REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      -10%
                      Le deal à ne pas rater :
                      HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
                      899 € 999 €
                      Voir le deal
                      -10%
                      Le deal à ne pas rater :
                      HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
                      899 € 999 €
                      Voir le deal

                      Aëla Winchester

                      Partagez
                      vava
                      Aëla Winchester
                      groupe

                      Aëla Winchester

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Natif de Solarii

                      30 ans

                      ♀ Féminin

                      Nim Row (Solarii)

                      HISTOIRE

                      Aëla a toujours été une enfant particulière en de nombreux points, si elle est, physiquement, souffrante d'une forme rare albinisme, elle est en plus la jumelle de son aînée, Clark. Avoir les cheveux blancs et les yeux rouges n'est déjà pas un trait visuel que l'on rencontre souvent, alors qu'en plus, cette petite fille ait une jumelle ! Autant dire que ca engendre la curiosité, parfois la peur, aussi, surtout chez les autres enfants. Ce fut probablement dès les premières interactions sociales avec ceux de leur âge que les jumelles Winchester se soudèrent sans commune mesure même pour des enfants ayant grandi et brailler ensemble dès les premiers mois de la vie, là aussi qu'elles distribuèrent leurs premiers pains dans la figure. La baston fut rapidement une seconde nature pour les deux demoiselles puisque prises par de longues traditions militaire familiale, elles furent enjointent très tôt à rejoindre un premier club de combat, d'une boxe avec prise de corps, assez traditionnelle et base solide pour ce qui serait par la suite enseigné à l'académie militaire. À cette époque elles avaient cinq ou six ans environ. Il est bien sur évident que l'excellence ne s’acquiert pas par la seule maîtrise très précoce de son corps, il faut aussi éveiller la curiosité et le savoir et leurs parents ne furent pas en reste d'idées : entre les sites à visiter durant les vacances entre le continent du père et celui de la mère. Leur éducation fut donc partagée entre deux cœurs et deux mœurs et cultures différentes et cela se ressentait très bien dans les fonctions et attitude des deux parents, un mère aventureuse et testant des appareils d'essai, souvent des prototypes secrets, pour l'armée, et de l'autre, le père, expert en prothèse et en soins organiques, beaucoup plus dans la technicité des choses de Solarii. Beaucoup plus calme aussi.

                      D'aussi loin qu'Aëla se souvienne, son père avait alors cette incroyable faculté de la calmer et de l'apaiser.

                      (6ans) Leurs débuts dans une salle de sport pour enfant se firent suivre peu de temps après d'un événement majeur dans leur quotidien : la naissance de leur petite sœur ! La blanche ne s'en souvient pas vraiment, mais il paraît qu'elle à dit un truc comme 'Cro mignone' avec de grands yeux écarquillés et son zozotement d'enfant sur certains mots, un moment souvent raillé en famille. Ce fut aussi à ce moment qu'Aëla voua une certaine admiration pour la vie, un loisir peu commun dans un monde où l'on ne vis plus sur sa planète, mais dans une ville où il est impossible de se retrouver seul cinq minutes tant elle est surpeuplée, c'était merveilleux de pouvoir... Construire ? Un être vivant, non ? Et qu'il sorte d'un œuf mécanique ! (légende urbaine racontée aux enfants).

                      (10ans) Leurs premières vacances à famille complètent, quatre ans après la naissance de la cadette, leur permirent d'ailleurs de voir la vie terrestre plus directement, en visitant les fameux volcans sur le continent du père, qui par ailleurs était encore heureux à l'époque, mais encore plus durant ses rares moments passer dans son Aniyah natal. Si les trois sœurs étaient alors très soudées, Lena gambadait plus souvent seule que les deux jumelles, ce fut probablement ce jour aux volcans, qu'elle trouva les cristaux, les trois cristaux. Probablement armée d'un grand sourire et avec certitude, une grande idée, elle cacha ses jolis cailloux et demanda bien plus tard à leur mère, ou bien était-ce à leur père, de faire comme des colliers de nouille avec, mais en version plus mécha. Voyez le genre ? Un truc pas forcément très « beau » pour des adultes, un objet qu'elle offrit a chacune de ses sœurs, ainsi, elles étaient « pareille » avec ce bijou, c'était peut-être l'intention de la plus jeune ? Allez savoir. Ce cadeau intervint peu de temps après leur retour, mais aussi, l'année ou les jumelles rejoignirent l'académie militaire pour leur service, un premier jour ou leur mère lâcha une larme ou deux de fierté et quelques recommandations, qu'Aëla garde gravée dans un coin de son cœur et qui guideraient plus tard sa vie.

                      Pour le cadeau, il tombait a pic, perturbée par se nouvel environnement, ce changement drastique dans leur vie, Aëla ne le quittai plus, grand elle avait un doute, ou un peu de stress, surtout quand elle n'était pas avec sa jumelle pour quelques exercice, elle le serrait fort, et, ensuite, ca allait un peu mieux.

                      (13ans) Vers leurs treize ans, Aela et Clark prirent leurs premières habitude matinale d’auto motivation, se lever, s’échauffer au pied du lit, sortir de la chambre, puis se faire un petit combat, s'éponger et passe au montage d'une arme puis à un tir a blanc sur cible, et enfin, rejoindre leur service : elles gardèrent cette habitude chaque matin de leur vie où ce fut possible jusqu'à peu de temps après leur service. La compétition était alors très saine entre les deux et tenait plus du jeu, le but était certes, de gagner le combat ou de monter plus vite l'arme et viser le mieux, d'ailleurs, si Aëla excellait en combat sans arme, sa jumelle, elle, dominait aux armes à feu. Alors qu'elles étaient en formation, un matin comme les autres, elle ne se souviens plus vraiment de se moment, mais sa vie fut bouleversée, et l'admiration qu'Aëla portait à la vie, se transforma en une hantise de la mort, entre rage, tristesse et terreur, sa mère était morte, sans crier gare, un vulgaire accident d'avion, un prototype, une mort honorable... Une disparition tragique... Peut-être fut-ce pour être sur de pouvoirs protégés ceux qu'elle aime, ou peut-être pour noyer tous ses sentiments défigurant son âme, qu'elle se plongea d'autant plus dans sa formation, leur père aussi eu beaucoup de mal à vivre ce moment et ce fut probablement Lena qui en pâtis le plus durant les trois premières années. Les sœurs elles, commençaient à vraiment surclasser les autres jeunes, le devoir aussi de faire plaisir à leur mère disparue, devait y jouer un certain rôle.

                      (16ans) A cette période, la violente Aëla commença à s'assagir, tout devait tourner dans sa capacités à protéger les siens, mais aussi à rendre sa mère fier, de là ou elle était, la pensée constante de la disparue ne cessait de la torturer, aussi l'arrivée de Lena et voir comment elle c'était encore plus renfermée, bouleversa un peu se quotidien et lui fit prendre conscience qu'elle délaissai ses proches en dehors de sa jumelle, que sa douleur était aussi celle des autres mais qu'elle ajoutait un poids de solitude sur les épaules de chacun en ne pensant qu'à elle, elle s'en voulus mais appris à ne pas tout retranscrire brutalement. Ceci se traduisit assez simplement, passant beaucoup plus de temps avec Lena qu'auparavant, le prétexte était souvent un peu d'aide sur la mécanique puisque, déjà, à cette époque, si Aëla avait eu six ans d'études comportant de la mécanique de prothèse & cie., la plus jeune des Winchester, elle, avait un savoir-faire moins académique et beaucoup plus poussé débrouille, à cette époque cependant, Aëla pouvait aider sa petite sœur en révisant avec elles les choses plus académiques, ce qui ne dura guère longtemps. Assez cependant pour renouer un lien suffisamment fort et comprendre un peu mieux vers quoi elle désirait que sa vie en devenir ne tourne : sa famille. Les vivants comptent plus que tout.

                      Avec sa jumelle, de fait de cette plus grande attention à Lena, elles se séparèrent un peu, sans être moins proche. C'était probablement la première fois qu'on pus voir les jumelles séparées, sur quelques heures, pas tous les jours mais assez régulièrement. Pourtant, leur rituel perdura, leurs entraînements, leur cohésion, n'en fut pas moins grande et les moments passés ensemble étaient même plus complices. De facto, les deux sœurs se ramenaient aussi ensemble pour tourmenter les moments de calme de leur cadette, et c'était aussi parfois leur tatie, Irzika, s’intéressant plus aux vivants et à la famille, mais aussi au passé de sa maman et donc celui avec la tata, Aëla noua aussi plus de liens avec elle et commença à la trouver vraiment badasse. Il n'est pas étonnant qu'aujourd'hui par moment, leurs looks se ressemblent quelque-peu... Ce fut un peu, l'image maternelle, un peu tardive.

                      (20ans) Les années passèrent, en débouchée desquelles les deux Winchester restèrent dans l'armée suite à leur formation de dix ans, pour y suivre une brillante carrière, s’étant faites repérées assez tôt pour des aptitudes très en avance, le nom de la famille perdurait dans l'excellence. Enfin à majorité du niveau de l'âge, les sœurs prirent leur premier appartement qui n'était vraiment pas loin de chez leur père et donc leur cadette de sorte à toujours se voir souvent. Cette année, aussi, Aëla décida de recevoir ses premières optimisations par prothèses, des modèles uniques, des prototypes sur lesquels la cadette avait participé alors qu'elle n'était même pas encore sortit de sa formation ! La blanche n'aurait probablement jamais franchi le pas sans que Lena ait bossé dessus et sans que ses modèles soient un peu différents des autres, parc-qu’au fond, elle avait appris à adorer sa différence.

                      (25-26ans) Elles vivaient ensemble et cela dura facile cinq années, quand Clark exprima un désir de plus d’indépendance, qui s'était déjà manifesté par des absences répétées et des reproches d'Aëla qui supportait mal de ne pas savoir ce que faisait sa sœur sur des rendez vous inscrit dans le marbre, comme celui du matin...

                      Forcément, tout ceci ne put aboutir qu'à une réconciliation entre les jumelles, mais aussi une séparation. Chacune eu son logement à l'age de vingt-six ans, qui marquait aussi la fin du service de la petite rousse, une cérémonie toute costumée eut lieu pour l'occasion, qu'Aëla n'aurait manquer pour rien au monde. Un peu trop bourrin dans l'expression de ses sentiments, elle ne put s'empêcher de serrer sa sœur dans ses bras tout en lui disant que « Maman serait si fière de toi ! » Et ajoutait qu'elle l'était encore plus en essuyant quelques larmes du bord de ses yeux. En quelques sortes à cet instant, elles avaient toutes réussi à accomplir ce que leur mère envisageait de leur avenir, ses espoirs, qui vivaient encore au travers de ses enfants. Cette concrétisation ne signait cependant pas le bout du parcours, bien qu'elle sentait une sorte de soulagement, jamais elle ne relâcha les efforts. Leur père déménagea, retournant dans son pays natal ce qui accentuait d'autant plus cet accomplissement.

                      Vivre désormais seule la peinais, mais elle se serait sentie de trop chez Lena, et son père vivait désormais loin, aussi se mit-elle à étudier d'autant plus, ouvrages militaires, traités politique, des entraînements aussi, en club -ce qu'elle n'a jamais arrêté depuis son inscription- cependant elle y adjoignit la pratique d'un sport plus local de courses de vitesses avec des vehicules pas toujours très stable, source de plaisr et d'adrénaline mais aussi occasion de partager des moments sur la conception avec Lena et son père (et Clark ? Avoir si le peros est joué un jour ! xD), en gros ses loisirs étaient partagés entre beaucoup de révision et des visites inopinées chez l'une ou l'autre de ses sœurs. Il lui arrivait aussi de rendre visite à son père lorsque c'était possible, mais aussi à la sépulture de leur mère. Parfois, elle invitait tout le monde à manger et passait, dès que possible, faire un coucou à sa tatie.

                      Une vie bien remplie, qui ne laissa guère de place aux amis ou aux amours. Jamais Aëla ne s'en soucia d'ailleurs, côtoyant des gens au travail ou dans son loisir sportif, bien que ce fut surtout pour leur taper dessus dans le second cas et recevoir ou donner des autres dans le second. Son ambition restait claire, faire briller le nom de la famille, comme il en a toujours été, mais peut-être plus encore, cette voix induisait aussi de devenir assez élevée dans la hiérarchie pour protéger son peuple et de facto, sa famille. Rien ne pouvait passer outre cette ambition, et petit à petit, Aëla grandit, loin d'une quelconque forme de solitude, elle ne se fit cependant jamais vraiment au fait de se lever, et se retrouver seule dans son logement. Ce qui accentuait encore plus son sentiment de besoin de retrouver sa famille dès que possible.

                      (29-30ans) Elle continua donc son petit bonhomme de chemin jusqu'à il y à environ un an, lorsque les cristaux s'activèrent, elle fut victime d'une suite d’événement qui la conduisirent dans une situation délicate, elle qui avais se collier en bijoux un peu original toujours sur elle, eu une mauvaise pensée en pensant à un désert et l'une des planètes dont on avaient bien peu d'informations, ca l'intriguait et elle espérait un jour, pouvoir visiter cette rude nature, l'envie de prendre des vacances probablement... Et l'instant d'après, la Winchester changea de planète, sans même savoir ni pourquoi, ni comment !

                      La voilà sur Val, une planète hostile et dénuée de vie intelligente, en tous les cas, c'est ce qu'elle allait remarquer, car sa téléportation ne se passa guère bien, au beau milieu d'un désert sans fin, un début de vacance qui ne se déroulait guère bien... Un soleil de plomb, ni eau ni nourriture, son séjour ne pouvais que difficilement être pire, quand, au couché de soleil du deuxième jour, épuisée et desséchée, il y eu une tempête de sable, l’asphyxie vint a bout de la militaire qui s'effondra, pas si loin d'une route commerciale.

                      Disparaître en pleine période ou personne ne la chercherai, puisqu'en mission de possible longue durée en solitaire, de part son rang au sein de l'armée assez élevé pour son âge, cela arrivait de temps en temps... Au beau milieu d'un lieu inconnu, pour dire, elle n'avait même pas pensé être en Val tant la surprise l'avait prise de court.

                      À son réveil, elle n'avait plus ni son cristal, ni sa tenue, juste quelques haillons et des fers liant les poignets, chevilles et cou, le tout lui laissant assez de marge pour marcher, les avants bras légèrement relevé, pour avoir assez de mou partout. Nous passerons sur le marché aux esclaves ou Aëla maudit ne pas avoir le talent négociant de certains de son peuple, elle parvint tout de même à mettre en avant sa bonne condition physique pour aller ailleurs que dans un bordel ou un harem, si elle avait su ce qui l'attendrait, non pas qu'elle aurait préférer les autres solutions... Sa vie fut mise en jeu dans différents combats d'esclaves, parfois de terribles jeux sadique acclamé par des foules en demande de sang et de brutalité... D'autres fois encore, dans d'immondes bains de sang ou les esclaves devaient en finalité, mourir. Elle qui avait été une enfant un poil violente, se retrouvait au milieu d'un peuple auprès duquel ceci aurait été de la béatitude. Il fallait agir avec intelligence dans pareille situation et, ci elle parvint à garder la vie, ce ne fut pas que grâce à ses compétences et ses prothèses, mais aussi en comprenant ses geôliers et son 'publique'.

                      Il ne fallait pas être surdoué pour comprendre ce qu'ils désiraient, de la brutalité, de la violence, du sang et du combat. Alors, la Solariienne se prêta au jeu pour sa vie, et pour revoir les siens, et fut d'une violence sans noms face à certains adversaires, ce qu'elle accomplis pour qu'on l’estime assez pour mériter la vie, la marqueraient probablement à jamais et, dès le premier soir du premier bain de sang, dans sa geôle, elle pleura, assise et recroquevillée sur elle-même. Pensant à sa famille, elle n’avait pas vus son père depuis facilement un mois, lui qui habitait si loin, Clark était aussi absente, en mission dans un autre secteur, elle n'avait donc vus que Lena la veille de sa disparition... Elle lui avait dit que sa mission pourrait être longue et qu'elle ne donnerait pas de nouvelles... Frottant l'un de ses bras elle se remémora comment la mécano avait inspecté son bras, ce bras qui venait de lui servir a exploser un crâne, a force de coups contre ce type encore vivant.

                      Serait-elle assez forte et assez déterminée pour survivre, elle se le demandait... Une semaine, un mois, puis plusieurs passèrent. Ayant plus de liberté, elle n'avait plus de fers dans sa petite prison, et réparait parfois ses rouages avec cette drôle de terre sablonneuse et de l'eau, faisant une sorte de béton de fortune sur les premières entailles. Ce n'était plus qu'une question de temps avant que ses améliorations ne cassent définitivement, ses muscles ne feraient alors jamais l'affaire à eux seuls face à la bestialité des membres de se peuple et elle crèverait, dans l'indifférence, sans avoir pus rappeler à sa famille combien elle les aimait, se rappelant une fois encore au souvenir de la mort de sa mère, avait-elle penser au combien elle aimait sa famille, ou avait-elle désespérée, dans cette fraction de seconde, de ne plus jamais pouvoir les serrer dans ses bras ? La Winchester se le promit d'ailleurs : elle rentrerait, et serrerait ses frangines comme jamais auparavant, avec, tout l'amour et la tendresse qu'elle ressent.

                      Cette détermination fut récompensée, un beau jour, elle put rentrer chez-elle (je jouerai ca in rp je sais pas encore trop grâce a qui :p Et oui elle récup' son cristal.), dès lors et ce fut bien normal, on lui accorda un temps d'arrêt conséquent, mais aussi elle fut conduite à une psychothérapie pour s'assurer qu'elle était toujours apte pour son travail. Meurtrie physiquement, Aëla attend aujourd'hui de se rétablir.

                      Physique et Mental

                      Aëla est une Winchester, et en tant que tel, c'est une jeune femme qui à longtemps connus l'exigence de la perfection, de sorte à rejoindre l'élite au sein de l'armée de Solarii. Du coup, il paraît évident que notre jeune femme ait comme première caractéristique remarquable au premier coup d’œil, sa physique particulièrement dessinée ; même au repos. L'optimisation est une chose, mais elle ne sert à rien si l'on est incapable de l'utiliser comme il se doit et de fait, le corps est d'une importance capitale, tout comme l'esprit. Les études représentaient un aspect important sur le quel nous reviendrons un peu plus loin. Ainsi donc, la demoiselle est dessinée, les muscles de ses bras sont apparents bien que sa carrure en reste suffisamment féminine pour être agréable à l’œil (encore que, dépendant des goûts de chacun). Nous ne sommes pas dans une gonflette inutile, mais bien un corps affûté après de l’entraînement adéquat et de l'optimisation naturelle. Rien d'extra-ordinaire donc ici, sinon peut-être le niveau de capacité induit par une vie d’entraînement et une logique d'aspiration perfectionniste totalement assimilée et acceptée par l'enfant qu'elle était et la femme qu'elle est ensuite devenue.

                      Pour le reste, sa taille est d'environ un mètre soixante-quinze. Une taille quasi-invariable puisque notre soldate haut gradée ne porte jamais de talons à moins d'y être contrainte pour quelconque raison 'officielles ou festives' et encore, il faudra VRAIMENT l'y contraindre. Sa peau couleur crème bronze et colore facilement vers un teint plus hâlé, donnant un contraste assez saisissant avec ses cheveux blanc, vous l'aurez peut-être compris en voyant aussi ses yeux rouges, la jeune femme souffre en effet d'une forme légère d'albinisme, étant donné que sa peau elle, ne souffre pas du moindre soucis face au soleil, sous lequel elle peux rester sans la moindre rougeur, toute proportions de cohérence gardée bien sur. Sa tignasse parlons-en, Aëla la garde volontairement assez longue, elle ne se verrais pas avec les cheveux courts bien qu'ils ne soient que rarement laissés lâches, ils lui sont aussi utiles dans quelques mondanités pour paraître moins barbare.

                      Ses yeux sont parfois cachés par quelques mèches tombant devant, bien qu'ils tiennent généralement bien en place ou qu'elle attache carrément le tout, selon les situations et les exigences du moment. Point d'orgue d’un visage à la fois féminin et conquérant, ils surplombent un nez qui ne dénote en rien ni par aucune anormalité et de belles lèvres ni trop, ni trop peu présente. Il en va de même pour le reste de son corps, sa poitrine est certes, un peu trop volumineuse à son goût, gênante parfois dans les activités sportives... Un bon serrage permet cependant de suffisamment la compresser. D'aucuns pourraient aussi estimer qu'elle n'en as ni trop, ni trop peu. Ce genre d'intérêt purement sexué ne l'ayant jamais touchée, ce n'est donc pas son avis.

                      Pour les détails physiques uniques, on peut aussi dénombrer ses cicatrices. Qui parsèment l'un de ses bras, l'une d'elle se trouve aussi sur son visage, du côté gauche, elle n'est plus trop visible aujourd'hui et, de toute évidence, la Winchester n'en as cure que d'être parcourue de se genre de choses. Celles de son bras droit sont en cela intéressantes que l'une d'elles démontre un travail d'optimisation. Aela ayant privilégié au long terme de préserver son aisance physique, les prothèses induisant forcément du poids, du bruit, mais aussi un manque de souplesse. À ce propos, les charges plus lourdes qu'elle peux supporter grâce à son optimisation ne sont pas sans risque sur les lombaires et le dos, ce pourquoi elle porte souvent une sorte de corset renforcé répartissant la charge. Une fabrication de sa petite sœur.

                      Si l'exigence physique fut importante, l'exigence mentale le fut aussi. Ne deviens pas l'élite qui ne fais pas tout ce qu'il faut, instruite serait donc le premier trait mental de notre soldate, elle sais lire, compter, mais connais ses classiques d'auteur de mécaniques et de philosophie Solariienne, à étudier la stratégie militaire mais à aussi été instruite sur les bases des domaines majeurs pour ses aspirations, pas de commerce ou de politique ici donc. Quitter l'armée n’a jamais été une option. Service terminé, Aëla re-signa pour la période la plus longue sans aucune once d'hésitation. Déterminée, oui, elle l'est. Et suffisamment casse-cou pour pratiquer quelques sports dangereux, licenciée de courses motorisées, elle pratique aussi au quotidien et en dehors de l'armée, différents sports de combat. Grande casse-coup dans l'âme, elle n'est cependant pas parfaite :

                      socialement, sa jumelle est bien plus évoluée qu'elle, et même Lena qui paraît souvent plus renfermée, semble mieux s'en sortir. Aëla ne pense qu'à sa famille et sa nation, et elle-même un peu, biensur. Ce n'est pas qu'elle ne sais pas parler mais, elle ne sais pas bien franchir le cap du relationnel basique, en famille, c'est différent, elle sais être un peu grande gueule mais se retiens sur les choses qui pourraient faire du mal, ce n'est ni une commerçante, ni une diplomate, elle sais être autoritaire et cela cache parfois aux gens qu'elle peux tenir à eux. Profondément pragmatique et terre-à-terre, d'aucuns pourraient la dire assez chiante suite à une discutions avec la blanche. Sans oublier son grade et ses habitudes dans l'armée, qui la rende in-tantinet petit-chef. Elle n'hésitera donc pas à dire les choses et essayer d'établir un cursus logique pour résoudre ses choses.

                      Pour le reste, la Winchester est une personne fidèle et souvent à outrance, si sa famille prime sur tout, sa nation arrive au second plan. Sa droiture compense donc amplement des manières parfois douteuses et rustres, qu'elle ne contrôle en partie, que quand elle y est contrainte et encore. Sa fidélité s'accompagne souvent aussi d'un peu trop d'affection, qu'elle ne sais pas toujours comment montrer ou ne pense pas à modérer quand elle en fait la démonstration. Toute en contradiction selon les gens et les situations, elle-même se sais encore très faible et inconstante sur toutes ses notions.

                      Pouvoirs et Capacités

                      Formation militaire (copitage time de Lena)
                      Comme tout bon Solarkien, Aëla a suivit une formation militaire. Et comme tout bon Winchester, elle a prit cette formation très au sérieux.
                      Cet entraînement rigoureux lui aura permit d'apprendre plusieurs compétences tel que la survie, le combat au corps à corps, la stratégie ainsi que le maniement d'armes en tout genre, la mécanique et le pilotage des véhicules.(fin de copitage time)

                      Stratège Pugiliste
                      Si Aëla à su se faire remarquer dans l'armée et continuer à progresser à une vitesse assez importante dans la hiérarchie en vis à vis de son âge, c'est qu'elle excellait en tant que petite soldate dans le Pugilat sans être en retard dans les autres domaines. Ce n'est que plus tard qu'elle s'afficha pour son esprit stratégique et qu'elle pris d'autant plus de galons, sans parler d'intelligence, elle à une science de la guerre qui semble suffisamment intéressante et avoir fais ses preuves en mission.

                      Prothèses
                      Aëla à des prothèses assez peu lourde et encombrante, de fait, si elles lui permettent d'améliorer ses compétences, cela reste largement moindre que d'autres (qui en perdent de facto, en vitesse et agilité), celles-ci ne sont qu'au niveau des bras et ont été en parties conçues par Lena. Dans se même ordre d'idée, Aëla utilise un corset renforcé pour aider les lombaires sans adjoindre une prothèses au dos face aux charges que ses bras lui permettent de soulever. Pour les jambes, elles sont suffisamment solides.

                      IRL

                      Pseudo : Pika, Kushi, Oignon, Iza, Silver, ..
                      Age : 29-30 (bientôt)
                      Comment avez-vous connu le forum ? Rose MK1 et Leone
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Non :rolll:


                      Aëla Winchester Pav1
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bonjour et bienvenue sur Rebirth RPG !

                      Je t'annonce avec plaisir ta validation : il n'y a, en effet, aucune correction à faire sur ta fiche~ Bienvenue à toi au Nim Row et bon RP parmi nous !
                      Aller en haut MenuAller en bas