était parti avec la mage, en espérant qu’ils trouvent quelque chose.

La réponse de la scientifique était des plus complète et logique, comme on pouvait s’y attendre. Puis contre toute attente, tandis que la sacrifiée avait enfin vue sur la HopeWatch de Mahla, Nashar posa la question parfaite qui lui trottait dans la tête. Dahlia pu voir afficher un onglet « Banque d’ID » et « Recherche Passenger par ID ». Elle pouvait donc bien révéler l’identité de son détenteur... Malheureusement Mahla arrêta ses recherches pour répondre à la question du bleuté. La combattante cacha sa déception et écouta attentivement l’explication qu’elle donnerait.

Les accès lui avaient donc été passé par sa HopeWatch uniquement... Là aussi, l’explication s’avérait cohérente. Il était possible qu’elle n’ait rien à voir avec tout ça mais il était encore un peu tôt pour abandonner cette piste.

« Du coup vous pouvez agir sur ces systèmes en cas de besoin, ou juste les consulter ? Toujours aucune piste sur l’ID ? »

Dahlia voulait mesurer la portée de manipulation dont la scientifique disposait exactement. Les deux minutes annoncées précédemment étaient à présent écoulées. Braham contacta tout l’équipage et demanda à se rassembler dans la salle de contrôle circulaire. Jusqu’à maintenant ils n’avaient trouvé aucuns dysfonctionnements, c’était frustrant ! Et la jeune scientifique était étonnement calme par rapport à ça. De ce que la Zephyrienne avait pu remarquer, lorsqu’un scientifique était en proie à un problème, davantage en cas de piratage, il se démenait pour en trouver la source, trouver où il s’était fait avoir en quelque sorte, mais pas elle.

Jason revint de la salle des réacteurs et la sacrifiée s’en alla aux nouvelles, s’éloignant de la scientifique. Visiblement le piratage n’y avait pas eu lieu... Vu ce qu’avait révélé Mahla, cela n’avait rien d’étonnant finalement.

« Je vois... Les accès semblent assez limités, et pourtant, il y a bien une faille quelque part... Mahla a reçu les siens uniquement sur sa HopeWatch, elle cherche l’ID, ça a l’air de prendre pas mal de temps... Elle a aussi expliqué que l’énergie du vaisseau vient de l’environnement extérieur, bien sûr ça n’explique pas comment le Croiser a pu subitement en absorber assez pour accélérer... Je la trouve trop calme pour une scientifique démunie. » Informa Dahlia, relativement peu convaincue en jetant furtivement un œil vers Mahla.

Une fois tous réunis au compte-goutte, le temps que ceux qui s’étaient éloignés arrivent, le Capitaine reprit la parole. Dahlia l’écoutait tout en observant les prises de vues qu’offraient le Croiser. La mission pouvait enfin commencer et les Mini-Hunters allaient donc enfin entrer en action. Mahla et Braham aux commandes, Asrah à l’armement, tout était organisé au mieux. Le père de famille expliqua le rôle jouer par les canons et la combattante posa ses yeux sur les sièges prévus à leur utilisation, ça, ça l’intéressait tout autant.

Braham se sentit obligé de préciser que personne n’était l’ennemi de personne, visiblement Dahlia avait raté quelques épisodes car elle ne comprit pas trop de quoi le Capitaine parlait. Enfin, en dehors de Nashar et Jason bien entendu, mais ça, c’était la routine. Mahla et Braham prirent enfin place aux commandes de leur Mini-Hunter et tout l’équipage pu observer leur sortie des sas. Une petite montée d’adrénaline se fit sentir chez la Zephyrienne, ils allaient enfin savoir ce qu’il en était. La capsule grossissait sur l’écran mais sa taille semblait avoir été surestimée. Dahlia plissa les yeux, intriguée, il était possible que ce ne soit donc même pas le Croiser qu’ils pensaient.

« Bon, voyons voir ça... »

La jeune femme choisit un des cinq sièges et s’y installa, elle ne se voyait pas restée debout là à regarder toute l’opération et préférait se tenir prête en cas de besoin. Le visuel apparut rapidement sur son écran et elle pu suivre également l’avancée des deux Mini-Hunters. Plusieurs paramètres entouraient l’écran et leur objectif était mis en évidence par quelques voyants.




[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Tractatus de Monstrum
groupe
Bon, le coup de chaud une fois passé … La douleur n’étant plus quand bien même le souvenir restait vif, le Tractatus de Monstrum réussit à se faire une idée de la situation suite aux réponses de Mahla et à celles données aux autres agents de la mission qui les avaient rejoint dans la salle de détente. Attendez … Ils ne les avaient même pas vu arriver, comment … Ah, oui. La transe. La douleur … Le coup de chaud. Il avait eut un bon cinq minutes de flottements dans les méandres de sa porpre existences suite à sa formidable idée qu’était de s’enfoncer un bout de bois dans les entrailles pour former des lettres avec son sang. Ce n’était pas ce qui s’était passé dans la réalité mais métaphoriquement parlant, il n’y avait pas meilleur descriptions !

Lorsqu’il eut ses réponses, le livre et son pantin se sont mit un peu à l’écart derrière le groupe formé de la fameuse Dahlia et de son autre compère d’Akerys, Nashar, entourant Mahla. Il se contentait d’écouter et d’observer la scène, faisait un récapitulatif mental. Personne n’était ici autre qu’eux, donc pas de pirate à bord. Le pirate ne venait visiblement pas du vaisseau monde ou de la capsule de sauvetage et de ce qu’il avait compris, il n’y avait pas de menace extérieur directe donc … Donc oui, c’était un vrai mystère tout cela, et non pas un mystère agréable et amusant à déchiffrer : cela semblait bien partit pour être un mystère comme … Comme celui du Tractatus de Monstrum, en réalité ! Un livre qui ne peut être percé à jour par la magie et qui n’a rien de visible écrit dessus veut dire qu’il n’y a aucun moyen de déchiffrer son contenu, tout comme il ne semblait pas y avoir de moyen de savoir qui était ce pirate, où quand quoi pourquoi !

Enfin … Il se disait ça mais les secrets du Tractatus de Monstrum commençaient à se révéler à lui par sa simple présence en ce grimoire ! Cela voulait dire qu’il fallait attendre un nouvel événement, comme son âme en ce livre, pour en savoir plus. Il comprenait voulait en venir Nashar avec ses questions. Si celle sur l’énergie du vaisseau semblait plus être posée sur l’aspect pratique qu’autre chose, celle sur les contrôles de sa HOPEwatch sous-entendait beaucoup de choses. Le livre était peut-être un maladroit un peu allumé et ayant des lacunes sociales mais il n’était pas un idiot. Il était un érudit, même ! Et il pouvait comprendre qu’il y ait des soupçons sur Mahla sur le simple fait qu’elle semblait pouvoir toucher à tout sur le vaisseau … Mais étrangement, le Tractatus de Monstrum n’en pensa pas grand-chose.

Mahla ne semblait pas se cacher et si c’était elle, quel aurait été l’objectif de prétendre de n’avoir rien à voir avec tout ça alors qu’elle aurait aidé, en réalité ? Après tout, oui, ce piratage était étrange et impliquait que quelqu’un pouvait être au commande du vaisseau … Mais concrètement, tout ce que cela a fait, c’était de stabiliser le vaisseau et de les faire accélérer. C’état le genre de chose qui aidait, en cette situation, pourquoi cacherait-elle cela ? Si elle avait un quelconque plan maléfique derrière la tête, il aurait été en son avantage de dire qu’elle avait trouvé un moyen de stabiliser et d’accélérer, la confiance n’aurait été que plus grande envers elle puisqu’elle aidait activement ! Ou bien peut-être que le grimoire était trop naïf. C’était également une possibilité. Mais il gardait sa conclusion en tête : à faute d’indice ou d’événements débloquant la situation, il fallait simplement attendre et observer.

Et puis, intervenir et poser d’autres questions en se scarifiant ? Il préférait voir le monde brûler plutôt que subir ça à nouveau ! Au moins, s’il meurt, cela ne sera pas de sa propre main !
Bon, la réalité était que s’il devait vraiment, vraiment le faire … Mais tout de même, maudites soit ses idées à la mormoilnoeud .

Mais cependant, une chose restait en suspend et fit halluciner le grimoire. L’ID qui fit tant s’exclamer Mahla… Et qu’elle ne révéla pas l’origine de cette exclamation ? Nashar l’avait interrompu, effectivement mais cela semblait important ! Et … Et elle ne le disait pas ? Tout le monde allait à la salle de contrôle comme si tout était normal ? Mais … Mais qu’est-ce qui n’allait pas chez ses gens ?!
Il soupira intérieurement … Se mettant à marcher avec les autres …Alors qu’il saisit à nouveau son crayon improvisé . Heureusement, il allait simplement marquer « ID ? » donc la douleur fut bien moins aigue mais le temps qu’elle se concentre pour diffuser la douleur, il était en arrière par rapport aux autres et ferma le bouquin pour trottiner vers eux.

Une fois dans la salle de contrôle, il fut le dernier à entrer et Braham commençait déjà à donner ses explications, Mahla non loin de lui et à la fois par politesse et par gêne … Il n’osa pas simplement débarquer au milieu pour brandir la page où était marqué son mot comme un maniaque. A la place, il se dirigea vers Scarlett intuitivement, sentant que c’était sa place que d’être à ses coté. Le pantin prit une posture un timide, comme s’il était gêné et avait peur de déranger, faisant un petit signe de la main à l’autre Akers en attendant les ordres. Mais alors que Braham parlait, il remarqua du coin de l’œil la louve qui l’avait aidé plus tôt. Sa perception des choses était encore un peu flou à cause de la douleur à ce moment là, d’où la raison pourquoi il n’avait pas réagit de la bonne manière plus tôt en ne la remarquant presque pas. Il fit alors quelques pas sur le coté pour … Doucement … Discrètement … Avec doigté … Ou pas … S’approcher de la belle ténébreuse et timidement lui tapoter l’épaule. Lorsqu’il capta son attention, il sursauta, comme si il ne s’attendait pas à ce que LUI-MEME face une action aussi audacieuse ! … De son point de vue. Mais la seconde partie du plan, il n’y avait pas pensé. Comment lui exprimer sa gratitude ? Euh … Improvisation. Improvisation ! Aller, impro’ !

Il tapota la couverture de son livre pour indiquer qu’il parlait du fait qu’il avait attiré l’attention sur le livre à Mahla … S’incliner un peu en avant pour dire merci… Eeeeet … Euh … Un pouce vers le haut. Voila. Un thumbs-up, c’était toujours sympathique, n’est-ce pas ? Oui, toujours … Toujours … Et ça disait qu’on pouvait compter sur lui, n’est-ce pas ? Oh, la pression ! Ce talent de mime inné ! Bon dieu, qu’est-ce qu’il regrettait ses cordes vocales …

Bon, et les ordres, c’était quoi déjà ? Avec toutes ses conneries, il n’avait pas … Oh. Il venait d’apercevoir Mahla en train de s’installer à son poste pour piloter les mini-hunters. Alors qu’il s’était saigné les veines pour demander quel était l’ID … Bon … Elle était occupée désormais. Le temps était passé. Il espérait qu’elle allait dévoiler l’ID par elle-même bien assez tôt. Un peu de souffrance, cela passait, ce n’était pas grave. Ce qui l’était plus, c’était de louper quelque chose d’important qui aurait pu sauver des gens. La gêne sur le visage du bouquin disparu pour laisser place à une petite déception. Tout ira mieux lorsqu’il apprendra à communiquer proprement. C’était le seul réconfort qu’il  s’apportait lui-même.
vava
The Birther
groupe
logo

Code 4073 : Tour 6


Situation RP





J’ai accès aux fonctions non critiques du Croiser, je peux les modifier, du moment que le vaisseau ne juge pas mes actions dangereuses pour lui ou ses occupants. Quant à l’ID, cela risque de prendre encore du temps : je vais faire le nécessaire pour vérifier ça.




Durant les manoeuvres, une certaine tension règne à bord, poussant l’équipage à faire preuve d’une grande concentration. Seul le discret bruit des machines reste audible, pendant que Braham et Mahla font lentement progresser leurs Mini-Hunters vers l’objectif. C’est Asrah qui brise ce silence en premier, d’une voix pour le moins calme :

Ce n’est pas un H3-977. On dirait plutôt un de ces petits modèles de vaisseau militaire qu’on voit dans les musées... C’est encore plus vieux… H2-400 ou 450... Ce truc doit avoir dans les 300 ans. Braham. Je le sens vraiment pas. HOPE n’avait même pas encore formé d’Alliance avec les Akers à ce moment-là, comment il peu-...


D’un geste de la main, Braham stoppe son second :

Ce n’est pas le moment de céder à la panique, Agent. De toute façon, nous sommes assez proches pour effectuer les tests d’hostilité. Mahla, appliquez les procédures de scan d’environnement, je m’occupe des détecteurs d’armements.


Sur ces mots, les deux pilotes de Mini-Hunters se mettent à pianoter sur leurs claviers, tandis que leurs appareils se figent dans l’espace. Quelques minutes après, le pilote en chef fait son rapport.

Aucune forme d’arme ou de défense. Il y a une source d’énergie à l’intérieur, impossible de l’identifier… Cela dit, elle n’en génère pas assez pour blesser qui que ce soit... Mahla ?


Concentrée sur sa tâche, la scientifique secoue la tête lorsqu’elle est appelée, comme si on l’avait brutalement ramené à la réalité.

Heu, oui ! Désolé ! ... Aucune trace d’objet spatial échappant à notre spectre de vision dans les environs et rien qui indique qu’une téléportation va avoir lieu… Mais…


Immédiatement, l’Agent Supérieur se tourne vers elle. De son côté, Asrah renforce sa posture, de manière à pouvoir agir rapidement en cas de danger.

Une forme de vie humaine a été détectée dans l’objectif. Au vu du pouls, de la chaleur dégagée et du rythme de la respiration, il s’agit très probablement d’une femme… Une Passenger. Agent Supérieur, puis-je prendre un moment ? J’ai une recherche à faire dans la banque d’ID.


Négatif. Concentrez-vous sur la mission. Nous allons procéder à la récupération de l’objectif.


Stupéfait, Sifmal, resté debout pour observer l’écran, se gratte la tête. Lorsque les Mini-Hunters recommencent à bouger, il intervient :

Hm, c’est prudent de la faire venir à nous ?


Évidemment que non. C’est pour ça que nous allons être plus que précautionneux. Nous allons ramener l’appareil dans le SAS de confinement, dont les accès sont scellés. Il peut aussi être détaché en cas de problème. Tant que nous n’en saurons pas plus, rien ne sortira de ce SAS.


Sur ces mots, les Mini-Hunters, arrivés à destination, déploient un canon frontal qui tire un rayon magnétique.

Liens stables, prêt pour tractation.


Prêt.


Les appareils se mettent alors à revenir vers le Croiser, vous offrant une meilleure vue de la navette. Rouillée, usée, abîmée et profondément éraflée par endroit, l’embarcation ressemble à un patchwork d’autres vaisseaux.

Les minutes qui suivent sont éprouvantes. Un stress passif envahit le vaisseau. Tapotant sur sa gâchette, le second Asrah se tient prêt, tandis que le long cortège s’apprête à finir sa course. Le SAS de confinement s’ouvre. Les Mini-Hunters entrent et posent la navette, avant de se poser eux-mêmes. Le SAS se ferme. Les systèmes pressurisent l’endroit. Aucun mouvement n’est perceptible. Braham appuie alors sur un bouton sur son clavier. Dans un des coins de l’écran géant, on peut apercevoir l’icône d’un micro apparaître.

Ici le Croiser HR-742 de l’Agent Supérieur Braham, appartenant au Corps des Agents du Vaisseau-Monde HOPE. Les traducteurs universels sont activés : nous vous comprendrons quelque soit votre langage, et inversement. Vous êtes à l’intérieur d’un SAS de confinement, conçu pour neutraliser ou éjecter toute menace potentielle. Sur ordre du Conseil par intérim de HOPE que je représente pour cette mission, je vous somme de vous identifier.


De longues, très longues secondes s’écoulent alors sans que rien ne se produise. Puis soudain, un bruit sourd, un choc provenant de l’intérieur de la capsule. Comme si quelque chose essayait de la détruire pour sortir. Un second choc survient, puis un troisième, jusqu’à ce qu’un quatrième ne l’ouvre. Une épaisse couche de poussière s’en échappe alors, comme crachée par la navette. Immédiatement, quelqu’un en sort, intégralement recouvert d’une combinaison spatiale. La teinte de la vitre du casque ne laisse rien voir au travers. Dès qu’il fut à portée de caméra, Asrah s’exclame :

C’est une des récentes versions de la combinaison d’HOPE Inc... Qu’est-ce que…


Gardant la tête froide, Braham ordonne :

Enlevez votre casque ou utilisez le micro de votre combinaison pour communiquer.


Vraisemblablement, la mystérieuse astronaute comprit la demande. Les deux mains sur le casque, elle tente de l’enlever de toutes ses forces, sans y arriver.

J’ai scanné l’état de sa combinaison, la personne à l’intérieur souffre d’une légère déshydratation, mais elle est en bonne santé pour le reste. Par contre, l’AstrHOPE est très endommagé, le micro est HS… Tout comme le verrouillage du casque.


L’Agent Supérieur prend quelques secondes pour réfléchir. Il s’adresse ensuite à la nouvelle passagère.

Nos systèmes indiquent que votre combinaison est endommagée. Êtes-vous une Passenger ?


L’inconnue enlève ses mains du casque pour lever ses pouces, répondant ainsi par l'affirmative. Braham soupire en coupant momentanément le micro.

... Je vais aller lui retirer sa combinaison.


Aussitôt, Asrah se lève.

C’est de la folie : rien ne nous assure qu’elle… Que cette personne ou cette chose nous dise la vérité !


L’ignorant, Braham indique à l’astronaute.

Vous voyez les sangles rouges au fond du SAS ? Attachez-vous avec si vous ne voulez pas être envoyé dans le vide. Le SAS va s’ouvrir.


Il se tourne ensuite vers son second, le regardant droit dans les yeux pendant que l’inconnue s’affaire à s’immobiliser.

Agent Asrah, vous me remplacerez en mon absence. Préparez la procédure d’éjection et d’autodestruction du SAS de confinement. S’il se passe la moindre chose mettant la vie des membres de l’équipage ou l’intégrité du Croiser en danger, activez immédiatement le protocole.


Se résignant devant sa détermination, Asrah retourne fièrement le regard de son supérieur en signe de confirmation. Ce dernier regarde alors tout le monde, se préparant à l’éventualité de ne revoir personne. Il ordonne ensuite :

Mahla, ramenez un des Mini-Hunters dans le SAS principal. Quand je serai à l’intérieur, amenez-moi dans le SAS de confinement. Pas question de lui donner accès au reste du Croiser.


La scientifique, d’abord hésitante, finit par accepter. Après coup, l’Agent Supérieur quitte la salle de contrôle, seul. La suite se déroule donc entièrement sur les écrans du Croiser. Dans les minutes qui suivent, on peut voir, grâce aux caméras, l’avancement de Braham. D’abord dans le SAS principal, il rejoint le Mini-Hunter, placé à l’instant par Mahla, qui l’emmène jusqu’au SAS de confinement. Une fois la pièce de nouveau pressurisée, l’Agent Supérieur sort de l’appareil et se met en son centre. L’inconnue enlève alors ses sangles pour le rejoindre. Quand elle fut à quelques mètres, un halo électrique se mit à parcourir le corps du père de famille. Il s’approche alors lentement d’elle, concentrant une grande quantité d'électricité du bout de son doigt. S’en servant alors comme un laser, il découpe la jointure entre le casque et la combinaison avec minutie, jusqu’à ce que ce dernier soit détachable.

L’inconnue mit alors les mains sur son casque, avant de l’enlever avec lenteur. Des traits humains et féminins se dévoilent peu à peu, jusqu’à ce qu’une longue chevelure rousse, alors collée au casque, ne descende confirmer le sexe de l'astronaute. Reconnaissant immédiatement ce visage, Braham est obligé de faire un pas en arrière. Dans la salle de contrôle, Asrah ne cache pas non plus son étonnement, tandis que Mahla murmure discrètement :

C’était… Bien son ID…


Pour les Agents ayant connu HOPE, vous parvenez à mettre un nom sur cette personne, non sans étonnement.

Spoiler :

[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 K5j0pd10


Il s’agit du Professeur Rheel, Présidente de HOPE Inc et membre du Conseil de HOPE. Si vous prenez le temps d'observer, vous pouvez aussi remarquer un détail qui était passé inaperçu jusqu’ici : sur sa combinaison, au niveau de son torse, un Cristal similaire aux vôtres y est incrusté.


NOTE RP



(Lien) >> Présentation de Rheel

Vous pouvez communiquer avec Rheel et Braham à l'aide du micro qui se situe dans la salle de contrôle.
Pour les non-agents, vous avez pu entendre parler de Rheel par le passé et vous connaissez donc sa fonction au sein de HOPE.  




vava
Jason
groupe

ARC1, MISSION1: CODE 4073

feat.Pas mal de monde...



Adossé au mur juste à côté du bureau choisi par la Zéphyrienne, le Corbeau écouta le complément d'informations qu'elle avait pu rassembler. A première vue, Mahla semblait hors du coup, mais ce n'était pas suffisant pour convaincre Rock qu'elle n'avait rien à voir dans tout ça. Il se promit de garder un oeil discret sur elle, même s'il n'en toucha aucun mot à Dahlia, préférant la laisser réfléchir à autre chose.

Attentif, les bras croisés, Jason suivit la suite des opérations avec un intérêt certain. Son attention fut particulièrement captée lorsqu'Asrah se rendit compte que la capsule était vieille de plus de trois siècles. Le brun avait du mal à s'expliquer comment une telle chose était possible. Peut être un vieil exemplaire utilisé durant l'incident ayant mené à la disparition du Vaisseau Monde ? Après tout, ce vaisseau était vraiment immense. Qui pouvait dire si d'anciens exemplaires de ces navettes n'étaient pas disponibles dans certains hangars ? Dans la panique, peut être que certains passengers avaient utilisé les seules navettes auxquelles ils avaient pu accéder. Rock avait vécu la crise de l'intérieur. Et il savait que ça n'avait pas été facile de s'en tirer vivant... Jusqu'ici, sa théorie tenait debout...

Divers scans aux noms un peu trop complexes et chiants à retenir pour Jason furent effectués sur la navette. C'est alors que Mahla attira à nouveau l'attention de Jason à cause d'une de ses réactions, ou plutôt... absence de réaction, étrange. Il la fixa quelques instants en plissant les yeux. Il soupçonna qu'elle ne soit pas dans son état normal, mais il n'avait aucune preuve pour appuyer ses soupçons, et il savait que s'armer uniquement de sa paranoïa ne suffirait pas à convaincre ses officiers supérieurs...
L'opération de récupération débuta alors, et Ashfield s'intéressa à nouveau aux écrans. La navette fut ramenée dans le SAS du vaisseau, et la tension au sein de l'équipage grimpa en même temps que le silence s'installait dans la salle de contrôle.

Finalement, quelqu'un en combinaison spatiale dissimulant son identité parvint à s'extirper de la capsule. Malheureusement, son communicateur était cassé. Etrange coïncidence. En tout cas, c'est ce que ne put s'empêcher de penser le brun en tiquant une nouvelle fois devant les moniteurs. Son index droit se mit à tapoter doucement sur son bras gauche en signe d'impatience tandis qu'il plissait une nouvelle fois les yeux. Toutefois, il ne prit pas la parole une seule fois, se contentant d'observer en silence.

Le Traqueur ne décroisa les bras que lorsque Braham annonça qu'il allait lui même entrer dans le SAS pour aller ouvrir la combinaison de l'inconnue. Haussant les sourcils, le Corbeau se demanda s'il était sérieux en le fixant étrangement. Mais le capitaine du vaisseau était déjà décidé, de toute façon. Que ce soit irresponsable ou non était le cadet de ses soucis, et que la navette ou ses occupants puissent contenir un virus inconnu ou des menaces non identifées étaient également un détail pour lui. De toute évidence, le père de famille et le héros sommeillant en Braham s'étaient réveillés, et voulaient aller aider les survivants, quitte à en crever, pour ça !

Secouant discrètement la tête de droite à gauche, Jason le vit quitter la pièce après avoir remis son commandement à Asrah qui n'avait clairement pas l'étoffe d'un capitaine d'après Ashfield, mais qui s'avérait malheureusement être le meilleur choix après Braham. Il le vit rejoindre le survivant, et quelques minutes plus tard, le libérer de sa combinaison. Le survivant en question s'avéra en fait être la Professeur Rheel, présidente de HOPE Inc. Tiens, tiens... Comme c'est intéressant... C'était justement de HOPE Inc qu'il fallait avoir certains accès pour pouvoir trafiquer la salle des réacteurs à sa guise. Coïncidence... ?



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 1 : Code 4073」
Les fonctions non critiques du Croiser... Encore fallait-il savoir quelles fonctions étaient considérées comme non critiques, mais Dahlia doutait que les changements aperçus sur le Croiser en soient. C’était des éléments bien trop importants. La jeune femme persistait tout de même à croire que la scientifique n’était pas tout à fait honnête. Elle allait continuer à y réfléchir, à présent qu’ils étaient assez proche de la capsule, des éclaircissements ne tarderaient pas à venir.

Les manœuvres de Mahla et du Capitaine Braham permirent donc à l’équipage d’avoir une meilleure vision du vaisseau abandonné. Assise devant son écran, la Zephyrienne scrutait l’appareil, qui apparut être bien plus vieux que ce qu’ils avaient imaginé, Asrah était formel. Cette capsule, si elle datait vraiment d’avant l’alliance avec Akerys, s’annonçait dangereuse, qui savait ce qui s’y cachait, un humain ou une créature ? Malgré les avertissements, le père de famille somma de continuer, il était temps d’analyser le véhicule et Mahla était la mieux placer pour s’en charger. Enfin, si elle voulait bien s’en donner la peine ? Braham l’avait interpelé et la jeune femme n’avait pas réagi. Déjà suspicieuse, Dahlia se pencha pour observer la jeune femme entre deux écrans, elle semblait dans ses pensées. La brune plissa les yeux et jeta un œil à Jason, de plus en plus suspecte.

Finalement, la scientifique reprit ses esprits et annonça qu’une humaine se trouvait bien à l’intérieur de la capsule. Précisant bien que c’était une Passenger, Dahlia était agacée par le fait que Mahla n’ait toujours pas révélé l’ID alors qu’elle l’avait visiblement en sa possession. A quoi bon faire des cachotteries dans une situation pareille ?

Lorsque Braham parla de la récupération de l’objet, Dahlia trouva cela un peu précipité. Ne devaient-ils pas tenter d’établir un nouveau contact, à présent qu’ils étaient plus proches et que donc le signal pouvait potentiellement mieux passer ? Sifmal semblait penser la même chose, mais le Capitaine n’était pas de cet avis. Le SAS pouvait se détacher certes, mais qui savait ce qui pourrait se passer... La traction eut lieu et la combattante observa l’épave qu’était la capsule, rouillée, éraflée, elle devait dériver depuis bien longtemps et avoir rencontré nombre d’obstacles sur son chemin. Comment est-ce qu’une humaine pouvait s’y trouver ?! Une fois la navette posée, le Capitaine présenta leur vaisseau, le premier contact avec cette prétendue humaine était établi. Plusieurs chocs retentirent venant de l’intérieur, jusqu’à ce qu’une personne en combinaison en sorte. Et pas n’importe laquelle, l’un des plus récentes de HOPE Inc...

« Comment c’est possible... » Murmura Dahlia pour elle-même.

C’était quoi ce retournement de situation, qu’est-ce qu’un Passenger membre de HOPE faisait ici. Mahla ajouta que la femme n’était que légèrement déshydratée et que sa combinaison était dans un sale état. Deux choses encore plus étranges ! Cela voulait dire qu’elle n’était pas dans cette capsule depuis trop longtemps, mais comment sa combinaison avait pu finir dans cet état. Qu’avait-elle fait... Lorsque Braham prit la décision d’aller retirer la combinaison, Dahlia releva la tête de son écran, sans même avoir de protection ? La jeune femme savait que c’était imprudent mais elle ne pouvait pas vraiment le blâmer. A sa place elle y serait sûrement aller aussi, mais en prenant plus de précaution cela dit. Manie à vouloir contrôler les choses par elle-même. Asrah était plus raisonnable que son supérieur, néanmoins ce dernier ne l’écouta pas pour autant.

Les choses s’enchaînèrent ensuite. Braham retrouva l’inconnue dans le SAS et détacha son casque à l’aide d’un laser. Dahlia écarquilla les yeux en reconnaissant vaguement ce visage, c’était la présidente de HOPE Inc, Rheel. Un cristal brillait au niveau de son torse par-dessus le marché. Plusieurs choses défilèrent dans la tête de Dahlia, la présidente se trouvait dans ce vaisseau... Est-ce que le piratage pouvait donc venir directement d’elle, par le biais de Mahla ? Jouait-elle la comédie ou n’était-elle pas au courant ? Grâce au micro permettant de communiquer avec le duo, il était temps d’avoir des réponses.

« Comment êtes-vous arrivée dans cette navette ? Vu votre état ça ne doit pas faire longtemps... ? »

Dahlia jeta un regard à Mahla, plissant des yeux.

« Vous saviez que c’était elle dès le moment où vous avez reçu l’ID, pourquoi le cacher. Ce piratage qui nous a aidé, est-ce qu’il ne viendrait pas d’une manipulation de votre part Rheel, après tout vous êtes la présidente... Vous pouviez avoir utiliser la HOPEWatch de Mahla pour agir, à son insu, ou non... »

La rousse était portée disparue depuis la disparition du vaisseau-monde, d’où venait-elle donc ? Son cristal pouvait-il l’avoir menée là-dedans, dans ce cas elle aurait vraiment réussi à demander leur aide. C’était trop tordu.




[Arc 1] - Mission Alpha : Code 4073 - Page 4 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
groupe
Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aller en haut MenuAller en bas