REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      L'arrivée de la Dévoreuse ! [Terminé]

                      Partagez
                      vava
                      Aila'Ra
                      groupe

                      Aila'Ra des Dévoreurs de flammes

                      "Ne perds pas courage, car en toi sommeil le brasier du Noh'Pryô." ~

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Natif de Val

                      22 ans

                      Val'Mar'Ko (♀)

                      So'Rem (Val)

                      HISTOIRE

                      Commençons par le commencement ! Au départ, il y avait le vide et... Ok, je vais démarrer moins loin mon récit...

                      Sur la planète Val, en l'an -243, le Gardien Varetsar a repris le flambeau après sa défunte mère depuis près d'un siècle. Le peuple Val'Ka se déchire, chaque famille s'éloignant des autres pour n'importe quelle raison... C'est dans cette période incertaine et tendue que le clan des Dévoreurs naquis, formé de moins d'une vingtaine de têtes, ils vivaient en nomade près des falaises de Noh'Mo, dans le Val'Mar. Les années passèrent et le clan finit par se faire un nom en étant l'un de ceux qui avait le courage d'envoyer régulièrement des raids par delà la montagne, afin de récupérer des ressources dans le désert de Val'Sar, ayant trouvé un endroit pas trop éloigné et riche en matériaux. Cependant, en l'année -130, un autre clan, celui des Enflammés, vint disputer ce territoire aux Dévoreurs. Devenant peu à peu des ennemis mortels, la légende de la tribu racontant que seule la rencontre avec le Gardien Dreek, en l'an 4, parvint à calmer les deux clans qui se livraient bataille sur bataille depuis plus d'un siècle, entassant les cadavres des leurs sur les flancs de la montagne. Le puissant Val'Mar'Ka n'eut pas grande difficulté à tenir en respect les deux clans qui finirent par voir en lui un Val'Ka d'honneur et invincible. Il fallut encore attendre trois années avant que les deux clans ne se décident à s'allier sous une seule et unique bannière, liant leurs enfants aînées, les deux clans devinrent rapidement la tribu des Dévoreurs de flammes, unions des deux rivaux d'autrefois. Devenu une tribu forte de plus de 100 Val'Ka, une paix relative s'installait alors que la tribu devenait doucement de plus en plus sédentaire et ce fut dans ce climat de calme que naquis, en l'an 281, deux jumeaux, Ailu'Ru et Aila'Ra, frère et sœur de sang aux yeux vairons et à la chevelure rousse, enfants de Ka'Vok, second du chef actuel de la tribu.

                      Les années passèrent de nouveau, les enfants grandissaient, la tribu parvint même à remporter le Kor'Mulvo une année face à un clan de petits et frêles Val'Ka, les Lame Brisés, qui étaient parvenus jusqu'en finale du Kala'Svan. Malgré une bataille digne des légendes, les Lame Brisés finirent par être réduit en esclavage comme le souhaite la tradition. Aila'Ra de son côté, montra une grande gentillesse envers ses Val'Ka brisés que sa tribu venait d'accueillir et elle se lia même d'amitié avec l'une des enfants du clan, une petite Emi'Rilis. La jeune Val'Mar'Ko montrait également un certain détachement lors des entraînements avec son père et son frère, préférant allait observer et étudier la faune de son monde qui la fascinait totalement, au grand dam de son père.

                      Voyant en cela un signe de faiblesse indigne de son sang, Ka'Vok trouva finalement un moyen d'endurcir sa fille de force en créant une rivalité et un challenge permanent entre ses deux enfants. Si l'un d'eux voulait manger avec sa famille et non pas récupérer les miettes d'après-repas, s'ils souhaitaient de l'attention de la part de la tribu ou qu'importe ce qu'ils voulaient faire en fait, les jumeaux devaient se livrer un duel qui déterminerait qui aura le droit aux privilèges. Petit génie du combat et avantagé par sa stature naturellement plus forte et imposante que celle de sa sœur, Ailu'Ru se démarqua rapidement comme étant bien plus fort et talentueux que sa jumelle et qui se retrouva à être totalement mise à l'écart par son père et moqué par certains des siens. Ce ne fut qu'auprès de sa mère qu'elle trouvait tendresse et réconfort...

                      -Mâ, pourquoi Pâ me déteste à ce point... ? Suis-je un poids pour la tribu ? Demanda un jour l'enfant à sa mère, alors que celle-ci bandait les blessures de son enfant.
                      -Ton père ne te déteste pas. Il souhaite juste que tu deviennes forte. La vie est difficile sur Val, il pense seulement à toi... À sa façon. Répondit-elle, voyant bien que sa fille vivait mal la situation actuelle. Lui souriant, la Val'Mar'Ko prit le visage de fille entre ses mains, la serrant contre son cœur avant de lui chuchoter : Ne perds pas courage, car en toi sommeil le brasier du Noh'Pyrô.

                      Ces mots furent d'un grand réconfort pour la petite fille, qui grava ces paroles au plus profond de son cœur, alors qu'elle perdait sa mère quelques années plus tard, durant un raid qui finit mal à cause d'un Drafoudre qui débarquait de nul part... Déterminé à ne pas salir la mémoire de sa mère qui croyait en elle, et souhaitant prouver à son père qu'elle était digne de son sang, Aila'Ra commençait à participer aux entraînements de son père avec férocité. Répétant les exercices physiques qu'il leur donnait plusieurs fois par jour, portant les amures lourdes ancestrales et s'entraînant avec des armes bien trop lourdes pour elle, la jeune fille ne parvenait pas à faire tomber son frère qui restait beaucoup plus fort qu'elle... Celui-ci devenant peu à peu arrogant et avide de toujours plus de puissance à force d’enchaîner les victoires.

                      N'ayant plus sa mère à ses côtés, ce fut avec les esclaves, et son amie d'enfance Emi'Rilis, que la jumelle passait le plus clair de son temps libre, se cachant des yeux de son père et de son frère. Ensemble, elles s'amusaient à quitter le camp à la nuit tombée afin de jouer aux grandes guerrières légendaires loin du regard des adultes. Ce fut d'ailleurs au cours de l'une de ses escapades qu'elles trouvèrent un petit cristal transparent, un trésor qu'elles avaient trouvées ensemble et que Emi'Rilis garderait avec elle, comme souvenir précieux et lien entre les deux enfants. À l'aube de leurs vingtièmes anniversaires, les deux jumeaux furent une nouvelle fois convoqués par leurs pères. Ce jour-ci, il voulait choisir lequel de ses enfants aurait l'honneur d'aller jusqu'à Kal'Dnir afin de recevoir la Bénédiction. Le fils, armé d'une arme flambante neuve et d'une armure parfaitement adapté allait faire face à sa sœur qui couinait dans une armure trop grande, armé d'une arme de bois lourde et peu maniable... Mais tous ceci était devenu normal aux yeux de tous, personne ne trouvait ça étrange ou déshonorant maintenant... La petite n'avait qu'à être plus forte. Moins étourdi. Plus attentive. Évidemment, ce duel se solda par une énième défaite... Le regard méprisant de son père se posa de nouveau sur sa fille, honteux d'elle, il ne lui adressa même plus un mot à partir de ce jour.

                      Ce fut son amie esclave qui banda les blessures que Aila'Ra reçu ce jour-là.

                      -Où se trouve l'honneur quand on combat un adversaire mieux équipé et plus entraîné ? Comment pourrais-je un jour le battre dans ces conditions ?! Comment je pourrais montrer à Pâ que je suis aussi forte que lui, si on ne me laisse pas la chance de le montrer ? Ce questionnait la Val'Mar'Ko. Souriante et abordant un regard doux sur le visage, l'esclave à la chevelure brune répondait doucement, à la lueur du feu qui brûlait à quelques pas de là.
                      -Nous sommes, naturellement, moins forte que nos frères, mais cela ne fait pas de nous des faibles pour autant. Regarde mon clan, il est plus faible et nous sommes bien plus petits que tous les autres et pourtant, nous avons pu nous hisser jusqu'en final d'un Kal'Dnir. Pourquoi à ton avis ?

                      Intriguée par le discours de son amie, notre héroïne se contenta de se tourner vers elle sans dire un mot, laissant la Lame Brisé continuer son histoire sans la couper. Toujours un sourire aux lèvres, la jeune femme détacha alors la lourde amure que portait sa patiente, avant de reprendre.

                      -Commence par me retirer ce truc, c'est beaucoup trop lourd pour toi, elle te ralentit plus qu'autre chose. Nous sommes naturellement plus faibles que nos frères et nos pères, mais nous avons nos propres talents et notre propre force. Lève-toi, je vais te montrer.

                      Aidant la jumelle à se relever, les deux amies s'armèrent d'un simple bâton et se firent face. Aila'Ra ne comprenait pas où voulait en venir celle qui était en face d'elle, elle trouvait même ça stupide de sa part de la défier de la sorte alors que ça faisait des années qu'elle avait pour seul passe-temps que donner à manger à ses maîtres ou faire les tâches que personne d'autres ne voulaient faire. Sa victoire était assurée, à elle qui s'entraînait comme une folle depuis deux décennies. Et en effet, le combat fut expédié en un éclair, par une victoire écrasante... De l'esclave qui filait entre les attaques de Aila'Ra comme un insecte totalement insaisissable qui piquait juste là où il fallait, jusqu'à mettre à genoux son adversaire.

                      -Tu dois compenser ton manque de force par la vitesse et des coups précis. Je vais t'apprendre, il va juste falloir revoir ton entraînement.

                      Toujours le sourire aux lèvres, Emi'Rilis relevait de nouveau son amie et ainsi commença deux années d'entraînement d'un autre genre. Une fois à l'aube et une seconde fois au crépuscule, la jumelle et son amie se défiaient à la course : elles devaient traverser le camp le plus vite possible en longeant les tentes, évitant tous les obstacles qui se présentaient à elles sans user de la force, juste en étant prévoyantes et en réagissant rapidement. La nuit tombée, elles se retrouvaient et s'affrontaient, Emi'Rilis expliquant petit à petit sa façon de combattre à son amie. Cet entraînement fut très difficile pour notre héroïne qui mit plusieurs mois avant de parvenir à seulement suivre le rythme de l'esclave qui semblait avoir fait ça toute sa vie.

                      Mais finalement, après deux années difficiles, ce fut Aila'Ra qui allait défier son frère en duel à l'étonnement de tous. Bien que Ailu'Ru était revenu de Kal'Dnir sans aucune Bénédiction, son honneur bafoué par la grande statue à ses yeux, il restait confiant et surtout invaincu. Sa sœur se présenta devant lui, une épée de bois pour enfant dans la main et une tenue légère sur les épaules. Évidemment, son frère le prit comme un affront, mais le père jugeait que le duel pouvait tout de même avoir lieu. À la surprise générale, le jumeau ne parvint pas à toucher sa sœur une seule fois, sa lourde masse étant trop lente et trop prévisible pour la jeune femme qui connaissait ses mouvements par cœur et il lui fut aisé de porter une série de coups au niveau des jointures de l'armure de l'arrogant, finissant par le clouer au sol, emporté par le poids de son équipement et se retrouvant avec le pied de sa sœur sur sa gorge.

                      Vaincu, son frère quitta le camp, couvert de honte et noir de rage alors que Aila'Ra faisait face à son père qui restait bouche bée devant ce spectacle. Sans dire un mot, la Val'Ka jeta l'arme de bois au pied de son père avant de lui tourner le dos, le laissant seul. Fière, notre amie réussie à contenir sa joie jusqu'à avoir rejoint sa nouvelle professeur, se laissant alors emporter et profitant du reste de la journée comme étant le jour le plus heureux de sa vie. Alors que le soleil commençait à se coucher, Ka'Vok fit demander sa fille à sa hutte. Stressée, la Val'Mar'Ko n'avait cependant pas d'autre choix que de s'exécuter et alla rejoindre son père. Mais c'est alors que le sol commença à trembler, avant même que père et fille n'eut le temps de commencer à parler, les cors de la tribu se mirent à sonner à travers la vallée.

                      Déboulant du haut de Noh'Mo, une meute de Monking et de Belze enragés fonçait droit vers le campement et celui-ci n'eut pas le temps de réagir à temps, les bêtes de Val étant d'ores et déjà en train de piétiner et massacrer tous ceux qui passait devant eux... Évitant de justesse les créatures qui venait s'en prendre à elle, Aila'Ra ne vit pas une silhouette sombre se dresser dans son dos, couvert par le carnage des bêtes, qui vint lui assener un méchant coup derrière le crâne, l'envoyant voler à plusieurs mètres droit dans une hutte de bois qui se brisa sous le coup, enterrant la jeune femme qui était tombé dans l'inconscience.

                      combien de temps s'est-il écoulé... ? Qu'est-ce qui s'était passé... ? Personne ne pouvait le dire... Aila'Ra fini par reprendre difficilement connaissance, réveillé par l'odeur de sang et de cendre qui régnait autour d'elle. Un mal de crâne tambourinant entre ses oreilles, la Val'Ka parvint à s’extirper des décombres aux bout de plusieurs minutes, lui permettant alors de faire face à un champ de ruines et de cadavres... Autour d'elle gisaient les corps inertes de ceux qui avaient toujours partagé sa vie, qui la laissait seule aujourd'hui... Le temps de rassembler ses esprits, la jeune femme se mit à chercher son père et son frère parmi les gravas, ruine après ruine, jusqu'à finalement trouver Ka'Vok, agonisant... Sortant son père des débris, celui-ci parvint à sortir une petite boite de métal qu'il semblait avoir protégé du désastre, la confiant alors à sa fille.

                      -Ma... fille... Tu es la dernière des nôtres... Notre honneur repose à présent sur toi... L’Étranger... C'est... lui... et... traître... Je...

                      La voix de l'ancien second se faisait de plus en plus faible, toussant grassement entre chaque respiration, il finit par rendre son dernier souffle dans les bras de la fille qu'il avait toujours reniée. L'air sombre, le visage bas, Aila'Ra récupérait l'arme de son père, une large hache, et elle accordait une prière à tous les corps qu'elle croisait, ne pouvant pas tous les déplacer jusqu'à Kal'Dnir pour leur offrir des funérailles dignes de leurs noms, c'est la seule chose qu'elle pouvait faire pour eux. Parcourant le camp en ruine avec un baluchon, elle récupérait des effets encore en état ici et là, mais ce fut l'enclave des esclaves qui fut sa seconde destination et elle ne fut pas grandement étonnée de retrouver le corps écrasé et meurtrie de sa seule amie. Ce baissant vers elle, elle déposa un baiser sur son front froid, récupérant la longue ficelle bleu qu'elle utilisait pour s'attacher les cheveux ainsi que le petit cristal transparent qu'elles avaient trouvées ensemble, il y a bien des années de cela.

                      La survivante savait ce qui lui restait à faire... Cette attaque, aussi soudaine qu'inexpliqué et cette histoire de traître et d'étranger... Ou encore le fait qu'elle n'avait pas réussi à trouver le corps de son frère. Il y avait trop de choses étranges, trop d'inconnus. Serrant la petite pierre dans sa main, déterminé à rendre justice à sa tribu, Aila'Ra clôturait là le prologue de son histoire et tandis qu'elle se tournait vers de nouveaux horizons, elle savait déjà vers où allait se diriger ses pas : le lieu saint de Kal'Dnir.

                      C'est là-bas que débuterait son histoire.

                      Physique et Mental

                      Aila'Ra est une Val'Mar'Ko dans toute sa splendeur, imposante et à la beauté sauvage, bien qu'elle soit considérée comme assez petite à côté de ses semblables. Du haut de ses 1m95 et de ses 80 kg, elle a un corps endurcie par des années d'entraînement et de combat, les muscles taillés sans une trace de graisse superflu avec de nombreuses cicatrices couvrant sa peau cuivré. Son visage est entouré d'une longue chevelure vermeille toujours attaché en une queue-de-cheval lui tombant jusqu'au milieu du dos, le tout se voyant aussi orné d'une particularité physique rare, mais facilement remarquable : son œil gauche se voit d'être teinté d'une belle couleur rubis tandis que le gauche est nappé d'un bleu rappelant l'océan. Il se trouve que l'on peut également voir un long tatouage qui couvre tout son bras gauche, du poignet à l'omoplate, qui est composé de multiple formes géométriques variées, tel que des cercles, des losanges, etc... Chacune de ses formes étant un hommage à l'un des membres de sa tribu aujourd'hui disparue. Il semble en avoir plus de 150...
                      D'un point de vue vestimentaire, notre Val'Ka à abandonné les armures massives encombrantes pour des vêtements plus légers et adaptés à un style de combat axée sur la vitesse. Ainsi, c'est généralement habillé avec un plastron de cuir et un pantalon de tissu large et on la verra toujours accompagné de sa partenaire, attachée à sa ceinture : Aurore Cendré, une lame légère semblable à un katana, à la lame noir et rouge, qu'elle a forgée elle-même sur la route qui la menée à Kal'Dnir, au début de son voyage.

                      Psychologiquement, Aila'Ra reste une Val'Ka élevé selon les traditions ancestrales de sa tribu. Honneur et justice sont ses maîtres-mots, ainsi elle ne voit pas l'intérêt de tirer la lame face à un adversaire déjà déterminé comme plus faible que soit (comme les esclaves par exemple), une attitude qu'elle a toujours eut et qui la d'ailleurs conduite à être traité de laxiste par ses paires. Dans ses jeunes années, elle était une enfant calme, très avenante et appréciée des esclaves de sa tribu, et curieuse envers tout ceux qui l'entoure, surtout la faune de Val qui la passionne. Aujourd'hui, c'est une femme déterminée et prête à tous lorsqu'elle a une idée en tête, ayant su garder sa curiosité enfantine tout en épousant le code d'honneur des Val'Ka, décidé à ne plus être un poids pour les autres tout en étant capable de s'interposer face aux injustices. Notre héroïne se voit donc être très protectrice et proche de ceux qui ont su briser la carapace qu'elle sait construite autour d'elle, respectant beaucoup les personnes faisant preuve d'honneur et de compréhension envers les plus faibles. Difficile à cerner au premier abords, pouvant paraître un peu froide et hautaine, elle as tendance à ce méfier des inconnus, surtout ceux ce montrant trop social ou amical.

                      Pouvoirs et Capacités

                      Avant d'aborder ses capacités surhumaines, parlons un peu de ce qu'elle sait faire de base. En tant que Val'Ka, Aila'Ra a évidemment reçue un entraînement martial et physique depuis son plus jeune âge. De plus, son obtention tardive d'une arme digne de ce nom l'obligea à favoriser un style de combat sans équipement dans un premier temps, doublé de sa taille et de sa force supérieure à celle des êtres humains, elle peut maîtriser facilement une personne dépourvue de compétence de combat à mains nues. Il se trouve qu'elle a aussi développé une forme de combat usant des pieds, telle une danse, semblable à la capoeira. Au côté de sa défunte amie d'enfance, elle a également reçu un apprentissage dans le maniement des lames légères, bien qu'elle ne soit pas encore totalement à l'aise dans ce domaine.

                      Parlons maintenant Bénédiction ! Capacité offerte par Kal'Dnir à l'arme de notre héroïne, celle-ci lui offre une maîtrise partielle des flammes qu'elle peut seulement générer sur sa lame et au niveau de ses pieds. Elle peut seulement en générer, en contrôlant la force et la férocité des flammes au démarrage, sans pouvoir s'en faire obéir après. En résumé, elle pourrait enflammer un arbre grâce à ses pieds ou sa lame, mais n'aura plus aucun contrôle sur l'incendie qui s'en suivra.

                      Seconde bénédiction :
                      Une seconde Bénédiction semble également avoir été conférer à l'arme d'Aila'Ra. Le pouvoir de la foudre, de la génération électrique au niveau de la lame de son utilisatrice. Bien que notre héroïne n'en a pas conscience au début de son périple.

                      IRL

                      Pseudo : Aila'Ra (anciennement Zinnia)
                      Age : 26
                      Comment avez-vous connu le forum ? ZINNIA C'EST MOI
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      L'arrivée de la Dévoreuse ! [Terminé] Signre10
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bonjour et (re)bienvenue sur Rebirth RPG !

                      En voilà une histoire bien complète ! Après avoir vu en amont les quelques points à corriger (l'intervention de Drekk et la correction des termes Val'Ka) la fiche est validée ! Nous allons t'ajouter tes points bonus de validation ~

                      Bon RP à toi et bienvenue dans la Horde du So'Rem ! L'arrivée de la Dévoreuse ! [Terminé] 403255964
                      Aller en haut MenuAller en bas