REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Wilmer Perrington - Le "Steam Razor" [DONE]

                      Partagez
                      vava
                      Steam Razor
                      groupe

                      Wilmer Perrington "le Steam Razor"

                      Admirez mon implacable puissance, vermines.

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Natif de Solarii

                      42

                      Masculin

                      Nim Row (Solarii)

                      HISTOIRE

                      Wilmer Perrington était un bien étrange personnage, fort respecté par une partie de la haute-société de Syelir pour ses connaissances majeures dans le domaine du transhumanisme ainsi que pour ses envolées philosophiques sur l'évolution de la population et l'expansion de la civilisation de Solarii qui promettait, selon lui, d'être grandiose. Il annonçait, sans en donner les véritables détails, un avenir radieux où leur peuple prendrait l'ascendant sur l'univers tout entier. Un rêveur pour certains, un fou pour d'autres, personne ne se risquait cependant à nier le génie du Professeur Perrington.

                      Il avait un rôle d'enseignant, d'ingénieur, d'inventeur. C'était un homme que peu avaient l'occasion de côtoyer au quotidien, un être très secret bien qu'il soit tout aussi habile avec les mots qu'avec les machines sur lesquelles il passait un temps incalculable à travailler. Cet acharnement à la tâche qui faisait sa renommée n'était pas moins mystérieux que le reste de sa personnalité mystique, car lui seul savait à quoi menaient les longues recherches qu'il effectuait dans l'ombre, bien à l'abri des regards indiscrets de ceux qui ne pouvaient comprendre à quel point son projet était révolutionnaire.

                      Bien que les améliorations du corps soient très en vogue, il y avait une sorte de limite naturelle qui s'imposait. Devait-on réellement sacrifier son humanité pour le bien de l'efficacité ? Cette question éthique faisait encore débat, mais le Professeur avait une opinion tout aussi méconnue que tranchée sur la question. Si l'évolution n'était pas parvenue à les pousser jusqu'à la perfection, c'était parce que les Créateurs originels avaient besoin d'un petit coup de pouce de la part de leurs Créations.

                      Assisté par une armada d'investisseurs et de relations, Wilmer Perrington était parvenu à contacter une branche des autorités militaires de Nim's Row, accédant à une audition particulière qui le mènerait, il l'espérait, à ce que l'on puisse lui allouer un budget plutôt extravagant afin de mener à bien sa quête extraordinaire. A la fois créateur et cobaye, il deviendrait la plus puissante arme vivante que Solarii ait connu tout en décuplant son intelligence, devant ainsi le palier suivant de l'évolution, voilà la promesse qu'il fit à l'Assemblée.

                      Une arme dotée de son génie, en constante évolution, capable de surpasser les prouesses de n'importe quel être par la toute-puissance de la technologie. Un hybride, davantage machine que chair, capable de se détacher de son enveloppe au point de transcender sa propre humanité. Par des procédés encore surréalistes, le scientifique pensait pouvoir suralimenter son propre cerveau, en améliorer le fonctionnement pour atteindre une inventivité et une intelligence encore jamais vue.

                      Parmi les représentants de l'Assemblée, certains le croyaient aliénés, mais tous étaient curieux de voir s'il disait vrai et le Professeur semblait si convaincu de son propre discours que la plupart se surprirent à douter. Était-il le génie qui permettrait à Solarii de dépasser un cap dans l'évolution ? Permettrait-il, en plus de la puissance martiale qu'il promettait d'obtenir, d'élever les scientifiques intellectuellement au point de leur permettre de découvrir comment sauver la forêt de Cevel ? On lui accorda tout et plus encore, du personnel à ne plus savoir quoi en faire et de l'équipement de pointe. Son seul frein était sa propre créativité, mais la logistique n'était en tout cas plus un problème dont il devait se soucier.

                      Les recherches s'accélérèrent, atteignant vite les premières phases de prototype d'implant permettant la fameuse augmentation des facultés intellectuelles. Les assistants, inquiets, y voyaient là une avancée majeure, mais redoutait les effets de cet appareil dont on ne pouvait mesurer ni l'impact, ni la puissance. Si le Professeur connaissait les machines sur le bout des doigts, il en était autrement de son propre cerveau. La compréhension des rouages de l'esprit, encore très floue, ne permettait pas de s'assurer des résultats d'une telle fusion.

                      Par impatience probablement, mais aussi du fait de son arrogance, le Professeur assura que cette création était une première porte vers leur futur et décida que la première opération serait menée sur lui-même. Personne au sein du laboratoire n'avait l'autorité requise pour l'arrêter, malgré leurs angoisses justifiées.

                      L'opération fut un franc succès, l'implant fut parfaitement assimilé par le corps de son porteur et on constatait chez le Professeur une nette augmentation de la productivité. Déjà très investi dans son travail, Perrington était devenu un véritable acharné, évoquant et résolvant des problèmes à une vitesse folle sans que ses assistants ne parviennent à le suivre. Les résultats étaient là, mais les craintes n'étaient pas écartées pour autant.
                      On constatait, malgré tout, un changement indescriptible chez le Professeur. Son esprit, bien que vif, n'était plus tout à fait le même. Outre ses raisonnements qui étaient parfois un peu trop avancés pour que quiconque puisse l'y accompagner et lui répondre, Wilmer qui n'était pourtant pas encore tout à fait antipathique devenait cependant de plus en plus étrange.

                      Il prenait encore moins de temps qu'à l'accoutumée pour expliquer ses raisonnements à ses collègues, se murant bien trop souvent dans un silence total dont il valait mieux ne pas essayer de le sortir sous peine de s'attirer ses foudres immédiates. Il ne communiquait plus ses trouvailles, avait cessé d'organiser des réunions pour planifier les travaux. En clair, il travaillait presque seul.

                      Le premier événement marquant fut sa seconde opération, aussi surréaliste que terrifiante. Un matin, ses assistants purent constater avec horreur que le Professeur, contre toute attente, s'était opéré lui-même. Aussi impensable que cela puisse sembler de prime abord, il s'était auto-administré une dose d’anesthésiant si lourde qu'il aurait dû tourner de l’œil, ou tout du moins être incapable de la moindre pensée cohérente.

                      Pourtant, il était parvenu à réaliser une chirurgie complète, extrêmement délicate de surcroît, et ce d'un seul bras. Pourquoi d'un seul bras ? Justement parce qu'il venait de remplacer le second par un appendice inhumain, un immonde enchevêtrement de pistons et de câbles qui fulminait en tout sens mais qui paraissait fonctionner à merveille. Un rire dément éclata dans le laboratoire de recherche et le professeur se lança dans une tirade qui se voulait glorifiante, mais qui n'eut pour effet que de terrifier ses collègues.

                      Face à cette incompréhension générale, il décida de tous les renvoyer et se mit à travailler seul. C'est cette isolation qui paracheva la destruction de son être et qui donna naissance au "Steam Razor", un titre qu'on lui accorda peu après ces changements. Quelques années plus tard, c'est une créature méconnaissable qui se présenta fièrement face à un conseil militaire, exhibant un corps géant et monstrueux qui fit blêmir toute l'Assemblée.

                      Malgré cet aspect répugnant, force était de constater qu'il avait tenu une partie de ses promesses. Il avait su pousser plus loin le transhumanisme, il s'était changé en une "race nouvelle". Il était néanmoins impensable de considérer qu'un tel monstre puisse être le prochain "palier" pour Solarii et ses citoyens. Il était au mieux, un pas hasardeux dans la bonne direction, mais rien qui ne puisse être présenté au grand public.

                      Il fut néanmoins remercié et incité à continuer ses recherches, ayant démontré à plusieurs reprises désormais qu'il était capable de beaucoup, bien qu'on s'inquiétait pour son intégrité physique et mentale ainsi que pour l'avenir de ses recherches. Satisfait du crédit qu'on lui accordait et toujours aussi avide de connaissance, le Steam Razor gratifia l'Assemblée d'une révérence qui donna à tous l'impression de voir une grue s'effondrer, puis il regagna son laboratoire sans un mot de plus.

                      Comme un signe des Créateurs, un miracle eut lieu sur le chemin du retour. Tandis que la bête retournait dans son antre de son pas claudiquant, elle fut subitement aveuglée par une lueur mystique. Levant instinctivement sa patte griffue pour protéger ses yeux -qui figuraient encore dans la liste de ses rares parties organiques- il tenta de comprendre la provenance de cette manifestation. Soudain, l'intensité lumineuse baissa d'un cran et, sans qu'il puisse comprendre comment ou pourquoi, il se retrouva avec une petite pierre curieuse au creux de la pince qui lui servait de main. Subjugué par cette apparition mystérieuse, le scientifique monstrueux perçut cette apparition comme une invitation divine à en découvrir davantage sur l'univers et ses secrets.

                      Il avait été choisi et il avait du travail.

                      Physique et Mental

                      Un monstre hideux pour certains, l'oeuvre d'une vie pour d'autres. Autrefois un respectable homme de science, le tortionnaire belliqueux à l'esprit fracturé qui porte l'étrange surnom de Steam Razor est aujourd'hui un mystère sur le plan humain, éthique et scientifique. Généralement camouflé sous une longue toge noire d'excellente facture ornée de dorures, la créature ne révèle d'elle-même qu'un visage partiellement humain, d'une pâleur cadavérique, dépourvu de toute pilosité et affublé d'un nombre angoissant de câbles, prothèses biomécaniques et autres systèmes obscurs qui s'actionnent, soupirent et crachent de la vapeur à chaque respiration de la bête.

                      Plutôt que l'image, c'est d'ailleurs le son qui caractérise le Steam Razor. Lorsqu'il approche, c'est un souffle lourd et inhumain que l'on entend, souvent accompagnés de gémissements d'acier qui se dilate et se contracte au rythme de pas mécanisés. Cette silhouette voûtée, trop imposante pour être celle d'un homme, se déplace bruyamment, à vitesse de trottinement, donnant à ceux qui se tiennent sur sa route l'impression curieuse de se trouver devant une locomotive prête à les balayer avec la froideur impitoyable que l'on ne connaît qu'aux machines.

                      Sous ses airs de bête de foire, le monstre possède l'esprit fin et affûté de l'homme de lettres, le tout habillé d'une verve d'orateur, bien qu'il ne s'encombre de politesses et de pirouettes linguistiques que lorsqu'il s'y sent totalement contraint, chose bien rare car peu sont assez élevés dans la société pour se permettre de le pousser à mettre genou à terre. Le côtoyer n'est généralement pas un plaisir mais une obligation et le cercle d'amis du Steam Razor se fait de plus en plus restreint. Imbu de lui-même à un degré impensable, il n'adore que la a découverte et ne pense qu'à satisfaire sa curiosité scientifique, une faim de savoir insatiable qui le pousse à tous les vices. Les augmentations ayant transformé Wilmer n'ont pas eu pour seul effet d'altérer son corps, mais aussi son intégrité psychique. On dit souvent qu'à force d'améliorations et de modifications, il ne serait plus tout à fait le même et que sa psyché profonde avait fini par fusionner avec les machines qu'abritent son corps distordu. C'est cette mentalité d'insecte et son obsession inconditionnelle pour l'évolution de sa race qui fait de lui le monstre qu'il est devenu.

                      Ce corps qui fait tant parler n'en est d'ailleurs plus un, il tient désormais davantage d'une vaisseau de guerre rapiécé, un prototype complexe et inachevé qui fait peur à voir. Une fois débarrassé de sa fameuse toge, l'infâme cyborg se dresse et exhibe alors un corps gigantesque avoisinant les trois mètres de long, entièrement mécanisé, n'ayant d'humain qu'une poignée d'organes tenus en place par des cuves blindées, elles-même dissimulées sous des couches épaisses de protection. C'est une oeuvre imposante et terrifiante, fleuron d'une technologie en plein développement et dont la silhouette absurde n'est pas sans rappeler celle d'une mante religieuse aux proportions surréalistes. Ses bras ont laissé place à de longues tiges comportant bien trop d'articulations, actionnées par des muscles artificielles et des circuits en pagaille, se terminant en des pinces aiguisées dont le cliquetis sinistre glace le sang. Ses jambes à l'allure reptilienne, immenses, lui permettent de surplomber aisément n'importe quel individu et sa colonne vertébrale artificielle permet à son corps immonde de se tordre en tout sens, rappelant les mouvements erratiques et brutaux d'un scolopendre prêt à mordre.

                      Fierté d'un monde que peu peuvent comprendre, il sera peut-être pour vous le plus fidèle allié de votre quête vers le savoir absolu mais il pourrait également devenir le plus grand fléau qu'il vous soit donné d'affronter.

                      Pouvoirs et Capacités

                      Ce corps de cauchemar s'accompagne évidemment d'un armement de pointe, aussi varié que dangereux. Chaque partie du squelette informe du Steam Razor abrite en son sein des outils de destruction. Lames, scies, lance-flammes et autres mécanismes projeteurs d'aiguille ou de gaz, le monstre possède tout un attirail défensif et offensif lui permettant de venir à bout des menaces qui se dressent sur son chemin. Sur le terrain, c'est surtout l'inventivité de Wilmer qui lui permet de briller au combat. Ainsi, il a pour habitude de fusionner les attributs meurtriers de ses outils pour surprendre et vaincre ses adversaires avec une efficacité écrasante. Notamment doté d'une force extraordinaire de par ses augmentations cybernétiques, ses capacités en combat au corps-à-corps sont nettement au dessus de la moyenne et son style d'attaque saugrenu, bien que très technique, ne ressemble à rien de connu.

                      Cela peut se caractériser, par exemple, par l'association de ses lance-flammes avec les tubes d'échappement des gaz toxiques produits par l'évaporation des fluides dont sa survie dépend. En projetant ce gaz sous pression, le monstre est capable de créer de véritables explosions aux retombées empoisonnées, de quoi brûler les poumons de ses adversaires en cas d'inhalation involontaire. Du fait de l'ingénieuse conception de son corps, le Steam Razor est bien entendu immunisé aux retombées nocives des réactions chimiques qu'il engendre, à condition néanmoins que son équipement de combat conserve une intégrité lui permettant cette immunité.

                      Plus simplement, une exposition rapide à ses chalumeaux permet aux lames et aux scies à vapeur fixées sur ses excroissances mécaniques d'être chauffées à blanc, augmentant ainsi leur dangerosité et créant de véritables tempêtes d'acier enflammé en usant de son agilité surhumaine que lui autorisent ses membres invraisemblables. Grand adepte de l'évolution permanente, Wilmer tente toujours de se dépasser et de s'adapter, il trouvera toujours de nouveaux mécanismes de torture à inventer et des moyens plus élaborés de militariser son propre organisme. Pour parfaire cet attirail, il est aussi équipé d'une sorte de gatling au niveau de l'abdomen, dont la composition expérimentale des munitions explosives reste un mystère. Cet appareil, bien qu'impressionnant, possède une portée effective pathétique pour une arme d'assaut, fait plus de bruit qu'un train qui déraille, mais elle a tout de même le mérite de défourailler tout ce qui passe sous son feu à la cadence de tir démoniaque.

                      Tout cet armement est bien sûr à double-tranchant et, du fait de sa nature de prototype militaire, il n'est pas impossible que la bête aille se heurter à sa propre imperfection. Wilmer n'est pas à l'abri d'une explosion interne, d'une saturation d'un organe artificiel dû à la surchauffe des pièces qui l'entourent ou d'un dysfonctionnement des systèmes de survie qui protègent ses poumons transformés. Il est également important de noter que, du fait de la nature même des transformations qu'il subit, son corps énorme est aussi extrêmement lourd. C'est un monstre agile, mais pas spécialement rapide ni très précis dans les assauts qu'il porte, les ressources demandées pour le moindre mouvement offensif sont d'ailleurs très importantes. Il possède une portée d'engagement relativement basse et se voit également incapable d'attaquer furtivement, étant plus bruyant qu'une chaudière à deux doigts de l'explosion lorsqu'il use de son équipement.

                      IRL

                      Pseudo : PIZZADOG
                      Age : 24
                      Comment avez-vous connu le forum ? des top-sites.
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      Dernière édition par Steam Razor le Sam 10 Aoû 2019 - 18:27, édité 1 fois
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bonjour et bienvenue sur Rebirth RPG !

                      Un nouveau Solarkien d'origine, voilà qui fait plaisir ! Un bien bon récit en tout cas, nous attendons avec impatience de voir ce mad scientist à l'œuvre.  Wilmer Perrington - Le "Steam Razor"  [DONE] 3162317448
                      Avant de procéder à la validation, trois petits points à revoir :

                      Wilmer a écrit:
                      Fort respecté par la haute-société  de Syelir


                      Il est préférable de nuancer cette partie : une partie de la haute société, car tout Solarkien n'aura pas forcément la même vision que ton personnage concernant le progrès technologique.

                      - - - - - -

                      Wilmer a écrit:
                      Wilmer Perrington était parvenu à contacter les hautes autorités militaires de Syelir


                      Il peut avoir contacté une branche de la Légion du Nim Row pour financer son projet, mais pas les hautes autorités militaires de Sielyr.


                      - - - - - -

                      Wilmer a écrit:
                      On lui tendit un Cristal contenu dans une cuve, une petite pierre mystérieuse dôtée d'un inexplicable pouvoir, paraissait-il. On le chargea d'en apprendre plus sur sa composition, la source de l'étrange capacité qu'il conférait à son porteur, ainsi que les raisons de son apparition.


                      Pour un Natif, le Cristal est apparu dans ses mains, après la déchéance du vaisseau-monde : il ne peut donc pas l'avoir obtenu autrement.

                      https://www.rpg-rebirth.com/t611-les-cristaux (en bas de page)

                      - - - - - -


                      N'hésite pas à faire signe au staff sur le discord une fois la correction faite ! Wilmer Perrington - Le "Steam Razor"  [DONE] 3485523179
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Merci pour les corrections ! Tu es validé !

                      Bienvenue à Wilmer dans la Legion du Nim Row !
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas