REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Obsession et désagréments

                      Partagez
                      vava
                      Ithoutha
                      groupe
                      « Des pellicules photovoltaïque ? Vous êtes dans le Suram ici, mam’zelle … Des membres robotique, ca tombe du ciel en entier. Des moteurs aussi. Ça, ça a pas beaucoup plus d’utilité que de faire des trucs rigolos pour les gens de là-haut. Vous ne trouverez pas ça à Taelyeth. »

                      Ithoutha roulait des yeux à cette annonce. Des pellicules photovoltaïque, mais c’était la base de la base ! C’était des trucs qu’on trouvait dans des télévisions, dans son monde ! Elle savait où elle était mais tout de même !
                      Elle se prenait la tête d’exaspération alors qu’elle était « assise » à un petit comptoir, sur une structure flottante au milieu du « lac » de Taelyeth. C’était uniquement des eaux usagées mais en si grande quantité, cela restait un lac à ses yeux. Les bâtiments qui n’étaient pas ancrées sur les fonds de cette terre désolée et irradiées flottaient tels des bateau improvisé, d’où les quelques mouvements du plancher et les grincements ici et là. Elle se retrouvait dans une agglomération de cahute  empilées les unes sur les autres qui finirent par créer cette énorme chaloupe au milieu des autres bâtiments qui cimentaient la ville.

                      C’était là qu’elle était sensée trouver son bonheur, le matos de finition pour son plan, et pourtant la voila qui butte sur l’élément qu’elle croyait être le plus simple à trouver. Finalement, elle aura sans doute besoin de se frayer un chemin vers les hautes villes plus tôt que prévue. Mais au lieu d’exploser d’indignation, elle se plaqua les cheveux vers l’arrière de la tête et joignit ses mains sur le comptoir devant elle, offrant à l’homme qui avait plus de prothèses que de chair devant elle un sourire crispé.

                      « Vous savez que c’est le genre de chose qu’on retrouve dans les panneaux solaires, non ? D’où vous tirez votre (PUTAIN ) de courant sur ce foutu cailloux si vous exploiter pas la seule chose qui fonctionne bien sur votre(FOUTUE)  planète ?! »

                      L’homme sembla indifférent à son énervement sourd, haussant les épaules. « Tout est à l’hydraulique ici, mam’zelle. »

                      Un veine commença à pulser sur le coté de sa tête, son sourire encore large mais à deux doigts de lui faire faire grincer les dents. « C’est … Un … Lac … Fermé ! Comment vous pouvez utiliser le courant de l’eau s’il n’y en a … Tsk, peu importe ! »

                      L’instant d’après, elle sortie de la cahute pour se retrouver sur la plateforme ronde autour des bâtiments qui servait de trottoir à cette petite île. Elle siffla Nine, son androïde, qui attendait dehors en jouant avec une petite créature qui devait, un jour, être un chien avant de se voir octroyer quelques membres supplémentaire … Elle aurait pu décapiter l’homme avec qui elle avait essayé de négocier à mains nues mais même elle ne voulait pas s’attirer les foudres de toute la ville alors qu’elle avait encore si peu de puissance de feu. Elle pesta un peu dans la direction de sa création en emboitant le pas, ses tentacules se mouvant d’une façon incompréhensible pour les nom-observateurs afin de la faire avancer.

                      « On a assez perdu de temps ici. Ces ploucs savent même pas c’est quoi l’énergie solaire, saloperie … ! Tient, là, c’est la plus grande plateforme de la ville, il y a bien QUELQU’UN qui aura de la pellicule pour moi, là dedans ! »

                      « I-Ils n'utilisent peut-être pas le solaire, ici ?... »

                      « Ouai, l'autre plouc a dit "Hydraulique". C'est sensé être Solarii ici, tout de même ! Ils font des robots ! »

                      « Peut-être que ... Ils n'ont pas la même technologie que par chez nous ? Peut-être qu'ils ont trouvé le solaire sans le photovoltaïque ? »

                      « Tss, la ferme, Nine. Dépêche toi au lieu de débattre sur les technologies barbares ! »

                      Après que la pauvre Nine ne s'est repliée sur elle-même avec ces mots cinglants, les deux errants empruntèrent les divers ponts pour se diriger vers ce pilier central de la ville. Un énorme bâtiment, aussi grand qu’un palace sans doute, aux décorations et à l’architecture rappelant l’esthétique asiatique qui devait sans doute abriter un énorme marché et bien d’autres « entreprises ». Le chemin menant à l’intérieur était déjà bombé de monde, diverses étalages de chaque cotés des « rues » proposant réellement de tout et de n’importe quoi. Des poissons, aussi frais que l’eau corrodée du site pouvait offrir, des épices, des denrées de fortune, tout autant que des ateliers, des vendeurs de ferrailles, des fourneaux et autres types de forgerons …  De grands escaliers menaient aux étages supérieurs où les choses de plus en plus luxueuses étaient entreposées, où les plus riches installés leur étales et vivaient. Les mêmes escaliers les dirigeaient également dans les tréfonds des bâtiments, sous le niveau de l’eau. Elle ne serait pas étonnée que cela conduise à un sous-sol en dessous du fond de l’eau également, et qu’on pourrait y trouver plus de drogue que même les plus riches puissent acheter sur toute une vie ainsi que des arênes cacher de gladiateur pour les fous qui n’ont pour seule détente que de parier et de s’extasier sur des égorgement publique.

                      Franchement, la créature se disait qu’elle pourrait trouver ce qu’elle a besoin tout aussi bien en haut qu’en bas alors il n’y avait pas d’intérêt à hésiter, se mettant à marcher au rez-de-chaussée avant de se diriger dans les profondeurs. Après-tout, elle n’était pas la pire ici, certaines personnes ayant gravement muté à cause des radiations de la surface de Solarii, mais elle n’avait pas la gueule d’une diva qui se baignait dans le luxe des bidonvilles supérieur non-plus … Et elle se disait qu’elle pourrait explorer le bas plus facilement que le haut.

                      « Quand j’y pense, c’est dingue à quel point cet endroit ressemble à Souhei … » Commenta la scientifique sans trop réfléchir alors qu’elle devait presque bousculer des gens pour arriver aux niveaux inférieur.

                      « Souhei ? » L’androïde sembla confus.

                      « Ah, oui. Vrai que t’as vécu, genre, 10 secondes dans notre monde. Les bâtiments avaient la même gueule qu’ici, même si … ça sentait un peu meilleur qu’ici, je peux pas le nier, Heehee … Je me souviens plus, je t’ai donné le sens de l’odorat ? … Nine ? »

                      Mais quand elle se retourna, Nine n’était plus là, engloutie par la foule. La mutante plissa les yeux et se mit à scruter les alentours avec méfiance et agacement, ne tardant pas à montrer les crocs. Elle était déjà énervée aujourd’hui, entourée d’incompétents et de tout ses ploucs de Solarkiens qui adoraient la dévisager.

                      « Nine ?! Putain d’androïde, elle va me rendre plus folle que je ne le suis ! NINE !?! » Elle se mit à crier au dessus de la foule, se fichant bien d’attirer les regards sur le coup.

                      Une nouvelle inquiétude s’immisça dans son esprit. Elle avait besoin d’elle pour voyager mais elle n’avait pas de valeur que pour elle. Nine était un bijou de technologie incomparable alors pour les Solarkiens, elle était l’arche d’abondance sur patte ! Cet être artificiel est fort, dévastateur, mais si quelqu’un arrive à la maitriser, elle finira en pièce détachées. Cela ne serait pas si grave si elle n’avait plus de labo pour bien la reconstruire.
                      Furieuse, elle se mit à pousser sans considération le monde autour d’elle, provoquant des cris et des insultes ici et là.

                      « Dégagez ! NINE ?! T’es où, bordel ?! »


                      Obsession et désagréments Ithouthasigna

                      (Thanks Neeko ♥️)

                      vava
                      Jason
                      groupe

                      OBSESSION ET DÉSAGRÉMENTS

                      feat.Ithoutha & Jason



                      - Combien de présences humaines, à l'intérieur ? Demanda le Traqueur au policier qui scannait le bâtiment dans lequel sa cible prioritaire avait pénétré quelques minutes plus tôt.
                      - Onze... Non, Douze ! Rectifia aussitôt le jeune homme en repérant un douzième corps sur son scanner.
                      Le brun plissa les yeux, cigarette à la bouche, réfléchissant quelques instants sur la démarche à adopter.

                      C'est alors que l'officier supérieur du policier de Solarii se rapprocha de Jason, visiblement contrarié. Il pointa son index sur le torse de Rock, qui eut un très léger mouvement de recul, sachant très bien à quoi s'attendre juste après. Ce qui ne manqua pas:
                      - Cette planque est à moi ! C'est un repère de trafiquants que nous surveillons depuis des mois ! Nous avons investi cet chambre d'hôtel de l'autre côté de la rue exprès pour pouvoir les surveiller, le tout sans nous être faits repérer ! Il est hors de question que je vous abandonne cette affaire, agent ! Peu importe que ce soit pour les Jewelers ou pour vos anciens potes de HOPE, ou ce qu'il en reste ! Cette planque est sous MON autorité ! Vous êtes sur Solarii, ici ! C'est clair ?!

                      Jason eut un léger sourire cynique, avant de répondre d'une voix détendue:
                      - Relax, l'ami... Vos trafiquants ne m'intéressent pas... Je veux simplement Kauffman, le gars qui est rentré à l'intérieur, il y a quelques minutes, expliqua t'il en écartant les bras. C'est un mage noir fugitif d'Akerys. Je ne sais pas ce qu'il est venu faire sur Solarii, mais de toute évidence, il a des contacts avec vos types... De deux choses l'une: soit vous me laissez l'attraper pendant qu'on sait où il se situe, soit vous prenez le risque que je le perde de vue et que la magie noire devienne une nouvelle mode criminelle sur Taelyeth. Choisissez ! Mais choisissez vite... Conclut le brun en fixant l'officier de police sans broncher.

                      L'homme hésita tout en jaugeant le Corbeau, avant de serrer les mâchoires, puis il se tourna vers son jeune adjoint:
                      - Que se passe t'il à l'intérieur de la planque, en face ?
                      - On dirait qu'ils négocient quelque chose autour d'une table... Difficile d'être plus précis avec un scanner thermique...
                      - Intervenez maintenant ! Lança le brun avec conviction. S'il nous échappe, ce sera un Enfer...

                      L'officier échangea un regard avec plusieurs autres de ses adjoints, ayant visiblement du mal à foutre à la poubelle plusieurs mois de filature pour remonter d'autres planques via celle ci.
                      - Entendu, le Jeweler ! On va y aller... A tous les hommes, déployez-vous autour de la planque ! On va l'investir !



                      Douze minutes plus tard, sur le toit de la planque...

                      Accompagné de trois membres de la police de Solarii, le brun avait discrètement rejoint le toit d'en face, et s'apprêtait à briser les vitres du toit afin de donner l'assaut par ici, tandis que d'autres équipes attaqueraient par les trois issues existant menant au bâtiment. Mais alors que l'équipe allait lancer l'attaque, et plus par réflexe qu'autre chose, le Corbeau joignit le jeune Bruce via sa holovisière:
                      - Bruce ? Redonne moi leur nombre...
                      - hm... Onze hommes...

                      Le brun s'immobilisa brusquement sur le toit, avant de se tourner vers le bâtiment d'en face, en direction du jeune Bruce:
                      - Onze ? Je croyais qu'ils étaient douze ?
                      Après un léger silence, Ashfield reprit à nouveau la parole, visiblement inquiet:
                      - Bruce ? Réponds !
                      - Oui, oui, je suis toujours là !
                      - Eh bien ?! Onze ou douze ?!
                      - Non... Non, ils... Ils ne sont plus que onze...
                      - Tu es en train de me dire que le douzième a disparu, c'est ça ?!
                      - C'est ça... Confirma l'adjoint d'une voix faible.

                      Jason pesta avant de joindre l'officier commandant:
                      - Feng ?! Donnez l'assaut immédiatement ! Je crois que ma cible a réussi à s'enfuir !
                      - Quoi ?! C'est impossible, voyons... Le bâtiment est entièrement en...
                      - Faites c'que j'dis !! Trancha Jason d'un ton sans réplique.

                      Aussitôt, l'officier ordonna la prise du bâtiment et tous les hommes pénétrèrent les lieux sans se faire prier tandis que de son côté, Rock entrait par le toit en brisant les vitres. Le spectacle qui s'offrit alors à leurs yeux laissa tous les représentants de l'ordre sans voix: les onze occupants des lieux étaient en fait déjà morts et contrôlés par une sorte de magie noire les maintenant dans une sorte de stase. Une bulle de magie étrange présente dans les lieux, et maintenant les corps en état de zombies encore chauds, donnant ainsi le change au scanner thermique de la police. Dès que Jason vit que la pièce était pleine de magie, il comprit:
                      - SORTEZ D'ICI ! Hurla t'il en se précipitant vers la sortie la plus proche en emmenant avec lui les agents qui étaient sur sa route.

                      Il se jeta à terre, juste à temps avant que la petite maison en bois n'explose, en emportant avec elle trois policiers qui n'avaient pas encore eu le temps de sortir de là. Le Traqueur se redressa, et repéra un peu plus loin dans la foule un visage goguenard qui observait la scène avec un plaisir non dissimulé. Un visage qu'il aurait reconnu n'importe où en cet instant ! C'était sa cible ! C'était Kauffman ! Et il l'avait bien eu ! Il l'avait repéré depuis le début tandis qu'il le suivait depuis Akerys jusque sur Solarii, et s'était servi de lui pour éliminer des flics, une de ses passions favorites, au vu de l'expression sadique qui habitait son visage à l'heure actuelle.
                      - Espèce de salopard ! Murmura Rock en se relevant et en se lançant à sa poursuite.


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Ithoutha
                      groupe
                      Il y avait une chose étrange chez Nine depuis toujours, une anomalie que Ithoutha n’a jamais compris et qu’elle n’a jamais su corrigé, puisque lorsqu’elle eut finit de créer l’androïde, elle fut téléportée ici. Et sans laboratoire pour arranger les choses … C’était que tant qu’Ithoutha lui donnait les ordres, comme convenu, Nine était une furie sur le champ de batail mais sans ordre de sa part ? Elle étai tune gamine confuse et ça ne l’étonnerait pas qu’on l’ai kidnappé et que parce qu’elle ne lui a pas donné l’ordre de se défendre, elle se laisse emportée comme une enfant apeurée ! Maudite intelligence artificielle, à quoi cela sert d’avoir programmé tant de réactions si c’est pour, au final, être aussi réactif qu’un légume ?!

                      C’est donc toujours avec une certaine rage que la créature se frayait un chemin à travers la foule, attirant beaucoup d’attention et jetant bien des gens à terre de par sa force insoupçonnée et ses nombreux tentacules. Lorsque finalement, en revenant au rez-de-chaussée de cet immense bâtiment flottant, elle vit sa création tituber un peu vers l’entrée, visiblement confuse. Et bien entendu, elle ne put s’empêcher de hurler.

                      « NINE ?! Tu fous quoi, bordel ?! Ne me quitte pas comme ça ! »

                      En se retournant pour suivre la voix de sa créatrice, elle ne vit pas un homme arriver dans son dos, courant à toute vitesse comme s’il avait le diable aux fesses. La scientifique n’aurait pas fait attention à lui s’il n’avait pas violement pousser l’androïde hors de son chemin avec une telle violence qu’elle tomba … Non pas au sol mais dans l’eau poisseuse, la sortie du batiment se trouvant hors de l’eau.

                      Elle n’allait clairement pas en pâtir, Nine était isolée de ce coté là mais cela tiqua tellement sa créatrice, bien entendue … Sans réfléchir, ses yeux de saphir rétrécissant d’une expression meurtrière, elle se mit sur le chemin de cet idiot qui n’avait pas arrêté sa course, lui gueulant dessus plus pour sa propre satisfaction que pour intimider qui que se soit.

                      « Bienvenu chez Ithoutha ! Que puis-je vous servir aujourd’hui ?! Une grosse raclée ?! » L’homme devant elle prévoyait sans doute de simplement la contourner, n’ayant sans doute même pas compris ce qu’elle avait dit au dessus de tout le brouhaha du marcher à coté d’eux. Encore une fois, ce n’était que pour sa propre satisfaction. Elle n’utilisa même pas ses tentacules, étendant simplement un bras unique pour lui offrir le lariat de sa vie. « LE CLIENT EST ROI ! »

                      Sans l’avoir calculé, l’homme se reçu le bras de la créature en travers de la gorge, lui coupant le souffle et faisant partir de bas de son corps dans les airs, tellement son élan et la force brute d’Ithoutha étaient entré en collision avec violence. L’homme voltigea dans les airs sur un bon mètre ou deux derrière la pieuvre, finissant par se fracassé sur le dos au sol. L’homme s’étouffa et réussit à peine à se redresser alors que Ithoutha se retournait vers lui avec son air menaçant, sadique. Visiblement, elle était prête à le marteler encore un peu, redressant ses tentacules au dessus de lui pour les abattre. Mais avant qu’elle puisse se passer les nerfs sur cette petite merde qui osa manquer de respect à sa création, l’homme leva simplement un doigt vers elle, un petit cercle magique tournant autour de celui-ci et tout aussi promptement, un fin rayon vint en sortir, traversant l’épaule de son agresseur qui, à sa grande surprise, réagit à peine. Il y avait simplement un trou dans sa blouse blanche et du sang commençant à la teinter de rouge. Bien entendu, cela l’arrêta dans son mouvement, regardant son épaule pour la bouger un peu, sentir la douleur qui la rendait d’autant plus vivante.

                      Elle pesta simplement entre ses crocs, toujours souriante. « Tss … Putain de mage … »

                      Mais au lieu d’attendre la suite, le mage claqua des doigts « Hmf ! … J’ai … Pas le temps pour ses conneries ! » Et alors qu’Ithoutha se massait l’épaule et faisait craquer ses os, peut-être brisé, en levant son bras et en le faisant tourner sans broncher … Une étrange bulle magique se forma autour d’elle et de ses tentacules, la figeant sur place ou … Plutôt … La mettant sous un ralentis si sévère que la voir descendre lentement ses tentacules sur l’homme qui se releva à vitesse normale était presque ridicule.

                      Sans un mot de plus, celui-ci voulait partir à nouveau alors que seul les yeux et l’esprit d’Ithoutha n’était pas au ralentit, son sourire sadique se transformant lentement en rage folle. Qu’est-ce qu’elle détestait les tours à deux balles des mages ! Maintenant, elle croyait ne pouvoir compter plus que sur Nine mais cette cruche sortait à peine de l’eau, presque lamentablement et encore une fois, elle ne pouvait pas espérer qu’elle fasse grand-chose quand elle n’a pas d’ordres … Et bien entendu, aucun plouc ne viendrait l’aider. Mais ce n’était pas comme si elle ne l’avait pas mérité, après avoir jeté des dizaines de personnes à terre en provoquant une légère panique sur son passage.


                      Obsession et désagréments Ithouthasigna

                      (Thanks Neeko ♥️)

                      vava
                      Jason
                      groupe

                      OBSESSION ET DÉSAGRÉMENTS

                      feat.Ithoutha & Jason



                      Le brun avait perdu de vue sa cible, mais il n'avait pas encore perdu sa trace pour autant ! Il suffisait de suivre la trace des gens jetés à terre sur son passage !

                      Sans hésiter, Rock se lança à sa poursuite, et rattrapa étrangement plus vite qu'il ne l'aurait pensé le fugitif. Il comprit alors très vite pourquoi: il s'était visiblement accroché avec une autochtone étrange. Mais celle-ci semblait contrariée, et n'était pas décidée à le laisser filer. Alors, le mage l'enferma dans une bulle de stase, avant de tenter de repartir.

                      C'est alors qu'un coup de feu retentit, et que la jambe gauche de Kauffman fut transpercée de part en part au niveau de la cuisse. Celui hurla de douleur avant de s'effondrer en roulant sur plusieurs mètres. L'instant d'après, Jason jaillissait des ombres, l'arme le long du corps, un sourire narquois sur le visage.
                      - Je regrette, Kauffman ! Mais tu n'iras pas plus loin !
                      Le temps de comprendre ce qui lui était arrivé, le mage se redressa, et fit volteface avant de reconnaître le regard de son agresseur:
                      - Toi ?!
                      Le brun s'approcha de lui, et braqua son Dominator sur son crâne:
                      - Hé, oui... Moi ! C'est terminé, Kauffman ! Les Jewelers te veulent mort !

                      Comprenant que s'il ne réagissait pas, son ultime moment était arrivé, le mage noir effectua soudain un mouvement de la main de bas en haut, et subitement, Jason décolla du sol. Il se retrouva propulsé à une dizaine de mètres presque instantanément tandis que son adversaire se relevait en serrant les dents.
                      - Ne fais pas ça, Kauffman ! Ca ne changera rien ! Tu ne fais que repousser l'inévitable ! Lui hurla alors Rock depuis les hauteurs.
                      Le mage noir leva alors les yeux vers Jason, visiblement amusé par la situation:
                      - Tu rêves, mon grand...
                      Il effectua le geste inverse de celui effectué quelques secondes plus tôt, et soudain, la gravité autour du Traqueur s'inversa à nouveau, le condamnant à aller s'écraser sur le béton.

                      Malheureusement pour le mage noir, Rock avait anticipé ce mouvement: il déploya son Dominator à puissance maximale dans les airs, et en approchant du sol, la voix féminine de l'arme se fit entendre: "Annihilation modo activated !"
                      Juste avant de s'écraser au sol le brun tira en visant Kauffman, ce qui eut deux effets: tout d'abord, le mage noir fut balayé par la puissance de l'arme et tué net. Et ensuite, le souffle de l'impact repoussa Jason en arrière, si bien qu'au lieu de s'écraser au sol, il fut repoussé plusieurs mètres en arrière. Il roula sur plusieurs mètres avant de s'immobiliser.

                      De son côté, Ithoutha fut libérée de sa stase à l'instant même où le mage noir avait été éliminé. De ce fait, elle avait pu assister à toute la scène de sa place de privilégiée...

                      Il lui fallut plusieurs secondes, mais Jason se redressa, et s'approcha d'un pas claudiquant jusqu'aux restes du corps de Kauffman qui avait été séparé en plusieurs morceaux par le puissant faisceau du Dominator. Il rengaina doucement son arme, et s'alluma une cigarette au dessus des restes du mage noir. Après quoi, il déploya sa holovisière, et:
                      - Feng ? C'est Ashfield. C'est bon. Kauffman n'est plus un problème. J'ai réglé la situation. Envoyez les nettoyeurs sur ma position, par contre. C'est un peu le bordel, ici...
                      A ces mots, il raccrocha et expira longuement sa fumée en fermant les yeux. Mission Accomplie !



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas