REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Sauvetage KATAstrophique

                      Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
                      Partagez
                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      Sauvetage KATAstrophique Gel10

                       

                      Une semaine de recherche entière consacrée à la filature et à la quête d'indice éventuel. Traquant la tribu de Val'Ka qui avait eu raison de Katarina huit mois plus tôt, Geleerde guettait leurs mouvements au loin, se fondant dans la masse environnante de la flore. Telle une vieille habitude, elle se faufilait avec aisance, repérant des lieux stratégiques qu'elle avait pu côtoyer durant son séjour à Val.


                      Guidée par son instinct et les sens constamment en alerte, la louve patientait dans l'ombre, analysant les habitudes des barbares et leurs comportements envers leurs esclaves. Si elle se retrouvait ici aujourd'hui, c'était bien pour une raison : Sauver Katarina et les quelques rescapés restant du Vaisseau-Monde. Si le groupe de la paysanne avait finalement réussi, non sans mal, à rejoindre la base flottante de Val, ce ne fut pas le cas du dénommé Mike. Seul, il fut contraint de survivre par ses propres moyens, rusant du mieux qu'il le pouvait afin d'éviter les tribus Val'Ka... Pourtant, malgré ses très faibles chances de s'en sortir, il n'oubliait pas l'acte de bravoure de Katarina qui lui avait permis de s'enfuir. Sans elle, il serait sans doute mort depuis longtemps : il lui était donc inenvisageable de perdre la vie sans avoir tout fait pour la sauver à son tour.  


                      Aussi, lorsque le reste des survivants vinrent prévenir les autorités qu'il manquait à l'appel deux de leurs coéquipiers, les Agents s'étaient dirigés vers là où ils s'étaient séparés, ratissant les lieux de fond en comble. Finalement, et après de longues semaines interminables, ils retrouvèrent Mike, particulièrement affaibli. Le temps de se remettre sur pied, la première chose qu'il se consacra à faire aussitôt fut de demander qu'une équipe de sauvetage soit organisée afin de sauver Katarina. Naturellement, quelques Agents doutaient sincèrement du fait qu'elle soit encore en vie, mais la ténacité de Mike fut plus forte que tout... Le jeune homme avait par la suite tout mis en œuvre pour que Geleerde soit mise au courant de la situation, espérant qu'elle viendrait en aide à celle qui l'avait sauvé en se sacrifiant pour lui. Et maintenant, la voici qu'elle se retrouvait sur les traces des Val'Ka, tel un prédateur traquant sa proie du jour.


                      Engouffrée dans l'une des grottes non loin de la tribu, Geleerde voilait la partie inférieure de son visage à l'aide de son écharpe pendant que quelques halos de fumée s'échappèrent de la commissure de ses lèvres. Évitant d'alarmer les Val'Ka de sa présence en ne confectionnant aucun feu de fortune, elle ne craignait heureusement pas les températures négatives de l'hiver. Un regard vers l'extérieur avant de se retourner, elle jugea le moment opportun pour enclencher le début de cette mission : la zone étant particulièrement périlleuse même pour des Val'Ka, ils se retrouveraient tous sur un même pied d'égalité. Enclenchant sa HOPEWatch d'un geste sec afin d'entrer en contact avec les Agents de la base, elle ne s'attarda que sur le strict nécessaire concernant la situation actuelle :


                      — Ici Matricule HO-0765 : la tribu a formée son campement au flanc Val'Mar. Estimation : vingt-six barbares, vingt-quatre esclaves.



                      — Reçu. Des renforts arriveront rapidement à vous. Restez à votre position jusqu'à nouvel ordre : ne faites aucune tentative risquée d'ici là.




                      Dernière édition par Geleerde le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:24, édité 1 fois


                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Nashar
                      groupe

                      Sauvetage Katastrophique

                      image nash


                      Jeweler Nashar. Content de voir que vous n’avez pas été assassiné par un des pervers ivrognes dans votre cabaret. Oh, et je ne parle pas des ratés que sont vos clients, mais de vos employés.


                      Assistant-Conseiller Muchester ? C’est donc à ça que ressemble votre voix ? Je ne savais pas que les lèche-culs pouvaient employer leur langue autrement.


                      La tension dans l’air était palpable. L’Assistant-Conseiller Muchester était de ces employés municipaux qui ne voulait pas du Demon’s Empire. Prétextant que le lieu était simplement un écrin d'or pour l'alcool et la débauche, il avait déjà fait ordonner plusieurs inspections surprises de l'établissement. Fort heureusement, aucune n'avait donné lieu à une fermeture du cabaret et le gratte-papier n’avait pas assez d’influence pour faire quoi que ce soit d'autre, à part insulter Nashar sans risquer d’être inquiété. Naturellement, ce dernier, protégé par ses relations avec les Jewelers et Don Leone, ne se gênait pas pour répliquer.

                      Vous vous exprimez bien pour un non-diplômé, quasi sans papier.


                      Vous vous exprimez bien pour quelqu’un qui a la langue alourdie par les feuilles de rose.


                      L’Akers tiqua de l’oeil, comprenant que l’Empereur venait de médire de lui, mais ne sachant pas définir l'expression qu'il venait d'utiliser.

                      Trêve de bavardage, vous m’obligez déjà à annuler mon rendez-vous pour vous voir.


                      Oh ? Mais qui s’occupe des fesses de Monsieur le Conseiller pour l’après-midi alors ?


                      L’employé municipal grogna, ce qui donna immédiatement satisfaction à Nashar.

                      Je suis chargé, par votre supérieur chez les Jewelers, de vous remettre un ordre de mission, celui-là même que vous auriez dû recevoir en allant à un briefing.


                      Sur ces mots, l’homme tendit un dossier à Nashar qui s’en saisit. Lorsqu’il chercha à le ramener vers lui, l’Assistant-Conseiller le retint entre ses doigts et lui murmura :

                      Les mamelles de vos danseuses illettrées et l'alcool vous font oublier que vous devez tout à la nation Akers. Manquer à vos devoirs est un crime. Je vous ai à l’oeil.


                      Le bleuté lui arracha le dossier des mains, manquant de le déchirer.

                      Vu votre angle de vue quand vous “travaillez”, je doute que vous me verrez souvent ; je passe rarement aussi proche du postérieur de Monsieur le Conseiller.


                      Sourire méprisant et sarcastique aux lèvres, Nashar sortit du bureau de Muchester. Ce n’était pas dans ses habitudes de manquer les réunions et briefings des Jewelers, mais pour le coup, ce n’était pas de sa faute. Pour ne pas griller sa couverture auprès de Don Leone, il avait dû soudainement jouer les gardes du corps pour une livraison d’article “exotique”, ce qui lui avait pris trois jours où il était constamment en présence de mafieux. Trois jours durant lesquelles son indisponibilité avait donc été forcée et où la réunion eut lieu. Un simple concours de circonstances.

                      Par contre, cet Assistant-Conseiller allait très certainement poser des problèmes, surtout s’il ravissait sa place à son supérieur. À ce moment, il aurait de quoi fermer le Demon’s Empire, en lui imposant des règles et objectifs intenables, sous couvert de "décret municipal propre son emplacement". À traduire par "Il n'y a que vous qui êtes concerné". Il fallait donc s’en occuper vite, par la manière douce - pot-de-vin, chantage, meurtre de proche - ou par la manière forte.

                      Laissant ses desseins à plus tard, Nashar jeta un coup d’oeil au dossier remis par l’Assistant-Conseiller. Le sceau magique avait été descellé, très certainement par le lèche-botte en chef. Les premières lignes lui firent cependant comprendre qu’il allait bientôt revoir Geleerde… À Val.

                      Magnifique, des emmerdes.



                      ***



                      Le Flanc du Noh’Mo faisant face au Val’Mar. Par “chance”, Nashar y était déjà venu, lui épargnant une longue traversée de Val. Le cristal le mena directement à l’endroit où il s’était écrasé après la Déchéance. Le cratère de l’impact - et de son excès de colère suite à son humiliation face à l’Aîné - était encore visible, même si cela faisait un peu plus de huit mois que l’incident avait eu lieu.

                      Les souvenirs de ce jour lui revinrent en mémoire. Qu’avait-il accompli depuis lors ? Simple patron de commerce, il avait néanmoins pu mettre en route plusieurs plans visant une étape importante de son plan de conquête galactique : conquérir Akerys. C’était un bon début, mais il se sentait dépassé par la taille du projet qu’il avait entamé. Heureusement que le temps avait autant d’emprise sur lui que les grattes papier Akers.

                      Mais l’heure n’était pas aux machinations. Nashar sortit sa HOPEWatch pour qu'elle le mène à la position où il devait retrouver d’autres Jewelers. Il ne savait ni leurs noms ni leur nombre. La page d’information sur eux ne figurait pas dans le dossier, courtoisie de l’Assistant-Conseiller Muchester, très certainement. C’était un motif de plainte que le bleuté comptait utiliser plus tard.

                      L’Empereur se mit donc en route, encore inconscient que cette mission de Jewelers allait devenir une mission pour HOPE.

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      「Sauvetage Katastrophique」
                      Plusieurs semaines que Dahlia avait été convié à la mission sur la planète Icarus, l’une des pires à laquelle il lui ait été donné de participer. Plusieurs semaines également que son mental était martelé, éviscéré, torturé par Anubis. Comment avait-il pu asseoir son emprise jusqu’à cet autre univers, était la question qui tournait en boucle dans la tête de la brune. La raison, elle n’avait pas besoin de lui demander. Après six ans, le bourreau et la victime était devenues assez complices pour qu’elle lise en lui comme dans un livre ouvert.  Un nouveau terrain de jeu, la vie d’un immortel était ô combien ennuyante vous comprenez. Alors lorsqu’une nouvelle opportunité se présentait, il serait stupide de la laisser filer.

                      Depuis, la Zephyrienne était bien plus à cran qu’à l’accoutumé, luttant quotidiennement avec cette conscience oppressante, qui attendait patiemment dans l’ombre les moments les plus propices pour lui pourrir un petit peu plus la vie. Lorsqu’on l’a convoqua pour une mission de sauvetage d’esclaves à Val, la jeune femme refusa au premier abord. Non pas parce qu’elle ne souhaitait pas y apporter sa contribution, mais parce qu’elle craignait que le Dieu de la mort ne complique la situation.

                      Ce dernier cru bon de lui assurer qu’il ne tenterait rien, de son ton mielleux à lui hérisser les poils de dégoût. Le canidé estimait qu’elle méritait un repos salvateur, voilà bien des discours qui ne lui manquaient pas. Quoi qu’il en soit, Dahlia n’eut pas le choix, la situation était grave, et elle se devait de maintenir ses obligations, d’après son supérieur. Elle espérait qu'Anubis ne se soit pas foutu d'elle et lui foute vraiment la paix, mais Dahlia ne comptait pas trop là-dessus. D'autant plus que la cause n'était pas sans rappeler sa situation, esclave du sadisme des êtres divins de son monde. Cette ordure pourrait bien prendre plaisir à leur mettre des bâtons dans les roues...

                      Au briefing, plusieurs têtes connues de loin. Différents camps d’esclaves seraient l’objet de leur mission au flanc de Val’Mar. Aussi, plusieurs petits groupes étaient formés. Le sien rejoindrait la louve Geleerde, déjà sur place en éclaireur. La brune tiqua en remarquant que Nashar, censé faire partie de l’équipe, n’était pas présent. La soldat ignorait si elle devait s’en réjouir ou non, probablement. Le sorcier n’inspira aucunement la confiance.

                      « Encore à boire du thé... » Lâcha-t-elle, cynique.


                      ***


                      Grâce à sa HOPEWatch, l’Egyptienne était recouverte d’une tenue permettant de faire face au température du flanc de Val’Mar. Dahlia n’avait jamais mis un seul pied sur Val. Malgré les coordonnées transmises par sa montre, l’utilisation du cristal demeurait approximative. Elle se trouvait bien au flanc, mais la localisation du rassemblement était bien plus éloignée qu’elle ne le pensait. Si la sacrifiée voulait arriver à temps, la marche à pied était exclue. Discrètement, elle déploya son armure et rasa les flancs, réacteurs crachotant dans son dos, réfléchissant les rayons du soleil de Val pour se fondre dans le décors, invisible.

                      Vingt-six barbares, vingt-quatre esclaves, le plan qu’ils mettraient au point serait décisif quant à leur réussite. Les Val’Ka ne laissait pas droit à l’erreur...




                      Sauvetage KATAstrophique 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      feat.Katarina, Dahlia, Gel', Nash' & Jason



                      Akerys, Quelques jours plus tôt...

                      Enfermé dans une salle d'interrogatoire avec un suspect qu'il cuisinait soigneusement, Rock grillai lentement sa cigarette dans leur pièce mal éclairée tout en continuant à poser ses questions. Il dominait son suspect de toute sa hauteur, qui lui, était assis:
                      - Combien de mages noirs étaient avec toi ?
                      - Je n'sais pas... Peut être quatre, ou cinq !
                      - Quatre ou cinq ? Trancha aussitôt le brun en fixant son suspect d'un oeil glacial.

                      Une voix se manifesta alors subitement sur la HopeWatch de Jason, attirant son attention:
                      - Jeweler Ashfield ? J'ai besoin de vous voir. Tout de suite !
                      - Ohhh... Ashfield aurait il fait une bêtise ? Demanda alors le prisonnier d'un ton cynique en regardant le Corbeau, tout en se fendant d'un sourire amusé.
                      Aussitôt, le regard turquoise de Jason se posa sur lui, avant qu'il ne rétorque:
                      - Je reviens. Ne bouges pas de là, surtout... Ajouta t'il avec le même ton cynique dans la voix, à son tour, avant de quitter la pièce.

                      Le brun se retrouva alors dans le couloir et croisa un de ses nouveaux supérieurs, dont il avait oublié le nom. Un Jeweler, sans le moindre doute, c'était tout ce dont il se rappelait. Il haussa légèrement les sourcils en arrivant à sa hauteur, puis:
                      - Oui ?
                      L'homme en question soupira devant une telle absence de respect devant un supérieur, avant de répondre:
                      - J'ai une mission urgente pour vous !
                      - De quel type ?

                      Pour toute réponse, l'homme tendit alors un dossier orné d'un sceau magique à Rock, qui s'en empara aussitôt avant de le désceller, et de le parcourir.
                      - Une élimination de cible, devenue prioritaire depuis quelques temps.
                      - Sur Val, hm ? Commenta simplement le Traqueur en continuant à lire le dossier.
                      - Oui. Vous allez profiter de la mise en place d'une équipe de sauvetage pour récupérer d'autres hommes capturés précédemment par le groupe de ce leader pour l'éliminer. Ce sera une excellente diversion pour vous. J'ai cru comprendre que vous connaissiez certains des agents qui participeront à cette opération, mais cela ne doit pas être une distraction pour vous. Si nécessaire, vous vous joindrez au groupe pour aider à délivrer les esclaves. Mais officieusement, tout ce qui compte, c'est que la cible soit abattue ! C'est bien clair ?

                      Le brun tourna les pages à la recherche des autres membres participant à l'opération et se rendit compte qu'il connaissait effectivement les membres en question. Et pour cause: Dahlia, Geleerde et Nashar étaient de la partie. Jason, quant à lui, n'était mentionné nulle part dans les rapports. Mais pour être plus clair, si le Corbeau n'avait pas besoin de se joindre au groupe pour accomplir sa mission, libre à lui de ne pas le faire. Officiellement, il n'existait tout simplement pas pour cette mission. Son nom n'apparaissait nulle part, dans aucun dossier que ce soit...

                      Jason soupira longuement avant de relever la tête, et de hocher la tête:
                      - C'est compris...


                      ***


                      Depuis une hauteur à la vue magnifique, Jason patientait tranquillement. Pour une fois, et en se basant sur son précédent vécu sur Val, le brun avait revêtu une tenue plus appropriée à cette planète, le recouvrant de la tête aux pieds, et lui permettant de se dissimuler beaucoup plus facilement aux yeux de tous. Il savait qu'il n'y avait plus qu'à attendre que les membres du groupe se réunissent, et profitait du temps qui lui était offert pour étudier le camp et les mouvements de sentinelles. Il savait que tôt ou tard, cela lui serait utile. Grâce à certaines données fournies via sa HopeWatch, il connaissait le lieu de rendez-vous. Probablement qu'ils attendraient la nuit pour frapper ? Mais il n'était pas utile de parier trop en avance. Pour l'instant, Jason ne voyait aucune utilité à se joindre au groupe.

                      Son rôle devait normalement se limiter à éliminer le chef du campement, et c'était bien ce qu'il comptait faire. Il ne voulait pas que Geleerde et Dahlia le voient ici durant cette mission. Quant à Nashar... C'était une autre histoire... Il n'avait toujours aucune confiance en lui, et faire équipe avec lui ne lui disait absolument rien. Ce qui s'était produit la dernière fois qu'ils avaient fait équipe tracassait toujours le brun, et était toujours classé parmi les "affaires en cours" dans son cerveau.

                      Autrement dit, s'il parvenait à exposer sa cible au dehors, et à l'abattre grâce à son fusil longue portée, sans que les membres du groupe n'aient vu qu'il était ici, sur Val, Rock se contenterait tout à fait de ce scénario.

                      Assis sur un rocher, à l'ombre d'un autre encore plus gros, son fusil entre les jambes, le brun laissa échapper un peu de fumée avant de consulter l'heure une nouvelle fois. Le rendez-vous entre les différents membres ne devrait plus tarder, maintenant. Quant à lui, il avait une vue imprenable sur le camp Val'ka qui retenait prisonniers une vingtaine de personnes, en contrebas. Il ne restait plus qu'à attendre. Ce n'était plus qu'une question d'heures avant que les choses ne se mettent en branle...



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Katarina sin miedo
                      groupe


                      Une nouvelle fois  
                      un produit de douche, un pervers, une victime et... Dahlia Sauvetage KATAstrophique 421235027



                      Une nouvelle fois, une tête retombe sur le sol. Non... personne n'a trébuché... c'est la dure loi de la tribu val'kas... quiconque abandonne le combat condamne l'un de ses compagnons de cabanon. Cette fois-ci, se sont les aigles qui perdent un allié. Le geste du bourreau est sec et sans la moindre hésitation. Une habitude pour lui... à croire qu'il y prendrait presque plaisir. Certains esclaves arrivé il y a peu réagissent comme toi il y a 8 mois. C'est d'ailleurs à toi de contenir l'une d'elle qui fait partie des ours comme toi, avant qu'elle n'éclate sa rage contre les organisateurs des combats. Tu trembles en lui parlant, mais ton coeur est depuis longtemps bétonné. Vivant dans le calvaire et la terreur sans le moindre arrêt, ton subconscient a fini par garder en lui la colère et la tristesse que tu ressens en quantité énorme, pour te préserver... Finalement, il t'a presque rendu indifférente à ce qu'il se passe... une routine c'est installé...

                      Pourtant, les soirs où tu pouvais un peu pensé à toi, tu les passais à chercher un moyen de t'enfuir, mais ils avaient pensé à tous. Déjà, ils t'affaiblissaient assez pour que tu ne puisses plus parcourir des kilomètres sans tomber. Puis les punitions en cas d'écart était très violente et humiliante, de quoi dissuader les moins téméraire. Ajoute à cela les terrains difficiles des flancs val'mar, les rondes quasi omniprésente des gardiens, les moments de répit quasi inexistant, et le fait que tu n'aies plus ton équipement de combat, il ne te reste rien pour résister... Combien de temps cette vie va-t-elle encore durer ?

                      Le combat devant toi entre les aigles et les loups se terminent. Un nouveau corps vient de stopper toute activité nerveuse pour l'éternité. Vous êtes dans l'arène des combats mensuels, un peu en retrait du village. Vous vous battez pour espérer un peu de gaieté dans votre vie. Une âme de sacrifié pour un maigre confort, voilà le but de ces affrontements, en plus de divertir un public friands de combat à mort et de sang... Le regard renfermé et sombre, tu attends la suite.... docilement... puis l'annonce sonne... prochain combat : les renards contre les ours... et c'est toi qui es choisi.

                      Machinalement, tu te lèves, on t'enlève tes chaînes, et tu t'avances lentement sur le sable. Pas une tension ne ressort de ton corps. Ton adversaire non plus n'est plus stressé. Vous êtes tous les deux des anciens qui êtes habitués à vous retrouver ici. Vous savez ce que vous avez à faire... vous n'avez plus peur. Vous vous fixez un instant pendant que le maître de cérémonie entretient l'enthousiaste des spectateurs.

                      Voilà deux doyens qui ont déjà plusieurs victoires à leur actif !! Cela promet un combat épique !! Laissez votre fantaisie opérer et faites les paris les plus fous ! Rien n'est joué !

                      Sans bouger, vous entendez l'ovation du public. Cela ne vous fait plus grand chose. Tout ce que vous attendez, c'est le départ... pour en finir...

                      Prépare-toi à mourir l'ours...

                      Prépare-toi à bouffer du sable renard...

                      Vous vous mettez en position, analysant le bon moment pour engager les hostilités... puis l'échange commence. Les coups sont violents, précis, et calculés. Les esquives sont souples et enchaînés de telle manière que vous pouvez tout de suite répliquer. Malgré la fatigue de vos mois d'esclavage, vous trouvez encore la force de vous résister mutuellement, si bien que le combat dure bien plus longtemps qu'à l'accoutumé. Les réactions du public s'en fait ressentir. Le suspens monte. Les esclaves spectateurs suivent aussi l'affrontement d'un œil intéressé...

                      Qui finira sa vie ici ?  
                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      Sauvetage KATAstrophique Gel10

                       

                      Alertée par les cris non loin d'elle, l'hybride releva la tête brusquement avant de s'engager vers la sortie de la grotte. Restant discrète et le dos contre la paroi, elle plissa du regard pour observer le lointain. L'odeur du sang frais agitant les sens de la louve, elle fit claquer sa langue en réponse. Les renforts n'étant toujours pas sur place, Geleerde ne comptait pas non plus attendre aussi longtemps pour agir. Utilisant la fréquence permettant de se mettre en contact avec Nashar et Dalhia, elle vint les avertir sobrement de la situation :

                      — Y a du mouvement. Je pars en éclaireur. Suivez mon positionnement.


                      Aussitôt engagée, elle s'approcha du campement avec la plus grande discrétion possible. Certains Val'Ka et esclaves manquant à l'appel, l'indomptable se fia à son odorat pour retrouver la trace des disparus, la menant vers la zone de combat d'infortune à quelques pas plus loin, subtilement cachée par un flanc de montagne. Couchée à même le sol, l'hybride observait la situation sans un mot avant de découvrir Katarina en plein combat pour sa survie. Tout ceci ressemblait indéniablement à du divertissement pour les Val'Ka, faisant fi des opinions des esclaves. La paysanne avait réussi l'exploit de s'en sortir jusqu'ici, après huit mois de captivité, mais pourrait-elle survivre à cette nouvelle bataille ?

                      Si Geleerde avait pour principe de ne jamais interférer dans un duel, la situation actuelle s'avérait différente aujourd'hui : l'ours et le renard s'affrontaient pour le plaisir simple de leurs bourreaux et non par choix. Il n'y avait aucun honneur dans un tel jeu : aucun mérite de mourir ou de survivre, simplement le goût amer de la défaite. Serrant les dents, Geleerde activa sa HOPEWatch une nouvelle fois, avertissant l'Égyptienne et le bleuté tout en leur donnant un visuel de la situation par le biais de sa HOPEWatch.

                      Dans un même temps, les deux autres équipes convoquées pour mener à bien cette mission signalèrent leurs présences à l'aide de leurs montres respectives. Finement bien placés, ils avaient également en visuel le champ de bataille en contre-bas. Préférant prévenir que guérir, l'indomptable ordonna aux membres de l'escouade de rester sur leurs positions, dans l'attente de l'arrivée de Dahlia et Nashar à ses côtés. L'hybride était certes imprévisible, mais nullement stupide. Établir une corrélation avec le reste des troupes se devait d'être leur priorité pour le moment.

                      Après tout, n'étant pas la seule dans cette mission, le moindre faux pas pouvait être... Dévastateur.





                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Nashar
                      groupe

                      Sauvetage Katastrophique

                      image nash


                      Val. L’enfer de l’Univers. Un monde où la force pure prévalait sur tout, ne laissant que très peu de place aux talents de Nashar pour la corruption, le chantage et autre friandise de Valice. Mais c’était ce que le bleuté se disait à chaque fois qu’il venait à contrecœur… C’est à dire à chaque fois, tout court. Val n’était pas pour lui, point. Plus vite il aurait terminé sa mission, plus vite il pourrait retourner à son plan de conquête universelle.

                      La voix de Geleerde se fit alors entendre. Même si Ronda, l’IA assignée au bleuté sur HOPE, n’était plus fonctionnelle - elle affichait “mise à jour 53%” depuis la Déchéance -, la HOPEWatch d’Agent de HOPE de Nashar fonctionnait encore relativement bien. Si son cristal remplaçait dorénavant la plupart des fonctionnalités vitales, elle n’en restait pas moins un outil primordial, pouvant enregistrer des conversations, servir à se repérer ou contacter quelqu’un, sans utiliser de la magie. Ce qui était, lorsqu’on jouait double - potentiellement triple - jeu à Akerys, une très bonne chose.

                      Suivant les instructions de la louve, Nashar s’éleva dans les airs grâce à son aérokinésie. Geleerde n’était pas très loin et il pouvait déjà sentir l’énergie immonde d’un groupuscule de Val’Ka ainsi que d’autres personnes, surement alliés ou victimes au vu de leur disposition. Un étrange sentiment s’empara alors de l’Empereur. Comme s’il se sentait observer. Il inspecta les environs directs autour de lui. Rien. C’était normal, il avait choisi une altitude de vol assez haute pour éviter de croiser des Drasky en chasse. Pourtant, il sentait une semi-présence non loin, vraisemblablement caché aux yeux de tous.

                      Inquiet et ne voulant pas être surpris à Val, Nashar opta pour la sûreté : rester là où il était. Même si toute menace était dérisoire face à lui ou à Geleerde, mieux valait rester prudent et ne pas ramener des problèmes avec lui. L’Empereur observa alors sa HOPEWatch et vit le visuel de la base de l’ennemi, envoyé par la louve.

                      Peu de chance de pouvoir s’y infiltrer, de son avis. Le flanc de la montagne offrait, certes, une certaine invisibilité entre les rochers qui composaient sa façade, mais les alentours étaient relativement dégagés. Trop de visibilité et de calme pour une infiltration. Alors, comment procéder ? En alliant les éléments de l’eau, du vent et de la chaleur, Nashar put créer une minuscule dépression nuageuse, assez pour couvrir la zone de pluie et de vent dans le quart d’heure. Il annonça ensuite à l’équipe, via sa HOPEWatch.

                      Il va bientôt pleuvoir, le bruit de la pluie et l’ombre des nuages assureront notre discrétion. Je reste en stand-by ici, pour une couverture aérienne.


                      Maintenant dans le feu de l'action, Nashar entreprit de localiser l'étrange présence, en attendant l'arrivée des premières gouttes de pluie.

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      「Sauvetage Katastrophique」
                      L’air froid sifflait à ses oreilles. Dahlia vérifia la distance à laquelle se trouvait Geleerde pour être certaine de la rejoindre le plus rapidement possible. La jeune femme n’allait pas mentir, il lui arrivait par moment de jeter un oeil à ce nouvel environnement. Personne ne se douterait que cette nature belle et sauvage, cachait en son sein des êtres plus hostiles et impitoyables encore. Encore quelques maigres kilomètres à parcourir. Quoi que, changement de programme ! La Zephyrienne tendit l’oreille, l’indomptable annonçait son avancée, quelque chose se tramait, d’assez important pour qu’elle choisisse de quitter sa position avant leur rassemblement.

                      Durant son vol, la combattante avait pris le temps de réfléchir à un plan qui pourrait leur permettre de passer les gardes barbares. L’idée avait germé dans sa tête et plus elle y pensait, plus elle lui paraissait plausible, au vu de la configuration. L’infiltration serait difficile, à l’instant où ils quitteraient les flancs de la montagne, ils seraient repérés... Ce ne serait pas une si mauvaise chose quelque part...

                      Mais avant d’en informer ses comparses, un mouvement dans le coin de son œil attira son attention. C’était Nashar. Rien d’étonnant à voir un mage voler. En revanche, elle fut légèrement surprise de comprendre qu’il avait senti sa présence. La sacrifiée plissa des yeux et un sourire espiègle étira ses lèvres. Elle ne comptait pas révéler sa présence. La raison était simple, voir jusqu’où les capacités du bleuté pouvaient aller. L’homme ne lui inspirait pas la plus grande confiance du monde, aussi c’était une excuse suffisante pour la soldat. Voilà qu’il prenait les choses en mains. Une averse se préparait par ses bons soins, idée pertinente. Dahlia renforça le voile de photons réfléchissant l’entourant, nourrir la frustration du mage, deviendrait son caprice le temps qu’elle atterrisse.

                      Ce fut l’affaire de quelques minutes, le point lumineux qui l’a représentait sur sa HOPEWatch se superposa à celui de Geleerde, la tempétueuse brune était dans la zone juste en dessous d’elle. Dahlia descendit en flèche, voyant au passage la zone de combat de ses propres yeux. La sous-fifre d’Anubis toucha le sol recouvert de feuilles mortes dans un bruit sourd, ventre à terre, à quelques mètres de Geleerde, et leva enfin son camouflage.

                      « L’option Cristal-GPS ce serait pas de refus... »

                      Lâcha la soldat tout en se rapprochant de sa partenaire, rampant sur ses coudes. Une fois assez proche d’elle, Dahlia se mit sur la fréquence de Nashar pour qu’il puisse entendre.

                      « Il y a des gardes tout autour, dès qu’on bougera on se fera repérer... On pourrait jouer là-dessus. Je créée des mirages de moi-même, leur faisant croire que je me suis clonée, de quoi attirer une bonne partie du comité d’accueil. Seulement les mirages reproduisent mes mouvements, si tu me secondes en cachant la supercherie Geleerde, on peut prendre l’avantage, d’autant plus avec Nashar, effet de surprise garantie. »

                      Là était l’ébauche de plan qui lui était venu à l’esprit, ne restait plus qu’à voir ce qu’en pensait ses partenaires avant qu’ils ne passent à l’action. Le temps pressait, les spectateurs semblaient aimer le combat à mort qui leur était proposé, et les deux esclaves ne tiendraient pas longtemps.




                      Sauvetage KATAstrophique 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      feat.Katarina, Dahlia, Gel', Nash' & Jason



                      Dissimulé sous une longue cape de couleur désertique qui le fondait parfaitement dans l'environnement, le brun attendait patiemment son heure. Il n'avait aucun moyen d'écouter le reste du groupe, mais il savait qu'ils étaient là, quelque part. Soudainement attiré par des bruits de foule lointains que seule son ouïe aiguisée pouvait entendre, il leva son fusil de précision, et fit un rapide état des lieux: les combats d'esclaves débutants étaient terminés.

                      Lentement, le brun utilisa son viseur longue portée, pour tenter de rechercher les autres membres du groupe, qu'il savait dissimulés autour du camp, quelque part...
                      C'est alors qu'une chevelure bleutée attira son attention: Nashar !
                      Un sourire mauvais naquit sur les lèvres du traqueur tandis que le mage se trouvait au centre de son réticule de visée durant plusieurs secondes. Il suivit ses gestes durant un court laps de temps, avant de continuer à chercher les autres. Mais sans succès, pour le moment. Peu importe, il les savait cachés non loin... La présence de Nashar ne faisait que le confirmer !

                      Rock se recentra alors sur l'arène dans le but de repérer sa cible et nota de nouveaux mouvements. En effet, deux nouveaux combattants s'avancèrent dans l'arène, et à leur façon de se comporter, Jason sut qu'ils étaient tous deux des combattants aguerris. Un combat de vétérans ! Si sa cible devait se montrer pour profiter du spectacle, ce serait sûrement pour voir ce combat là ! Et c'était précisément ce qu'il espérait !

                      Levant son canon vers l'estrade avant que le combat ne commence, le Traqueur se rendit soudain compte qu'il se mettait à pleuvoir. Il baissa son fusil l'espace d'un instant, et un léger sourire narquois ourla ses lèvres: encore un coup de Nashar ? Aucune importance, cela l'arrangeait tout particulièrement ! Il était d'autant mieux dissimulé dans sa montagne, et il adorait la pluie. Pour une fois, l'action du bleuté était parfaite !

                      Jason pointa à nouveau son arme en direction de l'arène et constata que le combat venait de s'engager entre les deux combattants. C'est alors qu'il reconnut l'une d'eux: C'était Katarina ! La fille que le petit groupe d'anciens de HOPE était venu pour sauver.
                      Soudain, une légère fébrilité au sein de l'arène poussa le sniper à se tourner une nouvelle fois vers les zones VIP de l'arène. C'est à cet instant précis que son viseur entra en contact avec un Val'Ka immense, blond, couvert de cicatrices, et portant un casque à pointes. Aucun doute, c'était sa cible !
                      Le type s'avança d'un pas lourd, salua l'arène tel un empereur romain, et s'assit dans un grand fauteuil pour faire face au combat.

                      Le Corbeau pouvait le descendre maintenant, mais il prenait le risque de voir Katarina abattue au passage une fois le chaos déclenché. Tant que la situation était sous contrôle, mieux valait éviter. Et en même temps... Son viseur revint vers l'arène, où il l'observa affronter son adversaire et éviter la mort à chaque seconde. S'il ne faisait rien, peut être qu'elle allait mourir face à son ennemi. Il fallait prendre une décision... Rapidement !
                      Baissant son fusil de précision, Jason prit sur lui de dévisser rapidement le silencieux. Ce n'était pas le moment d'être discret s'il voulait sauver la vie de cette gamine !
                      Après avoir exécuté quelques gestes discrets, il pointa à nouveau son arme vers sa cible, et se concentra durant un instant, avant de retenir sa respiration.

                      Mais alors qu'il s'apprêtait à exécuter sa mission, un imprévu de taille empêcha le Traqueur de presser la détente. Une esclave, dont le devoir était de servir à boire à Takald, s'avança vers lui, et entra en plein dans la ligne de mire de Jason, rendant ainsi le tir impossible pour le moment. Aussitôt, l'assassin tiqua, retira son doigt de la gachette et son oeil du viseur, hésita un instant, puis étudia une nouvelle fois sa trajectoire: Non... Impossible de tirer pour le moment... Il allait devoir patienter...

                      Soupirant longuement, le brun conserva son sang froid tout en continuant à surveiller le combat et les alentours de l'arène. Il ne serait peut être pas celui qui déverrouillerait la situation, en fin de compte...


                      Dernière édition par Jason le Mar 3 Sep 2019 - 18:41, édité 2 fois


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Katarina sin miedo
                      groupe


                      La véritable issue...  
                      un produit de douche, un pervers, une victime et... Dahlia Sauvetage KATAstrophique 421235027





                      Depuis combien de temps tu combats ? Combien de coups as-tu déjà reçu ? combien de sang as-tu perdu ? Aucune réponse ne t'est accessible. Tout ce qui te renseigne sur le temps qui passe, c'est la frustration et la fatigue. Pourquoi ne tombe-t-il pas ? Pourquoi résiste-t-il aussi bien ? Tu n'as jamais eu un adversaire aussi résistant et tu commences sérieusement à t'inquiéter pour ta propre santé... Tes jambes sont en train de trembler, et tu sens des crampes gentiment en train de se former sur tes avant-bras... Tu arrives au bout de tes limites. Serait-ce la fin pour toi ? Vas-tu mourir lamentablement en servant une tribu qui ne te considère que comme un objet de divertissement ? Quelle fin abjecte pour quelqu'un qui s'était entraîné des heures pour pouvoir se battre et sauver ceux dans le besoin...

                      Et pour ne rien arranger, tu sens la pluie s'installer dans l'arène. Une pluie certes fine, mais qui s'intensifie, et qui est froide, compte tenu de l'environnement montagneux et neigeux dans lequel tu es. Les prochaines secondes sont une torture. À l'état catastrophique de ton corps, se rajoute un effort surhumain que tu dois fournir pour ne pas tomber sur le sol devenu glissant. Et ce qui doit arriver, arrive... tu vois une nouvelle attaque du renard, et au lieu de la parer comme tu le fais la plupart du temps, tu tentes une esquive pour préserver tes maigres forces. Mais tu fais un écart trop grand et tu trébuches sur le côté. Ton adversaire, surpris de ton mouvement et emporter par son élan, choie aussi en avant, ses jambes ne le portant plus.

                      Un silence s'installe, même dans le public, un court instant. Conscients tous les deux que vous ne pouvez pas rester ainsi éternellement sous peine de perdre un de vos compagnons de cabanon, vous tentez tout pour vous relevez et prendre l'avantage... mais en vain. Vos mois d'esclavage... votre stress augmentant votre fatigue, les coups que vous avez reçus, l'énergie que vous avez dépensé pour en envoyer, tout vous cloue au sol. Accablé par la fatigue, vos muscles cède sous votre poids et vous retombez lamentablement, malgré vos essais respectifs et successifs. Les autres esclaves vous encouragent de toute leur force, crie vos noms, mais cela est insuffisants...

                      Le chef de la tribu, Takald, regarde d'un oeil contrarié l'issue de ce combat. Il comprend très bien que ce combat ne vas plus rien donner du tout. Et il ne peut pas prononcer d'abandon, car malgré l'évidence, vous vous acharnez à vous appuyer sur vos bras pour retomber. Après une trentaine de seconde, il se lève et s'avance.

                      Mesdames et messieurs ! Cette situation n'était pas arrivé depuis longtemps ! Ces deux esclaves sont depuis longtemps dans notre tribu. Ils vous ont diverti pendant des mois, et force est de constater, que leur temps est révolu ! Telle une hache émoussée, telle une roue de char maillée, il est temps de jeter les vieux objets pour en utiliser de nouveaux !

                      Il se tourne vers le maître de cérémonie pour murmurer.

                      Prononcez l'égalité et... la suite conventionnelle.

                      L'interlocuteur hocha de la tête et pris une respiration.

                      Le combat se termine sur une égalité. Nous allons donc procéder à la mise à mort des combattants qui n'ont pas su vous divertir comme il se doit !

                      Tu as une sorte de spasm. C'est encore pire que tu le croyais. Une mort humiliante et dégradante ! Tu ne peux pas accepter ça. Dans le même temps, tu entends Mélanie, l'Ours avec qui tu t'entends le mieux, hurler.

                      NAAAAN

                      Elle se lève et conteste ouvertement cette décision, outrepassant largement la règle de ne pas s'opposer. Les autres ours tentent de la calmer, comme ils l'avaient fait pour toi, mais cette fois, elle semble ne pas pouvoir se contenir. Les huit mois que vous avez passé ensemble ont crée des liens solides qui font passé toute émotion avant la raison. Pendant ce temps, le garde des ours et celui des renards s'approchent de vous, épée à la main. Votre heure a sonné.

                      Tu essayes avec plus d'ardeur de te lever, mais c'est encore pire. La perspective de ta mort te bride encore plus tes forces. Tu finis par rester à terre, sans pouvoir bouger quoi que ce soit. Respirant fortement et rapidement, tu tournes la tête vers le renards.

                      Lève-toi... murmure-tu faiblement, par compassion pour celui qui endure la même chose que toi.

                      Il te regarde, le visage aux bords des larmes, et lâche un faible et sanglottant.

                      Je ne peux pas... je n'peux plus...

                      Les gardes approchent... lève-toi putain katarina LEVE-TOI !!!


                      vava
                      Geleerde
                      groupe



                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      Sauvetage KATAstrophique Gel10

                       

                      Le mordant de la pluie glacée n'étonna guère l'hybride. Connaissant depuis longtemps les capacités de Nashar et son affinité avec les éléments, Geleerde savait qu'elle pouvait compter sur lui dans ce genre de situation. Lorsque Dahlia fit le don de sa présence à ses côtés en ne manquant pas bien sûr de glisser une réplique amère, l'indomptable afficha pour elle-même un demi-sourire carnassier de circonstance tout en levant les yeux au ciel :  

                      — Et un thé chaud et des biscuits pendant que nous y sommes ?


                      Reprenant de son sérieux, elle écouta attentivement les dires de l'Égyptienne concernant la démarche à suivre. D'un mouvement de tête pour lui assurer qu'elle serait capable de mener à bien sa demande, elle ajouta calmement :

                      — Entendu. Ça ne prendra qu'une seconde. En revanche, je ne te garantis pas que ça marchera sur tout les Val'Ka : certains pourront découvrir le pot-aux-roses plus vite que d'autres... Mais avec toute cette cohue générale, ils perdront indéniablement l'avantage.


                      La maitrise de l'illusion n'étant pas non plus une compétence sans faille, la tempétueuse brune se devait de prévenir sa partenaire à ce sujet afin d'éviter toute surprise malencontreuse. Certes, les Val'Ka n'étaient clairement pas en communion avec tout ce qui pouvait s'apparenter à la magie, ni à disposer de leurs cerveaux pour analyser une situation pour le moins inhabituelle, mais la prudence devait rester de mise. A contrario, face à des experts tels que les Akers, le plan aurait lamentablement échoué sans trêve de cérémonie...

                      * * *

                      S'avançant discrètement en direction du campement afin d'être encore plus proche, l'hybride était désormais à bonne distance pour entendre les membres de la tribu : grâce à ses sens développés, capter les conversations ne serait pas bien difficile pour la louve. D'un geste, Geleerde donna le signal à Dahlia à quelques mètres d'elle, l'avertissant qu'elle était prête à manipuler les mirages de la belle afin d'accomplir la supercherie. Tout semblait se dérouler avec une précision aussi parfaite que le tempo d'un métronome...

                      — Équipe Eagle Claw : couvrez le périmètre à distance et seconder Nashar en élargissant votre fenêtre de tir. Équipe Tiger : contournez le flanc et assurez-vous que les Val'ka du camp ne puissent pas rejoindre les autres quoi qu'il arrive. Dahlia : lance tes mirages au plus vite pour semer la confusion. Je me charge de mener à bien ton plan à ton signal. Nashar : renforce la tempête pour provoquer un blizzard suffisamment dense pour leur faire perdre l'avantage de la connaissance du terrain.


                      — Et concernant leur chef ?




                      Un lourd silence s'installa alors de lui-même, au même instant où les deux esclaves venaient de tomber au combat, sous les yeux horrifiés de leurs compères et des regards assassins de leurs bourreaux. Après des mois de luttes acharnées, à s'accrocher à leur existence du mieux qu'ils le pouvaient, l'ours et le renard ne pouvaient plus supporter ce poids qui incombaient leurs épaules. Et en dépit de cela, malgré leur bravoure constante, à se démarquer à l'aide de leur volonté propre, le chef des barbares prononçait la sentence de mort...

                      Sans savoir qu'il annonçait en réalité la sienne.

                      Déferlant sur les terres environnantes comme une nuée de sauterelle, une mer de feux de camp pleuvait dans une cadence en discontinue pendant que la lame des exécuteurs s'impatientait de se nourrir du sang des esclaves... Et trônant au centre même de cet océan, tel une araignée tissant sa toile et luisant à l'intérieur de sa pupille bestiale, se tenait Takald, chef de la tribu et futur cadavre de cette arène improvisée.

                      — Takald est à moi.


                      Calmement, la Trompeuse de Mort se releva, ses cheveux dansant au rythme de la tempête glacée autour d'elle. Le Val'Ka avait commis une erreur. Celle de mépriser l'honneur d'un autre devant elle. Takald paierait cet affront : aujourd'hui et ici même, le guerrier courberait l'échine une seule et ultime fois pour accueillir dans le creux de sa nuque la main glacée de la mort.  

                      En un éclair, l'hybride se rua en direction de l'arène, désarmant avec une rapidité déconcertante les deux gardes. Pris au dépourvu, ils ne tentèrent même pas de répliquer pendant que la louve les éloigna par la même occasion de Katarina et de son adversaire à l'aide de ses poings vengeurs. Maintenant avertie de sa présence, les barbares abandonnèrent l'idée de mettre fin à l'existence de la paysanne, les encerclant sans la moindre hésitation pendant que l'hybride les surplombait de son regard assassin. Ne craignant ni la peur, ni la douleur, les guerriers du Kal’Dnir vivaient et périssaient de la même manière que les Chasseurs de Mort : dans le sang des champs de bataille.

                      — Maudite. Tu oses enfin montrer de nouveau ton visage ici.


                      Baissant légèrement la tête, les épaules déployées à l'arrière et les muscles tendus, l'indomptable était prête à chasser sa proie du jour. Tuer le barbare de sa main n'était toutefois pas son but. Katarina déciderait elle-même de son jugement. Une simple seconde d'observation avait suffi au chef de la tribu pour reconnaître celle qu'il avait rencontré avec Katarina, huit mois plus tôt. Une rencontre durant laquelle, il lui avait fait une promesse que l'hybride n'avait pas oublié.

                      — Ne m'avais-tu pas dit que si son combat ne te divertissais pas, je subirais la colère de mille Val'Ka ?


                      Un sourire animal s'enticha des traits de la Trompeuse de Mort qui releva au même instant ses bras, les positionnant de chaque côté, tel une présomptueuse révérence et annonciatrice de duel.

                      — ... Je les attends toujours, Takald.




                      Spoiler :
                      Évidemment, les « ordres » de Geleerde ne doivent pas être obligatoirement suivies : sentez-vous libres de faire autrement ! Sauvetage KATAstrophique 3485523179

                      @Dahlia Gardilho > Les mirages peuvent arriver au moment qui te convienne le mieux : avant, pendant, après l'intervention de Geleerde, no problem !
                      @Nashar > Écoute la voix de la raison et fais ce qu'on te dit Sauvetage KATAstrophique 421235027 À toi de voir si mettre en place le blizzard te semble pertinent, zéro obligation ici aussi, obviously~
                      @Katarina Sin Miedo > Hésite pas à me dire si l'intervention te va, si je dois changer un truc ou quoi que ce soit~
                      @Jason > Je n'ai hélas rien de particulier à te signaler, mais pour pas faire de jaloux, voici une vidéo rien que pour toué : ne me remercie pas Sauvetage KATAstrophique 403255964  


                      Respecte ma putain d'autorité, Invité.
                      vava
                      Nashar
                      groupe

                      Sauvetage Katastrophique

                      image nash


                      Pendant que les gouttes de pluie se créèrent autour des minuscules grains de poussière célestes, le regard du bleuté se posa sur l’agitation au loin. Une foule, une arène, un combat et un spectateur qui semblait plus précieux que les autres. Assis et dominant les lieux de sa seule présence, le Val’Ka devait surement être le chef des lieux. En sommes, cela ne dérangea pas l’Empereur, jusqu’à ce qu’il vit une des esclaves - ou en tout cas, une Val’Ka à son service - lui servir de l’eau.

                      Un sentiment de profonde nostalgie s’empara alors de Nashar. Il y avait un peu plus d’un an, c’était à lui qu’on versait de l’eau. C’était lui qui était assis devant de fiers combattants, qui s’affrontaient pour avoir l’honneur de diner à sa table et de, peut-être, faire partie de sa garde rapprochée. C’était lui qui décidait du sort du perdant, d’un simple geste de la main. C’était sa présence qui était enviée, et crainte. Et maintenant, il était là. Il avait fait le choix de quitter temporairement cette vie en échange des soins de HOPE pour sa population. Mais était-ce la meilleure chose à faire, compte tenu de la disparition du vaisseau-monde ? Ces péons mordaient la main qui les nourrissaient, méritaient-ils de vivre ?

                      La voix digitalisée de Geleerde sortit le bleuté de sa réflexion. Il était beaucoup moins stressé maintenant que l’étrange présence s’était révélée être une alliée, connaissance de la louve d’après leur proximité. L’Empereur leva la main suite aux mots de la brune. L’air ambiant grimpa de quelques degrés, puis chuta brutalement. Les gouttes d’eux se mirent à s'épaissir de plus en plus, jusqu’à ce que les plus lourdes commencent à retomber violemment, pour leurs échelles, sur le sol.

                      Un blizzard d’ici 5 minutes, je ne peux pas faire plus court.


                      Bien sûr qu’il le pouvait, mais il devrait en faire une gigantesque et cela attirerait l’oeil des natifs des environs. Le risque de voir des renforts débarqués n’en serait que plus bas ainsi. En parlant d’attirer l’oeil, Geleerde, comme à son habitude, brilla de son insolence. Sur Valice, interrompre un combat en présence de l’Empereur était passible de la “Peine Impériale”, à savoir l’exécution de toute personne ayant un lien de parenté direct avec le condamné, devant ses yeux, suivis d’une emmuration -vivante - de ce dernier. Évidemment, cette punition n’aurait pas pu arrêter la louve, mais la populace la craignait : aucun Valicien n’aurait agi comme elle l’avait fait.

                      Que faire maintenant ? Participer à l’action ? Absolument pas. Tous les combats impliquant des Val’Ka où il a été s’étaient mal terminés pour lui. Il n’était pas belliqueux envers eux au point de les affronter constamment. Mais il était, pour une fois, dans une position avantageuse : il était hors de portée des guerriers lambda, caché par le sale temps et surtout, il pouvait fuir avec son cristal en cas de problème. Même les stratèges les moins fins avoueraient qu’il s’agissait d’une situation rêvée.

                      Eagle Claw. Je vous envoie un colis à défendre. Vulnérabilité aux jambes et à la tête.


                      Le bleuté concentra sa magie dans ses mains. Une froide lumière bleue y explosa alors, ramenant de plus en plus les flocons de neige naissant autour d’elle en son centre. Nashar l’envoya ensuite en direction du groupe qu’il avait nommé plutôt et, lorsqu’elle arriva, ils purent voir le corps d’un Golem de Glace se créer sous leurs yeux. Véritable montre de puissance, le Golem de Nashar n’était pas en vie, mais il agissait selon sa volonté. Il lui suffisait de déterminer une liste de cible - ici, tout Val’Ka, sans distinction - pour que le géant de glace se mette à fracasser ou à tirer des piques de glace.  

                      Eagle Claw, il vous suivra partout. Attend, attaque, tir, protège et explose sont des ordres que vous pouvez lui donner, il ne comprendra rien en dehors de ça. Si vous choisissez “explose”, soyez sûr d’être à couvert.


                      L’explosion du titan froid n’était pas si dangereuse en elle même, mais les milliers de morceaux de glace coupante propulsés à plusieurs dizaines de kilomètres/heure l’étaient beaucoup plus. Fier d’avoir agi, Nashar mima de s’allonger dans les airs, observant avec un oeil déjà las de ce qui se déroulait en dessous de lui.

                      HRP - Tout le monde :


                      - Vous pouvez librement contrôler le Golem (pour peu que vous soyez assez proche pour lui parler) ! Attention, il vise tous les Val'Ka, esclave ou pas ~



                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      「Sauvetage Katastrophique」


                      « Evidemment ! » Répliqua Dahlia en roulant des yeux à son tour.

                      Qui refuserait un bon thé chaud et des petits gâteaux par un temps pareil ? Personne et certainement pas Nashar. Pensée complètement gratuite qui effleura la pensée de la brune dans un demi-sourire. Mais l’heure n’était pas la causette, ils avaient des esclaves à sauver ! La soldat retrouva bien rapidement son sérieux ainsi que l’indomptable, petite habitude déjà bien ancrée entre les deux femmes. Dahlia exposa rapidement son plan à ses partenaires, Geleerde confirmant sans grande surprise qu’elle pourrait la couvrir.

                      La combattante avait bien conscience que sa supercherie ne durerait que quelques secondes, ses mirages n’étant pas plus vrais que leurs attaques les seraient tout autant. Mais s’il y avait une chose dont elle était certaine, c’était qu’une seconde pouvait faire la différence entre vie et mort. Et puis, la pluie du sorcier était une aubaine à ne pas louper, la réflexion des rayons solaires sur ses mirages n’en sera que meilleure.

                      Tout était en ordre, la louve se rapprocha discrètement du lieu qui accueillera bientôt leur arriver. Les autres équipes n’étaient pas en reste et recevaient également leurs instructions, leur synchronisation était quasi militaire. Dahlia hocha la tête et désormais accroupie derrière d’épais buissons, ouvrit ses deux paumes vers le ciel. A la mention du chef de la tribu à travers son bracelet, la Zephyrienne stoppa son action et jeta un oeil à Geleerde. La jeune femme ignorait tout du lien entre l’homme et la trompeuse de mort, mais le regard qu’elle affichait ne la trompait pas, c’était sa tête qu’elle voulait, rien d’autre.

                      Talkad venait d’annoncer la sentence des deux valeureux combattants qui avaient tout donner pour leur vie et celle de leur maison. Mais il semblait avoir également baissé d’un cran l’épée de Damoclès qui lévitait au-dessus de sa tête. En une fraction de seconde, l’hybride avait disparu du champ de vision de la sacrifiée. Elle tenta de l’interpeller mais se ravisa, ne voyant déjà plus que sa silhouette fondre sur les deux gardes du campement à proximité.

                      « Les plans sont faits pour être détournés... »

                      Talkad, par son annonce, les obligeait à intervenir immédiatement et sans fioriture ! Dahlia choisit tout de même de conserver sa diversion, plus qu’utile dans cette situation d’urgence. Dix sphères au bout de chacun de ses doigts, les particules dansèrent autour d’elle avant de prendre une apparence parfaitement identique à l’original. De près on pourrait voir les flocons du blizzard les traverser.

                      «  Equipes Tiger et Eagle Claw, changement de plan, priorité au sauvetage des esclaves dans l’arène, intervention à mon signal. »

                      « Bien reçu ! »

                      Aussi rapidement que son acolyte, Dahlia quitta sa cachette, accompagnée par sa petite armée de clones intangibles. La Zephyrienne se positionna sur les remparts surélevés de l’arène, surplombant l’altercation de Geleerde et le fameux Takald, encerclant par la même occasion le groupe de Val’ka entourant la louve. Le blizzard soufflait, rendant la visibilité plus abstraite, mais n’empêchant pas de reconnaître les montagnes de muscles qu’étaient ces guerriers.

                      «  Un peu de ménage s’impose pour un duel en bonne et due forme ! »

                      Dahlia concentra une importante quantité d’énergie le long de ses bras de métal, desquels jaillirent quatre croissants de Lune incandescent. Seulement quatre ? Non, multiplié par dix ! Cherchez donc lesquels craindre. Les croissants sillonnèrent le cercle formé par les Val’ka, dans tous les sens, sans qu’ils ne se doutent à ce premier jet qu’uniquement quatre d’entre eux étaient mortellement dangereux. Là était son signal, les guerriers défaisaient leur formation, tâchant d’éviter les attaques multiples. Trois périrent, coupés en deux, proprement. L’équipe Tiger fit son entrée discrètement, profitant de la pagaille et se dirigeant vers un premier groupe d’esclaves.

                      Takald observait la cohue d’un air grave avant d’afficher un sourire suffisant, nullement impressionné par l’indomptable.

                      « J’ai été grandement diverti, mais pour t'être permise de revenir sur mes terres, ce sont deux mille Val’ka qui s'abbateront sur toi. Et puisque tu viens à moi par le nombre, tu devras verser le sang pour ne serait-ce qu’oser prétendre  m’affronter. »

                      Sur ces mots, et esquivant avec une habilité étonnante l’un des rayons sur sa trajectoire, le chef quitta l’arène, s’engouffrant dans les entrailles de la montagne. Pour obtenir vengeance, Geleerde et Katarina devront encore braver quelques combats.

                      Une hache à la taille démesurée vola dans la direction de la Dahlia, cette dernière l’attrapa au vol, la relançant sur son propriétaire avec un petit cadeau bonus, chauffée à blanc et tournoyant à une vitesse impressionnante. La supercherie ne tenait plus depuis quelques instants, cinq clones étaient défaits.  Alors les guerriers s’étaient mit à attaquer les clones. La sous-fifre d’Anubis quitta son perchoir, se déplaçant tel un éclaire aux quatre coin de l’arène, s’ils pensaient qu’elle ne faisait qu’attendre le bon angle d’attaque, ils ne voyaient pas les chaînes de certains de leurs esclaves fondre sous la chaleur de ses lasers.

                      Sauf deux, qui l’attendaient au tournant. Alors qu’elle stoppait sa course pour accomplir sa tâche, Dahlia fut éjectée contre la paroi de l’arène, une puissance phénoménale contre laquelle elle ne devait la survit qu’à l’armure qui la protégeait. Les deux équipes en renfort se firent repérer bien évidemment, mais avaient pu sauver quelques petits groupes, bien que beaucoup demeuraient encore dans l’arène. Des Val’Ka les pris en chasse alors qu’ils s’éloignaient du colisée. Le golem de glace envoyé par Nashar s’avérait être un atout de choix, tant qu’il ne visait pas un pauvre esclave.

                      Les adversaires de la brune l’attrapèrent par chacun de ses bras et la jetèrent plus au centre de l’arène. La jeune femme se releva lentement pour leur faire face, deux dans le dos aussi, ça sentait mauvais.

                      « Quatre rien que pour moi, trop d’honneur ! Où est passée le vôtre ? » Lâche-t-elle d’un ton cynique.

                      « Toi et tes fourberies, n’en méritez aucun ! » Cracha l’un des Val’Ka.

                      Dahlia posa la main sur sa poitrine d’acier, feignant l’offense dans une moue blessée.

                      « Eh bien j’annonce sans fourberie... Une éclaircie aveuglante ! »

                      Avertissement qui allait clairement à ses alliés, qu’ils se servent de leur HOPEWatch pour protéger leurs yeux, car le nombre d’ennemis était assez conséquent et qu’on ne pouvait prendre des guerriers furax à la légère. Dahlia joint ses mains en un triangle au-dessus de sa tête, et un flash lumineux baigna l’arène d’une lumière vive difficilement supportable pour la rétine. C’était maintenant ou jamais.



                      Sauvetage KATAstrophique 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      SAUVETAGE KATASTROPHIQUE

                      feat.Katarina, Dahlia, Gel', Nash' & Jason



                      Plus le temps passait, plus une sorte de mauvais pressentiment envahissait lentement mais sûrement le Corbeau. Son sombre instinct lui murmurait à l'oreille que les choses ne se passaient pas bien, et que ça ne ferait que se dégrader au fil des minutes ! Que son seul espoir de réussir sa mission sans trop de casse, c'était de tirer à travers le crâne de cette servante qui venait de lui boucher la vue, et de l'empêcher de tirer.
                      Il n'avait pas envie de faire ça, mais il savait aussi la menace que ce type, ce Takald, pouvait représenter s'il le laissait filer. Un rapide calcul lui permit de déterminer aisément que le calibre de ses balles était largement suffisant pour traverser plusieurs crânes. Il avait choisi des balles perforantes, et il s'agissait d'un calibre lourd, largement suffisant donc, pour ce type de tour de force...

                      Lentement, Jason sentit son coeur battre plus vite et sa respiration s'emballer tandis qu'il se forçait à contrôler son souffle et son calme, tout en glissant à nouveau son oeil dans le viseur. Il n'y avait pas de bien ou de mal... Il devait accomplir sa mission, un point c'est tout... Il était désolé pour elle, mais il n'avait pas le choix...
                      Son doigt se posa sur la gachette tandis que la tête de la jeune servante se retrouvait en plein milieu de son viseur, et qu'il se préparait à nouveau à tirer.

                      Mais brusquement, un autre évènement mit fin à son geste. La servante se décala brusquement et le leader se leva. Rock était trop loin pour entendre ce qu'il disait, mais il s'avança jusqu'à l'estrade, et...
                      De par sa gestuelle, Ashfield eut soudain un très mauvais pressentiment qui lui fit rater le coach, et la dernière possibilité pourtant en or qu'il avait de lui coller une balle en pleine tête. Il déplaça son viseur vers l'arène où il aperçut les deux combattants au sol, et revint vers Takald. Il plissa alors les yeux, comprenant aussitôt ce qui se passait. Il ne pouvait plus faire qu'une seule chose, à présent: espérer que Dahlia et les autres n'étaient pas loin et abattre Takald !

                      Mais alors qu'il se recentrait une nouvelle fois vers le chef Val'ka, il eut l'impression que sa vision était... floue... machinalement, il essuya son viseur avant de constater que cela n'avait rien changé. Pire encore, sa vision diminuait de plus en plus ! Il leva alors les yeux de son arme, et se rendit compte que les conditions météo changeaient depuis plusieurs minutes, mais qu'il était si absorbé par sa cible qu'il n'avait rien vu jusqu'ici.
                      - Nashar ! Tu fais vraiment chier, putain... Murmura t'il entre ses dents, comprenant aussitôt que le début de blizzard qui s'était levé ne pouvait avoir pour origine que le bleuté.

                      Dans un dernier réflexe, Jason utilisa son viseur pour observer où se dirigeait sa cible, et se rendit compte qu'il se dirigeait dans la montagne. Mais alors... ? Peut être qu'en progressant à travers les galeries intérieures, il pourrait se frayer un chemin ? Surtout si Dahlia et les autres foutaient le bordel à l'extérieur ? Ca valait le coup d'essayer !
                      Aussitôt, le brun accrocha son fusil à longue portée en bandoulière dans son dos et fit volte face pour pénétrer dans la montagne. Là, il sauta en contrebas, une dizaine de mètres plus bas, dans un couloir intérieur éclairé par des torches.

                      Rock avait un peu reconnu le terrain en venant, mais tout ce qu'il savait, c'était que les galeries souterraines faisaient grosso modo le tour de l'arène sous la montagne. C'était la raison pour laquelle il espérait pouvoir rattraper Takald.
                      Au loin, des bruits de combats étouffés parvenaient à l'ouïe aiguisée du Traqueur qui se mit à courir à toute vitesse à travers les galeries souterraines avant de s'immobiliser brusquement face à deux Val'Ka armés d'épées à deux mains faisant presque la taille de Jason.
                      - Qu'est ce que tu fais ici, toi ?! Beugla le premier en pointant un doigt accusateur sur le brun.

                      Sans attendre de réponse, le second se mit à courir vers l'agent tout en levant son arme. Rock dégaina alors son Dominator, et la voix de l'arme se fit entendre tandis qu'elle se déployait à pleine puissance. Jason déversa alors un faisceau d'énergie qui balaya l'assaillant jusqu'à ce qu'il percute violemment la paroi rocheuse, avant de retomber mollement et en plusieurs morceaux sur le sol.
                      - J'ai pas le temps pour ces conneries ! Se contenta de rétorquer le Corbeau avant de pointer son arme vers le Val'ka survivant, désormais hésitant devant une telle puissance de feu.



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Katarina sin miedo
                      groupe


                      Une lueur  
                      un produit de douche, un pervers, une victime et... Dahlia Sauvetage KATAstrophique 421235027





                      Tu as mal, autant au coeur, qu'au corps... tout tes membres ont finit par abandonner. Ils savent que ton heure est venue. Allongée au sol, les yeux mi-clos tu as cessé de bouger, sentant doucement les éléments s'acharner sur toi. Mélanie qui cris ton nom, la sentence sonore de Takald, les garde qui approchent, le froid qui s'intensifie jusqu'à devenir tempétueux. Tu ressens son vent à travers ta peau... combien de temps te restera-t-il avant d'enfin rejoindre tes parents ? Tu songes à eux, heureuse finalement de quitter toute cette merde, et de les rejoindre... vous vivrez ensemble, épanoui... loin de tout...

                      C'est ce que tu penses, alors que tu entends soudainement deux cri de gémissements et une voix tonitruante. Elle tranche avec tout le brouahaha alentour, elle est près de toi... et elle t'est familière. Doucement, ton esprit revient à la réalité. À qui appartient cette voix ? Pourquoi le coup ne vient pas ? Tu tournes péniblement ta tête dans la direction d'où devrait arriver les deux bourreaux. Tu y aperçois quelqu'un qui te tourne le dos... l'air svelte, la position assurée, de longs cheveux noir... une allure presque féline... c'est une fille... oui... tu l'as déjà vu... que fait-elle ici... tu l'entends défier Takald... et petit à petit la mémoire te revient...

                      Ge...geleerde...

                      Oui... c'était elle... après la fatigue, tu ressens de la honte... non... il ne fallait pas qu'elle voit ça... ton état... tout ce que tu as fait pendant ces huit dernier mois... tu n'es pas comme ça... toutes ces vies que tu as prises... comment as-tu osé ?? Tu n'oses même pas te relever... ton lavage de cerveau semble s'estomper... tu commence à te rendre compte de tes actes... non... tu ne mérites pas de vivre... tu préfères laisser le froid avoir raison de toi... c'est ta punition...

                      Katarina !! entends-tu claquer dans l'air.

                      Quelqu'un court vers toi... ils sont deux... tu ne réagis pas... non ne venez pas... tu dois en finir... tu évites leur regards... mais ils ne te laissent pas le choix. Tu sens bientôt quatre bras te soulever par les épaules et te traîner vers la sortie de l'arène. Tu fixes le sol en te laissant faire... tu ne peux pas faire autrement de toute manière... mais tu ne sais pas vraiment pourquoi ils font tout ça... tout ces efforts pour rien... Tu as envie de pleurer... mais ton oeil reste vide... Après de longs efforts, tes deux porteurs t'appuie à l'extérieur contre une des parois du bâtiment, et tu entends Mélanie se réjouir.

                      Katarina, tu es vivante, grâce à dieux, et ça y est, tu es libre... quelqu'un a fondu nos chaînes, c'est notre chance !

                      Tu la regarde dévastée... libre... non jamais... tu auras toujours ces morts sur la conscience... elle finit par t'enlacer, au comble de la joie, et cela te fait un drôle d'effet... de la chaleur... après tout ce froid et cette peur... quelques larmes coulent sur tes joues. Cela te procure un tel bien, tu ne l'as pas ressenti depuis si longtemps. Faiblement, tu entoures son corps de tes mains et pose ta tête sur mon épaule. Ton coeur semble se soulager. Mais pas entièrement, ces morts pèsent encore sur ton âme.

                      Mélanie... tu t'en es sortie... je suis si contente... va en paix... vit ta vie... et laisse-moi... je ne mérite plus de liberté... j'ai trop tué...

                      Ta réponse la surprend. Elle réagit du tac au tac.

                      T'es pas sérieuse là ? Ce n'est pas de ta faute tout ça, c'est la faute de cette tribu infecte, tu n'avais pas le choix... allez, bats-toi !

                      Tu ne réponds rien, et détourne le regard... façon de dire que tu restais sur ma position. Alors celle-ci s'agenouille devant toi et te tend la main.

                      Katarina, on s'est fait une promesse toutes les deux tu te souviens ? On entre ensemble ici, à quelques jours près, on en sortira ensemble. Il est temps de la tenir à présent. Serre ma main et honore ta promesse, je t'en pris ! Je m'en voudrai de te laisser en arrière !

                      Cette promesse... oui tu t'en souviens... elle a été faite quelques semaines après que tu soies arrivée. Tu lui a accordé de moins en moins d'espoir au fil des mois, et voilà qu'elle rejaillit de plus belle aujourd'hui... as-tu enfin l'opportunité de la voir se réaliser ? Ton âme de guerrière semble revivre un peu en toi. Tu ne peux plus courir... mais tu es encore en vie... un sourire se dessine progressivement sur tes lèvres... tu attrapes la main de ton amie...

                      Merci Mélanie...

                      Merci de t'avoir remis l'esprit en place... sans elle, tu te serais laissée mourir...

                      Juste après ce pacte, des hommes armés débarquent près de vous. Instinctivement, homme qui avait accompagné Mélanie se précipite sur l'un d'eux et essaye de le combattre. Mais l'assaillit, pare et se dépêche de répliquer.

                      Non attendez ! Nous sommes de l'équipe de sauvetage, chargée de libérer Katarina sin miedo et les autres esclaves de cette tribu !

                      Ka... Katarina sin miedo ?

                      Il se tourne vers toi. C'est bien ton nom complet, tu le signifie d'un hochement de tête. Tu reconnais leur montre sur leur poignet. L'un des deux envoyés, voyant que ton sauveur te regardait, te pose.

                      Est-ce vous Mlle Sin miedo ?

                      Oui... et ces deux personnes sont aussi esclaves...

                      Venez, on va vous escorter dans un endroit sûr !

                      Ils viennent pour te porter, ce à quoi réplique Mélanie  

                      Il faut qu'on passe par le village !

                      C'est un détour trop dangereux, nous...

                      S'il-vous plaît... nos armes sont là-bas... et... mon sabre a une grande valeur pour moi...

                      Les deux officiers se regardent... puis finissent par céder.

                      Ok, je vous laisse la porter, on vous protégera. Jeune fille, guidez-nous vers vos effets personnels.

                      Ainsi fut fait. Soutenue par Mélanie et l'autre ex-esclave, tu te diriges avec toute ta troupe... vers la maison de Takald...


                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas