REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Sticks and stones may break your bones, but flamethrowers will always burn through

                      Partagez
                      vava
                      Yoligan Niveren
                      groupe

                      Niveren Yoligan

                      « La technologie est inutile sans un minimum de pratique, surtout pour l'armement. »

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Natif de Solarii

                      25ans

                      Homme

                      Nim Row (Solarii)

                      HISTOIRE

                      « Il paraît que l'interdit est irrésistible, surtout si malgré ses défauts il reste charmant. »
                      C’est ce que me disait ma mère à propos de mon père, quand je lui demandais son identité et comment j’ai pu naître.

                      Fils unique et né d’une mère d’Aniyah et n’ayant jamais pu connaître mon père lors de mon enfance, j’étais peu discipliné et finissais souvent rejeté des autres camarades de classe quand ils ne me cherchaient pas des noises. Ainsi, jusqu’à mes dix ans je n’ai donc pas tellement cherché à me faire des amis et ai préféré étudier durant mes temps libres aux côtés de ma mère qui travaillait dans la recherche en équipement tactique, notamment pour l’approvisionnement en eau des soldats Nim Row en s’inspirant de la production infinie de la faune suramienne. Du moins, quand les étapes de recherche n’étaient pas confidentielles. Lorsque ce fut le cas je me débrouillais pour m’inventer des jeux, avec des règles toujours plus complexes, pour ensuite les essayer avec ma mère à son retour du travail.

                      L’âge de formation militaire obligatoire atteinte, mes résultats d’examen me permirent d’entrer en section ingénierie militaire et stratégie dans l’une des prestigieuses écoles d’Idandrin qui se trouve aussi être ma ville natale. Parfois, il fallait « coopérer » avec les militaires de Sielyr qui, la plupart du temps, préféraient tirer au flanc et reléguer les tâches à mes innocents camarades, menant à des disputes incessantes entre officiers des différents continents. Rapidement cette ambiance non-constructive me poussa à comprendre le choix de travailler pour la Légion où celle-ci se retrouve assez épurée des gens qui ne supportent pas la vue d’habitant du continent rival. Il ne restait que ceux qui faisaient preuve d’hypocrisie et les plus doués en matière de manipulation, mais si l’on sait reconnaître les gens dangereux et deviner leurs intentions, généralement on évite aussi ces risques. Et comme ma seule famille a vécu dedans avant même que je sois né, cette question ne se posait plus.

                      Mes premières années de formations réalisées avec succès, j’ai donc pu gagner la confiance de certains officiers qui me pistonnèrent afin de continuer mon apprentissage auprès des écoles rattachées à Nim Row. Cependant, je commençais à comprendre que si j’étais pris au sérieux, au-delà de mes capacités, j’avais une peau et donc une apparence de plus en plus en avance sur mon temps et passais facilement pour le plus vieux de chaque promotion. Au début on me donnait à peine cinq ans de plus quand je n’étais pas soigneux, mais passés mes vingt ans j’en avais déjà trente, inquiétant mes supérieurs et frères d’arme. On me proposait alors des examens médicaux que ma mère acceptaient avec difficulté et honte, pour une raison que j’ignorais avant que le diagnostic tombe : J’avais du sang irradié.

                      Cette nouvelle provoqua une tollé dans nos rangs, serais-je le fils caché d’un parent de Suram ? Aurais-je infiltré les continents supérieurs pour provoquer la vengeance tant attendue des irradiés ? Ma mère aurait-elle été forcée de m’enfanter sous la menace de mon père ? Et pourquoi avoir accepté le diagnostic qui aurait forcément montré mes origines ? Que de questions se propageant rapidement et facilitant la deuxième étape de ma vie : Ma propulsion tout en bas de l’échelle, mais cette fois dans l’infanterie.
                      Je parle de facilité parce que je souhaitais concevoir l’équipement pour les soldats après ma formation, mais je ne voulais pas que ce succès que j’ai eu jusqu’alors me déracinent de leurs besoins, ce que j’avais pu constater par moments lors de mes rares discussions avec eux pendant ma formation. Il faut dire que les quartiers d’officiers étant la plupart du temps séparés de ceux des non-gradés, même les apprentis suivent cette logique en vivant dans les quartiers respectifs à leur niveau de formation afin de nous y familiariser.

                      Et c’est avec acharnement, intelligence et force que j’atteins mes vingt-cinq ans avec le grade de sous-officier… et l’apparence d’un quinquagénaire. J’ai pu obtenir le droit de me battre avec les armes conçues par mes soins et un prototype du projet abandonné de système d’irrigation infinie de ma mère. Ma mère qui d’ailleurs ne souhaite toujours pas me révéler l’identité de mon père et est tombée malade depuis ma chute, malgré mes efforts pour lui faire relativiser pendant sa phase de dépression avancée, ce qui l’a rendue ainsi faible et m’a poussé à me dépasser pour regagner la confiance du peuple Solarkien.
                      Cela dit, malgré mon âge supposé je me porte mieux que la plupart de mes congénères et nous avons donc conclu avec les médecins que seule la peau est touchée des radiations héritées de mon père. Mais à la vitesse où celle-ci se dégrade, je crains de ne pouvoir la garder longtemps et envisage déjà des implants ou quelconque technologie pour la remplacer.

                      Ils existent, mais ont aussi un prix.

                      Physique et Mental

                      La plupart de ce que je souhaitais dire sur mon allure a été énuméré précédemment vers la fin, mais ça ne me pose pas de problème d’en parler à nouveau :

                      Fils d’une mère d’Aniyah et d’un père de Suram, j’ai hérité des cellules irradiées de la peau de ce dernier, résultant en sa vieillesse prématurée et accélérée qui a pour effet de donner l’impression d’être un quinquagénaire, alors qu’il n’en est rien. Tous mes autres organes se portent parfaitement bien pour un homme de vingt-cinq ans ayant déjà affronté le champ de bataille, il faut dire que je suis assez précautionneux de mon état physique après chaque mission, il serait dommage de repartir avec des points d’audition en moins. Je veux bien porter des prothèses pour palier à ce genre d’ennuis, mais le plus tard possible serait le mieux, j’ai déjà mon problème de peau qui va me coûter énormément et je risque certainement d’être obligé de porter une armure complète pour le reste de ma vie.
                      Pour ceux qui souhaitent des détails, ma taille est légèrement supérieure à la moyenne mais à part cela je reste dans les normes d’un être humain non-modifié de Solarii – oui je sais, c’est rare – avec certainement d’énormes cernes – oui je sais, je devrais dormir plus. Et pour les habits à la maison ou quelques rares occasions d’accalmie assurée, elle est plutôt simple : une tenue légère complexe et comportant quelques dorures, avec peut être juste de quoi me défendre comme une épée rétractable et une arbalète de poing.

                      Tenue « civile » :
                      Sticks and stones may break your bones, but flamethrowers will always burn through 69b70y0ommnh5qf5g


                      Maintenant parlons un peu de mon apparence en service – aussi appelée « Courtoisie », parce qu’il faut bien savoir se faire respecter de ses alliés comme de ses ennemis – je crois que dans votre monde on parle de docteur de peste, disons que le style vestimentaire pourrait y faire penser. Il y a mon chapeau fétiche, un masque à bec qui fait office de masque à gaz – relié à un sac à dos d’où de la fumée peut sortir par quelques pots d’échappement qui y sont placés – un manteau noir à étendard central ainsi qu’aux manches courtes et quelques motifs plus clairs parcourant le torse, des épaulettes de fer, des gants et bottes renforcés. Il peut m’arriver d’avoir une canne que j’use par défaut pour me défendre, mais en prévision de lorsque ça chauffe j’ai toujours de quoi mettre de l’huile sur le feu, un lance-flammes très imposant relié lui aussi à mon sac à dos et attaché par défaut à la ceinture dans le dos.

                      Courtoisie, Diplomatie et Tact :
                      Sticks and stones may break your bones, but flamethrowers will always burn through Kjruw4ku5jan9x76g


                      Certains pourraient me qualifier d’immodéré, d’irréfléchi, de grand malade… Et pourtant mes plans réussissent souvent. Mon ouverture d’esprit et mes connaissances poussées en équipement militaire et en sciences de la physique ont déjà sauvé nombre de mes frères d’armes au combat et procurer une certaine supériorité à mes hommes sur le champ de bataille. Après tout, rares sont les ingénieurs à mêler leur pratique à la stratégie et le commandement. Certains pourraient penser que j’ai sacrifié tous les temps libres que je pouvais avoir, petit, pour jouer avec mes camarades, mais il n’en est rien. Au contraire, mes jeux étaient justement mes temps passés à étudier et créer des règles de jeu, c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle j’ai sauté quelques niveaux d’étude sans donc arriver à m’entendre avec mes camarades. Pour cela il faudra attendre ma mutation lors de la formation militaire obligatoire, à la Légion Nim Row, où enfin en côtoyant l’élite je rencontrais des gens qui me comprenaient et m’ont permis de me décrocher peu à peu de ma mère. On ne s’intéressait pas tant que ça mutuellement mais c’était suffisant.

                      À côté de ça, on me dit agréable et serviable – notamment ma mère – et mes hommes trouvent que je me débrouille assez bien, même s’ils voudraient que je fasse davantage d’exercices avec eux – et moi qui pensais que c’était monnaie courante lors de ma formation. Pour faire simple, je prends soin de mes hommes et de mon entourage proche et sais tirer avantage de mon naturel pour plaire au grand nombre. Étant une compétence nécessaire d’officier c’est encore quelque chose que je travaille, mais au moins je n’agace pas mes supérieurs en cours martiale.
                      Je parle de cours martiale parce que justement, mes méthodes d’urgence étant très souvent peu orthodoxes, j’enfreins régulièrement quelques protocoles – le genre de faits qui me poussent à envisager mercenariat par moment je l’avoue – et donc me retrouve toujours convoqué dans ce genre de cas. Et déjà que l’origine de mon père suscite quelques grincements de dents, ce problème n’aide pas à mes promotions malgré les résultats probants de réussite et d’efficacité.

                      Ensuite, concernant cette histoire de Gardien – que je peux croire à la limite – et d’Aîné de je-ne-sais-quoi, certes pas mal de choses improbables se sont produites et apparemment un voyage entre les mondes est possible, mais je ne vois pas ce que cet « Aîné » a affaire là-dedans. Je travaille pour Nim Row parce que son existence se base sur un but d’unification sociale des continents – et aussi parce qu’ils ont les moyens de financer mes recherches – mais au-delà de ça, j’ai du mal à croire ces propos sans fondements scientifiques. Et même avec l’apparition d’êtres venus d’ailleurs, il doit y avoir une explication bien plus plausible et moins romanesque, j’ai beau être ouvert aux théories les plus folles, renier à ce point la science me rend perplexe.
                      Des passions ? J’en ai bien un oui, les courses de véhicules. Évidemment la mécanique dedans m’intéresse beaucoup, mais je trouve que l’esprit guerrier se retrouve parfaitement, notamment lorsque certains sportifs vont jusqu’à exploser leur bolide pour dépasser leurs adversaires et battre un simple record de vitesse. Bien sûr ils sont peu et ce n’est pas quelque chose que je souhaite, mais il faut avouer que ça fait toujours quelque chose de voir ce genre d’actes.

                      Pouvoirs et Capacités

                      Peau de Suram
                      « Sous cette courtoisie se cache certes une peau de Suram, mais mon cœur est surtout solarkien. »
                      Aussi quelque chose hérité de mon père et que j’ai pu remarquer à maintes reprises, en plus d’une plus grande endurance que la moyenne je suis extrêmement tolérant aux chaleurs extrêmes. D’ordinaire, je peux utiliser un lance-flamme « conventionnel » sans transpirer pendant des heures et confondre un bain de sauna avec un bon bain chaud.

                      Prototype d’eau omniprésente
                      « Il m’arrive, par pure courtoisie, de partager mes prototypes à des collègues curieux, dommage que cette curiosité soit omniprésente comme il pleut d’eau sur le champ de bataille solarkien. »
                      Héritage de ma mère, qui me l’a légué lorsque le projet a été finalement jugé non-rentable à la reproduction, j’ai appris à ses côtés son fonctionnement et l’ai installé dans le sac à dos, ce qui prend presque tout le volume et laisse tout juste la place pour un condenseur – j’explique le fonctionnement de ce dernier avec Tact. Sa fonction est d’alimenter le système de refroidissement qui parcoure Courtoisie et de servir de source d’eau potable – de quoi tenir deux à trois jours en faisant des économies – lorsque je ne dois pas user de Tact.

                      Solarkien sur le champ de bataille
                      « Vous savez, peu de solarkiens savent manier courtoisie et diplomatie avec tact, encore moins sur le champ de bataille. »
                      Nous les solarkiens maîtrisons technologie et parole, moi je maîtrise ce qui s’applique sur le champ de bataille. Il se peut que j’aie quelques difficultés à garder un charisme certain et une connaissance étendue en ce qui concerne la vie de tous les jours. Mais lors d’un affrontement, grâce à mes études scientifiques appliquées poussées, ce que je sais et peux ordonner a de grandes chances de renverser une situation critique en la faveur du camp que je sers.

                      Diplomatie
                      « La diplomatie est à posséder absolument lorsque l’on souhaite faire valoir ses opinions avec courtoisie. »
                      Canne en fer renforcé tout à fait normale. Il m’arrive parfois de la modifier à l’occasion pour y installer un système d’injection de poison lors de missions discrètes, mais ayant déjà été éprouvée sans problème sur le champ de bataille je n’ai pas pensé nécessaire de lui ajouter davantage de fonctionnalités.

                      Tact
                      « Lorsque la diplomatie ne suffit plus, il ne faut pas hésiter à agir avec moins de tact. »
                      Surnom de mon puissant lance-flamme-hache, un bijou d’ingénierie dont sa lame est tout aussi grande qu’elle protège le matériel essentiel à son fonctionnement, possède une poignée rétractable pour faciliter son maniement au besoin. Il projette des flammes à pression, forme et richesse modulable grâce à son canon et le système de condensation d’air ambiant présent dans le sac ainsi que l’arme – permettant de la garder dans une petite réserve d’urgence ou de la déployer dans l’instant. Ainsi, en plus des fonctionnalités habituelles il est possible d’obtenir l’effet et la portée d’un fusil à pompe avec en plus les brûlures sur la durée, de projeter un seul tas d’huile enflammée tel une boule de feu sur plusieurs dizaines de mètres, ou encore un courant d’air haute pression pour dévier les projectiles approchant.

                      IRL

                      Pseudo : YoloNightcall
                      Age : 21ans
                      Comment avez-vous connu le forum ? Dees alias Ikazuchino m'a invoqué ici.
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      Dernière édition par Yoligan Niveren le Jeu 26 Sep 2019 - 2:06, édité 3 fois (Raison : modification du titre)
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bonjour et bienvenue sur Rebirth RPG !

                      Très bonne utilisation de l'héritage en lien avec les radiations des habitants de Suram, tu as su parfaitement maîtriser l'univers de Solarii~ (On est d'accord, les manieurs de canne sont toujours stylés)

                      Inutile donc te faire attendre : tu es validé ! Bienvenue dans la légion du Nim Row !

                      NB : N'oublie pas d'ajouter ton avatar Sticks and stones may break your bones, but flamethrowers will always burn through 3485523179
                      Aller en haut MenuAller en bas