REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Les Dieux d'la Binouze

                      Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
                      Partagez
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Let us take a break... DANCE
                      Feat Leber Sous


                      -Je me demande si le titre est approprié pour le coup.-
                      Bah pourquoi ?
                      -Tu sais pas faire de break dance.-
                      T'as qu'à me le permettre !
                      -Nan, ça sortirait de nulle part. Ca m'apprendra à penser au titre avant le post tiens.-
                      Donc... tu laisse le titre ?
                      -Oui. Il est rigolo.-

                      Un... deux... trois... quatre... merde j'ai perdu le fil... Un... deux... -Franchement, 52 bières avant et pendant le service, et après t'es surprise de plus arriver à compter tes propres doigts.- Je compte pas mes doigts ! Je compte mes pieds !
                      La vache... Rappelez-moi de pas trop mélanger de trucs dans 52 verres différents. J'ai déjà bu plus niveau quantité mais là... J'ai même plus souvenir des noms de ce que j'ai mis dans le cocktail, devait y en avoir... sept ou huit... Ou neuf... Je peux pas juste lâcher mon nuage d'ivresse parce que je suis encore dans la pizzeria et... oh ça tourne... Mais... héhé... c'est rigolo.

                      -Harall, arrête de bouger tes pieds quand tu les mets sur la table ! C'est la troisième que tu bousille !

                      -Ah... Oups... Désolée, j'suis un peu... torchée... Juste un peu...

                      -Tu vas juste faire fuir les clients oui... Va prendre l'air, ça te fera du bien. N'importe qui serait tombé dans le coma à ta place.

                      -Je... suis... une... déesse. Une déesse ne fait PAS ! de coma...

                      Lulk pousse son légendaire soupir. Apparemment, il me croit pas quand je dis que je suis une déesse du plaisir. Vous vous rendez compte ? Vous me lisez là ? Vous avez vu mon carnet de présentation et... pas lui. -Rendez-vous compte qu'on est à un point où même sa narration est confuse. Quand je pense qu'elle peut en avaler le double voire le triple.- C'est à écrire encore ! On l'a... pas encore fait. Je crois... ou pas.

                      -J'suis pas sûre...

                      Proxima est partie faire une course je crois... Bon je peux pas rester comme ça, faut que je décuve. Je me lève difficilement de ma chaise, la brisant, elle ainsi que la table avant de mollement me diriger vers la sortie. Et- Oooooh il neiiiige... Natsume... il adorait la neige, il se serait amusé comme un petit fou là-dedans... Rah... Je deviens nostalgique. Et dire qu'il y avait un moyen de revenir dans les mondes d'origines dans l'ancienne version du forum... 'chier.
                      Je marche d'un pas hagard dans le quartier où la pizzeria se trouve, cherchant une ruelle isolée afin de me vider de tout l'alcool que j'ai encore dans le sang.

                      -Oooooh j'ai une idééééée !

                      Je prends un élan... une impulsion... puis je saute très très haut en l'air avant de me boucher le nez et de souffler. Le ciel s'emplit alors d'un nuage orange, immense de par la quantité de liqueur avalée. Et enfin, je retombe sur le sol, tombant nez à nez avec... La partenaire PJ du jour et son PNJ ! Eh, coup de bol, nan ? Oups, j'ai pas dû tout évacuer... -T'es descendue à 19 verres, t'as pas soufflé assez longtemps.-

                      -Ah meeeeerde... Ah salut ! Euh, j'vous déconseille d'rester plantées là, si vous respirez c'qui tombe, j'garantis pas qu'vous allez rester conscientes longtemps...


                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze


                      Il neigeait...

                      Le paysage ici était recouvert de blanc pur et éclatant. Le froid régnait, et le vent soufflait tendrement sur nous. Comment étions-nous arrivées ici ? D'après mes souvenirs, cela devait probablement venir du cristal que nous avions sorti toutes les deux... Et sans qu'on comprenne pourquoi, nous avions été envoyées toutes les deux ici, au même endroit, au plein milieu de nulle part. Bien que j'étais une T-Doll, et que donc je ne ressentais aucune douleur, il restait gênant de recevoir de la neige sur les cheveux ! RO était éloignée de ce problème grâce à sa capuche... Ugh, rien que la regarder me faisait grimacer. Nous étions toutes les deux dans un sale état depuis l'événement à Sodosopa. Je ne savais même pas où pouvait bien se trouver Greed, et maintenant nous étions perdues dans un endroit que nous ne connaissions guère, blessées. Le sang ne coulait plus, mais marcher avec des bandages tâchés de sang partout sur le corps n'avait rien de bien glorieux. Et il était évidemment urgent qu'on ait des réparations, pour retrouver nôtre efficacité initiale. La SMG qui m'accompagnait avait rapidement pris les rênes, me proposant d'aller chercher une quelconque ville, ou un quelconque village. Il était préférable d'avancer et de chercher, plutôt que de rester là à attendre un miracle...

                      Negev ?

                      Pendant que nos pieds s'enfonçaient dans la neige, laissant plusieurs trous derrière nous, je tournai la tête vers l'ancienne membre de l'équipe Anti-Rain. Elle me fixait droit dans les yeux, avec un sérieux qui cachait une sorte... D'inquiétude qui me dérangeait. Qu'avait-elle en tête ?

                      Oui ? Qu'est-ce qu'il y a ?

                      Poussant un court soupir, elle reposa son regard sur l'horizon, tout en continuant de marcher. Mon coffre soutenu par une lanière sur mon épaule, j'avais les mains qui tenaient fermement mon fusil, tout comme RO. Nos peaux étaient rouges et gelées, mais cela ne nous faisait rien. Nos respirations chaudes se laissaient voir dans l'air glacial... Et même si nous n'étions pas réellement proches, nous avions le réflexe de nous serrer toutes les deux, nous collant presque, nos bras se touchant par moments. Une habitude en temps d'hiver.

                      Qui était cet homme ? Et pourquoi travaillais-tu pour lui ?

                      M'attendant parfaitement à cette question, je plissai des yeux. Que devais-je lui dire ? Devais-je être sincère, et lui expliquer que je ne croyais plus pouvoir retrouver G&K, et que dans cette pensée j'avais accepté de suivre les ordres d'un homme que je ne connaissais que depuis peu de temps ? Je ne pensais pas pouvoir retrouver une T-Doll dans ce nouvel univers... Et croiser RO m'avait fait quelque chose. Comme si... Cela m'avait fait naître un certain angoisse, alors que je pensais en ressentir de la joie si cela venait à arriver.

                      Sans la regarder, je lui répondis d'une voix grave et franche :

                      Il s'appelle Greed. Avant toute chose, il faut que tu te mettes en tête qu'on est plus sur Terre. Ça a l'air incroyablement stupide, mais on se trouve dans un autre monde, RO. Enfin... Un autre univers.

                      RO haussa un sourcil, peu convaincue.

                      "Un autre univers" ?

                      Oui... Pour résumer, il y a quatre mondes. Le monde où on est apparu, c'est Akerys. Et c'est grâce au cristal qu'on a toutes les deux qu'on est là. Il reste trois autres mondes... Que je n'ai pas encore vus. Val, Nefyria et Solarii. Je ne connais pas grand chose sur eux malheureusement.

                      La T-Doll d'élite restait perplexe, mais elle ne dit rien, préférant plutôt continuer d'écouter mes explications pour mieux comprendre...
                      En parlant, j'avais... Une sorte d'embarras. Comme si tout ce que je disais n'avait aucun sens, surtout avec le regard perturbé de RO posé sur moi. Mais je devais faire avec. J'avais conscience que... Tout ce qui se passait... Était bien réel.

                      On est ce qu'on appelle des "Errantes". D'autres personnes viennent d'un autre monde, comme nous. Et des mondes différents du nôtre. Et c'est le cas de Greed, qui est apparu en même temps que moi. En prenant conscience que je n'étais plus dans mon monde, et que je ne risquais sûrement pas d'y retourner, j'ai choisi de travailler pour quelqu'un d'autre. J'ai donc accepté sa proposition à me prendre sous son aile. J'avais besoin d'argent de toute manière, et je ne pouvais pas rester sans rien faire., je marquai une pause pour lever les yeux vers le ciel. Cette mission que je faisais pour lui à Sodosopa... C'était la première qu'il me donnait. Et puis tu es apparue.

                      Tout ceci semble si faux... Si ridicule... Mais tu n'as pas l'air d'être le genre à perdre ton temps à inventer des histoires pareilles. Je vais te croire.

                      Mais tu n'as pas l'air d'être le genre à perdre ton temps à inventer des histoires pareilles...
                      Plusieurs flashs me vinrent, mais je fermai les yeux un instant pour les faire partir. Oui... Fut une époque, j'étais la pire des menteuses. Mais ce n'était plus le cas maintenant. Parce que... J'avais évolué. Parce que j'etais devenue une... Spécialiste. Ce que souhaitait Jericho de moi. Ce que je voulais être.

                      Maintenant... Il faut trouver un moyen de nous réparer. Je préfère parler de ce "Greed" après ça., analysant les alentours, nous trouvâmes une silhouette d'un bâtiment, plus loin. Là bas ! Allons-y !

                      C'est parti !

                      Et nous nous mîmes à courir à toute allure, nullement gênées par l'épaisseur de la neige. Là bas, il n'y avait pas seulement un bâtiment... Mais celui-ci se distinguait bien dans la ville dans laquelle il se trouvait. Une ville dans un esprit plutôt sauvage, vieux même, barbare... Alors que ce bâtiment que nous avions pu voir... Était grand, et différent par son architecture. Nôtre instinct nous disait que c'était là bas que nous devions aller. C'est pourquoi nous y allons, sans penser au temps que cela pourrait mettre...

                      ***

                      Après quelques minutes - peut-être quelques heures - nous étions enfin en ville. Il y avait pas mal de monde ici aussi, habillés avec de l'épaisse fourrure et des vêtements qui laissaient penser qu'ils n'étaient pas très... Cultivés on va dire. Ce n'était pas très rassurant pour nous deux, car nous cherchions quelqu'un qui pourrait être assez compétant pour s'occuper de nos plaies, mais nous espérions encore que le bâtiment que nous avions aperçu au loin pourrait nous aider. Alors nous nous dirigions vers lui, déambulant les rues bondées ensemble, et toujours bien proches pour ne pas nous perdre dans toute cette foule.

                      Allons par-là, il y a moins de monde.

                      Acquiesçant en voyant que la direction proposée était plutôt tranquille, je la suivis jusqu'à-ce que, arrivées là bas, elle s'arrêta pour me faire face. Elle m'observa quelques instants avant de s'approcher... et venir... Me retirer la neige sur mes cheveux ?! Surprise par ce geste, j'eus un léger mouvement de recul.

                      H-hey ! Qu'est-ce que tu fais ?!...
                      Juste enlever ce qui gêne. Je suppose qu'une spécialiste doit toujours rester présentable, non ?

                      Elle me sourit, et je grimaçai. Je n'avais pas l'habitude de ce genre de choses... Surtout de la part d'elle ! Mais je me laissai faire. Elle n'avait pas tort après tout...
                      C'est alors que nous fûmes toutes les deux prises au dépourvu par l'arrivée d'une... Femme étrange avec... Des antennes ?! Et... Et c'était quoi ces vêtements ? Et cette voix... Elle avait l'air d'avoir... Bu énormément d'alcool ! Lui faisant face, sur nos gardes, je décidai de m'approcher d'elle. Qu'est-ce qu'elle voulait dire par "respirer ce qui tombe" ?!

                      Qui es-tu ?

                      Negev... Regarde en haut.

                      Hein ?

                      Relevant mes yeux rouges vers le ciel, je trouvai... Un nuage. Un immense nuage jaune... Qu'est-ce que c'était que ça ?! Ce n'était pas là juste avant !
                      Mon regard se reposant sur l'étrange grande femme avec une poitrine incomparablement large et des antennes, je lui dis, plus froidement :

                      Qu'est-ce que c'est que ça ? Comment cette chose peut nous rendre inconscientes ?

                      Nos fusils toujours en mains, nous savions que nous n'étions pas dans un endroit que nous connaissions bien, alors nous restions prêtes à tout. Même si l'arrivée de cette... Femme... Était vraiment inattendue. Et bizarre.


                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      La soos, elle suus.
                      Feat Leber Sous


                      -Faut vraiment que j'attende avant d'écrire le titre.-
                      Oui tu l'as déjà dit. Tu serais pas torché aussi ?
                      -Naaaan, le dernier verre que j'ai bu, c'était un whisky coca y a une bonne semaine.-
                      Une bonne semaine ? Triste être humain.
                      -Hey, mon foie est pas aussi bourrin que le tien !-

                      Alors, quand je dis de faire gaffe à ce qu'il y a au-dessus, en général, le premier réflexe, c'est pas de demander qui je suis, c'est de se barrer. Loin. Vite. Mais bon, c'est plus la première fois que je parle à des robots. Comment je sais que c'est des robots ? Nan mais on se concentre sur l'action ! C'est un détail ça. -Harall. T'as encore lu mes conversations Discord ?- Juste... un peu... -Pfff t'es grave...- Et puis faut bien meubler ! J'ai que la fin du post à laquelle réagir !
                      En plus, elles ont l'air salement amochées les gamines. Oh mais elles ont des fusils ? Elles sont pas de Val donc. Akerys peut-être ? Clairement pas Solarii en tout cas. -Observe attentivement Negev.- Neugeuve ? Bah ouais, elle a... oh. -Oui, des étoiles de Dav- C'est un trap c'est ça ? -MAIS NON ! Elle a des étoiles de David un peu partout ! Ce qui veut dire qu'elle est... ?- Chiante ? -JUIVE ! Et est-ce qu'il y a des Juifs dans ces univers ?- Aaaaaah, ce sont des errantes ! D'ailleurs, est-ce que son avatar pourrait fermer la bouche ? On dirait qu'on vient de la foutre face à une teub pas nettoyée. -Oui, et les reflets dans tes cheveux, c'est du sperme aussi. Arrête de chipoter.-

                      -Alors j'saurais pas dire si c'très malin d'me poser la question alors que j'cherche à vous éviter un coma éthylique.

                      Ah ça y est ? Elle se réveille miss Sauce ?

                      -Bah 'voyez, j'me suis tapé 52 verres de cocktail bien bourrin et j'viens d'en évacuer 33 dans l'ciel pour décuver un peu. Je bâille un coup avant de me gratter l'oreille de l’auriculaire. -En gros, c'est 33 verres de picole sous forme de gaz. Vous respirez ça, vot' taux d'alcool dans le sang crève le plafond. Et ce s'rait pas bon pour la suite du RP si z'êtes dans le coma tout le long.

                      J'attrape alors la main des deux machines à l'aide de ma force décuplée par 19 (Oui je précise pour faire comprendre que si elles résistent trop au fait que je les tire, je leur arrache plus ou moins un bras.) avant de les traîner dans la pizzeria et de rapidement fermer la porte. Je les lâches, observant par la fenêtre le nuage descendre alors qu'un viking a le malheur de pénétrer à l'intérieur et de s'effondrer au sol, le visage rouge.

                      -Yup, j'aurais p'têt dû faire ça dans une ruelle.

                      -Harall ? C'est qui ces deux-là ?! Me dis pas que c'est toi qui leur a fait ça ! T'as vu l'état dans lequel elles sont ?!

                      -Mais nan, j'ai rien fait ! J'ai juste décuvé au-d'ssus et j'les ai faites rentrer pour éviter de d'voir les ramasser à la p'tite cuillère demain.

                      Lulk se rapproche alors d'elles, se grattant l'arrière de la tête.

                      -Hum, désolé pour ça... Vous êtes à Pizza Planet et la tarée qui vous a fait rentrer est l'une des employées. La videuse en l'occurrence. Vous avez besoin de soin ?

                      -T'inquièèèète Lulk ! Elles ont dit dans la narration qu'ça fait des heures qu'elles marchent ! Tranquilles les blessures !

                      -DES HEURES ?!

                      -Vous voulez une pizza ?

                      -C'est pas le moment ! J'ai une formation de secouriste, je peux changer vos bandages si vous voulez.

                      -Karaoké ?

                      -Ignorez-la. Plus on lui accorde d'importance, plus elle continue.

                      -Eh oh ! Y s'calme le PNJ ! Le nuage est en train d'se dissiper t'façon, faudra que j'fasse descendre les 19 verres qui m'restent.



                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze



                      La réponse fut... Toujours aussi perturbante. Ugh. Je commençais par croire que je n'allais jamais cesser d'être perplexe face à tout ce qui m'arrivait ! Cette inconnue, elle aurait visiblement recraché une grande quantité d'alcool sous forme de... Gaz dans le ciel ? Ce qui aurait donc pu former ce nuage et ce qui expliquait pourquoi elle disait que nous ne devions pas respirer ça, au risque de ne pas le supporter. En plus du fait que ses arguments ne semblaient pas tenir la route, sa façon de parler était pratiquement incompréhensible... Et répugnante. J'essayais désespérément de sourire face à tout ça, en me disant qu'elle devait être complètement massacrée par l'alcool, mais lorsqu'elle vint nous prendre à chacune le bras par surprise pour nous emmener au bâtiment que nous cherchions depuis le début, je m'éloignai brutalement d'elle en grognant comme pour l'avertir qu'elle n'avait pas intérêt à m'approcher pour l'instant. RO semblait passive, bien qu'intriguée, mais par intuition, elle se dirigea, tout comme la blonde qui nous avait amenées ici, vers la fenêtre. C'est alors que quelqu'un entra brutalement, tout écarlate, avant de tomber dans l'inconscience.
                      ...Il semblerait qu'elle n'avait pas menti. Mais d'où lui venait cette force, pour nous avoir aussi rapidement mises ici ?!

                      Hm... Bizarre.

                      Tournant la tête vers l'ancienne leader de l'équipe Palette, je fronçai des sourcils face à sa remarque.

                      "Bizarre" ?! Ce n'est pas juste bizarre, RO ! On vient de se-

                      Pizza Planet ? Mais qu'est-ce que c'était que ça encore ? Le bâtiment... Le bâtiment que nous cherchions tant à voir... C'était une... Simple pizzeria ?! Vraiment ?! Mais comment allions-nous nous faire soigner, comme ça ? En tant que spécialiste, je ne pouvais pas me permettre de rester ainsi blessée ! J'avais besoin d'être réparée rapidement pour pouvoir être en plein potentiel au prochain combat potentiel ! Tout comme RO d'ailleurs...
                      Nos yeux tournés vers le jeune homme qui parlait à cette "Harall", nous écoutions finalement sans rien dire pour l'instant. Jusqu'à-ce que nôtre attention soit portée vers deux choses : cette femme était la videuse de cette pizzeria, mais surtout, le garçon qui lui faisait la morale... Il pouvait changer nos bandages ! Ayant visiblement fait une formation de secouriste, il pouvait clairement nous aider ! Je voulus sourire de joie, mais montrer un visage aussi puéril ne serait pas quelque chose de correct pour une spécialiste. Surtout devant RO, qui faisait partie de l'élite. Souriant donc de manière plus professionnelle, je m'avançai vers lui, en compagnie de ma partenaire hétérochrome, ignorant la femme à antennes, suite aux conseils de celui-ci.

                      Bonjour Lulk, je me présente : Negev, spécialiste militaire., je fis une révérence légère avant d'attirer l'attention vers RO, d'un geste simple mais élégant de la main, Et voici RO635, soldat d'élite.

                      Cette dernière ne fit guère de révérence, préférant simplement baisser la tête en guise de respect, avant de se redresser et lancer le sujet.

                      Nous avons en effet besoin de soins. Nous vous en serions très redevables si vous arrivez à nous soigner, Lulk.

                      Nos fusils toujours en mains, nous n'avions peut-être probablement pas l'air très commodes ainsi armées, mais nous ne pouvions nous permettre de poser nos armes dans un coin. Je pouvais bien le ranger dans mon coffre, mais je préférais rester sur mes gardes. RO lançait quelques regards à la femme aux cheveux clairs, et j'en fis de même. Ugh... Ces seins... À quoi est-ce que cela pouvait lui servir ? Je voulais dire... Pourquoi aussi larges ? Cela devait probablement cacher quelque chose... Même si RO en avait de tout aussi énormes, sans que je ne comprenne pourquoi... Et dire que je bandais les miens. Cela avait plutôt l'air d'un fardeau... Il y avait tant de choses que je ne comprenais pas dans le design de certaines T-Dolls, dont le mien... L'I.O.P. était un réel mystère... Mais cela ne pouvait pas être juste là pour être là ! Tout devait avoir une utilité chez une T-Doll ! Sinon c'était du travail pour rien ! Et cela serait une honte pour une manufacture aussi célèbre et grandiose que celle-ci !

                      ...

                      Oui. Il semblerait que je n'étais pas la seule à fixer là.


                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      House Boobs
                      Feat Leber Sous


                      -J'suis tout mou aujourd'hui...-
                      Désolée de pas être là pour te rendre dur !
                      -Mais non, c'est pas-

                      D'où vient ma force ? D'où elle vient qu'il me demande le narrateur ! -En théorie, c'est Negev elle-même qui se demande vu que la narration est à la première personne.- T'es en train de me dire qu'en théorie, je lis ses pensées ? -Euuuuuuuuh...- D'ailleurs c'est drôle, elle a même pas relevé que je sais combien de temps elles ont marché ! Elles ont pas non plus relevé le karaoké ! Ni la braguette de Lulk ! Quelles s***** !
                      Ah bah quand même ! Voilà qu'elles se présentent ! Bon, moi j'ai déjà lu leurs noms dans la narration et le nom de compte mais elles en ont mis du temps ! Donc ! "Neugeuve" et "Rot" demandent bien des soins à Lulk qui se dirige alors vers l'étage, chercher son matos de soin. C'est alors que j'aperçois de regards quelque peu déplacés. Ca manque de bave dans la perversité de l'expression ! Fautes-les baver enfin ! -Harall. Nous avons. Un chiche.- Un chiche ? -Un chiche kébab.- Une chau-chiche ? -Une chicha.- Et quel est donc ce chiche ? -Tu dois étouffer RO dans tes seins.-
                      ...
                      -...-
                      ...
                      -...-
                      ...
                      -...-

                      J'affiche alors un sourire carnassier avant de lentement me lever, main sur la hanche.

                      -Mmmmmmh ? On est d'ce bord-là ? 'Voulez les voir d'plus près ?

                      Je m'approche alors lentement de RO, trèèès lentement, mon sourire s'agrandissant de plus en plus à mesure que je marche, usant d'un point me permettant de faire visiblement rebondir ma poitrine. Une fois à portée de la t doll, je saisis sa tête avant de la plonger dans mon décolleté.

                      -HAHAHA ! 'Suffisait de d'mand-

                      Dans un coup de vent, je sens quelque chose se planter à l'arrière de mon crâne. Je relâche alors RO, enlevant l'arme du crime, constatant qu'il s'agissait d'un scalpel que Lulk venait de m'envoyer. Je me retourne alors dans sa direction.

                      -Aïe.

                      -DEUX MINUTES ! IL A SUFFI DE DEUX MINUTES POUR QUE TU REFASSES UNE CONNERIE ! Faut te tenir en laisse ma parole ! Va décuver plus loin !

                      -Roh ça vaaaa, j'te les réserve pour ce soir s'tu veux.

                      -Tain quand je pense que c'est cette tarée qui veut renverser Ed Vayan, j'en reviens pas... Comment tu veux que ma capitaine te prenne au sérieux ?!

                      -Meeeeh, j'vois pas l'intérêt d'êt' prise au sérieux quand j'peux juste foncer dans l'tas.

                      -Bon, ça suffit, tu vas dans une des pièces libres, tu décuve et t'ouvre la fenêtre !

                      Je hausse les épaules avant de m'exécuter. Je me rends dans la salle libre à droite du fond de la pizzeria pendant que Lulk fait son affaire avec les gamines...

                      Lulk POV

                      Cette espèce de timbrée me fait péter les plombs. Je l'aime bien, comprenez-le mais elle est ingérable. Je n'imagine pas à quel point la kitsune qui vivait avec elle avant devait être à bout de nerfs à mois d'être aussi à l'ouest qu'elle. Enfin bref, je suis enfin seul à seules avec les deux blessées, je vais pouvoir remplacer leurs bandages.
                      Je pose ma trousse de soin sur une table avant de sortir une bouteille d'alcool pour désinfecter et des nouveaux bandages.

                      -Désolé pour ça. Asseyez-vous, je vais m'occuper de vos blessures.

                      Une fois les demoiselles assises, j'enlève les bandes imbibées de sans avant de commencer à désinfecter un peu partout à l'aide d'une compresse.

                      -Harall, c'est pas une mauvaise personne. Elle a bon fond mais quand elle a bu plus de quinze verres, elle devient incontrôlable. Et je peux vous dire qu'une nana aussi balèze, c'est pas simple à gérer.

                      Je remplace les premières bandes, les attachant correctement. La cicatrisation devrait mieux se faire.

                      -Vous vous rendez compte qu'elle a mis à terre une équipe entière de mercenaires améliorés sur Solarii ? Même Abe la machine à tuer, peu ont réussi à le battre. Elle a carrément réussi à lui arracher un bras. Fait par l'un des meilleurs prothésistes du Nim Row !

                      J'applique de la pommade sur les bleus et désinfecte les petites cicatrices avant de poser des bandes de sparadrap dessus.

                      -Le pire, c'est qu'elle a trouvé son surnom toute seule "Mad Shark", pour vous dire qu'elle a conscience d'être tarée.

                      Je me relève alors, apercevant Harall sortir de la pièce avec... Emily sur le dos, complètement sonnée.

                      -E-Emily ?! Qu'est-ce qui s'est passé ?!

                      -Elle f'sait la poussière, j'ai pas fait gaffe et elle a respiré un peu d'ma brume. Héhé, j'ai merdé sur le coup, j'vais aller l'allonger.


                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze


                      On est d'ce bord là ?

                      À ce moment-là, deux réactions. La mienne tout d'abord : j'étais tout simplement confuse. Je ne savais pas de quoi elle parlait, où elle voulait en venir, rien. J'étais juste perturbée, et j'attendais qu'elle nous explique le sens de sa phrase, un sourcil haussé. Et puis... Il y avait celle de RO. Elle s'était brutalement crispée, les joues déjà rougies sans que je puisse en voir le sens. Mais le pire, c'était lorsqu'elle nous proposa de voir "ça de plus près". Si moi, je me montrais curieuse, en ayant l'occasion de voir le secret de l'utilité des gros seins, RO quant à elle... Eut un mouvement de recul. Elle semblait... Terriblement embarrassée. C'était presque comme si elle allait s'évanouir. Je savais qu'elle n'était pas habituée aux discussions en dehors des missions, la sociabilité... Mais là ! Je plissai des yeux, ne disant rien, observant la femme à antennes s'approcher de l'élite d'une manière... Eh. C'était vraiment obligé ? Je voulais dire... Pourquoi ? Pourquoi ces seins bougeaient autant ? Dans quel intérêt ? Était-ce là pour maintenir une sorte d'équilibre au buste ? Si c'était cela, c'était une fonction bien étrange... Enfin, tous ces détails sur l'apparence, ces pointes roses, cette douceur... Ces petites choses appartenant au design de ces choses... Je ne les comprenais pas. Je n'en voyais pas l'utilité. Absolument pas.

                      En tout cas, RO était paralysée, alors elle fut sans problème attrapée pour être... Étouffée ?! C'était donc ça ! C'était donc ça le secret des seins !? Cela cachait donc une technique de meurtre spécial !? Une sorte de séduction ? Pour ensuite bloquer les voies respiratoires de l'ennemi ?! Mais c'était... C'était... DU GÉNIE ! Je devais essayer ça un jour ! J'étais certaine que cela pourrait marcher ! Et puis, cela avait l'air si amusant ! Oh... Elle était... Elle était donc en train de tuer RO ? Oh non ! Elle devait lui montrer comment cela fonctionnait ! Ou peut-être que non ? Après tout elle était une totale inconnue pour nous ! Ah... Mais elle venait de nous sauver... Hmf...

                      Puis... Quelque chose d'inattendu arriva. Encore je dirais. Un scalpel, là, sur son crâne. Dans son crâne. Et tout ce qu'elle trouva à dire en relâchant RO... C'était "Aïe".
                      Aïe.
                      Sérieusement ?! N'importe quel être de chair devrait mourir face à ce coup là ! Même Greed ! Il aurait simplement choisi la régénération... Mais elle... Elle n'avait rien de spécial. C'était comme si elle s'était prise une simple tape sur la tête. Clignant des yeux plusieurs fois face à ce spectacle, je ne faisais même pas attention à ce que pouvait dire ce Lulk durant sa morale, bien trop prise au dépourvu par ce que je venais d'apercevoir. Mais alors que RO se redressa pour attraper son mégaphone - probablement pour hurler son mécontentement de toutes ses forces -, la femme était déjà partie. Heureusement. Je n'avais beau pas ressentir la douleur, je n'appréciais pas entendre un son aussi haut. Surtout pour simplement ouïr une colère stupide...

                      C-cette femme !... Elle est... Elle est si bizarre ! Et... d-dangereuse !

                      Je souris en m'avançant vers elle.

                      Je trouve cette technique de combat plutôt pas mal, tu ne trouves pas ?~

                      Tournant brusquement son visage vers moi, elle afficha un air choqué.

                      Q-qu'est... Qu'est-ce que tu as dit ?! Une technique de... Combat ?! Mais ce... Ce n'est p-

                      C'est alors que Lulk nous invita à nous asseoir pour s'occuper de nos soins. Ne terminant donc pas sa phrase, RO soupira pour aller se poser à côté de lui, et j'en fis de même sans aller plus loin dans la discussion, quand bien même cela me rendait pas mal intriguée. Nous le laissâmes donc retirer nos bandages pour commencer son travail, sans un mot. Ce fut là que le blond nous parla de la fameuse Harall, nous justifiant son comportement par un nombre assez haut de verres bus - même si nous, les T-Dolls, n'étions pas réellement étonnées par cette valeur -, avant de commencer son éloge à son sujet. Mais ce n'était pas ennuyant, au contraire, car la demoiselle en question possédait des capacités physiques intéressantes et élevées. Elle avait visiblement une bonne réputation à Solarii... Et elle en était à priori si fière qu'elle s'était donnée un surnom. "Mad Shark"...

                      Requin fou ? Sérieusement ? Eh bien... Au moins elle se connait bien !

                      S'exclama RO, toujours agacée par la scène qui précédait. Mais c'était sans compter le retour de la blonde en question ! Arrivant avec une certaine "Emily" bien assommée sur le dos, elle venait justement, tout comme le barbare d'auparavant, de respirer l'air "toxique" que nous avions évité, RO et moi. De justesse d'ailleurs. Reprenant son mégaphone, je bouchai mes oreilles avec mes mains par réflexe, alors qu'elle poussa un énorme rugissement dedans.

                      V-V-V-VOUS LÀ BAS ! NE T-T-TÂCHEZ P-P-PLUS JAMAIS DE ME P-P-PRENDRE DANS VOS SEINS COMME VOUS L'AVEZ FAIT !!! C-C-C'EST IMP... IMPOLI !!!

                      ...Et j'arrivais à l'entendre même comme ça.
                      Je me tournai ensuite vers Lulk, il fallait bien le remercier pour son aide.

                      Merci pour vos soins, Lulk. Oh et, ne vous inquiétez pas, RO est comme ça... Très souvent.

                      Je souris, et ricanai même. C'était... Amusant, quelque part. Quand on le subissait pas du moins...


                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Regarde-moi dans les tétons !
                      Feat Leber Sous


                      Lulk POV

                      -Et là, tu lui dis "GYA-
                      Euh... Qu'est-ce que-
                      -Oups, mauvais canal ! Désolé, fais pas gaffe à moi !-

                      Qu'est-ce que c'était que cette voix... ? Pfff, je dois passer trop de temps avec Harall, je deviens aussi timbré qu'elle... Je n'ai franchement rien à leur répondre à ces nanas. Autant la brune a l'air au moins un peu au courant de ce qui vient de lui arriver, autant la... rose ? Enfin Negev quoi, elle m'a pas l'air d'une lumière. Des seins, une arme ? Heh, j'imagine qu'on peut voir ça de cette façon dans le cas d'Harall, elle ferait tomber une armée juste en les agitant et elle étoufferait le chef dedans avant d'en faire son escort boy.
                      On peut dire que j'ai de l'imagination, moi je me contenterais de dire que je suis réaliste.

                      Par contre, il y a un moment où il va falloir se calmer, j'en connais qui n'auraient aucun problème à manquer de s'étouffer dans des nichons pareils... Comme... Moi... peut-être... J'avoue que ça ne me dérange pas plus que ça qu'elle me traîne dans sa chambre tous les soirs, ça me fait de l'expérience mais si c'était que ça... J'ai étrangement l'impression que c'est quelqu'un de confiance, elle m'a déjà défendu face à un client qui voulait absolument prendre une chambre pour... lui et moi... Beurk. C'est son boulot de videuse en un sens mais elle avait l'air vraiment sérieuse en le faisant.
                      Alors oui, je pourrais dire tout ça à mesdames mais voyez-vous, je n'ai pas spécialement envie que ça se sache. Je reste un légionnaire expérimenté, pas le sextoy d'une nymphomane et la cible de vieux pervers.

                      -Y aurait moyen de tuer des gens avec ça mais je peux t'assurer que c'est pas une technique de combat. Plutôt un truc de perverse.

                      Harall POV

                      Bon okay, tu m'explique COMMENT t'as pu te planter ?!
                      -Oui bah ça va ! J'ai tellement l'habitude de te parler en début de post que ma langue a ripé...-
                      Je veux bien que tu me parle pas 100% du temps mais laisse-moi l'exclusivité au moins !
                      -Attends... T'es jalouse ?-
                      Là tu veux que je sorte une réplique à la tsundere c'est ça ?
                      -Nan je suis juste curieux.-
                      Tais-toi ! B-Baka !

                      Hey mais c'est qu'elle gueule fort pour une pupuce de cette taille, elle va réveiller Emily si ça continue ! Je mets un pied dans la cage d'escalier avant de me retourner vers la p'tite perverse.

                      -Quand t'arrêteras d'les reluquer comme la dernière des perverses non-assumées. T'es aussi impolie qu'moi sur c'coup-ci ma pupuce.~

                      Je lui tire la langue avant de monter, déposer Emily dans son lit, lui enlever sa cu -Non.- sans lui enlever sa culotte, puis je redescends un bâillant un coup. Honnêtement, je m'excuserais bien mais bon, quitte à jouer sur la politesse : On ne mate pas les nibards des gens en étant aussi peu discrète. On sent bien la gamine inexpérimentée et le narrateur pervers qui veut ses scènes de ecchi ! Zieuter une poitrine, sois t'assume pleinement et tu tripote ! Genre ceux d'Anaël ! Soit tu le fais dans le feutré, discrètement et tout !

                      -C'est vrai que ton regard se faisait insistant. Mieux vaut éviter avec elle mais s'il y a matière à... Non rien...

                      -Mmmmmh ? Vas-y continuuuuue ?

                      -Bon bref ! Qu'est-ce que vous faites sur Val au juste ? Vu vos tenues, vous êtes plutôt de-

                      -C'est des errantes.

                      -Oh ? Et comment tu le sais, miss omnisciente ?

                      -Primo, c'est marqué sur leur profil. Deuzio, mon narrateur m'l'a dit. Tercio, Negev a des étoiles de David sur elle, donc elle est Juive.

                      -Des étoiles de David ? Juive ?

                      -Des symboles religieux d'un aut' monde s'tu préfère.

                      A ce moment, le regard de Lulk se fait plus sévère envers nos CLIENTES. C'est bien le problème des Solarkiens ça, même quand ils sont pas chez eux, ils aiment pas les étrangers ! Vous imaginez pas la réaction de cet abruti quand je lui appris que je venais pas de Solarii. Tout un mélodrame comme quoi il avait donné sa première fois à une étrangère... Bla bla bla...

                      -Hey, tu les r'garde mieux déjà.

                      -Je- Désolé...



                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze


                      ...Hm. Donc, selon Lulk, les seins n'étaient pas une arme potentielle. Et cette technique que la blonde venait d'utiliser sur RO n'avait visiblement rien de "dangereux". C'était, d'après ses dires, "un truc de perverse". Perverse... Perverse...? Tout ce que je savais de ce terme, c'était que cela qualifiait quelqu'un de "mauvais". Utilisait-il cela avec ce sens en tête ? Cela m'étonnerait vu son lien avec la demoiselle... Si elle était réellement quelqu'un de nuisible, ils ne seraient probablement pas tous les deux dans la même pièce. Après... Ce n'était pas comme si leur vie privée m'intéressait, mais si cette femme était quelqu'un de potentiellement malfaisant, je me devais de l'exterminer pour éviter tout danger potentiel. Alors, un peu perplexe, je ne dis rien de mon côté.  

                      Puis vint le tour de la fameuse Harall pour l'emploi de ce terme. Envers RO, cette fois-ci. Était-ce utilisé de manière plus "diluée" ? Reluquer, reluquer... Il était vrai que RO et moi-même avions fixé fortement la poitrine de l'autre, mais était-ce quelque chose de considérablement "mauvais" ? Enfin, "pervers" ? Je n'osais pas demander plus de détails sur la définition de ce mot, ou du moins pas encore. La brune quant à elle, était visiblement en train de bouillir. Son visage était rouge d'embarras et de gêne, et elle ne fit rien, mis à part pousser quelques grognements, jusqu'à-ce que la femme à antennes ne disparaisse à l'étage. À ce moment-là, la T-Doll d'élite put lâcher sa colère une nouvelle fois, mais là, elle ne fit qu'hurler en tapant du pied, avant de passer une main dans ses cheveux en essayant désespérément de retrouver son calme. Un sourcil haussé, je m'approchai d'elle à nouveau, la regardant de manière à ce qu'elle comprenne bien que je souhaitais des explications, sans un mot. Elle se tourna vers moi, les lèvres tremblantes, avant de serrer des dents et souffler brusquement par le nez.  

                      Disons que... J'ai du mal avec certaines interactions sociales...  

                      Je souris en pouffant de rire, avant de jouer avec ma tresses avec mon index, plissant des yeux en la regardant avec un certain air amusé. Quelque peu élégant, naturellement.  

                      Je vois... C'est quelque chose de pardonnable pour une T-Doll je dirais... Il y a des tas de choses que je ne sais pas non plus de la culture humaine. Si on peut appeler cette femme... Une humaine. Fufu...~  

                      Rictus aux lèvres et bien évident, RO posa ses yeux sur son fusil, puis sur ses blessures. Je pus facilement voir qu'elle se rappelait son origine de T-Doll rien qu'en analysant son comportement.
                      Elle poussa un nouveau soupir, avant de fermer les yeux, d'un air étrangement plus mélancolique.  

                      Oui... Tu as raison...
                      Évidemment ! Une spécialiste a toujours raison !  

                      Je croisai les bras en relevant fièrement la tête, et alors qu'un sourire plus sincère se dessinait lentement sur le faciès de l'hétérochrome, la femme à gros seins revint vers nous, après avoir déposé la pauvre fille de tout à l'heure à l'étage. Là, RO perdit le sourire, grimaçant légèrement et nerveusement à la place. De plus, Lulk n'hésita pas à remettre le sujet sur le tapis, faisant tiquer la SMG qui prenait toutes ses forces pour calmer son Digimind... Il serait mentir de dire que cela ne m'amusait pas au moins un peu, surtout en ne l'ayant jamais connue comme ça... Je voulais dire, RO avait toujours cet air charismatique et travailleuse. Elle semblait gérer et s'adapter à toutes les situations, ce qui était fort admirable. La voir ainsi... Vulnérable... Était quelque chose de nouveau, et assez perturbant... Mais pas en mal.  

                      Mais la discussion devint rapidement plus sérieuse. Lulk se posant une question sur nos origines par la biais de nos vêtements, à quel point originaux par rapport à ceux constatés dans les environs, Harall lui répondit très vivement, presque immédiatement, que nous étions des Errantes. Écarquillant les yeux d'étonnement pour ma part, RO quant à elle ne fit que prendre un air plus grave. Le soigneur, tout aussi intrigué que nous face à cette réponse, l'interrogea à ce sujet, ce à quoi elle répondit de manière incompréhensible tout d'abord. Marqué sur nôtre profil ? Son narrateur ? Qu'est-ce que cela pouvait signifier ? Probablement une autre de ses folies... Mais le dernier argument eut le don de me prendre au dépourvu. Elle connaissait... Elle connaissait les étoiles de David ? La religion juive ?  

                      Entrouvrant ma bouche pour essayer de parler, RO pointa sont arme directement sur Lulk lorsqu'il nous jugea d'une manière plus austère. Mais elle l'abaissa rapidement lorsque Harall lui demanda de se ressaisir, à sa manière. J'étais si surprise qu'elle sache autant sur ces choses qui n'étaient à priori pas de cet univers ! Elle ne pouvait qu'être une Errante, c'était sûr, mais surtout, surtout ! Elle devait être d'un monde similaire au nôtre ! Peut-être le nôtre ?  

                      Tu... Tu connais les étoiles de David ? Je ne pense pas avoir rencontré de personne les connaissant jusqu'ici ! Il semblerait que personne de ce monde connaisse des choses à leur sujet, comme pour le judaïsme... Alors ça voudrait dire que tu viens... D'un autre monde. C'est certain. Mais...  

                      Je m'avançai des quelques pas.  

                      Soit tu viens du même monde que le nôtre, soit d'un autre, similaire. Mais dans tous les cas... Nous avons beaucoup de choses à se dire. Connais-tu... L'organisation GRIFON & KRYUGER ?  

                      La SMG s'avança à son tour, pour être à un peu près du même niveau que moi-même, reprenant un peu plus confiance en elle en prenant conscience de l'importance du sujet.  

                      Et surtout, combien de temps êtes-vous ici, si vous êtes une "Errante" ? Connaissez-vous un moyen de retourner dans nos mondes ?  

                      RO n'hésitait pas à aller droit au but, ce qui était assez brusque mais plutôt efficace la majorité du temps.

                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      ROW ! ROW ! FIGHT THE POWER !
                      Feat Leber Sous


                      ROW ROW !
                      -Do the impossible! See the invisible!-
                      Raw! Raw! Fight the power!
                      -Touch the untouchable! Break the unbreakable!-
                      Row! Row! Fight the power!
                      -What you gonna do is what you wanna do,-
                      Just break the roof, and you see the truth, uh-huh,
                      -This is theme of the "G" coming through baby!-
                      Row! Row! Fight the power!

                      Bon okay, c'était pour quoi ça ? -POUR ME MOTIVER !- Et t'es motivé ? -JE SUIS MOTIVE !- Donc on peut commen- -AAAAAAAAAAAAAAH !!!- Arrête ça, on dirait Aeleus ! -Pardon.- Donc, on en était à- -ROW ROW ! FIGHT THE- TA GUEULE !

                      ... Allô ?
                      -Nan mais c'est bon, j'ai laissé passer un jour, je m'y remets.-

                      Si je devais demander qui était le plus incivilisé dans l'enceinte de la pizzeria, désolée mais ce serait pas moi ! Entre Lulk et ses élans xenophobes qui ont tendance à ressortir et RO qui pointe son arme sur lui après avoir beuglé dans un haut-parleur, je me trouve soft avec ma paire de nichons ! De toute façon, y a que des cas sur ce forum, c'est dingue ça. Je pourrais prendre n'importe quel PJ qu'il y aurait minimum un truc qui va pas.
                      Et Lulk qui se met en position de combat par réflexe.

                      -Bon allez les enfants... je me place alors entre la T Doll et le légionnaire avant de tous deux leur asséner un léger coup sur la tête. On s'calme ou j'vous fous au coin.

                      -Mais ça va pas ?!

                      -Dit celui qui m'a planté un scalpel dans l'arrière d'la tronche ! je tourne alors la tête vers RO. Et toi pupuce, c'pas une manière d'réagir, même à un r'gard mauvais. C'mon rôle de recadrer c'gamin.

                      Après avoir lâché une légère moue, Lulk s'assit simplement sur le côté, regardant ailleurs alors que je reprends la discussion. Je me gratte l'oreille du petit doigt, je souffle dessus, puis je croise les bras. Pourquoi ? Bah parce que  vous pensiez vraiment que j'allais rester là à parler comme si j'avais un balai dans le fion ? Donc voilà que je me fais assaillir de questions. NARRATEUR ! -Oui ?- Tu peux toutes me les noter vite fait ? -Ca roule, fouille dans ta poche.- J'en sors alors une feuille où toutes les répliques prononcées précédemment sont marquées.

                      -Aaaah décidément c'pratique de pouvoir lire les posts d'en face ! AHEM ! Alors ouais j'viens d'ailleurs, d'une aut' fiction quoi. Sinon pour votre organisation cheloue là... Une seconde... ALLO ! Ca te dit un truc ?!

                      -C'est l'organisation principale du jeu d'où elles viennent mais je ne connais pas vu que je n'y joue pas. Par défaut, elle n'existe pas dans ton univers.-

                      -Donc nop, y a pas ça chez moi. Je continue de lire ma fiche de mémo. -Oh RO a la même couleur de dialogue que moi, tout est lié !

                      -Pas du tout.-

                      Je commence donc à fouiller ailleurs cette fois ci, à savoir entre mes deux seins. J'y plonge la main un moment avant de retrouver ce que je cherche. Faut dire, il y a de l'espace là-dedans... Allez... Alleeeez... Nan c'est pas ça... Ca c'est... Houlà, c'est pas ça du tout ! Et ça... Nan, ça je m'en suis servi hier.... Et... Ah bah quand même ! J'en sors une petite photo sur laquelle on peut me voir accompagnée de deux personnes. Tout d'abord un androgyne aux cheveux bruns et aux yeux fermés habillé d'une écharpe bleue mais également une femme aux cheveux rouges et aux oreilles et queues de renard. Je montre la photo aux deux mémères.

                      -'Voyez ça ? C'mon gamin et ma meilleure pote et 'sont restés là-bas. Vous pensez bien qu'si j'avais pu m'tirer et les r'joindre, j'l'aurais fait.

                      C'est alors que la porte de la pizzeria s'ouvre brutalement, laissant passer un viking au nez rouge car ayant dû respirer ma brume de l'extérieur.

                      -MON NOM EST RUR'K ! FILS DE ROR'K ! HERITIER DU CLAN RAR'K ! JE REQUIERS UNE PIZZA GRAND ANCIEN !!!



                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe

                      Les yeux fermés, la tête levée. La demoiselle sentait le violent air de Val battre son visage alors que ses épaules étaient rivés en arrière. Un sourire sur ses traits trahissait tout de même une certaine forme d’excitation, une euphorie complète face à ce qu’elle allait faire encore.

                      Baissant la tête, ouvrant les yeux, son sourire doublant de taille alors que d’une main, elle faisait apparaitre sur le bout de son nez des lunettes d’aviateurs. La HopeWear était un accessoire bien pratique, surtout pour un être aussi fantasque que la triple élémentaliste .

                      Fermant le poing en le levant à moitié, elle vint à faire une petite foulée ou deux sur place, histoire de se chauffer les jambes. Craquer ses doigts et remuer ses épaules ne fut alors que la suite logique de ce qui était en train de se tramer. Face à elle, toute une région sauvage de la planète viking. Pas de route, pas de chemin, juste des monts, des vaux et des vallées à perte de vue depuis le plateau sur lequel elle se trouvait. Avançant encore, elle était au bord du gouffre…

                      Et elle fit un grand pas en avant !

                      La chute ! Il devait bien y avoir des dizaines de mètres de dénivelés avant que son corps ne vienne s’écharper face à quelques rocs pointus en contrebas ! Mais, vous la connaissez maintenant, ce ne serait pas sur une telle bêtise qu’elle viendrait connaître sa fin ! Tendant son bras droit en avant, une rampe de glace vint alors à se créer en même temps qu’elle y posait les pieds, glissant sur cette surface sans la moindre adhérence pour mieux s’envoyer en l’air, s’ajoutant un petit salto dans l’opération pour les quelques points de style qui seraient considérés !

                      Accrochant un nuage du bout des doigts où elle vint à condenser un peu l’humidité, elle se permit de se faire quelques prises dessus, avançant au même moment où ses bottes dévoilaient des lames de glaces pour patiner sur ces surfaces angéliques qu’elle créait en même temps qu’elle progressait ! Physiquement, nombreux seraient ceux qui viendraient à s’ouvrir les veines dans une telle situation tant ce qu’elle faisait ne devait avoir aucun sens, mais qu’est-ce qu’elle en avait à faire ? C’était la compétition qui régnait là !

                      ‘’Accroches-toi Cortania ! Si tu tombes, je viendrais pas te chercher !’’


                      L’hologramme était sidéré de la situation. Comment une agent pouvait se permettre de faire ceci ? Comment pouvait-elle faire d’un nuage une cascade qu’elle cristallisait d’un seul geste et l’utilisant comme nouvelle rampe, improvisant le piqué d’un rapace alors qu’elle avait une position semblable à celle d’un Naruto Runners, les bras en arrière et la tête la première ?! Visiblement, aussi simplement qu’elle le voulait ! D’un mouvement, d’un claquement de doigt, dans le même temps qu’un salto en avant et une modification de la gravité pour faire d’elle une torpille humaine dont le chapeau ne tenait que par l’on ne savait quel miracle…

                      ‘’Vous devriez avoir honte de prendre autant de risque !’’


                      ‘’Quoi ? Tu doutes de mes pouvoirs ?’’
                      Répondit la demoiselle avec toujours le même sourire de confiance qui pervertissait ses traits.

                      ‘’Dois-je vous rappelez les enjeux ?’’


                      ‘’Ouais, je sais. Soit on devient tous des esclaves, soit on réussit à avoir un pacte de non agression avec une grosse tribu ! Pour moi, c’est tout vu !’’


                      ‘’Alors pourquoi avoir donné un si gros avantage ?!’’


                      ‘’J’suis joueuse, que veux-tu ? Lorsque bash le PVE, faut bien se distraire ! En plus, j’ai fait un bon rêve… L’impression que j’ai dormie pendant plus de trois semaines. Dingue non ?’’


                      Enchainant les plateformes et la vitesse, elle vint à tourner à quarante cinq degrés, se prenant en tête de taquiner les bordures du canyon, glissant dessus alors qu’elle improvisait une luge gelée pour défier les parois ! Le choc ne fut pas aussi tendre qu’elle l’espérait, mais les bris de glaces vinrent l’aider à se catapulter de nouveau alors qu’elle s’en servait pour faire un nouveau saut en plein air, renforcé par les pouvoirs de sa magie de gravité, qui firent exploser en une pluie de petits fragments la plateforme recomposée qu’elle venait de faire.

                      Elle y arrivait, elle en était certaine ! Elle voyait déjà les habitations, les fumées des gens qui vivaient là-bas ! Si elle s’y était mise sérieusement dès le début, elle serait arrivée depuis des heures, mais elle avait laissée de l’avance à son concurrent… Elle le voyait par ailleurs, à quelques centaines de mètres de l’arrivée, tout content et fier sur sa monture, surement une sorte de gros lézard dont la viande devait bien se mariner avec quelques épices et deux trois légumes… Il pensait à une victoire facile, mais qu’elle ne fut pas sa surprise de voir la demoiselle procéder à un crash contrôlé à côté de lui, rebondissant deux fois avant de se réceptionner sur une planche de surf pendant qu’elle générait elle-même la vague sur laquelle elle avançait !

                      ‘’Mais qu’est-ce que ?!’’


                      ‘’Hey, Rien ne sert d’avoir un gros bateau si tu ne sais pas le manier dans les vagues !’'


                      ‘’Valentin Laubacher, 1988.’’


                      ‘’Bois pas la tasse !’’


                      Lui addressant un sourire, il vint à se faire attraper par la vague de la demoiselle et il sa monture tomba à la renverse, pendant qu’elle, elle avançait toujours. Curieusement, sa planche fondait à vu d’œil, tout comme diminuait l’intensité de l’eau qui l’amenait jusqu’ici, et ce ne fut que de quelques petits pas sur un tout bébé tsunami qu’elle arriva en sautillant presque au niveau de la ligne d’arrivée !

                      ‘’Hé… Comme un poisson dans l’eau !’’


                      ‘’Que… Vous…’’


                      ‘’Ouais, il s’pourrait que la victoire me revienne ! Mais tu sais, il faut se méfier de l’eau qui dort !’’


                      ‘’Ceci n’a jamais été aussi vrai…’’


                      ‘’Vous m’avez vaincu… Moi, le meilleur dresseur de Val…’’


                      ‘’Et ouaip ! T’as beau avoir gagné une ligue, Sach’a, t’as beau être comme un poisson dans l’eau… Faut que tu saches qu’il y a toujours un plus gros poisson !’'


                      Il vint à serrer les dents, frustré de sa défaite. Il pensait pourtant être à son avantage, sa bête et lui ayant été invaincu jusqu’à maintenant, il venait de perdre cruellement face à la Centrenuit, qui lui fit une tape dans le dos.

                      ‘’Allez, te noies pas dans un verre d’eau. T’as tous le loisir de continuer à t’amuser hein ! Juste, pas touche aux passengers de Hope ni à la pizzeria !’’


                      ‘’Très bien… Un Val’Ka n’a qu’une parole.’’


                      Et ce fut ainsi comment l’on pouvait obtenir une paix avec quelques tribus de Val. Malgré son comportement désinvolte, ses manières uniques et tout le mal qu’on pouvait dire sur son excentrique tenue, la magicienne demeurait une personne de confiance. Elle n’était pas dans la politique qu’il y avait actuellement entre un groupe et l’autre, mais simplement qu’elle sauvait des vies. Elle était une héroïne, autant admirée que détestée par d’autres, une figure qui marquait, à sa manière, les mondes…

                      ‘’Je me demande comment vous allez annoncer cette nouvelle au personnel.’’


                      ‘’Oh, tu sais, ils sont au courant. J’ai dit tantôt à Harall que je partais faire une course !’’


                      ‘’Je ne suis pas sûre qu’elle ait interprétée ceci…’’


                      ‘’Boarf, on verra bien ! C’est pas comme si un nuage alcoolisé allait nous tomber dessus, hein ?’’


                      *****

                      ‘’ET UNE DEUXIEME POUR BIBI !’’


                      La porte s’était refermée derrière le grand viking, avant de se faire de nouveau ouvrir avec la même brutalité qu’à l’instant ! Elle aussi était bien pompette, pour ne pas dire complètement torchée. La faute à qui, hein, je vous l’demande…

                      ‘’J’M’APPELLE *BURPS*IMA CENTRE*HIC* ! FILLE D’UNE PUTAIN D’EPEE DIVINE ET DES ASTRES D’CHEZ MOI ! ET J’AI LA DALLE !’’


                      Elle sauta rapidement sur une chaise, avant de se relever aussitôt, pour s’approcher en furetant comme une murène vers les gens qui se trouvaient là… Forcément, il y eu des regards en sa direction, ce n’était pas tous les jours que l’on pouvait voir une personne aussi âgée qu’elle être en proie au fléau de la jeunesse (derrière le porn). Elle glissait presque sur le sol, avant de se retrouver face à Anaël, qui regardait, impuissante, la scène. Proxima posa alors ses deux mains sur les épaules de la l’ange déchu, tout en baissant la tête comme si son cou avait subitement lâché… Une petite plateforme de glaace vint alors à apparaitre sous les pieds de la demoiselle, la mettant à la hauteur de la blonde

                      ‘’Toi…’’


                      ‘’My… My girl ?’’


                      ‘’Je t’aime putain !’’


                      Et vous savez quoi ? Bam, un bon gros *smack* bien bruyant ! Et allez savoir si c’était le talent de la Centrenuit ou les vapeurs d’alcool qu’elle expirait, mais l’aveugle tomba à la renverse, complètement sonnée de ce qu’il se passait là. Sur elle.

                      ''Ouah, j'ai tellement faim que j'pourrais manger PLEIN DE SPAGHETTIS pour DINER !''


                      Les Dieux d'la Binouze 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze



                      RO n'avait pas beaucoup réagi face à son coup sur la tête suite à ce qui s'était passé précédemment- enfin, si, mais d'une incroyable force mentale, elle avait su contrôler sa colère, et nous avions pu diriger rapidement la conversation vers quelque chose de bien plus sérieux. Est-ce que Harall connaissait G&K ? Savait-elle comment nous pouvions rentrer chez nous ? Nous attendîmes impatiemment sa réponse, mais ce qu'elle fit eut le don de nous... Perturber. Déjà qu'elle était bien... Atypique, mais là ! Elle sortit une feuille de sa poche pour la regarder rapidement et commencer à tout nous expliquer. Cependant, ses premiers mots nous firent cligner des yeux plusieurs fois. Et pas que ! Voilà qu'elle hurle un "allô" comme si elle cherchait à communiquer avec quelqu'un d'autre. Ah. Oui. Elle cherchait visiblement à discuter avec quelqu'un. Et ce n'était vraisemblablement pas quelqu'un de présent ici. Ou du moins, qu'on voyait. Serait-ce qu'on appelait... La schizophrénie ? Drôle de personnage...

                      En tout cas, pour retenir ce qui était important, elle venait d'ailleurs, et elle ne connaissait pas nôtre P.M.C.. La SMG à longues nattes tiqua lorsqu'elle entendit l'autre sortir qu'elles avaient, selon elle, la même "couleur de dialogue". Mais où se croyait-elle ? Je me sentais perdue avec elle, je ne la comprenais pas, et je ne savais pas si je devais la faire confiance avec tout ce qu'elle pouvait bien raconter... Tout semblait être un gros tas de conneries, mais je devais faire avec pour l'instant. Nous n'avions pas beaucoup d'informations sur un retour potentiel, alors...

                      Je n'en peux plus. Si je continue de l'écouter, je vais finir par vouloir me donner la mort., lança RO, d'un ton grave et presque funèbre. Écarquillant les yeux, je me tournai vers elle pour la secouer un peu.

                      Hey hey, ressaisis-toi RO !

                      Gardant toujours un faciès désespéré, le visage assombri, il ne manquait plus que Harall aille sortir quelque chose d'encore plus grotesque dans la minute, et elle serait finie...
                      Alors, lorsque je la vis fouiller dans sa poitrine pour chercher quelque chose, je priais intérieurement pour qu'elle ne sorte pas une nouvelle connerie, mais au lieu de ça, c'était une photo d'elle, accompagnée de deux autres personnes que nous n'avions pas encore rencontrées... Et c'était normal, car c'était des gens, des proches visiblement, son enfant - Hein ? N'était-elle pas un peu trop jeune ? - et sa meilleure amie, qui étaient restés dans son monde. Et elle n'avait pas encore trouvé de moyen pour y retourner, bien qu'elle le voudrait bien, vu la manière dont elle nous avait répondues.

                      Relâchant la T-Doll d'élite, je pris un air plus empathique, bien que j'étais aussi déçue de ne pas avoir eu de réponse plus satisfaisante. J'aurais bien aimé rejoindre mon escouade plus vite, mais ce n'était pas pour aujourd'hui...
                      Face à la blonde à antennes étranges, je compris vite que cela l'avait rendue, sans surprise, plus nostalgique. Ou du moins, c'était ce que j'avais supposé.

                      Merci pour tes réponses, et excuse-moi d'avoir refroidi l'ambiance., dis-je en me penchant légèrement, main sur le cœur. Je gardais quelques manières strictes que Jericho m'avait donnée durant mes leçons pour devenir une véritable spécialiste... Et ce n'était pas un honte, bien au contraire.
                      Excusez-nous, oui.

                      RO, qui avait retrouvé un air plus calme et moins... Hm. Et moins "La vie c'est de la merde", avait choisi de suivre ma position pour présenter pour montrer, autant que moi, qu'elle était navrée. Cela fait, un autre de ces barbares entra soudainement dans la pizzeria, et eut le don de suffisamment nous surprendre pour qu'on se redresse de manière synchronisée, et qu'on pointe nos fusils sur lui- hein ? Mon fusil ? Où était-il ?! Ah ! Je l'avais posé sur une table tout à l'heure, avec mon coffre... Il se passait tellement de choses ici que je ne savais plus ce que je faisais... Heureusement que la ASST technology me reliait à cette arme, car si quelqu'un venait à la voler sans cela, je ne serais plus... Negev ? Ugh. Enfin ! En voyant que ce guerrier ne voulait rien de mal, je m'étais détendue, tout comme la SMG, mais... Derrière lui... Une femme était là. Et elle avait ouvert les portes avec autant de brutalité que l'homme. Ces deux-là avaient l'air... Bien alcoolisés. Était-ce encore à cause de ce nuage dehors ?...

                      Je voulus l'aborder, mais en la voyant embrasser une grande - Très grande - femme, je clignai des yeux plusieurs fois, tout comme RO derrière moi. Sauf que celle-ci implosa rapidement, et, le visage rouge de gêne et de colère, elle reprit son mégaphone :

                      C-C-C-CESSEZ V-VÔ-V-VÔTRE IND-D-DÉK... INDÉCENCE IM... IMMÉDIATEMENT MA... MADAME ! VOUS ÊTES EN P-P-PU... PUB-B-BLIC !

                      Je souris puis me tournai vers elle.

                      Roh la la RO ! Tu sais, elles se font juste plaisir ! Je ne comprends pas pourquoi ça te gênerait autant, et puis, je me demande pourquoi on ne l'a jamais f-

                      NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!

                      Le son était si fort que mes cheveux avaient volé derrière. Bon. Clairement, ce n'était pas son genre. Dommage. Ça aurait pu être amusant. Après tout je n'avais essayé ça qu'avec un homme... Et puis Greed avait dit que je pouvais tenter avec un groupe à l'avenir aussi... Eh. C'était qu'un baiser, pourquoi est-ce qu'elle-

                      NE SOIS PAS AUSSI INDÉCENTE QU'EUX, NEGEV !! TU ES UNE SPÉCIALISTE, PAS UNE-

                      Salutations, "Burpsima Centrehic" ! Je suis honorée de faire vôtre connaissance !, dis-je en lui serrant la main, grand sourire aux lèvres, après avoir fait bien attention à ne pas marcher sur la demoiselle évanouie au sol. Il serait mentir de dire que je ne cherchais pas à-

                      NEGEEEEEEEEEEEEEEEEEEV !!!!

                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      Une missive importante qui vient de Rome
                      Feat Leber Sous


                      -Héhé...-
                      Quoi ?
                      -T'as un nouveau design.-
                      Sérieux ?! Oh putain montre ! Je le veux tout de suite !
                      -Aaaah nan, c'est pas pour maintenant, va falloir attendre un peu.-
                      Mais c'est dégueulasse ! Laisse-moi le voir au moins.
                      -D'accord, d'accord.-
                      ...
                      -...-
                      ...
                      -... Alors ?-
                      Je le veux maintenant.
                      -Non.-
                      MAIS ALLEEEEEEEEZ !

                      Eh ? On dirait que c'est moi qui ai plombé l'ambiance là ! Faut que je décrive mieux mes expressions sinon on va croire que je tirais une tête de Boréa ! Et franchement un photo montage de la tronche de Boréa sur moi, ce serait flippant ! Parce que la tronche de Boréa est flippante ! Comment ça, penser à ceux qui la connaissent pas ? Mais personne veut la connaître ! Elle fait la tronche, elle insulte et elle boit du Pepsi ! DU PEPSI ! -Elle boit pas QUE du Pepsi.- Son organisme est une fusion bâtarde, nous devons la neutraliser.
                      Euh... J'en étais où ?
                      Ah oui, rassurer les gamines !

                      -Houlà, calmos les Ramoloss. Vous débarquez dans un contexte bordélique de forum RP isekai, normal qu'vous ayez des questions.

                      Mais bon, j'ai pas plus d'infos qu'elles alors autant en rester là. De toute façon, la porte claque assez fort pour que... Mais c'est quoi ces nanas complètement tarées ?! Je veux bien qu'elles soient pseudo-militaires, tout ça mais elles peuvent pas pointer leur flingue à tous les gens qui parlent un peu fort !

                      -Eh, stoppez ça, 'faites fuir les clients avec vos flingues. Si y a des dangers dans l'établissement, c'mon boulot d'les foutre dehors.

                      Faudrait juste qu'Anaël fasse passer la commande en cuisine et- Ah merde, j'ai laissé le nuage dehors. Donc Proxima est revenue. Donc Proxima est bourrée. Pratique. Je sais même pas qui tient encore debout dans la pizzeria à part Lulk actuellement. Et nan, je me compte pas dans le lot !

                      -Yo boss ! Alors cette course ?

                      Ah bah moi qui voulais qu'Anaël prenne la commande, elle a à peine eu le temps de parler son Anglais Franco-Russe qu'elle se retrouve au sol. Et de deux employées à terre ! Deux ! Et d'une RO qui gueule ! Une ! Une qui dure beaucoup trop longtemps. Ca devient irritant. Et tout ça pour un baiser sans déconner, comment je fais pour me retrouver avec autant de grenouilles de bénitier... Je me bouche les oreilles le temps qu'elle ait fini puis lentement je m'approche d'elle, le regard neutre. Lentement mais sûrement, je lui enlève son mégaphone des mains, lentement je le dirige à ma bouche. Lentement je l'oriente vers son oreilles et lentement-

                      -EST-CE QUE TU PEUX FAIRE MOINS DE BRUIT S'IL TE PLAÎT ?!

                      Je cesse alors de hurler dedans, puis je la fixe dans les yeux avant... d'embrasser le micro du mégaphone de manière bien visible avant de le rendre à RO.

                      -Voilà, comme ça la prochaine fois qu'tu beugleras d'dans, ce s'ra comme un baiser indirect. Allez, j'ai une autre nana dans l'coma à ramener dans une chambre.

                      Je prends alors Anaël sur mes épaules avant de la monter à l'étage et de l'allonger dans le même lit qu'Emily. Reste à savoir qui sera la prochaine.



                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      Proxima Centrenuit
                      groupe
                      Cette course. Comment elle avait été ? Aussi intense et exceptionnelle que le Grand Prix de F1 du Canada en 2011, où sous une pluie battante, un anglais s’était imposé au terme d’une course spectaculaire ! Evidemment qu’elle s’y était éclatée, comment aurait-il pu en être autrement ? Ce n’était pas comme si elle partait juste chercher le pain ou bien dire bonjour à grand-mère, non ! Ce qu’elle faisait elle, c’était du grand art, des chefs-d’œuvre, des choses tellement invraisemblables que cela en devenait presque magique… Et vu qu’elle était un être magique, c’était dans sa nature donc de faire ceci !

                      ‘’C’te course… C’te course… UNE TUERIE qu’j’te dis. C’était trop gr*hic*sant d’façon ainsi avec mes pouvoaaaars… Gosh, j’te jure… Le premier qui m’plante une restriction sous l’pif, lui fait manger…’’


                      Elle vint à s’arrêter, levant la tête vers le plafond durant plusieurs secondes, comme si elle réfléchissait. Ou qu’elle avait atteint l’illumination. Ou une chose de ce genre. Peut-être les deux en même temps en fait…

                      ‘’Un truc.’’


                      Bon, tout simplement pour dire qu’elle était déjà passée à autre chose, et part autre chose, c’était une autre personne, à savoir l’Ara-Ara girl, un spécimen très rare, presque en voie d’extinction… Et qui risquait bientôt de le devenir si on la laissait trop longtemps aux mains de la Centre*hic*, terme technique inventé au post précédent pour caractériser une Proxima bourré. Ivre, elle harcèle sexuellement une employée. Déjà les journaux auraient un sacré bon potin à pouvoir raconter à qui le voudrait. Heureusement, la presse et les faits divers n’étaient pas vraiment les choses auxquelles se rattachaient fondamentalement les populations barbares de Val. Pour eux, un canard, ça se plume et ça se mange.

                      Puis il y eu un sifflement dans son oreille. Une des demoiselles venait de hurler dans un objet. Probablement que le Pokémon en question avait utilisé l’attaque mégaphone, et cela en résultat en un sifflement d’oreille dans la gardienne désastre (vu qu’elle est bourrée), qui en levant la tête, vint à nettoyer le tympan avec son petit doigt, pendant que sa videuse en chef se chargeait du problème…

                      Mais à peine qu’elle avait terminée ça et secouée la tête, elle vit qu’il y avait une femme qui était l, toute souriante… Cheveux roses… Des yeux rouges… Une arme à FEU et des étoiles de David… Attendez, est-ce qu’elle était juive… Oh, mais il y a quelqu’un qui possède un nom de cette origine ! Cela ne pouvait pas être un signe ! Elle vint donc presque à s’effondrer sur elle tout en la prenant dans ses bras !

                      ‘’P’tain Orina ! Kestufoulà ? C’est pas ton faux-rhum… T’as grandi aussi non, depuis la… Attend… J’crois qu’on doit pas encore s’être rencontrée… Oh la galère… Tu m’donnerai mal à la tête en fait…’’


                      Elle vint à se taper un peu le crane, alors que son chapeau tombait à terre négligemment.

                      ‘’T’sais quoi, j’t’embauche. J’b’soin d’un deuxième four, genre si Sarah elle est en chaleur… Puis avec un peu de… de… De truc là, on pourrait avoir une deuxième mascotte…’’


                      Lachant son emprise, elle vint à tourner son regard vers Harall, qui était en train d’embarquer l’ange choqué et déchu. Il s’agissait là, selon Proxima, d’une tentative d’enlèvement ! Elle avança donc à toute hâte, pour s’interposer vaillamment :

                      ‘’Pas touche, c’est ma quepine quoi !’’


                      Puis, elle descenda son regard sur la blonde, qui était dans un flagrant cas de sommeil ou d’évanouissement.

                      ‘’Elle dort pendant ses horaires en fait…  Elle donne l’mauvais exemple j’trouve… Ouais, bouuuuh quoi !’’


                      Puis, elle se retourna vers « Orina » avant de poser ses deux mains sur ses épaules, prenant une apparence aussi droite que possible, mais qui avait rapidement tendance à pousser.

                      ‘’C’est drôle, on a les mêmes voyelles !’’


                      Et elle repartit, l’air de rien, papillonant toute tranquillement, bien qu’il lui arrivait fréquemment de tanguer… Elle vint donc, au fur et à mesure, à s’approcher de Lulk et de RO

                      ‘’Et… Hey vous… Vous s’rez pas genre… Des n’amoureux ? Woh… J’peux vous ship ? Et vous offrir une pizza en forme de cœur ? Une Cœurza… Ou une Piqueur ? Toh… Avec un tel nom…’’


                      Une Centre*hic* en pleine action quoi…


                      Les Dieux d'la Binouze 1523862385-proxima3


                      "Dans toutes les larmes s'attarde un espoir."

                      - Spatiale !
                      - Combat !
                      - Mélancolie des astres !
                      - Maladresse !
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Harall !
                      Les Dieux d'la Binouze


                      Oula. Beaucoup de choses s'enchaînaient. Encore. Difficile de devoir décrire tout ça sans partir dans tous les sens... Mais, uh, très bien ! Tout d'abord il y avait cette blondasse à gros seins qui venaient nous faire la morale, parce qu'on avait autant de réflexe que des humains de la première guerre mondiale, se penchant à chaque gros bruit à cause des obus. On avait pointé nos armes sur le pauvre barbare qui venait d'arriver, et ça ne plaisait pas trop à madame la videuse à antennes bizarres. J'aurais bien voulu m'excuser de nouveau, mais celle qui semblait être la patronne de cet endroit, complètement bourrée, venait de choquer nôtre si prude RO qui n'avait pas hésité à nous faire sa crise (toujours aussi bruyante). Forcément, cela n'avait pas plus à Harall, qui s'était approchée d'elle après que je m'éloigne pour saluer le boss au large chapeau.

                      Lui prenant son mégaphone, elle hurla dedans en visant bien les oreilles de la SMG, avant de poser un bon gros baiser sur le micro de son objet fétiche, pour qu'elle ne s'avise plus jamais de continuer ses conneries. Oui parce que bon, RO ne semblait pas vraiment apprécier tout ce qui tournait autour du contact charnel, hormis les embrassades. Donc celle-ci, en remarquant le cruel châtiment que venait de lui infliger la blonde, écarquilla les yeux. Sa peau réussit même à pâlir. C'était plutôt amusant de voir à quel point RO n'était clairement pas très à l'aise dans ces lieux. Ses réactions étaient tout simplement à en mourir de rire.

                      ...Pourquoi...

                      Ricanant en remarquant la scène après quelques coups d'œil curieux, je reposai mon regard sur la femme encore submergée par l'alcool. C'est alors qu'elle me prit dans ses bras, et moi, confuse et surtout prise par surprise, je poussai un "Eh ?!" sur l'instant. Elle commença à me parler sans même comprendre ce qu'elle disait elle-même... M'appelant "Orina", disant même ne "m"'ayant pas rencontrée (ce qui était en soi le cas, mais...)... Elle tenta de se ressaisir, faisant tomber son haut-de-forme avant de reprendre et de... M'embaucher ? Hein ? Pour aider une certaine "Sarah" au cas où elle serait en chaleur ? Attendez... Pour... Les fours ? Était-ce une mauvaise blague ? Une très mauvaise blague ? Mascotte ? Hein ? Bourrée... Elle était complètement bourrée, Negev...

                      Ahahah !... Ahah... Ouais... Vous devriez peut-être décuver avant de prendre ce genre de décision, non ?


                      Mon rire... Était nerveux. Très nerveux. Vraiment nerveux. Il serait mentir de dire que je ne retenais pas ma colère face à ce genre de... Proposition assez osée. Mais bon. Elle n'avait pas conscience de ce qu'elle disait, n'est-ce pas ?
                      Rictus aux lèvres, je la laissai s'éloigner pour rejoindre Harall qui cherchait à emmener l'autre géante à l'étage, en compagnie de l'autre demoiselle de tout à l'heure. Copine... Eh. Endormie... Eh.

                      Eh.

                      Quel sacré bordel..., chuchotai-je en soupirant, mais gardant un "semblant" sourire, ayant toujours du mal à digérer ce qui s'était passé.

                      Et puis une nouvelle catastrophe. Voilà que madame "Burpsima Centrehic" pense que Lulk et RO étaient... Amoureux. Oh non. Oh non. Pas encore... Pas encore !
                      Et voilà la panique. RO regarda son mégaphone. Elle resta dans le silence en l'accrochant à sa taille. Cela fait, elle... Inspira un grand coup. Et...

                      PUTAIN MAIS QU'EST CE QUE C'EST QUE CE BORDEL ?!


                      Même sans mégaphone, elle arrivait toujours à être désagréable...
                      Elle serra le poing, essayant de retrouver son calme en grimaçant.

                      On est venues ici pour trouver un moyen de rentrer chez nous, de trouver des informations sur ces terres, et, si on y arrive pas au plus vite, retrouver nôtre chemin vers Akerys ! Pas... Pas pour être noyées par le ridicule !
                      C'est pas faux., dis-je en me tournant vers elle, complètement neutre.
                      ...
                      Ouais, ouais. C'est vrai. On a pas vraiment le temps pour ça. Je dois terminer une mission, et on doit retourner chez nous. Même si on a l'air de bien s'amuser ici...

                      Haussant un sourcil, RO roula des yeux. Spécialiste... J'étais une spécialiste. Même si c'était tentant, je ne devais pas me permettre ce genre de choses trop longtemps, je devais... Montrer l'exemple et suivre les ordres. Rester efficace.
                      Alors, un peu gênée, je me remis droite en regardant ceux qui s'occupaient de cette... Pizzeria... Un par un. Avec un sérieux que j'essayais désespérément de retrouver.

                         




                      Les Dieux d'la Binouze 1570137785-157013744555115136

                      Les Dieux d'la Binouze 1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Les Dieux d'la Binouze 69637601_p0
                      vava
                      Harall
                      groupe
                      MAIS BOUCLEZ-LAAAAAA
                      Feat Leber Sous & Serveur Proxy


                      -Fiou, ça faisait longtemps que j'avais pas alterné entre deux comptes...-
                      Pardon ?
                      -Quoi ?-
                      Tu me trompe ?!
                      -T'es dégueulasse, c'est une gamine !-
                      Mais c'est encore pire ! Espèce de pédo !
                      -Oh ta gueule...-

                      Oh oui la blague. Une course. Oui... Nan mais je me moque mais moi aussi j'aurais pu la faire celle-là. Mais ça m'apprendra à pas lire les débuts de post, j'aurais pigé plus vite ! Il aurait fallu que mon narrateur me fasse lire en même temps, c'est de sa faute. Je suis sûre qu'il a lu en plus. -En effet, j'ai bien rigolé.- Bon bref... Il est lent à écrire, nan ? -Il se passe dix mille trucs en même temps, j'essaye de garder le fil.-
                      Avant même que je puisse emmener Anaël à l'étage, dans la chambre des grenouilles de bénitier tombées au combat, j'entends Proxima référencer... Orina. Alors j'ai jamais côtoyé la gamine, même dans une autre vie mais je sais grosso merdo qui c'est et Negev ne l'est pas.

                      -Eh, nope. C'pas Orina, elle est un chouille trop grande j'pense. Et elle est pas sur c'forum donc bon.

                      Mais pourquoi pas enrôler Negev après tout ? Elle a l'air de bien s'amuser depuis le début. Sauf si ça nous force à nous farcir RO tous les jours hein... Et je parle au figuré, je suis certaine qu'elle bouclerait sa chambre à quintuple tour pour qu'on puisse rien tenter... Quel gâchis, elle est sex pourtant !
                      Allez, elle pèse son poids l'angelotte, je vais l'allonger vite fait et- Ah ouais nan mais elle est complètement bourrée la patronne, voilà qu'elle me bloque le passage maintenant. C'est celle qui lui a roulé un patin sans préavis qui m'accuse d'enlèvement ? Eh beh, ça c'est de l'ironie où je m'y connais pas. Donc soit j'attends qu'elle soit distraite et je passe rapidos derrière elle, soit je saute sur ses épaules pour prendre de l'élan. Je laisse donc le temps passer et pari tenu !

                      L'attention de Proxima diverge (Verge) vers RO et Lulk, j'en profite donc assez vite pour passer à côté et ranger Anaël dans le même lit qu'Emily. J'espère qu'on va pas les collectionner même si maintenant que j'ai dit ça, on va sûrement prendre ça pour un chiche. En redescendant, j'aperçois Lulk, une main sur l'avant du crâne et l'autre sur l'épaule de RO.

                      -Ecoute... Ca sert à rien d'exploser là... Si ça t’énerve, dis-toi que c'est mon quotidien depuis une semaine... Plus tu rage, plus t'accentue le bordel, t'imagine pas à quel point...

                      -Woah mais quel lover ! Ca c'est d'la drague ! J'vous prépare une chambre et des capotes ?

                      J'affiche mon sourire carnassier habituel, entendant Lulk pousser un puissant soupir, se rasseyant sur le côté alors que RO continue de beugler. Mais ce qui m'intéresse, c'est surtout la réponse de Negev. Le résultat improbable d'une référence ! A croire que ce RP se change en Kaamelott ! Moi je dis pas non mais j'avoue que le "C'est pas faux" est sur utilisé, faudrait varier de temps en temps !

                      -C'est "Noyées" ou "Ridicule" que t'as pas compris ?

                      Oh elles veulent déjà partir ? Dommage, on se marre bien là ! Et elles ont même pas consommé...

                      -Ouais on déconne bien, c'marrant !

                      -Non.

                      -Mais si ! 'Voulez pas juste faire un p'tit karaoké avant d'filer ?



                      Les Dieux d'la Binouze Harall
                      Dessin par Kaweii : Patreon / Twitter / DeviantArt
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas