REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Carnet de Présentation de Dayna Crowley

                      Partagez
                      vava
                      Dayna Crowley
                      groupe

                      Dayna Crowley

                      La fin justifie les moyens.

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Native d'Akerys

                      29 ans

                      Féminin

                      Jeweler (Akerys)

                      PHYSIQUE & MENTAL

                      Au crépuscule de sa vingtaine, pas une ride ne vient gâcher les traits de Dayna. Elle s'y applique avec soin, et que l'artifice soit cosmétique ou magique importe peu. Seul le résultat compte. En tant qu'héritière Crowley, la jeune femme souhaite donner une image intemporelle, car telle est l'influence de sa famille sur Akerys. Seul son regard change avec les années qui s'écoulent : ce dernier se fait plus vif, plus acéré à mesure qu'elle aiguise son intelligence et ses facultés. Bientôt elle sera prête, mais ses ambitions futures n'empêchent pas Dayna de travailler dès aujourd'hui à les réaliser.

                      D'un point de vue purement physique, elle semble être une femme BCBG. Sa garde-robe est sélectionnée avec soin, favorisant le rouge et l'or à des couleurs plus ternes jugées « transparentes ». Ses longs cheveux noir-cendré contrastent avec ses iris dans lesquelles brûlent une flamme déterminée, et dont la teinte incandescente se vivifie lorsqu'elle fait appel à sa magie.

                      Elle est plutôt grande, pour une femme, avec son mètre soixante-quinze, mais sa taille fine lui permettent d'en tirer une certaine prestance dont elle sait jouer. Ses gestes, tantôt fluides, tantôt théâtraux, sont mesurés avec précision : une danse presque hypnotique dissimulée par un langage corporel empreint de noblesse.

                      Son visage, enfin, est à l'instar de ce qu'elle est : changeant. Selon que ce soit un sourire ou un froncement de sourcil, celui-ci s'illumine ou s'assombrit drastiquement. Elle peut ainsi apparaître joviale et chaleureuse, ou au contraire, froide et sèche.

                      Ce besoin d'être vue peut sans doute paraître artificiel, et l'on aurait alors à moitié raison. A moitié seulement, car ce besoin est bien réel, qu'il soit conscient ou non. D'une part, Dayna aspire à un avenir prospère dans une société où il faut briller, exceller, même, pour exister. D'autre part, être l’héritière unique d'une des plus grandes familles d'Akerys apporte son lot de difficultés tant les attentes sont grandes au vu des responsabilités futures, et tant il peut être ardu de sortir de l'ombre de son père.

                      C'est cette même pression élitiste qui pousse Dayna à sans cesse chercher à innover, à dépasser les limites connues dans le seul but d'apporter ce que personne d'autre avant elle n'avait pu apporter... quand bien même ces nouveautés iraient à l'encontre du sens commun ou de l'éthique. Car s'il est une phrase qui sied particulièrement à l'héritière Crowley, c'est que « la fin justifie les moyens ».

                      La détermination sans faille de Dayna lui vient de cette conviction profonde dans le bien-fondé de ses actions et de ses entreprises. Qu'on le sache ou non, qu'on la comprenne ou non, peu importe : elle a raison et elle le sait, elle. Les ignares n'ont qu'à bien se tenir, le jour où elle reviendra couronnée de succès. Pour l'heure, en revanche, les desseins de Dayna sont entravés par sa scolarité. SkyA est une académie hautement exigeante, et l'autorité du corps enseignant forcent parfois la jeune femme à renoncer ou à mettre en hiatus ses projets ; il est absolument hors de question qu'une Crowley se fasse renvoyer de SkyA ! Son père ne le lui pardonnerait jamais, et son propre orgueil non plus.

                      Enfin, pour en revenir à cette intuition pour laquelle vous n'auriez qu'à moitié raison, sachez qu'effectivement : les manœuvres politiques de Dayna sont en partie artifice. Distraire le peuple et le faire regarder dans la fausse direction pendant que le véritable dessein se profile dans l'autre. L'Akers pense en effet avoir trouvé le moyen de s'illustrer une bonne fois pour toute et de régler tous les problèmes d'Akerys en faisant d'une pierre deux coups. Mais son projet lui attirerait d'énormes problèmes s'il était découvert prématurément...

                      HISTOIRE

                      Crowley. Que vous inspire ce nom ? Respect, crainte, incertitude ? Peut-être même ne le connaissez-vous pas. Sachez que cette image se perpétue assez logiquement, car il en est de même pour les Crowley eux-mêmes. D'aussi loin que Dayna se souvienne, rien ne lui était expliqué. Son père n'avait de cesse de lui répéter encore et encore cette même phrase qu'elle avait fini par intégrer, davantage par résignation que par véritable conviction : « Un jour tu comprendras... ou tu ne comprendras jamais. »

                      Il n'est rien de plus frustrant pour un Akers que d'être mis face à ses propres limites intellectuelles. D'aucuns diraient d'ailleurs que ces deux mots ne devraient jamais coexister pour décrire un natif d'Akerys. Naturellement, Dayna n'échappa pas à la règle, et elle se mit en tête très tôt de percer les secrets de cet ésotérisme familial coûte que coûte.

                      La jeune fille n'a jamais connu sa mère. Elle n'a jamais su ce qu'il était advenu d'elle, en fait. Elle pourrait être ailleurs ; elle pourrait être morte... Cette absence n'a jamais vraiment troublé Dayna. Son père ne lui en a jamais laissé l'opportunité, préférant asseoir sa parentalité de façon hégémonique. Il était tantôt le tyran miséricordieux, tantôt le seigneur inébranlable qui régissait la vie de sa fille de sorte que ce soit lui, seulement lui, uniquement lui qui soit son modèle. Il s'érigea tel un phare en pleine nuit pour Dayna, la guidant d'une main de fer vers ce qu'il voulait qu'elle soit.

                      En effet, percer les secrets de la famille Crowley n'est pas une simple facétie inventée par un ancêtre excentrique, c'est un véritable labyrinthe de la Sapience duquel ne ressortent que ceux qui sont prêts à s'initier aux arcanes de la vérité. C'est dans cette optique que Dayna fut éduquée par son père, Aleister IIe du nom. Malheureusement, la jeune fille ne fut pas à la hauteur des exigences du patriarche. Pas assez rapidement, en tout cas, car Dayna était ce qu'Aleister appelait une « floraison tardive », un terme dont la poésie n'avait d'égal que le ton méprisant avec lequel il était prononcé.

                      La jeune fille dut ainsi ravaler sa fierté une première fois, elle qui entrait à peine dans l'adolescence à cette époque. Fort heureusement, son opiniâtreté, loin de la faire renoncer, lui donna la force et la volonté nécessaires pour redoubler d'efforts. L'héritière se spécialisa dans la logique analytique et la philosophie d'une part, et dans la magie de feu et de foudre d'autre part. Ce sont là les domaines dans lesquels Dayna excelle et qu'elle utilise à leur plein potentiel pour évaluer ses actions et les mener à bien. Son objectif, dès sa sortie du Cycle Préparatoire, était d'intégrer Sky Archipelago. Il n'y avait que là-bas qu'elle pourrait trouver les ressources qui lui manquaient pour mériter enfin sa place au sein de sa propre famille et gagner l'approbation de son géniteur.

                      C'est à l'âge de 25 ans que Dayna mit enfin le doigt sur la pièce de puzzle qui lui manquait. Ce fut très simple, en fait : elle n'eut qu'à ouvrir la brochure universitaire de l'université d'élite. Le reste, son éducation, sa logique et son héritage familial, se chargea de tisser les liens nécessaires dans sa toile neuronale.

                      Sulfur Island. Une île volcanique appartenant à l'archipel universitaire, et la suite logique de ses études en matière de pyromancie. Cette fournaise infernale, en plus de proposer un cursus dont les matières répondaient aux spécialités de la jeune femme, disposait d'une discipline plus pointue et plus obscure : l'éducation aux dangers des Magies Interdites. Dayna se souvient, aujourd'hui encore, le frisson qui lui parcourut l'échine en lisant et relisant ce passage de la brochure.

                      Enseigner l'interdit, dans le but de le déceler et de le dénoncer... Tout cela rappelait bien évidemment la motion de censure à l'encontre de la Magie Noire, une loi entérinée par Ludwing Stanbrave et la Gardienne Leah. C'était risqué, insensé, même... Mais c'était là, juste devant elle. Et à bien y réfléchir, pourquoi continuer d'enseigner cette matière ? La prévention seule n'était pas un motif satisfaisant. Il y avait forcément autre chose, une autre motivation derrière tout cela.

                      Dayna consacra beaucoup de temps à cette réflexion qu'elle ne voulait divulguer à personne. Et pour cause, la famille Crowley avait déjà été entachée juridiquement pour son usage de telles magies. Ce fait divers remontait à de nombreuses années déjà, et l'affaire avait été étouffée afin qu'elle ne nuise pas à l'image publique des héritiers... Mais cela n'était qu'une énième confirmation que rien de tout ceci ne s'était produit par hasard. Rien de ce qu'on lui avait enseigné n'avait été dit par hasard. Le hasard n'existe pas, ce n'est qu'un mot inventé par ceux dont l'intelligence est trop limitée pour conceptualiser correctement les arcanes de la causalité.

                      Obtenir son diplôme des Saphir's n'était pas un problème pour Dayna. Le seul obstacle entre elle et Sulfur Island, c'était son père, encore une fois. Ce dernier, encore déçu que sa fille n'eut pas été assez précoce à son goût, refusait à celle-ci l'entrée à SkyA, que ce soit en tant qu'Inclusive ou en tant qu'Exclusive.

                      Ce que la jeune femme redoutait devenait ainsi réalité : elle devrait affronter son père une fois encore. Ce duel n'aurait pour armes que leur seule force d'esprit et leurs convictions respectives, et si celles de Dayna n'étaient pas compatibles avec celles de son père, elle n'avait aucune chance de l'emporter. Elle avait prévu cela, bien sûr. Elle avait déjà calculé la probabilité que ce scénario se réalise, et cette probabilité était de 1. Ce nombre, c'était également le nombre de tentatives auxquelles elle aurait droit pour convaincre son géniteur. Soit elle avait la bonne réponse, soit elle n'aurait jamais le respect de celui-ci.

                      Le jour de sa remise de diplôme, Dayna alla trouver son père. Ils se toisèrent longuement et avec une telle intensité que l'atmosphère autour d'eux en devint étouffante, écrasante. La jeune femme avait passé la journée entière à tourner et retourner les mots dans sa tête pour les formuler de la bonne manière. Aucune ambiguïté ne lui serait permise. Sa langue se délia alors :

                      - J'ai compris, Père. J'ai compris ce que tu attendais de moi et ce que cela signifiait d'être une Crowley. Les Magies Interdites ne le sont que parce que nos pairs sont des lâches et des ignorants. Ils ont failli se détruire eux-mêmes en maniant des énergies qu'ils étaient incapables de maîtriser, de la même manière qu'un singe s'électrocute en tentant d'attraper la foudre. Il est de notre devoir de poursuivre les expérimentations pour qu'un jour notre peuple puisse profiter de cette Sapience, car la Magie existe, comme toute autre réalité scientifique, dans le seul but que nous la comprenions intégralement.

                      Seul un long silence ponctua cette déclaration. Au terme de celui-ci, Aleister II Crowley ordonna à sa progéniture de le suivre dans son étude privée. Là, il lui remit deux présents. Une lettre de recommandation pour SkyA afin de symboliser la fierté retrouvée envers Dayna, et un étrange cristal noir comme la nuit en guise d'héritage afin que la jeune femme sache qu'elle avait désormais sa place au sein de la famille Crowley. La pyromancienne accepta les deux objets, bien qu'elle ignorait encore la nature du second.

                      A 29 ans, Dayna entre à Sky Archipelago pour sa première année universitaire. Ses convictions sont plus fortes que jamais, et son secret le restera aussi longtemps que nécessaire. Mais une chose est sure : un jour elle comprendra ce que les Akers lambda n'ont jamais voulu comprendre, et elle maîtrisera cela en dépit des interdictions, car elle le ferait alors pour la grandeur d'Akerys. Plus aucun peuple, plus aucune planète ni aucune entité cosmique n'oserait alors remettre en question l'intellect infini du Peuple de la Science et de la Magie.

                      La suite logique des choses voulut que l'histoire se termine bien pour Dayna, et qu'elle reprenne l'entreprise familiale telle qu'elle était supposée le faire, du point de vue du public. Mais elle choisit de pousser le vice jusqu'à intégrer l'Ordre des Jewelers, créé par la Gardienne elle-même. En effet, malgré son dessein que la société jugerait criminel, les intentions de Dayna ne sont pas mauvaises. Elle a simplement été formatée pour penser ainsi, et la dureté de cette éducation ainsi que son orgueil naturel l'empêchent de remettre en question ce qu'elle a déjà catégorisé elle-même comme une nécessité. Qu'il s'agisse d'écraser les opposants dans un conflit ou de partir en croisade contre une entité cosmique, le but est le même : la paix pour garantir la prospérité. Tout est là depuis le début : « la fin justifie les moyens ». TOUS les moyens. Et tant pis si son allégeance l'éloigne de son héritage commercial : le business n'est pas à l'ordre du jour quand l'univers tout entier est menacé.

                      Avec un peu de chance, si ses travaux portent ses fruits, Dayna espère pouvoir convaincre un jour Leah de revenir sur l'interdiction de la Magie Noire. Il faut seulement que quelqu'un lui fasse comprendre qu'il est possible de la maîtriser et de l'utiliser de la bonne manière. Il est certes immoral de ponctionner la force vitale d'un être humain... mais s'il s'agissait de ponctionner la force vitale de l'Aîné lui-même ? Akerys, non, l'univers disposerait alors d'une source d'énergie inépuisable en plus de s'être débarrassé de l'ennemi absolu. En attendant, l'Ordre des Jewelers saura prodiguer à Dayna les ressources nécessaires à sa progression, ainsi qu'un terrain idéal pour s'initier à cette nouvelle science occulte interdite, tout ça sans le vouloir. Au front, dans cette guerre contre l'Aîné, personne ne la verrait désobéir à cette loi ridicule. Si les ennemis périssent, alors il n'y a plus de témoin, n'est-ce pas ?

                      Pouvoirs et Capacités

                      Outre son intellect fortement développé, tel qu'est censé l'être celui d'une Akers, Dayna possède des capacités magiques.

                      Sa spécialisation est dans la pyromancie, ainsi que la magie de l'électricité, qui n'est autre qu'un hybride dérivée de cette première discipline arcanique. Elle peut ainsi invoquer le feu et la foudre, et contrôler ces derniers à distance.

                      Cependant, la magie ne peut aller à l'encontre des lois fondamentales de l'univers, ainsi il lui est plus difficile de créer 'ad-nihilo' que d'affecter une source d'électricité ou de feu déjà présente. Mais ce serait une erreur que de la sous-estimer à l'aune de cette contrainte, car si cette magie s'oriente davantage vers la destruction, l'arme principale de Dayna reste son intelligence. Son utilisation des sortilèges peut ainsi être mise au profit d'une tactique ou d'une stratégie préétablie.

                      Les autres capacités de Dayna sont davantage pragmatiques : sens politique très fin, calculatrice lorsque la situation le demande, capacité d'initiative... L'Akers est capable de rapidement calculer en terme de gains et perte quelle image elle doit donner et comment adapter cette dernière pour que cela lui profite socialement.

                      Enfin, Dayna s'initie aux Magies Interdites en secret, mais elle est encore loin de maîtriser ces arcanes secrètes. Pour l'heure, les effets sont rarement aussi puissants qu'elle le voudrait, mais elle espère un jour pouvoir influencer magiquement la psyché de ses cibles. Son Grand-Oeuvre, dans l'idéal, reste le vampirisme énergétique afin de porter un coup fatal à l'Aîné et ainsi l'asservir, quitte à l'enfermer dans une pile géante.

                      IRL

                      Pseudo : Asphalt_Ship
                      Age : 26 ans
                      Comment avez-vous connu le forum ? Partenariat entre forums
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui
                      vava
                      Dayna Crowley
                      groupe
                      Petit up pour annoncer que j'ai fini ma fiche !

                      J'aurais besoin d'une évaluation concernant les pouvoirs car je ne sais pas trop jusqu'où je peux détailler ou pousser les choses sans que ça fasse "too much".. merci par avance Smile


                      Carnet de Présentation de Dayna Crowley Signat19

                      ▲ Je parle en #ff3300 ou en #990000
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bien le bonjour et bienvenue !

                      Pour faire court, tu es validée, haut la main !

                      Je n'ai pas décelé de fautes lors de ma lecture, que ça soit dans ton histoire ou dans les descriptions de ton personnage. Tu as un style d'écriture claire qui se laisse lire sans soucis, bref, aucun problème de ce côté Carnet de Présentation de Dayna Crowley 96560081

                      J'ai personnellement aimé la manière dont tu t'es approprié le prédéfini en l'approfondissant au point de lui faire utiliser la magie noire. Mention spéciale aussi pour l'objectif décrit dans le dernier paragraphe Carnet de Présentation de Dayna Crowley 2692924759

                      Je te souhaite donc de passer de bon moment à RP avec nous ! Bon courage ~

                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas