REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée

                      Mission Lore - La surface du problème

                      Partagez
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      LA SURFACE DU PROBLÈME
                      Mission Lore - Nefyria
                      image d'entête



                      Synopsis


                      Depuis la Déchéance, plusieurs Nefyriens se retrouvent dans un état léthargique alarmant, les empêchant de bouger et de communiquer. Des boursouflures extrêmes ornent également leurs corps et les cas les plus avancés sont empreints d’une démence absolue. Les témoins pointent tous la même zone qui serait l’origine de cette épidémie : les marécages du Noun Chwandi et les créatures corrompues qui y vivent. Il devient urgent de trouver la source du mal inconnu et de trouver un remède pour sauver ceux qui peuvent encore l'être.



                      Objectifs


                      » Comprendre d'où vient la maladie
                      » Éradiquer, si possible, l'origine de la maladie
                      » Trouver un remède potentiel pour sauver les malades



                      Participants


                      @Yagleadra : Membre du Syrf Kala - Déchue de HOPE
                      @Mylo : Membre du Syrf Kala - Errante
                      @Clara Az'shan : Membre du Syrf Kala - Native de Val

                      » Pour toutes questions ou demande d'intervention du MJ : Via le channel discord #mission-Nefyria


                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      LA SURFACE DU PROBLÈME
                      Mission Lore - Nefyria
                      image d'entête




                      Premier tour



                      À plusieurs kilomètres du Noun Chwandi, un rassemblement de Nefyriens a lieu depuis plusieurs jours déjà, cherchant à comprendre le mal qui touche une partie d'entre eux depuis la Déchéance. Sollicitant les membres du Syrf Kala en partant à leur recherche sur les quatre coins de la planète, ils prennent leur mal en patience, espérant que les plus valeureux répondront à leur appel de détresse... 

                      * * *

                      Dans le camp de fortune, on s'active comme jamais. Les cabanons temporaires permettant d'isoler les malades se fondent dans la nature, tandis que les shamans s'attèlent à soulager leurs maux du mieux qu'ils le peuvent. En compagnie de cinq déchus de HOPE dont la tâche consiste principalement à surveiller les lieux, deux Nefyriens se démarquent des autres en annonçant haut et fort les directives de chacun. Non loin d'eux, un petit groupe constitué de quatre individus semble se préparer à partir en reconnaissance... Comment allez-vous intervenir ?






                      Récapitulatif et actions possibles pour ce tour



                      Récapitulatif du tour :

                      » Votre personnage a été contacté par un PNJ qui vous aura décrit la situation actuelle. (cf. synopsis) et a sollicité votre aide en vous indiquant le positionnement du camp de fortune. (Option facultative, vous pouvez arriver au camp par vos propres moyens, sans être forcément au courant de la situation.)

                      » A votre arrivée, votre personnage pourra constater que plusieurs Nefyriens malades et sains sont présents, mais également des déchus de HOPE.


                      Actions possibles :


                      » Annoncer votre arrivée

                      » Faire connaissance avec les autres participants

                      » Interroger les PNJ des alentours (Nefyriens malades ou sains et déchus de HOPE compris)

                      » Autres (ce qui vous vient en tête)  




                      Prochaine intervention MJ



                      » Dès que vous pensez en avoir fini avec ce tour, signalez-le dans le channel discord #mission-Nefyria


                      Bonne mission à vous !

                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      La surface du problème
                      « Pardon ! Pardon ! Laissez-moi les examiner, c’est peut-être pire que ce que l’on pense ! »

                      Ce fut les premiers mots de Yagleadra lorsqu’elle arriva avec les autres déchus de Hope dans le camp de fortune. En plus d’être un agent, la chancelière avait depuis longtemps obtenu le titre de scientifique en chef à l’avant-poste de Nefyria. Peut-être pas officiellement mais sa prise d’initiative et ses connaissances approfondies lui ont valu un certain respect … Si bien que lorsqu’elle entendit qu’une épidémie se propageait, elle n’hésita pas à sortir de la base la première, même si l’information leur été remonté de manière un peu trop tardive à son gout. Certains pourraient croire que ce n’est que part altruisme mais la survivante d’un peuple aujourd’hui éteint était animée par une plus grande inquiétude encore.

                      Elle avait des raisons de craindre toute nouvelle pandémie. En soit, c’était une catastrophe, oui, mais si c’était son virus ? Sa pandémie ? Cela allait couter bien plus que quelques centaines de vies… Depuis qu’elle avait retrouvé les traces de l’autre survivant de sa race, le sentiment d’insécurité était encore plus grand. Autant dire que ce n’était pas des retrouvailles chaleureuses. Des retrouvailles emplies de menace, pour elle et surtout les autres. Alors que les différents agents de Hope surveillaient les alentours et géré les vas et viens des personnes externes, la géante s’attelait à prendre soin des divers natifs souffreteux.

                      Après quelques longues minutes à passer de l’un à l’autre cependant, une inquiétude se dissipa. Ce n’était pas son virus. Elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir pitié de ces pauvres âmes qui semblaient évoluer dans un monde de plus en plus oppressant, surtout au niveau des maladies… Mais au moins, la situation concernant le virus de sa planète semblait rester stable.

                      « Nous allons devoir en ramener quelques un à l’avant-poste pour des analyses plus approfondies. Vous, allez demander aux shamans si c’est possible. Bien entendu, on ne fait rien sans l’accord du Syrf Kala. Je les sais réticent à utiliser notre technologie mais si cela peut aider … »

                      Alors qu’un collègue de Hope allait prendre ses renseignements, Yagleadra resta dans un des cabanons pour observer les malades. Elle n’osait rien faire encore à propos de leur maladie, de peur d’aggraver la situation en jouant les apprenties sorcières avec sa manipulation ADN. Jamais plus elle n’oserait faire ça, d’ailleurs. Elle entendit cependant les échos de l’extérieur et décida de laisser les shamans faire leur travail. Elle reviendra très certainement vers eux le moment voulu, lorsque son rôle sera déterminé.

                      Sortant alors du cabanon, elle se dirigea vers le groupe d’individu qui semblait s’équiper pour partir. Peut-être pour aller explorer d’où venait cette maladie… Elle serait sans doute tout aussi utile là-bas. Si elle ne peut soigner les blessé, ni les emporter pour de plus ample analyses, elle pourrait accomplir son devoir d’agent sans problème.

                      « Bonjour. Avez-vous besoin d’une ou deux paire de bras supplémentaire ? Je pense que je vous serais d’une grande utilité, j’ai une certaine expertise en agent infectieux … »


                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Mission Lore - La surface du problème Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      Mylo
                      groupe
                      LA SURFACE DU PROBLÈME
                      Mission Lore - Nefyria
                      image d'entête


                      Ne pas perdre de temps. J’enfile des pantalons épais, une veste du même acabit par dessus un haut à longues manches que ma voisine, une femme lianne, m’a confectionné si récemment, un cadeau pour ma présence parmis eux. J’attache mes cheveux, humides comme chaque fois que je fusionne avec Kelpie qui, pour une fois, se fait très calme. Lui aussi ressent l’urgence de la situation. Mes bottes, un sac, des vivres, une lame, ma baguette et je file. Il me faut du temps pour arriver à Yula, même en économisant nos forces. Par le sol, sur le dos de Kelpie, lorsque c’est possible, par la voix des airs pour le reste, malgré notre lourdeur. Je n’ai jamais fait face à une épidémie. Mais je sais soigner. Du moins, la part sensé de mon cerveau m’indique que je serais utile, une fois sur place.

                      Tout ira bien, mais fait attention à toi. Tu ne dois pas tomber malade ! On ne sait pas ce qui nous attend, tu dois être prudente. Promets-le moi.

                      Meörrow est beaucoup plus tendue que moi, et c’est si rare que je promets, aussitôt, avant même de prendre en compte le poids de cette promesse. Kelpie accélère sa course et déjà, le campement se dévoile à l’horizon. Les bruits, les cris, et l’odeur qui se dégage de ce dernier provoque en moi une réaction de répulsion immédiate. Je descend de mon ami et nous fusionnons aussitôt. Être nous me rassure en un sens, et je m’avance un peu plus, observant sans mot dire, la peur m’attaquant pour me fuir lorsque je comprends les moyens mis en place. Je m’approche des malades, sans pour autant prendre contact avec eux. Leurs corps déformés laissent parler la douleur qu’ils doivent ainsi ressentir, mon coeur se serre. Je n’ai jamais vécu d’épidémie, mais je sais que le contact d’un corps sain à un corps malade peut faciliter la transmission. Je vois des gants, mais ce n’est pas d’origine Nefyrienne, alors je comprends que l’aide doit venir d’ailleurs.

                      Avec un calme tout relatif, je pose des questions à la première personne que je croise. Un soignant, mais que je ne connais pas. Je me lance, la voix franche et un peu rauque, habituelle lorsque nous sommes nous.

                      — Quelqu’un peut me dire ce qu’il se passe ?

                      Et dès lors qu’on me répond, d’ajouter :

                      — Je croyais que les corrompus n’avaient pas atteint Yula ?

                      Pas vraiment une question, plus une constatation dérisoire et fatidique. Je baisse la tête et serre les poings. Il faut agir ! Pourtant, je me relève la tête presque aussitôt la tête vers un groupe qui parle plus fort, et une voix, bien plus discrète, se fait entendre et je la reconnais. Je remercie le shaman et me dirige vers Yagleadra sans attendre. Meörrow, elle, vole au dessus du camp, cherchant à comprendre comment il fonctionne. Ou alors ma Daemon ne veut pas se poser, et je la comprend. Elle ne veut pas me laisser, mais ne veut pas rester. Qu’il était simple de franchir les mondes lorsqu’ils nous bousculaient un peu trop, alors. Mais là, nous étions obligés de rester, d’affronter. J’entends la discussion et ajoute :

                      — Bonjour, j’ai été demandée par mon chef de meute. Mylo, je fais partie du Syrf Kala, me présentais-je rapidement au groupe tout en saluant Yagleadra d’un sourire de circonstance.


                      vava
                      Clara Az'shan
                      groupe
                      [Mission Lore] La surface du problème.

                      Si c’était la première fois que j’assistais à une pareille scène, et que je sentais ces odeurs, j’aurai sûrement été prise de nausée. J’étais à une trentaine de mètres du camp que mon mentor m’avait indiqué, et je sentais d’ici l’odeur du vomis des malades, ainsi que l’atmosphère pesante de la mort qui régnait en maître sur ces lieux. Apparement une corruption avait atteint Yula, mais la corruption ici, était vraisemblablement synonyme de maladie.. je ne savais pas et je ne comprenais pas ce qu’elle impliquait. Mais j’imaginais avec facilité la terreur face à laquelle pouvait se trouver les nefyriens face à une pandémie.

                      On ne m’avait pas expliquée grand chose, alors je devrai sûrement enquêter de moi même. La rumeur d’un fléau avait vite atteint les oreilles de mon “supérieur”, qui s’était empressé de me charger de cette tâche. D’après lui, c’était un bon moyen de faire mes preuves et d'augmenter favorablement ma réputation auprès des locaux.

                      J’étais désormais à quelques mètres du camp, il semblait tout de même assez bien organisé, loin de l’archaïsme habituel dont faisait preuve les nefyriens.. mes yeux se portèrent rapidement vers une série de tente qui semblait accueillir des mourants, l’odeur de la mort, froide, et douloureuse en émanait. J’espérai sincèrement ne pas être atteint d’une de ces maladies, cela m’étonnerai car j’avais un bon système immunitaire. A l’entrée d’une des tentes, un malade semblait tenter de se relever, après cela il retomba aussi sec au sol dans un gémissement agonisant, une femme sembla le remettre sur le lit et s’occuper de lui.

                      On était loin d’une ambiance festive.. je m’enfonçais alors dans ce lieu en analysant avec soin le matériel déployés ainsi que le personnel attaché. Il y avait des agents de hope.. j’ignorais leurs existences jusqu’à mon arrivée ici, apparement ils ne venaient pas de mondes connus, et leurs histoires m’avaient parrue assez floue. Ou peut être que je n’y m’était juste pas intéressée sur le moment. Ils cherchaient à apporter la “civilisation” sur les mondes, et à les défendre d’une menace mortelle. On pourrait dire que c’était le camp du bien, mais, souvent derrière ceux qui se prétendent être le bien, se cachent de lourds vices.

                      Certains de ces agents avaient des apparences plutôt, monstrueuses.. et pour le moins originale. Mon attention s’attarda légèrement sur ce qui semblait être une femme au physique d’un autre monde, son visage était indescriptible, c’était le genre de chose que l’on ne voyait qu’en cauchemars. Et pourtant, on n’était pas sur Thakerra, le continent des illusions. La chose qui se tenait au loin était réelle, et elle semblait même s’enquérir du mal touchant les nefyriens. Parmis les agents de hope beaucoup de races différentes étaient représentées.. il faudrait sûrement des années pour toute les connaîtres.

                      Mais je n’étais pas là pour ça, même si cela attisait ma curiosité, j’avais une mission, rejoindre le camp et leur apporter mon aide. Hors, je ne suis pas médecin, cependant je saurai forcément me montrer utile.

                      Je m’approche de ce qui semble être un shaman pour lui demander des explications sur ce qu’il se passe exactement, et ce que je pourrai faire pour les aider.

                      Par la suite je vis la grande asperge au visage étrange se diriger vers un groupe qui semblait équipés et prêt à partir en quête de réponses, je fis quelques pas pour les rejoindre. En arrivant je ne me présenta pas, je mis une petite distance de sécurité avec les agents. Je ne suis pas timide, mais je préfère rester concentrée sur ma tâche, je plisse les yeux, me rendant compte que j’étais déjà prête à l’action.

                      Nefyria
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      LA SURFACE DU PROBLÈME
                      Mission Lore - Nefyria
                      image d'entête




                      Deuxième tour





                      Auprès de celui à qui elle s'adresse, Yagleadra ne reçoit que pour première réponse un marmonnement incompréhensible. Le Nefyrien semble bien trop occupé à organiser l'expédition pour lui répondre. Heureusement, l'un de ses acolytes vient faire la conversation à sa place : se redressant de toute sa hauteur, les ramures fièrement exposées au-dessus de son crâne laisse entrevoir un jeu de lumière et d'ombre selon les mouvements de sa tête.

                      « Nous comptons nous diriger vers la source de la maladie, pour analyse. Toute aide sera donc la bienvenue. »

                      Sans cérémonie, il se présente sous le nom de Nasril, avant d'annoncer tour à tour les membres composant son groupe : Taior, Malev et Grim.

                      Par la suite, l'Agent de HOPE sollicité par la survivante revient vers elle. D'un ton formel, il prend la parole  :

                      « D'après eux, il est préférable de ne pas faire bouger les malades, mais ils sont enclins à accepter notre aide médicale. Nous avons déjà pu administrer quelques médicaments pour apaiser les souffrances de certains. »

                      Transmettant quelques informations à ses collègues par le biais de sa HOPEWatch, il reprend la parole, le regard toujours posé sur sa montre :

                      « Selon les shamans, nous devrions être prudents quant à l'utilisation de la technologie de HOPE. Le peuple semble en supporter mal le contact. »




                      À la première interrogation de Mylo, le Nefyrien qui avait précédemment répondu à Yagleadra lui explique brièvement la situation. La maladie, s'il s'agit bien de cela, touche une grande partie des Nefyriens, provoquant des cas de démence encore jamais répertorié à ce jour. Plusieurs parmi eux n'ont même pas été en contact avec le Noun Chwandi, mais beaucoup pointe du doigt la zone comme la source du mal. À sa seconde question, les deux déchus de HOPE avec eux se jettent un regard discret et curieux avant de reporter leur attention vers le Nefyrien.  

                      « Les créatures corrompues ne vont à Yula que lorsqu'ils approchent de la fin. Vidés de tout ressentiment, ils sont donc supposés n'attaquer personne, attendant la mort au pied de l'Arbre aux Esprits, le Malynore. Le fait que nos éclaireurs assurent avoir aperçus des corrompus au Noun Chwandi est tout, sauf normal. Habituellement, ils ne font que traverser le marécage. »

                      Au même instant, un cri glaçant et inhumain résonne dans le camp de fortune. D'après sa position, il semblerait provenir du Noun Chwandi. Le Nefyrien lève aussitôt la tête, fronçant les sourcils en contemplant les quelques oiseaux fuyants la zone. Nasril ne laisse pas la peur envahir son esprit. Il sait déjà que l'inquiétude règne dans le camp de fortune : inutile d'en ajouter plus.

                      « Si vous n'avez aucune objection, il nous faut partir dès maintenant. »

                      Sans attendre une réponse, il fait signe à son groupe avant d'effectuer les premiers pas en direction du marécage...




                      Si la native de Val ne fait pas de vague et ne prend pas la parole, quelques regards furieux de la part de certains Nefyriens se posent sur elle. La plupart ont pris déjà connaissance de la rumeur concernant le fait qu'une Val’Mar’Ko se soit éprise du Syrf Kala : bien qu'ils soient habituellement tolérants, leurs instincts bestiaux peuvent les pousser à préserver leur territoire. Méfiants, il faudra sans doute du temps avant qu'ils acceptent pleinement Clara parmi eux.



                      Récapitulatif et actions possibles pour ce tour



                      Récapitulatif du tour :

                      » Vous serez en compagnie de 4 PNJ : 3 Nefyriens et 1 déchu de HOPE.

                      Nefyrien 1 : Nasril (image)
                      Nefyrien 2 : Taior (image)
                      Nefyrien 3 : Malev (image)
                      Déchu de HOPE 1 : Grim (image)



                      Actions possibles :


                      » Faire un dernier tour rapide du camp de fortune avant de partir (facultatif)

                      » Autres (ce qui vous vient en tête)  




                      Prochaine intervention MJ



                      » Dernier délai pour répondre au tour : samedi 22 février (00h00) Si vous avez tous pu répondre avant, signalez-le dans le channel discord #mission-Nefyria

                      » En cas de blocage dans l'écriture de votre post, n'hésitez pas à me prévenir directement dans le channel. En conséquence, j'éditerais le post pour faire avancer le groupe.  




                      vava
                      Yagleadra
                      groupe



                      La surface du problème
                      Ce n’était pas la première fois que Yagleadra avait à faire à ce genre d’individu un peu bourru. Il y en avait plus d’un en Nefyria. Des ours mal léchés, certains dirons pour rester dans le thème mais de son point de vue, il n’y avait pas mort d’homme. D’autant plus qu’un autre membre de cette petite équipe vint ramasser sa question là où l’autre l’avait laissé. Elle avait donc vu juste, ils s’apprêtaient à partir pour investiguer la source de la maladie. C’était de son devoir de les suivre, quand bien même elle commençait à se lasser de voir tant de problèmes bactériologique s’accumuler. Certes, elle était clairement la mieux placée pour gérer ce genre de crise, vu la nature même de son corps, mais cela commençait doucement à s’accumuler… Entre ses propres problèmes, la mission sur le satellite de Hope et Nydus tout récemment … Désormais cela … A croire que l’Ainé à changé son approche pour réduire la vie à néant et a adopté les méthodes d’un terroriste féru d’arme bactériologique et qu’il avait orchestré tout ça pour faire paraitre cela pour de la malchance et un tour capricieux de la roue du destin.

                      Dans tout les cas, la géante hocha la tête vers l’homme aux bois majestueux. « Très bien, alors allons ensemble découvrir le fond du problème. Je me nomme Yagleadra. Ou simplement Yag’, par soucis de simplicité. » Elle répondit simplement, tapotant sur sa Hopewatch pour voir si elle n’avait pas des informations sur la zone visiblement au cœur de cette débâcle.

                      Alors que celui avec qui elle parlait plus tôt présentait tout le monde, Yagleadra remarqua la présence de Mylo, une demoiselle qu’elle avait rencontré il y a quelques temps, associée au Syrf Kala et qui avait malheureusement subit avec elle la présence pour le moins désagréable du fameux Nydus … Cependant, le temps n’était clairement aux retrouvailles, les deux échangeant à peine un petit hochement de tête entendu… Même si après sa présentation au reste du groupe, la scientifique ne put s’empêcher de commenter.

                      « Triste de voir que les retrouvailles se font toujours autour d’événement grave. » Elle soupira, croisant ses bras inférieur alors qu’une main supérieur tenait l’autre coude supérieur, sa main libre tapotant sa joue d’un air pensif avant de pencher la tête un peu plus de son coté. « Tu souhaite te joindre à l’expédition ? Je préfère te prévenir que nous ne savons pas réellement à quoi nous attendre. »

                      L’agent de Hope qu’elle avait interpelé plus tôt vint la distraire un peu du reste du groupe, l’informant des résultats de sa demande plus tôt. La chancelière ne put s’empêcher de se masser un peu la mâchoire de chair qui lui servait de front, soupirant avec un ton clair de frustration, quand bien même ses mots et son ton restait calme et courtois.

                      « C’est déjà ça. Cela va grandement limiter notre capacité à les soigner cependant… Mais nous ne pouvons que respecter leur requête. Nous n’avons plus qu’à encadrer et s’assurer qu’au moins, cela ne s’aggrave pas, d’accord ? »

                      Elle posa une de ses mains sur l’épaule de l’agent de Hope avec bienveillance, comme une tape pour insuffler le courage à son collègue. Elle laissa alors l’homme partir avant de se retourner à nouveau vers le groupe de l’expédition, entendant juste à ce moment là que des corrompus étaient dans la zone, ce qui la fit lourdement tiquer. Même son visage sans yeux reflétait une confusion et une indignation évidente.

                      « Donc il y a vraiment des corrompus dans la zone ? Oh, alors c’est tout sauf une simple épidémie. Quelque chose de néfaste est réellement en train de se passer. »

                      Elle constata à voix haute, comprenant l’étrangeté de la situation. Mais avant qu’elle ne puisse extrapoler, un hurlement se fit entendre pas si loin d’eux et cela semblait être tout sauf les gémissements de douleur des malades présent. Même les oiseaux étaient là pour les prévenir que quelque chose de dangereux rodait dans le Noun Chwandi. Cependant, Yagleadra acquiesça avec l’homme dés l’instant où il prononça ces mots. Elle n’avait pas peur. Ses expériences passées l’avait préparé à toutes sortes de situations, dont les plus horriblement morbide. Que les bêtes corrompues écorchent et détruisent son corps déjà mal en point, cela n’avait que peu d’importance. Elle s’était promis que ce qui s’était passé sur sa planète ne se reproduirait plus jamais et elle comptait  tenir cette promesse. Elle était déjà morte une fois. Elle avait déjà tout perdu une fois. Elle savait qu’elle préférerait braver la douleur ou même la mort à nouveau plutôt que de laisser un monde tomber sans combattre.

                      Cependant, en se tournant dans la direction que le groupe prenait, elle croisa le regard déterminé et concentré d’une femme qui se fit très discrète mais qui sembla s’inclure dans le groupe d’un accord silencieux avec toute l’assemblée. Elle ne l’avait jamais vu avant et elle ne semblait clairement pas Nefyrienne. Sa manière d’agir, en étant si discrète, aurait pu paraitre louche pour beaucoup mais Yagleadra pouvait comprendre un tel comportement. Elle avait beaucoup voyagé depuis qu’elle était arrivée à Hope. Elle lui faisait penser à une fière Val’Mar’Ko, ne s’encombrant pas des détails et des choses qu’elle ne jugeait pas nécessaire. Elle capta son regard et lui offrit un sourire binveillant.

                      « Vous vous joignez à nous également ? » Elle demanda simplement comme elle l’avait fait à Mylo. Elle savait la réponse mais c’était une manière comme une autre d’entrer en contacte. « Je suis fière de voir que le Syrf Kala ait tant de valeureuse âme dans ses rangs. Nous auront besoin de toute l’aide possible pour nous couvrir les uns les autres. »

                      Ce simple commentaire était sa promesse de veiller sur elle, qu’elle l’ait besoin ou non, qu’elle le souhaite ou non. Elle espérait que la faveur sera retournée au moment venu. Yagleadra était un être potentiellement très dangereux … Mais elle n’était pas une guerrière. Ses pouvoirs peuvent blesser, détruire, ravager mais dans son cas, ce n’était pas différent d’un chevalier offrant la lame la plus fine et tranchante … à un écuyer. Cette lame passera à travers tout, chair et même armure mais au prix de tout le reste. Elle se savait plus vulnérable que l’on pourrait le croire.

                      La déchue de Hope se tourna ensuite vers l’homme nommé Grim qui était un autre collègue mais dont elle ne se rappelait pas le visage étrangement. De la même manière qu’elle avait interpelé l’étrangère, elle se pencha un peu vers lui pour capter son attention. « Nous avons rarement eut l’occasion de nous croiser, il semblerait. Yagleadra, département scientifique de la section Nefyrienne.» Elle se présenta à nouveau au cas où sa présentation ait disparue dans le néant en lui tendant une main pour serrer la sienne. « Si je puis me permettre, quelle est votre fonction, Grim ? » Il y avait de tout à Hope, après tout. Soldat, chercheurs, médecin … Elle-même était d’avantage une chercheuse qu’une soldat comme expliqué plus tôt, mais elle trouvait cela important de savoir de quel bois se chauffait un groupe dans lequel elle allait devoir évoluer.

                      « Une idée sur ce qui se trame et se dressera sur notre chemin ? » Elle poussa ensuite un ricanement plus nerveux qu’autre chose. « Autre que la mort et l’infortune ? » Car nul ne devait être dupe, c’est en partie ce qu’ils allaient trouver sur leur route… Route qu'ils étaient prêt à empreinter.




                      "Depuis trop longtemps, nous pensions pouvoir modeler le monde à notre image tel des dieux."

                      Mission Lore - La surface du problème Testya10

                      "Je suis le résultat d'une telle arrogance ..."

                      ___________________________________

                      This bizarre Thing That I Am,
                      Everything But Powerless,
                      Deserve Respect,
                      Even Despite Everything I Did ...

                      vava
                      Mylo
                      groupe
                      LA SURFACE DU PROBLÈME
                      Mission Lore - Nefyria
                      image d'entête


                      L’air semble moite, aussi pestilentielle que le reste. C’est comme une chape de plomb qui se pose sur notre petit groupe alors que je retransmet les quelques informations que l’on m’a transmise. Je frotte doucement mon bras, imaginant la folie qui coule désormais dans les veines des malades. Est-ce transmissible par l’air ? Le contact ? Par ce quelque-chose qui nous unit tous à Nefyria ? Mon regard embrasse le camp dans son ensemble, alors que je pose mes questions, la voix on ne peut plus claire malgré le noeud qui serre ma gorge.
                      Nous n’aurions pas venir… La sens-tu ? Elle est là, partout, elle attend pour les faucher les uns après les autres… Ne sois pas la suivante ! Il est trop tôt pour La rejoindre.
                      La voix de Meörow, alors qu’elle plonge vers moi et se pose sur mon épaule, frottant son bec sur ma joue, m’enjoignant à l’écouter. Je caresse sa petite tête, et elle se débat, sachant ce que cela signifie. Elle me maudit, moi et ma fidélité. Mais elle comprend aussi. Kelpie se moque d’elle, faisant le beau, mais je sens qu’il n’en mène pas plus large alors que nous rejoignons Yaggleadra. Qui aurait cru que nous nous serions retrouver si loin de notre rencontre ? Si loin des enfants qui jouaient et lui demandaient des ailes ? J’écoute attentivement, oui, mais ce qu’ils nous indiquent ne semble respirer rien de bon, loin de là. Une maladie, c’était le pire qui pouvait arriver dans un peuple aussi enraciné à sa nature et si peu enclin à accepter l’extérieur. Je replace une mèche à ma coiffure, plus par mécanisme qu’en en étant réellement consciente. Lorsque ma compagne d’infortune me demande si je souhaite la rejoindre, je mordille ma lèvre. La lèpre, la peste, le choléra… J’en oublie, sûrement. Cela est toujours effrayant, mais comment rester sans rien faire si nous avions ne serait-ce qu’une chance sur un certains nombres -ou un nombre certain- d’agir et d’enrayer le mécanisme ?

                      — Je ne peux pas rester sans rien faire. J’ai prêté allégeance, et si vous ne pouvez soigner guère personne avec votre technologie, mes dons pourront vous prêter main forte si cela est nécessaire.

                      J’accompagne mes mots de gestes doux et assurés, prouvant là ma volonté tout du moins je l’espère, avant d’écouter la réponse à ma question. Je fronce les sourcils alors que mes lèvres se pincent : alors, les corrompus n’ont plus de limites ? Je repense à mon village, à ces membres et mes poings se serrent. Là, mon cheval fougueux ne fait plus le fier. Lorsque l’étrange femme interpelle une jeune fille, je tourne mon visage vers elle. Elle est arrivée discrètement, tout à son observation, ne posant aucune question - mais c’est probablement car, déjà, nous avions des semblants de réponses et surtout, de nouvelles interrogations dont personne ne pouvait avoir actuellement de solution. Il ne fallait plus attendre. Chaque minute perdue ici est précieuse. Je salue de la même manière que Yaggleadra la jeune fille dont le visage m’interpelle sans que je ne sache pourquoi. Quand l’agente de Hope la désigne comme membre du Syrf Kala je hausse un sourcil, curieuse. Pourtant, mon regard est vite attiré par la corpulence de ce qui m’entoure. Sans Kelpie, je ferais pâle figure à leur côté, ce qui attise l’amour-propre de ma moitié Nefyrienne. Je sens qu’il perd son appréhension, et je sens en moi couler l’excitation qui la remplace. Il a hâte, il veut bouger. Et lorsque Yaggleadra repart sur de nouvelles questions, c’est presque ses mots qui sortent de ma bouche, alors que je ressers mon sac à mon dos.

                      — Je pense que nous pourrons répondre à ses questions sur la route ? Je doute que les réponses nous fassent faire demi-tour dans tous les cas.

                      Le ton de ma voix n’est là que pour détendre, si c’est possible, l’atmosphère. Nous n’étions pas malades, pas encore, et nous ferons tout pour nous en sortir. Partir défaitiste ou d’une humeur maussade ne changera rien à l’état de ceux des nôtres qui n’ont pas notre chance. J’attends pourtant les réponses autant qu’elle, et cela se voit aisément par mon attitude, j’ai beau prendre la route, je ne les perds pas du regard, et je sens le long de ma nuque la langue glacée d’un frisson que la peur provoque.

                      — Quelles sont vos fonctions à tous, à vrai dire..? Si nous partons tous ensemble, il serait bon de savoir qu’elles sont nos atouts. Je suis guérisseuse, même si sans savoir la voie de communication du mal qui nous touche, je prendrais toutes les dispositions si je suis amenée à vous aider, précisé-je sagement. Quant à ce que nous risquons de rencontrer… Nous ne sommes pas dans la partie la plus reposante de Nefyria… Il faut rester sur nos gardes. Et surtout faire attention à où nous mettons les pieds.

                      Noun Chwandi. Je l’ai visité, s’il on peut dire, à une seule et unique reprise. Ce marécage semblait alors prêt à aspirer toute l’énergie que j’aurais pu lui confier. On m’avait vite mise en garde contre le terrain, ses fluctuations et sa terre parfois mouvante. Ce n’était pas longtemps après avoir intégré le Syrf Kala, probablement pour tester ma volonté ? Je ne savais plus, je retenais juste que je m’étais promise de ne jamais revenir sans une bonne raison. Et tu trouves que c’en est une ? Je mord à nouveau ma lèvre et finit par désigner Meörow sur mon épaule.

                      — Mon amie pourra nous servir d’éclaireur ou retourner au camp pour nous en rapporter des nouvelles si nécessaire.

                      Meörow répond en poussant un piaillement aiguë puis s’envole. Prendre la voie des airs sera beaucoup plus rapide. Je pourrais aussi apporter des effets, pour peu qu’ils ne soient pas trop lourds, m’indique-t-elle sans que personne ne puisse l’entendre. Elle n’apprécie pas vraiment parler avec des inconnus, alors notre lien est plus important que jamais.

                      — Elle pourra aussi porter des effets, s’ils sont assez légers. Mais je ne lui ferais prendre aucun risque qui ne puisse la rendre malade.

                      La route sera-t-elle longue avant que nous parvenions aux premiers ennuis ?, je songe, alors que déjà, les marais semblent tous nous avaler.



                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas