REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Chasse dangereuse entre bonnes gens, [DANDY]

                      Partagez
                      vava
                      Steam Razor
                      groupe
                      Soleil de plomb, tempêtes de sable, une atmosphère mortuaire et des paysages vides de toute civilisation. Pas de doute, nous étions bien sur Silurian. Cette terre inhospitalière n'abritait que peu de ressources exploitables par la population de Solarii, mais certains voyageurs s'y risquaient parfois, désireux d'y découvrir des trésors enfouis ou des vestiges inconnus. Le Gouffre des Murmures, c'était le surnom que l'on donnait à cet Enfer. Il planait sur ces lieux une atmosphère angoissante, entretenue par des légendes terrifiantes dans lesquelles on faisait souvent allusion à des voix d'outre-tombe d'obscurs origines.

                      Une expédition extraordinaire s'y était déroulée en ce jour, pour des motifs bien curieux. Un véhicule volant, immense, gonflé d'air et de carburant brûlant, venait tout juste de s'y poser, là où le terrain était suffisamment stable pour accueillir un tel atterrissage. Un petit campement de fortune avait rapidement été installé par une poignée de chercheurs et d'assistants envoyés par Nim Row. Les habitants de Solarii étaient tous habitués à faire face à des conditions de vie extrêmes, mais cette excursion en terres désolées avait cependant nécessité une préparation et un équipement plus important. Il n'était pas question de se promener, bien évidemment, mais d'y mener des recherches.

                      Après que tout ait été installé, l'organisateur de cette virée sauvage daigna enfin quitter le confort de son vaisseau. Si ce voyage avait de quoi faire peur, celui qui le dirigeait constituait également l'une des craintes premières de l'équipage. On disait de lui qu'il était fou, qu'il n'avait rien d'un humain et que des fortunes absurdes lui avaient été confiées pour mener à bien des projets à la morale fortement discutable. Certains le nommaient le Professeur, mais beaucoup le connaissaient sous son nouvel alias, Steam Razor.

                      Dans un vacarme assourdissant d'acier hurlant et de vapeur sifflante, la silhouette bossue et imposante du Professeur s'extirpa du cœur de la navette, révélant au grand jour son faciès hideux qu'un masque à gaz couvrait partiellement. La vieille bête laissa échapper une toux rauque aux échos métalliques, puis balaya l'ensemble de l'équipe de techniciens et de gardes de son regard glacial. Ils étaient peu nombreux, mais cela ferait l'affaire. Leur survie n'était pas essentielle à la réussite de cette excursion, puisqu'elle ne reposait absolument pas sur eux. Steam Razor considérait d'ailleurs qu'ils avaient été engagés pour le confort de l'opération et le transport de matériaux, rien d'autre.

                      L'objet de ce voyage était de mettre la main sur des spécimens d'animaux hostiles. En effet, dans le cadre de ses recherches sur l'amplification des facultés mentales d'un individu, le chercheur monstrueux s'était mis en tête de mettre la main sur un prédateur vivant et de pratiquer sur lui une vivisection sur place dans un laps de temps très bref. Il espérait par là, pour d'obscurs motifs qu'il était le seul à comprendre, qu'il découvrirait des vérités nouvelles sur la composition et le fonctionnement du système nerveux des grands chasseurs sauvages qui peuplaient Solarii.

                      On ne s'aventurait pas en Suram sans en connaître les dangers, encore moins au sein de ses terres les plus reculées et inhabitables. Le Professeur ne comptait pas sur la présence de ces quelques rats de laboratoire et des gros bras qui les accompagnaient, mais plutôt sur celle d'un invité notable, un chasseur de bêtes dont on lui avait vanté les mérites et qui, disait-on, ne le décevrait pas. Adepte des expériences, bien entendu, le scientifique avait décidé de se laisser tenter par cette proposition et s'était risqué à engager l'énergumène mystérieux dont on lui disait tant de bien.

                      Et justement, dans toute cette agitation, Steam Razor ne parvenait plus à trouver son invité. Avec toute la courtoisie et la douceur qu'on lui connaissait, la créature cauchemardesque posa sa patte griffue sur le sol ensablé et s'écria :

                      "Mercenaire, où êtes-vous ? J'ose espérer que vous ne lambinez pas, j'attends de vous du sérieux. Ceci n'est pas un voyage touristique."

                      En entendant la voix inhumaine du Professeur, certains assistants avaient sursauté. Surpris par la disparition soudaine du mercenaire alors qu'ils venaient tout juste de poser pied à terre, ils préféraient tous que ce dernier réponde à l'appel. Personne ne voulait voir le Professeur se mettre en colère.
                      vava
                      Space Dandy
                      groupe
                      Music : The flow

                      Ah, la science. Une source inépuisable de... Financement pour un chasseur d'alien. Non vraiment, rien de plus lucratif qu'une mission de capture pour des fins scientifique. Donc Lorsque Dandy revint en Solarii et qu'il entendit qu'il avait obtenue un certain prestige dans certain cercle, il fut plutôt étonné, pour commencer, mais il fut ensuite remplie de joie. Le boulot aller reprendre. Et il eu une bonne nouvelle ! Un scientifique décida de l'engageait pour une mission périlleuse dans un lieu périlleux. en clair, tout ce qu'aimait Dandy. Les négociations avait été tendue par contre. disons que les deux participant de ce négoce furent des plus virulent l'un et l'autre et que c'est l'argent, pour l'un, et la science, pour l'autre, qui vint à bout de leur querelle. Mais voilà, notre Dandy qui se retrouve embarqué au plus bas de ce monde étrange agissant pour le nom de la science.

                      Mais une nouvelle aussi bonne ne vient jamais seule. Car, enfin, QT était sortit de sa transe et avait repris du service. Le trio était de retour pour enfin reprendre leur part du gateau galactique ! Ainsi, c'est avec un plaisir non dissimulé que Dandy prit la majorité du voyage vers Suram à passer du temps avec son aspirateur domestique et son compagnon de chasse. Ainsi, il avait toute ces chance de remplir son contrat : capturer les créature hostiles et protéger le scientifique. En clair, il était fin prêt pour sa mission.

                      Profitant du calme suite au fait que le vaisseau se soit posé, Dandy enfila sa tenue spatiale blanche à liseré bleu, tout en enfilant son casque rouge et sortit son laser.



                      Et tandis qu'il vérifia l'intégrité de QT, il entendit l'appel de celui qu'il avait décidé de surnommé "Prof".

                      Dandy, je crois que notre patron s'impatiente. On devrait y aller. Oh ! Meow ne porte pas de protection ? Je détecte la présence de radiations mineures pouvant être dangereuse pour un organisme non préparé.

                      T'inquiète pas QT, je suis un bételueusien. Pas besoin de respirateur artificiel, ni de combinaison spatial, mes poils filtre les radiations.

                      Tu sais, parfois, quand je vois les économies que tu nous fais faire sur le matériel, je t'adore Meow !

                      Radin...

                      Hey ! Je te rappelle que notre argent est commun et qu'on en a pas des masses ! Et puis o a pas le temps de se disputer ou sinon on va se faire taper sur les doigts par l'autre !

                      Dandy... Il me met mal à l'aise. Mes scanner détecte trop peu de chair pour une masse si grosse que la sienne. Il me met mal à l'aise...

                      roh ! QT, on vient de te retrouver, alors light up ! On est là pour le fric, pense donc ses pépètes qui nous attendent ! Avec, je t'offrirais de quoi te faire autant de café que tu veux !

                      Et sur ces mots, le groupes sortit du moyen de transport volant, posant leur pieds sur le sol de Suram.

                      On est là Proff ! On était en train de mettre au point des stratégies et de nous équiper de manière adéquate. Alors alors alors ! C'est ça Suram ? Je veux aps vous vexer mais c'est moche comme tout !

                      En plus y'a pas de réseau... Bon y'en a nulle part sur ce caillou, mais bon...

                      Je détecte des forme de vie végétale Dangereuse. Dandy, je recommande la prudence. Je trouve vraiment qu'on devrait pas être là...

                      Détendez-vous les gars ! Cette mission ça va être du gateau, n'est ce pas Proff ?

                      Et totu en disant cela, il prit une pose un peu ridicule.

                      Chasse dangereuse entre bonnes gens, Baby !
                      vava
                      Steam Razor
                      groupe
                      La silhouette du Professeur pivota lentement pour faire face au trio qui quittait joyeusement l'habitacle du vaisseau de transport. La bonhomie du leader de ce petit groupe contrastait immensément avec la froideur naturelle du scientifique et avait pour effet positif d'apaiser, plus ou moins, la tension omniprésente occasionnée par la nature même de la mission. Ainsi, quelques sourires sincères se dessinèrent sous les masques à gaz qui protégeaient les assistants des intempéries de Suram.

                      Le mercenaire haut en couleurs se dandinait dans tous les sens, visiblement très sûr de lui, tandis que ses deux compères pas moins étranges que lui quittaient à leur tour le navire. Le Steam Razor dévisagea chacun d'eux, s'attardant un peu plus longtemps sur la forme curieuse de l'androïde du trio. Ce dernier, sans être une merveille d'innovation en apparence, comprenait plusieurs éléments notables que le scientifique, pourtant bien au fait des nouvelles technologies, n'avait jamais vu dans la robotique. Gardant ses observations pour lui, il se recentra sur son premier interlocuteur, à savoir le chasseur un peu trop enjoué pour lui plaire.

                      "Du gateau, vous dites ? Je veux bien vous croire mais..."

                      S'interrompant un instant, le Professeur fit jouer les pistons qui permettaient à son corps inhumain de se surélever, donnant ainsi l'illusion qu'il venait de gagner une vingtaine de centimètres et lui permettant de placer sa figure cadavérique au niveau de celle du chasseur d'alien. Du drapé géant qui masquait le recouvrait, ce ne fut pas une main mais bel et bien une pince démesurée qui fit son apparition. Les griffes affûtées jouèrent un instant dans les airs avant de se poser délicatement, mais fermement, sur l'épaule du mercenaire. Après s'être éclairci la voix, le monstre reprit :

                      "...je vous ai embauché pour votre efficacité sur le terrain et non pour vos petits talents de saltimbanque. Pour l'aspect ludique, je vous demanderai d'attendre la fin de notre collaboration."

                      Il prit quelques instants pour plonger ses yeux dorés dans ceux de celui qui se tenait devant lui. Les manières inconvenantes de cet hurluberlu ne lui convenaient guère, sans compter que ce petit cocktail de naïveté infantile et de bêtise lui étaient tout aussi déplaisants. Dans un jet de vapeur furtif, la pression que sa main artificielle exerçait baissa d'un cran, permettant au chasseur de récupérer son épaule sans encombre. Indifférent à sa propre indélicatesse, il se tourna alors vers son équipage, pour lesquels le court instant d'amusement était déjà un lointain souvenir.

                      "Cette mise en garde est valable pour vous tous. Je ne permettrai aucun écart de conduite et je me ferai un plaisir d'adresser un dossier détaillé à vos supérieurs si je viens à découvrir votre incompétence. Maintenant que ce point administratif a été effectué, nous allons pouvoir nous concentrer sur l'écoute du plan que nous a préparé notre guide, qui aura non seulement pour rôle de nous montrer quelle route emprunter mais qui assurera également la sécurité de l'équipe de recherches, dont je ferai d'ailleurs partie."

                      Incrédules, les assistants et les gardes échangèrent quelques regards curieux. Quoi que le Professeur puisse cacher sous cette énorme cape, cela n'avait probablement pas besoin d'être protégé par un pistolero fagoté comme un musicien de rue moderne. Néanmoins, si la confiance de leur commanditaire avait été placée dans ce trio si original, alors il en serait ainsi, que cela plaise ou non à l'équipage. Toujours aussi peu aimable, Le Steam Razor conclut pour rendre la parole à celui qui se chargerait de l'excursion.

                      "Ne vous faites pas prier jeune homme, nous attendons vos explications."

