REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Jamais le ventre vide

                      Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
                      Partagez
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Un trivia. Non mais pendant ce temps là, il fallait mettre en pause l’histoire qu’il se déroulait dans la pizzeria, donc pendant que ça parle d’oreiller cuisse, une chose tout simplement formidable, ici, nous allons converser autour d’un sujet d’intellectuel, m’voyez ? Par exemple… Les échecs : C’est un jeu tout simplement formidable, de stratégie combinatoire abstrait si j’en crois le mécanisme indiqué sur la plus grande encyclopédie du monde en ligne. Mais bon, c’est un article de qualité, donc est-ce que vous avez à émettre une contestation ? Non. Bien sûr que non.

                      Donc bref, la partie débute avec d’un côté les blancs et les noirs. Et maintenant, la question se pose : Pourquoi ces mâles hétéro cis-blanc ont-ils le privilège de pouvoir débuter ? Probablement un des méfaits de la colonisation et de l’esclavage. Donc que l’on vienne à appeler ce jeu « Le roi des jeux » ? Inadmissible. C’est une ode à la tyrannie et au patriarcat ! D’ailleurs, parlons-en ! La reine n’est ici qu’un outil, destiné à mourir pour que l’homme demeure ! Une vision de la femme objet ! Comment pouvons-nous, en ce début de 21ème siècle, laisser court à de tels agissements ?  INDIGNE ! IMPOTENTS QUE VOUS ETES !

                      *Bang*

                      Moralité : N’allez pas chercher vos narrateurs sur Twitter. Donc reprenons notre histoire. Bien que Proxima s’était dit qu’elle devait éviter de faire une petite Drogba toute mignonne, là on lui tendait la perche. Et lorsqu’une telle invitation était placée, la refuser reviendrait à être véritablement… Une personne abjecte. Donc activant d’une pression sa HopeWear tout en souriant, elle vint prendre un déguisement de l’attaquant axial de la côte d’Ivoire.

                      "Oui." Fit-elle d’une voix grave après la première réplique de la blonde alors que l’on venait à l’appeler, pour reprendre directement par une beaucoup plus suave et gutturale :

                      ‘’Oouuuuiiiiiii.’’


                      Un petit rire s’en suivit juste après, avant qu’elle ne se cogne doucement le haut de la tête :

                      ‘’Eh bien en fait je l’ai fait ! Oupsiiiie ~ !’’


                      Bref, si Proxima n’avait absolument aucun problème avec Harall, ce n’était pas le cas de la native de Hope. L’agent Wind était… Eh bien oui. Elle était. Et c’était suffisant pour qu’un conflit ne vienne à naitre entre les deux femmes. Par ailleurs, il était à noté que tous les protagonistes de cette pizzeria étaient des demoiselles… Enfin, si l’on excluait la tribu de Val’kas forcés d’effectuer une reconversion professionnelle… Et l’on m’informe à l’instant que l’auteur de Proxima souhaiterait trouver un nom à cette fameuse tribu. Le genre de nom que Proxima pourrait donner à une tribu reconvertie dans la pizzayolorie. Et puis bon. Le coup de faire des Awawa… C’était tout de même extrême…

                      ‘’Pas une mauvaise idée… Mais ça manque de costumière digne de ce nom sur cette planète ! Ça manque de cosplay, ça manque de convention et ça manque de cosplay aux conventions ! Ah… Difficile d’avoir une Cordula digne de ce nom. Fin, théoriquement… Emily est une agent de Hope, donc… On pourrait genre utiliser sa HopeWear…’’


                      Proxima tourna lentement son visage en direction de la Grimbald, mais il semblait qu’elle avait… Eh bien, disparue… Visiblement, elle s’était tirée en arrière boutique !

                      ‘’Damnit ! Bon, c’pas grave. On a tout notre temps pour la prendre par surprise… Mais sinon, faudra pas se limiter à une seule tenue sur elle ! Oh oui, j’imagine déjà… Mais toujours est-il que ouaip, fallait l’terminer ce jeu, surtout qu’en plus il paraît que Chiaki elle…’’


                      Proxima vint à se mettre par reflexe une baffe.

                      ‘’NUDES !’’
                      Fit-elle, dans le souffle qui en suivit, avant de reprendre innocemment : ‘’Nothing, nothing.’’

                      Pensez au potentiel lecteur ou âme en peine qui viendrait lire ce rp. Qu’est-ce qu’elle pouvait être prévenante. Ou stupide. Ou peut-être les deux…

                      Bref, il y avait donc le problème majeur concernant Anaël… Comment lui expliquer de manière plus simple et… Ah bah Harall s’occupa d’y aller également…

                      ‘’Que… Que…’’


                      ‘’Ah… Soumise… Ça me laisse à tout mes fantasmes… *slurp*’’


                      ‘’S’il vous plaît… Résumez-moi ça simplement…’’


                      Proxima soupira alors un court instant, avant de flotter devant elle tout en se rapprochant :

                      ‘’Tu fais partie de la pizzeria maintenant. Qu’importe ce qu’il arrivera, tu auras toujours ta place ici, avec moi.’’


                      Rassurante ? Pas complètement, mais Proxima lui sourit doucement tout en s’approchant, petit à petit, au point où cela en devenait génant pour l’archange, qui vint à rougir bêtement. Elle détourna la regard d’une manière nerveuse, provoquant un nouveau rire de Proxima.

                      ‘’Je… Je vais aller m’installer alors.’’


                      ‘’Parfait ! Hey Sarah, tu lui montres une chambre ?’’


                      ‘’Pas de problème !’’


                      Bref, une manière dérobée de provoquer son évasion de la scène actuelle, laissant les deux timbrées entre elles.

                      ‘’C’est chaud tout de même… Et ça peut arriver à n’importe qui… Enfin, pas à n’importe qui ! Tout le monde n’a pas la chance de finir dans la pizzeria. C’est presque le panthéon. Preuve est : ça commence par un p aussi ! Héhé… Mais ouais, Karaoké donc ! Et puis, à toi l’honneur, vu que la dernière fois, j’ai chantée pour deux !’’


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      ON SE REVEILLE LES CORDES VOCALES !!!
                      Feat Anal Lover et Vendeuse de Proximité


                      -...-
                      Eh...
                      -...-
                      EH OH !
                      -Quoi encore ?-
                      Bon bah t'arrête de faire la gueule maintenant ! J'ai une histoire à continuer et ça fait deux jours que je suis figée dans le temps comme une statue Grecque ! Alors bouge !
                      -Alors, de 1 : Je fais ce que je veux. De 2 : La mauvaise humeur, ça passe pas comme par magie !-
                      Tu lis le post de Proxima alors ! Tu verras, ça ira beaucoup mieux après !
                      -Pfff... Bien sûr...-
                      Oui ! Bien sûr, exactement et tu le sais ! C'est même sans doute pour ça que tu le lis pas depuis tout à l'heure ! SORS DE TA BOUE !
                      -... Okay... Okay...

                      Two Thousand Years Later...

                      Bon si t'utilise un meme Bob l'Eponge, c'est que ça va mieux... Reprenons donc. -Attends attends ! J'ai pas encore trouvé la chanson pour le karaoké !- Mais c'est à la fin du post ça, t'as le temps.
                      De toute façon, l'heure est aux apartés alors pourquoi je pourrais pas faire la thérapie de mon narrateur, hein ?! Vous avez jamais essayé ?! Oh non, vous préférez jouer des personnages torturés ou incomplets qui vous foutent mal au bide et à la tête ! Moi au moins, je suis daronne supportive, même avec mon narrateur ! -Je me sens partiellement visé... Aux trois quarts environ.- Probablement.

                      Donc Oui.
                      -Oui ?-
                      Oui.
                      -Oui ?
                      Oui !
                      -Ou-
                      Bon, vous allez pas recommencer !
                      Nan mais après, fallait bien introduire le oui. Si tant est que je puisse pénétrer sans sexe masculin un membre intangible. -Pourquoi j'ai écrit ça... ?-

                      -Maintenant j'garde mon Kinder Bueno. Parce que moi aussi j'joue au foot ! TU CROIS QUE TU VAUX MIEUX QUE MOI PARCE QUE T'ES FOOTBALLEUR ?! Moi aussi j'peux jouer les SJW ! Il a beau être noir, il fait partie du patriarcat ! Masculinité toxique ! LA FIFA EST SEXISTE !!!

                      Bon, meme mis à part et masque perturbant rangé dans mon énième poche, il faut que je vous avoue un truc : Je suis pas sentimentale mais quand on fait une mimique mignonne, on fait une mimique mignonne ! Si Lazare, avec ses yeux creux et son sourire édenté, se cognait humoristiquement la tête en regardant ailleurs et en tirant la langue, je trouverais ça mignon ! Alors vous imaginez avec une p'tite nana brune habillée en magicienne cosmique et que je surnomme l'écureuil ?! EH BAH JE FONDS ! Elle est peut-être déjà shippée dans genre deux fictions séparées et un forum, je m'en fous, la mignonnitude fait loi ! -La mignonnerie plutôt, nan ?- La mignonnance. -La mignonnate ?- Beurk, on dirait un genre de maladie dégueu qui te fait perdre tes ongles. -Ce qui est dégueu, c'est que ça t'évoque ça en premier lieu !-

                      -J'peux t'étouffer dans mes nibards en te câlinant comme un héros de harem s'te plaît ?

                      -Le héros de harem trouverait le moyen de trébucher jusqu'à ta culotte.- Et là est le twist : JE NE PORTE PAS DE CULOTTE ! HA !
                      Par contre, je refuse de croire qu'un monde dont l'une des planètes pourrait carrément accueillir un genre d'Akihabara du futur ne possède aucune costumière ou aucune Cordula ! Je vais vous dire : Tous les mondes ont une Cordula cachée. La seule condition pour qu'elle n'apparaisse est que le narrateur de Proxima soit présent. Il est la clé mais chuuuuut, même lui ne le sait pas. Il a le pouvoir de déchaîner la bête sur le multivers...
                      Il est donc temps de faire... Une Jojo Pose.

                      -Mais enfin Proxima... Si Cordula il y a... Cordula tu trouveras ! Et ainsi, telles des Haruhis Suzumiya en chaleur s'acharnant sur une innocente Mikuru, nous ferons tester moult costumes merveilleux à cette loli pleine d'avenir !

                      Ah merde, c'est vrai qu'il faut que je ralentisse sur les private jokes. ANNULATION DE LA JOJO POSE ! De toute façon, la gamine est partie.
                      Donc il est temps de repasser à l'angelotte et OOOOOOOOH ! Proxima elle flooooootte ! Ca me donne tellement d'idées de positions, faut que je note ça pour mon volume 2 du Kama Sutra... Le "Kama Sutra pour les gens qui lévitent pour les nuls". -Redondant.- J'improviserai.... Oh je sais ! Le "Leviosa Sutra" !

                      -Bonne manière d'expliquer ça sans qu'ça soit creepy. Bon c'toujours creepy mais moins.

                      Ah, je m'en voudrais d'interrompre cette mignonne scène de romance entre PJ et PNJ mais qu'est-ce que je donnerais pas pour les balancer dans un lit et filmer ce qui se passe. Comment ça c'est moi qui suis creepy ?
                      Donc je laisse bêtement la scène se dérouler, restant assise tranquille à une table, pieds sur le plateau avant qu'enfin, nous puissions commencer le karaoké ! Sauf que voyez-vous, je suis pas comme mon gamin. Lui, il essaye de prendre des musiques un peu classes et tout... Moi je m'en fous ! Je choisis...
                      -...-
                      Jeeee choisiiiiiis...
                      -...-
                      -Tu te décide oui ?!
                      -AH ! Tu m'as fait peur ! Fais gaffe ! C'est bon, c'est bon, sors le micro, magnéto Serge...-
                      -Le vrai nom de Magneto, c'est Serge ?! Tu me spoile X-men ?!-
                      -Oh ta gueule et chante...-

                      Je sors donc un micro et une bière de ma poche avant de m'éclaircir la voix...
                      Serge a parlé

                      Partie 1 :
                      -Awoooo... -Nan, pas comme ça, on dirait un furry là !-
                      -Hm... Ah ooooo...
                      A oooooooooo...
                      You should kno dat a man with the power of nature
                      Can bring you to the end of ye' luuuuuck...
                      -L'accent forcé, c'était obligé... ?-
                      And you should kno bah mah straaaaïde and da look in mah aaaïe
                      Dat you about to be massively forced to give uuuuuuup !

                      Chicken attaaaaAAAAack !
                      Chicken attAAAAAack !
                      Watch you back befo' it feydes to bleck
                      They maight look armless
                      -Genre ils ont pas de bras ?- but they'll kick you' non chikin ass !
                      Go Chikin gooooOOOOooooOOOo !
                      Go Chikin gooooOOOOooooOOOo !
                      NOW GO NOW FLYYYYYYYYYY !
                      YOU ONE DE SKYYYYYYY !

                      Ah oooooo...
                      AH OOOOOOOOO...
                      Wid da powa of neyteure, you neve' alone
                      And you can't let evil ron (Weasley) eumeuuuuk
                      Every beast, every tree, follose mi to di end
                      And you're about to bi massively FUCKED !

                      Chicken attaaaaAAAAack !
                      Chicken attAAAAAack !
                      Watch you back befo' it feydes to bleck
                      They maight look armless but they'll kick you' non chikin ass !
                      Go Chikin gooooOOOOooooOOOo !
                      Go Chikin gooooOOOOooooOOOo !
                      NOW GO NOW FLYYYYYYYYYY !
                      YOU ONE DE SKYYYYYYY !

                      We ya're yang and ya're hangry
                      Perhaps shor' on moni
                      I give you dis chikin touday !
                      Its eggs fo' you' dinner
                      Its legs fo' next winter
                      You won't have tou styl again...


                      Bon, là je fais une pause parce que c'est l'entracte et tout... Ahem... Ca va sinon ? Bon bah je bois une bière en attendant...

                      AH MERDE ! PARTIE 2 ! :

                      -KOF KOF ARGH GO CHIKIN GOOOOOOOO !!!!
                      GO CHIKIN GOOOOOOOO !!!!
                      Now go no' flaaaaaaï !
                      You one de skaaaaaaaï !
                      Ouais par contre, j'fais pas du yodle, z'êtes fous !


                      Bon, c'était nul, c'était long, c'était raciste mais c'était rigolo !

                      -A ton tour ! dis-je à Proxima en lui jetant mon micro.


                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Alors, déjà, si Harall était une statue grecque, elle serait surement exposée dans un musée. Et là, ce serait un peu triste. Après tout, comme la Venus de Milau pourrait venir lui ploter les boobs ? Les bras m’en tombent. Fin bon, en échange, elle aurait droit à la contre-plongée sur le David de Michel-Ange, mais est-ce qu’il correspondrait aux exigences ? Son cœur de pierre resterait de marbre face aux avances pourtant solides de la femme à la crinière d’or. Enfin, très probablement que ça lui minerait le moral de devoir se retenir de couler un bro-

                      Passons donc à la suite vous le voulez-bien ? Déjà… Hibibi, mon post il donne du moral ! Oh le choupet ! Oh la choupette ! Hibibibi ! Avec ça, si Proxima peut pas se renommer en « Dr FeelGood »… Fin, ça serait une idée pour poursuivre le karaoké ça… Mais surement un peu trop glam pour la situation, et puis, la musique prévue était déjà bien en tête pour la situation. Mais c’était probable qu’elle finirait par revenir, un jour ou l’autre…

                      Dans tous les cas… Harall ne souhaitait pas partager. Pour des raisons de patriarcat, de masculinité et du fait que la FIFA était sexiste. Une série d’incident en effet terrible.

                      ‘’Ouais, c’est pour ça qu’après y’a eu Tsonga ! Hey… Tsonga… Ça fait pas le nom d’un kinder ça ?! Genre… Kinder Tsonga ?’’


                      Après, est-ce que la fédération de Tennis française était sexiste, ça… Mais bon, quand la compétition française a le nom d’un aviateur, moi j’suis paumé. Donc ils pouvaient bien l’être, cela ne regarderait absolument pas la Centrenuit qui, de toute façon, n’était pas française, ni Tenniswoman. Par contre, elle connaissait Twitter, qui était une sorte d’endroit où les gens débattaient sans cesse. L’assemblée nationale du prolétaire en fait. Avec un peu plus de Kaamelott. Dans tous les cas, Harall proposa un nouveau plan pour la suite :

                      ‘’Oh-là-là… C’est une proposition ou une menace de mort ? Dans les deux cas, j’accepte !’’

                      Ah bah oui, pourquoi elle irait refuser un câlin gratuit ? Des gens sortaient avec des pancartes juste pour avoir et donner des câlins ! D’autres sortaient aussi pour ne pas être content (d’où la continuité avec l’assemblée nationale), mais cela ne nous regardait pas. Enfin, un peu quand même, mais Proxima n’était pas intéressée par l’idée de bloquer un rond point.

                      Toutefois, le temps vint alors à se distordre pendant que Harall.. Prenait la pose. Mais pas n’importe quelle pose, il s’agissait… D’une Jojo pose. Dans une telle situation, même Speedwagon était effrayé, donc Proxima afficha une tête surprise, un peu en proie à la peur :

                      ‘’OOOOH NOOO ! C’est sans aucun doute l’œuvre d’un stand ennemi ! Remarque… Ouais, c’possible qu’on puisse en trouver une. Ou plutôt… C’est elle qui ne trouvera ! Damn, c’est un peu effrayant en fait…’’
                      Elle vint juste à poser son doigt sur son menton en revenant à la normale : ‘’Faudra déjà prendre par surprise Emily, et après ça… Bah je sais pas trop. Rite satanique ? Un peu comme la dame blanche, avec plus de… Soublimité ?’’

                      Et dire que ce n’est même pas l’auteur de ce post qui a créé ce PNJ… Toutefois, une chose qui était un peu perturbante, c’était de voir écrit Kama Sutra. Evidemment, vu comment certains ont pour habitude de l’appeler… Les Sutras de Kama. Ou pas.

                      ‘’Bah… Au pire, elle finira par apprendre ça toute seule et j’aurais le droit de faire un rp pour la patpat intensément. Au moins ça complètera le trio des parties de jambe en l’air !’’


                      Mais il demeurait un instant crucial de ce rp… Le renouveau du karaoké ! Harall semblait être particulièrement motivée à l’idée de pousser la chansonnette ! Eh bien évidemment, Proxima s’occupa d’improviser une petite scène pour que l’autre puisse s’éclater les cordes vocales ! Et c’est ce qu’elle fit, de manière très intensive.

                      […]

                      ‘’Cortania. Note pour plus tard : Je veux un poulet.’’


                      ‘’Veuillez m’excuser. Quoi ?’’


                      ‘’Je veux un poulet.’’


                      ‘’Pour votre repas ?’’


                      ‘’Nope, en tant que serveur. Ou barman. Ou quelque chose. JE VEUX NUGGET !’’


                      L’IA resta confuse quelques temps, avant de tout simplement emettre quelques flash lumineux. Surement signe qu’elle avait enregistrée la demande. Ou qu’elle s’était suicidée. Surement les deux, et pas nécessairement dans cet ordre.

                      ‘’Dans tous les cas : Eh beh ! Si j’avais un fauteuil, j’appuirais sur un champignon, pour te dire « Je te veux ! ». Et pas forcément dans mon équipe ~ Oupsie !’’


                      Elle s’amusa un peu de ce lapsus, avant de sauter sur une table tout en envoyant sa planète de glace à côté de la lumière pour donne une ambiance un peu plus… Disco, même s’il manquait un peu de couleur et de paillettes.

                      ‘’Hum hum…’’


                      Elle vint à réfléchir deux secondes, avant de se tourner vers sa montre :

                      ‘’Hey, tu me backup !’’


                      ‘’Est-ce un ordre ?’’


                      ‘’Drogba_Yes.mp3.’’


                      Let’s do it !

                      ‘’Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !
                      Pomme !
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !

                      Misteur (Blood Red) Sandmaaan, bring me (Thanos) a dreaaam
                      Pom pom pom pom
                      Make him the cuteeest, that I’ve ever seeeen (AAAAA)
                      Pom pom pom pom
                      Give him two liiips, like (Guns'n') roseees in clooover
                      Pom pom pom pom
                      Then tell him that his looooonesoooome niiiiights are over (NINE THOUSAAAND) !
                      Sandman, i’m so alone (In the dark)
                      Pom pom pom pom
                      Don’t have nobooodyyyy to call my ooown
                      Please turn on your magic (Japanese)  beeeaaaam !
                      Mister Sandman, bring me a dreeeeam (team) !

                      Pom pom pom pom
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !
                      Pom pom pom pom
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !

                      Misteur Sandman (Gaiman) , bring me a dream !
                      Make hiiiim the cutest that I’ve ever seen (city)
                      Give hiim the woooord (Excel) that I’m not a roooover !
                      Then tell hiiim that hiiis lonesooooome niiights are ooover (watch) !
                      Sandmaaaan, I’m so aloooone
                      Don’t have nobooody to call my oooown (ed)
                      Pleaaaase turn on your magic (The Gathering) beeeeaaaam !
                      Woh, Mister Sandman, bring mee aaaaaa dreaaam (land) !

                      Pom pom pom pom
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !
                      Pomme !
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom !

                      Mister (MV) Saaandman…
                      Yeeees ?
                      Bring us a dream !
                      Give hiim a pair of eeeyes, wiith a come hither gleam
                      Give hiim a lonely heaaaart like –JeSaisPasTropQui–
                      And lots of wavy hair like –NonPlusTropQui–
                      Miisteur Sandman… Someone to hooold (The door)
                      Someone to hold
                      Would be so (Princess) peachy before we’re too old.
                      So, please, turn on your magic beeeam !
                      Mister Sandman, briiing us,
                      Please please pleaase (please)
                      Misteeeer Sandmaaan, bring us aaaaa dreaaaaaaaaaaaaaaam !
                      Pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom

                      POUIN !’’


                      Tombant sur ses fesses en même temps que le bruit final, elle vint à faire un grand sourire pour reprendre :

                      ‘’Mangez des pommes.’’


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      EVERYONE'S IDOL HARALL
                      Feat Vendeuse de Proximité


                      NARRATEUR ON A UN PROBLEME !
                      -Oui ?-
                      Cas de force 56 : Référence inconnue !
                      -Déjections et billevesées ! J'allume l'ordinateur et j'effectue une recherche sur l'internet !-
                      Mais je t'ai même pas dit ce que-
                      -Je dois décortiquer le ping avant d'infiltrer le programme 145bits du serveur connexe !-
                      ... Quoi ?
                      -OH NON ! IL A UN VPN !!!-
                      Nan mais... Je veux juste savoir qui c'est Tsonga...
                      -Oh... C'est un tennisman.-
                      Ah, décevant.

                      -J'repose le contexte : On parle d'une barre chocolatée et d'un black. J'veux pas savoir c'que c'est ton Kinder Tsonga. 'Fin si, j'veux bien en fait.

                      Donc, après avoir abordé une métaphore phallique, parlons câlin. Sachez-le : Faire des câlins, même sans arrière-pensée, c'est un plaisir ! Même quand il implique d'être coincé entre deux énormes nibards ! -Dixit l'excuse de merde pour justifier que tu sautes pas sur Proxima de suite.- Ah, moi j'ai rien dit, c'est lui !
                      Enfin bref, toute réflexion dégueulasse mise à part, qu'on accepte un câlin est une réussite ! Je prends alors l'écureuil dans mes bras comme je le fais si bien avec mon gamin.

                      -CHOUPEEEEEETTE !!!

                      -C'est un écureuil, pas un chat.- Roh ta gueule toi.
                      Je la garde un moment contre moi en espérant pas trop l'étouffer. Mais désolée, j'aime trop les câlins avec des petites personnes aux cheveux bruns ! Avec des petites personnes tout court d'ailleurs. J'aime bien avec les gens de ma taille je dis pas mais c'est moins drôle. -Parce que t'es obligée de les faire se baisser pour les étouffer dans tes nichons ?- Exactement ! Mais c'est cool de se frotter la joue contre celle d'Alycea par exemple ! Elle a la peau toute douce ! Rub rub rub...

                      Dons, sans transition... JOJO ! -Merde, je savais que j'aurais dû indiquer en premier que même Speedwagon était effrayé...- On peut dire qu'il t'a pris de court comme un train en marche ! -...- Nan mais parce que... Speedwagon... -Nan, stop.-
                      Bon dieu de merde... il nous faut un miroir ! Un miroir incrusté d'or avec des emplacements rouge à lèvre, ceux qu'achètent les petites filles dans les pubs pour jouets !

                      -Utiliserais-tu le miroir d'invocation de Cordula ?! IMPOSSIBLE ! Il s'agit là d'une relique ancestrale cachée dans un temple Aztèque détruit par la famille Etchebest depuis maintenant deux siècles !

                      Je pose alors la main sur l'épaule de Proxima, lui affichant un sourire exagérément tendre.

                      -Elle apprendra.

                      [...]

                      Il est temps... Temps de rendre un hommage. Je claque des doigts, faisant apparaître une tenue blanche bariolée et un serre-tête avec une plume...


                      Let us go ! :

                      -GYAHAHAHAHAHA ! T'Y AS VRAIMENT CRU ?!
                      Je profite de l'intro pour remplacer ma tenue par des lunettes de soleil ainsi qu'un long manteau beige.

                      We're no strangers to loooooooove !
                      You know the rules and so do IIIIIIIIIIIiiiii
                      A full commitment's what I'm thinking oooooof
                      You wouldn't get this from any other gaaaaaaaille

                      I just wanna tell you how I'm feeling -J'ai mal. J'ai beau être matinal, j'ai mal.-
                      Gotta make you understand

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu

                      We've known each other... for so long
                      Your heart's been aching, but
                      YOU'RE TOO SHY TO SAY IT
                      Insaillde, we both know what's been going on
                      We know the game and we're gonna plAAy it

                      And if you ask me how I'm feeeeeeeeeeeliiiiiiiiiiing
                      Don't tell me you're too blind to SEE

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu

                      -Ooh, give you up-
                      -Ooh, give you up-
                      Never gonna give-, never gonna give-
                      -Give you up-
                      Never gonna give-, never gonna give- -Mais finis ta phrase au moins !- Chut, c'est les paroles !
                      -Give you up-

                      We've known each other... for so long
                      Your heart's been aching, but
                      YOU'RE TOO SHY TO SAY IT
                      Insaillde, we both know what's been gouin' on
                      We know the game and we're gonna plAAy it

                      And if you ask me how I'm feeeeeeeeeeeliiiiiiiiiiing
                      Don't tell me you're too blind to SEE

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu

                      Never gonna give you up
                      Never gonna let you dooooown
                      Never gonna run aroooooound and deseurt yu
                      Never gonna make you craille
                      Never gonna say goodbaille
                      Never gonna tell a laille and heurt yu


                      -Merci pour votre fidélité !
                      -J'applaudis même si personne peut m'entendre...-



                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      La question qui devait se poser : Entre Tsonga et Drogba, est-ce que les publicités pour les Kinder Buenos devaient toujours être tournées par des… Sportifs ? C’est qu’après tout, les deux disposaient d’une sacrée… Réputation, évidemment dû à leur très grande… Carrière… Ouais, ce devait assurément être ça, il n’y avait pas photo. Dans tous les cas, les deux frappaient dans la balle, bien que la taille changeait.

                      ‘’Aucune idée. Mais mon petit doigt me dit que ce n’est pas pour rien qu’il s’agit du plus looooong Kinder ~…’’


                      De quoi ? Des arrière-pensées à caractère cliché ? Mais non, les pensées c’est des fleurs tout d’abord, et dans l’arrière boutique, il n’y en avait point. Toutefois, la pizzeria était suffisamment hasardeuse pour que l’on puisse se dire que, pour le moment, ce n’était pas la priorité de savoir ce qu’il y allait avoir dans l’arrière boutique. Proxima avait de toute façon prévue de faire des travaux, de faire de cet endroit le lieu à ne pas louper sur Val, et ce ne serait pas quelques fleurs qui l’empêcheraient de faire ceci ! Et puis, plus les rps d’une blonde progressait, plus cela devenait urgent. A croire que si elle fermait les yeux un instant elle aurait toute une brigade qui serait là à bosser pour elle.

                      Enfin bref, Proxima fut juste ensuite guidée vers la plus douce des morts, à savoir mourir étouffée par une poitrine. Surement qu’un sacré paquet de protagoniste rêverait de ça… Même sur le forum ! Bon, certains étaient plus intéressés par une quête sombre, une revanche, une véritable vendetta qu’ils devaient prendre sur la vie, mais Proxima, elle prenait la vie côté plaisir ! Donc elle n’avait pas honte d’ouvrir son petit commerce et de faire des choses comme elle le souhaitait, en dépit des petites conventions collectives que, de toute façon, elle n’avait probablement pas lues ou signées.

                      ‘’BBLBLBLBLBLBLblblblblbl…’’
                      Fit-elle en réaction, la tête donc judicieusement bien placée. C’était comme faire de l’apnée, mais dans des boobs. ‘’Pfoua ! J’me sens comme Aladdin de Magi !’’

                      C’est sûr que dans une telle situation, les ressemblances pouvaient être frappantes… Mais bref, elle n’était pas du genre à faire 70 cm de haut, au moins un peu près le double ! Mais du coup, il restait plein de situations dramatiques et complètement bourrées de private jokes qui allaient pulluler ! Oh mon dieu, c’était l’heure de Cordullaaaaaaaa

                      ‘’NANI ?! Oh wait… Tu penses qu’Etchebest il s’en sort en mode ? Ou en coiffure ? Et Cordula en cuisine ? Oh mince ! Si j’ai le monsieur chauve qui vient dans la Pizzeria, ce serait le drame… Gosh, j’angoisse même déjà un peu, c’est… C’est pas cool…’’


                      Elle vint à trembler un peu, comme si un frisson la parcourait de part en part. En effet, s’il venait ici, il risquait de pousser les décibels un peu forts… Et en parlant de décibel, c’était l’heure de la chanson d’Harall !

                      […]


                      ‘’Je crois que c’est la plus belle fois où je me suis fais Rick’Rolled !’’


                      Elle vint à sourire, d’autant que maintenant, elle avait la musique en tête ! Never gonna give… Faut croire que certains memes sont juste immortels. Et est-ce qu’elle ne renchérirait pas là-dessus ? Il y avait tellement de possibilités… Elle commençait donc à faire défiler sa playlist mentale, affichant un sourire plutôt content à l’idée de ce qu’elle allait pouvoir proposer. Elle n’était plus habituée à autant chanter pour le plaisir, à être aussi libre et épanouie dans ce qu’elle faisait ! Pour une fois qu’elle pouvait s’éclater, ce serait dommage si quelque chose arrivait…

                      *Blam*


                      Un grand coup de pied dans la porte, l’ouvrant d’une manière certes bien virile et sonore, mais aussi un peu génante. Proxima tourna la tête, pour voir qu’il s’agissait du type de viking le plus répandu en ce monde : Le gros barbare. Celui-ci gardait à sa ceinture deux haches tandis que de multiples cicatrices en disait long sur les précédentes victoires qu’il avait pût avoir et se qu’il pouvait se vanter dans ce monde, d’autant que niveau taille, il était bien bien bien grand…

                      ‘’Hérésie décadente. Vermine de Hope. Vous installer ici après l’humiliation que vous avez fait subir à mon peuple…’’


                      ‘’Hum ? Ah, des clients… Sarah, tu peux t’en occuper ?’’


                      La phénix, habituellement en cuisine, vint à s’approcher. Elle s’était tout de même approchée un peu pour entendre les quelques chansons, bien qu’elle ne les comprenait pas forcément si bien. Elle n’avait pas pour habitude de se donner en spectacle, mais la pyromancienne n’était pas la dernière pour rire ! Après tout, elle s’avait un peu comment s’amuser.

                      ‘’Alors, j’en étais où…’’
                      Commença à refaire Proxima en levant la tête, toujours à la recherche de la parfaite petite comptine qu’elle pourrait faire entendre… Toutefois, ses nouveaux visiteurs n’étaient pas de cet avis, et ce fut un bruit de fer qui vint la faire baisser un peu la tête.

                      Sarah se trouvait devant elle, grimaçant d’une manière douloureuse face au géant qui venait d’abattre sa hache sur elle ! Son armure avait encaissée une partie de l’attaque, mais face à la force d’un natif aussi brutal, elle n’avait pas fait complètement son office… La jeune femme s’effondra alors sur le sol dans un cri ettoufé de douleur, sous le regard choqué de Proxima.

                      ‘’Sa… Rah ?’’
                      Fit-elle lentement en regardant la demoiselle chuter, comme si elle n’y croyait pas. Mais elle était à terre, et un peu de sang coulait de son flanc. ‘’SARAH !’’

                      Elle hurla alors, se précipitant à terre pour s’occuper de son employée ! Elle était certes une magicienne, mais les soins n’étaient pas sa spécialité !

                      ‘’Sarah ! Tiens le coup, tiens le coup ! Emily !’’
                      Elle cria en direction de sa serveuse, avant de presque lui jeter à bout de bras la blessée !

                      ‘’Moi, Albar, second fils d’Ornud le noir, pourfendeur du grand dragon d’Ygstil, m’en vais purger les faibles de votre espèce !’’


                      Proxima ferma alors les yeux, doucement. Elle ne s’en était pas encore rendu compte, mais depuis tout ce temps… Elle avait peut-être été trop solaire. Mais les astres ne se limitaient pas seulement aux étoiles. Il y avait les trous noirs, les nébuleuses, les astéroïdes, les satellites, les planètes et toutes ces choses que l’on pouvait voir ou non. Elle avait radieuse, chaleureuse, mais l’espace, c’était aussi le vide spatial. Froid, inhospitalier…

                      Les battements de son cœur vinrent à résonner dans sa mâchoire. Sa respiration, presque métamorphosée, était bien plus brute, bien plus en colère qu’elle ne l’était habituellement. Toutefois, ce qu’elle vint à dire fut d’une froideur bien plus angoissante.

                      ‘’Harall, Anaël, tout le monde… Laissez-le moi.’’


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Oh boi you fucked
                      Feat Vendeuse de Proximité


                      Oh scène de baston à la fin du post ? -Pas pour toi.- QUOI ?! -En théorie. T'en fais pas, je vais trouver un truc.- T'as intérêt ouais !
                      Donc, on s'interroge sur la longueur des kinde buenos. Me rappelant au passage qu'il existe une version white pour Zidane par exemple ! Le monde est bien fait n'est-ce pas ? Enfin, c'est partant du principe qu'il a des granules aux chocolat sur la- Argh, c'est dégueu ! Faut se laver après l'avoir fait dans l'arrière-boutique ! -Lien de cause à effet, bien joué.-

                      -Sûre qu'c'est ton p'tit doigt qui l'dit du coup ? Et pas ton ENORME majeur ?

                      Nan mais quand je parle d'arrière-boutique, je parle de l'endroit où il y a pas de fleurs hein, tout l'opposé même en ce qui concerne l'olfactif on va dire. Ou alors on peut trouver des fleurs qui sentent aussi mauvais ? Comme la rafflésie ? Ah l'écureuil s'est changé en poisson entre mes nichons. Et puis en shôta. Comment ça elle a juste fait une référence ? Dans la tête de mon narrateur, ça lui permet d'imaginer Aladin entre mes seins et ça il aime. -Oui.-

                      -HAHAHA ! J'prends ça comme un compliment !

                      Quant à l'affaire Cordula-Etchebest, sachez que ces deux familles s'entrechoquent quel que soit l'univers concerné. Sur sept générations de descendants, ils utilisent le pouvoir de "Tevedumerdu" afin de s'affronter et prouver laquelle de leur famille est légitime. Toutefois Les Etchebest parvinrent à sceller la famille Cordula et seuls eux, savent comment les faire revenir à la vie... Seuls eux, ont le secret pour devenir... magnifeïque. Nan, sans dec, t'avais que ça à écrire ? -Oui bah ça va, je gagne des lignes !-

                      -Ecoute, ce s'ra pour un prochain tour ! Mais on trouv'ra l'artefact sacré des Etchebest !

                      -Bon bah maintenant, tu peux sortir le pop-corn ?-
                      Mais pourquoi ?! T'avais dit que tu trouverais une combine !
                      -Ouais mais y a un moment, faut respecter le drama des autres.-
                      Mais-
                      -T'as pas le choix de toute façon.-
                      RAAAAAAAAH !

                      Donc en gros, pénètre dans la pizzeria un viking des plus classiques : Il a la tronche d'un viking et il se présente comme Merlin. D'ailleurs, si lui, c'est le second fils, j'ose pas imaginer le premier. Par contre, il a l'air assez prêt à en découdre alors je comprends juste absolument pas comment Proxima a pu se dire que c'était une bonne idée de mettre une employée devant. C'est du bon sens pourtant ! Alors que j'en ai pas ! C'est la règle : Ne pas mettre de waifu devant un viking en colère.
                      Et du coup bah voilà, coup de hache, ça pisse le sang, bien joué Sherlock !

                      On était pas mieux à faire du karaoké là ? Tranquillou ? Nan parce que cet abruti a bien cassé le mood quand même. Donc Proxima passe en serious business, en me demandant de... rester derrière. -Reste calme.- Rester... derrière... -Respire.- RESTER... DERRIERE ?! Je me lève violemment, l'air visiblement en colère, mon sourire carnassier s'inversant.

                      -Rester derrière... ? L'mec débarque, interrompt le karaoké, donne un coup de hache random à ta pote et tu m'demande de rester derrière ?!

                      -HARALL ! J'AI DIT STOP !-

                      -Tch', t'as vraiment d'la chance qu'mon narrateur veuille pas gâcher ton moment.

                      Bon, quitte à rien faire, autant être utile à un truc. J'ai aucun pouvoir de guérison, je m'appelle pas Zora. Par contre, je sais jouer avec les hormones. Je me dirige donc vers la blessée avant d'augmenter le taux de dopamine de son cerveau.

                      -Voilà. En gros, j'viens d'lui faire l'même effet qu'avec d'la morphine. 'Pouvez la soigner tranquilles, j'peux rien faire d'plus moi.

                      Je m'assieds donc à nouveau à table, tapant du pied sur le sol en attendant que ce soit terminé. Pfff, je crève d'envie d'intervenir, il a l'air de taper fort en plus... Putain... Putain... Putain... -Oui bon, on a compris, arrête de taper du pied aussi fort, ça fait trembler le sol.- Ah même ça je peux pas ?! Merci la démocratie !



                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Musique

                      Deux temps. C’était comme ça que ça se passait au fond d’elle. Les battements de son cœur résonnaient en elle. Dom-Dom… Dom-Dom… C’était une sensation étrange, pas très agréable, mais il lui était juste impossible d’en faire abstraction. C’était envoutant, omnubilant, ce que l’on pouvait appeler la colère… Il y avait bien l’avarice en ce monde, et la luxure en cette pizzeria même ! Alors si parfois elle devait se laisser aller à un péché, ce serait celui-ci

                      Dom-Dom… Son regard s’était calmé. Les étincelles, les petits éclats et autres pailettes colorées qui habillaient habituellement ses pupilles semblaient s’être dispersées, comme si cela n’était qu’un simple ajout, une petite paire de lentilles qu’elle portait en permanence. A la place, un bleu profond prit possession des ses iris, aussi froid que les abysses maritimes. Ses émotions n’affectaient pas que son comportement, cela avait aussi une incidence sur son corps même…

                      Dom-Dom. Harall avait beau pester un peu pour être placée à l’écart de cet affrontement pour respecter la demande de Proxima, cette dernière ne détourna pas du regard qu’elle avait plantée dans les yeux du viking. Ce dernier avait beau la dépasser sans difficulté de plusieurs têtes, la petite élémentaliste n’en démordait pas, si bien qu’il fut au moins impressionné par le courage ou la témérité qu’elle déployait à cet instant. Cinglée, givrée, fêlée, de nombreux mots avaient été utilisés pour décrire le comportement de la demoiselle. Mais un mot l’était nettement moins… Brisé.

                      Cela lui était déjà arrivé, notamment avec une personne de la boutique, la Grimbald, mais… Depuis, c’était réparé. Au fond, elle ne savait même pas pourquoi elle s’énervait autant. C’était une véritable question… Après tout, entre la technologie de disponible et les soins qui pouvaient être prodigué bien rapidement, la vie de Sarah n’était en fait même pas menacé, même si de prime abord la blessure pouvait paraitre sévère. Elle pourrait chasser sans trop de difficulté ces individus, et même en laisser à Harall, mais là… Pas à cet instant. C’était comme un pic, une crise de nerf, une colère imprévue. Une tornade qui se déclarait en un seul instant, une éruption sans un seul séisme pour l’annoncer.

                      Dom-Dom. Elle entendait vaguement des gens parler derrière elle. Anaël était choquée, mais en même temps prête aussi à en découdre. Wind avait sortie son arme à feu et elle aussi souhaitait assurer la pérennité de la mission. Mais elles ne prirent pas les devants, probablement un peu tendus suite à la situation critique, mais intimidés par l’aura de la Centrenuit. Pour être expressif, la température commença à dégringoler dans la pizzeria, de quoi s’enrhumer bêtement…

                      Dom… Dom. Son rythme cardiaque ralentissait maintenant encore plus, mais elle sentait toujours résonner en elle. Une sorte de douleur lui perça le crâne, comme une dernière supplique, l’espoir qu’elle redevienne comme avant, si bien qu’elle vint à se saisir les tempes, fermant les yeux et baissant un peu la tête, laissant son chapeau tomber au sol. Ce fut à cet instant là que le guerrier prit l’offensive ! Pourquoi se génerait-il de profiter d’un instant de faiblesse de son opposante ? Il était là pour une mission, celle de purifier l’honneur un peu terni par la présence de cet odieux commerce !

                      Mais Proxima relacha ses mains tout en avançant d’un pas. Les coups vinrent à lui froller les omoplates, mais cela ne semblait ni l’impressionner ni l’affecter. Même, à l’inverse, elle posa doucement sa main sur le torse du guerrier, les yeux toujours clos, avant de murmurer :

                      ‘’Liens aquatiques…’’


                      Du milieu du torse vinrent à sortir plusieurs larges filets d’eau qui saisirent alors le guerrier, bridant ses bras le long de son corps alors que, par réflexe, il se crispait de plus en plus. Essayait-il de forcer ? Dommage pour lui, le fluide aquatique qu’utilisait la magicienne n’était point cassant. Pourquoi irait-elle se limiter maintenant ? Elle n’avait qu’une seule envie.

                      Lui faire payer.

                      Sans quitter le contact de sa paume contre son opposant, le froid vint alors à cristalliser l’eau et le corps de cet adversaire, qui commençait à être de plus en plus engourdi alors qu’il devenait prisonnier de la demoiselle. Il continuait tout de même de s’agiter, mais… Cela demeurait inefficace.

                      ‘’Que m’as-tu fait ? Sorcière !’’


                      ‘’…’’


                      ‘’Félonnerie ! Tu rabaisses mon peuple, tu lui mets des chaines à cause de...'’


                      ‘’Ce n’est pas à ton peuple que j’en veux. Mais à toi et à moi. Et tu as de la chance. Tu en seras bientôt libéré.’’


                      Sa main commençait à se crisper un peu plus, le faisant hurler de douleur pendant que les muscles et les os de ses bras commençaient à se rompre sous la force qu’elle exerçait.

                      ‘’Hurle si tu le peux. Je veux que cela serve d’avertissement à tous ceux qui pourront l’entendre, même des journées après. Personne n’attaque quelqu’un qui m’est cher.’’


                      Elle fermait sa main de plus en plus, des bruits de cassures s’ajoutaient aux grincements que la glace provoquaient. Plusieurs personnes commençaient à être alertés des cris qui se déroulaient là, et devenaient témoins de la colère de la Centrenuit, qui risquerait assurément d'être fatale envers cet individu si personne ne la stoppait.


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Shifumi ?
                      Feat Vendeuse de Proximité


                      -1, 2, 3, pierre, feuille, ciseaux.

                      -Ciseaux !-    -Feuille ! Et merde !

                      Mh ? Ben quoi, y a une tonne de paragraphes de narration le temps que je puisse agir alors dans le doute, on jour au shifumi. -Heh, à toi de ranger le lave-vaisselle du coup !- On est pas sur le même plan d'existence DuGland.
                      Bon, je vais prendre des bières, ça va me calmer en attendant. Allez, une bière, ça fait du bien par où ça passe ! Deux bières ! Aaaah, ça calme ! Trois bières ! Ouh, c'était de la blonde celle-là ! Quatre bières ! Cinq bières ! Six bières et stop. A la septième, je vais commencer à tituber. En tout cas, j'ai été enveloppée dans mon aura de puissance un petit moment, je me suis bien renforcée ! En tout cas, ça m'a bien calmée cette histoire.

                      Bon allez, je vais observer la badasserie de Proxima, le temps qu'elle mette son viking au sol. Donc :
                      -Ignorer les coups : check.
                      -Avancer sans rien dire : check.
                      -Paralyser l'adversaire : check.
                      -Se faire insulter : check.
                      -Répondre un truc badass : check.

                      Euh... Ca commence à devenir relativement moche nan ? Outch oui, avec les cris, ça doit faire bien mal, ça le dissuadera bien de... Enfin pour le dissuader, faudrait déjà qu'elle stoppe son truc là ! Bon ça suffit j'interviens. -Nan mais attends !- Ca suffit ! Je suis peut-être consciente de ce que je suis mais j'existe toujours dans cet univers ! Les conséquences sont toujours là ! -... Okay.-
                      Là, elle exagère. Je m'approche d'elle petit à petit.

                      -Oy, ça suffit. On s'les gèle ici. J'pense qu'il a pigé.

                      Je pose ma main sur son épaule, espérant la calmer mais nan, clairement, elle est à fond dans son truc et elle a l'air prête à le buter le mec.

                      -Proxima, ça suffit. Si tu t'arrête pas, j'te fous un pain dans 3... 2... 1...

                      Bon bah ça fonctionne pas non plus, madame passe en dandere, il est temps de faire jouer les patates. J'ai bu six bières, j'ai donc été bien boostée déjà donc c'est parti. Je souffle sur mon poing et...

                      -SIX BEERS PUNCH !

                      Oui, je l'ai hurlé de façon à ce qu'elle pense à esquiver. Reste que j'ai visé sa joue donc si ça a touché, ça aura fait bien mal. Atteinte ou non, je la prends par le col, la décollant de force de sa victime. J'observe cette dernière d'un regard noir. De loin, j'augmente son adrénaline.

                      -Toi tu dégage. T'sais c'qui t'attends si tu r'viens nous chercher des noises.

                      De l'autre côté, je retourne mon visage vers Proxima. Elle en a même fait tomber son chapeau cette abrutie. Elle était prête à le buter ce viking ? Va me falloir des explications, c'est pas le genre de trucs que je laisse faire et j'aime savoir pour qui je bosse. Mais peu importe pour qui je bosse : Je ne tue pas. Jamais.

                      -Nan mais ça va pas ?! Tu t'rends compte de c'que t'as failli faire ?! Même moi j'suis pas assez timbrée pour buter quelqu'un ! Nan mais sans dec ! C'est toi qu'as foutu la p'tite face à ce gros balèze ! Va la soigner au lieu d'le buter ! J'm'en serais chargée et il s'rait pas revenu, crois-moi !

                      Je finis par la lâcher avant de croiser les bras avant de la fixer d'un oeil autoritaire. Désolée gamine, t'es p'têt la plus vieille de nous deux mais les instincts de daronne, ça se contrôle pas.

                      -Va t'calmer déjà. On a des choses à s'dire toutes les deux.



                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Musique

                      Est-ce que la dame des astres avait le sang chaud ? Possible, mais pourtant, là, elle était complètement glaciale. Son cœur palpitait, au point de lui donner des nausées. Elle sentait tout autour de sa tête le sang circuler si fort que cela en devenait douloureux. Elle savait, au fond, qu’elle n’appréciait pas cet état, mais pourtant elle continuait. Faire de ce cas un exemple, faire de ces cris la mélodie qui inspireraient la peur, la crainte et le respect parmi les plus braves soldats de Val, faire de ce nom rien de plus qu’une épitaphe dont on raconterait les légendes à ceux qui voulaient se frotter à elle…

                      Le briser. C’était son intention. Elle souhaitait le détruire, le faire disparaitre. La douleur qu’il subissait n’était au final qu’un plus. Personne ne devait faire ceci. Personne n’avait l’autorisation, le droit, ni même l’espoir de penser toucher à un cheveu de quelqu’un qu’elle avait sous sa protection. Alors menacer à la vie ? Punition extrême, application prioritaire. Le contact de sa peau, de son corps était aussi froid qu’un glacier, et ça, Harall pouvait bien le sentir lorsqu’elle s’approcha. Mais pourquoi Proxima tournerait son visage ? Elle ne faisait que ce qui était juste. En ce monde, sur Val, c’était la loi du plus fort qui primait.

                      Alors non, elle ne prit pas les menaces de la blonde au sérieux, continuant à briser les os du barbare. Elle avait beau souffler sur son poing, annoncer son coup et tout, la Centrenuit ne bougea pas d’un signe, et ce ne fut que lorsqu’elle reçut le poing au niveau de sa joue et qu’elle décolla à travers la pièce que l’étreinte sur le guerrier s’estompât, et qu’il ne tomba lourdement au sol, inconscient. Quelques curieux, inquiets, vinrent rapidement extirper le berserker de la scène, pendant que les comptes allaient pouvoir se régler entre la blonde et la brune.

                      Cette dernière semblait être un peu choquée maintenant qu’elle avait traversée un peu le mobilier. Elle n’était pas très lourde habituellement, donc un coup pouvait l’envoyer valser. Mais elle se releva. Ses mains tremblaient alors que son regard glacial vint à répondre à celui de sa nouvelle cible. On s’en prenait à elle ? Qu’à cela ne tienne, elle irait répliquer. S’étant remise à léviter, ses pas vinrent à se poser lourdement au sol alors qu’elle avait augmentée sa gravité sur elle. Chapeau ou non, employée, il n’y avait pas de…

                      ‘’Hey…’’


                      Une voix, sur le côté. Pourquoi devrait-elle y faire attention ? Quelqu’un avait encore prévu de lui mettre un pain ? Elle était prête à attaquer, ses planètes tournant vigoureusement à côté d’elle. Mais même la défense que lui prodiguait n’interceptèrent pas ce projectile qui vint à tomber sur le visage de Proxima…

                      ‘’Panty… Shot…’’


                      Tueuse psychopathe et glaciale certes, mais avec maintenant une culotte sur le nez, l’empêchant de voir correctement. Elle resta immobile un instant, ses sourcils venant à se hausser pendant que le sous-vêtement glissait un peu, jusqu’à tomber par terre, lui laissant une expression un peu plus confuse. Elle tourna son visage vers l’origine, pour voir Sarah certes blessée et en train d’être soignée par Emily, le bras tendu et tremblottant. A côté d’elle, Anaël, spécialement inquiète, mais aussi légèrement rougissante au niveau de ses joues. Visiblement, l’aveugle avait fourni le projectile… Et c’était un juste retour de baton qu’elle vint recevoir là…

                      Dom-Dom.

                      D’un coup, elle vint à recevoir de nouveau les forts battements de son cœur qui résonnaient comme dans une caverne. Se couvrant alors le crâne de cette douleur surprise, elle se recroquevilla difficilement, de douleur, laissant alors couler un mince filet de sang de sa bouche, surement dû à l’impact qu’elle avait reçue tantôt…

                      Dom-Dom.

                      Une torture. Elle avait l’impression que sa tête était en proie à une grande dépression, que tout était en train d’imploser et d’exploser en même temps. Elle sentait ses bras se contracter, tout cela se crisper sur son corps. Elle tomba à genou, avant de paraître immobile, même si ses planètres continuaient de tourner encore plus rapidement.

                      Dom-Dom, Dom-Dom, Dom…

                      Dom.

                      Toussant, un peu difficilement, elle vint à secouer la tête, dans un état de confusion certain. Le plancher. Oui, c’était le plancher. Pourquoi son visage était-il aussi proche ? Ah oui, elle avait comme qui dirait pété un cable à l’instant. Posant sa main juste devant elle, elle vint à faire la roue frontalement pour revenir sur ses pattes, même si sa réception fut un peu titubante.

                      ‘’J’crois que j’ai pas… Toutes les idées au clair…’’


                      Elle semblait avoir comme le tournis, si bien qu’elle manqua plusieurs fois de se rétamer par terre. Anaël s’approcha suffisamment rapidement pour l’attraper par les épaules, lui évitant une nouvelle fois que sa tête ne rencontre le sol.

                      ‘’Woh, euh… Merci…’’


                      ‘’Je pense que… Nous attendons toutes des explications…’’


                      ‘’Ouais, je pense aussi…’’
                      Ses mains vinrent frotter ses yeux, qui depuis précédemment avait reprit leurs quelques éclats. ‘’A vrai dire… Je sais pas vraiment. Je sais que ça m’arrive. Enfin, que ça m’arrivait avant. C’est dans mon loooore, et parfois… Je redeviens la magicienne froide et « badass » qui terrasse les monstres de l’espace ! Mais je sais pas trop ce qui fait ça… Genre les grandes colères, mais…’’

                      Elle se tourna vers Sarah, se rendant plsu ou moins compte de l’origine de tout ceci. Bien qu’encore un peu affaiblie, elle se détacha des bras d’Anaël, avant de s’approcher de la phénix.

                      ‘’Ça va du coup ? Il t’a pas loupé…’’


                      ‘’Ça va… Mon armure a absorbée le coup.’’


                      ‘’Pfiouuu… Tain j’suis bête…’’


                      Elle vint à soupirer d’une manière plus profonde.

                      ‘’C’est qu’une pizzeria ça se gère pas comme une guilde de mon monde. Fin, les agressions sur place, faut le mode pvp d’actif et toutes ces choses…’’


                      Dans son monde, Sarah n’aurait pas pu être agressée aussi gratuitement, et c’était peut-être ça qui, inconsciemment, l’avait trigger bien plus qu’elle n’aurait dû. La mort… Ici, cela avait un impact, il ne suffisait pas que de simplement respawn... Elle se tourna néanmoins vers Harall.

                      ‘’Tu tapes fort tout d’même. Gosh, j’ai mal ! Hey… Tu veux pas faire bonne sœur ? Enfin, videuse quoi !’’


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Ce qu'on appelle bonne soeur
                      Feat Vendeuse de Proximité


                      Houlà, tu vibre, ça va ?
                      -Hehe, ouais. T'inquiète, tu me remercieras dans le RP suivant.
                      Je sais pas si je dois m'inquiéter ou non... Enfin, enlève ce sourire creepy de ton visage, même moi tu me fais flipper.

                      Bon bah, si je dois me battre contre Proxima, soit. Je sais pas combien de patates je devrai lui faire encaisser mais vu son XP, j'imagine déjà que ça va pas me limiter à six bières. Au pire je pourrais la rendre ivre, ça réglerait peut-être le problème. Ca dépend, si t'es ivre, soit t'es tout mou, soit t'as encore plus envie de taper des trucs. Par exemple moi, c'est le deuxième cas mais peut-être que pour Proxima, ça fait revenir le karaoké ?
                      Ouais d'ailleurs, je voulais chanter la Tristitude moi à la base ! On avait même trouvé l'instru qui va bien et tout, me restait plus que les bonnes paroles !

                      Comment ça Proxima a l'air vénère ? Mais je m'en fous, faut au moins que je note ma version Rebirth ! Attendez une seconde... Bah je voulais la jouer daronne mais bon, les daronnes ça frappe pas les gosses. Ou seulement avec une ceinture ou un plumeau ! Et j'ai ni l'un ni l'autre ! Donc je voulais me contenter de lui faire la morale en espérant qu'elle se réveille après mon coup de poing mais bon, je suis pas sa narratrice moi ! Je choisis pas les réactions derrière et -

                      Culotte.

                      -Hey, moi aussi j'veux une culotte sur le nez ! C'jamais moi qui prends une culotte sur l'nez ! C'pas juste ! En plus j'suis sûre que celle-là suinte la m***** d'ange ! J'en ai goûté qu'une fois !

                      Bon, toujours est-il que ça calme Proxima. Comment ? Pourquoi ? Mais parce que ! Mieux vaut ça que se prendre trente coups dans la tronche ! -Tu... sais que Proxima sait se défendre et qu'elle aurait pas juste encaissé hein ?- Bah oui, je l'ai dit tout à l'heure ! Mais si je tape 1000 fois, y a bien au moins trente coups qui touchent, nan ? -Non.- Instaure le quota !
                      Donc, reprenons un peu de sérieux pour cette fois : Non, elle avait pas les idées claires.

                      -Ah ça, pour pas les avoir claires... 'Coute pupuce, si j'dois t'foutre le nez dans l'slip à chaque fois qu'tu nous fait un coup du genre, j'te garantis pas qu't'en ressortiras toute sèche.

                      Passons la question conne du "Est-ce bien le moment de faire des acrobaties ?" en y répondant par le simple mot "Proxima". Je commence par détendre mes muscles un peu, vu que j'étais toujours en position de combat. En un sens, je suis un peu déçue, j'aurais bien aimé voir ce qu'elle donne en combat mais bon, les matchs à mort c'est pas mon rayon.
                      Elle explique donc que c'est juste un random berserk qui vient de son passé insondable. Je pousse un soupir, espérant qu'on aura pas à jouer avec ça éternellement. Confondre MMO et IRL, c'est quand même un sacré bordel. Et moi qu'on dit tarée...

                      -Bon, oublie. On s'ra jamais à court d'culottes pour t'ramener sur terre vu la composition du personnel d'la pizzeria.

                      DONC ! Être... bonne soeur ? Ah mais videur ! Ou videuse ! De couilles ? Probablement, c'est déjà le cas. -Harall...- Roh ça vaaaaa...

                      -HAHAHA ! J'peux t'dire que si j'ai l'malheur de m'retrouver au milieu d'bonnes soeurs, en une heure j'les ai corrompues straight to hell ! Mais s'il s'agit d'botter des culs d'vikings, ça m'va !



                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Pas contente, pas contente, pas contente. Proxima était devenue sur le coup une voiture. Laquelle ? La jamais contente pardi ! Bref, cela avait comme été faire un saut carpé en plein milieu des profondeurs de l’abysse sans même avoir l’espoir de se rattraper à quelque chose sur le tas. Ses planètes, à savoir ses armes, avaient le moyen de briser aisément des cranes, et si elle n’avait pas prit son temps pour faire souffrir le barbare, il aurait tout simplement disparu en une flopée de fragments de glaces… Mais bon, tout était bien qui allait bien maintenant ! Proxima avait la mâchoire douloureuse comme après avoir laissée échapper un bâillement trop puissant, mais les choses rentraient dans l’ordre.

                      Bref, sur le coup, personne n’avait véritablement réagit à ce qu’avait sorti Harall. Enfin, Anaël avait rougit comme une idiote au milieu de son inquiétude, se demandant en quoi se séparer de ses sous-vêtements allait lui permettre de sauver la situation, tandis que Wind s’était facepalmée avec un bruit qui avait eu l’audace de résonner un peu. Elle qui était prête à sortir les balles anesthésiantes, elle qui disposait d’un sacré arsenal via son pistolet et son épée n’avait jamais envisagée une telle solution, et pouvait-on lui en blâmer ? Elle avait fait l’école des agents de Hope, pas le cabaret !

                      Mais par la suite, Proxima vint à laisser échapper un petit rire. Si c’était ça la solution pour la calmer alors elle serait une boss un peu cocasse tout de même. Il fallait un peu plus de situation, il fallait l’imprévu qui sautait au visage comme… Comme une culotte oui. Mais bon, la première fois avait profitée d’une situation dramatique et d’une ost tellement épique qu’elle en était devenue un meme. Si si, j’vous assure !

                      Dans tous las cas, une fois qu’elle eu expliquée un peu près ce qu’il s’était passé, ou plutôt le fait qu’elle n’avait pas la grande réponse à ce bazar, elle laissa échapper un nouveau rire, avant d’attirer son chapeau à sa tête, l’époussetant juste un coup au préalable.

                      ‘’Hey, c’est pas ma faute si chaque jour la pizzeria ressemble un peu plus au studio d’enregistrement des Spice Girls ! Même si c’est pas forcément pour me déplaire hein ! C’est qu’il y a moyen de bien s’amuser ! Si l’on exclut les « fils de truc » qui veulent venir laver leur front… l’affront ! Ouais, l’affront. Mais toujours est-il que si on veut faire un plan séquence pour tourner le prochain clip, va falloir agrandir !’’


                      Elle écarquilla les yeux, comme si elle eu une révélation ! Elle tapa son poing dans sa main, ayant comme une épiphanie !

                      ‘’Ouais, va falloir agrandir ! C’est qu’il risque d’y avoir du monde ! Et pas que des clients ! Et là on pourra servir tellement ! Là il y aura un bar, et là… Des crêpes ? Peut-être… Oh, et je pourrais aussi avoir un bureau ! L’endroit où j’irais jamais parce que ce serait trop pénible, si ce n’est pour faire passer quelqu’un dessous ! Et là, un babyfoot !’’


                      Elle s’amusa un peu, avant de faire un pouce en l’air en direction de blonde à antenne :

                      ‘’J’pense qu’avec toi, y’a moins de risque que ça dérape ! Donc si y’en a un qui se montre un peu trop pénible, j’veux que son sang saigne déjà !’’


                      Bref, elle semblait bien s’amuser, mais en dépit de ceci, elle roula des yeux, avant de se tourner vers les différentes personnes :

                      ‘’Allez, fin de service pour aujourd’hui. J’m’occupe du ménage et du reste, zou zou zou !’’


                      ‘’Juste… est-ce que quelqu’un saurait où se trouve… Ma…’’


                      Proxima roula une nouvelle fois des yeux, avant de faire quelques pas à reculon, s’approchant de Harall avant de lui passer l’objet du délit, à savoir la culotte d’Anaël, et pour lui souffler :

                      ‘’Have fun.’’


                      Jamais le ventre vide - Page 2 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      ARTHOUR ! KOULOTTE !
                      Feat Vendeuse de Proximité


                      -Haraaaaall...-
                      Quoi ?
                      -J'y connais rien en Spice Girls, fe fais quoi ?-
                      Fu fe vémerde !
                      -Hey ! J'ai juste missclick, pas la peine d'en rajouter !-

                      Je suis franchement pas contre avoir plein de trucs différents dans la pizzeria, à savoir qu'un karaoké me deviendrait exclusif à force ! Pas que je prenne pas la job au sérieux mais réfléchissez ! Sur tous mes RP, je chante dans trois et j'en ai pas des masses non plus ! Alors vous me mettez un engin à karaoké à portée à mon BOULOT ?! Mais catastrophe assurée, c'est dangereux pour les oreilles des clients ! Quoique si ça râle, j'ai légalement le droit de leur botter le cul en tant que videuse.

                      -'Coute, tu prévois une ou deux salles de karaoké, une barre de pole dance et j'dirais qu'on est bons là.

                      Et donc moi, je suis vraiment considérée comme la péteuse de gueules. Alors je veux bien hein mais bon, que le sang saigne, c'est pas la meilleure métaphore du monde. -Ouais, je dirais plutôt que tu frappe la mâchoire si fort que les dents se mangent elles-mêmes.-

                      -Ouais voilà, comme il dit. Après pour les plus costauds, j'compte sur toi pour fournir la bière nécessaire à ce que j'donne mes plus belles patates !

                      Allez ! Il est temps de mettre fin à ce RP, je commence à être crevée moi. Je vais probablement aller décuver avec un viking que j'aurai péché dans le coin !
                      Oh mais avant ça, Proxima me file ni vu ni connu la culotte de l'angelotte. Héhé, je lui fais un high five avant de quitter l'établissement.

                      -Okay, j'vais aller tirer un coup pour fêter ça ! J'vous dis à d'main !

                      Une fois que je suis suffisamment loin, je sors l'artefact sacré avant de faire tourner le vêtement autour de mon doigt. Je le brandis alors vers le ciel, vers la caméra, la culotte tournant au-dessus de ma main avec le petit jingle qui va bien !
                      "Vous avez trouvé la culotte d'Anaël, elle sent la fraise mais ne sert pas à grand chose."

                      Eh bah ça c'est d'la fin de RP ! -Yep ! Bon boulot ! Direction l'interstice de la narration !- Le quoi ? -C'est le lieu où tu te trouve entre chaque RP. Je peux toujours dire que t'as dormi à l'hôtel, dans tous les cas, tu reste inexistante pendant ce laps de temps, comme tous les PJ. C'est ça l'interstice de la narration.- Ouais, une belle combine pour pas justifier ce que je fais entre deux RP quoi. -Exactement !-



                      Jamais le ventre vide - Page 2 Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas