REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073

[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Partagez
vava
The Birther
groupe
logo

Dead Space : Tour 1




Arrivée

Votre équipe et vous êtes regroupés à bord d'une petite navette de transport afin de voyager jusqu'à le ceinture de Zhenzhu, où se situe la station spatiale de recherche secrète nom de code Icarus. Le voyage aura été assez bref depuis la planète Solarii. Alors que la navette s'approche lentement de la station, ceux qui auront la curiosité de regarder par les hublots pourront constater que les quelques lumières extérieures de la structure métallique sont toutes éteintes.

Consciencieux, Braham entame lentement les manoeuvres d'arrimage à la station. Finalement, après quelques dizaines de secondes, le bruit caractéristique de l'arrimage se fait entendre, et l'IA de la navette annonce que ce dernier a été effectué avec succès. Une fois sa manoeuvre effectuée, le capitaine rejoignit le reste de l'équipage à l'étage inférieur, dans la salle principale. Asrah commença à préparer son matériel, et Braham fit de même tout en jaugeant chacun des membres de l'équipage, en laissant traîner un instant son regard sur Dahlia, qu'il connaissait déjà, par la mission du Code 4073. Finalement, il s'avança et s'adressa à l'équipage:

Ok... Tout d'abord, je voudrais vous remercier d'être venus. Je ne sais pas ce qui nous attend à l'intérieur... C'est peut être une simple panne d'émetteur, ou c'est peut être plus grave... mais je voudrais vous demander à tous d'être très prudents, s'il vous plaît. N'oubliez pas que nous sommes dans l'espace... Si la structure de la station venait à être endommagée...


L'officier ne termina pas sa phrase, mais tous ici comprenaient où il voulait en venir. Du moins, il l'espérait...

Présentation de l’équipage



Chef de mission et Pilote - Agent Supérieur de HOPE : Braham

Affecté à Solarii durant la Déchéance, il s’en veut terriblement de ne pas avoir été présent pour protéger le vaisseau-monde. Notamment, car sa femme et ses enfants s’y trouvaient lors de la catastrophe. De ce fait, il éprouve beaucoup de respect pour les Agents qui ont fait leur maximum pour arranger la situation. Il obtient son Cristal par hasard et, dès qu’il le put, il alla aider aux sauvetages de Passengers à Val. Officier expérimenté et pilote aguerri, il a été choisi pour diriger cette mission de sauvetage vers la station Icarus.


 
image



Agent de HOPE : Asrah

Participant actif au sein du Vaisseau-Monde pendant la déchéance, Asrah est un agent accompli et qui dispose de plus de 10 ans de bons et loyaux services auprès de HOPE. Témoin de la catastrophe qui aura eu raison de l'Organisation, il ne peut s'empêcher de penser que le Conseil et ses supérieurs ont fait preuve d'un trop grand laxisme face à la situation. Calme de nature, il émet des doutes quant à un potentiel retour de HOPE. Possédant une famille dans son monde d'origine, il compte bien trouver une solution pour y retourner, avec ou sans l'Organisation. Déjà choisi par le passé pour seconder Braham lors de missions qui se sont plutôt bien déroulées, il rempile une nouvelle fois dans ce rôle lors de cette mission.


 
image


Scientifique ayant captée le Code 4073 : Mahla

Ancienne scientifique d’HOPE Inc, elle fut envoyée à Nefyria lors de la Déchéance. Depuis et jusqu’à lors, elle contribue toujours à mettre en place et à maintenir le réseau HOPEnet. Experte en la matière, ses compétences en informatique ne sont plus à prouver - en tout cas plus pour son entourage - ; Ses nombreuses connaissances scientifiques et certaines coopérations précédentes avec elle lors de missions passées ont poussé Braham à demander la participation de Mahla à cette mission de sauvetage, juste au cas où l'équipe croiserait certains imprévus à bord de la station. La jeune femme a accepté cette responsabilité, bien qu'elle ne soit, à l'origine, pas une femme de terrain.


 
image



Présentation de l’équipement

Navette Ark 17

Le vaisseau de transport de classe Ark 17 est une petite navette conçue pour transporter de petites équipes très rapidement sur de courtes distances. Pouvant accueillir environ une douzaine de membres d'équipage effectifs, ce véhicule est l'un des derniers nés de HOPE en matière de transport de troupes, et de nombreux exemplaires de ce vaisseau équipent actuellement les croisers. Ils sont souvent utilisés afin de débarquer des troupes ou du matériel et sont appréciés non seulement pour leur vitesse, mais aussi pour leur grande maniabilité.

[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space Giorgio_Grecu_Concept_Art_Illustration_03




Fonctionnement de la mission

Lors de cette mission, il y aura, sauf contre indication de la part du MJ, un post MJ tous les 3 jours environ. Hors de ces posts, vous serez libres de poster autant de fois par tour que vous le souhaiterez, au moins les premiers tours. Il est probable que cette situation évolue par la suite, mais ce sera précisé durant les posts MJ, ne vous en faites pas.

NB: Pour ce premier tour, ne sortez pas de la navette, svp. Merci ^^

Bon RP à tous !  

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 2 : Dead Space」
Après l’incident non loin de la planète Nefyria, c’était au tour de Solarii de remarquer un dysfonctionnement. Décidément tout s’enchaînait ces derniers temps. La station spatiale Icarus ne parvenait plus à communiquer avec ses comparses. La situation s’annonçait encore plus suspecte que la précédente. Était-ce dû à un problème technique ou à l’intervention d’intrus ? La brune se dit qu’ils l’auraient tout de même su si c’était le cas, enfin en théorie... Depuis quelques semaines la jeune femme n’était plus certaine de grand-chose.

Une fois entrés dans la navette Ark 17, Dahlia prit le temps d’observer les membres de l’équipage. Elle retrouva sans surprise Braham, Asrah et Mahla, tiens, il en manquait un, dont elle ne se souvenait plus du nom... Bah, il ne lui avait pas marqué l’esprit. Son regard se posa ensuite sur, un natif de Nefyria cela ne faisait aucun doute, on aurait dit une chèvre sur deux pattes, oui ça devait être ça, ou un mouton... Mais le membre qui lui intima quelques frissons fut cette géante aux muscles apparents, sa chair semblait même pendre par endroits. La soldat se demanda de quelle planète pouvait bien venir l’inconnue. Elle ne la regarda pas trop longtemps, il lui faudrait du temps pour se faire à son apparence, morbide. Les deux derniers membres de l’équipe étaient une femme rousse et un homme se baladant avec des armes à feux, jamais vu au bataillon non plus.

Rapidement, la navette parvient à la ceinture d’astéroïdes Zhenzhu, où lévitait la station spatiale. Braham dirigea d’une main de maître l’arrimage et commença son petit débrief. Visiblement l’Egyptienne était la seule que le capitaine connaissait, Dahlia se contenta d’un signe de tête discret. Comme auparavant, ils allaient devoir y aller à tâtons, la sacrifiée laissa échapper un soupire.

« On a tout intérêt à faire notre entrée discrètement de toute manière. J’y crois moyen à la simple panne d’émetteur, il n’y a pas de procédures d’urgences sur ces navettes ? Peut-être que ce sont de nouveaux arrivant surprises comme Rheel, mais plus hostiles cette fois. »

Dahlia se montrait volontairement assez cynique, ayant leur dernière mission en travers de la gorge. Cette femme qui s’était montrée comme si de rien n’était en leur faisant coucou et en demandant un chocolat chaud... M’enfin passons.

« C’est quoi le dernier message reçu par Icarus ? »

Histoire de savoir si quelque chose avait cloché bien avant la coupure de communication.



Dernière édition par Dahlia Gardilho le Ven 21 Juin 2019 - 22:52, édité 1 fois


[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Lexur
groupe
Tout le long du voyage j'avais regardé par le hublot, me demandant ce que je foutais ici. Pourquoi moi ? c'est pas le genre de travail que je suis censé faire, moi, j'espionne et j'assassine et cela me va très bien. Non, il a fallut qu'on me demande de récupérer des informations dans une station spatiale qui n'émet plus tout cela en étant entouré d'autre personne. Il était clair pour moi que cette mission allait se finir comme celle où je devais trouver morgana, mes intérêts avant ce des jewelers...Et mes intérêts étaient simplement de rentrer sur Solari en un morceau. L'équipage était majoritairement composé d'humain et d'une...chose ? A priori selon la forme qu'adopte les muscles et la posture de l'individu j'aurais eu tendance à dire que c'était une femelle mais une femelle de quoi ? Serait-ce une espèce de Nefyria que je n'aurais jamais croisé auparavant ? Je savais bien qu'ils y avaient des peuples cachés sur Nefyria ,mais je n'avais jamais entendu de légende sur tel créature. Cette créature avait ouvert ma curiosité et il fallait que j'en découvre plus sur elle lors de cette mission.

Une fois que le vaisseau fut arrimé à la station, je préparais mon équipement pour l'expédition. Je mis ma cape sur les épaules, mes dagues furent rangées dans leurs encoches et mes couteaux étaient alignés dans leurs sacoches. et alors le pilotes vint encore une fois à me rassurer en nous disant très clairement qu'il y avait des grosses probabilités que nous finissions par flotter avec les cailloux qui entouraient la station. Une fois mon museau couvert par mon masque en fer, je m'assis en regardant du coin de l'œil la créature qui m'intriguait depuis le début du voyage, attendant la suite des festivités.
vava
Yagleadra
groupe



Dead Space
Yagleadra avait désormais des projets. Maintenant qu’elle avait toute sa tête, elle pouvait désormais voir toute les défaillances de Hope. Certes, comment ne pas en avoir après la catastrophe englobant l’organisation ? Mais pour mener à bien ses projets et redresser la barre face à cette décadence, elle prévoyait de s’investir pleinement dans toute mission qu’elle croyait pouvoir mener à bien. Bien évidement, elle ne faisait pas ça seulement pour sa réputation mais également pour aider. Hope en lui-même et tant d’autres personnes autres que ceux qui dirigent l’avaient tant aidé. Soignée, rééduquée, insufflé un peu de chaleur dans ce corps froid et décharné … Elle ne serait pas si vivante si ce n’était pour leur bonté.

Alors, lorsqu’elle entendit qu’une nouvelle mission se profilait, elle ravala ses aprioris sur Solarii et s’y rendit pour embarquer dans la navette après avoir du endurer un lourd débat avec sa propre IA pour déterminer une tenue adéquate. C’était un problème, en effet. Avant sa guérison, elle déambulait en robe rouge, certes élégante mais clairement pas adaptée à toutes les situations. Elle n’allait pas à un bal à chaque instant, encore moins avec son apparence générale … Merci à Voe et la HOPEwatch, elle trouva son compte dans la simplicité et l'efficacité . Un débardeur imitant les nano-fibre qui étaient supposé être le top de la technologie de HOPE et un simple pantalon noir, adapté à la forme particulière de son corps. Elle du en apporter quelques modifications cependant pour permettre à sa « queue » de se mouvoir librement, formant donc toujours un voile de chair au niveau des hanches.

Une fois à l’intérieur, elle remarqua bien évidement les regards qu’on lui adressait. C’était désormais l’habitude. Elle n’avait plus spécialement honte de son apparence, quand bien même elle n’en était pas pour autant fière mais elle ne voyait plus chaque regard comme un coup de poignard. La Yagleadra du passé aurait sans doute été gênée, se recroquevillerait sans doute un peu sur elle-même, à la limite de s’excuser de simplement être présente … Mais ça, c’était avant. Elle rendit le regard qu’on lui offrait, une jeune femme à la peau bronzée semblant troublée. Elle répondit à ce trouble par un sourire amusé et un petit signe de la tête.

« Yagleadra. Enchantée. » Elle lui adressa ses quelques mots en la regardant dans les yeux … Quand bien même … Elle-même n’avait pas d’yeux, chose qui pourrait troubler les personnes ici présente d’avantage encore. Elle le dit assez fort pour que tout le monde l’entende, leur adressant ses mots aussi en réalité mais étrangement, ce fut le regard de cette jeune femme qui la fit sourire le plus. Après cela, elle regard devant elle et marcha simplement jusqu’à un siège pour s’y asseoir, joignant ses quatre mains deux par deux sur ses cuisses après avoir posé une de ses jambe par-dessus l’autre, attendant le décollage et patientant jusqu’à arriver à cette station.

C’est vrai qu’elle était celle qui faisait le plus tâche dans cette petite assemblée. Même le Nefyrien n’avait, au fond, rien de bien trop extraordinaire tant que l’on connaissait assez sur Nefyria mais elle ? Oui, effectivement, de quelle planète venait-elle ? Le reste était humain mais cela importait peu à Yagleadra. Elle savait d’expérience que même les monstres les plus écœurants pouvaient avoir une belle âme.
Braham vint leur annoncer qu’ils étaient prêt à entrer alors que la jeune femme qui lui avait décroché un sourire exprima sa méfiance sur tout cela. La Tisseuse de Chair hocha un peu la tête. Vrai, il se pouvait que cette situation ait été provoquée par une quelconque force hostile mais elle lui adressa une réserve tout de même.

« Peut-être mais ayant touché moi-même aux dispositifs de HOPE, j’ai confiance qu’il y aurait d’avantages de signes d’une quelconque hostilité dans la station. Ce n’est pas impossible mais tentons de ne pas surprendre inutilement un des notre et malencontreusement se retrouver à l’autre bout de leurs armes. » Elle pivota un peu la tête pour balayer la salle, abordant un nouveau sourire, rajoutant avec un certain enthousiasme, peut-être même pour donner du courage. « Dans tout les cas, j’ai confiance que nous ayons de quoi gérer tout ce qui pourrait se passer là-bas. » Elle aurait bien ponctué sa phrase par un clin d’œil mais … … …

Elle se retourna ensuite vers Braham pour ajouter à la question de la demoiselle. « Et également, y a-t-il des traces des derniers arrivants sur la station ? Un convoi de ravitaillement, d’autres agents … Quelque chose ? Ou même un vaisseau ayant embarqué mais qui n’aurait pas quitté la station depuis ?»




Dernière édition par Yagleadra le Ven 21 Juin 2019 - 22:34, édité 1 fois


"Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space Testya10

"Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

___________________________________

This bizarre Thing That I Am,
Everything But Powerless,
Deserve Respect,
Even Despite Everything I Did ...

vava
Jillian L. Crimson
groupe
Mission Alpha : Dead Space
Dahlia Gardilho
Lexur
Yagleadra
Arthur Morgan
Quand elle avait rejoint le Nim Row, l'idée de partir en mission l'avait à peine effleurée. En fait, elle les avait rejoint principalement pour avoir plus de choses à bidouiller, plus de matériel, plus de moyens. Elle s'était vue comme une fille en arrière-plan, qui ne se mêlerait de rien, un membre fantôme dans une organisation qui lui fournirait ce dont elle avait besoin sans qu'elle n'ait besoin d'être très présente en retour. C'était son côté utopiste, sans doute. Ou la part d'elle qui négligeait trop facilement certains aspects de sa personnalité. La curiosité en tête.

On lui avait parlé d'un vaisseau qui ne répondait pas, et chaque partie de cette phrase avait titillé une part d'elle. La possibilité, d'abord, de récupérer des trucs. Certes, elle avait renoncé à ses anciennes activités de voleuse quand elle avait changé de vie, de nom et d'entourage, pour ne pas ruiner la chance qu'on lui avait laissée et qui lui avait coûté si cher, mais techniquement, un peu de récupération sur une station qui était de toute manière très sûrement à l'abandon, ou une sépulture, ce n'était pas vraiment du vol, si ? Personne ne viendrait lui réclamer quoi que ce soit. Et puis il y avait eu ce petit soupçon de curiosité. Pourquoi, comment, qu'est-ce que qui avait pu couper les communications comme ça ? Si c'était un problème technique, elle pourrait donner un coup de main. Si c'était autre chose... eh bien la partie d'elle qui se satisfaisait mal du traintrain quotidien aurait son lot d'action, de folie et d'aventures. Tout bénef, donc, tant qu'elle n'en venait pas à trop mettre sa vie en danger. Elle avait beau aimer la technologie et les bidouillages, elle n'était pas pressée de tester toutes les améliorations et membres mécaniques qui étaient si populaires sur sa nouvelle planète.

Avant la mission, elle avait réduit les deux sphères de sa magie à la taille de petites billes, glissées bien en sécurité dans la poche intérieure de sa veste. Elles ne garderaient sûrement pas cette taille bien longtemps, surtout si elle avait besoin à un moment ou un autre d'utiliser la magie, mais se promener avec des orbes de la taille de sa tête attachées à ses épaules, ce n'était ni la chose la plus pratique, ni la plus discrète du monde.

L'équipe avec laquelle elle se trouvait lui donnait presque l'impression d'être normale. En tout cas, les deux personnes qui n'avaient d'humaines que la forme humanoïde générale. Elle n'avait pas encore eu trop l'occasion de quitter Solarii, mais elle était prête à parier qu'ils venaient d'une des plantes qu'elle n'avait pas visité. On lui avait affirmé que son cristal pouvait la téléporter dans plusieurs mondes. Voir ce genre de choses lui donnait assez envie d'aller voir ce que ça donnait, sur place. mais ce n'était pas la priorité du jour. Les deux autres personnes avaient l'air plus humaines, physiquement du moins. Au final, ils formaient une petite équipe de cinq, pas de quoi mener autre chose que l'opération discrète que venait de mentionner l'une des leurs.
Bon, Jillian n'était pas pressée de savoir l'effet que pouvait avoir l'espace sur elle, même si une partie d'elle se demandait quand même quel genre de magie elle pourrait créer dans le vide sidéral, alors elle ferait au moins attention à ne pas percer de trou dans le vaisseau. Pour le reste, elle ne pouvait rien garantir.

- On est assez peu nombreux, si c'est un gros problème, on pourrait se retrouver en sous-nombre, déclara-telle en réponse à la... femme ? elle n'en était pas sûre, qui venait d'affirmer qu'ils auraient de quoi gérer ce qui pourrait se passer.

À vrai dire, Jillian n'était pas plus inquiète que ça. Il faut dire que c'était l'adjectif le moins susceptible de la qualifier 90% du temps. Non, elle était curieuse. Un peu trop surexcitée et enthousiaste pour quelqu'un qui risquait probablement sa vie, fidèle à elle-même. Mais on lui avait répété tellement souvent qu'avoir trop confiance était la meilleure manière de se mettre en danger qu'elle le répétait, sans franchement l'appliquer. Au final, ils n'avaient que peu d'éléments. Ça n'en était que plus intéressant. Restait à savoir combien des questions qui venaient d'être posées trouveraient une réponse.
© Martel
Parle en #000000




Dernière édition par Jillian L. Crimson le Mar 25 Juin 2019 - 0:10, édité 7 fois
vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 2 : Dead Space」
L’être à l’espèce inconnue surplombait la salle de briefing de sa hauteur. Aussi, la... Femme puisqu’à y regarder de plus près elle semblait en être une, ne put rater les regards qui s’attardaient sur elle. Dahlia leva un sourcil en voyant ses lèvres, de forme humaine d’ailleurs, important à noter, s’étirer dans un sourire, amusé. Elle devait certainement avoir l’habitude qu’on la dévisage avec une telle apparence. Même si cette dernière dérangeait la Zephyrienne, elle ne portait pourtant pas de jugement.

La jeune femme était bien placée pour savoir qu’une belle apparence ne faisait pas de vous quelqu’un de bien... Les Dieux de son monde était connus et reconnus pour leur beauté irréprochable, littéralement divine, et pourtant, ils étaient les pires ordures qu’il pouvait exister. Lorsque la géante lui adressa son sourire, Dahlia répondit à son signe de tête par un autre. Yagleadra, s’appelait-elle, la combattante aurait bien voulu la regarder dans les yeux mais... Ne trouva rien qui y ressemble, tout ce qui lui restait à faire était de fixer son nez, lui aussi également humain. Cette femme était intriguante, et piquait la curiosité de la soldat.

« Dahlia, de même. »

Ses lèvres pleines s’étirèrent discrètement en un bref sourire avant que Braham fasse son entrée et leur annonce la suite des opérations. Dahlia ne se fit pas prier pour prendre la parole en premier, non sans un sarcasme bien sentit qu’elle ne se privait jamais d’utiliser. Alors que la brune montrait clairement qu’elle ne croyait pas à une simple panne depuis le dernier épisode, Yagleadra intervient pour nuancer ses propos. L’Egyptienne leva la tête tout en l’écoutant, pesant le pour et le contre de ses paroles. Elle avait touché aux dispositifs de HOPE ? Quel rôle avait-elle joué exactement ? Dahlia fronça les sourcils, son acolyte était bien plus optimiste qu’elle.

« Tu as peut-être raison, mais je préfère surprendre qu’être surprise. » Répondit-elle en affichant un sourire quelque peu téméraire.

Se retrouver devant des individus hostiles en connaissance de cause ne lui posait pas plus de soucis que ça. Mieux valait cela qu’y aller en promenade et se rendre compte qu’ils avaient sous-estimé le danger. Vraiment, la femme sans yeux était bien trop optimiste pour une méfiante un peu parano comme Dahlia.

« Ravie de voir que tu nous fais confiance, mais ne pars pas trop optimiste, tu risquerais d’être déçue. »

La rousse prit la parole à son tour et son avis rejoignait bien plus celui de l’ex-agent.

« Oui, tâchons de garder l’avantage en ne se faisant pas repérer dès notre entrée. »

Afin d’avoir plus d’informations sur la situation, Dahlia voulu savoir ce que contenait le dernier échange avec la station Icarus et Yagleadra ajouta des interrogations dont les réponses pourraient bien leur servir également.



[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Arthur Morgan
groupe

feat du monde ∞ Arthur
The many miles we walked, the many things we learned. The building of a shrine, only just to burn. May the wind be at your back, good fortune touch your hand, may the cards lay out a straight, all from your command. Shine light into darkness. That’s the way it is.
Visiblement, la rouquine et le cow-boy se joignaient à cette aventure pour les mêmes raisons. Morgan partait à l'aventure pour récupérer des matériaux de valeur, si possible. On n'avait pas l'occasion de se retrouver sur une station tous les jours.
Par le hublot, il aperçut que cette dernière s'avérait totalement éteinte. Il ne s'y connaissait pas du tout dans ce domaine, vivant à une époque où les machines n'étaient qu'aux prémisses. Mais il avait déjà vu des scientifiques tarés manipulaient les éléments, et quand leur création tombait en panne, ça ne faisait pas rire les mouettes. Ces dépendances posaient problèmes. Certes, les machines étaient autonomes mais quand elles merdaient, ça faisait chier tout le monde et personne ne se souvenait comment se débrouiller sans. Bref, Arthur Morgan rejetait toujours autant les techniques venues avec les civilisations.

Il écoutait le chef de l'escouade d'une oreille distraite mais présente. S'il pouvait rendre service en même temps que s'en mettre plein les fouilles, pourquoi pas ? Il n'était pas l'homme le plus moral qui soit, mais il n'était pas non plus totalement immoral, toujours prêt à aider son prochain si on lui demandait gentiment.
En dehors des agents liés à un ex vaisseau appelé Hope, s'il avait bien compris, il était le seul individu de sexe masculin. Il observa ses collègues une à une, ne comprenant pas toujours ce qu'il regardait comme cette grande créature sans yeux. Il s'attarda également sur les autres demoiselles, dont l'une plutôt charmante malgré son look futuriste. On était loin de son monde où les femmes se pavanaient en robe et restaient en arrière-plan. Ici, elles prenaient les commandemants visiblement, ce n'était pas un mal, il aimait bien fréquenter la gente féminine, et non dans des buts necessairement charnels. Arthur etait l'un de ces rares homme de son temps à respecter la femme et à savoir dompter son pénis malgré ses airs rustiques.

Il les laissa cependant discuter entre femelles et préconisa le silence et l'observation pour le moment. Elles posaient les bonnes questions et s'y connaissaient probablement bien mieux que lui, légèrement depassé par toutes ces technologies. Jamais il ne se serait imaginé voltiger dans les étoiles qu'il apercevait du sol americain.

code by Silver Lungs


[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space 1558551612-yes-son

“Tout ça, cette vie, c'est bientôt fini. On est plus des fantômes que des gens
vava
The Birther
groupe
logo

Dead Space : Tour 2


Situation RP

Très vite, l'attention de Braham fut attirée par Dahlia, et son cynisme latent. Elle ne prenait de toute évidence pas cette mission très au sérieux, ce qui agaça passablement le capitaine d'équipage. Néanmoins, il se contint, et se focalisa sur ses questions. Du moins, c'est ce qu'il allait faire, mais Mahla le devança, et intervint la première:

Il n'y a pas d'autres navettes arrimées à la station, coupa t'elle soudain, après avoir pianoté sur son Hopewatch. Nous sommes les seuls visiteurs à bord... Annonça t'elle en se tournant vers Yagleadra. Quant au dernier message reçu par Icarus, eh bien... C'était durant la dernière livraison de vivres qu'ils ont eu, il y a de ça six jours. Il n'y a plus eu le moindre contact, depuis... Mais... Attendez...


Mahla fronça soudain les sourcils sur sa Hopewatch, pianotant un peu plus rapidement, visiblement absorbée par une nouvelle information...
Les archives des derniers jours semblent corrompues. Difficile de dire à quand ça remonte, mais... Je dirais que pour les... trois derniers jours... les archives sont corrompues ! Impossible de lire les fichiers ou bien de savoir ce qui s'est déroulé durant ce laps de temps grâce aux informations !


La scientifique se tourna alors vers Braham, qui sembla réfléchir un instant, avant de s'éclaircir un peu la gorge, puis il reprit la parole:

Drôle de coïncidence... Asrah, la station répond ? Demanda t'il en se tournant vers son second qui grommelait dans son coin depuis un bon moment.


Négatif, capitaine ! Pas la moindre réponse ! Sur aucun des canaux...


Très bien... Dans ce cas, nous allons devoir monter à bord et voir par nous mêmes ce qui s'est passé ! En route ! Ordonna Braham en ouvrant le SAS de sécurité menant à la station.


Lentement, les lourds battants de la porte blindée se décalèrents vers la gauche et la droite tandis qu'une alarme orange balayant la pièce de sa lumière indiquait l'ouverture du SAS. Une lumière orange qui était la seule à éclairer un peu la zone, car en plus d'être déserte, la zone d'entrepôt où ils débarquèrent était totalement plongée dans le noir et silencieuse.
Déployez vous par deux et explorez la zone ! Trouvez moi des survivants !


Balayant les lieux avec les puissantes lampes torches attachées à leurs fusils d'assaut, Asrah et Braham échangèrent un regard avant d'avancer jusqu'au milieu de la pièce. Aucun signe de vie. Finalement, le capitaine de l'équipe poursuivit sa progression jusqu'à la sortie de la pièce, où il y avait un couloir, se séparant en deux. Et au milieu de ce couloir, adossé au mur, se trouvait le corps d'un membres d'équipage de la station. Sa peau était décolorée, et il semblait mort depuis au moins deux jours. Cependant...

Dans le noir, pas facile de voir quoi que ce soit, aussi, Braham s'approcha et se pencha dans le but de lui prendre le pouls et vérifier qu'il était bien mort. Dès qu'il le toucha, le mort lui sauta dessus sans prévenir et lui mordit la veine jugulaire
Enlevez moi çà, bordel !! Hurla le capitaine, tandis que plusieurs de ses tirs perforaient le plafond dans la panique.


Pris par surprise, Asrah mit en joue la chose qui était en train de dévorer le cou de son partenaire, et lui tira dans l'épaule. Mais rien ne se produisit. La créature arracha un morceau du cou de Braham, dont le sang gicla un peu partout dans le couloir, et se tourna vers Asrah, qui était resté suspendu d'horreur devant ce spectacle.

Profitant de ce court moment de flottement, le cadavre se mit à courir vers le second d'équipage et lui sauta dessus avant de le mordre au cou. Asrah hurla tout en lâchant son fusil, mais dégaina son arme de poing, et tira plusieurs balles dans le corps du zombie avant de viser la tête et de lui exploser le crâne à l'aide d'une balle bien placée. Encore sous le choc, Asrah se traîna contre un mur et s'y adossa jusqu'à ce que Mahla s'approche de lui pour constater qu'il était gravement blessé.

Elle éclaira soudainement ses yeux et constata qu'ils avaient pris une teinte étrange. Prise d'une soudaine intuition, elle courut jusqu'au cadavre qu'Asrah venait de descendre, et écarta ses paupières avec ses doigts afin d'observer ses pupilles.
Oh, non... Laissa t'elle échapper malgré elle dans un murmure apeuré. On a un sérieux problème... Annonça t'elle en se redressant doucement et en se tournant vers les possesseurs de cristaux. Asrah est contaminé ! Je ne sais pas encore ce que c'est, et je ne sais pas encore comment ça agit ! Et étant donné la situation... Il est hors de question que je nous laisse partir d'ici avant de savoir ce qui se passe et si nous sommes potentiellement dangereux ou non !


Elle pianota soudain sur son Hopewatch, et l'IA de la navette se manifesta soudain:
- Procédure de quarantaine activée !



Pour ce second tour, il s'agit d'un post de réaction. Ne vous dispersez pas, svp !

Bon RP à tous !  

vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 2 : Dead Space」
Les réponses aux questions de Yagleadra et Dahlia ne tardèrent pas à venir. Mahla était, comme dans le souvenir de la Zephyrienne, toujours aussi efficace et vive, armée de sa HOPEWatch. A Présent elle savait que se méfier d’elle n’avait aucun sens, il n’empêche que la dernière situation n’avait pas pesé dans la balance de la scientifique. Aucune autre navette donc, c’était déjà ça. Cependant, pour ce qui était des informations concernant le dernier échange avec Icarus, les nouvelles n’étaient pas aussi bonnes. Aux mots de Mahla l’Egyptienne fronça les sourcils... Des archives corrompues ?! Ce n’était donc pas une coïncidence puisque c’était ceux des trois derniers jours, comme la coupure qui avait eu lieu sur ce laps de temps.

« Est-ce qu’en bidouillant tu pourrais savoir si c’est lié à un problème technique ou à une manipulation volontaire ? » Demanda Dahlia.

Tout le monde était d’accord pour dire que tout était lié. Braham demanda si une réponse miracle surgissait de la navette, mais toujours rien, le contraire aurait été étonnant. La suite était évidente, monter à bord. Les portes blindées menant à Icarus coulissèrent lentement pour leur ouvrir le passage. La lumière d’alerte orange invitait à en rester éloigner le temps que le champ soit libre. L’équipe arriva dans le grand entrepôt de la navette, plongée dans le noir complet. Sans perdre une minute le Capitaine donna ses premiers ordres, se séparer par deux. Dahlia jeta un œil à Yag’, après tout c’était la seule à qui elle avait adressé la parole et les deux femmes choisirent de se diriger vers l’un des côtés de la pièce. Les fusils d’assaut d’Asrah et Braham éclairaient devant eux-mêmes. L’avancée ne serait pas facile...

Dahlia déploya le bras droit de son armure tandis que son œil gauche scintilla une demi seconde le temps que le métal recouvre son membre. Deux sphères de lumière d’environ vingt centimètres de diamètres éclairaient leur chemin.

« Si y’en a d’autres qui veulent de quoi voir... » Proposa-t-elle discrètement à ceux dans le besoin qui en voudraient aussi.

Leurs recherches ne durèrent que quelques minutes avant que la voix paniquée de Braham retentisse dans un couloir adjacent. Dahlia se précipita pour rejoindre la provenance des cris, mais trop tard. Braham gisait déjà au sol, baignant dans son sang à cause de la morsure à son cou, et Asrah n’en mena pas large contre l’homme qui s’acharna sur lui. Le second du Capitaine parvint à tuer son assaillant en lui faisant exploser la cervelle.

Tout c’était enchaîné si vite, Dahlia aurait préféré avoir tort lorsqu’elle avait dit qu’il ne valait mieux pas se faire repérer. Voilà que l’un d’eux venait de rendre l’âme, et ne verrait jamais sa famille. Tandis que le deuxième... Mahla examina Asrah et déclara qu’il était contaminé, par quoi ?! La jeune femme enclencha directement la quarantaine de la pareille. La soldat trouva son geste beaucoup trop précipité.

« Tu nous as enfermé bien vite, sachant que tu es la seule à pouvoir annuler la manœuvre ! Si jamais il t’arrive quelque chose on est condamné. »

Heureusement que leur HOPEWatch leur permettait de toujours communiquer avec l’extérieur, sans quoi la situation serait d’autant plus catastrophique. La jeune femme observa l’état de Asrah, puis celui du cadavre l’ayant mordu. Celui-ci était dans un état de décomposition avancé, et l’odeur était pestilentielle. Sa peau était violacée... Comment avait-il pu se mouvoir, quelle sorte de virus l’avait atteint et donc possiblement tué tous ceux présents ici... Enfin, tué...

« Hors de question de se séparer vu ce qui vient de se passer. Il va falloir surveiller Asrah, au moindre geste suspect, on ne prendra pas de risques. »

Dahlia déploya l’entièreté de son armure, mieux valait se protéger tout de suite, qui savait combien de personnes erraient dans la navette en attente de chair fraîche à contaminer. D'autant plus que les capteurs de mouvements présents sur son casque pourraient s'avérer utile dans cette pénombre.

« Il faudrait trouver la salle de contrôle avec les enregistrements des caméras, peut-être qu’on aura des infos... Je passerais devant, avec mon armure je risque moins d’être contaminée. »

Son regard ambré se dirigea ensuite vers le corps de Braham. Elle plissa des yeux puis soupira, avant de tirer un rayon lumineux qui grilla littéralement la tête du Capitaine tombé. Mieux valait ne pas lui laisser le temps de s’en prendre à eux.



[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Yagleadra
groupe



Dead Space
 Aucun vaisseaux à la station et des données corrompues depuis trois jours. Nul nécessaire de dire que cela ne l’étonnait pas puisque toutes communications avaient été coupées il y a trois jours justement. Quoi qu’il ait pu se passer, le problème semblait venir de l’intérieur et fondamentalement, il n’y avait plus qu’à. Dahlia posa une question  intéressante mais le temps pressait. Le vaisseau était déjà attaché à la station, seul le sas les séparait du mystère Icarus. Et lorsque les portes s’ouvrirent, tout le monde attendant derrière … Il n’y eut d’autres comité d’accueille qu’une lampe orange, sinistre, qui illuminait à peine le hangar où ils se trouvaient. Clairement, quelque chose semblait clocher, ne serait-ce qu’au niveau de l’alimentation pour que les lumières principales ne fonctionnent plus.

Personne, réellement ? Cela ne devait pas étonner plus que cela la Tisseuse de Chair, cependant. Si tout était baigné d’une maigre lumière orange, cela devait dire qu’un minimum de technologie devait être en état de fonctionner. De ce fait, les personnes à bord n’auraient pas forcement les moyens de savoir si quelqu’un était amarré ou non. Ils reçurent leurs ordres et la grande alien perçu le regard de la jeune femme à la peau mate sur elle, se tournant un peu vers elle pour acquiescer en silence. Certes, elle avait adressé quelques mots positifs avant d’entrer mais chaque choses en son temps et l’obscurité ambiante ainsi que le potentiel danger n’allait pas aider à prendre les choses avec des pincettes. Elle devait rester sérieuse et concentrée.

Epaulant alors Dahlia, elles avancèrent dans l’ombre d’un coté du hangar, entendant les étranges sons que produisait l’armure de sa partenaire de l’instant. Combinaison ingénieuse rappelant les fonctionnalités de la HOPEwatch mais vu ce que cette chose pouvait faire, elle se doutait que c’était du matériel d’un tout autre genre. Elle proposa d’ailleurs ses orbes aux autres avant de trop s’éloigner, pour ceux qui n’ont pas de lumière, ce à quoi Yagleadra répondit d’un petit sourire et d’un geste de la main dissuasif, levant une autre de ses quatre mains pour laisser la membrane de sa paume enfler sans réelle difficulté ou mutation écœurante outre mesure. Cette membrane prit elle aussi la forme d’une orbre, se remplissant visiblement d’un gaz, qui en réalité étaient plusieurs, qui finirent par produire une lueur conséquente. Si la jeune femme était dégoutée par son apparence, elle n’avait encore rien vu et cela l’amusa un instant… Avant de continuer avec un air plus sérieux, marchant simplement en avant, sans réelle posture de combat. Elle n’était pas une guerrière après tout et était rendue redoutable uniquement par ses capacités unique.

Et bien entendu, comme on aurait du s’y attendre avec la malchance légendaire liée aux agents de Hope … Des cris se firent entendre, tout autant que des coups de feu. Elle suivit de près Dahlia qui se précipita vers l’origine des cris mais une fois arrivé, l’action s’était déjà déroulée et Asrah était contre un mur alors que Braham gisait au sol, une bonne partie de sa gorge arrachée, mourrant. En voyant ça, Yagleadra ne s’arrêta pas dans sa course pour regarder le spectacle de façon impuissante. Si elle n’était pas une guerrière, elle avait déjà vu et vécu bien pire. Elle avait subit tant de mutations, comme son corps pouvait le montrer, pareille à tout ses proches, tout son peuple, sa planète, témoins des horreurs qui avait changé toute chose vivante en rien d’autre que des tas de viande déchiqueté … Soit, un bout de gorge manquant était une vision adorable comparée à ce qu’elle a vécu.

Elle se jeta au sol, glissant même un peu pour se retrouver près de Braham qui avait désormais même du mal à s’agiter sur le sol, le pauvre semblant se noyer dans son sang. Elle garda les mains levées pour ne pas le toucher, un réflexe qu’elle eut en regardant le cadavre à la tête explosée à coté de cette scène. Elle écoutait d’une oreille ce que Mahla disait mais il y avait clairement plus important sur l’instant. Elle tendit une main au dessus de la plaie, sans la toucher.

« Voe ! » et ainsi, son IA se manifesta d’une voix grave émanant de sa HOPEwatch. « Séquençage en cours. » et à ses mots, une sorte de mille-pattes fait de chair et d’os se mit à percer la paume de sa main et tomba lourdement sur le cou du chef de l’escouade, se détachant complètement de Yagleadra pour ne risquer aucune infection.

La chose à l’apparence insectoïde vint s’enrouler autour de sa gorge, grossissant semblerait-il, son corps et ses mandibules semblant fondre et fusionner avec la plaie … Cela avait pour but de stopper le sang et de soigner au possible via diverses application d’agents régénérant qui parcourait son propre corps mais … En plus d’avoir l’impression que c’était trop tard, le visage du soldat tombant sur le coté et cessant de remuer … Le centipède eut une réaction plutôt virulente après quelques secondes, se nécrosant sur l’instant, se détachant de sa gorge pour s’enrouler sur lui-même et rétrécir en taille, se noircir.

« Seigneur … C’est encore pire que je ne le pensais. »

« Analyse… Système immunitaire inadapté. Agent hautement infectieux détecté dans l’organisme Braham. Inhabilité à détecter la souche infectieuse. Séquençage d’un antidote adapté … Probabilité : très faible. Procédez avec prudence. »

« Tu es une vrai lumière dans la nuit, Voe ...»

Tout cela voulait dire, en somme, que les forces de Yagleadra risquaient de se retourner contre elle si elle ne faisait pas attention. Elle était ravie de l’apprendre alors qu’elle se frottait les mains contre sa tenue, un geste plus nerveux qu’il n’était utile. Pauvre homme. Il ne semblait pas mérité cela quand bien même elle le connaissait à peine mais elle supposait que c’était les risque du métier… Mahla finit d’expliquer la situation et la voix indiquant la quarantaine s’était exprimée depuis longtemps mais elle ne paniquait pas réellement à cette annonce, posant les mains sur les cuisses pour répondre à Dahlia.

« Même si Mahla meurt, il y a d’autres moyens d’ouvrir ce sas. J’y veillerais personnellement s’il le faut mais tentons de garder notre calme et d’éviter d’en arriver là. »

Elle écouta Dahlia, trouvant ça légitime de ne plus se séparer après qu’il y ait eut un mort et un blessé … Elle s’apprêtait à commenter à nouveau mais elle redressa le dos et leva les mains en poussant un petit gémissement de surprise alors que celle en armure désormais avait subitement tiré sur la tête de Braham pour la pulvérisé. C’était brulé assez précisément alors il n’y eut pas d’éclaboussure à proprement parlé mais elle fut tout de même choquée, elle était juste à coté et … Et elle supposait qu’il était mort pour de bon de toute façon mais il y avait des façons de faire, jugea-t-elle.

« Uhm … Si vous pouviez prévenir avant de … Soit … » quelque part, elle ne pouvait trop lui reprocher quoi que se soit dans une telle situation, ayant bien vu ce que sa création était devenue mais en ne sachant rien sur cette infection, peut-être était-ce prématuré. Il y avait meilleurs façons d’honorer les morts. Elle se redressa alors pour se lever.

« Je pense qu’une chose est claire au moins … La station est contaminée par ce qui est arrivé à ce cadavre. A voir la décomposition du corps, si ça a été fait il y a quelques jours à peine, l’infection se répand vite alors je conseillerais de n’approcher aucun cadavre, de les garder en joug … Je ne suis pas sûre s’il faudrait les détruire au passage ou s’il faudrait rester discret. On ne sait pas combien de leurs sens sont encore intacte après la contamination. S’ils sont violent ainsi et qu’ils entendent, sentent ou voient quelque chose … »

Yagleadra était devenu un sac à ADN ambulant et c’est pour cela qu’elle pensait à ses détails. Son corps changeait constamment et elle balançait entre ouïe, odorat, vision durant ses changements. Après tout, elle n’avait pas d’yeux à l’instant présent et elle avait examiné assez de prédateurs sur Nefyria pour penser comme un. Tous ne se reposent pas sur la vision, certains se basent même simplement sur la chaleur ou l’ouïe.

« Mais je suppose qu’on aurait plus de réponses à la sale de contrôle. Est-ce que Asrah peut se relever et marcher ? S’il n’est pas encore mort, je préfère croire qu’on ait une chance de le sauver… »

Qui sait ? Peut-être qu’ils travaillaient justement à quelque chose dans cette station. Après tout, il y avait des contaminé sur le vaisseau mère de Hope avant la déchéance. Peut-être qu’ils travaillaient sur l’agent infectieux et qu’une grave erreur avait été commise. Peut-être un vaccin existait. Et même si ce n’était pas le cas, il y avait une possibilité que cela soit le cas. Elle ne voulait pas abandonner un homme à son sort lorsqu’il y avait encore des chances.

« Je le porterais s’il le faut. » Dit-elle en oubliant que personne ne la connaissait vraiment ici et qu’elle serait capable de … Trouver des moyens d’arranger la situation si elle se faisait mordre. Ce n’est pas comme si un bout de gorge manquant allait la tuer, elle.

;


Dernière édition par Yagleadra le Dim 23 Juin 2019 - 14:31, édité 1 fois


"Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space Testya10

"Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

___________________________________

This bizarre Thing That I Am,
Everything But Powerless,
Deserve Respect,
Even Despite Everything I Did ...

vava
Lexur
groupe
Les nouvelles données par le capitaine de la navette et ses acolytes n'étaient pas très rassurante. Les dernières informations qu'ils avaient reçues de la station avait été reçus suite a une livraison de vivre 6 jours auparavant mais le plus problématique était le fait que les registres du vaisseau sur les 3 derniers jours était totalement inutilisable. Je n'osais point m'exprimer sur tout ce qui était du domaine technologique, j'avais encore beaucoup à apprendre. Bien sur captain obvious avait prit la décision que nous allions explorer Icarus. La grande porte s'ouvrit tout doucement avec une pale lumière orange qui éclairait la zone. Une fois la pièce plongée dans le noir mes pupilles changèrent de forme me permettant de voir l'obscurité sans soucis. Lorsque la jeune femme avec ses sphères lumineuses demandas si nous avions besoin de lumière, je lui répondis d'un léger non de la tête

"Merci, mais je suis naturellement équipé dirons-nous."

Le capitaine de la mission nous avait demandé de nous séparer en groupe de deux pour explorer le hangar, l'étrange créature et la femme a l'armure s'étaient mise ensemble, ayant naturellement une appréhension pour la fourberie des individus venant de Solaris, je pris la décision de me rapprocher de la scientifique Malha. C'était surement de loin la personne qui devait le mieux connaitre les lieux et ce qu'elle faisait...enfin je croyais cela. Nous commencions tout doucement les recherches dans le hangar, je scrutais le sol à la recherche de Cada... Survivant ! Malha restions très silencieux observant tout doucement les lieux. À première vue rien ne semblais anormale. Pas de trou, pas de dégradation particulière, les murs n'était pas tapissés de sang. Sur le moment je fus rassurer, je me disais que cela ne devait être rien de très grave, peut être une panne générale qui aurait surpris les scientifiques et qu'on allait les retrouver entrain de se faire une couscous party dans une des salles de la station. Malheureusement un cri vint à fendre l'air, indiquant que ma théorie ne tenait clairement pas debout. Pour que nous puissions rejoindre au plus vite l'origine du cri, je sortis Éclat de ma cape pour projeter sa lame au plafond afin qu'elle se coince dans une poutre. J'attrapais la scientifique par son bras et nous avons traversé la salle pour rejoindre l'origine du cri d'un mouvement de balancier. Lorsque nous sommes rentrés dans le couloir, nous avons entendu plusieurs coups de feu. Le couloir empestait le cadavre. Lorsque nous somme arrivés, on vit Ashra se débarrasser de son assaillant et s'adosser au mur avoisinant. Un peu plus loin gisait dans une mare de sang le cadavre du capitaine dont il manquait vraisemblablement la jugulaire. L'assaillant ,était un cadavre puant que j'avais sentis un peu plus tôt. je pense que je peux abandonner ma théorie de la couscous party. Dans la précipitation , après avoir observé les pupilles de son collègues, la scientifique décida de tous nous enfermer dans Icarus. Dans un élan de colère je soulevis Malha pour la secouer.

"MAIS VOUS ETES COMPLETEMENT ABRUTIE OU VOUS LE FAITES EXPRES ? VOUS AURIEZ PUT NOUS CONFINER DANS LA NAVETTE. VOUS NOUS AVEZ ENFERME DANS UNE STATION REMPLIS DE MORT VIVANT QUI VEULENT NOUS DEVORER TEL DE DELICIEUX KEBAB." Je la reposais au sol en tentant de reprendre légèrement mon calme
"Entre l'autre qui vérifie si un cadavre puant est vivant et vous qui nous enfermez sans réfléchir, on comprend mieux pourquoi Hope c'est cassé la gueule. Vous étiez une bande de menteurs qui ne savaient absolument pas ce qu'ils faisaient "

Je me tournais ensuite vers Ashra en pointant ma dague rouge Crimson vers lui.

"Je t'ai à l'œil" dis-je en me léchant les babines sous mon masque, tel un chasseur voyant sa proie affaiblis. Le sang du pilote commençait à faire son effet.

Je me mis ensuite a quelque mètres du groupes afin de garder un œil sur le hangar.
vava
Jillian L. Crimson
groupe
Mission Alpha : Dead Space
Dahlia Gardilho
Lexur
Yagleadra
Arthur Morgan
Eh bien, la situation était problématique, c'était le moins qu'on puisse dire. Pas de nouvelles pas d'informations, des données corrompues... un vrai paradis. Jillian soupira en s'adossant à un mur près des portes, le temps qu'elles s'ouvrent. L'obscurité était opaque, les privant presque totalement de la vue, et elle sentit l'un de ses sphères pulser dans sa poche. L'ombre était assez intense pour qu'elle invoque un rayon de photons destructeur s'il lui en prenait l'envie. Ce qui n'était clairement pas une bonne idée, à moins de vouloir voir tout le monde flotter dans le vide sidéral sous peu. Toujours est-il qu'elle sortit la bille de sa poche et la laissa prendre une taille un peu plus raisonnable, environ celle d'une balle de tennis, avant de la fixer à sa ceinture. Avec ça, elle pouvait voir autour d'elle, ce qui lui évitait de dépendre d'une lampe ou d'autre chose. Et vu comme il faisait sombre, elle pouvait illuminer la pièce entière si besoin. Tout le monde semblait avoir sa propre manière d'apporter un peu de lumière. Un bon point, si jamais ils se retrouvaient à devoir se séparer.

Cela dit, la lumière ne suffit visiblement pas à empêcher une catastrophe. Quand Jillian tourna la tête vers la direction d'un cri, ce fut pour voir quelqu'un se faire dévorer la gorge. Comme toute personne qui n'avait vu que très peu de gens mourir, elle tiqua. Ce n'était que la deuxième personne qui mourrait près d'elle. Et même si le choc psychologique ne dépasserait jamais celui de la première, elle recula quand même plus qu'elle ne se précipita pour aider les autres. Parce qu'il y a une marge assez difficile à franchir entre être imprudente et se jeter sur un zombie. Par contre, la peur ambiante qui commençait à monter dans la salle accentua brusquement l'éclat de sa sphère, au point qu'elle eut, l'espace d'un instant, peur de griller la moitié du vaisseau en un claquement de doigts. Mais la lumière restait inoffensive, pour le moment. Et le cadavre qui venait de les attaquer aussi. Difficile, en même temps, de mordre quelqu'un quand on s'est fait éclater la cervelle.

La suite se déroula dans une espèce de confusion qui eut du mal à se frayer un chemin jusqu'à son cerveau. Les conversations avaient du mal à l'atteindre, pendant que le reste essayait d'être analysé. Ils avaient été attaqués par un mort-vivant. Ils étaient sur une station où il y en avait probablement d'autres. Quelqu'un venait même de les y enfermer. Malha. C'était logique. Au moins l'un d'entre eux était contaminé, visiblement, et rien ne garantissait que le virus ne se répandait pas dans l'air et qu'ils ne l'étaient pas tous. Finalement, ses neurones se reconnectèrent correctement quand quelqu'un se mit à hurler et elle sursauta. Par réflexe, elle porta la main à la sphère de lumière à sa taille ; autant pour se défendre que pour l'empêcher d'exploser sous l'afflux d'émotions négatives.

- Elle ne pouvait pas nous confiner dans la navette. On ne sait pas quel effet a ce virus. S'il influence le cerveau, c'est trop risqué.

Réfléchis. Analyse. Comprends. C'était quelque chose qu'on l'avait estimé incapable de faire, dans son école. C'était quelque chose qu'elle avait très bien appris à faire, dans la rue. S'ils s'étaient confinés dans la navette, et que le virus prenait d'une manière ou d'un autre le contrôle de leur cerveau, rien ne garantissait qu'il ne pouvait pas les faire revenir sur une planète habitée pour se répandre davantage... ou tuer davantage. La planète la plus proche était la sienne, et elle ne détestait aucun monde assez pour ça. Même pas Akerys, pour autant qu'elle l'ait maudite pendant la moitié de son existence.

- On est peut-être en danger, ici, mais on est pas un danger pour les autres. Là, on n'a aucun moyen de rejoindre Solarii. Si on est contaminés, au moins, on ne tuera personne.

En tout cas personne d'autre que le groupe qu'ils formaient. Reste que l'idée de mourir, de se transformer en zombie ou de se faire arracher la jugulaire par un zombie ne la tentait pas plus que ça, pour être tout à fait honnête. Elle agrandit la sphère dans sa main pour éclairer un peu plus la pièce autour d'elle, et déconcentrer un peu son pouvoir.

- Il faut qu'on trouve d'où ça vient. Je n'ai pas envie de pourrir avec des cadavres pour le restant de mes jours.

Au sens propre du terme, pour une fois. Sans compter que s'ils ne donnaient pas de nouvelles, et qu'on envoyait une autre mission enquêter, le cercle serait sans fin, pour commencer, et ils augmentaient les risques. Et elle devait savoir... si quelqu'un tirait les ficelles. Parfois les chefs de files ont trop de tours dans leur manche. Si la contamination était volontaire, elle pouvait n'être qu'un test à petite échelle... avant de faire pire..
© Martel
Parle en #990066




Dernière édition par Jillian L. Crimson le Ven 28 Juin 2019 - 3:23, édité 1 fois
vava
The Birther
groupe
logo

Dead Space : Tour 3


Situation RP



Dès que Mahla rapporta les informations qu'elle avait pu trouver, la Zéphyrienne multiplia les questions. Mais la scientifique tua ses espoirs dans l'oeuf:
Non, impossible... Pour ça, il va falloir accéder directement aux terminaux. Je ne peux pas le vérifier d'ici...

C'est ainsi que l'équipe avait conclu que la seule solution était de monter à bord, et c'est ainsi que Braham s'était désormais vidé de son sang sous leurs yeux, qu'Asrah avait été blessé, et que Mahla avait dû prendre une décision particulièrement difficile et délicate.

Décision qui fut sans surprise aussitôt contestée par une bonne partie de l'équipe. Mais ce n'était pas grave, elle s'y était préparée psychologiquement !
Une nouvelle fois, le dénommé Lexur la souleva sans qu'elle l'ait autorisé à le faire, et cela l'agaça au plus haut point. Elle le fixa d'un regard glacial, mais alors qu'elle s'apprêtait à répliquer à tous ses reproches impulsifs, la mage nommée Jillian intervint de façon providentielle, justifiant les choix certes discutables mais pragmatiques de la scientifique.

Cette dernière, bien que ne le montrât pas, se sentit soulagée qu'au moins une personne autour d'elle semble réfléchir un minimum à la situation de la même manière qu'elle.
A nouveau, elle fixa Lexur, puis:
Veuillez me lâcher, s'il vous plaît... Je n'avais pas d'autre choix ! Nous enfermer dans la navette revenait à prendre le risque de répandre un potentiel virus inconnu en l'emmenant ailleurs en nous utilisant comme hôtes. J'espère qu'il n'y a rien dans l'air, mais tant que je ne serai pas certaine que nous ne sommes pas contaminés, nous n'irons nul part ! Vous feriez bien de vous y faire et tâcher de comprendre ce qui se passe ici, au lieu de gâcher votre énergie pour rien !


Elle observa Lexur quelques instants d'un oeil inquiet alors qu'il s'éloignait, avant de se rapprocher d'un mur du couloir possédant un écran. Un écran qui donnait visiblement un plan de la station, entre autres choses. Mahla l'étudia durant quelques instants, avant de se tourner à nouveau vers le groupe:
Bon, nous avons trois options: à gauche, un petit escalier nous mènera vers la salle de contrôle, visiblement. Si nous allons tout droit, il y a une zone d'appartements, puis un peu plus loin, les laboratoires. Et enfin, à droite, un ascenseur nous emmènera dans la zone inférieure de la station... Là bas, on y trouvera d'autres appartements, la salle du générateur, et l'infirmerie.


Elle se rapprocha d'Asrah, et l'aida à se relever avec difficulté, ignorant la proposition de Yagleadra de le porter sur son épaule:
Je vais l'aider à marcher, merci... Dit elle froidement. Contentez vous de choisir un chemin, et de nous sortir de là... Vivants, si possible...


vava
Dahlia Gardilho
groupe

Dahlia
Gardilho

「Arc 1- Mission 2 : Dead Space」
La mission venait à peine de commencer que les avis divergeaient déjà. Dahlia n’avait rien contre le confinement provoqué par Mahla, elle trouvait juste que la mesure était prise un peu vite alors qu’ils n’avaient, comme elle le disait, pas encore beaucoup d’informations sur les lieux. La navette demeurait l’endroit le plus sûr, celui qu’ils pourraient rejoindre si jamais ils se retrouvaient assaillis par ces morts-vivants. Quand bien même ils ne repartiraient bien sûr pas sur Solarii, au risque de contaminer d’autres personnes. Aussi elle n’avait rien à redire aux propos de la rousse.

Si la jeune femme avait exprimé son opinion calmement, ce ne fut pas le cas du Nefyrien à tête de chèvre, qui s’en prit physiquement à la scientifique. La Zephyrienne fronça les sourcils, celui-là pourrait vite devenir problématique à s’emporter comme ça. Mahla bien que surprise, su garder son calme et son autorité face à l’hybride. C’était la première fois qu’on la voyait hausser le ton d’ailleurs.

« Soit, tâchons en effet de se concentrer sur le problème. »

D’autant plus que Yag’ semblait s’y connaître en système informatique, ce qui avait le don d’être rassurant de pouvoir compter sur elle sur ce point. Lorsque Dahlia détourna le regard vers le corps de Braham, elle se souvint tout de suite de la façon dont Asrah était venu à bout du zombie. Par mesure de sécurité, l’ancien Capitaine allait subir le même sort. A la remarque de Yag’, la soldat haussa les épaules. Il n’y avait pas vraiment le temps pour les fioritures. L’affaire vu vite classée par elle-même et la jeune femme aux chairs apparentes leur fit par de ses réflexions...

« Si on est amené à s’enfoncer dans la station vaudrait sûrement mieux en détruire au fur et à mesure, mais uniquement dans le cas où on se ferait repérer. Pas de chasse aux zombies. »

Mahla se dirigea alors vers l’un des murs du couloir où se trouvait un écran comportant un plan, exactement ce qu’il leur fallait. La combattante se rapprocha du plan pour avoir une meilleure vision de l’endroit et aussi, des distances à parcourir. Plusieurs zones se présentaient à eux. La salle de contrôle, la plus intéressante de son point de vue, ainsi que les laboratoires... Seulement... L’idée de traverser des appartements remplis de morts-vivants l’enchantait nettement moins ! Pensive, la brune ne fit pas trop attention à la conversation entre Yag et la scientifique. Bien que l’agacement de cette dernière suite au comportement de l’hybride ne lui échappe guère.

Dahlia avait l’habitude de prendre les décisions étant donné sa condition de soldat et capitaine sur sa planète, aussi mener l’exploration de la station lui paru pour le moins naturel. Elle revint près du groupe avant de reprendre la parole.

« On a deux endroits stratégiques. La salle de contrôle et les laboratoires. Mais pour ceux-là, la traversée des appartements ne me dit rien qui vaille. En mettant la main sur les enregistrements vidéo on saurait précisément ce qu’il s’est passé et on pourrait avoir une idée du nombre de morts-vivants qui arpentent les lieux. Encore une fois, vaut mieux rester groupés. »

C’était à son sens, la meilleure option possible. Son regard ambré sonda ensuite le Nefyrien au sang bien trop chaud.

« Quant à toi, la prochaine fois tu éviteras de gueuler comme ça, ta réaction est la plus stupide ici ! On n’a pas besoin qu’une horde de ces choses nous tombe dessus ! Et ne t’avises pas de t’en prendre à quelqu’un encore une fois dans cette équipe, on est dans le même bateau, on doit sortir d’ici ensemble ou c’est la mort assurée ! »

Sa voix était sèche et dure, elle avait horreur des éléments perturbateurs, qui pouvaient par moment représenter de plus grands dangers que les adversaires eux-mêmes. Au moindre nouvel écart de sa part, elle tâchera de le calmer personnellement.

« Si vous êtes d’accord, on décolle, je prends la tête. »




[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
vava
Yagleadra
groupe



Dead Space
 La chancelière ne s’attendait pas à autre chose comme réaction, elle devait l’avouer. Maintenant qu’elle avait retrouvé la mémoire, elle se souvenait parfaitement des nombreux projets qu’avait engagé son peuple, lors de leur âge d’or. Des expériences dangereuses, avec beaucoup de protocole, d’anticipation de risque et plus d’une fois, il y eut une contamination comme celle-ci. En ne s’énervant pas, ni en contredisant la commande de Mahla, elle pensait faire comprendre qu’elle était fondamentalement d’accord avec sa manœuvre, même si elle ne l’avait pas dit de vive voix.

Mais oui, la réaction du Nefyrien était une réaction que l’on pouvait attendre. S’il s’était contenté de crier, quand bien même ce n’était tout de même pas la réaction la plus favorable à adopter, cela aurait … « passé » mais le fait qu’il en vienne aux mains envers Mahla … Il ne l’avait pas frappé, certes, mais avait été prit d’une colère qu’il l’avait tout de même tiré le bras de manière un peu brutale. S’il peut faire ça si facilement, il aurait clairement été capable de pire. Si elle n’était pas occupée avec le corps de Braham, elle aurait agit plus tôt mais la jeune magicienne, ou du moins elle assumait qu’elle était une magicienne à voir la lumière qu’elle manipulait, avait défendu avant elle l’action de Mahla. Au moins, il semblait que la majorité des gens ici avaient la tête sur les épaules.

Mahla sembla refuser son aide et assumer seule de s’occuper d’Asrah, ce qui était … Et bien … D’un point de vue extérieur, surement que l’une ou l’autre l’aide, cela ne changeait rien mais encore une fois, Yagleadra savait qu’en cas de morsure, si le soldat succombait complètement à la contamination, elle aurait bien plus de chances de s’en sortir grâce à diverses astuces que peut faire son corps. Cependant, la scientifique semblait tant sur les nerfs, elle savait qu’insister allait simplement l’irriter d’avantage et la braquer contre elle, ce qui n’était pas son but. La Yamogienne l’observa simplement supporter Asrah sur son épaule mais lui adressa tout de même quelques mots sur un ton polis et se voulant rassurant, d’une certaine manière, avant de lâcher complètement l’affaire.

« Je comprend ce que vous ressentez mais ne laissez pas vos émotions vous faire prendre de mauvaises décisions. S’il montre le moindre signe d’agressivité, écartez vous de lui. Entendu ? Je suis là si vous avez besoin d’aide.»

Peut-être que les deux étaient proche également, elle ne le savait pas. Après tout, il semblait que ceux en charge de la navette avaient déjà travaillé ensemble. Mais dans tout les cas, cela ne valait pas la peine de se sacrifier en vain, juste par amitié, amour ou simple respect. Yagleadra ayant fait son devoir à ce niveau là, l’ayant avertit et faisant confiance que Mahla n’était pas une idiote, elle tourna son attention sur Dahlia qui sembla se démarquer par son tempérament de meneuse. Si elle ne l’avait  pas fait, Yagleadra aurait reprit les rennes avec plaisir. Elle fut à la tête de son peuple durant un long moment de sa vie mais elle savait également s’effacer un peu tant qu’elle avait confiance que cet autre leader était compétent… Et jusqu’ici, elle n’avait aucune raison d’avoir des doutes sur Dahlia. Elle l’avait surprise en décapitant, pour ainsi dire, l’ancien capitaine après sa mort mais elle savait qu’au fond, ce n’était pas forcement une mauvaise décision. Elle ajouta simplement à sa suggestiong.

« Nous aurons accès aux enregistrements mais pas que. En accédant à la salle de contrôle, même si nous ne pourront pas tout apprendre de là, nous auront, justement, le « contrôle » sur toute la station. Il vaut mieux aller là en premier au lieu de tomber sur une quelconque porte verrouillée qu’on ne pourrait ouvrir une fois devant… Ou au contraire, nous pourrions fermer les accès que pourraient utiliser un certain danger pour nous atteindre. »

En vue de la nature du mal régnant ici, le laboratoire ou même peut-être l’infirmerie auraient plus de réponse que la salle de contrôle en terme de données sur cette infection, sur un potentiel antidote … Mais Yagleadra était persuadée que passer par la salle de contrôle avant cela allait on ne peut plus faciliter l’accessibilité à tout autre endroit et elle s’attendait à passer quelques heures dans cette station … Voir plus si complication … Elle espérait juste que Asrah pourra tenir jusque là.
Croisant les bras, Yagleadra n’en rajouta pas trop vis-à-vis de la remarque faite à l’hybride. Certes, elle était d’accord mais il ne fallait pas qu’il se sente seul contre tous nécessairement. Du point de vue de la Tisseuse, dans une situation comme ça, si on ne se sent pas inclus au groupe, cela pourrait clairement augmenter les chances que cette personne décide que le groupe ne soit pas très bénéfique pour lui et à ce moment là, qui sait ce qu’il serait capable de faire ?

Elle redressa la tête vers la femme en armure. « Si tu pense que ton armure puisse tenir le choc. Sinon, je veux bien prendre la tête mais dans tout les cas, nous devrions faire vite. Avec un blessé dans nos rangs, le temps joue contre nous. » Si certains pouvaient ne pas s’intéresser à la vie ou la mort d’un presque parfait étranger, ce n’était pas le cas de Yagleadra. Elle se faisait beaucoup de soucis pour quiconque ici, surtout après ne pas avoir pu sauver l’un des leur …

Avant de se décider et de suivre Dahlia, si tout le monde était d’accord du moins, Yag fit demi-tour pour faire quelque part, n’allant nulle part réellement, regardant quelque chose distraitement sur sa HOPEwatch avant de s’approcher de l’hybride Nefyrien et de lui dire d’une voix un peu plus discrète, simplement à son intention, avec un petit sourire amusé.

« Je ne suis pas sur qu’on ferait de bons Kebab mais ne leur laissons pas une chance de le vérifier par eux-mêmes, d’accord ? Respire. Accepte la situation. Concentre toi sur ce qu’il faut faire maintenant … Et couvrons mutuellement nos arrières jusqu’au retour sur Solarii. Aller. » Dit-elle en lui intimant de se joindre aux festivités avec un peu plus de calme, cherchant à le faire sourire un peu. Oui, la situation était dangereuse mais il fallait savoir garder un esprit positif. Ils allaient faire face à de nombreuses menaces mais jusqu’à preuve du contraire, ils n’étaient pas déjà condamné !




"Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

[Arc1] - Mission Alpha : Dead Space Testya10

"Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

___________________________________

This bizarre Thing That I Am,
Everything But Powerless,
Deserve Respect,
Even Despite Everything I Did ...

vava
groupe
Aller en haut MenuAller en bas