                      Le dernier mot se perdit dans une toux grasse qui s'accompagna d'une petite fuite d'huile, effet secondaire d'un vol aussi long pour son corps si imparfait.
                      vava
                      Space Dandy
                      groupe
                      Music : The flow

                      Après sa mise en confiance, Dandy fut heureux de pouvoir obtenir un peu de bonne énergie de la part de l'équipage qui semblait apprécier sa présence. Mais l'ambiance redevint assez terne Lorsque le Proff décida de rappeler à l'ordre Dandy.

                      Roh, laissez vos aimes profitez un peu de couleur dans ce monde de fou, ça ne peut que les aider. Et puis de toute manière, on avait dit quoi par rapport au fait de casser mon flow ? Donc si vous voulez que votre avance ne soit pas perdue, je vous conseille de me laisser agir comme je le souhaite. N'oubliez pas notre accord.

                      Tout en disant cela il porta un regard assez sérieux au scientifique, qui lança alors le début officiel de l'expédition en le mettant au commande. Ce que Dandy décida de faire au plus vite. Se tapant dans les mains, il sortit une chaise dépliable, dans laquelle il s'assit, ventre face au dossier.

                      Alors ! Commençons d'abord par votre équipement. Attraper ça !

                      Il lança à tout les participants de l'expédition un badge "Boobies" d'un rose éclatant représentant dans une forme ronde, une poitrine de femme dans le classique soutien gorge de Boobies, d'un rouge vif. Seul QT et Meow n'en eurent pas.

                      Ceci est un convertisseur laser fait main qui, si vous êtes touché par mon laser, vous téléportera en lieu sûr, donc en clair dans le vaisseau. quand vous y êtes, vous n'en sortait sous AUCUN prétexte. Je peux pas vous sauvez si vous êtes pas proche de moi. Ensuite, passons au plan d'action. QT ?

                      Le robot-aspirateur s'avança alors de manière assez confiante. En utilisant pour tracer des formes sur le sol, il commença à décrire.

                      Alors nous somme ici. D'après mes analyse du terrain, la destination de choix serait une zone plus à l'ouest. En effet, de ce que nous savons sur le comportement de ces bêtes après s'être renseigner, il semblerait que les prédateurs campent les zones où se trouve des végétaux bien précis dont raffoles leurs proies. Mais, pour se rendre là bas, il nous faudra évité une crevasse qui s'étale entre nous et la cible. Pour se faire, dès qu'on arrivera à la crevasse, nous iront plein Nord pour la contourner puis nous iront plein Sud-Ouest. La crevasse est possiblement habité par de nombreuse créature, doit des une forme de chauve-souris des plus pacifique se nourrissant des insectes arrivant à survivre dans ce milieu hostile, soit une forme de dinosaure vivant, proche du ptérodactyle, qui est LE prédateur en haut de la chaine alimentaire de cette zone. Nous verrons sur les lieu, mais si c'est le second cas, nos chance de survit sont de...

                      Oh là ! Ne prend pas ma place à trop parler QT !

                      Dandy se rapprocha de Qt et de Meow et leur murmura à l'oreille :

                      Ce ne sont aps des chasseur entrainé, les statistiques de vies, ça leur fait peur. Evitons de plus les stresser que ça, ou sinon on aura la moitié du groupe en fuite.

                      Se relevant et se retournant vers le groupe, Dandy présenta alors son plan :

                      Donc, lorsque nous arriverons sur le lieu nous déploierons la cage dans laquelle on enfermera la cible. Ensuite, j'irais seul avec QT et Meow pour m'occuper de l'animal. Meow servira d’appât, tandis que moi je ferais en sorte de le capturer. Ensuite, Lorsqu'il sera capturer et seulement à ce moment, vous pourrez commencé vos opération, Proff. Bien sur, comme il vous le faut vivant pour la dissection, QT se chargera de lui injecté un calmant. On règle l'affaire et on rentre. C'est simple non ?

                      Un des scientifique leva la main et demanda le temps qu'il faudra pour atteindre le lieu.

                      Seulement 20 minutes avec notre détour. Plus si l'on se fait attaquer.


                      Et c'est sur moi que Dandy se tourna vers le Proff :

                      Voilà la base du plan. Bien sur, ce n'est qu'une esquisse, le mieux étant d'improvisé sur le chemin. Si tout se passe bien, normalement, le plan se déroulera sans accro.

                      Chasse dangereuse entre bonnes gens, Baby !


                      Dernière édition par Space Dandy le Mar 13 Aoû 2019 - 17:08, édité 1 fois
                      vava
                      Steam Razor
                      groupe
                      Une pince s'éleva dans les airs et, avec une précision notable, se saisit à deux lames du petit appareil que le chasseur d'alien venait de lui envoyer. Depuis l'apparition de ces cristaux à la provenance inconnue, le Professeur constatait une recrudescence dans l'apparition de ce genre de technologie qui aurait pu être considérée comme de la sorcellerie par son propre peuple, tant elle était avancée en comparaison de ce que l'on pouvait trouver sur Solarii.

                      Son obsession pour le progrès de son propre peuple l'amenait à haïr ce genre d'individus. Qui était-il pour oser se servir de cette merveille de manière aussi désinvolte, cet appareil qui avait probablement été élaboré par un cerveau génial et qui, au fil du temps, avait dû se normaliser. Le scientifique qu'il était, outré, leva son petit monocle d'analyse devant son œil cybernétique,  essayant d'ignorer le motif grossier qui ornait la surface de l'objet pour tenter d'en comprendre l'architecture. Bien évidemment, cette miniaturisation extraordinaire était encore hors de sa portée, malgré son implant neuronal, mais il savait qu'il rattraperait ce retard en temps voulu. Il laissa donc échapper un grognement avant d'installer le badge sur sa toge.

                      "Cette robe vaut une véritable fortune, me la faire percer de la sorte... C'est inadmissible..."

                      Tout en grommelant, le vieux monstre fixa tant bien que mal le badge sur son habit, s'aidant de petites pinces moins puissantes, mais plus agiles, afin de ne pas trop écorcher le tissu en le perforant. Il laissa son équipe poser les quelques questions d'usage et fut surpris de constater que nulle ne s'inquiéta de savoir si leur survie était mise en jeu ou non. Visiblement, les pitreries du chef d'équipe couplées à l'assurance dont il faisait preuve durant son briefing avaient suffi à rassurer quelque peu l'effectif, augmentant le moral des troupes. Cela dit, le Steam Razor constata que certains se cramponnaient à leur badge, signe qu'ils accordaient un peu trop de crédit à l'invité, justement.

                      La réponse à la question de la durée du trajet fit plaisir au Professeur. La chaleur croissante ne ravissait pas son corps de machine, qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de tester en situation extrême. Il espérait justement pouvoir profiter de cette expérience pour faire d'une pierre deux coups afin d'expérimenter la qualité martiale de certains ajouts qu'il avait fait sur le squelette. Pour le moment, il ne comptait pas exhiber ses progrès devant tout le monde, étant parfaitement conscient que son apparence avait de quoi effrayer l'équipe, un facteur de risque qui pouvait affecter le moral des troupes.

                      "Bien. J'imagine que nous pouvons dés à présent nous mettre en route ? J'aimerais éviter que la rouille ne s'empare de mes articulations avant la fin de cette virée."

                      Concluant les préparatifs par cette nouvelle preuve de savoir-vivre, le scientifique ne se fit pas prier et tourna les talons dans la direction qu'avait indiqué l'androïde. Il avait hâte de se lancer dans cette petite aventure qui, en plus de permettre à la société de progresser grâce à son génie absolu, lui offrait sur un plateau une petite partie de chasse bien encadrée avec, de surcroît, la garantie d'une sécurité et d'un confort de travail offerts par le chasseur le plus compétent qui soit, aussi insupportable puisse-t-il sembler de prime abord.
                      vava
                      Space Dandy
                      groupe
                      Music : The flow

                      Encore une fois, Dandy ne manqua pas d’observer que son patron montrait un certain intérêt pour la conception de l'objet qu'il avait dans les m... les pinces. Bien, sûr, ce que le scientifique ne savait pas, c'est que cette technologie de pointe qu'il venait d'observer n'était rien d'autre qu'une banque de donnée miniature accompagné d'enceinte tout aussi ridicule. En effet, ce badge n'était rien d'autre qu'un badge donné par tout les employé de Boobies à leur client les plus fidèle, contenant un enregistrement de plusieurs de leurs serveuse faisant un remerciement personnalisé envers celui à qui appartenait les badge. Mais l'écart de technologie entre son monde et Solarii donné l'impression que c'est appareil pouvait vraiment être un convertisseur laser. Bien sûr, Meow et QT aurait dut douter de Dandy, connaissant aussi cette technologie, mais à chaque fois que Dandy leur donné des objets de sécurité, il partageait tous ce côté "objets du quotidiens" sans perdre leur efficacité. Donc ils ne cherchèrent pas à comprendre le pourquoi du comment.

                      Durant le briefing, Dandy observa une certaine tension dans la suite du scientifique. Il lui semblait que certain le fixer avec une certaine intensité, sous leur masque à gaz. Il pouvait les comprendre, le Proff ne faisait pas grand chose pour les rassurer, ce qui briser un peu la cohésion du groupe. Il y avait le groupe de chasse et le Steam Razor. Cela n'allait pas, Dandy ne pouvait pas s'occuper des deux camps en même temps, donc il dut réfléchir à un moyen de former qu'un seul groupe.

                      Et rappelez-vous bien de cela : il ne faut pas avoir honte de demander de l'aide. Votre vie est trop précieuse pour être abandonné pour une question de déshonneur ou une connerie dans le genre. Donc si vous voyez quoi que ce soit de suspect ou que vous êtes en danger, je veux pouvoir vous entendre de l'autre bout de Suram.

                      Sur ces mots, Dandy se retourna vers Qt et Meow et commença à les prendre à part.

                      Bon, occupez vous de les diriger pendant que je parle à l'autre mante. Surtout, rassurez-les, ce sont des novices, faut les ménager. Et surtout, n’hésitai pas à vous sacrifier pour eux. Vous n'avez pas besoin des convecteur, donc profitez-en. Et on se fait "tuer" avec le sourire s'il vous plait. Je veux pas qu'ils paniquent.

                      Un jours, il faudra que tu m'explique comment tu as mis la main sur une technologie aussi puissante...

                      Plus tard.

                      Et à cet instant, Dandy commença à courir pour rattraper le scientifique.

                      Proff, un instant s'il vous plait.

                      Prenant le rythme de la machine humaine, il commença à lui parler en privé :

                      Il faut que vous restiez plus soudez au groupe. Vous avez trop confiance en vous. Enfin, votre confiance n'est pas mal placé, je suis sur que vous avez de quoi faire sous ce manteau. Mais si ça tourne au vinaigre, je ne pourrais pas protéger deux groupes même si un des deux groupes est composé d'un homme machine géant...

                      Je sais que vous n'avez pas d'affection pour vos troupes, ni pour moi d'ailleurs, je l'ai bien compris durant nos négociation. Vous voyez la science avant tout, et je ne vais pas critiquer vos méthode, parce que, jusqu’à maintenant, il me semble qu'elle est porté leur fruit. Mais n'oubliez pas que nous somme un groupe et même si vous avez passé votre vie à dépasser toutes les limites, même les vôtres pour arrivez ou vous en êtes, essayer au moins de profité d'être sous la protection d'un autre pour vous détendre un peu.

                      Ne croyez pas que je dis ça pour vous rassurez ou quoi que se soit. Je suis un pro et j'agis celons mes méthode. Et mon principe est simple : la quantité au dessus de la qualité. Si vous veniez à trop vous séparer du groupe et que deux menaces surgissait sur nous, je n'aurais d'autre choix que de vous laisser vous débrouiller pour protéger le groupes bon, après, je pense que les créature doivent avoir peur de vous vue votre corps. Ne le prenait pas mal, je prend juste leur point de vue, par chez moi, vous êtes dans beaucoup de normes de beauté.

                      Même si vous n'aimez surement pas être en compagnie de "petit cerveaux" comme les notre, je vous conseille de relativiser. Profitez donc de ne pas être celui qui doit tout faire pour les autres pour une fois. Je vous assure que ça vous fera du bien. Rien de tel que l'ennui pour laisser un esprit créatif comme le votre fleurir.

                      Sur ces mots, Dandy, qui avait clairement pris la place du chef de groupe au yeux des suivants du Steam Razor, intima l'ordre d'accélérer le pas.

                      N'oubliez pas la raison de ma présence ici et vous aurez disséquer l'animal, serez rentré chez vous pour analyser vos résultat et pourrez retrouvé le calme de votre labo avant d'avoir eu le temps de dire "Baby".

                      Et sur ces mots, Dandy retourna en arrière, auprès des membre de l'expédition pour les motivé à aller plus vite.

                      Chasse dangereuse entre bonnes gens, Baby !
                      vava
                      Steam Razor
                      groupe
                      Le Professeur prit donc les devants, coupant court à toute forme de mises en garde supplémentaire de la part du chasseur de monstres. Le temps, il en avait peu, de la même façon qu'il avait rarement envie d'écouter quelqu'un d'autre que lui-même plus d'une poignée de secondes. Persuadé de son absolue supériorité, le Steam Razor prenait rarement la peine de s'attarder sur ce qu'autrui pensait pouvoir lui apporter. Dans sa marche rapide, il fut rattrapé par l'énergumène qu'il avait engagé, sans la moindre surprise.

                      Ayant tout de même la politesse de ralentir le pas et d'offrir à son compagnon de route un regard en biais, le scientifique laissa le mercenaire terminer sa petite tirade. Ce garçonnet était peut être talentueux, mais il avait quand même un culot fou de se permettre de s'adresser ainsi à son employeur, remettant en cause ses méthodes de travail ainsi que sa façon de se comporter avec les autres travailleurs présents. Décontenancé, l'homme-machine resta sans voix et laissa le groupe le rattraper, acceptant malgré lui de rester plus proche des autres.

                      Certes, il avait tout de la pire tête de mule qui soit, mais il était également doté d'un intellect suffisamment développé pour savoir qu'il était essentiel pour lui d'éviter tout risque inutile. Son armement de nouvelle génération pouvait être utilisé de loin, bien que la portée soit limitée, et s'éloigner inutilement de ceux qu'il payaient pour prendre les coups à sa place n'était ni dans son intérêt personnel, ni dans celui de ses recherches. Il serait probablement très compliqué de travailler correctement sur une vivisection avec une pince arrachée par une bête sauvage. Résolu, le vieux monstre décida donc de s'intégrer à la meute de docteurs apeurés et de gardes aux compétences douteuses, non sans un certain dégoût.

                      _

                      A mesure que la troupe avançait, ceux qui la composaient semblaient perdre la notion de temps et d'espace à une vitesse hallucinante. Le désert était magnifique, mais son immensité troublante le rendait presque mystique. Pas de mesure, pas de point de référence, rien que du sable et de la rôche à perte de vue. C'est en constatant cela que le Professeur se félicita d'avoir fait le choix de recruter cet effectif, bien que l'aventure humaine ne soit pas des plus plaisantes.

                      D'un geste rapide, il poussa légèrement le voile qui couvrait son corps pour dévoiler la machinerie dissimulée. Un coup d’œil global sur l'ensemble des pièces et des organes lui permit de constater qu'aucune surchauffe ne se dessinait, ou du moins pour le moment, bien que quelques émissions de vapeur peu habituelles aient déjà fait leur apparition. Satisfait par ce résultat, il esquissa un sourire, invisible sous son masque d'acier, puis repositionna correctement sa toge et prit la parole, s'adressant au chasseur sur un ton moins désagréable et hautain qu'auparavant :

                      "Si vos estimations sont exactes, nous approchons de la zone à risque, n'est-ce pas ?"

                      En effet. Bien qu'on ne puisse rien discerner parmi les ruines et les dunes, le temps ne mentait pas. Ils approchaient sans nulle doute de l'antre des bêtes terribles qui peuplaient ce tombeau brûlant et devaient tous se préparer au pire. Cette remarque ne fut pas pour rassurer les plus anxieux d'entre eux, mais trop de confiance aveugle avait déjà tué plus d'un homme...
                      .
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas