REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      -34%
                      Le deal à ne pas rater :
                      Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
                      66 € 100 €
                      Voir le deal

                      La Face Cachée du Mal

                      Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
                      Partagez
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      Suite de ce RP

                      Progressant lentement le long de grands couloirs, le petit groupe pénétra bientôt dans une immense salle dotée de colonnes plongée entièrement dans la pénombre, et seulement, et faiblement éclairée par le mur du fond qui était en fait un écran intégral. Un matériel visiblement exotique, et importé, pour la planète Val. Bientôt, le quatuor escortant Jason s'immobilisa, et par réflexe naturel, ce dernier en fit de même. Deux de ses gardiens, fusil mitrailleur en main, se positionnèrent de chaque côté de la pièce, dissimulés par les ombres et les colonnes, tandis que les autres demeurèrent juste à côté du Traqueur qui ne bougea pas d'un iota.
                      - Monsieur ? Appela finalement l'un des chiens de garde.

                      Sa voix se répercuta légèrement en écho avant qu'une silhouette malheureusement bien connue du Terranien n'émerge des ombres, un léger sourire heureux ourlant ses lèvres.
                      - Bonjour mon cher Jason ! Je suis ravi de te voir ! Lui dit il tout en tenant un verre à pied contenant un certain alcool à la main, comme s'il fêtait la venue d'un vieil ami. Comme si... Comme si rien de mal ne s'était jamais passé entre eux.
                      Rock, de son côté, se contenta de méchamment plisser les yeux, signe évident d'hostilité.
                      - Je te remercie d'avoir répondu à mon invitation ! Cela faisait longtemps ! Renchérit Reynarth tout en se dirigeant vers un bar situé contre un des murs de la pièce. Tu veux un verre ?

                      Le brun se demanda s'il se foutait de lui durant quelques instants: ce n'était pas comme s'il avait eu le choix de son point de vue... Une grenade à IEM a certains arguments particulièrement convaincants quand elle est bien utilisée... Il avait commis l'erreur de "répondre à son invitation", d'une certaine manière... Reynarth savait qu'il commettrait cette erreur... Il avait toujours su...
                      Aucune importance... Il avait peut être perdu cette manche, mais il avait d'autres atouts dans sa manche, cette fois... La partie n'était pas encore jouée !
                      - Où est Mei Ling ? Rétorqua soudain le Corbeau en brisant pour la première fois le mutisme intense dans lequel il s'était enfermé depuis le début de son "entretien" avec son Némésis.

                      Tandis que ce dernier revenait déjà vers lui avec deux verres, il s'immobilisa à quelques mètres avec un léger sourire, puis l'air pensif:
                      - Ah... Mei Ling... Oui, j'imagine que tu dois être pressé de la voir... Ca fait plusieurs mois à présent que tu ne l'as pas vue, n'est ce pas ? Mais chaque chose en son temps. Buvons d'abord à ton retour, ajouta t'il en lui tendant l'autre verre.

                      Il n'en fallut pas davantage pour éveiller le chasseur qui sommeillait en Jason: d'un revers de main extrêmement sec, il balaya le verre que lui offrait Reynarth avant de lui mettre une droite en plein visage, et qu'il ne s'effondre au sol, légèrement sonné. Après quoi, il utilisa son pied gauche pour briser le genou du garde qui se tenait derrière lui, et frappa celui de droite au cou à l'aide de sa main pour lui couper le souffle. Les deux hommes s'effondrèrent au sol immédiatement, et Rock exécuta une roulade afin de s'emparer de son Dominator que l'un d'eux transportait sur lui et éviter les premiers tirs des deux hommes qui se dissimulaient parmi les colonnes.

                      Il les repéra en une poignée de secondes, élimina le premier d'une balle dans la tête, puis disparut dans les ombres à son tour. Le dernier garde se mit à courir en le cherchant, mais lorsqu'il comprit que le Corbeau se tenait déjà derrière lui, il était trop tard. Il l'abattit froidement d'une balle en plein coeur.

                      Finalement, Ashfield revint vers son Némésis qui s'était lentement redressé et qui constatait doucement un léger saignement à la lèvre.
                      - Ces quelques mois t'ont fait perdre la mémoire, on dirait ! Au cas où tu l'aurais oublié, si tu me touches... JE TUE MEI ! Rappela Reynarth dont la confiance semblait d'une solidité toute relative.
                      Pour toute réponse, le brun pointa son arme droit sur son visage avec un sourire mauvais de prédateur. Le genre de sourire qui ne peut vouloir dire qu'une seule chose: Jason a dû trouver une solution à cet épineux problème !
                      - Tu crois que je ne le ferai pas ?! Demanda alors le quadragénaire tout en reculant en direction du mur écran du fond de la pièce.
                      - Oh, si... Je te fais parfaitement confiance sur ce point ! Où est elle, Reynarth ?! Renchérit alors le brun, l'arme toujours tendue vers sa proie, tout en le suivant alors qu'il reculait.

                      L'homme aux tempes grisonnantes jaugea intensément Jason tout en continuant très lentement à reculer, afin de gagner du temps.
                      - Pourquoi te le dirais-je ? Elle est ma meilleure assurance vie, à l'heure actuelle...
                      Sans hésiter, Rock visa le genou droit de son némésis et pressa la détente. Le coup de feu se répercuta en écho tandis que Reynarth s'effondrait au sol dans un cri de douleur.
                      - Parce que ce n'est pas une requête ! rétorqua t'il d'une voix glaciale. Je t'ordonne de me dire où elle est si tu ne veux pas finir pulvérisé ! Lança t'il, de plus en plus menaçant, en avançant jusqu'à lui et en le surplombant de son regard de prédateur.



                      Dernière édition par Jason le Sam 28 Mar 2020 - 16:23, édité 1 fois


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Comme si elle allait l’écouter, lui et son goût pour les emmerdes. Lui-même n’écoutait personne, à moins d’être au pied du mur, et encore. L’allure réduite, l’adrénaline présente dans son sang avait disparu, lui laissant tout le loisir d’apprécier les stigmates laissés par Skarvar. Son épaule l’a lançait et à chaque pas la brune sentait comme des aiguilles se planter dans ses cuisses. Il l’avait touché là aussi ? Elle n’avait même pas remarqué. La soldat pesta intérieurement, alors qu’un liquide chaud roulait également sur sa tempe droite. On ne faisait pas figuration chez les Val’Ka, ils avaient au moins ce mérite.

                      Jusqu’à maintenant le chemin à suivre n’avait pas été compliqué, ne proposant pas d’autres directions, mais lorsqu’il se sépara en deux, la Zephyrienne due s’arrêter. Soupirant, elle prit à gauche, mauvaise pioche, et manqua même de se faire repérer par des sentinelles. La jeune femme fit demi-tour et cette fois, accéléra le pas, concentrée sur sa course elle ignora ses blessures. L’écart s’était creusé avec le groupe et nul ne savait ce qu’ils comptaient faire du ténébreux. Seulement, si l’Egyptienne s’appliquait à oublier son état, ce n’était pas le cas de tous...

                      « Tu m’as habitué à mieux très chère...»

                      « Non, toi, ferme-là, c’est pas le moment. »

                      Un rire guttural martela les parois de sa boîte crânienne.

                      « N’as-tu pas remarqué comme nous étions les deux faces d’une même pièce ? Evidemment que ça ne l’est pas, pour toi. »

                      « Dégage ! »

                      Dahlia serrait les dents de toutes ses forces pour ne pas laisser sa voix révéler sa présence. Cette ordure d’Anubis attendait toujours le moment opportun pour lui rendre visite, tel un charognard. Les images que le dieu canin avait commencé à lui envoyer quelques semaines plus tôt avait fini par ouvrir une brèche, qui lui permettait à présent de lui parler. La sacrifiée parvenait à le repousser par moment.

                      « Allons, je suis là pour te rendre service. Tu ne sentiras plus rien une fois que j’aurai pris le contrôle... »

                      « Jamais je ne te le laisserai, il serait temps d’imprimer. »

                      « Hmm... Soit, je suis un être doué de patience... Et quelque chose me dit qu’elle finira vite par payer. Tache de ne pas te vider de ton sang d’ici là, j’ai encore besoin de tes services. »

                      Et puis encore, du thé et des petits gâteaux ?! Dahlia finirait par littéralement péter les plombs à entendre cette pourriture la réduire à un vulgaire sujet. Il n’empêche que l’immortel avait raison, ses plaies suintaient toujours même si elle avait pu arrêter quelques saignements. La brune devrait minimiser ses mouvements au stricte minimum. Par chance, son escapade prit fin. Des voix s’élevaient, notamment celle de Jason. A entendre les plaintes, il en avait finit de suivre docilement. Deux hypothèses naquirent dans son esprit. Ou le brun avait été dans l’incapacité de se défendre par un moyen inconnu, ou il avait choisit de suivre délibérément pour arriver à ses fins. Dahlia se dissimula dans un recoin, seul un œil dépassant afin d’observer.

                      Un grand écran se trouvait au fond de la pièce, l’Egyptienne leva un sourcil, à quoi pouvait-il bien servir et surtout, à qui ? Devant le Terranien, se tenait un homme aux tempes grisonnantes, la lèvre ouverte, deux verres brisés gisaient à ses pieds. Dahlia n’avait pu qu’entendre la dernière phrase du corbeau, résonnant sur les parois, mais cela lui suffit à comprendre qui était l’homme.

                      La combattante préféra rester en retrait pour le moment, sa présence n’étant pas repérée, elle serait bien plus utile en agissant par surprise qu’en jouant les héroïnes. Ainsi Mei se trouvait possiblement sur Val, à quelques mètres d’eux... Il ne fallait rien de plus pour faire perdre son calme à l’assassin, ce qui pourrait bien lui jouer des tours s’il agissait sur un coup de tête...



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      A cet instant, et pour la première fois de sa vie, Reynarth ne put que constater à quel point Ashfield pouvait devenir terrifiant quand on le poussait à le devenir. Son regard était si froid... Mais le quadragénaire n'avait pas encore dit son dernier mot: il se ressaisit, puis:
                      - Elle est ma meilleure assurance vie, Rock ! Il serait idiot de ma part de te la donner ! Et puis d'ailleurs... S'il m'arrivait quelque chose... Elle mourrait...
                      - Ca... Ca reste à voir... répliqua aussitôt le Corbeau avec un sourire narquois sur le visage. Très bien, Reynarth... On va jouer à un jeu... Disons que tu ne me dis pas où est Mei, et supposons que je fouille le palais pour la retrouver.

                      Pendant que Jason parlait, l'homme aux yeux cybernétiques essayait tant bien que mal de se redresser, malgré sa blessure au genou.
                      - Après tout, c'est un grand bâtiment, sur Val... Tu as pris la peine de faire venir ici de la technologie étrangère à ce monde... Je vais donc supposer que tu es là depuis l'incident qui a conduit à la disparition du Vaisseau Monde... Et dans ces conditions, je me dis que j'aurai de bonnes chances de retrouver Mei, ici...
                      Une légère lueur de crainte sembla vriller passablement le visage impassible de Reynarth alors qu'il écoutait toujours son "protégé" dérouler sa théorie.
                      - Dans ton état, tu n'iras plus nulle part, et les quelques survivants qui se baladent sûrement encore par ci par là dans le palais ne me poseront pas de problème. Autrement dit, il me suffit de te jeter dans une cellule, et de fouiller patiemment cet endroit pièce par pièce... Si ça ne donne rien, il sera toujours temps de parler de torture. Et si ça donne quelque chose... Eh bien... L'un n'empêche pas l'autre, n'est ce pas... ? Ajouta Jason avec un sourire mauvais.

                      Le mystérieux officier de HOPE serra les mâchoires avant de rétorquer en perdant pour la première fois le contrôle du ton de sa voix, et de son expression faciale:
                      - Tu bluffes ! Tu sais pertinemment que je peux la tuer d'un simple claquement de doigts !
                      - Justement, non ! Tu ne peux pas ! Plus maintenant ! Répliqua Jason. Plus depuis que ton virus est devenu inopérant, n'est ce pas Reynarth ? Depuis lors, tu dépends entièrement de tes acolytes pour faire abattre Mei. Et tout à fait entre nous, je doute très franchement de leur efficacité à remplir une telle tâche...

                      Le Corbeau tourna légèrement la tête sur le côté en entendant des pas se rapprocher grâce à son ouïe aiguisée. Un léger sourire ourla ses lèvres, et il fixa à nouveau son némésis dans les yeux:
                      - Aucune importance... Tu ne m'es plus d'aucune utilité, à présent ! Alors, donnes moi une seule bonne raison de ne pas te mettre en pièces ici et maintenant ! Tu sais que j'attends ce moment depuis des mois !
                      Reynarth fixa alors le Corbeau droit dans les yeux, puis le canon du Dominator, et avala sa salive avec difficulté. S'il voulait s'en sortir, il n'avait plus le choix, désormais...
                      - D'accord, Ashfield... Tu gagnes ! Murmura t'il soudain...
                      Il pianota sur son bracelet électronique, et aussitôt, l'écran mural derrière Jason se mit à charger un nouveau fichier vidéo...



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      Curieux, Rock fixa le mur où le film allait être projeté, et soudain, la vidéo démarra. Il s'agissait d'un document filmé par un drone volant, sans le moindre doute. Naviguant entre les arbres d'une vaste forêt à environ six ou sept mètres du sol, le robot zooma subitement sur une forme foncée dissimulée dans un buisson. C'était un adolescent d'environ 16 ans en tenue de combat foncée, avec un brassard rouge. Il tenait en main un fusil d'assaut lourd qu'il pointait devant lui, visiblement à la recherche d'une cible qui se révélait pour l'instant invisible.

                      Quelques secondes plus tard, la caméra zooma un autre point quelques mètres en arrière: un jeune enfant d'environ 12 ans en tenue de combat avançait avec une furtivité surprenante pour son jeune âge. La même tenue que le premier, à ceci près que son brassard était bleu. Son fusil d'assaut en bandoulière dans le dos, il s'approchait dans un silence parfait dans le dos de celui qui semblait être son adversaire. Sans qu'il ne se doute une seule seconde de ce qui l'attendait, l'adolescent au bandeau rouge progressait toujours, tandis que l'enfant au bandeau bleu poursuivait son approche, aussi discret qu'une ombre.

                      Et puis, brusquement, il s'approcha à portée, et saisit l'adolescent par derrière au niveau de la gorge, et resserra son étreinte en une prise parfaite. Le soldat de l'équipe rouge mit quelques secondes à réagir, mais il ne se laissa pas neutraliser aussi facilement. D'un geste habile du pied, il parvint à élever dans les airs devant lui une branche qui reposait au sol, qu'il saisit avec agilité avant de frapper le flanc de son adversaire qui recula de quelques pas après avoir lâché sa prise. Aussitôt, il se mit en garde et s'avança vers l'adolescent armé d'une branche. Il esquiva adroitement une poignée de coups qu'il tentait de lui asséner et le désarma à l'aide d'un coup de pied habile et puissant avant d'attraper son aîné en clé de bras et de le faire tomber au sol sans ménagement. La caméra zooma encore davantage, et l'on entendit l'enfant au bandeau bleu murmurer :
                      - La partie est finie pour toi... tu as perdu...

                      A ces mots, il cassa le bras de son ennemi avant de le frapper en plein visage, juste avant qu'il se mette à hurler de douleur. Malgré un petit imprévu, la neutralisation avait eu lieu dans un silence quasi intégral. Malgré son désavantage physique, sa petite taille, et son âge bien moindre, le jeune gamin avait gagné avec une aisance étonnante.
                      Soudain, l'enfant victorieux s'immobilisa comme s'il avait vu ou entendu quelque chose, puis leva les yeux droit vers le drone qui avait filmé toute la scène. Lorsqu'il aperçut le visage du jeune soldat, Jason déglutit avec difficulté. Il n'y avait pas de doutes: ces traits, ces yeux bleus, ces cheveux de jais... C'était lui !

                      Ce gamin n'avait pas plus de douze ans, et pourtant, il s'entraînait déjà à neutraliser les autres, armé, et capable de casser des bras sans la moindre hésitation. Qui était il ? D'où venait il ? Qui avait fait de lui cet homme capable de tuer jusqu'à ses amis en cas de nécessité ? Avait il toujours été capable de telles choses, même alors qu'il n'était qu'un tout jeune enfant ? Les questions se bousculaient. Plus il en apprenait, plus il avait de questions, et plus il avait peur des réponses qu'il pourrait découvrir.
                      Et de son côté, lentement, très lentement, tandis que le Blade Runner était littéralement absorbé par ce nouveau document vidéo, Reynarth avait reculé de quelques pas jusqu'à son bureau, et pressé un bouton particulièrement discret. Un bouton d'alarme...

                      Malheureusement, le brun n'avait rien vu. Il était trop occupé à détailler dans les moindres détails ce gosse assassin se déplacer sur l'écran.
                      L'enfant observa une poignée de secondes le robot planeur, avant de lever la main droite vers l'émetteur qu'il portait à son oreille droite. Il hocha la tête avant de répondre dans un murmure:
                      - Bien reçu, Scorpion. J' y vais immédiatement.
                      Il se désintéressa du drone, et s'enfonça à nouveau dans la forêt. Visiblement, la partie n'était pas terminée pour lui...



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      La vidéo s'arrêta et le mur reparut, ramenant Jason et Reynarth dans l'étrange pièce emplie d'holos au milieu de laquelle ce dernier avait installé un grand et luxueux fauteuil. Adossé au bureau faisant face à celui qui avait servi d'écran, le recruteur de HOPE patientait en silence, parfaitement conscient de l'impact que ce film pourrait avoir sur Rock. Ce dernier fixait toujours le mur avec un regard vide.
                      - Qui suis je... ? Murmura t'il soudain en levant la main droite qu'il plaqua sur son visage. Est ce que ce gosse était vraiment moi ?
                      Reynarth hésita, mais il décida de ne pas briser son mutisme. Pas avant que Jason ne lui pose directement une question.

                      Plusieurs secondes s'écoulèrent avant que le brun ne se tourne finalement vers son recruteur:
                      - Tu affirmes que cet enfant... c'était moi ?! Lança t'il d'une voix emplie de peur et de colère.
                      - Je n'ai pas besoin de répondre à cette question, Jason... rétorqua Reynarth d'une voix calme et sans la moindre hésitation. Tu sais déjà que c'est toi. Tu as parfaitement reconnu cet enfant. Tu n'as pas changé tant que ça d'apparence depuis que cette vidéo a été prise.
                      - C'est impossible, je...
                      - Pourquoi ?! Coupa alors l'homme de HOPE. Pourquoi cela serait il impossible ?! Tu sais toi même que quelque chose n'est pas normal chez toi. Tu possèdes des réflexes et des capacités, aussi bien en combat rapproché qu'en maniement des armes en tous genres qui n'ont rien de normal. Tu connais parfaitement l'anatomie et les points faibles du corps humain, et tu es capable de neutraliser n'importe qui à l'aide de prises que tu n'as jamais apprises. Cesses de rejeter la réalité, Jason ! Bien sûr que c'est toi !

                      Une lueur effrayée passa dans les yeux de l'ex agent, dont le visage se décomposait au fur et à mesure que Reynarth le confrontait à la vérité.
                      - Mais, alors... Qui...
                      - Les réponses viendront, Rock. Nous avons un accord, tu te souviens ? Tant que tu respecteras ta part, j'en ferai de même... Ces derniers mois n'ont pas été faciles pour l'organisation... Pourtant, tu es toujours parmi nous ! Et à ce titre, afin de récompenser tes résultats récents, j'ai une autre vidéo à te faire voir. Mais je te préviens, elle amènera de nouvelles questions, et elle ne...
                      - Lance la vidéo ! Trancha Jason en fixant son recruteur les yeux dans les yeux.
                      - Comme tu voudras...

                      Comment pouvait il encore parler d'accord entre eux après tout ce qui s'était passé ? Décidément, ce type n'avait aucune honte...
                      A nouveau, la lumière de la pièce diminua, et le mur en face des deux hommes se transforma en écran géant.

                      Tout comme dans le premier document, c'était un film pris par un drone. Cette fois ci, cela se passait en plein centre ville. Le petit robot zooma sur un adolescent en costume portant une malette, qu'il reconnut immédiatement. C'était lui, quelques années après la première vidéo. D'un pas sûr et confiant, il entra dans un building, et disparut de l'angle de caméra. Le petit drone s'éleva alors dans les airs jusqu'à se situer quelques mètres au dessus du toit de la tour. Environ trois minute plus tard, le bruit d'une porte s'ouvrant se fit entendre et l'adolescent apparut. Il s'approcha du bord du toit et s'agenouilla. Avec des gestes rapides et précis, il ouvrit la malette qu'il portait: celle ci contenait une arme démontée.

                      De toute évidence, l'adolescent le savait: il entreprit d'assembler rapidement l'arme et s'allongea sur le toit en visant une tour se situant à environ 300 mètres de distance. Il équipa une oreillette dans son oreille gauche et sa voix s'éleva, parfaitement calme:
                      - Ici Blackwolf. Je suis en position. J'attends le feu vert.
                      Il obtint une réponse, puis ajouta:
                      - Entendu.
                      Là dessus, il approcha son oeil droit de la visière de son fusil sniper, et se mit à viser.


                      La Face Cachée du Mal Jason_11

                      La vidéo changea soudain d'angle: on se trouvait visiblement non loin de la tour que visait le jeune brun. La façade du bâtiment était facilement reconnaissable. Un second drone était visiblement positionné non loin, et filmait également l'opération.
                      Il zooma soudain sur une baie vitrée du dernier étage, particulièrement luxueux. On put alors apercevoir une jeune demoiselle blonde vêtue d'une superbe robe Rouge et blanche, en train de jouer du piano avec un sourire ravi se dessinant sur ses lèvres. La voix du sniper s'éleva à nouveau, sous l'oeil terrifié de Rock, qui craignait d'avoir deviné la fin de l'histoire avant de la voir:
                      - Foxhound, ici Blackwolf. La cible est en visuel. Demande de confirmation.
                      - Ordre confirmé. Ouvrez le feu, Blackwolf.

                      Une poignée de secondes plus tard, la baie vitrée éclata en bris de verre, et une balle perforante transperça le crâne de la jeune femme de part en part au niveau des oreilles, avant qu'elle ne s'effondre au sol, son sang ayant éclaboussé le piano et les murs.
                      - Cible éliminée... annonça l'adolescent d'une voix horriblement neutre et vide.
                      - Elimination confirmée. Repliez vous vers le point d'extraction bravo.
                      - Bien reçu, confirma le jeune Jason avec une voix toujours aussi calme et vide.

                      Le film changea à nouveau, et revint sur le jeune adolescent qui se redressa rapidement, désassembla son arme avec un vitesse surprenante, l'enferma dans sa malette, et quitta les lieux sans hésitation. Pas le moindre signe de malaise ou d'empathie. Il venait d'abattre une jeune femme sans poser de questions, juste parce qu'il en avait reçu l'ordre. Du moins, c'est ce qu'il semblait. Impossible d'en avoir le coeur net simplement d'après cette vidéo. Cette dernière s'arrêta sur ces images, et la lumière revint dans la pièce.



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Sa meilleure assurance vie, mais qu’est-ce que Reynarth voulait tant de Jason pour aller jusque là ?! Qu’avait-il de si différent de tous les autres agents des nombreux univers qu’il avait dû découvrir ? Si c’était sa façon à lui de recruter ses hommes, il se serait merveilleusement bien entendu avec son propre père. Cette pensée acerbe arracha un rictus de dégoût à Dahlia. L’ancien agent, malgré sa mauvaise posture, gardait contenance, du moins en apparence, son regard laissait penser qu’il était de moins en moins sûr de lui. D’autant plus lorsque le corbeau menaça de fouiller tout le palais s’il le fallait. Pas de doute, Mei était dans les parages et tout ce que le Terranien affirmait, n’était que la vérité. A moins que Reynarth ait recruté des pointures, il en faudrait beaucoup pour arrêter un brun proche de sauver la personne la plus importante pour lui.

                      La Zephyrienne toujours soigneusement dissimulée écoutait attentivement l’échange, visiblement l’homme avait perdu son seul moyen de pression, à partir de là, ses cartes en mains en devenaient dérisoire. La soldat fit quelques pas furtifs pour mieux entendre, des pas qui n’échappèrent pas à Jason. Au vu de son sourire, il devait au fond se douter que la jeune femme n’aurait pas suivit son conseil. Elle était aussi tête de mule que lui, même si elle ne l’admettrai pas.

                      Echec et mat, Reynarth s’avouait vaincu ! Un peu rapidement du point du vue de la sacrifiée, mais étant donné son état, il en allait de sa vie. Lorsque l’écran mural s’alluma, la brune cligna des yeux, habitués à la pénombre. Un premier film se lança. L’image d’un adolescent apparue, en tenue de combat sombre, la seule chose colorée était son brassard rouge. Il semblait, chercher une cible. A peine un froncement de sourcil et le plan changea, on retrouva le même garçon, mais plus jeune cette fois, qui était-ce ? Le drone le suivait à la trace, c’était un gamin et pourtant un fusil d’assaut reposait dans son dos. Son brassard était bleu cette fois. Il était rapide et surtout, semblait bouger sans que l’on puisse noter sa présence. Un autre adolescent entra dans le champ et Dahlia compris que quelque chose allait se passer...

                      Les yeux figés sur l’écran, au fur et à mesure que les deux garçons se battaient, elle commençait à se douter de l’identité du plus jeune. On ne pouvait pas encore bien voir son visage, mais ces cheveux et cette façon surhumaine de se déplacer, elle l’a connaissait plutôt bien. Le doute se volatilisa lorsque la caméra fit un gros plan sur la scène et qu’une voix certes, moins grave que l’adulte mais reconnaissable tout de même, brisa le silence. Dahlia fut étonnée par sa froideur et son absence totale d’émotion. Elle n’était pas sans rappeler certains gosses de son âge avec qui elle s’entraînait, à peine sortis de l’enfance et déjà des machines prêtes à tuer. Au final, sa haine pour son père avait été l’émotion qui lui avait permit de ne pas devenir comme eux, d’encore ressentir des choses.

                      Ce garçon dont il avait cassé le bras, portait de plus un brassard similaire au sien. Ils s’affrontaient alors qu’ils devaient être éduqués par le même organisme... Le meilleur moyen de briser un être humain et en faire la marionnette parfaite... Ces yeux... C’était bien Jason. Dahlia détourna les siens pour regarder ce dernier, un air inquiet peint sur le visage, comment allait-il prendre une chose pareille ? Personnellement, la soldat peinait à mettre ses idées au clair. Bien sûr, il était évident que le corbeau n’était pas un être anodin, mais imaginer qu’il avait aussi été élevé pour tuer, d’une manière plus extrême que la sienne, était déroutant.

                      Si Dahlia n’avait pas pu voir ce qu’il était possible de faire de l’esprit d’un enfant qui ne connaissait rien de la vie extérieure, ce qu’on avait fait d’elle-même, elle l’aurait certainement traité de monstre... Mais les vrais se cachaient dans l’ombre et les envoyaient au casse-pipe. La brune se sentit simplement mal pour lui, et ce n’était pas terminé...

                      Dahlia vit Reynarth bouger discrètement, évidemment le quadragénaire en profitait pour préparer sa fuite. Mais la Zephyrienne ramena tout de suite son attention sur Jason, littéralement bouleversé, il était bien rare de le voir ainsi. Le Terranien tombait au fond d’un gouffre dont on ignorait la profondeur. De la colère, mais surtout de la peur transparurent dans la voix du corbeau. Jason et peur n’allaient pas ensemble, c’était un tableau presque irréel. Pourtant, plus on analysait ses capacités, plus on y voyait toute la cohérence. Reynarth ne tarda pas à mettre le doigt dessus. Une ombre subsistait néanmoins, d’où venaient les capacités physique de l’assassin, il avait été entraîné dès son plus jeune âge, c’était une évidence, mais le reste ? La vérité était que Dahlia n’avait pas envie d’avoir la réponse... Qu’est-ce qu’on lui avait fait ? Ou est-ce qu’il était né comme ça ?

                      Les deux orbes ambrés ne quittaient pas le ténébreux des yeux, Dahlia craignait qu’il ne lâche prise et laisse place à... Son côté incontrôlable et bestial. Elle se souvenait de leur affrontement lorsqu’il avait perdu le contrôle sur le tatami. La même chose décuplée n’avait rien de rassurant et surtout, le brun risquerait d’atteindre un état psychologique difficile à maîtriser... Reynarth, cette ordure, détenait toute une vie entre ses mains et ne semblait pas s’en formaliser. Quel accord ? Il tirait toutes les ficelles sans le moindre scrupule. La frayeur déformant les traits du Terranien lui donnait un air fragile que l’Egyptienne découvrait.

                      Encore un nouveau film, cette fois en ville. Jason les traits encore juvénile, accoutré d’un costume et d’un mallette. Sans aucun gestes superflus, il l’ouvrit, en sortit une arme démontée. Il savait exactement quoi faire et ne laissait paraître aucune émotion. Ni aversion, ni doute, pas même un plaisir malsain... Rien. Le point de vue changea, pour montrer la cible du sniper, une pianiste, somme toute banale, pourquoi la tuer ? Une raison ne semblait pas nécessaire. L’échange avec, son éventuel superviseur était tout aussi glacial. Il fallait admettre que ce comportement mettait la jeune femme un peu mal à l’aise... Son conditionnement était... Effrayant. Elle se demandait tout comme lui qui il était vraiment. Ou plutôt, qui était-il. Aujourd’hui, bien qu’ayant gardé les stigmates de son passé, Jason n’avait rien à voir avec cet enfant. Et à cette pensée, la combattante retint son souffle. Et s’il retrouvait tout ses souvenirs, redeviendrait-il celui sur ces images ?

                      C’était une éventualité, et Dahlia ne pourrait pas le laisser redevenir ainsi, un pion dont on se servait pour faire le sale boulot, dont on avait effacé toutes émotions. Elle ne parla même pas d’humanité, avait cette notion en horreur. Son père était humain et une ordure de la pire espèce. Qu’allait-il se passer à présent ? Le corps raidit par sa position peu confortable, la brune patientait encore... Certainement plus pour très longtemps...



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      Horrifié par ce qu'il venait de voir, le brun tourna lentement la tête vers son mystérieux recruteur. L'étrange sourire de satisfaction qui ourlait les lèvres de ce dernier fit perdre son contrôle à Jason qui fondit sur lui et le plaqua au mur le plus proche après l'avoir saisi fermement au col:
                      - Tu vois quelque chose d'amusant dans tout ça ?! Murmura t'il d'une voix soudain menaçante et emplie de colère.

                      Devant l'absence de réponse de Reynarth, le Corbeau fronça les sourcils et pointa son Dominator droit sur sa tête:
                      - Ca te fait rire ?!
                      - La vidéo, non. Pas spécialement. Mais la situation, oui, rétorqua finalement le quadragénaire à Rock qui eût un brusque mouvement de recul.
                      - La... Quelle situation ?!
                      - Jette ton arme, Jason ! Jai déclenché l'alarme ! D'ici moins de cinq minutes, mes hommes auront totalement encerclé les lieux ! Annonça finalement Reynarth avec une satisfaction non dissimulée.

                      Le brun baissa légèrement son arme, tout en fixant son Némésis droit dans les yeux pendant plusieurs secondes, comme pour le tester. Une fois encore, ses actions avaient été calculées: certes, il avait utilisé un de ses jokers, et fourni de précieuses infos à Ashfield sur son passé, mais c'était afin de l'occuper, de lui offrir une diversion pendant qu'il déclenchait l'alarme. Ce type ne cesserait jamais de le surprendre...
                      Mais une chose était sûre: pour se défausser d'un tel joker, Reynarth avait réellement dû se sentir dos au mur et en danger, cette fois ! Autrement, jamais il ne lui aurait montré ces images, compte tenu de leur importance et de ce qu'elles pouvaient signifier pour le Corbeau ! C'était une évidence pour ce dernier.

                      Lentement, le brun relâcha son étreinte autour du col de son ennemi sans toutefois cesser de l'observer. Déjà, son ouïe fine pouvait entendre au loin dans les corridors du palais les gardes qui se pressaient. Dahlia ne pouvait pas encore les percevoir, mais d'ici peu, elle le pourrait. D'ici peu, ils seraient là...
                      - Je devrais te tuer... Souffla soudain le brun d'une voix parfaitement calme, mais froide.
                      - Mais tu ne le feras pas... car tu ne peux pas être certain que Mei est ici. Tu ne prendrais pas un tel risque. N'est ce pas Jason ?

                      Le brun ne répondit pas, mais au lieu de ça tourna légèrement la tête sur le côté: la première vague d'ennemis s'apprêtait à entrer dans leur pièce, cette fois ! Il les percevait parfaitement. Il se tourna une dernière fois vers son adversaire: il avait raison... Il ne pouvait pas prendre ce risque...
                      Il plissa les yeux de haine en le fixant, puis lui dit alors:
                      - On se reverra... Fais moi confiance...
                      Il l'assomma ensuite violemment en lui donnant un coup de Dominator derrière la nuque.
                      - Ils arrivent, Dahlia ! Mets toi en position au second étage, j'en compte entre huit et dix rien que pour la première vague !

                      Le brun avait parfaitement entendu les pas de Dahlia. Au premier abord, il avait pensé qu'un garde avait peut être réussi à se frayer un chemi jusque là. Mais, très vite, il avait reconnu la façon de se déplacer et de respirer de son amie. Un des avantages de passer beaucoup de temps avec elle consistait à bien la connaître. D'autre part, son pas était un peu plus lourd en raison de son armure. Pour une ouïe classique, cela ne changeait pas grand chose, mais pour la sienne, c'était forcément un changement impactant...

                      La pièce dans laquelle ils se situaient possédait une sorte de passerelle en U faisant le tour de la salle le long des colonnes. Idéal pour Dahlia et ses réacteurs, et idéal pour se fondre dans les ombres ! Le brun, quant à lui, renversa le bureau, et se prépara à combattre depuis là où il se trouvait. Un en haut, un en bas. Ils auraient pu tenter de fuir le palais, mais c'était exclu ! Pas alors que Mei s'y trouvait peut être, et le Corbeau était certain que la sacrifiée le comprendrait parfaitement. L'heure était donc au combat. Pas de quartiers !



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Le silence était pesant, l’ancien agent avait lâché une bombe, dont les retombées étaient encore en suspens. Sourire après de telles images relevait purement et simplement de la provocation. A croire que Reynarth souhaitait prendre une autre balle dans le genou. Ou dans la tête, la tête c’était bien aussi. Lorsque le quadragénaire expliqua son rictus de mauvais goût, Dahlia se tendit, se rappelant de son mouvement de tout à l’heure, qui n’avait visiblement rien d’anodin. La jeune femme pesta contre elle-même, si elle avait mieux connu l’énergumène, elle lui aurait envoyé de quoi l’arrêter à la seconde où elle l’avait vu bouger.

                      Mais trop tard. Retour en arrière impossible, ils avaient cinq minutes avant que la cavalerie n’arrive. La brune quitta sa position accroupie pour se mettre debout dans la pénombre. Un très léger tournis lui prit, signe que sa perte de sang faisait son petit effet, mais pas assez pour la déstabiliser pour le moment. Les deux hommes échangeaient encore quelques menaces, tandis que Dahlia se demandaient combien d’ennemis leur tomberait dessus, en l’instant, rien n’annonçait leur arrivée. Du moins en ce qui la concernait. Le Dominator de Jason produit un bruit sourd en heurtant la nuque du grisonnant, la seconde d’après, le corbeau lui donnait les informations dont elle avait besoin.

                      « Compris. »

                      Ils avaient à présent l’habitude de travailler ensemble et les cibles en hauteur étaient facile à atteindre pour la combattante. Entre huit et dix gardes, environ cinq chacun. Au vu des armes au sol, Reynarth n’était entouré que d’humains lambda bien armés, du menu fretin pour eux en sommes. Leur nombre devaient faire partie intégrante de leur force, leur puissance, c’était moins sûr.




                      Alors que le bureau servait de protection au ténébreux, la soldat activa ses réacteurs et s’éleva, se dissimulant dans un coin sombre, attendant l’arrivée de la première vague. Cette dernière ne tarda pas, les pas se rapprochaient, rapides, tandis que l’un d’eux gueulait des ordres. Ils arrivèrent sur la passerelle en forme de U et la jeune brune les analysa rapidement. Des armes de poings, fusils d’assaut, des protections dérisoires au vue de leurs capacités. Un sourire narquois étira ses lèvres alors qu’elle quittait sa cachette, lentement. La sacrifiée se posta au milieu de la pièce, lévitant, les cinq gardes positionnés en arc de cercle.

                      « Butez-la ! Feu ! »

                      Ils ne se firent pas prier, au cliquetis familier des armes à feu, des rafales la prenaient pour cible. Dahlia observa calmement les hommes vider leurs munitions, les balles ricochant sur son armure sans lui infliger une quelconque égratignure. Celle-ci avait été créée à l’origine pour combattre des dieux, ce n’était pas leur équipement de pacotille qui allaient l’effrayer. Quand bien même le fait d’avoir quitté sa planète semblait avoir rabaissé sa puissance d’origine divine. Très vite à court, le brouhaha causé par les tirs incessant s’estompa.

                      « Putain, ça lui a rien fait ! »

                      Plutôt que recharger, l’un d’eux détacha une grenade de sa ceinture, bien décidé à s’en servir. Lorsqu’il la lança, Dahlia se laissa tomber en arrière. A une vitesse impressionnante, elle rattrapa les balles inutiles qui se rapprochaient dangereusement du sol, avant de retrouver sa position. Sur son retour elle attrapa la grenade et la lança dans les mains d’un des gardes.

                      « Cadeau. » Un sourire provoquant sur les lèvres.

                      Un de moins dans un bruit assourdissant. Puis la Zephyrienne dévisagea les quatre restant, jonglant d’une main avec les balles précédemment tirées.

                      « C’est mon tour on dirait. Par qui je commence ? »

                      Son regard brillait d’une lueur inquiétante. Les gardes venaient de comprendre qu’aucune de leurs méthodes archaïques n’auraient d’effet sur cette technologie bien plus avancée. Un premier genou fut touché par un lancer de Dahlia, un cri de douleur suivit. Chaque balle était renvoyée à son propriétaire, avec une force bien suffisante pour les transpercer et ne leur laisser aucune chance de survie. Leur corps étaient tout bonnement transformé en passoire. La brune aurait pu en finir en visant directement leur tête, mais la perche était bien trop belle pour qu’elle ne la laisse lui passer sous le nez. Et faire un peu payer ces raclures pour avoir été à la solde de Reynarth était aussi un assez bon motif. Les quatre derniers projectiles finirent néanmoins entre quatre paires d’yeux, certains déjà vides, mais pour le principe.

                      « Le troisième œil qu’il vous manquait... »

                      On pouvait le dire, elle n’avait fait qu’une bouchée de cette vague d’ennemis, Reynarth conscient, auraient sûrement regretté d’avoir payé des incapables pareils. Si le reste des ennemis demeuraient de cet acabit, retrouver Mei serait une partie de plaisir. La sacrifiée balaya l’étage inférieur du regard, se demandant simplement si Jason en avait également fini...

                      La jeune femme stoppa ses réacteurs et tomba lourdement sur ses pieds quelques mètres plus bas. Une fois en face de lui, la pièce soudainement très silencieuse, la soldat ne savait que lui dire. Elle avait tout vu et entendu, il s’en doutait. Dahlia n’avait pas envie qu’il pense que ce qu’elle avait apprit changeait ce qu’elle pensait de lui. Aussi, la combattante lui sourit d’un air moqueur, bien que différent de ceux dont elle avait l’habitude, plus, amical en somme. On ne pouvait pas dire que les mots étaient son fort.

                      « C’est moi ou tu te ramollis ? Allez ta princesse, va pas se sauver toute seule, on se casse avant que d’autres rappliquent ! »

                      Comme si elle avait parlé trop fort, des barrières condamnèrent les entrées de la pièce, ne laissant de disponibles que celle à l’étage. Or, la seconde vague se faisait déjà entendre, plus d’hommes et donc plus de bruits qui annonçaient la suite des festivités.



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason



                      Faire face à l'ennemi. Ne jamais abandonner. Tuer ces types tant qu'ils seraient assez fous pour se montrer face à eux encore et encore, aussi longtemps qu'il le faudrait...

                      Mei était peut être dans une des pièces de ce palais, non loin. Mais peut être pas...

                      Après avoir commencé à tirer sur les premiers assaillants, le Corbeau tira une grenade à l'aide de son arme, qui explosa juste au dessus de l'entrée, emportant avec elle trois hommes dans l'explosion. Cela donna quelques secondes de répit à Rock, qui se tourna vers Reynarth, toujours inconscient. Les mâchoires serrées, le brun le fixa durant une poignée de secondes: et si elle n'était pas là ? Et si Dahlia était en train de risquer sa peau pour lui pour rien ?
                      Il leva les yeux, observant la belle se débarrasser des hommes qui avaient été assez fous pour prendre d'assaut la passerelle supérieure avec brio. Mais l'ouïe du brun entendait déjà d'autres types s'approcher. Et leur démarche trahissait un équipement plus lourd, plus dangereux...

                      Lorsque la sacrifiée se posa en face de lui, Jason ressentit durant un instant une gêne. Il n'osa pas la regarder dans les yeux. Comment aurait il pu, après ce qu'ils avaient vu sur lui ? Ce qu'ils venaient de découvrir sur lui remettaient toujours davantage en question ses origines, son passé. Et plus ils plongeaient profondément dans les abysses, plus les ombres devenaient épaisses, et toxiques...

                      Rock sourit faiblement à la pique qu'elle lui lança, mais ne lui répondit pas pour autant, au lieu de ça, il l'arrêta au moment où elle allait se diriger vers la porte:
                      - Non, attends !
                      Mais il ne put jamais terminer sa phrase... A ce moment là, celles ci se verrouillèrent, et l'armée que le brun entendait se diriger vers eux se déploya sur la passerelle supérieure. C'est alors qu'il les vit: des hommes en armure lourde, dotés de miniguns puissants capables de balayer toute résistance en très peu de temps. Cette fois, on ne plaisantait plus !
                      - Couche toi ! Hurla le Corbeau par réflexe en plongeant sur elle à l'instant où l'un d'eux ouvrait le feu.

                      Le duo se retrouva heureusement caché derrière une colonne grâce au plongeon de Jason. Mais il ne leur restait que très peu de temps pour agir. A mesure que le secondes passaient, la colonne s'effritait sous le feu des diverses puissances de feu adverses, pendant que d'autres hommes commençaient rapidement à faire le tour de part et d'autre de la pièce. Rock en aperçut un dissimulé dans les ombres, et l'abattit à l'aide de son Dominator. Il se tourna ensuite vers Dahlia, et arracha le pendentif qu'il avait autour du cou: c'était son cristal, qui reposait au creux de sa main. Il échangea un regard avec la soldat. Il n'y avait plus le temps d'hésiter, à présent...

                      Oui, s'ils fuyaient, Mei leur échapperait, encore ! Mais s'ils restaient, Reynarth s'emparerait d'eux et tuerait probablement Dahlia ! Mieux valait avoir une autre chance plus tard plutôt que de ne pas en avoir du tout...
                      Il fixa intensément la jeune femme, les yeux dans les yeux, sans mot dire, et hocha la tête avec le regard grave. Cela voulait tout dire. Il lui signifiait de prendre son cristal, et de se téléporter !

                      Il attendit qu'elle s'exécute, puis s'apprêta à utiliser son propre cristal lorsque son regard tomba sur Reynarth, toujours inconscient au sol. Il sentit alors une bouffée de haine l'envahir.
                      - Si Mei ne s'en sort pas, alors toi non plus... murmura t'il d'une voix à peine audible.
                      Il fit volte face, toujours collé à la colonne, et observa les différentes colonnes de la salle qui soutenaient la passerelle supérieure en balayant la pièce d'un rapide coup d'oeil. Il se remit dos à la colonne puis...
                      "Warning ! Annihilation mode Activated !"

                      Il exécuta une roulade sur le côté afin d'esquiver le feu nourri qui continuait d'amenuiser son abri et visa une à une les différentes colonnes avec son Dominator à pleine puissance. Très vite, les différentes explosions firent s'effondrer la passerelle toute entière dans un nuage de fumée totalement aveuglant. Mais le brun n'attendit pas de voir le spectacle. Dès que le dernier coup fut parti de son arme, il fit volte face et se dirigea vers son Némésis. Il l'attrapa par le col, et le réveilla d'un violent coup à la tête pendant que tout l'édifice s'effondrait derrière le Corbeau.
                      - Qu'est ce que... ? Murmura Reynarth, encore dans les vapes.
                      - Tu vois ça ? lui murmura le brun d'une voix menaçante, C'est la mort qui t'a rattrapé...


                      Il le lâcha brutalement au sol, et Reynarth le vit replier son Dominator. Il entendit alors la voix robotique:
                      "Precision mode Activated !" Et le brun pointa son arme vers lui.
                      - Adieu Reynarth !

                      Sans perdre davantage de temps, Jason utilisa son cristal, et disparut dans un volute de magie azur et argent...

                      Lorsque le halo magique se dissipa, le brun se retrouva au premier endroit auquel il avait pensé d'Akerys: la terrasse sur laquelle Dahlia et lui se retrouvaient souvent ces temps ci, la plupart du temps pour se disputer...
                      Mais sans ces disputes, il aurait quitté ce qu'il restait de HOPE et ne se serait jamais retrouvé sur cette mission, et donc, n'aurait probablement jamais retrouvé Reynarth. Peu à peu, il progressait.

                      Malheureusement, il n'était pas habitué à utiliser ce cristal, et c'est dans la fontaine la plus proche qu'il avait atterri. Du moins, ses pieds... Malgré tout, il fut soulagé, et se contenta de soupirer longuement avant de s'extirper doucement de la fontaine, de rengainer son Dominator, et de mettre une cigarette à ses lèvres. Celle ci, il l'avait bien méritée ! Il se demanda alors si Dahlia avait atterri dans la zone, ou pas ? Avec tout ça, ils n'avaient pas eu le temps de se coordonner sur le lieu de "l'atterrissage".



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Comme Dahlia s’en doutait, le corbeau n’osa pas la regarder lorsqu’elle atterrit près de lui. S’il y avait une chose qui pouvait le déstabiliser, c’était l’exposition de sa vie. Jason était secret de nature, alors voir l’étendu de son passé en l’espace de quelques secondes, et savoir qu’elle avait tout suivi, était des pires scénarios. Parce que la brune en avait conscience elle décida de briser la glace. Au faible sourire qu’il afficha, le premier épisode gênant passa. Cependant leur répit fut de courte durée.

                      Pris au piège, les choses se corsaient. Les secondes défilaient et les pas se rapprochaient, nombreux, lourds. La prochaine vague n’aurait rien à voir avec la première. Dahlia eut juste le temps d’entendre Jason crier avant de se retrouver au sol. Une épaisse colonne les protégeait de la pluie de projectiles qui s’abattaient sur eux. Les gardes se faiblissaient pas. La soldat se servait de son bras valide pour leur rendre la pareille, mais leur protection s’effritait à grande vitesse. De plus, elle commençait sérieusement à perdre trop de sang et rien ne pourrait arranger son état.

                      Le Terranien finit par se tourner vers elle, arrachant son cristal. Dahlia le fixa avec incompréhension. Il voulait fuir, après être arrivé jusqu’ici ?! Au vue de la situation, bien sûr c’était la décision la plus rationnelle, mais cela pourrait être leur dernière chance. La sacrifiée doutait que le traqueur aurait pris cette décision si elle n’avait pas été là, pas si près du but, bien qu’il n’était pas certain que Mei soit là. Non, il aurait continué jusqu’à la trouver ou être sûr de son absence, peu importe le risque. Que Jason prenne celui de perdre Mei la surprenait tant qu’elle ne savait quoi en penser et se contenta de hocher la tête à son tour. Dahlia fit s’ouvrir une partie de son armure pour s’emparer de son cristal. Il fallait qu’ils puissent se retrouver facilement... A cette pensée, un seul endroit lui vint à l’esprit. Celui ou à peu près toutes leurs conversations avaient lieu.

                      Au bout de quelques secondes, le silence entoura l’Egyptienne, désormais loin des balles. Dahlia était tombée dans un des coins fleuri du patio, face contre terre. La jeune femme prit le temps de retrouver une respiration normale avant de se redresser en grimaçant. Son armure avait disparu pendant la téléportation, elle était de toute manière trop épuisée pour la maintenir plus longtemps. Contrairement à ce que l’on pensait, la porter n’était en rien une partie de plaisir. Debout, elle sortit du petit jardin en titubant et tenant son bras, puis se laissa tomber sur un des bancs. La Zephyrienne fronça les sourcils, il en mettait du temps. Pour elle le patio avait tout bonnement sonné comme une évidence... Il n’avait quand même pas...

                      « L’imbécile...! »

                      Aurait-il vraiment fait semblant pour qu’elle s’enfuit et ne risque pas plus sa vie pour lui ? C’était possible, elle espérait se tromper. Pourquoi est-ce qu’elle n’y avait pas pensé plus tôt alors que ça lui ressemblait tellement ! Elle absente, il n’aurait plus à s’en faire de quoi que ce soit. Mais un bruit attira son attention. Au centre du patio se trouvait l’ascenseur, empêchant d’avoir une vue d’ensemble. Elle reconnu un soupire familier et se détendit, se demandant tout de même ce qui lui avait prit si longtemps. Dahlia se leva et le rejoint lentement, ayant retrouvé son apparence normale son piteux état était bien plus visible.

                      Au regard de Jason, elle eu une petite idée de ce qui l’avait retardé. Il avait cet air qu’il prenait lorsqu’il avait fini une tâche, achever une tâche correspondait mieux. A défaut d’avoir pu récupérer sa précieuse amie, une autre toute aussi fidèle pendait à ses lèvres. Pour le coup la jeune femme pensa qu’elle aurait bien fumé aussi... De nouveau elle s’affala sur un des bancs, que dire... Ses yeux ambrés observaient loin devant elle, le paysage d’Akerys, urbanisé jusqu’à la moelle, mais reposant. Elle n’allait pas parler de Mei, de la possibilité de ne plus la récupérer, le corbeau devait déjà en souffrir assez comme ça. Ne restait que les images. C’était la première fois qu’un malaise s’installait entre eux, que Dahlia peinait à trouver un angle pour aborder un sujet. La combattante inspira longuement puis brisa le silence.

                      « Notre première dispute ici, on savait rien l’un de l’autre, c’était à celui qui mordait le plus fort... Je suis pas sûre que ça ait changé depuis... Et ça ne changera sûrement jamais. » Lâcha-t-elle d’une voix posée et un brin amusée en s’en souvenant.

                      Elle ne changerait pas en tout cas.

                      « Je ne peux pas comprendre ce que ça fait de découvrir son passé mais facilement le fait de ne pas l’avoir choisi… Ce qui compte c’est pas ce que tu as été obligé de faire, ça c’est la part de toi qu’on t’as volé. Ce que tu veux être maintenant c’est ce qui compte, parce que t’es libre de choisir. On sait depuis le début qu’on ne sera jamais comme les autres, et c’est pas un mal. Tu es toujours le même, têtu, vantard et grande gueule, franc et loyal. »

                      C’était la première fois que Dahlia sentait que leur discussion irait au-delà de la prise de bec, au-delà de l’échange de piques dont ils avaient l’habitude. Leur première discussion purement amicale où la brune voyait le trouble chez le corbeau et que son rôle était de l’aider à accepter ces révélations et les autres qui suivraient. La sacrifiée n’était pas la plus douée avec les mots, mais ils étaient si semblables qu’elle ne doutait pas qu’il lirait entre les lignes. Elle serait là quoi qu’il découvre.

                      « Qu’est-ce que tu penses de ce que tu as vu, de toi ? »

                      Tout devait être sens dessus-dessous sous sa tignasse, elle avait besoin de savoir dans quel état d’esprit il se trouvait. La réaction du Terranien après le visionnage lui revint en mémoire. Chacun avait ses points faibles et les siens étaient mis à mal avec brio. Dahlia ne savait pas à quoi ressemblait Jason lorsqu'il était au fond du gouffre, que même sa ténacité, tout de même importante caractéristique de l'ébène, s'éteignait. Elle le sentait non loin de cet état.



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason

                       

                      Les bras étalés de chaque côté du banc sur lequel il venait de s'affaler, Jason renversa la tête en arrière, et ferma les yeux avant de soupirer longuement. Il l'avait laissée tomber. Il n'y avait rien de plus à dire. Il venait d'abandonner Mei, la petite soeur qu'il n'avait jamais eue. Si elle se trouvait bien sur Val, dans ce palais, alors elle était morte, à présent...
                      Il entendit soudain des pas s'approcher furtivement de lui et ouvrit les yeux pour reconnaître la Zéphyrienne. Au moins, elle s'en était tirée. Il n'avait pas fait ce choix pour rien. C'était déjà ça...

                      Il l'observa aller s'assoir sur un banc, à côté de lui, et l'écouta parler. Plus le temps passait, et plus elle savait comment l'aborder. Comment éviter les terrains minés aux moments dangereux. Et s'il ne le mentionnait pas, il appréciait sa façon de le gérer. Il sourit à la mention de leur première dispute ici, mais n'ajouta rien pour autant. En revanche, quand elle aborda son passé, le regard azuré du Corbeau se voila, et une lueur de malaise y apparut. Au delà du fait que pour la première fois, Dahlia ne le provoquait pas, ne le taquinait pas, ne jouait pas avec lui, Jason n'avait tout simplement pas envie de rire. Il se sentait mal. Il se sentait mal parce qu'il commençait à rassembler les pièces du puzzle concernant son passé et que ce qu'il découvrait ne lui plaisait pas. Pas du tout !

                      Lorsqu'enfin elle lui posa une question directe directe, le brun leva les yeux vers elle. Il hésita, puis se leva et passa près de Dahlia pour aller contempler la vue magnifique du vide d'Akerys, derrière eux. Cette fameuse terrasse, dont il se servait, à chaque fois qu'il voulait se réfugier d'une question trop embarrassante pour y répondre. Pourtant, cette fois ci, alors qu'elle aurait pu penser qu'il utilisait cette méthode pour fuir la question, Dahlia reçut deux nouveaux messages sur sa HopeWatch, tandis que Jason, le dos tourné, continuait à fumer sa cigarette.

                      " Rapport d'observation d'entraînement des sujets X5, 12 avril 2135

                      Voilà déjà cinq semaines que les enfants sont soumis à différents essais ayant lieu directement dans l'immense forêt autour du centre. Leurs capacités à traquer et à tuer des êtres humains ont été soumises à de nombreux tests, et je ne peux qu'admirer les résultats. Ces enfants ont un talent incroyable. Je les trouve en fait particulièrement effrayants. Leurs capacités physiques leur permettent de traquer leurs cibles avec une facilité déconcertante bien qu'ils soient à peine âgés de 12 ans. Et leurs regards... Mon dieu, on dirait qu'ils aiment ça, qu'ils sont faits pour tuer leurs semblables !

                      Je suis parfaitement conscient que je suis un officier scientifique du Projet Enfants Terribles, que je suis là en tant qu'observateur, et qu'en tant que tel, je me dois de conserver une objectivité et une neutralité totales afin de donner à l'expérience la réussite qu'elle mérite. Mais ces enfants me terrifient... Particulièrement les sujets X5 003 et 009... Ce sont indubitablement les plus dangereux au sein du groupe. J'espère vraiment que le centre sait ce qu'il fait avec eux, car la simple idée de donner à de tels êtres les moyens et la connaissance de devenir de parfaits assassins me fait froid dans le dos...
                      "



                      " Rapport d'alerte du 12 octobre 2141.

                      L'alerte rouge est désormais en vigueur depuis près de 3h, et tous les X5 ont été enfermés dans leurs chambres pour plus de sécurité. Le sujet X5 003 est toujours en fuite, et toutes les équipes de recherche sont actuellement à sa poursuite. Le conseil s'est réuni précipitamment et a pris la décision de donner carte blanche aux équipes de recherche : si jamais le sujet doit être neutralisé pour éviter qu'il ne nous échappe, ils sont désormais autorisés à utiliser des munitions létales. Etant donné les capacités du sujet 003, nos équipes ont très peu de chances de parvenir à le capturer vivant, et le conseil en est parfaitement conscient. Il a beau n'avoir que 17 ans, il est déjà doté de capacités d'assassinat impressionnantes pour son âge, preuve que l'expérience s'est très bien déroulée jusqu'ici.

                      Je crains qu'il ne nous échappe et cherche à se venger par la suite. Qui sait ce qu'il serait capable de faire à notre centre s'il cherchait à venir libérer les autres X5, ou pire encore, nous détruire purement et simplement...
                      "


                      Le brun attendit quelques minutes, puis se tourna finalement vers la sacrifiée. Il s'adossa à la rambarde de la terrasse, avant de lui dire:
                      - Ca ne te rappelle rien ? Un gamin... De 12 ans... S'entraînant dans une forêt...
                      Peu à peu, le visage du Corbeau se renfrogna, comme si une haine viscérale de lui même transpirait par tous les pores de sa peau. Et soudain, il explosa:
                      - Ces putains de rapports militaires parlent de moi, Dahlia !! Je suis une putain d'expérience !! Voila pourquoi je suis amnésique ! Pourquoi je ne me souviens de rien ! Pourquoi j'ai dû me fabriquer une identité ! Parce que quand j'étais un gosse, on ne m'appelait pas David ou François, on m'appelait X5 ! J'étais une saloperie de chiffre ! Est ce que tu comprends ce que je suis en train de te dire ?! Hurla t'il soudain à pleins poumons d'une voix emplie de peur avant de se laisser glisser le long de la rambarde, en position assise.



                      Dernière édition par Jason le Dim 15 Mar 2020 - 3:57, édité 2 fois


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Dahlia avait trouvé Jason assis sur un banc, les yeux fermés. S’ils avaient été ouverts elle aurait certainement pu voir le regret de s’être enfuit s’y refléter. Le brun était plus facile à lire par son comportement et sa gestuelle que par les mots qu’il prononçait. Du moins pour les individus comme elle qui partageaient ce trait de caractère. C’est ainsi que la soldat su que le cas de Mei n’était pas à aborder au premier abord.

                      Le ténébreux s’était contenté de sourire, une nouvelle fois, lorsqu’elle commença à parler de leur manie à se disputer. Jason silencieux n’était jamais bon signe. C’était généralement le signal, ou que vous étiez déjà mort à ses yeux, ou que lui même allait trop mal pour répliquer le moindre mot. Dahlia s’en fit une note mentale, qui alla rejoindre la multitude d’autres qu’elle s’était déjà faite depuis qu’elle le connaissait.

                      Quand bien même la Zephyrienne ne souhaitait pas le braquer, ils devaient avoir cette discussion ! Elle ne tourna pas autour du pot plus longtemps. Et la réaction du Terranien ne se fit pas attendre. La combattante l’observa du regard se diriger vers la rambarde. Dahlia soupira doucement en fermant les yeux, prenant son geste pour une tentative de fuite, comme il aimait si bien le faire. Mais au lieu de cela, une notification fit sonner sa HOPEWatch et un premier message s’afficha, venant de Jason. Intriguée, Dahlia l’ouvrit et un texte défila. C’était un rapport d’observation, en lisant la mention « sujets X5 », elle plissa des yeux.

                      Plus elle lisait et plus son dégoût pour ces scientifiques s’intensifiaient. Ils retiraient un plaisir malsain à voir leur expérience couronnée de succès. Le doute n’existait plus à présent, Jason avait bien été conçu par ces dégénérés... Être terrifié par sa propre création, voilà bien la manifestation de la folie humaine. Encore une fois, un parallèle était facilement possible avec sa propre vie, Dahlia se remémorant malgré elle le regard de ses instructeurs devant leurs prouesses, et surtout, celui de son paternel. C’était ces similitudes qui l’aidaient à mieux comprendre le corbeau c’était une certitude.

                      Même si dans son cas, l’objectif n’avait pas été de gommer leurs émotions, les dieux de son monde ayant un penchant pour la souffrance des mortels, ils n’en étaient pas moins devenu des machines à tuer. Un autre message suivit le premier, ayant été enregistré six ans plus tard. X5 003 n’était nul autre que Jason et c’était le moment où il avait fuit cette organisation. Pourquoi ? Pourquoi avait-il fuit, que c’était-il passé pour qu’il prenne subitement cette décision ? Six en arrière rien n’aurait pu laisser penser une telle rébellion. Se venger, mais de quoi ? Pour qu’ils aient peur qu’il ne vienne les détruire, ces scientifiques devait avoir franchit la ligne rouge.

                      Assurément une réponse que seul Reynarth détenait... Ils ne sauraient donc sûrement jamais... Et Dahlia comprenait parfaitement cette frustration, de n’avoir qu’une partie de réponse alors que les éléments les plus importants resteraient dans l’ombre. Il y avait largement de quoi péter les plombs, et c’était parce qu’elle en avait conscience qu’elle était là. L’Egyptienne finit de lire le rapport et demeura silencieuse. C’était également des informations à digérer pour elle, qui découvrait tout autant que lui ses origines obscures.

                      Qu’aurait-elle pensé de lui si elle l’avait connu en tant que X5 003 ? Est-que sa perception aurait été différente s’il s’était tenu en face d’elle ? Tout ce qu’il avait fait, avait été fait sans aucun remord, mais apprenez à un enfant que ce qu’il fait est ce qu’il y a à faire et il boira vos paroles, elle l’avait vu de ses propres yeux. La réponse à toutes ces questions se dessinait dans sa tête, mais un éclat de voix la sortie de ses pensées. Dahlia se tourna vers Jason alors qu’il explosait littéralement. C’était de nouveau la peur qui s’emparait de lui. Il avait peur, de lui-même, de ce qu’il était et de ce qu’il ignorait encore. Elle l’écoutait la mine triste de le voir dans cet état, à se dénigrer.

                      Lorsque le Terranien se laissa glisser au sol, Dahlia se leva pour se rapprocher de lui. Une fois à ses pieds, elle s’accroupit difficilement, se maintenant assise sur ses talons.

                      « Oui je comprends où tu veux en venir. Tu n’es pas né comme les autres, tu n’as pas eu de parents autour de toi, on t’as créé pour tuer, tu te dis que tu n’as rien d’humain. Mais est-ce qu’il y a une si grande différence entre être crée ou être élevé pour ça ? »

                      La brune fit une courte pause, le laissant faire le lien entre son passé et le sien, semblable sur bon nombre de points. Elle aussi n’avait vécu que pour tuer. La finalité était la même bien que le parcours diverge. L’identité, avoir une famille, avoir un prénom, avoir une terre d’origine, donnait un sens à une vie, qualifiait ce qui était humain et ce qui n’était pas considéré comme tel par ceux qui tiraient les ficelles. Ceux qui n’avaient pas tout ça étaient considérés comme des objets, des armes, mais son expérience lui avait bien montré qu’avoir toutes ces attaches n’immunisait pas face à ce traitement.

                      « Tu reste un homme, Jason ! Tu n’es plus X5 et ça n’a jamais été toi, le vrai ! Tu es Jason Ashfield ! C’est parce que tu es devenu amnésique que tu as pu naître en quelque sorte. Et tu t’es attaché à Mei, toi, qui ne ressentait rien ! Tu la vois aujourd’hui comme ta petite soeur, X5 n’aurait jamais ressentit ça pour qui ce soit, mais toi si ! Tu comprends ça ? »

                      Dahlia s’arrêta de nouveau avant de reprendre.

                      « Ce qui est important c’est ce que tu es capable de penser et ressentir maintenant, ce que tu veux être et non pas ce qu’ils ont voulu faire de toi. Ce qu’il y a là-dedans ! »

                      La Zephyrienne tapota le front pâle du corbeau de son index et son majeur.

                      « Ne laisse pas ton passé avoir une emprise sur toi, ne les laisse pas te reprendre la liberté pour laquelle tu t’es battu. »

                      Car s’il se mettait à ne se référer qu’à ces rapports pour se définir, ce serait comme toujours avoir ces scientifiques au contrôle de sa vie.



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason

                       

                      Accroupi, recroquevillé au sol, Jason faisait bien peine à voir en cet instant. Difficile de croire qu'il était l'un des Traqueurs les plus redoutés de sa planète lorsqu'on pouvait le voir ainsi. Mais même les guerriers les plus puissants possédaient les faiblesses. Et le Corbeau, lui, détestait les sujets s'approchant trop près de son passé inexpliqué, et de son amnésie étrange. Trop de questions étaient restées sans réponse près de cette zone...

                      Il n'était pas idiot. Il savait... Il savait que d'une façon ou d'une autre, ces deux choses cachaient un lourd secret. Et il avait beau avoir été entraîné très jeune, de toute évidence, entraîné à tuer, cela n'expliquait pas tout chez lui. Pourquoi était il si fort physiquement ? Pourquoi ses cinq sens étaient ils hyperdéveloppés ? Pourquoi possédait il des capacités de régénérations supérieures à celles des autres humains ? Tout cela ne faisait partie d'aucun entraînement. Tout cela faisait partie de lui, aussi loin qu'il se rappelle. Et ce n'était pas normal. Et il avait peur de ce que ça pouvait signifier. Il préférait être dans le déni, plutôt que de réellement chercher la vérité, chercher à savoir ce qu'il était véritablement. Pour la simple et bonne raison que tout cela le terrifiait...

                      Mais lorsque Dahlia vint s'accroupir à ses côtés dans le but de le réconforter, elle commit malgré elle un impair dans son choix de mots: elle employa les mots "on t'a crée pour tuer". Dès que ces mots franchirent le seuil des lèvres de la Zéphyrienne, le brun releva la tête et la fixa sans même entendre la fin de son discours. Plus rien d'autre ne comptait, elle venait d'éveiller quelque chose en lui, comme si... Comme s'il avait toujours su sans pour autant que son cerveau accepte de traiter l'information. Avait il vraiment était crée ? Etait il vraiment une expérience jusqu'au bout ? Et à ce stade, pouvait vraiment encore l'appeler "humain", dans ce cas ?

                      Dès lors, son cerveau s'était fermé aux paroles de la sacrifiée. Peu importe que ce qu'elle lui dise soit vrai ou non, il était une fois encore guidé par sa peur de la vérité. Et Dahlia eut beau mentionner Mei, mentionner sa petite soeur, cela ne changea rien du tout cette fois ci. Il ne sentit même pas son amie lui tapoter le front lorsqu'elle lui parla du fait qu'il soit capable de ressentir quelque chose, contrairement au X5 qu'ils avaient vu en vidéo, tous les deux.

                      Tout cela ne lui suffisait pas. Au final, il n'était qu'un X5. Et c'est lorsqu'elle lui enjoignit de ne pas laisser son passé avoir une emprise sur lui qu'il serra les mâchoires. Comment pouvait elle lui dire ça ?! Après ce qu'ils venaient de découvrir sur ce même passé ?!

                      Lentement, il eût un mouvement de recul, et se plaqua à la rambarde, tout en se redressant, doucement. Il fixait toujours Dahlia avec un regard empli à la fois de détresse, de peur, et de réflexion. Il était perdu. Pourtant, très vite, son cerveau se mit en marche:
                      - Crée... Répéta t'il finalement en se tenant à la rambarde pour ne pas tomber alors qu'il sentait que ses jambes le lâchaient un peu. Tu crois que j'ai été fabriqué dans une éprouvette, pas vrai ? Tu crois que je suis un putain de rat de laboratoire ?!

                      Mais il n'avait pas besoin de réponse. Très vite, les pièces du puzzle se recollèrent seules dans son esprit: pourquoi toutes ces "anomalies" présentes chez lui ? Pourquoi ces hypersens ? Pourquoi une telle force ? Pourquoi cette régénération ?
                      - Tu crois qu'ils ont modifié et manipulé mon ADN pour me fabriquer, c'est ça ? Lança t'il finalement après quelques secondes de silence.



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「La face cachée du mal」
                      Elle l’avait perdu. Et Dahlia ne s’en rendit compte que lorsque Jason esquissa un mouvement de recul. La jeune femme ne comprit pas au début, ce qu’elle avait bien pu dire pour que le corbeau affiche une mine aussi apeurée. Puis il prononça un mot et ce fut clair. Enfin non pas complètement. Wow. Première chose qui lui vint en tête. Jason était donc dans le déni au point de ne pas avoir réalisé cette possibilité plus que plausible ? Le sachant très intelligent et perspicace, il lui avait paru évident que le Terranien avait deviné lui-même - quand bien même la possibilité que sa mère ait été kidnappée ou autre existait, certes -, jamais elle n’aurait pensé que cela ne lui était pas venu à l’esprit. Ou alors, qu’il refusait tout bonnement d’envisager une telle chose.

                      Dahlia commençait à être tout aussi perdue, elle n’était pas habituée au Jason qu’elle avait devant ses yeux. Chaque mot qu’elle prononcerait serait le risque de marcher sur non pas un œuf mais une mine. La Zephyrienne l’observa se relever doucement, comme à bout de force, et se mit également lentement sur ses pieds pour être à sa hauteur. L’idée de ne pas être né comme les autres effrayait son ami plus que tout le reste. Elle aurait pu s’attendre à ce que la question qu’il se poserait le plus soit « Pourquoi l’avait-on rendu ainsi ? » et non pas comment. Jamais elle n’aurait pensé que le fait de ne pas être comme les autres l’aurait affecté autant, lui qui se fichaient bien des autres, justement.

                      Sa naissance l’importait plus que la raison de sa venue au monde. La soldat aussi tentait de recoller les morceaux. Jason lui avait toujours paru à l’aise avec ses facultés, bien sûr jamais il n’aurait montré le contraire, même à elle. Seulement la réalité était tout autre, s’il était amnésique, le brun avait dû sans cesse se demander ce qui le rendait si différent. Les méninges en surchauffe, Dahlia posa son pouce et son index sur ses yeux, pestant contre elle-même pour avoir choisit ce mot qu’il n’était de toute évidence pas prêt à entendre. Voilà pourquoi elle n’aimait pas parler.

                      Une fois ses idées un peu plus claires, elle plongea de nouveau ses yeux dans ceux du ténébreux, il y avait un peu moins d’un mètre entre eux.

                      « Écoute-moi, jusqu’au bout cette fois Jason... Je ne vais pas te mentir, tout porte à croire que ces types t’ont doté de ces capacités que tu possèdes. J’ai sûrement pris le mauvais mot, j’en sais rien de si tu as été crée ou s’ils t’ont enlevés à tes parents bébé, mais ils t’ont fait quelque chose, oui, ça je n’en doute pas. »

                      Rien ne servait de tourner autour du pot, de vouloir arrondir les angles, il devait ouvrir les yeux pour avancer. En tant qu’amie, elle ne pouvait le laisser se voiler la face ainsi. Et de toute manière, Jason lui en voudrait plus de chercher à le rassurer en corrigeant ses mots que de lui mettre la vérité en pleine figure. Craignant néanmoins qu’il ne bloque encore sur cette fatalité et ne l’écoute plus, Dahlia fit un pas et posa ses deux mains, celle blessée plus difficilement, sur ses épaules. La brune inspira, clairement elle n’avait pas droit à l’erreur sur ce qu’elle dirait. C’était bien la première fois que l’Egyptienne cherchait ses mots pour parler à qui que ce soit.

                      « Je ne peux qu’imaginer à quel point c’est dur pour toi de l’accepter, je ne suis pas à ta place. Mais à aucun moment je te vois comme un rat de laboratoire, à aucun moment je te considère comme moins humain que moi, parce que c’est ce qui se trame dans ta tête j’en suis sûre. Tu es un homme avec des capacités sur-développées, et tu es capable de ressentir les mêmes choses que tous les hommes de ta planète, de la mienne et les autres. Et parlons des autres, des millions de planètes doivent exister, et certainement des millions d’espèces humaines différentes, il n’y a pas de vrais ou faux humains ! »

                      Dahlia fit une pause avant de reprendre, s’assurant que Jason l’écoutait toujours. Elle humidifia ses lèvres, une soudaine gêne l’envahi. Parler de façon plus personnelle lui avait effleuré l’esprit mais elle avait éloigné cette idée jusqu’alors. Seulement, s’il y avait une chose qui prouvait qu’il n’était pas qu’une arme bonne à tuer, c’était qu’ils étaient amis.

                      « Et plus que ça, tu as ta propre personnalité. Elle s’est forgée par rapport à ton vécu, atypique on ne peut pas le nier, mais c’est aussi pour ça qu’on est devenu amis. Si tu avais été différent, on ne le serait sûrement pas devenu, c’est même sûr. T’es... Le premier ami que j’ai. Les autres je savais qu’ils allaient mourir un jour alors je m’y attachais pas. On se comprend et j’ai moins l’impression d’être différente, parce qu’on se ressemble. »

                      La Zephyrienne détourna les yeux sur ces mots, rien qu’avouer cela la mettait mal à l’aise. Avant d’arriver sur HOPE elle n’avait jamais envisagé pouvoir se reposer sur qui que ce soit si n’est elle-même.  

                      « Connaître ses origines c’est important, mais ça ne définit pas ce qu’on devient. Quelle que soit les conditions de ta naissance ça ne changera rien à tout ça, ça ne changera pas ce que tu es aujourd’hui, ça ne changera pas mon regard sur toi, je m’en fiche ! Ça sert à rien de te torturer l’esprit sur cette partie de ta vie, encore plus maintenant où tu n’auras sûrement jamais d’autres réponses... Soit ce que tu veux, et c’est tout. »



                      La Face Cachée du Mal 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      LA FACE CACHÉE DU MAL

                      feat.Dahlia & Jason

                       

                      Seul face à Dahlia, seul face à son jugement, et à ce qu'elle pouvait penser de lui, le Traqueur ne rompit pas le silence qui s'était installé entre eux après qu'il lui ait posé cette question fatidique. Un silence qui en disait long. Très long...
                      Elle ne répondait pas parce qu'il n'y avait rien à répondre... Il était bel et bien un rat de laboratoire ! Il était une arme, engendrée dans le seul but de tuer ! Créee par les mêmes qui avaient déclenché à dessein l'incident de Raccoon City sur Terra afin de tester les capacités de leurs bêtes de foire. Afin de voir jusqu'où leurs petites créatures étaient capables d'aller. Afin de déterminer jusqu'à quel point leurs créations étaient de parfaits assassins, ou non.

                      Le fait que des centaines de milliers de personnes aient été blessées ou tuées pendant leur expérience grandeur nature ne les a jamais effleurés. Ce n'est pas un paramètre comportant la moindre importance aux yeux de ces gens. Tout comme l'empathie, d'ailleurs...
                      Jason était en train de se perdre entre un profond dégoût de lui même et de ses créateurs lorsque soudain, la voix de Dahlia fut comme une main tentant de le rattraper alors qu'il s'enfonçait dans les ténèbres.

                      Il l'écouta dans un premier temps en la fixant les yeux dans les yeux, sans être convaincu par ses mots. Il sentait bien qu'elle tentait de faire quelque chose, mais sa carapace était beaucoup trop solide, ce qui était en train de se passer était beaucoup trop grave ! Cela ne fonctionnait tout simplement pas !
                      La sacrifiée faisait pourtant des efforts, et parlait sans doute plus que le brun ne l'avait jamais entendue faire depuis qu'il la connaissait. Il remarqua même certains tics de gêne chez elle, qu'il ne commenta d'ailleurs pas, alors qu'il n'aurait jamais laissé passer une telle opportunité de la taquiner en temps normal. Mais ce n'était pas un moment normal, justement ! L'heure était grave !

                      Malgré tout, alors qu'elle abordait ses capacités surdéveloppées, le brun demeura silencieux, et son visage se renfrogna. Elle perdait à nouveau du terrain. Il n'aimait pas ce sujet, et cela ne faisait que lui rappeler à quel point il était une putain d'arme génétique en puissance. Il n'avait été crée que pour ça, et plus les minutes passaient, plus il lui apparaissait désormais de plus en plus évident que c'était la pure vérité ! Comment n'avait il pas pu le comprendre plus tôt ?! Comment avait il pu oblitérer la vérité aussi longtemps ?! Lui ?! Qui était un enquêteur avant tout ?! Il n'avait même pas été capable de déterminer ses origines... Magnifique, le Traqueur... pensa t'il avec un mélange de cynisme et de dégoût envers son inefficacité latente.

                      Et puis soudain, alors qu'il était en train de décrocher, la Zéphyrienne passa à l'attaque ! Elle capta l'attention du Corbeau, et ses pupilles se rétrécirent lorsqu'elle commença à lui confesser ce qu'elle pensait réellement de lui. Et finalement, le mot "ami" fut lâché par la belle soldat. Il avala difficilement sa salive sans la quitter du regard, bien que Dahlia ait besoin à certains moments de le détourner, elle. Et il la comprenait parfaitement. Ce qu'elle disait n'était pas facile. Il préféra ne pas commenter, se contentant de la laisser aller jusqu'au bout, terminer ce qu'elle avait à dire sur lui.

                      Quelques secondes plus tard, elle se tut, et le brun hésita, ne sachant que répondre à une telle tirade. Surtout venant de quelqu'un comme la jeune Gardilho, dont l'habitude n'était pas vraiment de parler autant. A son tour, il ressentit le besoin de baisser les yeux pendant cette hésitation. Le temps que ses pensées se remettent en place. Son cerveau était un bordel monstre, il avait l'impression que sa tête allait exploser. Finalement, il releva les yeux et croisa à nouveau ceux de son amie, puis un léger sourire ourla ses lèvres.
                      - J'essaie... Mais beaucoup de questions demeurent encore sans réponse. Et avec Reynarth mort...
                      Il fixa Dahlia droit dans les yeux lorsqu'il lâcha ces derniers mots. Cette fois, la Zéphyrienne avait sa confirmation. Le némésis de son ami avait mordu la poussière pour de bon, c'était une certitude !

                      Le Corbeau baissa les yeux sur la blessure de Dahlia, avant d'ajouter:
                      - Tu ferais mieux de faire voir ton bras assez vite. Je vais t'accompagner, ajouta t'il soudain de manière inattendue.



                      Dernière édition par Jason le Dim 15 Mar 2020 - 4:03, édité 1 fois


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas