REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !

                      Partagez
                      vava
                      Negev
                      groupe


                      feat. Yoligan !
                      Des problèmes...


                      Cela devait faire plusieurs semaines maintenant.

                      ...Plusieurs semaines qu'elle n'était plus là. Plusieurs semaines que je ne l'avais plus revue... Eh, mais était-ce réellement le cas ? Après tout, je n'avais rien pour m'aider. Je ne pouvais pas me fier à l'horloge intégrée à mon Digimind, car je ne savais pas par quel moyen je pouvais la régler, n'ayant aucun référentiel sur ce nouvel univers... Aurais-je du demander ? Peut-être, probablement d'ailleurs, mais je n'avais pas la tête à cela... La disparition de la machine gun IWI Negev de G&K avait eu le don de monopoliser mes pensées depuis quelques temps. Nous n'étions pas vraiment proches, il était vrai, mais nous étions partenaires, nous faisions partie du même camp, et je ne laisserai jamais un allié perdu derrière moi. C'était pourquoi je m'étais mise à la chercher.

                      D'abord, j'étais allée fouiller ses traces par moi-même, sans demander d'informations aux personnes alentours, rien. Et en voyant l'inefficacité de cette façon de faire très vite, je m'étais mise à poser des questions aux natifs d'Akerys. Certains la connaissaient de son visage, déjà recherchée par la milice suite aux événements de Sodosopa... Mais ils ne savaient pas où elle pouvait être, ce qui était compréhensible, car elle serait probablement derrière les barreaux si c'était le cas. Lorsqu'on me posait la question "Pourquoi la cherchez-vous ?", je répondais, d'une sincérité fausse mais convaincante, que je souhaitais rendre la Justice, insinuant plus ou moins que j'aidais la police locale. Ce qui n'était, de toute évidence, pas le cas.

                      Remarquant vivement que tous mes efforts étaient inutiles, il fut un jour où j'avais failli replonger dans le désespoir, tête baissée à marcher dans les rues marchandes de Livingo. Alors, à ce moment précis, n'importe quelle lueur d'espoir m'offrirait un optimisme inégalable... Car après tout, j'avais une part de responsabilité la dedans, non ? Je ne lui avais jamais parlé de ma relation avec Lacheal, de ce rendez-vous que j'avais entretenu avec elle... Et je l'avais laissée derrière moi, revenant sans la trouver dans notre "planque". J'étais seule. Et tout cela avait réussi à me rappeler d'atroces souvenirs. Encore et toujours, cette équipe, que j'avais failli réduire à néant par incompétence, me revenait à chaque fois que ce sentiment me submergeait.

                      La culpabilité m'avait envahie.
                      C'était pourquoi je devais la chercher.
                      C'était pourquoi je devais la retrouver.

                      Alors, à ce moment précis, lorsque je sus que plusieurs disparitions intermondiales avaient été signalées, je m'étais rapidement faite la conclusion qu'elle devait en faire partie.
                      Alors, à ce moment précis, je m'étais lancée à la recherche du responsable de tout cela. Récoltant les infos par-ci par-là sur Akerys, je pris la décision de partir sur Solarii, un des mondes victimes de ces disparitions mystérieuses. Un monde que je ne connaissais pas. Je ne saurais dire pourquoi je m'étais lancée là bas. Probablement étais-je poussée par l'élan stupide du désespoir dissimulé derrière un faux optimisme ? Je savais, au plus profond de moi, que je ne réfléchissais pas. Que je ne faisais rien correctement. Mais je suivais cet "instinct" tout de même.

                      Alors, cristal en mains, j'avais pensé fortement à ce nom. Solarii. Encore et encore. Solarii.
                      Et, dans un courant d'air, je fus propulsée ailleurs.


                      AAAAAAAH !!!


                      Comment aurais-je pu deviner que j'allais tomber du ciel ?! Dans une chute qui aurait pu être mortelle pour n'importe quelle autre créature ne possédant pas une armure suffisante, je tentai de m'accrocher à un bâtiment, mais je glissai et mon corps se frotta à ses murs, avant que je ne tombe sur le dos contre le sol. Je pouvais m'estimer heureuse de ne pas ressentir la douleur et d'avoir un corps suffisament résistant, mais il restait que j'aurais voulu avoir un meilleur atterrissage... Surtout que visiblement, j'avais attiré l'attention ! Alors, sans même que je puisse m'habituer aux alentours de ce nouveau monde, un homme quitta son groupe pour s'avancer vers moi, alerté.

                      Hey, vous là !

                      Me relevant lentement, je pris soin d'ôter la poussière sur mes vêtements avant de reprendre mon fusil et me tourner vers l'individu, qui, en apercevant mon arme, eut un mouvement de recul.

                      Wow, hey ! Baissez votre arme !

                      Hein ? Attendez, je viens à peine de-

                      Qui êtes-vous ?! Et d'où venez-vous ?!

                      Assiégée de questions, sans compter le ton agressif de ces à priori militaires au vue de leur tenue, je me sentais attaquée. Reculant de quelques pas, j'essayais de paraître assez calme et pacifique envers eux.

                      Écoutez, je n'ai pas beaucoup de temps à perdre, je suis à la recherche d'une amie et-

                      Encore une fois, qui êtes-vous ?!, m'hurla-t-on, me coupant une nouvelle fois sans chercher à comprendre mes problèmes. Essayant une nouvelle fois de caresser dans le sens du poil, je continuai :

                      Je... Je n'ai pas le temps pour discuter, vous comprenez ? Je dois chercher des informations vis à vis de-

                      Un autre homme s'approcha, me pointant de son fusil - d'une technologie visiblement très différente de la mienne en apparence - pour me forcer à leur obéir, contrastant parfaitement avec sa voix calme et posée.

                      Vous êtes priée de nous suivre, madame. Votre apparition soudaine ici et votre manque d'envie de nous donner des informations vous donnent un air suffisamment suspecte pour que nous soyons obligés de vous mettre en garde à vue.

                      En garde à vue ? Vraiment ?! Mais je ne pouvais pas me permettre ça ! Et je n'avais rien fait ! C'était ridicule !

                      Mais, quoi ?! Je n'ai pas décidé de tomber ici !

                      Suivez nous !

                      Ugh... Je n'ai pas de temps à perdre ! Donc pardonnez-moi d'avance, mais je dois y aller !

                      Cela pouvait sembler être une idée stupide voire inconsciente, mais c'était ma seule option pour éviter d'être trop longtemps derrière les barreaux...

                      HEIN ?! ARRÊTEZ LA !

                      Alors je courus. Je réussis à éviter le groupe et pus m'élancer loin d'eux, très vite. Néanmoins, sans que cela puisse me surprendre, on déclencha une alarme, et on cria dans tous les sens.
                      Je savais que je m'étais plongée dans de sérieux problèmes à cause de ça, mais je n'avais pas le choix ! Déambulant donc les rues à vitesse fulgurante, poussant tous ceux qui étaient sur mon chemin sans m'en prendre trop violemment à eux, je montais parfois sur les bâtiments pour venir sauter à nouveau sur le sol un peu plus loin. Ugh, comment avais-je pu me mettre dans de tels soucis en aussi peu de temps ?!

                         




                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !  1570137785-157013744555115136

                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !  1564859633-result
                      La spécialiste se bat en crimson
                      Neg', le fusil rangé :
                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !  69637601_p0
                      vava
                      Yoligan Niveren
                      groupe
                      Je soupirai. Confortablement assis dans mon siège à mon bureau je faisais le tri dans ma paperasse d’autorisations qui allait me servir dans l’obtention de moyens logistiques via le marché noir. Ils allaient me servir sur une intervention ultérieure et risquée puisque bien évidemment, cette dernière mettait mon grade en péril si elle était rendue publique. Et dire que tout ce papier eût été déchiqueté puis brûlé une fois tout ceci terminé…
                      Pour vous donner une image du lieu, vous pouvez imaginer un bureau de poste de police de votre époque moderne. Avec des lattes de bois pour la partie basse des murs et portes avec soit du béton armé soit des vitres floutées – avec stores – pour la deuxième moitié haute, une table à tiroirs simple – dont la paperasse y formait quelques piles à mon grand regret – et une grande armoire qui en plus de stocker quelques dossiers sur mes soldats me servait de garde-robe ainsi que de rangement provisoire d’équipement. En effet, un manteau lourd renforcé était fort peu pratique dans ce genre de situation, j’étais donc uniquement affublé de mon haut noir et de mon pantalon renforcé noir, le reste reposant dans la fameuse garde-robe.

                      Mon tri de dossiers terminé, je sortis la machine à écrire de sous mon bureau afin de rédiger un rapport, quand le téléphone sonna pour m’annoncer ensuite une terrible nouvelle :


                      « Major, je sais que vous venez de sortir d’une réunion stratégique exténuante avec vos supérieurs, mais on nous alerte une intruse… potentiellement possesseur de cristal, que la police locale n’a pu interpeler. Un blessé léger seulement, la cible ne semble pas hostile mais refuse d’obtempérer en plus d’être armée. »

                      Je soupirai à nouveau :

                      « Sait-on quelque chose sur le comment de son arrivée en plein milieu de… » Je regardai le petit voyant indiquant la provenance de l’appel « La zone deux ?! Elle est tombée du ciel ou quoi ?! »

                      « Bingo Major. »

                      « C’est la deuxième fois en même pas quelques jours… Il faudrait que l’on règle ce soucis d’apparitions soudaines. Mais donc pourquoi me donner ces informations ? Je suis très occupé là. »

                      « Ça vient d’en haut Major, peut être que le cas de Suram n’est pas passé inaperçu. »

                      « Et maintenant je dois jouer le rôle de diplomate… Quelle aubaine ! Puis-je savoir quelles mesures ont été prises ? »

                      « Pour le moment nous profitons de sa méconnaissance des lieux pour la désorienter mais ça ne saurait tarder avant qu’elle ne s’en rende compte. L’intruse semble au point avec les manœuvres militaires… »

                      « Et comme j’ai la bonne habitude de ne pas respecter le protocole tout comme mes hommes, mes qualités sont plus que bienvenus je comprends. »

                      Je sortis d’un tiroir le plan de Kamtsu Zone II puis la parcourus des yeux tandis que la contact reprit :

                      « N’oubliez pas que vous restez en concurrence avec l’armée locale, mais si les autres l’arrêtent avant vous les relations diplomatiques avec les autres Mondes ainsi que les locaux de Sielyr risquent d’en pâtir. »

                      « Oui je sais. Je vais donc vous demander de faire contacter en urgence expresse mes hommes. Dîtes-leur de boucler la rue trois mille deux cent seize et d’y rester en standby une fois sous couverture, ordre du Major Niveren. »

                      « Compris. Je transmets cela tout de suite. »

                      Je me levai du siège puis commençai à me rhabiller en continuant la discussion :

                      « Ensuite, contactez la police locale : qu’ils ne fassent feu uniquement si cette dernière fait feu ou pour rediriger sa trajectoire en guise de sommation, je veux qu’ils l’envoient sur la rue trois mille deux cent quinze et ne visent uniquement son arme si besoin. »

                      « Son arme vous dites ? »

                      J’ajustai Tact à la ceinture puis mon masque une fois mon manteau enfilé :

                      « Oui son arme. Elle a fait une chute incroyable donc son corps doit être à l’épreuve de nos balles. Croyez-en mon expérience, je sais qu’un être tombé du ciel, s’il est encore vivant, c’est que ça éponge beaucoup de choses. Je ne sais pas comment son arme a pu survivre une telle chute, peut être a-t-elle été amortie, mais ça ne coûte rien de tenter. »

                      « Je transmets cela. Autre chose ? »

                      Je finis par mettre mes gants puis prendre ma canne avant d’ajuster mon chapeau :

                      « Je passe sur mon talkie. Le QG vous mettra directement au courant si j’ai de nouvelles directives. Stratège cramoisi, terminé. »


                      Dernière édition par Yoligan Niveren le Jeu 5 Déc 2019 - 11:15, édité 2 fois (Raison : édition d'une petite erreur de couleur)


                      Une réputation de vétéran :
                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !  P2np

                      Un scientifique du commandement :
                      Un nouveau monde, et déjà des problèmes !  Giphy
                      Aller en haut MenuAller en bas