REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Doppelgänger Ft. Geleerde

                      Partagez
                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Geleerde

                      「 Doppelgänger 」
                      Dahlia envoya valser sa HOPEWatch à l’autre bout de sa chambre. L’objet en forme de manchette en or s’arrêta de geindre sous le choc. La brune resta un moment à fixer le mur, la tête sur le côté et les bras de retour sous l’oreiller. Depuis trois jours elle faisait des cauchemars qu’elle ne comprenait pas. Depuis qu’elle avait quitté son monde, il lui était arrivé d’en faire, comme le commun des mortels, mais ceux-là... Avaient plus l’aspect de souvenirs que de rêves.

                      Comment pouvait-elle revivre des scènes exactes de sa vie de soldat à travers un rêve, c’était une chose tout bonnement inconcevable. Ainsi cela faisait trois nuit qu’elle avait besoin d’un réveil pour sortir du lit, tant son sommeil était catastrophique. Une fois debout cela dit, c’était comme si de rien n’était, ce n’était pas quelques nuits merdiques qui allaient l’empêcher de faire son travail.

                      De toute manière celui-ci ne le lui permettait pas. A peine une heure plus tard, la brune se retrouva en compagnie de Grisha, l’un de ses supérieurs, et d’une autre personne qu’elle avait eu le temps de croiser lors de leur mission près de Nefyria, Geleerde.

                      « Tiens tiens, l’amatrice de clope explosive, t’en as trouvé une à ton goût depuis la dernière fois ? »

                      Lâcha Dahlia d’un air narquois non sans un sourire provocateur, traduisant qu’elle avait très bien compris son sous-entendu d’auparavant. Si cette mission se passait avec la louve, la brune sentait qu’elle ne risquait pas de s’ennuyer. Grisha leur lança un regard interrogateur, ne comprenant pas l’allusion, mais la Zephyrienne se contenta d’un signe de main auquel il haussa les épaules sans demander son reste. Après leur petit échange, l’attention de la brune se posa néanmoins sur le lieu où ils se trouvaient.

                      « Qu’est-ce qu’on fait devant une cellule blindée et ultra sécurisée ? Faut qu’on vous tienne la main pour vos interrogatoires aussi ? » Demanda la soldat sur un ton morne et dépité d’avance.

                      « Bien sûr que non, c’est en fait pire que ça ! Vous comprendrez mieux une fois qu’on sera rentrés. »

                      L’Egyptienne haussa un sourcil, jeta un regard à Geleerde puis le dirigea vers la porte en métal blindée une fois qu’un bip leur indiqua que la cellule était sur le point d’être ouverte. On pouvait entendre plusieurs mécanismes sophistiqués libérer l’entrée, des clés, des verrous, des codes de sécurité, tout y passait, qu’y avait-il à l’intérieur ?! Les deux jeunes femmes ne tardèrent pas à le savoir. Et le moins que l’on puisse dire, c’était que la combattante comprenait encore moins !

                      Là, au milieu de la pièce, deux sièges dos à dos, sur lesquels étaient assis deux agents de HOPE. Leurs membres étaient entravés par des sécurités qui dissuadaient de tenter la fuite. Ces deux visages, Dahlia ne les connaissait pas personnellement, mais ils faisaient partie de ceux que l’on croise régulièrement dans les couloirs et qu’on retient, sans même s’en rendre compte, jusqu’à ce que nos routes se croisent sur une affaire. Sans un mot, la brune fixa Grisha, impatiente qu’il lui explique enfin à quoi tout ça rimait ! Les deux agents prisonniers les regardaient tout naturellement.

                      « Regardez-les bien, est-ce que vous voyez quelque chose qui cloche ? »

                      « Dis-nous ce qu’on est censée voir, tourne pas autour du pot. »

                      Grisha était connu pour dévoiler les ordres de missions par des petites énigmes ou mises en scènes qu’il affectionnait particulièrement. Lorsque la frustration grimpait, ça en devenait insupportable mais il ne s’en lassait jamais. L’homme d’une quarantaine d’année et à la longue chevelure nacrée se rapprocha sans rien ajouter de la femme et de l’homme qui l’accompagnait et se plaça de l’autre côté de leur siège de manière à faire face aux deux femmes.

                      « Je vous présente Diviya Maloran et Jordan Pilles ! » S’exclama le quadragénaire sur un ton théâtral, comme s’il révélait son tour de magie.

                      Sur ces mots, il introduit chacun de ses pouces à la base de la nuque des prisonniers, et leur face bascula en avant, laissant voir toute une technologie de pointe dévoilant leur caractère inhumain. Les yeux bougeaient, la mâchoire était parfaitement reproduite à l’image de celle des humains, des petites poches contenant certainement des larmes ou du sang en cas de besoin pour plus de réalisme n’étaient plus dissimulées. Un léger sursaut traversa Dahlia, qui ne s’attendait définitivement pas à ça ! Ses yeux demeuraient écarquillés devant les deux machines sous ses yeux.

                      « C’est quoi ce bordel ? Me dis pas que c’est leur vraie-...»

                      Avec tout ce qui se passait ces derniers temps, les limites de ce que pouvait croire la Zephyrienne s’étaient considérablement étendues.

                      « Non ! » La coupa Grisha, d’un air énigmatique, on aurait presque dit que la situation le fascinait. « Il y a un mois et demi, on nous a signalé l’évasion d’un criminel de la prison de Gaenra sur Solarii. Afin d’apporter notre aide, nous avons sollicité un quatuor, ce dernier à été envoyé dans le Suram, à Doanden plus précisément. Ils avaient pour objectif évident de le retrouver. Classique me diriez-vous ! Sauf qu’ils durent se séparer en deux groupes pour étendre leur recherche, et ils ont pu mettre la main sur le prisonnier... L’équipe est revenue sur Akerys au complet il y a maintenant deux semaines. Cependant, comme vous le remarquez, deux membres ont été échangés contre ces deux androïdes. Deux semaines, il nous a fallut deux semaines pour comprendre la supercherie ! » L’agent marqua enfin un silence.

                      « C’est une blague... » Murmura Dahlia, incrédule. « Se faire infiltrer aussi facilement... Vous leur avez soutiré des infos ? Une idée d’où ils viennent ?! »

                      « Malheureusement impossible d’en tirer quoi que ce soit, nous ignorons le stratagème utilisé mais, quelque soit le programme, ils résistent à toute épreuve. Pour ce qui est de leur créateur, notre seule piste tient de la rumeur. Des disparitions soudaines ont été remarquées par les habitants de Suram mais les individus sont revenus quelques jours plus tard. Rien de probant, ils ne sont pas réputés pour être très coopératifs... Je suppose que vous avez compris l’enjeu de votre mission ? »

                      « Ça dépend, j’hésite entre retrouver les vrais Diviya et Jordan ou une demande implicite de suicide collectif... T’en pense quoi Geleerde ? » Demanda Dahlia avec cynisme.

                      Se rendre là-bas et risquer de subir le même sort n’intéressait absolument pas la Zephyrienne. Elle ne voyait clairement pas en quoi leur intervention pourrait changer quoi que ce soit. Les types qui avaient fait ça, n’étaient pas des plaisantins chez qui ils suffisaient de toquer avant de leur régler leur compte.




                      Dernière édition par Dahlia Gardilho le Jeu 8 Aoû 2019 - 23:57, édité 1 fois


                      Doppelgänger Ft. Geleerde 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      Doppelgänger
                      [ Arc 1 - Après mission alpha : Code 4073 ]
                      Doppelgänger Ft. Geleerde Gel1210



                      Baillant nonchalamment, l'hybride attendait sa nouvelle partenaire du jour en compagnie de Grisha. Bien que l'organisation n'était plus aussi florissante qu'aux premiers jours, elle continuait de mener à bien des missions pour le compte de HOPE. Tel un port d'attache, la louve y revenait encore et toujours : que ce soit pour se tenir informée de leur évolution ou pour mener des enquêtes personnelles, Geleerde restait persuadée que son statut d'Agent pouvait encore lui servir. Aussi, elle devait également admettre que ses recherches concernant Jevast restaient au point mort : ce maudit chirurgien lui filait constamment sous les doigts, gardant toujours un coup d'avance sur elle. L'indomptable n'avait finalement guère le choix : plus elle restait à Solarii, plus elle avait de chance de lui mettre la main dessus.

                      Quand Dahlia fit enfin le don de sa présence, les propos de l'Égyptienne lui firent arquer un sourcil interrogateur. Remémorant leur première entrevue tout en fixant le plafond, un sourire carnassier apparu sur son visage lorsque la mémoire lui revint. À dire vrai, Geleerde n'avait fait que l'avertir du potentiel danger qu'elle pouvait courir avec Jason dans la salle des réacteurs. Le connaissant, le Corbeau devait sans doute s'y être dirigé clope au bec, faisant fi de toutes précautions. Évidemment, elle l'avait dit sous le ton de la plaisanterie, comme d'habitude. Seulement, un sous-entendu grossier avait pu y être perçu, ce qui amusa l'hybride à y repenser, puisque ce n'était pas son intention première. À croire que même quand elle ne le souhaitait pas, Geleerde avait le don pour viser juste.  

                      — Ce genre de question ne se pose normalement qu'au troisième rendez-vous tu sais.


                      Jouant le jeu de la provocation, la remarque se voulait plutôt bon enfant : ses escapades nocturnes n'étant sans doute pas dans la liste des priorités de la Sacrifiée, elle n'irait pas creuser plus loin à ce sujet. Sans compter que Geleerde avait pour habitude ne pas tout dévoiler bêtement de sa personne...

                      * * *

                      Bras croisé fermement contre sa poitrine, la tempétueuse brune fixait les deux prisonniers sans un mot, sourcils légèrement froncés. Écoutant d'une oreille le monologue de Grisha, la louve analysait au loin les androïdes tout en voilant ses soupçons sur le sujet. Une technologie comme celle-ci semblait bien trop développée pour que cela soit l'œuvre des Solarkiens : bien que le continent de Suram restait le plus mystérieux de Solarii, elle était persuadée au fond d'elle qu'ils n'avaient pas pu arriver à un tel niveau. Si elle garda cette information pour elle actuellement, peut-être que la louve en informerait Dahlia une fois qu'elles seraient seules.    

                      — Ce que j'en pense, c'est qu'on a passé l'âge des siestes : les histoires à dormir debout, vous pouvez les garder. Abrégez, ça nous économisera du temps et de la salive.


                      D'une moue dépitée, Grisha porta son index à son menton, débutant consciencieusement une réflexion poussée durant quelques secondes.

                      — Hmm public difficile....


                      Se contenta-t-il avant de soudainement applaudir tel un enfant surexcité :

                      — J'adore ça !


                      Roulant des yeux, la louve demanda dans un soupir s'il était possible d'interroger le criminel en question, ce à quoi Grisha se contentant d'argumenter simplement :

                      — Possibilité... Mais inutile ! Nous avons déjà des Jewelers sur le coup : si vous voyiez tout ce qu'on peut faire avec la magie des Akers pour faire parler quelqu'un, wow, ça n'a pas de prix~ Enfin... Si, les Solarkiens trouvent toujours un prix à tout, mais ce n'est pas le sujet, ah ah... Donc ! Je peux compter sur vous pour gérer cette affaire ?


                      À ces mots, il se frotta les mains avant de les joindre l'une à l'autre telle une prière, les pointant en direction du duo. Visiblement, il était le seul à s'amuser ici.  

                      — Que je résume : vous voulez nous envoyer Dahlia et moi à Doaden pour retrouver deux paumés dont nous ne sommes même pas certain qu'ils sont encore en vie : dois-je rappeler que les habitants de la zone sont des nomades ? Ça pourrait nous prendre des semaines pour une fouille complète avec si peu d'effectif... Je soupçonnerais presque qu'on cherche à nous faire disparaître aussi, pas toi ?


                      Portant son attention en direction de l'Egyptienne en levant un sourcil mesquin, l'homme commença subitement à rire :

                      — Allons, allons, comment vous pouvez imaginer une chose pareille ? Je n'ai jamais dit que j'avais épluché, consulté, analysé, décortiqué vos Curriculum Vitae en tant qu'Agentes, que j'ai pu faire jouer mes relations pour entrer en contact avec vous, vantant vos exploits auprès de nos supérieurs pour affirmer haut et fort que vous êtes les plus compétentes pour mener à bien une telle mission et que jamais, ô grand jamais, vous ne vous défileriez devant le danger malgré vos nombreuses insubordinations... Oh, spoiler : je viens de le faire, fufufufu~


                      Encore un qui méritait qu'on lui tranche la langue à l'aide d'un couteau rouillé.

                      — Trop aimable.


                      Durant le discours du supérieur de Dahlia, la louve s'était dirigée vers les deux prisonniers : les observant l'un après l'autre en les contournant d'un pas lent et une pointe de curiosité dans le regard, elle n'en revenait toujours pas. Comment avaient-ils pu se faufiler aussi aisément dans les rangs ? L'expression de son visage toujours fermé, elle ajouta à l'attention de Grisha :  

                      — D'autres infos à nous donner avant qu'on décolle ?




                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Geleerde

                      「 Doppelgänger 」
                      « Plus qu’un alors...»

                      Bien entendu, Dahlia n’en avait que faire de ses histoires lubriques, mais c’était de bonne guerre. Affirmer que traîner avec Jason était l’assurance d’un quotidien paisible et sans danger relevait de l’utopie. Il en était un à lui tout seul et la brune en avait déjà fait les frais à deux reprises. Geleerde semblait également savoir de quoi elle parlait. En définitive, le trio qu’ils formaient était certainement le plus chaotique qui puisse exister. Ajoutez-y Nashar et... Personne ne voulait voir le résultat.


                      ***


                      A l’heure actuelle, c’était leur situation qui rassemblait tous les critères du chaos. Si HOPE n’était plus capable de vérifier l’identité de ses membres, ils allaient droit à l’anarchie, où la confiance, déjà fragilisée par la suite des événements, disparaîtrait pour de bon. Seul Grisha semblait prompt à se jouer du problème, vouloir en faire, une pièce de théâtre, un blockbuster peut-être. Le scénario ferait un carton dans les salles ! Dahlia ne fut pas étonnée par la répartie de l’indomptable et jeta un regard passablement ennuyé au quadragénaire. Contre toute attente, l’homme ne se démonta pas, manifestant même une satisfaction mal placée à peiner à trouver bon public à sa mise en scène. La Zephyrienne plissa des yeux face au spécimen... On l’avait bercé trop près du mur celui-là...

                      Geleerde demanda si le criminel retrouvé pouvait leur apporter quelque chose, ce à quoi le nacré répondit par la négative. Ils n’avaient en somme, aucune information pouvant les aider dans leur investigation. Où était l’arnaque ? Lorsque Grisha dirigea ses mains jointes en prières dans leur direction, la brune pensa qu’il ferait mieux de prier pour de bon avant qu’elle ne perde patience. Elle laissa cependant l’hybride répondre pour leur compte.

                      « C’est ce que je commence à me dire aussi, c’est peut-être même une petite expérience menée par HOPE même ? »

                      Là, le supérieur reprit, affirmant le contraire et pire encore. Foutage de gueule.

                      « Digne d’un politicien. »

                      « Oh oui, j’avais pensé fut un temps à ce projet de carrière, fufufu...! »

                      Dahlia leva les yeux au ciel et observa la louve dans sa contemplation des deux androïdes. Il n’y avait pas à dire, la jeune femme portait bien son surnom. Sa façon de se mouvoir autour des prisonniers rappelait sans difficulté le comportement d’un animal, devant une chose qu’il ne comprenait pas, à la recherche d’une illumination. Cela ne manqua pas de lui faire écho au corbeau qui avait parfois des attitudes plus bestiales qu’humaines. Ces deux-là réveillaient sans mal sa curiosité. Cependant ce n’était ni l’endroit ni le moment. L’heure du départ se rapprochait.  

                      « Ne vous aventurez pas dans les ruelles sombres mes chères... »

                      « D’autres infos, pertinentes ? » Cracha la soldat d’un ton impatient.

                      « Quel caractère, on ne peut décemment pas détendre l’atmosphère avec vous ! Le quatuor s’est séparé dans le quartier de Pad’Lom, c’est là le dernier endroit qu’ils ont fréquenté avec les véritables Diviya et Jordan. Si vous vous y rendez, tâchez de rester ensemble. Je n’ai pas d’autres informations à vous fournir ! »

                      « Merci bien ! » S’exclama Dahlia, exaspérée.

                      Sans perdre un instant, elle donna dos au quadragénaire et sortit de la cellule, suivit quelques instants après par les deux agents. Grisha ne resta pas plus longtemps et les deux femmes se retrouvèrent enfin seules. La brune se tourna vers sa coéquipière.

                      « Qu’est-ce que t’en penses ? Ça m’a l’air tiré par les cheveux, je savais que Solarii était assez avancée technologiquement, mais à ce point... Et la rapidité avec laquelle ils ont fait les remplacements, on dirait le commencement d’une opération préparée depuis des décennies... »

                      Les détracteurs de HOPE étaient légion. Tout le monde n’adhérait pas à ce groupe se proclamant sauveur de l’univers. D’autant plus que sa création avait considérablement durcie les autorités générales sur chacune des planètes. Cependant un plan d’une telle envergure, cachait forcément quelque chose de plus grand, la partie de l’iceberg. La combattante demeura pensive un instant avant de reprendre.

                      « Je doute tout de même qu’ils puissent reproduire des détails tels que les souvenirs... Au cas où on se trouverait séparées, on devrait se trouver un code de reconnaissance. »

                      Restait à présent à réfléchir à la marche à suivre... Enfin, il y en avait-il vraiment une ?

                      « Vu comme on nous lâche dans l’arène on n’a pas d’autres alternatives que sauter dans le plat. J’ai toujours eu envie de faire du tourisme. »

                      Dahlia n’était pas prête de se débarrasser de son cynisme. Une fois qu’elles auraient échangé l’essentiel, leur cristaux n’auraient plus qu’à les mener à Doanden. Avec l’espoir de revenir en chair et en os.




                      Doppelgänger Ft. Geleerde 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      Doppelgänger
                      [ Arc 1 - Après mission alpha : Code 4073 ]
                      Doppelgänger Ft. Geleerde Gel1210



                      L'Organisation HOPE avait perdue de sa grandeur d'antan.

                      Tel un fantôme au sein de leurs mémoires, les vestiges du passé hantaient toujours les Agents actifs. Certains prônant toujours leur mission avec fierté et honneur, tandis que d'autres profitaient du chaos environnant pour mener à bien leurs sombres desseins. Sans leader, HOPE se déchirait peu à peu de l'intérieur. Penchant le buste en direction des androïdes et les mains contre ses hanches, Geleerde releva furtivement la tête, arquant d'un sourcil. Le restant des informations de Grisha ne furent que peu utiles, hormis la dernière position connue des deux disparus. La zone promettait d'être périlleuse à souhait, comprenant le traditionnel coupe-gorge du coin de la rue aux trafiquants d'organes. Un véritable parcours de santé pour l'indomptable.  

                      Grisha ouvrant la marche, l'hybride en profita de ne plus être dans son champ de vision pour arracher une fine mèche de cheveux de l'un des deux androïdes : la frottant entre ses doigts avant de la porter à ses narines, elle haussa un sourcil à sa découverte. Glissant sa trouvaille dans l'une de ses sacoches, elle suivit par la suite le duo jusqu'à finalement se retrouver seule avec Dahlia.

                      — C'est effectivement peu probable que ce soit l'œuvre unique des Solarkiens. Ils sont certes les plus développés en termes de technologies parmi les quatre planètes de l'Alliance, mais je doute sincèrement du fait qu'ils soient les seuls à être impliqués dans cette affaire.


                      Partageant les doutes de l'Égyptienne, la louve jeta un rapide regard en biais tout en posant son pouce contre son menton : pensive et sur le qui-vive, elle scruta les environs du lieu au peigne fin, cherchant à détecter la moindre présence nuisible ou les éventuelles caméras de surveillances. En vu des circonstances de la mission, il lui semblait légitime de se méfier de tout ce qui pouvait entourer le duo. Prenant en compte la demande de Dahlia concernant un potentiel code de reconnaissance, Geleerde se contenta d'un bref signe de tête, lui indiquant silencieusement qu'il était préférable pour elles de se téléporter avant. D'un geste simple, la louve serra de son poing le Cristal qu'elle possédait en pendentif, froissant ses vêtements par la même occasion.

                      Pendant qu'elle poussait un soupir de contrariété, elle songea à l'idée que confier la téléportation à un tel objet lui déplaisait. Ignorant les origines de ce bien curieux instrument, l'indomptable regrettait quelque peu les moyens de transport de l'Organisation. D'autant plus que la récente découverte du Professeur Rheel concernant l'énergie des cristaux avait de quoi être inquiétante : qui sait ce que l'avenir réservait aux utilisateurs.

                      * * *
                       

                      Une fois arrivée, la louve baissa d'un ton afin que sa partenaire soit la seule à l'entendre. Durant son inspection, elle avait remarquée un détail non négligeable concernant les androïdes et qu'elle s'appliqua à en informer sa partenaire : les androïdes ne possédaient aucune odeur particulière, hormis celle du métal froid et perçant. Reproduire le parfum naturel d'un être vivant n'étant donc pas une chose possible pour les créateurs, l'hybride espérait bien user de cette faille pour en faire leur code de reconnaissance. Reste à savoir si Dahlia avait les sens suffisamment développés pour cela ou si elle aurait besoin d'un autre moyen pour reconnaître Geleerde.  

                      — Tu as un bon odorat ?




                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas